AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Somebody that I used to know ‣ PV Abbey

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Somebody that I used to know ‣ PV Abbey Mer 17 Fév - 15:29


Somebody that I used to know
Neil & Abbey

« Non. Je ne viendrais pas. »

Neil avait été absolument catégorique. Hors de question que sa sœur le traîne partout avec elle comme un gentil toutou. Qu'il l'accompagne à la librairie, et puis quoi encore ? Elle était assez grande pour y aller toute seule ! Et de toute façon, avait-il argumenté, il ne voyait vraiment pas ce qu'il irait faire là-bas. (Ce à quoi elle avait répondu qu'il pouvait lire, par exemple, et il avait lâché une exclamation dédaigneuse. il n'avait jamais été un grand lecteur.)

Mais Angela avait insisté, et insisté encore, et il avait fini par céder. Très bien, il irait avec elle chercher ce foutu bouquin qu'elle devait lire pour les cours, mais dès qu'elle l'aurait trouvé, ils repartiraient. Pas question de s'éterniser là-bas.

La jeune fille avait souri, victorieuse, et s'était empressée de l'entraîner dehors à sa suite avant qu'il ne change d'avis. « Tu verras, ça va te faire du bien de sortir un peu, de voir des gens, de prendre le soleil... » Eh bien, pour ce qui était du soleil, c'était raté. Le ciel était d'un gris uniformément sombre qui s'accordait à merveille avec l'humeur maussade de Neil. Comme si les nuages s'étaient donné le mot pour refléter sa morosité. L'idée l'amusa. Bien sûr, songea-t-il avec ironie. Le monde tourne autour de moi. Et s'il souriait, maintenant, qu'allait-il se passer ? Il ferait grand soleil ?

Comme pour le détromper, une goutte d'eau tomba devant lui, suivie de près par des dizaines d'autres en tous points identiques. Bientôt, il pleuvait des cordes, et le jeune homme et sa sœur durent s'abriter sous la devanture d'une boutique pour échapper à la saucée. « Une brillante idée que tu as eue là, d'y aller à pied, » railla Neil. Angela croisa les bras et l'ignora. Quelques minutes plus tard, la pluie cessait et ils purent repartir.

« Tu vois, ce n'était qu'une ondée passa... » commença-t-elle avant de s'interrompre. Ils avaient à peine fait quelques mètres, et déjà, il se remettait déjà à pleuvoir. Neil haussa un sourcil moqueur. « Tu disais ? » La jeune fille lui tira la langue, et, rabattant sa capuche sur ses épaules, elle se mit à courir.

Lorsqu'ils arrivèrent devant le magasin, ils haletaient, essoufflés par leur course forcée, mais au moins, ils étaient presque secs. Enfin, disons qu'ils n'étaient pas trop mouillés.

Angela poussa la porte de la librairie, suivie de près par Neil qui avait hâte d'être à l'abri. Il soupira de soulagement en sentant la douce chaleur qui régnait à l'intérieur l'envahir, réchauffant ses membres engourdis par le froid - on était au mois de février, quand même ! Il regarda autour de lui et grimaça. Des livres, des livres, et encore des livres. Ah, et des livres aussi. Quant à sa sœur, elle avait déjà disparu entre deux rayonnages. Haussant les épaules, le jeune homme décida de prendre son mal en patience et s'empara du premier bouquin qui lui passa sous la main. Quitte à rester là, autant faire quelque chose de ses mains, même si cela consistait seulement à tourner des pages. Il chercha des yeux un endroit où s'asseoir, et son regard passa sur une silhouette qui lui semblait familière... Il fronça les les sourcils et se décala pour mieux voir.

Se pouvait-il que ce soit... « Abbey ? »



Dernière édition par Neil Anderson le Mer 2 Mar - 9:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : JANE◊SMITH
TES DOUBLES : Jean McKinnon ; Sam Powells ; Eirian Kleefin ; Brianna Harris
TON AVATAR : Zoey Deutch
TES CRÉDITS : ava par Merenwen ; gif profil © ? tumblr
TA DISPONIBILITE RP : Baxter et Thomas - Miro - Bal de St Valentin
RAGOTS PARTAGÉS : 6106
POINTS : 1585
ARRIVÉE À TENBY : 12/03/2013


ÂGE DU PERSONNAGE : 23 ans
CÔTÉ COEUR : célibataire romantico-rêveuse
PROFESSION : employée à la librairie Blackwell's
REPUTATION : elle est gentille, intelligente, dommage qu'elle ne se soit pas donné la peine de réussir !



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Somebody that I used to know ‣ PV Abbey Dim 28 Fév - 0:55

Il faisait gris aujourd’hui et les averses étaient intermittentes ; en bref, c’était la météo habituelle pour un mois de février à Tenby. Ces jours-là, Abbey appréciait tout particulièrement l’ambiance qui régnait à la librairie : les gouttes qui frappaient sur les vitres, l’odeur de la pluie, la chaleur des lieux, la lumière un peu assombrie… Tout cela donnait un petit côté intime, presque cosy, au magasin et elle comprenait aisément pourquoi ils attiraient toujours un peu plus de clients lorsque que le temps était pluvieux que les jours ensoleillés. A présent bien rodée à son travail, la jeune femme allait tour à tour renseigner un client, remettre de l’ordre dans les rayonnages, gérer la caisse ou passer une commande quand cela était nécessaire. Elle appréciait la confiance que lui accordait son patron, puisqu’il la laissait régulièrement gérer l’endroit seule et n’hésitait pas à lui donner un peu plus de responsabilités. Elle en oubliait presque qu’elle avait espéré, fut un temps, se lancer dans autre chose. La routine qui s’était établie dans sa vie, finalement, lui convenait bien et elle savait pertinemment qu’elle n’oserait jamais la mettre en péril d’une quelconque manière.

A la demande d’un client, elle partit rapidement dans l’arrière-boutique pour récupérer un ouvrage qu’il avait fait mettre de côté. La Baxter l’encaissa, le remercia puis quitta le comptoir pour voir si on avait besoin d’elle ailleurs. C’est à ce moment-là qu’on l’appela par son prénom, quelque part sur la droite. Surprise, elle tourna immédiatement la tête et tomba sur une silhouette qu’elle reconnut presque instantanément, faisant manquer un battement à son cœur. Elle s’efforça toutefois de sourire, tâchant d’avoir l’air contente de le voir et s’approcha pour le saluer :

« Oh, Neil… »

Elle réalisa aussitôt qu’elle ne parvenait pas à être aussi avenante qu’elle l’aurait voulu. Mais c’était étrange de le revoir ainsi, après tellement d’années. Il n’avait plus remis les pieds à Tenby, donné aucune nouvelle, si bien que le croiser ici dénotait un peu. Un peu comme s’il s’agissait d’un fantôme – c’était peut-être ça en fait… Neil était un peu un revenant et un rappel douloureux de ses déboires amoureux. C’était un peu avec lui que les désillusions d’Abbey avaient commencé, de ce côté-là. Cela n’aurait pas été aussi grave s’il n’avait pas été un ami avant d’avoir été davantage, et puis si leur rupture n’avait pas creusé un fossé infranchissable entre eux. Cela faisait des années toutefois que la Baxter n’avait pas pensé à son premier petit-ami, mais à présent qu’elle le revoyait, elle se surprenait à regretter qu’ils soient devenus de parfaits étrangers. Au point qu’elle n’était même pas au courant de son retour ici, ni même de ce qu’il avait fait depuis tout ce temps. Ne sachant pas trop comment amorcer la conversation avec lui, elle lança donc :

« Je ne savais pas que tu étais revenu… Ça fait longtemps ?! »

Un bref sourire, pas très assuré, accompagna ses propos.

_________________

Why can't you just kiss me?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Somebody that I used to know ‣ PV Abbey Mer 9 Mar - 11:31


Somebody that I used to know
Neil & Abbey

Il ne s'était pas trompé. C'était bien Abbey qui venait de lui sourire avant de faire quelques pas dans sa direction, et il lui sembla qu'elle n'était pas vraiment ravie de le voir - ce qui n'aurait pas dû l'étonner, en fait, étant donné les circonstances dans lesquels ils s'étaient quittés. Si ses souvenirs étaient bons, elle ne voulait même plus lui adresser la parole la dernière fois qu'il l'avait vue, avant de partir pour Londres. Il n'avait jamais compris exactement pourquoi elle lui en voulait autant. Certes, il avait rompu avec elle, mais ils savaient tous les deux que cela ne pouvait pas marcher entre eux, non ? Ils n'étaient tout simplement pas amoureux. Lui, en tout cas, ne l'était pas, et il ne lui était même pas venu à l'esprit que ce puisse être le cas de la jeune fille. Leur amitié, en revanche, comptait beaucoup pour Neil à l'époque, et il avait été blessé par la réaction d'Abbey. Puis il était parti et il n'avait plus repensé à toute cette histoire... jusqu'à maintenant. Se retrouver face à son ancienne amie le perturbait plus qu'il ne l'aurait cru possible, et il devait avouer qu'il n'était pas tout à fait à l'aise.

« Hey, » lança-t-il en réponse au salut de la jeune femme. Il avait le sentiment qu'il aurait dû ajouter quelque chose, mais il ne savait pas quoi, et il y eut un petit silence gêné, ni lui ni Abbey ne trouvant quelque chose à dire. Neil en vint à se demander si la jeune femme ne lui avait pas gardé rancune des événements qui s'étaient déroulés avant son départ de Tenby. Mais c'était impossible, il la connaissait, il savait que ce n'était pas du tout son genre d'en vouloir à quelqu'un aussi longtemps... du moins, il l'espérait. Peut-être qu'elle ne lui avait pas tout à fait pardonné, après tout. Cela expliquerait son expression lorsqu'elle l'avait vu, un mélange de surprise et d'appréhension... Trop occupé à démêler ses propres incertitudes, le jeune homme ne se rendit pas compte qu'Abbey était tout aussi embarrassée que lui. Pourtant, le ton mal assuré et le sourire gêné qu'elle eut après l'avoir questionné sur le moment de son retour étaient plus qu'éloquents.

Mais il ne le remarqua pas, et il se contenta de se passer une main dans les cheveux d'un air gêné avant de répondre d'une voix hésitante : « Oh, longtemps, non, pas vraiment... Je suis à Tenby depuis quelques mois, maintenant. » A son tour, il essaya de sourire, mais le résultat ressemblait plus à une grimace qu'à autre chose. « Et toi ? Tu... enfin, qu'est-ce que tu fais en ce moment ? » C'était la seule chose qui lui était venue à l'esprit pour combler le silence qui menaçait de s'installer à nouveau entre eux. Mais en fait, ce silence n'était que le reflet du gouffre d'incompréhension qui les avaient éloignés lorsqu'ils avaient rompus et qui les séparaient toujours aujourd'hui, plusieurs années après. Et celui-là, ce n'était pas quelques paroles en l'air qui pourraient le faire disparaître.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : JANE◊SMITH
TES DOUBLES : Jean McKinnon ; Sam Powells ; Eirian Kleefin ; Brianna Harris
TON AVATAR : Zoey Deutch
TES CRÉDITS : ava par Merenwen ; gif profil © ? tumblr
TA DISPONIBILITE RP : Baxter et Thomas - Miro - Bal de St Valentin
RAGOTS PARTAGÉS : 6106
POINTS : 1585
ARRIVÉE À TENBY : 12/03/2013


ÂGE DU PERSONNAGE : 23 ans
CÔTÉ COEUR : célibataire romantico-rêveuse
PROFESSION : employée à la librairie Blackwell's
REPUTATION : elle est gentille, intelligente, dommage qu'elle ne se soit pas donné la peine de réussir !



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Somebody that I used to know ‣ PV Abbey Mar 15 Mar - 0:30

A les voir ainsi, peiner à échanger trois mots à la suite, on envisageait sans doute difficilement qu’Abbey et Neil aient pu un jour été proches. Pourtant, avant qu’ils ne s’essaient au jeu des amourettes d’adolescents, la jeune femme était certaine de pouvoir lui raconter à peu près tout ce qui lui passait par la tête. Et voilà qu’à présent, elle ne trouvait rien à lui dire, pas parce qu’elle lui en voulait ou que le croiser était trop douloureux, comme à l’époque de leur rupture, mais simplement parce qu’ils étaient des étrangers l’un pour l’autre. Ils n’avaient jamais pris la peine de garder contact après le départ de Neil, même pas sur les réseaux sociaux où on collectionnait les vagues connaissances de l’époque du secondaire… En fait, la Baxter n’était pas tout à fait certaine de ce qu’il avait fait de toutes ces années loin de Tenby. Et elle s’en désolait en partie, autant qu’elle en avait un peu honte : elle aurait dû le savoir, ne serait-ce que parce qu’il avait compté. Son malaise ne s’arrangea pas quand son ancien petit-ami lui assura être revenu depuis peu, avant de préciser qu’il était là depuis quelques mois. Quelques jours, c’était être effectivement là depuis peu. Quelques mois, c’était déjà bien plus long. Et quelques mois sans donner de nouvelles, cela voulait clairement dire qu’il s’en fichait pas mal. Un peu blessée, Abbey fut prise au dépourvu et bredouilla :

« Oh… Je vois… »

Elle n’avait pas forcément le goût de poursuivre la conversation en lui posant des questions à tout va. Qu’est-ce qui lui disait, après tout, qu’il avait réellement envie d’échanger avec elle ? Qu’il en avait quelque chose à faire de la rencontrer ici par hasard ? Déjà, la demoiselle reliait les indices entre eux pour deviner la tournure de la conversation : ils échangeraient aimablement deux ou trois banalités avant de retourner chacun à leur petite vie, sans plus penser à l’autre au bout de quelques jours. Nul doute que la Abbey et le Neil d’il y a six ans, ceux qui se connaissaient depuis leurs débuts à l’école, se seraient désolés d’en être arrivés là. Mais, si elle était vaguement mélancolique, la Abbey de vingt-et-un ans était convaincue que leur parcours faisait partie des aléas de la vie. Alors, elle lui adressa un sourire aimable avant de répondre à sa question :

« Je… Eh bien je travaille ici. » expliqua-t-elle pour commencer, avant de peiner à ajouter quoi que ce soit.

Pendant quelques secondes, elle réfléchit. Qu’avait-elle d’autre à lui dire ? Elle n’avait pas quitté Tenby plus de deux jours d’affilée, pas même pour des vacances. La si studieuse lycéenne qu’il avait connu ne s’était jamais lancée dans des études où elle aurait pu briller, comme Kainoa l’avait fait. Elle n’avait rien fait non plus de son goût pour le dessin et du trait de crayon que Neil avait pu connaître et apprécier. Qu’est-ce qu’elle faisait en ce moment ? La réponse était presque caricaturale : elle travaillait pour payer son loyer et ses factures, elle prenait soin comme elle pouvait de ses parents, encore et toujours, elle tâchait d’être présente pour ses frères et sa sœur. Elle n’avait personne dans sa vie – pire que ça, elle était même encore vierge ! Alors qu’elle réalisait comme sa vie était vide de sens, Abbey s’entendit ajouter :

« Et je vais bientôt me marier ! »

Surprise par son propre mensonge, elle se mordit aussitôt la langue. Mais il était trop tard pour revenir en arrière – comment lui expliquer qu’elle avait raconté un bobard aussi gros sans passer pour une folle ?! Alors Abbey resta silencieuse, histoire d’éviter de s’enfoncer, tentant d’afficher un sourire qui se voulait naturel et ravi.

_________________

Why can't you just kiss me?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Somebody that I used to know ‣ PV Abbey Sam 19 Mar - 11:26


Somebody that I used to know
Neil & Abbey

« Ah, OK. Cool, » dit Neil faute de mieux lorsqu'Abbey lui annonça qu'elle travaillait à la librairie.

Il fut soulagé que la jeune femme ne lui retourne pas sa question; moins on parlait de lui, mieux c'était. Quant à la réponse en elle-même, elle ne le surprit pas vraiment. Aussi loin qu'il s'en souvienne, Abbey avait toujours passé son temps le nez dans les bouquins, et s'il ne parvenait pas à la comprendre sur ce point, cela ne les avaient jamais empêchés de s’entendre. En revanche, il attendit en vain qu'elle ajoute quelque chose à propos de ses études - car il était presque certain qu'elle en faisait. Encore un point qui les opposaient à l'époque où ils étaient amis : si Abbey brillait par son excellence dans la plupart des matières scolaires, Neil, lui, était un élève plutôt médiocre, sans doute parce qu'il ne se donnait pas la peine de s'intéresser aux cours, préférant se concentrer sur ce qui importait le plus pour lui : la musique. En y repensant, il sentit un sentiment de nostalgie s'emparer de lui et se prit à regretter que tout ne soit pas resté comme avant, quand il était encore un adolescent insouciant et heureux, quand il pouvait encore regarder Abbey droit dans les yeux sans se sentir mal à l'aise. A l'époque, il pouvait presque deviner à quoi elle pensait rien qu'en la regardant. A présent, il était même incapable de dire comment elle se sentait. En fait, il avait le sentiment de se trouver face à une étrangère. Et il détestait cela.

Il en était là de ses réflexions lorsqu'Abbey ajouta quelque chose à propos d'un mariage. D'abord, il crut à une plaisanterie, mais il dût se rendre à l'évidence en constatant que la jeune femme affichait un sourire radieux. Quelque peu forcé, peut-être, aurait-il pensé s'il la connaissait bien. Mais ce n'était pas (plus) le cas, et il n'y vit que du feu. « Oh, » fit-il, pris au dépourvu. « Génial. » Il aurait voulu son élocution plus aisée, son ton plus détaché. Il essaya également d'ajouter quelque chose comme "je suis content pour toi" ou "félicitations !", mais les mots se bloquèrent dans sa gorge, et il finit par refermer la bouche pour éviter d'avoir l'air d'un idiot incapable de parler - ce qu'il était, en fait. Pour se rattraper, il fit un petit sourire en tentant d'avoir l'air le plus décontracté possible. Mais en réalité, il était tout sauf à l'aise. Le fait qu'Abbey soit sur le point de se marier le perturbait plus qu'il ne voulait bien l'admettre. Pourtant, il n'aurait pas dû s'en étonner ; il aurait été inconcevable que la douce, la souriante, l'adorable Abbey soit restée célibataire. Et il aurait dû être content pour elle, mais la seule chose qu'il parvenait à éprouver, c'était... de la jalousie. Oui, c'était bien une pointe de jalousie qu'il ressentait en songeant que son ancienne petite amie avait finalement trouvé l'amour, alors que lui... eh bien, mieux valait ne pas y penser. C'était ce qu'il faisait, la plupart du temps - comme avec toutes les choses qui n'allaient pas dans sa vie. Ne pas y penser et espérer que ça passe...

« Et... tu vas te marier avec qui ? » Ce n'était pas dit très élégamment et il aurait préféré effacer cette criante jalousie de sa voix, mais au moins il avait réussi à articuler correctement, c'était déjà ça.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : JANE◊SMITH
TES DOUBLES : Jean McKinnon ; Sam Powells ; Eirian Kleefin ; Brianna Harris
TON AVATAR : Zoey Deutch
TES CRÉDITS : ava par Merenwen ; gif profil © ? tumblr
TA DISPONIBILITE RP : Baxter et Thomas - Miro - Bal de St Valentin
RAGOTS PARTAGÉS : 6106
POINTS : 1585
ARRIVÉE À TENBY : 12/03/2013


ÂGE DU PERSONNAGE : 23 ans
CÔTÉ COEUR : célibataire romantico-rêveuse
PROFESSION : employée à la librairie Blackwell's
REPUTATION : elle est gentille, intelligente, dommage qu'elle ne se soit pas donné la peine de réussir !



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Somebody that I used to know ‣ PV Abbey Dim 17 Avr - 0:36

Si leur semblant de conversation était pesant pour Abbey, la situation devint potentiellement embarrassante quand la jeune femme lâcha un énorme mensonge. Rendue muette par l’énormité qu’elle venait de balancer, la libraire se contenta d’attendre la réaction de Neil, un sourire gêné sur les lèvres. Elle aurait bien voulu disparaitre, ou que quelqu’un interrompe cette discussion qui promettait à présent de mener au désastre. Déjà, son cerveau envisageait toutes les possibilités et elle ne savait que choisir pour sauver un peu de son honneur : s’enfoncer un peu plus dans son mensonge ou bien désamorcer la chose ? Abbey savait bien sûr quelle solution était préférable, à la fois parce qu’elle la préserverait d’autres ennuis possibles, et aussi parce que la demoiselle était foncièrement honnête. Sauf que, quand son ex répondit, d’un ton peu enthousiaste, la Baxter se sentit prise au piège. Elle avait l’impression que cette révélation l’avait touché, et que rire en lui avouant qu’il s’agissait d’une blague reviendrait à se moquer directement de lui. Abbey ne savait donc plus comment agir et elle se contenta de répondre par un vague :

« Ouais… »

Elle n’avait rien d’une fiancée heureuse et enjouée, pas même une bague à son annulaire. Il suffirait de quelques questions pour exposer son mensonge, à n’en pas douter, si bien que la demoiselle supplia intérieurement Neil de ne surtout pas l’interroger sur le mariage à venir ou le fiancé qu’elle venait de s’inventer. Mais bien entendu, c’est exactement ce qu’il fit. Elle crut bien sentir une pointe de jalousie, dans la voix de son ami d’enfance, et cela aurait pu redorer un peu son estime si elle n’avait pas l’estomac noué à l’idée de lui mentir encore un peu plus. Terriblement gênée, Abbey ouvrit la bouche :

« Euh… » commença-t-elle, à la recherche d’une idée qui la sauverait du désastre assuré. Son regard tomba sur un livre et elle envisagea sérieusement de s’en inspirer pour créer celui qui ferait battre son cœur. Mais elle se dissuada de le faire, secoua brièvement la tête et se décida à avouer, péniblement, à Neil : « Je suis désolée. C’était pas vrai, cette histoire de mariage. Je… Je sais pas ce qui m’a pris. » expliqua-t-elle, un poil paniquée. Sans même le vouloir vraiment, elle se retrouva à lui déballer ce qu’elle avait sur le cœur : « C’est juste que ça fait des années qu’on s’est pas vus et j’ai eu l’impression d’avoir régressé, depuis ce temps... » Elle soupira brièvement et acheva : « C’était stupide, j’ai dit ça avant même de m’en rendre compte, sur un coup de tête, comme pour prouver que ma vie n’était pas aussi vide que ce qu’elle est. Enfin, excuse-moi… »

Elle haussa les épaules et osa pour la première fois jeter un coup d’œil en direction de Neil, alors que son regard l’avait évité depuis le début de ses aveux. Si elle espérait que sa réaction ne serait pas trop violente, Abbey n’osa pas lui demander ce qu’il pensait exactement de son attitude. Cela dit, elle doutait qu’il puisse réellement comprendre ce qu’elle ressentait, cette impression soudaine et lancinante qu’elle errait dans sa vie, sans jamais lui trouver un but clair, cette solitude qui la surprenait, parfois.

_________________

Why can't you just kiss me?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Somebody that I used to know ‣ PV Abbey

Revenir en haut Aller en bas

Somebody that I used to know ‣ PV Abbey

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP abandonnés-