AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Wake up | Leslie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Wake up | Leslie Ven 26 Fév - 23:57

Si cela fait presque cinq ans que Norah habite dans cette petite ferme qu’elle a rénové, ce n’est pas pour autant que la décoration intérieure est a son goût. En effet, elle a préféré mettre son argent dans les travaux prioritaires en se disant que pour ce qui concerne la décoration et les meubles, elle les renouvellerait au fur et à mesure, selon ce que ses revenus lui permettent. Et cette semaine, elle a fait des folies ! Elle a acheté une immense armoire pour sa chambre, ainsi qu’un grand bureau avec plein de tiroirs pour pouvoir s’occuper de sa paperasse dans de meilleures conditions.

C’est un peu avant 9h ce matin qu’elle se fait livrer les cartons, comme prévu. Elle attend alors avec impatience la venue de son ami Leslie, qui lui a proposé son aide pour monter les meubles. Elle aime bien se débrouiller toute seule, mais là vu la taille du mobilier, c’était difficilement possible… Alors elle a accepté l’aide de Leslie, et lui a demandé de venir à 9h puisqu’elle avait encore pas mal de boulot pour le rester de sa journée. Le connaissant pas vraiment ponctuel, elle prend son mal en patience, se prépare un café en l’attendant. Mais une demi heure passe, et toujours personne. Personne non plus pour répondre au téléphone quand elle essaye de l’appeler… Alors elle décide finalement d’agir.

Vêtue d’un slim et d’un pull gris clair décoleté, elle enfile une veste et une paire de baskets basses avant de sortir de chez elle, enfourcher son vélo et pédaler en direction de chez Leslie. Une fois arrivée, elle pose son vélo et sonne, mais c’est finalement Eirian qui lui ouvre. Elle s’apprête à sortir alors Norah ne la retarde pas, et lui demande simplement si Leslie est bien là, et s’il est seul. Puisque les deux réponses semblent positives, la jeune femme décide d’aller le réveiller, à sa façon. Elle passe par cuisine pour remplir un verre d’eau avant de se diriger vers la chambre de Leslie. Elle ouvre la porte sans aucune discrétion, et le trouve tranquillement sous sa couette en train de pioncer.

“Debout là dedans !”

Lance-t-elle avant d’allumer la lumière, ne tennant pas compte des gromelements de son ami. Puisqu’il ne semble toujours pas motivé à bouger, Norah s’approche de lui pour attraper la couette et la tirer de manière à ce qu’il ne puisse puis cacher son visage en dessous. Et là, elle ne résiste pas à l’envie de lui balancer toute l’eau de son verre dans la tronche pour accélérer son réveil. De toute manière, il l’a bien mérité ! Elle pose le verre sur la table de chevet avant de reprendre la parole.

“Tu devrais déjà être chez moi en train de m’aider je te rappelle !” Lance-t-elle les bras croisés sur la poitrine, un peu vexée qu’il ait pu l’oublier.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Wake up | Leslie Dim 28 Fév - 21:21

Si la soirée du militaire s'était avérée amusante, il ne pouvait malheureusement pas en dire autant de sa nuit. L'alcool avait généralement pour effet de lui offrir des nuits sans cauchemars puisqu'il ne pensait plus à rien et qu'il se contentait simplement de rejoindre les bras de Morphée jusqu'en début d'après-midi, mais cette nuit-là, la guerre était revenue le hanter et ce, malgré tous ses efforts pour la chasser. En sursaut, en sueur, le gallois s'était réveillé à plusieurs reprises, la jambe un peu douloureuse. Il était revenu depuis un an maintenant et le médecin lui avait bien dit que la douleur occasionnée par sa blessure pouvait rester pendant plusieurs mois, mais ... Un an ? Il savait qu'il aurait dû y retourner, qu'il aurait dû lui expliquer, mais il n'avait pas envie de se faire dire, encore une fois, que la souffrance était dans sa tête, si bien qu'il préférait tirer un trait sur les médicaments et tenter de dissimuler sa douleur sous un joint ou une pinte de bière.

Lorsqu'une voix lointaine lui demande de bouger ses fesses et de sortir du lit, Leslie grogna, persuadé que c'était Eirian qui le trouvait trop fainéant et qui voulait qu'il se lève pour passer l'aspirateur ou pour laver la vaisselle qu'il devait faire depuis trois jours. La blonde ne se risquait pas souvent dans sa chambre, toutefois, mais le militaire n'eut pas le temps de réfléchir plus longtemps à la question qu'on ouvrait brusquement la lumière afin de l'obliger à sortir du lit. Comme une taupe, le gallois glissa sa tête sous les couvertures afin de fuir la clarté, poussa un nouveau grognement de mécontentement alors qu'il avait les yeux toujours fermés. Il aurait pu survivre assez bien avec le fait qu'on lui retire sa couverture, mais l'eau glaciale qu'il se prit dans la gueule le fit violemment sursauter alors qu'il ouvrait les yeux en fronçant les sourcils pour se protéger de la lampe.

« Bordel, Norah, t'aurais pas pu me réveiller autrement ... ? J'ai plein d'idées. » Les paroles de la jeune femme firent leur chemin dans son esprit et il enfouit son visage dans le creux de son oreiller maintenant humidifié afin de réfléchir bien malgré lui à la promesse qu'il lui avait faite. L'alcool de la veille semblait encore circuler dans ses veines puisqu'il avait l'impression d'avoir beaucoup de mal à mettre ses pensées en ordre. La jeune femme était juste à côté de lui, les bras croisés, et il n'eut qu'à s'étirer un peu pour l'attraper et la faire basculer sur le lit en l'entourant de ses bras pour la serrer contre lui. Leslie ne portait qu'un caleçon et il devait admettre que le réveil brutal de la jeune femme l'avait frigorifié. « T'es belle, t'es gentille et tu sens bon. Et je suis désolé de t'avoir oubliée. C'était pourquoi, déjà ? » Il relâcha finalement son emprise sur elle avant de soulever ses épaules histoire de délier un peu ses muscles. Il finit par s'asseoir dans le lit, frotta un peu sa cuisse endolorie.

« Un café, des médocs pour le mal de crâne et je suis tout à toi. Ça marche ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Wake up | Leslie Lun 29 Fév - 21:52

Cela fait un bon bout de temps que Norah fréquente Leslie, et même s’ils ont été séparé plusieurs années, ils se connaissent bien. C’est pourquoi la jeune femme n’est pas tellement surprise de ne pas voir son ami débarquer comme prévu chez elle à neuf heure du matin. Elle avait tout de même gardé espoir qu’il tienne sa parole, mais il ne fallait visiblement pas en attendre tant de lui… De son côté, il ne sera sans doute pas tellement surpris non plus de voir Norah débarquer pour le sortir du lit quoi qu’il arrive. Elle n’est pas du genre à se taire ni laisser passer sans rien dire.

En entrant dans sa chambre, elle est presque contente de le voir dormir tranquillement, et ainsi pouvoir prendre un malin plaisir à le réveiller violemment. La brune n’est pas particulièrement sadique, mais elle estime qu’il ne mérite aucune pitié ! A tous les coups, il ne s’est pas réveillé seulement parce qu’il s’est pris une cuite la veille, et ce n’est pas une excuse valable à ses yeux. Connaissant la capacité impresionante de Leslie à rester accorché à son lit, Norah opte directement pour un combo “lumière-couette enlevée-verre d’eau glacé dans la face” particulièrement efficace. Un sourire satisfait se dessine sur le visage de la maraichère en voyant la tronche humide et grincheuse de son ami.

“Tu crois vraiment que tu méritais que je te réveille gentiment ? Estime toi heureux plutôt, j’aurais pu être encore plus vache.”

Répond elle dans un sourire malicieux avant de laisser Leslie l’attirer sur le lit et la serrer contre lui. Même s’il l’avait un peu énervée ce matin, elle n’arrive pas jamais à lui en vouloir très longtemps… Et puis vu le réveil qu’elle lui a infligé, on peut sans doute estimer qu’ils sont quittes.

“Essaye pas de m’acheter avec des compliments.” Lâche Norah, se doutant que ces mots gentils sont seulement là pour qu’elle lui pardonne plus facilement. Enfin, compliments ou non, Norah est prête à accepter ses excuses, à condition bien sûr qu’il honore son engagement. Engagement qu’il a visiblement oublié…

“T’étais censé venir m’aider à monter mes nouveaux meubles… Et tu m’as proposé ton aide y’a même pas une semaine, t’as vraiment une mémoire de merde !”

Ou une mémoire séléctive peut être… Sans doute même. Car ses soirées beuveries avec ses potes, ou ses rancards avec des jolies filles, ça Norah est persuadée qu’il ne les oublie pas.

“ça me va !” Acquiesce la jeune femme en se levant du lit. “Et si tu pouvais faire quelque chose pour ton haleine aussi, ce serait pas du luxe, parce que je crois que là je pourrais devenir saoule rien qu’en la respirant !” Ajoute-t-elle finalement, un fin sourire aux coins des lèvres. Elle aime bien le taquiner, surtout quand il le mérite comme ce matin. Ils se retrouvent finalement peu de temps après dans la cuisine autour d’un café, qui fera certainement pas de mal à Leslie.

“Alors, tu vas réussir à être efficace pour m’aider ou faut que j’attend encore quelques heures que tu finisses de décuver ?” L’interroge-t-elle avant de boire quelques gorgées de sa tasse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Wake up | Leslie Dim 6 Mar - 6:03

« Plus vache ? T'aurais pas osé. » grommela-t-il avant de la faire basculer sur le lit pour la serrer dans ses bras et l'obliger à ne plus bouger, ne serait-ce que pour ne pas lui offrir la chance d'en rajouter une couche. « Parce que tu sais très bien que je suis bien plus fort que toi et tes petits bras. » ajouta-t-il en gardant les yeux fermés avant de lui dédier une flopée d'agréables compliments qu'elle ne manqua pas de lui reprocher. Bien sûr qu'il essayait de se racheter de l'avoir oubliée avec de délicates paroles, mais elle aurait dû savoir que ce n'était pas trop son genre de tenter de se faire pardonner. Il faisait vraiment un effort, avec elle, puisqu'il était conscient de l'avoir blessée profondément en quittant Tenby à dix-sept ans sans la prévenir, mais il ne comptait pas non plus lui offrir des fleurs tous les matins pour lui rappeler à quel point il avait pu être un véritable connard de partir comme ça sans l'avertir. On ne changerait pas Leslie Barrow aussi facilement et elle devait bel et bien s'en être rendue compte puisqu'elle se trouvait chez lui alors qu'il aurait plutôt dû se rendre chez elle. Norah le connaissait bien - ce n'était pas trop difficile étant donné qu'il n'avait pas beaucoup changé depuis ses dix-sept ans - mais il n'était plus trop certain de connaître la Norah de maintenant, celle qui avait douze ans de plus et qui semblait maintenant beaucoup trop posée pour le petit con qu'il était encore. Heureusement, ce réveil brutal dont elle avait été capable confirmait bel et bien qu'une once de folie et d'impulsivité était encore présente chez la jeune femme, ce qui réjouissait forcément le militaire.

« Chérie, j'ai toujours eu une mémoire de merde. » ajouta-t-il pour la taquiner avant de laisser l'une de ses mains glisser le long de ses côtes pour la chatouiller quelques secondes. Il finit par lui proposer de boire un café avant de se rendre directement chez elle pour honorer sa promesse. « Hey oh. Une chose à la fois. Cachets. Café. Dents. »

Leslie se releva du lit et enfila un jeans qui trainait avant de rejoindre la cuisine et de préparer deux tasses de café sans prendre la peine d'enfiler un tee-shirt. « Je pensais que tu me connaissais mieux que ça. » Il avala deux cachets pour son mal de crâne avec sa première gorgée de café. « Avec le temps, je me relève vite des nuits difficiles. Même si on me réveille avant midi, quoi. » Le reproche se dissimula sous un sourire en coin alors qu'il haussait les épaules en passant une main dans ses cheveux pour tenter de les discipliner un minimum. « T'en as combien, des meubles ? » demanda-t-il avec un sourire innocent, davantage pour la taquiner qu'autre chose. Après tout, Leslie n'avait rien d'autre à faire ce jour-là - comme tous les autres jours d'ailleurs - et il comptait bien l'aider jusqu'à ce que tous ses meubles soient fonctionnels. « C'est Eirian qui t'a laissée entrer ou bien t'as défoncé la porte ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Wake up | Leslie Mar 8 Mar - 14:02

Leslie a sans doute raison, même si Norah n’avait pas envie de le réveiller gentiment ce matin, elle n’a pas non plus envie de faire pire qu’un verre d’eau dans sa tronche. Mais sa remarque suivante ne lui plait pas pour autant. Elle lui donne un coup de poing dans l’épaule. “Mes bras sont pas petits, ils sont musclés et ils t’emmerdent !” Lance-t-elle, un peu vexée de cette remarque. Bon, c’est vrai que le coup qu’elle vient de lui donner lui a sans doute plus fait mal à la main que lui à l’épaule, mais peu importe, elle n’avouera jamais qu’il est plus fort qu’elle. Il tente ensuite de se faire pardonner avec des mots doux, et même si Norah essaye de faire croire qu’on ne peut pas acheter son pardon si facilement, elle n’est pas insensible à ces mots en réalité. Elle sait que Leslie n’est pas franchement le meilleur pour reconnaitre ses erreurs et pour s’excuser, alors elle apprécie l’effort.

“C’est à cause de l’alcool sans doute...” Suppose Norah pour taquiner son ami quand il lui fait savoir qu’il a toujours eu une mémoire de merde. “Arrête ça !” Lance-t-elle ensuite en rigolant lorsqu’il la chatouille. C’est l’un des rares qui connait ce point faible chez Norah, et ça visiblement, il ne l’a pas oublié… Une fois la “to do list” de Leslie établie, ils se rendent dans la cuisine pour prendre un café. Norah ne manque pas de mater discrètement l’ex militaire lorsqu’il sort du lit, et constate qu’il est toujours aussi bien foutu…

“Je me disais qu’avec l’âge, tu devais avoir plus de mal à te remettre de tes soirées…”

Fait simplement remarquer Norah, un sourire aux coins des lèvres, sans relever le reproche à peine dissimulé de son ami. Il ne peut pas lui en vouloir de l’avoir réveiller si tôt de toute façon, puisque c’est lui qui lui a proposé son aide. Elle ne l’a forcé à rien ! A part à tenir sa promesse…

“Juste une petite quinzaine…”

Répond la jeune femme avant de boire un peu de café. Après tout, s’il pense qu’il y en a beaucoup, il sera agréablement surpris en constatant qu’il n’y en a que deux pas vrai ?

“Je suis une fille civilisée voyons, j’aurais jamais osé défoncer la porte !” Fait-elle remarquer dans un petit sourire, même si elle aurait certainement trouvé un moyen d’entrer si personne ne lui avait ouvert… “J’ai croisé Eirian qui s’apprêtait à partir, ça tombait bien !”Ajoute-t-elle, espérant qu’il n’en voudra pas à sa colocataire de l’avoir laissée entrer.

“J’espère que t’as pris des forces, parce que je compte sur toi pour pédaler jusqu’à chez moi !”

Lui fait-elle ensuite savoir avant de finir sa tasse de café. Elle est venue à vélo, et au retour elle espère bien pouvoir se reposer tranquillement sur le porte bagage pendant que Leslie pédale… Après tout, il y a à peine plus d’un kilomètre jusqu’à chez elle, c’est vite fait ! En espérant que sa blessure à la jambe ne l’empêche pas de faire du vélo…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Wake up | Leslie Sam 19 Mar - 18:18

« J'espère que ce n'était pas ton intention de me faire mal. » la taquina-t-il à nouveau lorsqu'elle le frappa à l'épaule avec son petit poing. Un peu macho sur les bords, Leslie avait souvent tendance à croire que les femmes étaient beaucoup moins fortes que les hommes, sans doute parce qu'il avait lui-même suivi un programme militaire plutôt chargé et éprouvant, si bien que sa masse musculaire avait beaucoup augmenté depuis ses dix-sept ans. Après plusieurs mois à ne rien faire afin de ménager sa jambe, le gallois devait admettre que la reprise du sport ne s'était pas avérée de tout repos et il s'était contenté d'un peu de course à pied et de boxe afin de retrouver son ancienne vigueur. « C'est pas si mal d'oublier. » lâcha-t-il tout à coup en haussant les épaules, soudain un peu plus sérieux avant de lui offrir un nouveau sourire mutin, comme pour lui faire oublier ce qu'il venait tout juste de révéler. « Ça a au moins le mérite de forcer les filles à grimper dans mon lit. » Pour lui balancer un verre d'eau à la gueule, peut-être, mais quand même !

« Comment ça, avec l'âge ? Tu es presque aussi vieille que moi, ma chérie ! » Il lui offrit un sourire amusé avant de prendre à son tour une bonne gorgée de ce café noir qu'il affectionnait tant. Il arqua néanmoins un sourcil surpris lorsqu'elle lui confirma qu'il y avait bel et bien une petite quinzaine de meubles à monter, grogna pour la forme avant de hausser les épaules. « De toute façon, quinze meubles de plus, ça rentre même pas chez toi. » maugréa-t-il avant de prendre une nouvelle gorgée de café. La douleur dans sa cuisse ne s'était pas beaucoup atténuée depuis son réveil et Leslie massa un peu sa jambe endolorie avant de reporter son attention sur l'intruse. « Eirian connait mes goûts en matière de femme, elle ne laisse entrer que les plus belles ! » ajouta-t-il instinctivement avant de se lever pour récupérer une pomme sur le comptoir de la cuisine. Seul, il se serait peut-être contenté d'un sac de chips, mais puisqu'il devait faire bonne figure devant la brune, il préférait vraiment opter pour un fruit. Il allait lui dire qu'elle pouvait bien pédaler si elle le désirait, mais qu'il allait prendre sa voiture, mais une petite voix dans sa tête le fit taire juste à temps. L'orgueil d'un mâle en mode séduction n'avait aucune limite et le gallois la jaugea rapidement du regard avant de prendre une nouvelle gorgée de café.

« Tu paies la pizza, au moins ? »

Il lui offrit un sourire charmeur avant de se relever à nouveau après avoir pris une bouchée de sa pomme, lui fit un clin d'oeil avant de disparaitre quelques secondes pour enfiler un tee-shirt et se montrer de ce fait un peu plus présentable. Comme d'habitude, une veste en cuir vint compléter son habillement et il fouilla dans les poches de son jeans afin de trouver un joint déjà entamé et un briquet. « Je fume ça dehors et après, on file chez toi. Tu m'accompagnes ? » Puisqu'Eirian ne se trouvait pas à la maison, Leslie alluma le joint à l'intérieur, mais fut toutefois suffisamment intelligent pour quitter la demeure et fumer à l'extérieur. C'était sa maison et s'il pouvait théoriquement faire ce qu'il voulait, le gallois devait admettre que la présence de la blonde lui plaisait quand même un peu, malgré tout. Appuyé contre le mur, il prit une bouffée du joint avant de le tendre à Norah, si elle en avait envie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Wake up | Leslie Mer 23 Mar - 18:56

“Bien sûr que non, je voudrais pas t’abîmer quand même.”

Ment-elle dans un léger sourire. En même temps, musclé ou pas, son corps fin ne fait clairement pas le poids face à celui de l’ancien militaire. Heureusement, elle n’aura jamais à se battre contre lui donc les muscles qu’il a pris depuis son adolescence n’ont que du bon, puisqu’ils lui donnent une silhouette particulièrement séduisante…

“C’est pas une solution…” Fait remarquer la jeune femme sur le fait de boire pour oublier. Pour elle, ce n’est pas sain comme mode de fonctionnement, il faut mieux se remplir la tête de nouvelles idées positives plutôt qu’essayer en vain de la vider des idées noires.

“Je suis sûre que t’as pas besoin de ça…” Ajoute Norah, en parlant des nombreuses conquêtes qui ont dû passer par ce lit. “Sauf peut être pour avoir l’impression que les filles que tu mets dans ton lit sont toutes jolies ?” Finit-elle dans un sourire taquin. Après tout, les femmes ont toujours l’air plus belles après avoir bu quelques verres non ? En tout cas, pour les garçons c’est comme ça que ça fonctionne. Cela lui est déjà arrivé de terminer une soirée arrosée avec un mec “canon” qui l’était beaucoup moins le lendemain matin, une fois qu’elle avait décuvé…

“Excuse moi de te rappeler qu’on fait plus partie de la même décennie mon vieux.”


Répond elle simplement, pleine de mauvaise foi. C’est vrai qu’ils n’ont qu’un an d’écart en réalité, mais tant que Norah n’a pas encore trente ans, elle en profite pour le charrier un peu ! Elle le taquine encore en lui faisant croire qu’il allait devoir monter quinze meubles, et sa réaction lui décroche un sourire amusé.

“Y’en a deux. Ça va, tu vas survivre ?”

Avoue-t-elle finalement. Ils n’en auront sans doute pas pour longtemps, s’il était venu à l’heure chez elle, ils auraient même sans doute pratiquement fini ! Mais évitons de penser à ça, Norah préfère garder en souvenir la tête qu’il a tiré en se prenant l’eau dans la tronche. Elle réprime ensuite un sourire flatté face au compliment de son ami.

“Elle doit avoir du boulot s'il faut qu'elle trie toutes les filles qui passent la porte.”

Préfère-t-elle répondre au lieu d’un simple “merci”. Bien sûr, un compliment fait toujours plaisir, mais elle s’efforce de garder en tête le fait que Leslie est un grand séducteur, et qu’il sort sans doute ce genre de phrases à la plupart des filles qu’il souhaite mettre dans son lit… Et Norah ne veut pas faire partie de ses joujoux avec qui il passe la nuit et qu’il a déjà oublié le lendemain.

Elle boit tranquillement son café, et constate avec étonnement que Leslie termine ce petit déjeuner rapide par une pomme. A croire qu’elle commence à avoir une bonne influence sur son régime alimentaire ! Enfin, avec Eirian comme colocataire, il est aussi aidé pour avoir une alimentation équilibrée. Elle lui parle ensuite de la première épreuve qui l’attend, à savoir un peu de vélo. Il accepte sans râler, pour le plus grand plaisir de la maraîchère.

“Si tu fais bien ton boulot, d’accord.”

Acquiesce Norah, notant au passage que ses bonnes habitudes alimentaires ne durent pas bien longtemps… Mais il fait des efforts, alors elle peut bien en faire un peu aussi en lui payant une pizza, même si elle n’approuve pas ce genre de nourriture. Quoique, une pizza faite maison avec que des légumes en garniture pourrait sûrement lui plaire ! Peut être moins à Leslie par contre… Elle termine son café alors que le jeune homme s’éclipse, le temps d’enfiler un tee-shirt. Dommage, la vue était agréable. Enfin, elle l’est toujours maintenant, il faut être honnête... Mais ces pensées, Norah les garde soigneusement dans sa tête.

“Ok je te suis.”

Répond la brune, parlant de la seconde partie de la phrase, et pas du joint. Ça, elle le laisse à Leslie. Une fois dehors, elle refuse donc poliment le généreux partage qu’il lui propose. Elle n’a rien contre ça, à petite dose, mais elle a tellement galéré pour arrêter de fumer qu’elle ne préfère pas prendre le risque de recommencer, même quand il ne s’agit pas de simple tabac. D’ailleurs, elle garde une certaine distance avec son ami le temps qu’il termine, pour éviter de sentir trop l’odeur de la fumée. Une fois qu’il est prêt, il monte comme promis sur le vélo de Norah, qui elle prend place derrière lui, sur le porte bagage. Elle s’accroche à sa taille pour ne pas tomber, et doit avouer que cette proximité est plutôt agréable… Mais elle ne dure pas longtemps, puisqu’ils arrivent chez elle en quelques minutes. Elle le fait entrer, et le guide jusqu’à l’étage où le couloir dessert trois portes : le bureau, la chambre et la salle de bain.

“T’as le choix entre l’armoire dans la chambre ou le bureau dans la pièce d’à côté, tu veux commencer par quoi ?”

Si les livreurs ont eu la gentillesse de monter les cartons jusqu’aux bonnes pièces, c’est maintenant aux deux amis de faire le reste !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Wake up | Leslie Dim 3 Avr - 17:28

« Je devrais survivre, ouais ! » affirma-t-il en tentant de se montrer sérieux avant de poursuivre sur la capacité qu'avait Eirian à ne laisser passer que les plus belles demoiselles jusqu'au lit de son colocataire. « Les filles que je mets dans mon lit sont toutes jolies. » ajouta-t-il en lui offrant un clin d'oeil particulièrement amusé. Bien sûr, il lui était déjà arrivé de se retrouver dans le lit d'une demoiselle un peu moins attirante, mais ce genre de situation demeurait généralement plutôt isolé puisqu'il tentait généralement de trouver sa proie de la soirée à son arrivée au bar, lorsqu'il pouvait encore réfléchir et juger correctement. « Ça va, elle s'en sort assez bien puisqu'elle t'a laissée entrer. » ajouta-t-il en prenant une gorgée de café, un petit sourire au coin des lèvres alors qu'il ne lâchait pas la brune des yeux. Norah était déjà particulièrement belle à l'époque et Leslie devait admettre que ses vingt-neuf ans lui allaient comme un gant. Plus mature, plus séduisante, moins enfantine. Les traits de son visage s'étaient un peu assagis et ses prunelles azurées donnaient envie à l'ancien militaire de s'y plonger en permanence. C'était stupide, bien sûr, puisque Leslie ne s'attachait pas aux gens de cette façon, mais Norah avait été de celles qui l'avaient accueilli de nouveau à Tenby sans trop s'énerver. Il avait eu droit à une gifle, à des insultes et à des reproches sans doute bien mérités, mais la jeune femme lui laissait une nouvelle chance, lui offrait la possibilité de faire les choses bien, pour une fois, et Leslie lui en était reconnaissant. S'il n'avait pas réfléchi au tort qu'il risquait de causer autour de lui en quittant Tenby à dix-sept ans, son retour lui avait fait comprendre qu'il avait bon nombre de pots cassés à réparer avant d'espérer pouvoir s'installer ici pour de bon.

Il arqua un sourcil surpris lorsque la jeune femme refusa le joint qu'il lui tendait, haussa finalement les épaules avant de tirer une nouvelle fois sur la cigarette, heureux de constater que la marijuana avait toujours cet effet apaisant sur lui. Puisque Norah ne semblait pas particulièrement apprécier l'odeur de la fumée, il fouilla dans la poche arrière de son jeans pour y récupérer un paquet de gomme à mâcher, qu'il lui tendit après en avoir pris une. Il grimaça lorsqu'il dut soulever sa jambe pour la poser sur la pédale du vélo, dut admettre que ce n'était pas aussi pire que ce à quoi il s'était d'abord attendu, d'autant plus que les bras de son amie entouraient sa taille afin qu'elle puisse se maintenir en équilibre. Redescendre du vélo lui tira une nouvelle grimace, toutefois, et il fit quelques pas afin de détendre son muscle endolori avant de rejoindre finalement Norah qui le fit entrer chez elle. L'ex militaire retira sa veste en cuir et ses chaussures avant de suivre la jeune femme à l'étage, là où se trouvaient les meubles qu'il lui avait promis de l'aider à monter.

« On garde la chambre pour la fin ? On sait jamais, tu pourrais avoir envie de me remercier. »

Il lui offrit un sourire volontairement charmeur avant de la pousser légèrement pour la taquiner, la laissant néanmoins prendre les devant pour lui montrer où se trouvait la boîte et l'endroit où elle désirait installer son nouveau meuble. « J'imagine que tu as un tournevis ? » demanda-t-il à la jeune femme avant d'ouvrir la boîte à l'aide de ses clés. Comme tout bon homme qui se respecte, Leslie mit de côté le livret d'instructions et récupéra les pièces de bois qui lui semblaient les plus utiles pour commencer. Deux vis entre les dents, le gallois décida de s'asseoir sur le sol afin d'être plus confortable. « Ça se passe bien pour toi, au travail ? » demanda-t-il sans la regarder, occupé à faire de ce meuble un véritable chef d'oeuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Wake up | Leslie Ven 8 Avr - 19:14

“C’est sûr que tu vas pas dire le contraire…”

Fait remarquer Norah quand Leslie affirme qu’il ne met que des jolies filles dans son lit. Même s’il a déjà couché avec des moches, il ne l’avouera jamais c’est clair.

“De toute façon je préfère te croire sur parole à ce niveau là, je veux pas plus de détails !”

Ajoute la brune dans un petit sourire. A vrai dire, sans vraiment se l’expliquer, elle n’a pas envie d’avoir la liste -sans doute longue- des conquêtes de son ami… Mais ce n’était sans doute pas son intention de parler plus en détails de ce sujet donc tout va bien.

“C’est parce que j’ai un pass VIP ici, je peux rentrer quand je veux ! Et puis je suis sûre qu’elle sera ravie d’apprendre la manière dont je t’ai réveillé en plus !”

Répond Norah en terminant son café. Eirian et Leslie sont tous les deux ses amis, donc forcément elle vient ici régulièrement, et ce serait sans doute la même chose qu’elle soit belle ou moche d’ailleurs ! Une fois ce petit déjeuner express terminé, les deux amis ne perdent pas trop de temps avant de quitter les lieux. Norah laisse Leslie prendre des forces à sa manière, accepte volontiers le chewing-gum qu’il lui propose avant de prendre place sur le porte bagage de son vélo le temps du trajet. Malgré la douleur qu’il a peut être ressenti à la jambe durant cet effort, l’ex-militaire ne se plaint pas, et Norah apprécie l’effort. En même temps, s’il était venu à l’heure chez elle, il aurait pu éviter de pédaler..! Elle le laisse entrer, puis le guide jusqu’au fameux meubles, ou plutôt jusqu’aux cartons dans lesquels ils sont soigneusement rangés pour l’instant. Norah fronce les sourcils à sa remarque.

“Je me disais bien aussi que tu pouvais pas te montrer si serviable sans avoir une idée derrière la tête !”

Lâche-t-elle alors qu’un sourire se dessine finalement sur son visage. Elle sait bien qu’il la taquine de toute façon. Enfin, peut être que c’est une blague avec un fond de vérité ? Peu importe, l’espoir fait vivre il parait (a). Elle le guide donc jusqu’au bureau, et répond positivement à sa question. Elle avait déjà monté sa boite à outils en prévision, avec tout ce qu’il faut à l’intérieur. Norah la pose à côté d'eux avant de s'asseoir à son tour, et jette un coup d’oeil au livret sorti par Leslie pour l’aider efficacement à monter les morceaux de ce grand meuble dans le bon ordre.

“Ouais ça va. J’ai beaucoup de boulot même, mais c’est signe que ça marche bien, alors je vais pas m’en plaindre !”

Répond elle dans un sourire, tout en essayant de rester efficace dans le montage de son nouveau bureau. C'est bien parce qu'elle avait du boulot qu'elle lui avait demandé de venir relativement tôt ce matin d'ailleurs, mais bon... Son affaire fonctionne plutôt bien maintenant, et elle en est ravie. Elle pense même pouvoir se permettre de prendre un employé pour l’aider. Ce serait sans doute une sage décision à vrai dire puisqu’actuellement, elle ne compte pas ses heures et a tendance à laisser sa vie personnelle complètement de côté...

“Et toi alors ? Tu te bouges un peu pour trouver du taf ?”

Demande-t-elle ensuite à son ami en relevant un instant la tête vers lui. Depuis son retour à Tenby, il semble se contenter de vivre grâce aux indemnités auxquelles il a droit, mais maintenant que sa jambe va mieux, il pourrait se trouver un boulot, même à mi temps, pas vrai ? Du point de vue de Norah, ce serait une activité plus saine que de passer ses journées à dormir et ses nuits à boire et à draguer en tout cas…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Wake up | Leslie Dim 17 Avr - 5:37

« Pourtant, je suis sûr que certains détails pourraient t'intéresser ! » ajouta-t-il afin de la taquiner encore un peu, un sourcil amusé haussé. La liste de ses conquêtes s'avérait en effet assez bien fournie, mais Leslie n'était généralement pas trop du genre à s'en vanter excessivement. Afin d'espérer la rendre jalouse, toutefois, le gallois aurait pu lui donner davantage d'explications sur sa vie sexuelle, mais il se contenta de lui offrir un petit sourire en coin, persuadé que cette approche s'avérerait plus efficace à long terme. Après tout, Norah et Leslie se connaissaient depuis longtemps et même si Leslie avait agi comme un con avec elle, plus de douze ans auparavant, il avait adoré la personnalité fracassante de l'adolescente qu'elle était alors. Maintenant qu'il la retrouvait, un peu plus mature et très séduisante, il n'avait plus envie de la laisser partir. Elle était son amie et il comptait rattraper le temps perdu, même si ça voulait dire qu'il devait se faire pardonner pour les douze années d'absence tout en lui prouvant qu'il était digne de confiance, désormais. L'ancien soldat ne pouvait rien promettre puisque ce n'était pas facile pour lui de faire des projets à long terme ou de penser à autre chose qu'à lui-même, mais il comptait au moins essayer, ce qui devait tout de même peser bien lourd dans la balance du côté de Norah, elle qui le connaissait depuis toujours.

« Eirian est quand même plus douce que toi, mais j'apprécierais quand même que tu ne lui donnes pas trop d'idées. » Eirian et Leslie semblaient désormais avoir trouvé un certain équilibre au sein de leur cohabitation et la blonde avait cessé de le faire chier pour la vaisselle qu'il avait oubliée de faire ou les chaussettes qui traînaient sous la table basse du salon. L'ancien militaire, lui, tentait de se montrer un peu plus serviable étant donné qu'Eirian avait de longues journées au travail et qu'il passait les siennes à procrastiner.

Rapidement néanmoins, ils se retrouvèrent chez Norah et Leslie ne put s'empêcher de la taquiner à nouveau avant de lâcher un rire visiblement amusé à sa remarque. « Je suis toujours serviable, moi. Mais c'est quand même mieux avec une récompense. » Il lui lança un regard mutin avant de se mettre au travail, défit d'abord les boîtes avant de sortir tous les morceaux. Heureusement que Norah avait saisit le livret pour l'aider puisque le gallois aurait sans doute dû recommencer à plusieurs reprises si elle n'avait pas été là. Lire les instructions lui avait semblé inutile, mais décidément, le meuble était plus compliqué à monter que ce qu'il avait d'abord cru.

« Je suis content pour toi, si tes affaires fonctionnent ! »

Il s'était retourné vers elle pour lui offrir un sourire sincère avant de reporter son attention sur ce qu'il avait déjà réussi à faire. Il haussa les épaules et sourit à nouveau lorsqu'elle lui demanda s'il avait trouvé un boulot. À vrai dire, Leslie n'avait absolument pas cherché à se trouver un emploi, même à mi-temps, et il se complaisait assez dans cette vie de débauche et d'amusement qui était la sienne depuis son retour à Tenby. « J'ai à peine un diplôme du lycée. Tu penses vraiment qu'on veut m'engager ? » s'amusa-t-il sans la regarder, occupé à visser l'un des côtés du meuble. « Et c'est pas comme si j'allais retourner à l'école, non plus. » ajouta-t-il cette fois un peu plus sérieusement. Le gallois n'avait jamais aimé l'école et c'était une chance pour lui que l'un de ses enseignants l'ait pris sous son aile, un jour, parce que sans ses encouragements, Leslie n'aurait aucun diplôme. « Je suis pas pressé, de toute façon. » lâcha-t-il, concentré sur ce qu'il faisait alors qu'il tentait maintenant d'installer le tiroir du meuble. « T'as quelqu'un dans ta vie ? » demanda-t-il sans aucune subtilité alors qu'il se doutait un peu de la réponse. Si Norah sortait avec quelqu'un, ce chevalier servant aurait pu l'aider à monter ses meubles et les talents de menuiserie du gallois n'auraient pas été de mise.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Wake up | Leslie Mer 20 Avr - 12:21

“Pourquoi, y’a des copines à moi qui font partie de la liste ?” Demande spontanément Norah, intrigué par la réponse de son ami. Ou alors peut être qu’il dit ça parce que dans la liste, il y a une fille ouverte aux plans à trois et qu'il espère que Norah pourrait être cette troisième personne ? Bon ok, là elle s’égare, il peut pas avoir de telles idées n’est ce pas ? Elle ne sait même pas comment elle a pu y penser d’ailleurs !

“Non en fait, ne répond surtout pas.”

Ajoute Norah en réalisant qu’il risquait de répondre et qu’elle n’avait aucune envie d’avoir la réponse. Après tout, ses amies font ce qu’elles veulent, et Leslie aussi. C’est ce qu’elle préfère penser plutôt que d’admettre qu’une pointe de jalousie l’anime à l’idée que d'autres filles aient une relation privilégiée avec l'ancien militaire.

“De toute façon si tu te comportes bien avec elle, t’as rien à craindre !”

Fait elle ensuite remarquer dans un petit sourire à propos d'Eirian. La cohabitation entre ces deux là semble bien se passer, alors Eirian ne devrait pas avoir à balancer de l’eau à la tête de son colocataire pour le réveiller pas vrai ? Ils finissent par quitter les lieux pour arriver rapidement chez Norah.

“T’as déjà demandé une pizza tout à l’heure, je trouve ça largement suffisant comme récompense vu l’effort fourni.”

Signale la jeune femme, toujours un petit sourire taquin aux lèvres. Manger ou coucher, il faut choisir ! Et la première demande de Leslie portait sur la nourriture… De toute façon, Norah n’est pas un trophée et son corps n’est pas mis à disposition de qui que ce soit, comme l’ex militaire peut facilement s’en douter. Ils se mettent au travail, en tentant d’être efficace.

“Merci, c’est gentil !”

Répond Norah dans un nouveau sourire quand Leslie semble sincèrement content que ses affaires fonctionnent. La maraîchère prend ensuite des nouvelles de l’avenir professionnel de son ami, même si elle se doute déjà de la réponse.

“Tu crois que j’avais plus qu'un diplôme de lycée moi quand je suis revenue à Tenby ? Y’a des gens qui trouvent du taf sans même avoir le bac, alors les diplômes c’est pas une excuse !”

Bon, c’est vrai que dans son cas, elle a fait une formation accélérée pour savoir gérer son entreprise à son retour ici, mais même si Leslie refuse toute formation, il peut quand même trouver un travail s’il est motivé ! C’est visiblement ça qui lui manque en fait, la motivation. “Je vois ça…” Confirme Norah quand Leslie lui avoue ne pas être pressé de reprendre le travail. “Mais tu devrais te méfier, l’âge où tu seras trop vieux pour plaire aux jolies filles n’est pas si loin, et quand t’auras plus le sexe pour t’occuper, tu risques de sérieusement t’ennuyer tu sais…” Ajoute la brune, un sourire taquin aux coins des lèvres, tout en restant concentrée sur son travail. C’est finalement la question de Leslie qui lui fait relever la tête. Elle est surprise qu’il s’intéresse à sa vie sentimentale à vrai dire.

“Euh… non. Pourquoi ?” Demande-t-elle pour savoir s’il y a une raison particulièrement à cette curiosité. “Je suppose que j’ai pas besoin de te retourner la question vu la liste de conquête qu’on a évoqué tout à l’heure…” Ajoute-t-elle, un nouveau sourire sur le visage. Au niveau des filles, Leslie ne semble pas avoir changé depuis ces 18 ans.  Beaucoup de coups d’un soir, et pas d’attache. En même temps, Norah est un peu comme ça elle aussi, même si elle collectionne certainement moins les conquêtes que son ami. Elle, elle se permet simplement une aventure par ci par là en attendant de trouver un homme avec qui elle aura envie de quelque chose de plus sérieux…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Wake up | Leslie Sam 7 Mai - 16:22

« Je ne pense pas, non. Après, je ne me souviens pas des noms de toutes les filles avec qui j'ai couché donc j'imagine qu'il faudra que tu leur demandes, si ça t'intéresse. » Il se mit à rire alors que Norah lui avait spécifiquement demandé de ne pas répondre à sa question, s'amusa pourtant lorsqu'elle le menaça un peu. S'il se comportait bien avec elles ? Et qu'avait-il à craindre s'il agissait mal ? La brune ne lui faisait pas peur et même s'il savait maintenant qu'elle pouvait se montrer sadique en sa compagnie - le verre d'eau en pleine gueule pour le réveiller s'avérait être un exemple plutôt pertinent - il ne voyait pas comment elle pouvait vraiment le punir si elle apprenait qu'il s'était mal comporté avec l'une de ses amies. À bien y penser, c'était presque obligatoire, connaissant Leslie, qu'il ait mal agi au moins une fois avec quelqu'un qu'elle connaissait et ce, même s'il se faisait un point d'honneur à se montrer honnête avec ses conquêtes. Non, ils ne se marieraient pas l'année prochaine et non, ils ne fonderaient pas une belle et grande famille. Parfois, il avait l'impression que certaines femmes croyaient pouvoir le changer, mais généralement, il tentait de les éviter et de n'amener dans son lit que celles qui partageaient son état d'esprit. Asshole.

Quelques secondes plus tard, il comprit qu'elle parlait plutôt d'Eirian et haussa les épaules avec un sourire amusé. « Eirian ne m'intéresse pas, elle n'est pas trop mon genre. Donc forcément, la cohabitation se passe assez bien. » Bon, si Leslie l'avait ouvertement draguée au début, c'était plutôt pour l'énerver elle plutôt que par envie réelle de lui faire découvrir son lit, mais il devait toutefois admettre qu'il n'aurait pas dit non si la blonde avait finalement répondu à ses avances franchement trop peu subtiles pour qu'il ait véritablement une chance.

Lorsqu'ils se retrouvèrent enfin chez Norah, Leslie s'intéressa d'abord au meuble qui se trouvait dans le bureau, fit la moue lorsque la brune lui confirma qu'il avait déjà demandé une pizza comme paiement. « En plus, ce serait aussi pour toi, la récompense ! » ajouta-t-il en lui offrant un sourire en coin, non sans reporter finalement son attention sur les planches de bois. « Ouais, mais je préfère boire l'alcool que le vendre, tu comprends ? Et le psy dit que je suis instable. » Quelle connerie. Il se foutait bien de tout ce que pouvait lui dire son psy de manière générale, sauf quand ça faisait son affaire. De toute façon, le psychologue qu'il voyait n'avait jamais dit ça comme ça, il lui avait surtout expliqué bien malgré lui qu'il reportait sa souffrance morale sur sa blessure physique et que c'était pour ça qu'il avait encore mal à la cuisse alors que cette dernière était pourtant bien guérie. Ça aussi, c'était des conneries.

« Tu sais bien que les jolies filles apprécient les mecs plus vieux. L'expérience, la maturité, la barbe ... » Il lui jeta un coup d'oeil amusé avant de poursuivre son montage, grommela lorsque la brune lui fit comprendre que ses deux planches n'étaient pas dans le bon sens puisqu'elle suivait l'avancement du travail sur le plan qu'avait fourni la compagnie et que Leslie n'avait pas vraiment pris la peine de regarder avant de commencer. Il se contenta de replacer les planches dans le bon sens sans admettre qu'elle avait raison, lui posa plutôt une question sur sa vie amoureuse. Contrairement à son habitude, sa réponse à propos de sa vie sentimentale l'intéressait bien malgré lui. Il ne put s'empêcher de sourire légèrement lorsqu'elle confirma ce qu'il pensait : elle n'avait personne dans sa vie en ce moment. « Pour savoir, comme ça. Je me demande quel mec sur Terre pourrait bien réussir à te supporter. » ajouta-t-il simplement en lui offrant un clin d'oeil. Le commentaire de la brune le fit sourire et il haussa les épaules, soudain un peu plus sérieux. « L'attachement, c'est quelque chose que j'ai appris à réfréner. » Depuis toujours. Parce que ses parents n'étaient pas présents lors de son enfance, parce qu'il a quitté Tenby à 17 ans sans un regard en arrière pour rejoindre l'armée pendant douze ans. « Alors oui, je profite. Tu me passes le marteau ? » Pour la taquiner, il laissa ses doigts effleurer ceux de la brune pendant quelques secondes, la remerciant à demi-mot avant de se concentrer à nouveau sur son montage. Le meuble ressemblait de plus en plus à un bureau de travail et il poursuivit en quasi-silence, sans néanmoins que ce dernier soit pesant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Wake up | Leslie Mar 17 Mai - 15:22

“En fait, ce serait plus rapide de faire la liste des filles de Tenby qui ont jamais couché avec toi c’est ça ?”

S’amuse Norah en apprenant que son ami n’est même pas capable de se rappeler le nom de toutes ses conquêtes. S’il y a des copines de Norah parmi elles ? C’est probable, mais au final ce n’est pas vraiment important, tant que Leslie ne leur a pas manqué de respect… De toute façon, s’il l’a fait et que la jeune femme vient à l’apprendre, il passera un sale quart d’heure c’est clair ! Le verre d’eau, c’est rien comparé à ce dont elle est capable quand on s’en prend à une de ses amies…

“C’est quoi ton genre ?”

L’interroge ensuite la maraichère, un peu étonnée d’apprendre que la jolie Eirian n’est pas au goût de son ami. Enfin, c’est sans doute mieux ainsi, ou du moins plus simple pour leur colocation. Et puis, Eirian semble heureuse en couple, alors elle n’est sûrement pas intéressée par Leslie non plus de son côté ! Une fois chez Norah, ils se mettent au boulot dans le bureau de la jeune femme, et déjà Leslie demande une récompense pour le travail qu’il va effectuer. Une récompense pas vraiment au goût de Norah. Enfin, peut être un peu quand même, mais elle n’est pas prête à l’avouer...

“Ça, c’est toi qui le dit…”

Souffle Norah en reprimant un sourire, laissant ouvertement sous entendre que Leslie n’est pas forcément un bon coup, et que même si elle acceptait de coucher avec lui ce ne serait pas forcément une récompense pour elle. Bien sûr, elle ne fait que le taquiner, puisqu’elle est bien placée pour savoir que l’ex militaire est particulièrement bon au lit. Enfin il l’était à 17 ans, et avec l’expérience qu’il a pu accumuler avec les années, il devrait être encore meilleur aujourd’hui ! Mais ça, Norah essaye de ne pas trop y penser, et préfère se concentrer sur son travail. En parlant de travail, c’est d’ailleurs l’activité professionnelle -ou plutôt le manque d’activité- de Leslie qui arrive dans la conversation.

“Je vois…” Lâche Norah entendant les arguments de Leslie. “Instable au point de ne pas pouvoir bosser, même un peu ?” S’étonne la jeune femme, ayant l’impression que son ami cherche simplement une excuse pour pas avoir de nouveaux projets professionnels. Elle ne veut pas sous estimer les maux du militaire, mais il n’a quand même pas l’air si instable que ça à son sens… Et cela fait quand même plus d’un an qu’il est revenu !

“T’as l’air bien informé sur le sujet, j’espère que t’en es pas déjà rendu à te taper des mineures ?!”


Lance-t-elle dans un léger rire en entendant la réponse de Leslie concernant les jeunes filles. Avec son charme et baratineur comme il est, il serait certainement capable de plaire à une fille plus jeune que lui ! Reste à espérer qu’il n’en abuse pas… Entre deux tiroirs à assembler, la jeune femme ne manque pas de garder un oeil sur le travail de Leslie, et ne se prive pas de lui faire savoir les erreurs qu’il fait par rapport au plan, histoire qu’il puisse corriger le tir à temps et qu’elle finisse par avoir un bureau qui ressemble à quelque chose de préférence.

“Aucun visiblement, je crois que je suis condamnée à finir seule, entourée de mes chats…”

Songe Norah, comme si elle s’était déjà faite à cette idée. En réalité, elle espère bien trouver quelqu’un pour partager sa vie un jour. Mais avec son métier très prenant et sa difficulté à accorder sa confiance à quelqu’un qui viennent s’ajouter à son caractère par forcément facile à vivre, elle est consciente que la tâche risque d’être compliquée…

“T’as déjà eu une histoire d’amour sérieuse ?”

L’interroge la brune suite à sa réflexion. Aussi loin qu’elle se souvienne, elle a toujours eu l’impression que Leslie n’était pas le genre de garçon à s’attacher à qui que ce soit, mais après tout, il y a peut être une explication à ça ? Si c’est le cas, Norah aimerait bien la connaitre, en espérant ne pas mettre le doigt sur un sujet trop sensible pour son ami… Après encore quelques efforts, ils finissent par arriver au bout de leur montage, et se retrouver face à un bureau identique à celui de la photo.

“On a fait du bon boulot je trouve !” Conclut Norah en prenant un peu de recul afin d’admirer leur oeuvre. Elle tourne ensuite la tête vers son ami. “Tu veux boire un truc avant d’attaquer l’armoire ?” Propose-t-elle, songeant que vu le retard qu’elle a pris sur le programme de sa journée de toute façon, elle n’est plus à cinq minutes près.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Wake up | Leslie Sam 28 Mai - 15:22

Lorsqu'elle lui avait demandé, plusieurs minutes auparavant, quel était son genre de filles, Leslie avait arqué un sourcil amusé avant de répondre : « Ce serait trop facile de dire que j'ai un genre. Mais j'ai un faible pour les brunes aux yeux clairs. » Après tout, Norah savait pertinemment qu'elle lui plaisait - ou du moins, qu'elle lui avait plu jadis - étant donné qu'ils étaient sortis ensemble il y a plus de douze ans maintenant. Puisque la jeune femme n'avait fait que s'embellir depuis, elle devait savoir que son opinion n'avait pas changé à son propos : elle lui plaisait encore davantage maintenant. Lorsqu'il posait les yeux sur elle alors qu'elle se concentrait sur les instructions qu'elle suivait à la lettre malgré le fait qu'il lui ait dit qu'il se chargeait du meuble, il ne pouvait pas s'empêcher de la trouver particulièrement séduisante. Il perdit d'ailleurs quelques secondes de son temps à la regarder, jusqu'à ce qu'elle relève les yeux vers lui en ayant sans doute deviné qu'il l'observait. Comme si de rien n'était, le militaire se remit au travail jusqu'à ce qu'ils se mettent à discuter de leurs vies professionnelles respectives. Le problème, c'était que Leslie n'avait même pas l'ombre d'une vie professionnelle devant lui. Il ne faisait absolument rien et franchement, même s'il commençait à s'ennuyer - en plus, il n'avait aucune excuse pour ne pas faire la vaisselle ou sortir les poubelles - ce style de vie lui convenait.

« C'est l'avis du psy, je n'ai pas dit que j'étais d'accord. » ajouta-t-il en haussant les épaules. Bien sûr qu'il pouvait travailler. Bien sûr qu'il pouvait trouver un véritable emploi plutôt que de vivre sur sa pension de militaire et les économies qu'il avait pu faire en partant pendant douze ans. Après tout, il n'avait pas eu suffisamment de congés lorsqu'il se trouvait encore dans l'armée pour que le salaire qu'on lui offrait alors disparaisse en fumée, si bien qu'il avait quand même un peu d'argent à la banque, suffisamment en tout cas - avec sa pension - pour vivre quelques années confortablement sans devoir travailler. « J'ai pas dit que je voulais pas travailler. J'ai dit que j'ai pas envie de passer mes journées derrière le comptoir d'un bar ou d'une boutique de vêtements. Je n'ai pas trop l'âme d'un vendeur. »

Lorsque la jeune femme lui posa une question directement sur l'âge de ses conquêtes, Leslie releva les yeux vers elle, sans rien dire, pendant une fraction de seconde. « Bien sûr que non. Je fais des conneries, mais j'ai pas envie de me retrouver en prison. » Et pourtant. Mentir à Norah lui était venu naturellement puisqu'il ne comptait pas lui dévoiler à quel point il agissait encore comme un adolescent - même si elle devait déjà le savoir. Il aurait pu lui avouer qu'il avait couché avec Deborah en croyant qu'elle était majeure puisque c'était ce que l'adolescente lui avait dit, mais même si elle avait eu 19 ans, qu'est-ce que ça pourrait bien changer aux yeux de Norah ? Pour la police, ces deux petites années s'avéraient extrêmement importantes, mais Norah ne le verrait pas comme ça et comprendrait alors qu'il n'était pas suffisamment mature pour ne s'intéresser qu'aux filles de son âge en repoussant les avances de celles qui pouvaient lui causer des soucis.

« T'as des chats ? » demanda-t-il en arquant un sourcil, visiblement amusé. Si la jeune femme possédait réellement quelques félins, non seulement elle ne lui en avait jamais parlé, il ne les avait jamais vus. « Non, jamais. » ajouta-t-il sans la regarder alors qu'il fronçait cette fois les sourcils en se concentrant sur le meuble. « Toi ? » Il ne comptait pas s'étendre davantage sur le sujet et pour ça, il n'y avait rien de mieux que de reporter la conversation sur son amie.

« Du très bon boulot, même ! Tu sais déjà où tu veux le mettre ? » demanda le militaire en reportant son attention sur elle, prêt à soulever le bureau pour le placer là où la jeune femme avait envie de l'avoir. « Je prendrais bien une bière, si tu en as. » ajouta-t-il, sérieux, avant de se mettre à rire, convaincu que la brune n'allait pas forcément apprécier sa demande en sachant qu'il n'était même pas encore midi. « De l'eau, c'est parfait. » Il rassembla les cartons et les sacs à un seul endroit, récupéra les outils afin de se préparer pour le second montage. Il rejoignit la chambre de la maraîchère, ne put s'empêcher de jeter un coup d'oeil au lit et à ce qui se trouvait autour de lui avant de se concentrer sur le meuble qui n'était pas encore sorti de sa boîte. « C'est parti ! » lâcha-t-il en ouvrant la boîte et en sortant les planches de bois qui s'y trouvaient. Il tendit le feuillet d'instruction à Norah, non sans lui offrir un sourire, avant de s'occuper du reste.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Wake up | Leslie Lun 6 Juin - 20:15

Si Norah a demandé quel est le genre de fille qui plait à Leslie, c’est par simple curiosité et sans penser que la réponse allait probablement être flatteuse pour elle, puisqu’elle était visiblement au goût de l’ex militaire quand ils étaient ados. La réponse du jeune homme n’est donc pas vraiment surprenante dans le fond, et décroche un fin sourire à Norah.

“Normal, ce sont les meilleures…”

Fait-elle simplement remarquer d’un air faussement prétentieux. En réalité, savoir qu’elle semble encore plaire à Leslie ne la laisse pas de marbre. Après tout, même si elle n’a plus autant confiance en lui qu’avant, elle ne peut pas nier qu’il est encore plus séduisant qu’à l’adolescence… Mais contrairement à lui, elle se garde bien de le lui dire. Faudrait pas qu’il imagine qu’il peut la mettre facilement dans son lit non plus !

“Avoue que ça t’arrange qu’il ait cet avis..!”

Leslie n’a pas dit qu’il était d’accord avec l’avis du psy certes, mais il n’a pas dit le contraire non plus… En même temps, pourquoi bosser quand on touche assez d’argent pour vivre en se la coulant douce ? C’est tentant de choisir la solution de facilité, même si Norah trouve ça plus enrichissant d’avoir un métier et d’être épanoui professionnellement parlant.

“Arrête ta mauvaise foi, t’es pas obligé d’être vendeur, y’a plein d’autres métiers !”

Fait remarquer Norah. C’est lui qui a parlé d’être vendeur d’ailleurs, pourquoi se focalise-t-il sur un métier qui ne l’inspire pas ? Sans doute pour se donner une excuse pour son manque de motivation… En tout cas, Norah espère vraiment qu’il finira par trouver un job accessible sans trop de diplôme et qui lui plait vraiment ! Ils enchainent ensuite sur un tout autre sujet, celui de leurs vies amoureuses. Leslie marque un léger blanc avant de répondre à sa question, mais Norah met ça sur le coup de la surprise, n’imaginant pas qu’il puisse être assez immature pour coucher avec une adolescente.

“Hey, tu deviens presque mature finalement !”

Lance la jeune femme, un brin moqueuse, en apprenant que Leslie ne compte pas coucher avec des mineures pour éviter la prison. Enfin, il risque la prison seulement si elle n’est pas consentante non ? Peu importe, la réponse de Leslie rassure un peu Norah, c’est ce qui compte.

“Pour le moment j’en ai qu’un en vrai… Il a que trois pattes et il est un peu taré, mais il est mignon quand même !”

Explique la brune dans un sourire à propos de son chat. Elle l’a récupéré au refuge, quand personne ne voulait de lui à cause de sa patte en moins et de son caractère assez… sauvage. Mais la jeune femme s’est vite attachée à lui ! Et même si elle tient bon pour le moment, elle sait très bien qu’elle finira par craquer et adopter un nouveau compagnon au refuge. Après tout, un chat ne demande pas beaucoup de temps, et il serait plus heureux en liberté à la campagne que dans un refuge ! Elle apprend ensuite que son ami n’a jamais eu de relation sérieuse, et qu’il n’a visiblement pas envie de s’attarder sur le sujet. Elle nous plus en même temps, alors elle se contente de répondre simplement “Pareil…” Dans un haussement d’épaules tout en terminant le montage du meuble. Elle a déjà eu un petit copain durant quelques mois, mais rien de plus… En même temps avec tous ses voyages, pas évident de se poser en couple !

“Ouais, contre le mur où y’a la fenêtre là.”

Répond Norah concernant l’emplacement du bureau avant d’aider son ami à mettre le meuble dans le bon sens, et au bon endroit. Ils ont été plutôt efficaces finalement ! Elle le regarde d’un air un peu surpris quand il lui demande une bière si tôt dans la journée, avant de comprendre qu’il n’était pas sérieux.

“Je suis sûre qu’il t’en reste encore un peu dans le sang en vrai !” Fait-elle remarquer avant d’accepter sa deuxième demande. “je te ramène ça.” Lui fait-elle savoir avant de descendre à la cuisine chercher un verre d’eau fraiche et un verre de jus d’oranges pressées pour elle. La brune retrouve son ami déjà dans la chambre, et ils prennent le temps de boire un coup avant de débaler le carton. Elle attrape la notice et y jette un premier coup d’oeil.

“Allez, encore une heure de boulot et t’auras le droit à ta pizza !”

Fait remarquer la jeune femme pour motiver l’ex militaire en voyant le temps indiqué sur la notice. Peut être que la pizza n’est pas la récompense qu’il aurait préféré, surtout maintenant qu’ils sont dans la chambre, juste à côté du lit, mais c’est la seule chose que Norah lui a promis après tout ! Pour être honnête, se retrouver seule ici avec Leslie lui inspire quelques idées à elle aussi, mais sa fierté et sa raison prennent le dessus, et elle préfère être sage (ou du moins essayer…). Alors, elle se concentre sur le meuble, trie les différentes vis tout en indiquant les étapes à Leslie, alors que son chat fait finalement son apparition dans la pièce.

“Tiens, v’là l’animal.” Fait elle remarqué puisqu’elle parlait de lui tout à l’heure, et que Leslie ne l’avait visiblement jamais croisé. “Il s’appelle MadCat ! Et je te déconseille de tenter de l’approcher si tu tiens à garder tes mains entières…” Ajoute la brune dans un léger rire alors que le chat gris saute sur le lit et s’y asseoit pour observer les deux amis.

“T’as pas envie d’avoir d’animaux toi ? Genre un chien ? ça t’obligerait à sortir et faire un peu de sport !”
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Wake up | Leslie

Revenir en haut Aller en bas

Wake up | Leslie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP abandonnés-