AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

FLASHBACK • Love is in the air + Shael

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : cam'tagada
TES DOUBLES : Savannah Cartwright
TON AVATAR : Kristin Kreuk
TES CRÉDITS : maknae (avatar) et solosand (signature)
TA DISPONIBILITE RP : Open!
GabrielSameen ♪ (William)
RAGOTS PARTAGÉS : 2206
POINTS : 2888
ARRIVÉE À TENBY : 17/06/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans
CÔTÉ COEUR : quand j'y pense, j'attrape la migraine
PROFESSION : Etudiante en stylisme, créatrice
REPUTATION : Tiens donc, la vie de l'ainée Taylor semble s'agiter un peu en ce moment. Il était temps ! Oh, il parait qu'un certain Rafael Olsen la cherche partout dans la ville, craint-elle quelque chose ? Ce n'est pas prudent, avec un bébé à charge et un petit ami parti au combat...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: FLASHBACK • Love is in the air + Shael Dim 28 Fév - 21:49

Rafael & Shea ✻ Love is in the air
14 Février 2014 – Londres

« Bonjour, vous êtes bien sur le portable de Rafael Olsen. Je ne suis pas là pour le moment mais laissez moi un message et j'y répondrais dès que possible. » Un sourire me vient immédiatement à l'esprit quand je pense à tout ce que je pourrais lui dire au répondeur. Il aurait ce message tout ce temps, sans le savoir, et... Et s'il l'ouvrait encore en plein service ? Oh, ce serait très gênant pour lui. Il vaut mieux faire soft. Très soft. « Hello beau gosse. J'espère que tu vas bien et que la saint-valentin ne t'accapare pas trop. J'ai préparé un bon petit repas pour quand tu rentres, mais on fera rapide comme ça on pourra aller se coucher ensuite. Et faire l'amour comme des dingues toute la nuit jusqu'à ce qu'on ne sache plus marcher ni l'un ni l'autre. Tu sais, comme l'année dernière. Je suis certaine que tu te souviens de ça. » Je pars dans un rire sonore qui s'entend à l'autre bout du fil, j'en suis sure. Pour achever mon petit piège je susurre : « Et je n'ai pas oublié d'aller à Victoria's secret, alors depeche-toi. En t'attendant je vais m'amuser un peu toute seule, pour préchauffer le four, tu vois. » D'accord, l'allusion est vraiment pourrie mais avec l'intonation que ma voix avait, je suis certaine que l'effet est le même.

En réalité je n'ai pas du tout préparé de repas. Le restaurant de Rafael fonctionne du tonnerre, toutefois il ne peut pas se permettre de louper beaucoup de soirées comme celles de la saint-valentin et je ne lui ai pas fait de crise de nerfs, au contraire. J'ai la chance d'avoir mon père derrière moi, l'entreprise peut tourner sans moi malgré tout ce qu'il peut en penser. Sérieusement, je ne peux pas continuer comme ça. Ce boulot ne me plaît pas et... quand Rafael revient d'une journée, extatique, qu'il me raconte tout ce qu'il s'est passé et ce qu'il a innové avec des yeux plein d'étoiles ; je reconnais que je l'envie beaucoup. C'est exactement pour ça que j'ai rempli le dossier d'inscription en école de stylisme, CV et lettre de motivation à l'appui. Papa n'est pas au courant, personne ne l'est à part Rafael. Et j'ai bien l'intention d'aller le poster à ses cotés.

A une heure du matin je sais que le service doit être terminé depuis un moment et qu'il a terminé, ou est en train de faire la plonge avec ses employés. C'est quelque chose que j'aime chez lui même si ça lui bouffe du temps : il est humble, se souviens d'où il vient et ne laisse pas tomber ses coéquipiers sous prétexte qu'il est la patron. De l'emplacement où j'ai garé ma voiture jusqu'au restaurant je crois pas moins de cinq de ses coéquipiers, ils me saluent amicalement mais je n'ai qu'un objectif : enlever ce trench-coat et passer un bon moment avec mon homme. Il est seul dans le restaurant et heureusement sinon il aurait reçu des plaintes pour le petit numéro que je m’apprête à faire.

« Monsieur Olsen, je suis horriblement déçue de ne pas avoir été à l'heure pour goûter votre succulente queue de... oh mince, je me suis trompée de mot. » fais-je dès que j'entre dans les vestiaires, suçant mon doigt dans ma bouche de manière très suggestive avant de m'approcher lentement de lui. « Mais ce qui compte, c'est que je suis là maintenant. » Tout en m'approchant je passe la main dans ma ceinture et débute le strip-tease de ma vie, dans les vestiaires du restaurant de mon petit-ami. Le trench tombe à terre en une masse de tissu beige. « Alors... que me réservez-vous pour ce soir ? » je lui murmure à l'oreille, en petite tenue, mes mains se baladant autour de sa propre ceinture.
   
© MISE EN PAGE PAR YOUNG.HEART.
   

_________________



what's happened in my life ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : knight/cha.
TES DOUBLES : malone & daniel & noah.
TON AVATAR : tomSEXYausten.
TES CRÉDITS : nephilim & tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : open. (trystan, lexia)
RAGOTS PARTAGÉS : 931
POINTS : 626
ARRIVÉE À TENBY : 23/08/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 32ans (16/05)
CÔTÉ COEUR : pensée qui me fait battre le coeur plus vite, ça n'en est qu'à ce stade pour l'instant.
PROFESSION : graphiste spécialisé dans la conception de sites internet et d'affiches pour la ville. professeur d'équitation pour les élèves qui en valent le coup.
REPUTATION : " on le connaissait pour son manque de discrétion avant qu'il ne finisse en chaise roulante. mais une baguarre dans un bar, c'est quand même loin de lui ressembler. mais qu'est-ce qui lui ai passé par la tête ? "



MessageSujet: Re: FLASHBACK • Love is in the air + Shael Dim 28 Fév - 23:12


passion, always there.
Travailler le quatorze février n'a jamais été ce que je préfère, surtout depuis que Shea est entré dans ma vie. Je suis chanceux parce qu'elle comprend mes responsabilités et ça fait maintenant quatre ans qu'on passe notre fête des amoureux le lendemain et même si c'est génial, ça ne vaut pas le vrai jour. On est sur la fin du service quand mes pensées sont dirigées vers la jeune femme, seule, dans notre appartement. J'ai un petit pincement au coeur et me décide à totalement me rattraper demain. « Super les gars, comme d'habitude ! » dis-je après avoir été tourner l'affiche ouvert de l'établissement. Des accolades, des poignées de main .. C'est comme une tradition, chaque année, de se féliciter d'avoir survécu à cette soirée. La plupart de mes employés sont des célibataires et les connaissant, je suis sûr qu'ils voulaient juste aller vomir au vu du romantisme qu'il y a eu ce soir. De ce côté là aussi, j'ai de la chance. Des employés comme eux ne se trouvent pas au coin d'une rue. Viens alors le moment de la plonge et alors que je pourrais sans hésitation partir ou vaguer à d'autres occupations, je donne un coup de main. Je suis le patron mais j'ai bossé dur pour y arriver et si mes gars doivent se retrouver au même genre de place un jour, je voudrais qu'ils se souviennent de moi comme le meilleur boss qu'ils pourront être. « On se voit dans deux jours ! » dis-je en fermant la porte derrière eux. Terminé. Le calme s'est installé dans le restaurant, s'en est presque effrayant. J'en profite pour me vider la tête, respirer un peu. Trop de bruit tue le bruit. Je sors alors mon téléphone de la poche, l'écran affiche un nouveau message vocale. Je l'écoute, intrigué. « Hello beau gosse. J'espère que tu vas bien et que la saint-valentin ne t'accapare pas trop. J'ai préparé un bon petit repas pour quand tu rentres, mais on fera rapide comme ça on pourra aller se coucher ensuite. Et faire l'amour comme des dingues toute la nuit jusqu'à ce qu'on ne sache plus marcher ni l'un ni l'autre. Tu sais, comme l'année dernière. Je suis certaine que tu te souviens de ça. » Oh oui je me souviens. Sa crise de fou rire interrompt son discours. « Et je n'ai pas oublié d'aller à Victoria's secret, alors depeche-toi. En t'attendant je vais m'amuser un peu toute seule, pour préchauffer le four, tu vois. » Puis je raccroche, tout émoustillé par ce que je viens d'entendre. J'ai la copine parfaite, celle qui arrive à maintenir cette petite flamme entre nous après autant d'année. Je chauffe rien qu'en pensant à ce qui m'attend au retour et me presse presque jusqu'au vestiaire pour éviter de tarder. Ses mots résonnent en moi comme le nombre de commandes que j'ai sur une journée. Je ne me passe plus de sa voix et de ses mots doux, ou presque, qui me hantent. Je prends le temps de récupérer ma respiration puis j'arrive enfin dans les vestiaires. C'est pas possible qu'une seule personne puisse me faire autant d'effet rien qu'en parlant.

Je me suis décidé à changer de dessus quand je sens l'odeur que dégage mon tshirt. Je sais qu'il est tard mais Shea m'a peut être attendu et j'avais envie de ressembler à quelque chose pour rentrer le soir de la St Valentin. Heureusement que j'ai une chemise de secours dans le vestiaire. J'enlève le haut et j'enfile la chemise. « Monsieur Olsen, je suis horriblement déçue de ne pas avoir été à l'heure pour goûter votre succulente queue de... oh mince, je me suis trompée de mot. » Me voilà interrompu pendant que je boutonnais le bout de tissus. Cette voix, je la connais par cœur. Je me retourne, le sourire aux lèvres. Cette blague douteuse promets une fameuse surprise, j'en suis sûr. Shea suce alors son doigt de manière très suggestive, me poussant à dégluer difficilement. « Mais ce qui compte, c'est que je suis là maintenant. » La jolie brune s'approche lentement, trop lentement. Je me sens tout fou et il me faut un énorme self control pour ne pas lui sauter dessus d'un coup. Je suis incapable de bouger, me contente de la regarder mettre les mains sur cette ceinture. Un stip tease, pour la St Valentin .. Je me sentais déjà chanceux d'avoir Shea dans ma vie mais le coup qu'elle est en train de me faire me prouve que c'est une vraie déesse. Son trench vole à terre rapidement laissant place à une tenue que je qualifierais de mon genre. « Alors... que me réservez-vous pour ce soir ? » me chuchote-t-elle au creux de l'oreille. Cette voix sensuelle suffit à faire bouger les choses dans mon pantalon. Je pourrais me déshabiller et faire tout ce qui me passe par la tête de suite mais ce serait trop facile et pas amusant. Elle m'avait offert, en débarquant ici, une st valentin des plus originales et je suis déterminé à rendre son cadeau encore meilleur. Je déboutonne les derniers boutons de ma chemise et la lance, de sorte à rejoindre le trench de ma petite amie. Je parcours ses bras du bout des doigts tandis que mes yeux continuent d'apprécier la petite tenue. « Tu me connais. » dis-je en me penchant pour l'embrasser. J'effleure ses lèvres avant de me relever. « J'aime te rendre folle. » ajoutais-je en rigolant. Non, cette fois, je ne serais pas le premier à craquer. Un clignement d'oeil de sa part me mets à genoux habituellement et même si ça devait être sa St Valentin, je décide de m'amuser avant les choses sérieuses.

AVENGEDINCHAINS

_________________

LA MORT DES AMANTS


I'm selfish, impatient and a little insecure. I make mistakes, I am out of control and at times hard to handle. But if you can't handle me at my worst, then you sure as hell don't deserve me at my best. © FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : cam'tagada
TES DOUBLES : Savannah Cartwright
TON AVATAR : Kristin Kreuk
TES CRÉDITS : maknae (avatar) et solosand (signature)
TA DISPONIBILITE RP : Open!
GabrielSameen ♪ (William)
RAGOTS PARTAGÉS : 2206
POINTS : 2888
ARRIVÉE À TENBY : 17/06/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans
CÔTÉ COEUR : quand j'y pense, j'attrape la migraine
PROFESSION : Etudiante en stylisme, créatrice
REPUTATION : Tiens donc, la vie de l'ainée Taylor semble s'agiter un peu en ce moment. Il était temps ! Oh, il parait qu'un certain Rafael Olsen la cherche partout dans la ville, craint-elle quelque chose ? Ce n'est pas prudent, avec un bébé à charge et un petit ami parti au combat...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: FLASHBACK • Love is in the air + Shael Mer 16 Mar - 9:51

Rafael & Shea ✻ Love is in the air
En réalité ma question n'est pas réellement fondée, c'est moi qui suis venue lui faire une surprise, je lui réserve une soirée qui, je l'espère, sera palpitante. Il pourrait aussi bien s'asseoir sur le banc et me laisser faire. Mais il a pris ma question très au sérieux. « Tu me connais. J'aime te rendre folle. » Oh oh... ça sonne comme un avertissement. Comment ai-je pu penser qu'il allait juste se laisser faire ? Débile... complètement débile. Maintenant je me retrouve déconcentrée par ses sensuelles caresses, sans me souvenir de ce que je voulais faire en premier en arrivant. Bon Dieu, le traître ! Mais j'essaie de me reprendre et le reste de nos vêtements s'éparpille autour de nous en tas épars. Le toucher est devenu aussi précieux que mon oxygène, ce que je m'attelle à lui montrer pendant l'heure qui suis. Mes lèvres retrouvent naturellement le chemin des siennes, comme si nous étions fait l'un pour l'autre, et il n'y a pas un centimètre carré de sa peau que j'oublie dans notre chemin vers l'extase.

Un peu plus tard dans la nuit, alors que nous étions complètement affalés dans un tas de membres, de chair et de fringues ; je me suis dit que venir au restaurant était finalement une mauvaise idée. Parce que dans l'état où j'étais, je n'avais ni la force ni l'envie de me lever. On pouvait rester là, de toute façon, n'est-ce pas ? Dormir deux jours de suite... sur un carrelage froid, mais avec quelques provisions dans le réfrigérateur. Mouais, vous m'avez perdue à « carrelage froid ». « Je veux pas me lever. » dis-je pour le verbaliser. J'aurais juré voir un petit rictus sardonique sur le visage de Rafael... il doit être content de lui. Toutefois je peux dire en toute bonne foi que moi aussi, je l'ai mis à genou. Épuisé, vidé, exténué. Et je suis fière de pouvoir encore le surprendre. Nous nous souviendrons longtemps de cette saint-valentin.

Mon estomac finit lui aussi par me trahir. Le temps que le service de Rafael se termine et que nous fassions notre pré-Saint Valentin, il est largement l'heure de prendre un bon repas. Évidemment lorsque nous arrivons à la maison, rien n'est prêt. Ma petite sérénade au téléphone n'était rien d'autre qu'un peu de bluff pour le faire tenir jusqu'à la fin du service. Et après une bonne douche il se retrouve à faire un repas pour nous nourrir avant que nous tombions d'inanition. Quel gentleman... « Qu'est-ce que tu nous prépares de bon ? » Grâce à lui je me suis bien améliorée en cuisine : les sandwichs industriels n'ont plus de place dans mon frigo. Il n’empêche que je n'arrive pas à la cheville de Rafael. Les odeurs qui se dégagent de la cuisine sont alléchantes, je dresse la table tandis qu'il termine et allume même des bougies pour égayer la table. « Tout s'est bien passé ce soir ? »
© MISE EN PAGE PAR YOUNG.HEART.
   

_________________



what's happened in my life ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : knight/cha.
TES DOUBLES : malone & daniel & noah.
TON AVATAR : tomSEXYausten.
TES CRÉDITS : nephilim & tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : open. (trystan, lexia)
RAGOTS PARTAGÉS : 931
POINTS : 626
ARRIVÉE À TENBY : 23/08/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 32ans (16/05)
CÔTÉ COEUR : pensée qui me fait battre le coeur plus vite, ça n'en est qu'à ce stade pour l'instant.
PROFESSION : graphiste spécialisé dans la conception de sites internet et d'affiches pour la ville. professeur d'équitation pour les élèves qui en valent le coup.
REPUTATION : " on le connaissait pour son manque de discrétion avant qu'il ne finisse en chaise roulante. mais une baguarre dans un bar, c'est quand même loin de lui ressembler. mais qu'est-ce qui lui ai passé par la tête ? "



MessageSujet: Re: FLASHBACK • Love is in the air + Shael Lun 4 Avr - 1:34


passion, always there.
C'est sa surprise, son moment. Mais j'ai toujours ce sale besoin de contrôler alors quand elle dirige ses plans vers moi, je n'hésite pas à prendre les devants. Je le regrette au début mais ça s'efface rapidement, comme d'habitude. Shea sait comment je marche de toutes façons, elle n'aurait jamais commencé comme ça si elle avait imaginé un autre déroulement pour notre soirée. Je déboutonne ma chemise, l'envoie bouler et m'approche, sans quitter des yeux cette magnifique tenue qu'elle avait enfilée juste pour moi. Ses lèvres m'appellent, très fort, mais un autre appel prend le dessus. J'effleure ses lèvres, murmure quelques mots. Cette relation se porte au mieux parce que des soirées comme celles ci sont improvisées ; la Taylor arrive, m'amuse, puis je finis par lui rendre la pareille. Je vois dans son regard qu'elle est surprise mais aussi très satisfaite de la tournure que ça prends. Je souris, largement, satisfait par mon savoir faire. L'attente devient longue, les vêtements finissent par terre à toute vitesse alors que mes lèvres s'emparent des siennes. Je ne verrais jamais plus ces vestiaires de la même manière à partir d'aujourd'hui.

Le manque de fenêtre et mon téléphone assez loin rendent impossible le fait de connaître l'heure. Ce que je sais, par contre, c'est qu'on doit être au milieu de la nuit. Je ne sais pas si j'ai dormi mais je me sens tout engourdi, épuisé. Les yeux à moitié ouvert, je me tourne vers la belle femme couchée à mes côtés, complètement nue. Je baisse le regard, remonte assez doucement pour faire face à chaque parcelle parfaite de son corps. « Je veux pas me lever. » Un sourire satisfait s'empare à nouveau de mon visage. Rien ne nous empêche de rester encore ici un moment. Après tout, on ne se relève pas de suite dès qu'on est allé sur le même chemin que nous. Il est quoi, deux heures du matin ? Les employés n'arrivent pas avant dix heures, ce qui nous laisse une assez grande marge. « On est pas obligé. » dis-je en me penchant pour l'embrasser. Mon geste me rappelle à la réalité, mes membres se tordent sur le carrelage froid alors que je réduisais la distance entre nous. « Bien que .. » ajoutais-je en rigolant. Mon dieu, j'allais m'en souvenir de cette saint valentin.

Je finis par me lever, au bout de quelques minutes. Je bouge dans tous les sens, essaie de récupérer l'usage de mes jambes, de mes bras mais aussi de mon dos. Je trie les vêtements au sol, lance ceux de Shea dans sa direction avant d'enfiler les miens. Mes mains tremblent encore sous l'effet qu'à ma copine sur moi, me faisant comparer les boutons de ma chemise à une route minée. « Qu'est-ce que tu nous prépares de bon ? » me demande-t-elle quelques minutes plus tard alors que nous étions dans notre appartement. Malgré le manque d'énergie, je suis directement allé vers la cuisine quand nous sommes rentrés. L'appel de la nourriture a toujours été le plus fort. Il ne restait plus grand chose dans notre frigo mais je me suis jeté sur les restes, imaginant quelque chose qui pourrait redonner une bonne dose d'énergie ; et si la jeune demoiselle en redemandait encore, j'aurais forcément besoin d'une dose de vitamines pour assurer. « J'improvise avec nos restes, steaks champignons. Rappelle moi d'aller faire les courses demain stp. » lui dis-je très sérieusement. J'ai besoin de mes ingrédients dans mon domaine et sans eux, je n'arriverais jamais à me sentir complet. J'ai besoin que cette cuisine soit emparée de mon état d'esprit et Shea le sait. C'est pour ça qu'elle n'oubliera pas de me le dire demain matin. Ou tantot. « Tout s'est bien passé ce soir ? » La viande qui cuit fait un sacré bruit mais les mots résonnent encore dans la pièce. J'ouvre un tiroir, prends un couteau et me jete sur les champignons. « Débordé, comme d'habitude. » lui dis-je sincèrement. Ai-je besoin d'en rajouter plus ? La restauration et saint valentin ne sont pas des mots qui riment, ils ne vont pas ensemble. C'est littéralement l'enfer. « J'ai fini par m'isoler en cuisine par contre, dégoûté de ne pas pouvoir partager la saint valentin avec toi, comme d'habitude. » ajoutais-je en me penchant pour l'embrasser.

AVENGEDINCHAINS

_________________

LA MORT DES AMANTS


I'm selfish, impatient and a little insecure. I make mistakes, I am out of control and at times hard to handle. But if you can't handle me at my worst, then you sure as hell don't deserve me at my best. © FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : cam'tagada
TES DOUBLES : Savannah Cartwright
TON AVATAR : Kristin Kreuk
TES CRÉDITS : maknae (avatar) et solosand (signature)
TA DISPONIBILITE RP : Open!
GabrielSameen ♪ (William)
RAGOTS PARTAGÉS : 2206
POINTS : 2888
ARRIVÉE À TENBY : 17/06/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans
CÔTÉ COEUR : quand j'y pense, j'attrape la migraine
PROFESSION : Etudiante en stylisme, créatrice
REPUTATION : Tiens donc, la vie de l'ainée Taylor semble s'agiter un peu en ce moment. Il était temps ! Oh, il parait qu'un certain Rafael Olsen la cherche partout dans la ville, craint-elle quelque chose ? Ce n'est pas prudent, avec un bébé à charge et un petit ami parti au combat...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: FLASHBACK • Love is in the air + Shael Ven 8 Avr - 2:10

Rafael & Shea ✻ Love is in the air
Le large sourire de Rafael après sa performance de ce soir me fait rire, bien que je sois un peu décontenancée : il a réussi son coup mais j'aime à croire que moi aussi je l'ai mis à terre. De toute façon nous sommes tout les deux épuisés après cette séance de sexe torride dans les vestiaires. Je grogne quelque chose comme « tu es content de toi, hein ? » puis nous éclatons ensemble d'un rire libérateur. Il a tort : on est obligés de se lever. J'attrape de justesse les vêtements qu'il me lance ç cause du peu de forces qu'il me reste dans les bras. C'est un fait, je ne suis pas très musclée. Avant de repartir je fais un dernier tour du vestiaire et je laisse même mon soutien-gorge dans son casier en guise de souvenir. Ce soir – ou ce matin, peu importe -, c'est moi qui ai le dernier mot.

J'arrive derrière lui et l'enlace, posant ma tête entre ses omoplates. Je me sens un peu coupable de ne pas l'avoir laissé à la douche tout de suite et de le laisser préparer le repas... il est crevé de cette nuit de boulot, et avec ma surprise je crains n'avoir rien arrangé. « J'improvise avec nos restes, steaks champignons. Rappelle moi d'aller faire les courses demain stp. » Le ton sérieux qu'il emploie me fait sourire et pourtant j'adopte le même, sachant pertinemment qu'il ne faut pas plaisanter avec la cuisine et Rafael. « Yep. » D'ailleurs je m'écarte de lui afin de le laisser naviguer librement dans son espace favori et je note mentalement le rappel que j'aurais à lui faire demain. Je pourrais aussi bien les faire, ces courses, néanmoins c'est lui le chef ici... en général quand je m'attelle à cette tache je prends un peu de tout et nous combinons avec tout ça. Demain nous pourrions peut-être aller faire les courses ensemble et acheter plein de chocolats – qui seront en promotion d'ailleurs.

« J'ai fini par m'isoler en cuisine par contre, dégoûté de ne pas pouvoir partager la saint valentin avec toi, comme d'habitude. » Je suis à la fois triste qu'il n'ai pas aimé être au restaurant, et aussi comblée de savoir que je lui ai manqué. « Tu es adorable ! » A mon tour je l'embrasse, sur la pointe des pieds. Je me souvins de la douceur et de la délicatesse mais aussi de la passion qui nous avait animée plus tôt dans la nuit. Ses hanches contre les miennes, le martèlement de coups de boutoir amples et rapides, le claquement de nos peaux l'une contre l'autre, son corps tout entier ondulant sur le mien... Ma respiration s’accélère brièvement en repensant à ces moments de partage et la rougeur a envahi mon visage tandis que je me rappelle l'heure avancée et les longues heures de travail que Rafael avait effectuées. « Ce qui compte c'est qu'on est ensemble maintenant, on peut très bien reporter la saint-valentin de quelques heures et faire une grosse grasse matinée demain. » Satisfaction différée, ça s'appelle. « Sauf si tu es trop fatigué. » fais-je, plus pour la forme. « Je t'aime » je souffle tendrement contre ses lèvres, mon regard accrochant le sien. Ce moment de bonheur ne pourrait être gâché par rien au monde. Après que la viande ai fini de grésiller – chanter, dirait-il – je verse le vin dans une belle carafe et vais m'installer sur la table. Le repas n'est pas destiné à durer des heures et des heures, il s'agit plutôt de nous sustenter avant d'aller nous glisser dans le lit pour un sommeil réparateur.
© MISE EN PAGE PAR YOUNG.HEART.
   


Je réponds à notre autre sujet demain dans la journée ♥

_________________



what's happened in my life ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : knight/cha.
TES DOUBLES : malone & daniel & noah.
TON AVATAR : tomSEXYausten.
TES CRÉDITS : nephilim & tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : open. (trystan, lexia)
RAGOTS PARTAGÉS : 931
POINTS : 626
ARRIVÉE À TENBY : 23/08/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 32ans (16/05)
CÔTÉ COEUR : pensée qui me fait battre le coeur plus vite, ça n'en est qu'à ce stade pour l'instant.
PROFESSION : graphiste spécialisé dans la conception de sites internet et d'affiches pour la ville. professeur d'équitation pour les élèves qui en valent le coup.
REPUTATION : " on le connaissait pour son manque de discrétion avant qu'il ne finisse en chaise roulante. mais une baguarre dans un bar, c'est quand même loin de lui ressembler. mais qu'est-ce qui lui ai passé par la tête ? "



MessageSujet: Re: FLASHBACK • Love is in the air + Shael Jeu 5 Mai - 23:52


passion, always there.

J'aime mon restaurant, j'aime travailler, mais j'aime aussi passer du temps avec ma petite amie. Elle a beau être de longue date et avoir l'habitude de ne pas passer cette fête avec moi, je ne peux m'empêcher de me sentir mal alors que Shea me demande comment s'est passé ma soirée. Je profite alors de l'occasion pour glisser une phrase tout mignonne, toute faite, mais bien réelle, dans la conversation. « Tu es adorable ! » La Taylor se mets sur la pointe des pieds et pose ses lèvres sur les miennes à son tour. L'effet est là tandis que je profite un peu plus du contact qui m'avait manqué aujourd'hui. Je repense à la fin du service, à Shea qui débarque, les cartes en main et la manière dont je lui vole facilement le contrôle. Car c'est ça, notre relation. Ce sont des surprises constantes qui gardent la flamme intense et qui rend notre relation moins monotone que les autres. « Ce qui compte c'est qu'on est ensemble maintenant, on peut très bien reporter la saint-valentin de quelques heures et faire une grosse grasse matinée demain. » Elle a raison, comme d'habitude. Je sais que quand ça ne va pas, Shea trouve toujours les mots parfaits pour me remonter le moral. Je suis assez d'accord, même si l'envie de me coucher est de plus en plus tentante. Je ne sais même pas où je viens de trouver les dernières forces pour rentrer et pour cuisiner. « Sauf si tu es trop fatigué. » Cette phrase sonne presque comme un défi, au point que l'envie de renouveler l'expérience de toute à l'heure devient plus prenante que mes jambes qui tremblent et mon corps qui s'écroule. Je souris, malicieusement. « Je t'aime. » souffle-t-elle entre mes lèvres. Ses yeux dans les miens, je me rends compte que le bonheur est une chose assez simple et qu'il est à porter de main. Je l'embrasse à nouveau car les gestes valent deux fois plus que les mots de mon côté avant de calmer toute ardeur ou toutes envies de ne pas trop m'éloigner de la jeune femme et de retourner à mes morceaux de viandes.

Je rejoins Shea assise à table alors qu'elle est en train de nous servir à boire. Je me suis contenter de faire simple, avec les reste, pour faire en sorte que le repas ne dure pas des heures. J'ai vraiment besoin de dormir. Même si la Saint Valentin n'est jamais oublié, notre couple en a fini des stéréotypes et des petites choses typés que la société nous impose à travers ses films et ses romances presque parfaites. Entre nous et pour nous, nous faisons les choses simples. Le repas que nous prenons est simple, fais de restes et la table n'est pas bourré de roses ou de couleur rouge. C'est comme ça que j'aime la fête des amoureux et surtout parce que c'est notre petite tradition depuis un moment maintenant. « Je sais qu'on avait dis pas de cadeaux. » dis-je en me levant alors que nous finissions juste de manger. Je pars vers notre chambre et ouvre le dernier tirroir. « Mais j'ai une petite surprise pour toi. » criais-je à travers la pièce. Je retourne vers l'entrée et m'appuie contre la porte. « Ferme les yeux et ne triche pas. » finis-je par dire très sérieusement. Assuré que ma petite amie ne puisse rien voir, je m'approche et sors le fameux collier que je lui ai acheté en main. C'est un collier très simple avec le signe infini dessus ; il n'y a pas besoin de froufous, juste d'un simple signe qui prouve que je serais la pour toujours. Je le pose autour de son cou, bouge ses cheveux avant de moins rigoler avec l'attache. « Tu peux ouvrir. » dis-je en déposant plusieurs baisers sur son coup. La tentation, la mauvaise tentation. Puis de toutes manières, y a pas mieux que de découvrir son cadeau accompagné de sensations extras.

AVENGEDINCHAINS

_________________

LA MORT DES AMANTS


I'm selfish, impatient and a little insecure. I make mistakes, I am out of control and at times hard to handle. But if you can't handle me at my worst, then you sure as hell don't deserve me at my best. © FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : cam'tagada
TES DOUBLES : Savannah Cartwright
TON AVATAR : Kristin Kreuk
TES CRÉDITS : maknae (avatar) et solosand (signature)
TA DISPONIBILITE RP : Open!
GabrielSameen ♪ (William)
RAGOTS PARTAGÉS : 2206
POINTS : 2888
ARRIVÉE À TENBY : 17/06/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans
CÔTÉ COEUR : quand j'y pense, j'attrape la migraine
PROFESSION : Etudiante en stylisme, créatrice
REPUTATION : Tiens donc, la vie de l'ainée Taylor semble s'agiter un peu en ce moment. Il était temps ! Oh, il parait qu'un certain Rafael Olsen la cherche partout dans la ville, craint-elle quelque chose ? Ce n'est pas prudent, avec un bébé à charge et un petit ami parti au combat...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: FLASHBACK • Love is in the air + Shael Jeu 19 Mai - 23:13

Le dictionnaire définit le mot « amoureux, amoureuse » comme « qui aime quelqu'un d'autre, qui éprouve de l'amour ». Est-ce si simple que cela ? N'oublions pas que l'amour ne se résume pas à une définition dans un dictionnaire, c'est bien plus que ça, c'est un sentiment, une émotion. Tomber amoureux est la chose la plus élémentaire qui soit. C’est un sentiment puissant qui donne l’impression d’être sur un nuage, c’est pour cela que les ruptures sont aussi douloureuses. Être amoureux ce n’est que du bonheur, c’est une sensation intense qui n’a aucun équivalent. Il ne m'avait pas fallu longtemps pour tomber amoureuse de lui. J'ai toujours eu le cœur à portée de main à ses cotés, m'attendant à ce qu'il le prenne et me fasse sienne.

La saint-valentin, voilà un sujet qui ne nous paraît pas si délicat que ça. Au fond il s'agit d'un jour normal, c'est juste que des entreprises ont décidé il y a longtemps d'inventer cet événement pour augmenter leurs chiffres. Rafael a davantage de boulot pendant que je me remets à ma machine à coudre pour faire quelques pièces pour la famille et les amies. Trouver une robe qui nous va, c'est pas évident. C'est pour ça que j'ai fait cette première année en stylisme, j'espère parvenir au bout, trouver un boulot qui me plaît, c'est ce qui me motive pour me lever tout les jours. J'ai une chance inouïe que Rafael me suive sur ce coup-là. Pendant que je suis formée je ne suis pas payée. Heureusement que mes quelques économies me permettent de ne pas vivre sur le salaire de Rafael, uniquement. Et je vends quelques pièces de couture aussi, ce qui arrondit les fins de mois. Je n'ai rien besoin de plus, du moment que je l'ai, lui, cet ange en tenue de cuisinier. Même si je hais cet aspect commercial du 14 Février je ne peux m’empêcher de sourire comme une bienheureuse en entendant l'homme que j'aime parler de cadeau. « Ha oui tu le sais ? Tu es sur ? » je manque de plaisanter en le voyant se lever. Je m'abstiens car l'heure n'est pas aux plaisanteries, même si il me demande de ne pas tricher. « Tu as triché toi, je pourrais faire pareil plus tard... » Je fais la brave mais je n'en mène pas large. Ma surprise a moi, c'était ma venue au restaurant. Ça ne m'a rien coûté, c'était juste une preuve de mon amour et de ma passion, à quoi il a répondu avec plus de passion que jamais. Un frisson d'excitation me parcourt de la tête aux pieds ; je m'interroge sur ce qu'il a pu bien m'acheter. Je ferme les yeux avec des questions plein la tête. Un bijou ? Un vêtement ? Non, pas un vêtement, je serai bientôt styliste et c'est peut-être risqué. Un parfum ? J'en suis là de mes réflexions quand la sensation d'un métal froid autour de mon cou m'arrache un frisson involontaire. Un collier ! « Tu peux ouvrir. » dit-il en parcourant mon cou avec ses lèvres tentatrices. Je serre les cuisses – ne me jugez pas, il doit être dans même état ! - , le temps d'observer mon cadeau.

« Rafael ! » je souffle d'admiration à la vue du magnifique bijou qu'il a du choisir avec beaucoup d'attention. « Il est magnifique ! » Je me retourne pour prendre son visage entre mes deux mains pour l'embrasser, d'abord sur les lèvres puis je murmure des « Merci... merci, merci, merci, merci. » en ponctuant chacun de mes mots par un baiser. Le symbole de l'infini... c'est exactement nous, ça nous représente. Je sais pourquoi il l'a choisi, la simplicité et la symbolique en font le cadeau parfait. J'aimerais que lui aussi porte ce symbole, ce serait un superbe cadeau de Noël. « J'aimerais bien te garder dans mes bras pour l'éternité mais même ça, ça me paraît trop court. » C'est un instant comme ceux qui sont rares. Vous savez, l'un de ces moments dont vous savez que vous vous souviendrez toute votre vie. L'émotion me serre la gorge plus que jamais, je me rends compte de cette chance que nous avons de nous être trouvés. « Je t'aimerais toujours, tu sais. J'ai parfois du mal à l'exprimer tellement ces émotions font battre mon petit cœur de femme complètement obsédée par son copain, mais tu le sais, vu que tu as choisi ce collier. J'adore sa signification. » dis-je en restant debout devant lui, les bras autour de son cou, mon cœur donnant la réplique au sien. Ce petit silence qui se fait ne me gêne pas car il me permet de ressentir pleinement les émotions qui sont les nôtres. « On pourrait aller dormir. Sur un lit, cette fois. » fis-je en mimant des guillemets pour le mot « dormir ». Jamais je ne pourrais assez lui dire que je l'aime. Je devrais le graver dans sa peau à coup de baisers et d'étreintes.

_________________



what's happened in my life ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : knight/cha.
TES DOUBLES : malone & daniel & noah.
TON AVATAR : tomSEXYausten.
TES CRÉDITS : nephilim & tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : open. (trystan, lexia)
RAGOTS PARTAGÉS : 931
POINTS : 626
ARRIVÉE À TENBY : 23/08/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 32ans (16/05)
CÔTÉ COEUR : pensée qui me fait battre le coeur plus vite, ça n'en est qu'à ce stade pour l'instant.
PROFESSION : graphiste spécialisé dans la conception de sites internet et d'affiches pour la ville. professeur d'équitation pour les élèves qui en valent le coup.
REPUTATION : " on le connaissait pour son manque de discrétion avant qu'il ne finisse en chaise roulante. mais une baguarre dans un bar, c'est quand même loin de lui ressembler. mais qu'est-ce qui lui ai passé par la tête ? "



MessageSujet: Re: FLASHBACK • Love is in the air + Shael Dim 19 Juin - 1:36


passion, always there.
Je sens les frissons arriver sur sa peau tandis qu'elle ouvre mon cadeau avec beaucoup de soin. Je croise les doigts, mets la chance derrière moi. « Rafael ! » Je suis d'une nullité pour différencier les tons et même si je la connais depuis longtemps, je ne sais pas si c'est un cri positif ou négatif. « Il est magnifique ! » Je soupire de soulagement. Si Shea savait combien d'heures j'ai passé à le choisir dans le magasin, elle en profiterait pour rigoler de moi un coup. La vendeuse m'a presque jetée dehors tellement je posais des questions. La brune se retourne et s'empare de mes lèvres pour un long baiser, ses mains sur mes joues. « Merci... merci, merci, merci, merci. » dit la Taylor en ponctuant ses mots de petits baisers. Mes mains d'abord sur ses hanches finissent sur son dos et j'exerce une pression pour la rapprocher encore plus. L'infini, pour toujours, un signe très simple à la vue mais plus complexe par la pensée. Nous deux, ça sera pour toujours, j'y compte bien. « Je suis content qu'il te plaise. » ajoutais-je simplement à ses remarques. Il semble que j'eusse simplement besoin d'exprimer ce soulagement à voix haute. De toutes façons, vu ma tête, je suis sûr qu'elle a déjà tout deviné.

« J'aimerais bien te garder dans mes bras pour l'éternité mais même ça, ça me paraît trop court. » Je me penche et maintiens un baiser sur son front. C'est tellement mignon comme phrase que je le grave dans un coin de ma tête, avec sa voix, pour m'en rappeler les moments où je me sens seul, que je sois au travail ou simplement ailleurs. Ces moments simples de la vie sont ceux qui font tout, ceux qui te rendent vraiment heureux. Je me dispute avec moi même pour le faire plus souvent avec la jeune femme puis je me dis que trop de moments tuent les moments et atténuent la flamme avec le temps. « Je t'aimerais toujours, tu sais. J'ai parfois du mal à l'exprimer tellement ces émotions font battre mon petit cœur de femme complètement obsédée par son copain, mais tu le sais, vu que tu as choisi ce collier. J'adore sa signification. » Ca, c'est mon cadeau de St Valentin. Je n'ai pas besoin d'autre chose que ces mots doux qui résonnent au creux de mon oreille. J'apprécie le silence qui suit et le regard intense que je lui lance. « Je t'aime tellement. » finis-je par dire en m'emparant de ses lèvres à toute vitesse. On pourra peut-être pas rester dans les bras l'un de l'autre pour l'éternité mais au moins, on peut profiter de maintenant.

Je romps le contact au bout d'un moment, à bout de souffle. Et je pense avoir un peu mal au cou à force de m'abaisser. « On pourrait aller dormir. Sur un lit, cette fois. » me dit alors Shea en insistant sur les guillemets qu'elle met sur dormir. Mon sourire s'élargit, amusé. Il faut croire que tout à l'heure, elle n'en a pas eu assez. « Ah tu veux jouer à ça. » dis-je en explosant de rire avant de m'emparer de la jeune femme et de la porter à califourchon. J'évite de l'embrasser et l'emmène dans la salle de bain, toujours mort de rire. « Il faut croire que t'en a pas eu assez tout à l'heure. » Adieu la fatigue, adieu les douleurs. Les simples mots de défi ont suffi à me réveillé, comme si j'avais pris un redbull. Quand j'arrive dans la salle de bain, je la colle au mur, sans la lâche et l'embrasse fougueusement. « Je veux juste prendre une douche d'abord. » dis-je entre deux respirations. Je me dis que des fois, je fais une obsession sur ma propreté. Mais ce n'est pas grave parce que profiter d'un moment intime sous la douche me tente autant que le reste. Je me détache, profite du moment pour lui enlever son haut. C'est parti.


AVENGEDINCHAINS

_________________

LA MORT DES AMANTS


I'm selfish, impatient and a little insecure. I make mistakes, I am out of control and at times hard to handle. But if you can't handle me at my worst, then you sure as hell don't deserve me at my best. © FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: FLASHBACK • Love is in the air + Shael

Revenir en haut Aller en bas

FLASHBACK • Love is in the air + Shael

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP abandonnés-