AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

samuel ∇ no rest.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: samuel ∇ no rest. Sam 6 Fév - 0:56

samuel ∞ sevan
« Ca va ta jambe ? » Sevan haussa les épaules. Il regarda la jeune femme, content qu’on s’inquiète pour lui – même si Samuel l’avait aussi beaucoup fait. « J’ai du mal à m’habituer aux béquilles. Je peux plus bouger comme je veux. » Mais il ne se plaignait pas trop. Le gamin hyperactif qu’il était réalisait bien que ça aurait pu être pire et reconnaissait volontiers que Samuel avait probablement plus mal que lui. De toute façon ce n’était pas un concours… ils étaient vivants et c’était le principal. « Ton père devait être ravagé en voyant l’état du terrain. » Les caravanes, le chapiteau… Rien n’avait été épargné et ils se retrouvaient aujourd’hui à nettoyer les débris. Jane et Sevan s’octroyaient une petite pause ; cette dernière semblait vouloir lui parler de quelque chose qui lui tenait à cœur et c’était tout naturellement que Sevan lui accordait un peu de temps pour se dévoiler. De toute façon avec les béquilles, il n’était pas d’une très grande utilité…
Il avait failli y passer. Samuel également. Et s’il aurait dû retrouver sa joie de vie habituelle, renforcée par ce qu’il s’était passé, c’était plutôt tout l’inverse qui s’était produit. On retrouvait un Sevan déjà bien affecté par le fait de ne plus pouvoir bouger comme avant, mais également très pensif et voire plutôt triste. Il n’en avait pas encore parlé à Sam mais cet accident lui avait fait réaliser un tas de choses… Notamment le fait que, s’ils étaient morts ce soir-là, ni ses parents ni ses frangins n’auraient su la vérité sur Samuel. Et c’était profondément triste. Triste de se dire que personne ne pourrait se souvenir de lui comme il était réellement, plutôt comme il paraissait être. Cette pensée le déprimait pas mal… Quand il aurait un moment, il en parlerait à son amoureux. Loin de lui l’idée de le brusquer, et ça ne serait en aucun cas un ultimatum… juste un conseil.

Jane aussi semblait avoir pris conscience de deux ou trois trucs, après l’accident. Elle aurait pu perdre son frère et Sevan. Elle aurait pu perdre son sang… et celui dont elle était amoureuse. Il n’aurait rien su. Elle était donc bien déterminée à tout lui avouer… sauf que c’était plutôt compliqué d’aborder le sujet, surtout face à un Sevan aussi mélancolique.
« Alors, de quoi tu voulais parler ? » demanda-t-il, curieux. C’était le moment… Jane se lança dans un discours et honnêtement ; beaucoup de termes échappèrent au blond. Inconsciemment ou non… Comme si son cerveau voulait faire l’impasse sur les éléments qui pourraient lui permettre de comprendre où elle voulait en venir.
Amouquoi ? Amoureuse ? Merde... Il se passa mille choses dans son crâne. Sans doute trop pour qu’il ne puisse prévoir la suite : Jane qui l’embrassa afin d’appuyer ses propos. Comme si elle avait besoin d’expliciter quoique ce soit… Plus de doute possible en tout cas.

Trop sonné pour oser faire quoi que ce soit, il ne la repoussa pas vraiment… S’il n’avait pas été autant à l’ouest, peut-être qu’il aurait réagi différemment… ou qu’il aurait réagi tout court d’ailleurs.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: samuel ∇ no rest. Mar 9 Fév - 21:07

La tempête n’a épargné personne à Tenby, et surtout pas les caravanes et le chapiteau de la troupe de cirque dont Samuel fait partie. En attendant l’argent de leurs assurances, la plupart des Bennett logent à droite à gauche, chez des amis, et le brun lui squatte chez son petit ami, naturellement. Mais même s’ils ne peuvent plus donner de représentations pour le moment, toute la troupe se sert les coudes pour réparer tout le matériel abîmé. Et malgré ses deux côtes cassés, Samuel tient à filer un coup de main aux autres, même minime. Il est donc retourné au cirque après seulement quelques jours de repos, pour retrouver Sevan et ses frères et soeur notamment.

Il passe aujourd'hui l’après-midi à réparer les boxes des chevaux avec son cousin, puisque c’est une tâche où il peut aider sans trop se pencher, le mouvement qui lui fait le plus ressentir la douleur. Il remarque alors Sevan et Jane qui s’eclipsent, sans doute pour prendre une petite pause, et songe à les rejoindre. C’est finalement ce qu’il fait quelques minutes plus tard, après avoir fini de refixer la porte du box dont il était en train de s'occuper.

Si le dompteur se réjouissait de retrouver son amoureux et sa petite soeur, c’était avant de tomber face à une scène qu’il n’aura jamais imaginé. Il reste un instant bouche bée en voyant ce baiser partagé entre Jane et Sevan. Des tonnes de questions se bousculent dans sa tête, mais il est incapable de dire quoi que ce soit. Ses sentiments ne sont qu’un mélange d’incompréhension, de colère, et de tristesse. Pourquoi il lui fait ça ? Parce que oui, pour le coup, il n’en veut absolument pas à sa sœur, puisqu’elle n’est pas au courant de sa relation avec le blond...

“Je crois que je tombe mal, je vais vous laisser…”

Ce sont les seuls mots qui finissent par sortir de sa bouche, son visage abattu laissant sans doute deviner les émotions qui l’envahissent. Il aurait pu s’énerver et faire un scandale, mais il est trop abasourdi pour avoir une telle réaction. Alors, il fuit simplement le problème et fait demi tour, lâchement, alors que son cerveau cherche en vain à expliquer ce qu’il vient de voir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: samuel ∇ no rest. Mar 9 Fév - 21:33

samuel ∞ sevan
Il y avait vraiment peu de chance pour que Samuel tombe sur ce baiser. A croire que Sevan n’était pas le plus chanceux des garçons en ce moment… Il ne réalisa le geste que lorsqu’il entendit la voix de ce dernier, sans doute profondément blessé. Normal… Sevan repoussa doucement la jeune femme et tourna la tête vers Sam, juste à temps pour voir sa mine dépitée. De la colère, de la tristesse… Il n’aurait pas su dire, mais rien de bien joyeux quoi. Merde… Sevan regretta de ne pas avoir réagi. Il avait été pris de court et le fait qu’il ne la repousse pas pouvait effectivement porter à confusion. Autant dire qu’une fille l’avait pas embrassé depuis longtemps et honnêtement il n’avait rien ressenti de positif dans ce baiser. Surprise, confusion, et agacement par rapport à la dispute à venir… En plus de ça il fallait briser le cœur de cette pauvre Jane. Bien sûr, Sevan ne pouvait pas lui en vouloir. Elle ne savait pas… enfin, elle savait au moins qu’il était gay mais apparemment elle avait malgré tout cru avoir sa chance. « J-Jane… Il faut que je parle à Sam mais euh… attends-moi okay ? » Le plus urgent était-il de rattraper Sam ou bien de stopper net les espoirs de la jeune Bennett ? Sevan n’avait pas beaucoup hésité : il ne devait absolument pas laisser Samuel avec des idées pareilles en tête.

Alors il attrapa ses béquilles et se releva. Le médecin les lui avait conseillées car lors de la tempête, ils avaient dû pas mal marcher et Sevan avait forcé sur sa jambe douloureuse. C’était presque un coup de chance que Samuel ne puisse pas marcher très vite, lui non plus… Sevan parvint donc à le rattraper. « Sam ! Hey t’en vas pas… » Il se mit carrément devant lui pour l’arrêter dans sa fuite. Par habitude, il regarda tout autour de lui pour s’assurer que personne ne les écoutait. Ils étaient dehors, exposés aux yeux de tous… Et Samuel ne voudrait certainement pas que leur dispute résonne dans tout le cirque ; il se cachait toujours. « Ecoute… Il faut que tu me laisses t’expliquer. Mais là ta sœur nous regarde, tes frères sont pas loin. Alors suis-moi… » Il devait bien rester une caravane en bon état, non ? Histoire de s’isoler… Devoir se cacher devenait vraiment usant. Si Samuel avait réussi à faire son coming-out ils auraient pu éviter pas mal de trucs. Par exemple, Sevan ne se serait pas forcément méfier de Fiona – okay peut-être un peu – et Jane n’aurait pas tenté sa chance de façon si directe. Elle ne serait peut-être même pas tombée amoureuse ! Le blond voulait bien être tolérant mais le secret nuisait de plus en plus à leur couple, si bien que bientôt il n’y aurait plus rien à officialiser.

Il dût batailler un peu pour que Sam accepte qu’ils aillent ailleurs. Un endroit où ils seraient tranquilles et où éventuellement ils pourraient se poser, grands blessés qu’ils étaient. Sevan posa ses béquilles et s’appuya contre le mur. « Va pas te faire des idées, okay ? Jane… elle vient de me dire qu’elle… était amoureuse de moi. J’ai à peine eu le temps de réaliser qu’elle était déjà contre moi… j’ai pas su quoi faire. J’vais te poser la question honnêtement. Tu aurais préféré que je la repousse violemment et que je la fasse regretter de prendre des initiatives dans la vie ? » Ce n’était peut-être pas la meilleure des défenses, soit… Enfin bon !
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: samuel ∇ no rest. Mer 10 Fév - 18:48

Samuel ne sait même pas ce qui l’a le plus choqué entre le fait de voir Jane embrasser son petit ami ou le fait que ce baiser ne semble pas déplaire à Sevan… Le dos maintenant tourné à ces deux là, Sam commence à se poser pas mal de questions sur son couple. Il avait l’impression que tout se passait plutôt bien entre eux ces derniers temps pourtant… A croire que ce n’était pas un sentiment réciproque. Peut être que c’est leur accident lors de la tempête qui a mis plein de doutes dans la tête de Sevan, y compris concernant leur histoire ? Sam n’en sait rien, mais si c’est le cas, il aurait aimé que son amoureux lui en parle… C’est finalement la voix de Sevan qui le sort de ses pensées, puisqu’il le rattrape et se met devant lui. Le brun s’arrête, peinant tout de même à le regarder dans les yeux.

“Je crois que ce que j’ai vu était assez clair.”

Lâche Samuel d’un ton assez froid. Il est sans doute de mauvaise foi, mais à vrai dire il n’est pas sûr de vouloir entendre l’explication de Sevan, peut être par crainte de ne pas aimer ce qu’il va entendre… Face à l’insistance du blond, il finit malgré tout par le suivre dans un endroit isolé pour pouvoir discuter sans se faire remarquer des autres. Il plante alors son regard dans celui de Sevan, attendant qu’il reprenne la parole. Et comme il le craignait, ce qu’il apprend ne lui plait pas vraiment. Sa soeur fait aussi partie de l’histoire, et savoir qu’elle a des sentiments pour Sevan le contrarie énormément, sans doute parce que dans le fond, il sait qu’elle va avoir le coeur brisé par sa faute. Après tout, peut être qu’elle n’aurait pas eu de vu sur le blond si elle savait qu’il sortait avec Sam ?

“T’es sérieux là ? T’es en train de me dire que tu l’as gentiment laissé t’embrasser pour l’encourager à prendre des initiatives dans la vie ?!” Samuel a dû mal à croire que Sevan puisse sortir un tel argument, qui l’enfonce plus qu’autre chose à ses yeux.

“Je préférerai encore que tu me dises que tu l’as pas repoussé parce que ça te plaisait qu’elle t’embrasse plutôt que tu me sortes une excuse aussi merdique !”

Ajoute le dompteur, haussant la voix sans même s’en rendre compte. Il a l’impression que Sevan lui ment et le prend pour un con, et ça le met encore plus hors de lui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: samuel ∇ no rest. Mer 10 Fév - 19:22

samuel ∞ sevan
Sevan n’avait jamais été très doué pour régler les situations de crise. C’en était clairement une… Samuel était en colère contre lui, blessé, et les arguments de Sevan n’aidèrent en rien… Forcément, il s’était mal exprimé. La précipitation, la panique… et puis sa maladresse, tout simplement. « Tu comprends pas Sam ! C’est ta petite sœur. Tu crois que c’est facile comme situation ? Dans tous les cas je vais lui faire du mal mais j’aurais préféré y aller en douceur ! Et j’imagine que tu préférerais aussi, parce que tu tiens à elle. » Il croisa les bras. Les deux avaient tendance à toujours camper sur leurs positions… Sevan devait absolument trouver les mots. Il n’avait jamais eu de petite sœur et ne pouvait pas forcément comprendre son amoureux mais il s’était pris quelques râteaux dans sa vie et sachant comme ça pouvait être douloureux, il avait voulu faire les choses bien. D’autant que… « En plus je m’y attendais pas du tout. Et puis t’es drôle toi. Peut-être que t’as l’habitude qu’on tombe amoureux de toi mais moi ça m’arrive pas souvent, et des râteaux j’en ai rarement mis. Surtout pas à la petite sœur de mon copain. Si je l’avais faite pleurer, tu m’aurais cassé la gueule ouais. » Bon, il exagérait peut-être un peu. Mais Samuel pouvait se montrer pas mal protecteur.

Il ne put retenir un rire purement ironique aux derniers mots de Samuel : s’il avait apprécié ? C’était une fille, et il était gay ! « Si je t’ai pas assez montré au lit à quel point j’étais gay, c’est que j’ai mal fait mon boulot. Elle m’attire pas ta sœur, les filles m’attirent pas ! C’est toi l’hétéro à la base, mélange pas les rôles. » Sevan avait d’abord voulu rassurer Samuel mais il finissait par s’énerver lui aussi, ce qui promettait pour la suite… Comment le dompteur pouvait-il croire que le blond allait se tirer avec sa sœur ? Avec un gars, à la rigueur… mais même-là ça paraissait un peu surréaliste tant Sevan était raide dingue de Samuel.

« Et puis tu sais pourquoi c’est arrivé ? Si elle avait su qu’on sortait ensemble toi et moi ça aurait été différent ! Mais tu continues à avoir honte de moi. Non, en fait tu continues à avoir honte de toi et ça me désole. » Ce n’était peut-être pas le bon moment pour relancer ce débat-là… Mais l’accident lui avait fait comprendre pas mal de trucs et ils devaient en parler, tôt ou tard. Autant qu’ils règlent tout d’un coup... « Tu sais qu’on a failli crever l’autre jour ? J’ai pas arrêté d’y penser honnêtement et j’espérais que ça te ferait genre un électrochoc. Visiblement non. »

Mais ils s’égaraient un peu trop... Samuel allait finir par croire qu’il essayait de se défiler et de lui faire oublier ce baiser. « Pour en revenir à Jane, arrête de psychoter. Je suis plus gay que toi je te signale. J’irai lui parler… après. Et si t’es assez courageux, ce serait bien que tu viennes le faire avec moi. »
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: samuel ∇ no rest. Mer 10 Fév - 21:08

Même si Sam et Sevan ont déjà eu quelques disputes, le brun ne s’est jamais senti aussi mal qu’aujourd’hui. En plus d’embrasser quelqu’un d’autre que lui, Sevan a choisi sa soeur, la situation pourrait difficilement être pire faut dire ! Enfin, c’est plutôt sa soeur qui a choisi d’embrasser Sevan en réalité, mais sur le coup, le résultat est le même pour Samuel.

“Dans tous les cas ça lui fera mal...”

Fait simplement remarquer Sam, atristé par cette nouvelle, mais pas d’accord avec Sevan pour autant. Après tout, s’il l’avait repoussé au moins le message était clair et c’était sûr qu’elle ne garderait aucun faux espoir les concernant…

“Arrêtes tes conneries.”

Souffle-t-il en entendant la suite. D’une, il faut que Sevan arrête de le prendre pour un tombeur, et de deux jamais il ne lui casserait la gueule. Mais depuis le temps, il le sait ça, pas vrai ? Certes Sam aime sa soeur, et a tendance à la protéger un peu trop, mais il aime aussi Sevan, et dans la mesure où il n’a pas volontairement fait souffrir Jane, il ne peut pas vraiment lui en vouloir…

“Excuse moi de me poser des questions quand je vois ce genre de chose !”

Lance le brun quand l’acrobate lui fait remarquer qu’il est gay. Certes, c’est ce que Samuel a toujours pensé, mais après tout, il est bien placé pour savoir que chacun peut avoir une bisexualité qu’il ne pressentait pas forcément à la base… Finalement, le blond met Sam face à ses responsabilités, et c’est un air dépité qui se dessine sur son visage lorsqu'il est obligé de reconnaître que Sevan a raison.

“Je pouvais pas deviner qu’elle avait des sentiments pour toi.” Se justifie-t-il, sans se convaincre lui même. “Et arrête de dire que j’ai honte de toi, c’est faux.” Ajoute le dompteur. Honte de lui même peut être un peu, parce qu’il n’est pas le fils aîné parfait que ses parents voudraient, mais honte de Sevan jamais. D’ailleurs il doit se rendre à l’évidence : il faut vraiment qu’il fasse son coming-out pour éviter que des situations comme celle ci puissent se reproduire.

“Ouais, faut que je lui dise pour nous deux.”

Acquiesce Samuel, sa colère retombant finalement pour laisser place à la tristesse, et aux remords. Il aurait dû lui dire avant, c’est sûr. Et maintenant, ça va être bien plus délicat… Surtout qu’elle va forcément souffrir dans cette histoire, et c’est ça qui désole le plus Samuel. Lui qui est censé prendre soin de sa petite soeur, il est finalement une cause de sa peine de coeur…
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: samuel ∇ no rest. Mer 10 Fév - 23:03

samuel ∞ sevan
« Je sais que ça lui fera du mal, Sam. Et franchement ça me tue d’avance. Ta p’tite sœur… je l’adore. Mais elle, elle va me détester. » C’était presque inévitable. Peut-être qu’elle finirait par lui pardonner mais quelques tensions risquaient de se faire ressentir dans la troupe pendant quelques semaines. Comme s’ils avaient besoin de ça… En tous les cas, Sevan allait assumer. D’accord, il avait fait une erreur en ne la repoussant pas mais cette histoire le perturbait au plus haut point. Jane s’était déjà montrée très proche du blond, mais de là à penser qu’elle était amoureuse de lui ? Sevan n’y aurait jamais cru. Il la voyait comme une petite sœur… une amie. « Je suis désolé, mais t’as sûrement eu plus de succès que moi avec les filles. Elles préfèrent les mecs virils, comme moi. » dit-il en haussant les épaules, à moitié taquin. C’allait être dur de détendre l’atmosphère… « C’est peut-être pour ça que je suis devenu gay tiens ! Je savais que j’avais aucune chance avec les filles ! » Okay… la blague était sans doute de trop. Il se mordit la lèvre et pria intérieurement pour qu’elle ne fasse pas trop de dégâts auprès d’un Samuel un peu trop énervé.

Samuel n’avait pas tout à fait tort – même pas du tout. Si les rôles avaient été inversés, Sevan ne lui aurait même pas laissé une chance de s’expliquer. Il était bien trop jaloux… Mais bon, pas la peine de lui dire hein ? « D’accord, je veux bien reconnaître que ça n’a pas dû être facile pour toi de voir ça. Mais t’as confiance en moi non ? Tu sais pas encore à quel point je suis dingue de toi ? » S’il attendait une demande en mariage comme preuve d’amour, il pouvait attendre encore un peu ! « Ouais, personne pouvait deviner. Moi non plus je n’avais rien vu. Enfin d’un autre côté, tu ne savais pas non plus que j’avais des sentiments pour toi. Et tu sais quoi ? Maintenant tu vas faire ton coming-out parce que t’y es obligé, pas parce que t’en as envie. De toute façon, avec ce que t’as dit si ça se trouve elle a déjà compris. » Ca l’attristait. Samuel n’allait pas avouer à sa sœur qu’il était gay de son plein gré… il allait le faire à cause de bien tristes circonstances. « Okay, t’as pas honte. Mais t’as peur. Et maintenant t’as juste plus le choix. Tu sais pas à quel point ça me fait chier ça. Je me disais qu’on avait le temps, et que tu le ferais quand tu serais prêt. Mais en fait tu l’es même pas, tu le seras jamais, et tu vas faire ton coming-out pour ta sœur. Pas pour moi. » Il se faisait peut-être des idées… mais bizarrement, dès que sa sœur souffrait, ça changeait la donne. Il fallait tout dire. Par contre, quand c’était Sevan qui souffrait de la situation… pas d’importance, hein ?

« Laisse tomber, Sam. C’est pas le bon moment pour toi. Okay, j’ai pas repoussé ta sœur. Mais je pense qu’on est à égalité pour aujourd’hui. Je vais aller lui parler, lui dire que j’ai un mec et essayer de minimiser les dégâts. T’as qu’à rester là et continuer à te cacher, t’es plutôt doué pour ça. Ca sert à rien de forcer les choses hein ? Tu m’en voudrais après. » Sevan ne cherchait pas à culpabiliser Samuel… il était vraiment blessé que ce dernier ait attendu ce genre d’événement pour se lancer. Enfin, c’était en tout cas ce qu’il avait dit, peut-être qu’il ne l’aurait pas fait. « En fait je me trompe aussi. Ton coming-out, faut pas le faire pour ta sœur. Faut pas le faire pour moi. C’est toi que ça concerne. T’as peur que tes parents soient déçus mais ils ont rien contre les gays, tu le sais aussi bien que moi. Beaucoup de gens pensent qu’un couple secret tient mieux qu’un couple qui se montre… ça marche pas pour nous, je crois. Toi je sais pas, mais moi ça ne va plus. Je te vois dire bonjour à tes parents tous les jours et j’me dis… ils te connaissent pas. C’est la vie que tu veux ? »
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: samuel ∇ no rest. Jeu 11 Fév - 22:18

Sam reste silencieux face à la remarque concernant sa petite sœur. Il aimerait lui dire qu’il a tort mais ce n’est sans doute pas le cas. Jane ne va peut être pas le détester, mais cette histoire va clairement jeter un froid entre eux. Et ce sera sans doute la même chose avec Sam quand elle apprendra qu’il lui a caché sa relation avec l’acrobate d’ailleurs… Malgré le sérieux de leur conversation, la blague de Sevan décroche un sourire à Sam l’espace d’un instant, sans pour autant qu’il ne rebondisse sur le sujet d’un quelconque façon, puisqu’il n’est pas vraiment d’humeur à rire.

Le dompteur écoute ensuite Sevan en silence. Il ne sait pas vraiment quoi dire, et se trouve tellement con d’avoir laissé ce genre de situation arriver. Il voit bien à quel point son amoureux semble blessé, et il culpabilise pour ça. Il n’aime pas le voir dans un tel état, et encore moins quand c’est de sa faute. Parce que là c’est clairement le cas, et Sam doit admettre que tout ce que dit Sevan est plutôt vrai. Se cacher et laisser les gens croire qu’il est célibataire, c’est plus possible, et c’est pas la vie qu’il veut avoir. Après un court silence, il prend finalement la parole.

“Tu sais... Pendant notre week-end camping, je me faisais la réflexion qu’il était temps que j’assume notre couple devant tout le monde, et pas que devant Fiona. Je m’étais même dit que je pourrais en parler à ma famille après les fêtes… Et puis y’a eu l’accident, et d’autres priorités à gérer…”

Explique Samuel, espérant que Sevan croit à son histoire, qui n’est que la vérité. Il aurait sans doute pu lui dire tout ça au camping, mais il pensait lui en parler en rentrant. Sauf qu’ils ne sont pas vraiment rentrés comme prévu malheureusement…

“Je sais que je suis nul et que j’aurai dû le faire plus tôt… Je suis désolé.” Souffle-t-il, la gorge serrée. Il s’en veut d’avoir attendu autant, et d’avoir fait souffrir Sevan à cause de ça. “En tout cas, je veux que tu saches que si j’en parle à ma famille maintenant, c’est parce que j’en ai envie et pas seulement à cause de cette histoire avec Jane.”
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: samuel ∇ no rest. Ven 12 Fév - 15:59

samuel ∞ sevan
Sevan aurait voulu que les choses se passent autrement. Il aurait voulu être capable d’attendre, il aurait voulu être le petit-ami parfait et compréhensif que Samuel attendait… Mais il n’y arrivait plus. Sevan avait pourtant fait de son mieux ! Il avait attendu aussi longtemps que possible mais les récents événements avaient eu raison de sa volonté. Il voulait pouvoir marcher dans la rue en tenant la main de son amoureux, il voulait pouvoir l’embrasser sans avoir à se cacher après un numéro réussi. Le blond voulait simplement vivre comme tout le monde et profiter à fond avec Samuel. C’était à ce jour le seul problème qu’ils avaient – la différence d’âge ne s’étant pas encore posée...
Il se rendit compte qu’il avait été un peu dur dans ses mots et espérait que Samuel ne lui en tiendrait pas rigueur. Ce dernier lui raconta alors qu’il avait déjà envisagé de tout avouer, lors de leur virée au camping. Effectivement, depuis il n’avait pas vraiment eu le temps… Sevan croisa les bras, assez sceptique. Devait-il le croire ? C’était son petit-ami alors… il se devait de lui faire confiance – et d’ainsi montrer l’exemple. Il le laissa finir et soupira en entendant Samuel se dénigrer. Il réalisa qu’il avait réellement été trop exigeant avec lui et tenta alors de se rattraper. « Dis pas ça… je suis passé par là moi aussi. Et même si je ne l’ai pas aussi mal vécu que toi… Je me souviens que ça n’était pas forcément facile. Alors non tu n’es pas nul. Mais je crois que tu n’es pas heureux non plus et c’est ça l’important… J’ai juste envie que tu sois toi-même. Je suis certain que tes parents seront compréhensifs. Ils sont fiers de toi, tu as un numéro génial, tu pourrais gérer le cirque à leur place s’il fallait. Y’a pas de raison que ça change… » Mon dieu comme Sevan s’en voudrait s’il se trompait… Mais il osait croire que les Bennett n’étaient pas fermés d’esprit. Après tout, ils bossaient dans un cirque ! « Tant que tu es heureux, ils seront contents… la question c’est : est-ce que tu es heureux avec moi ? » Il sourit doucement. Le ton était redevenu agréable et ils ne se criaient plus dessus. C’était rare qu’ils se disputent longtemps.

Sevan se décolla du mur et sautilla sur une jambe pour se mettre devant son amoureux. Il attrapa sa main et embrassa sa joue. « Je suis désolé d’avoir été… pressant. Je me rends compte que je n’ai pas été assez compréhensif avec toi et je tiens à me faire pardonner. Dis-moi juste comment je peux faire ça, je suis un peu à court d’idées… » Il pourrait lui proposer de passer une soirée rien qu’en amoureux tous les deux mais c’était ce qu’ils faisaient tous les soirs ces derniers temps, Samuel logeant chez Noäm et lui le temps de réparer les dégâts faits au cirque. « Et quant à tes parents… si tu veux que je sois là, je serai là. Si tu ne veux pas cela dit, je t’attendrai bien sagement… c’est toi qui décides. Sam… Je t’aime. » Il lui fit des yeux de biche et lui vola un petit baiser.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: samuel ∇ no rest. Ven 12 Fév - 21:57

Si Samuel est heureux en amour, sa situation n’est pas simple pour autant. Du moins pas encore, et elle ne le sera sans doute pas tant qu’il n’assumera pas son homosexualité. Pas facile au départ, puisqu’il avait lui même du mal à croire qu’il ait pu tomber amoureux d’un garçon. Mais les mois passent, et Samuel se dit que cela ne doit pas être si compliqué d’assumer qui il est vraiment aux yeux de tous. Après tout, les gens sont plutôt tolérants de nos jours non ? Et puis ses proches l’aiment comme il est pas vrai ? Ce qui est sûr en tout cas, c'est qu’il a mis trop de temps avant d’être prêt pour tout ça, et maintenant sa sœur s’ajoute à l’équation… Il n’aurait pas dû attendre autant, et il ne peut s’en vouloir qu’à lui même pour ça, il le sait. Mais une fois de plus, Sevan se montre indulgent et compréhensif avec lui. Il semble optimiste quant à la réaction des parents de Sam, sans doute pour le rassurer, même si cela ne fonctionne pas totalement. Le brun les connait bien, et si il est plutôt confiant concernant la réaction de sa mère, c’est autre chose pour son père...

“Bien sûr que je suis heureux avec toi !” Répond il dans un sourire. “Et j’espère que ma famille sera aussi heureuse pour nous en apprenant la nouvelle, même si je suis un peu moins confiant que toi là dessus…” Avoue le brun. Enfin, il est tout de même conscient qu’ils ne pourront pas se cacher éternellement, alors il ne lui reste qu’à annoncer la nouvelle à tout le monde, et il verra bien ce qu’il se passe !

“Tu rigoles ou quoi ? ça fait plusieurs mois qu’on est ensemble maintenant, donc je crois que c’est plutôt moi qui ait abusé de ta patience, donc t’as rien à te faire pardonner.” Lui fait savoir le dompteur, toujours avec sincérité, avant de l’embrasser furtivement. Le climat s’apaise entre eux, comme d’habitude ils ne restent pas fâchés longtemps heureusement. Par contre, fâchés ou non, ils vont devoir expliquer la situation à Jane maintenant, et elle va forcément avoir le coeur brisé…

Un timide sourire éclaire le visage du brun en entendant les mots d’amour de son petit ami. “Moi aussi je t’aime.” Lui fait il savoir avant de l’embrasser à son tour. Il reprend ensuite la parole. “Je crois qu’il faut mieux que je leur dise tout seul, on sait jamais..” Songe-t-il, puisqu’ainsi il pourra faire tampon entre Sevan et la réaction possiblement négative de ses parents en apprenant la nouvelle. Et puis comme ça, il pourra aussi simplement commencer en disant qu’il est en couple avec un garçon, et selon leur réaction leur dire qu’il s’agit de Sevan ou pas. Sam ne voudrait pas que son père prenne l’acrobate en grippe à cause de lui, et c’est un peu ce qui lui fait peur à vrai dire…

“Par contre pour Jane… Le mieux c’est qu’on y aille ensemble non ? Ou tu préfères t’expliquer avec elle d’abord ?”
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: samuel ∇ no rest. Sam 13 Fév - 23:46

samuel ∞ sevan
Sevan ne s’était pas douté que ce serait si difficile de gérer un couple. Il avait cru que l’amour ferait tout, un peu comme dans les films, et qu’ils surmonteraient chaque problème facilement. Alors certes, ils n’avaient jamais été dans l’extrême et avaient toujours plus ou moins réussi à s’expliquer mais ça restait plus compliqué qu’il ne l’aurait pensé. C’était ce qui rendait les choses plus intéressantes, d’un côté. Si tout était donné dès le départ, si tout était simple… il n’y aurait plus aucune raison de se battre. Il fallait, dans la vie, connaître des moments de tristesse afin d’apprécier les moments de joie. Ainsi, sans cette dispute, Sevan n’aurait pas autant apprécié ces petits baisers de réconciliation.
Il sourit bêtement en entendant Samuel affirmer qu’il était heureux. Il avait beau le savoir, c’était toujours agréable à attendre. « Je suis content alors, si t’es bien avec moi… Je fais tout pour tu sais. » Mais il perdit un peu de son sourire lorsque Sam mentionna la réaction de ses parents à son tour. « Mais pourquoi est-ce qu’ils réagiraient mal ? T’es leur fils… Être gay, c’est pas si différent. Tu peux te marier, avoir des enfants… tout pareil. » Il rougit un peu en évoquant ces possibilités. Sevan était clairement trop jeune pour tout ça mais c’étaient des arguments qui revenaient souvent lors des coming-out.

« On a qu’à dire que tout est oublié… et qu’on repart de zéro. C’est un peu le cas en plus. Ca va être tout nouveau pour nous… et tu sais, m’afficher avec quelqu’un c’est aussi une grande première pour moi. » C’était toujours rassurant de savoir qu’on avait un allié et qu’il allait passer par les mêmes étapes que nous.
Il posa doucement sa tête contre son torse, sans trop appuyer non plus pour ne pas lui faire mal. Sevan soupira doucement. C’était plus un soupir d’apaisement que d’agacement, bien que ce qui les attendait n’ait rien de simple, sans doute dû à la proximité qu’ils avaient actuellement. « Tu vas finir par me faire peur, à parler comme ça de tes parents. C’est pas des monstres quand même… Et puis je crois qu’ils m’aiment bien. » De là à l’accepter comme gendre, c’était sans doute différent, il fallait bien le reconnaître. « Mais okay. Je ne serai pas loin si jamais tu as besoin de moi. »

Le sujet Jane revint sur le tapis. Il allait d’abord falloir lui parler à elle. La pauvre devait attendre depuis une bonne dizaine de minutes, Sevan n’avait pas vu le temps passer… Il se détacha doucement de son amoureux et hocha la tête. « Oui, je suppose que c’est mieux si on y va tous les deux. Je sais pas vraiment quoi dire… » Sortir l’habituel ce n’est pas toi mais moi ? Le blond voulait faire les choses bien. Il attrapa ses béquilles et soupira. « J’ai toujours cru que ce serait chouette de mettre un râteau un jour. Bah tu sais quoi ? J’ai changé d’avis ! » C’était toujours plaisant de savoir qu’on plaisait. Mais on se sentait tellement mal que ça ne soit pas réciproque… « Est-ce que tu es prêt ? Il s’agit pas de t’assumer devant Fiona, là… c’est ta sœur. Sinon… je peux juste lui dire que j’ai un copain, si tu le sens pas. Tu n’auras qu’à me faire un signe ? »
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: samuel ∇ no rest. Mer 17 Fév - 15:27

Si Sam a déjà eu quelques histoires d’amour auparavant, ce n’était rien comparé à celle qu’il vit avec Sevan. Pas seulement parce que c’est un garçon, surtout parce qu’il se rend compte qu’il tient énormément à lui, peut être même plus qu’à n’importe qui d’autre. C’est sans doute ça être amoureux… C’est pas toujours évident à gérer, ils sont pas toujours d’accord, mais Sam n’a pourtant sans doute jamais été aussi heureux que depuis qu’il est avec Sevan. C’est d’ailleurs ce qu’il ne manque pas de lui redire.

“Ouais c’est vrai… Mais depuis longtemps ils imaginent un avenir tout tracé pour moi et je crois que pas une seule seconde ils m’ont imaginé en couple avec un homme, ça va leur faire un choc.”

Sam n’est franchement pas serein concernant ses parents. Il a toujours tout fait pour répondre à leurs attentes et devenir celui qu’ils voulaient il faut dire… Mais aujourd’hui, il est temps qu’il vive pour lui, et qu’il assume qui il est, même si cela leur déplaît. Après tout, s’ils l’aiment, ils accepteront son homosexualité pas vrai ? Il est rassuré en entendant les mots de son petit ami, et en réalisant que finalement il n’y a pas que pour lui que cette situation va être nouvelle.

“ça me va ! Je pense que ça va nous faire un peu bizarre au début, mais ça va être tellement plus simple.”

Fait-il remarquer dans un fin sourire, espérant voir juste. Après tout, la meilleure manière de ne pas faire parler les commères, c’est d’assumer complètement pas vrai ? Pas de secrets croustillants qui pourraient faire parler, juste une relation saine et simple.

“C’est vrai… Je me fais peut être une montagne de pas grand chose, mais je préfère imaginer le pire et être agréablement surpris je crois…”
Explique ensuite Sam. Il ne veut pas effrayer Sevan, mais il ne peut pas s’empêcher d’être anxieux à l’idée d’apprendre la nouvelle à ses parents… “Merci.” Souffle-t-il avant de l’embrasser lorsqu’il lui fait savoir qu’il ne serait pas loin lorsqu’arrivera le moment fatidique.

Il remet ensuite le sujet “Jane” sur le tapis, puisque c’est sans nul doute le plus urgent à gérer. La pauvre doit s’impatienter en se posant un tas de questions… Lorsque Sevan confirme que ce sera mieux d’y aller tous les deux, ils se mettent en marche pour retourner la voir. Sam non plus ne sait pas vraiment comment il va présenter la chose, c’est délicat vu ce qu’il vient de se passer…

“Tu m’étonnes ! Là ça va être dur je crois…”

Répond Sam à la remarque de Sevan concernant les râteaux. Lui a dû en mettre un ou deux dans sa vie, et c’était déjà trop à son goût. C’est jamais agréable de briser les espoirs de quelqu’un…

“Non, mais faut bien se lancer hein…” Ajoute-t-il quand Sevan lui demande s’il est prêt. “Je pense que ce sera pire si j’attends encore avant de lui dire… Autant lui faire mal qu’une fois.”

Songe le dompteur, même s’il commence à avoir une boule au ventre rien qu’à l’idée de devoir parler à Jane. Pourtant ils sont assez proches, et d’habitude ils peuvent facilement discuter de sujets personnels tous les deux. Il a envie de serrer fort la main de Sevan pour se donner du courage, mais n’en fait rien puisqu’ils sont maintenant en vue de Jane. Il faut mieux qu’elle apprenne leur relation par les mots plutôt que par déduction… Le visage triste de sa sœur suite à ce qu’elle suppose déjà être un râteau n’aide pas Sam à prendre la parole. Mais après une grande inspiration il se décide enfin.

“Jane… Comment te dire ça…

Si j’ai mal réagi en vous voyant tout à l’heure, c’est parce que Sevan est en couple… avec moi.

J'aurai dû t'en parler plus tôt, je suis désolé...”


Sam garde les yeux rivés au sol, pas assez courageux pour affronter le regard de sa soeur. il a peut être été un peu trop direct, mais il n’a jamais été doué pour tourner autour du pot. Il jette un regard à son petit ami, comptant maintenant sur lui pour prendre le relai.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: samuel ∇ no rest. Sam 20 Fév - 16:04

samuel ∞ sevan
« Ouais, c’est certain que ça va leur faire tout drôle. Mais dis-toi que leur première réaction ne reflètera pas forcément leur avis… Parfois quand on est surpris on dit des trucs auxquels on ne pense pas. Comme quand on est en colère… alors essaie de ne pas trop t’attarder dessus, s’ils le prennent mal au début… » Bon, parfois ça marchait comme ça. Mais parfois, on le prenait réellement mal et on ne changeait pas d’avis après. Sevan espérait que ce ne serait pas le cas des parents Bennett… Sevan n’avait pas connu ça. Il ne s’était jamais entendu avec sa mère et sa grand-mère était partie trop tôt ; il n’avait donc pas eu à faire de coming-out à proprement parlé. Ayant intégré le cirque à quatorze ans et n’ayant compris son homosexualité qu’un peu plus tard, il en avait vaguement parlé à ses nouveaux amis sans forcément approfondir le sujet. Ce n’était pas sa vraie famille, pas ses parents et ils se fichaient bien de si Sevan aimait les garçons ou les filles du moment qu’il bossait bien. C’était toutefois ce qui comptait au début, quand ils ne connaissaient pas bien le blond. Ils avaient depuis tissé des liens, que ce soit entre les parents et Sevan, ou avec Jane, Samuel, et toute la fratrie.
Sevan devait toutefois reconnaître qu’il avait eu du mal à se montrer avec un garçon, au début. Et ce devait être encore plus difficile de le faire devant ses parents et sa famille, ce pour quoi il avait essayé d’être le plus patient possible.

Il était certain que ça leur ferait bizarre. Sevan n’avait jamais eu de relation durable et il avait peur que ça ne soit pas pour lui. Mais ils avaient l’air de s’en sortir plutôt bien… peut-être parce que c’était secret. Sevan préférait croire que c’était parce qu’ils étaient fous amoureux l’un de l’autre. « Moi j’ai hâte de te tenir la main dans la rue. » Qu’il dit avec un petit sourire. Ce geste était banal pour tous les couples mais pas pour eux. Ca le deviendrait, assurément !

Il fallait qu’ils prennent leur courage à deux mains et qu’ils jouent enfin franc-jeu avec tout le monde. Les deux garçons rejoignirent Jane dehors et… Mon dieu, rien que sa mine lui faisait de la peine. Sevan lança un regard à son amoureux et se mordit la lèvre alors que ce dernier prit la parole. Il fut incapable de regarder la demoiselle et baissa la tête un moment… Un léger silence s’installa, il comprit que c’était à son tour de parler. Sevan releva la tête. « Ouais, mh… On sort ensemble depuis un moment mais on n’osait pas vraiment en parler… » Mais à en voir sa tête, elle ne les croyait pas. En même temps c’était peu probable ! Elle connaissait son frère et ne l’avait sans doute jamais imaginé homosexuel. « Jane, faut nous croire, et on est désolé… »

Il avait beau essayer de la convaincre, elle ne voulait pas reconnaître la vérité. Sevan n’aurait pas voulu en arriver là… Mais pour finir de la convaincre, il vola un baiser à son amoureux.
Et comme il fallait s’en douter, Jane partit en courant. Sevan soupira. « Désolé… désolé j’aurais pas dû faire ça. Mais elle voulait pas nous croire et maintenant… Elle va s’en remettre, hein ? Je suis sûr qu’elle va s’en remettre… »
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: samuel ∇ no rest. Mar 23 Fév - 15:58

“Ouais t’as raison, je vais essayer…”

Acquiesce Sam à la remarque de son petit ami. Après tout, le blond a sans doute raison, même si ses parents risquent d’avoir du mal à se réjouir sur le moment, ils prendront peut être finalement bien la nouvelle en leur laissant un peu de temps… C’est tout ce qu’il espère en tout cas ! Sa famille est vraiment importante pour lui, alors il n’a pas envie d’être en froid avec qui que soit… Surtout qu’ils bossent tous ensemble, donc ce serait juste pas vivable si l’ambiance devient mauvaise !

Il sourit à la remarque de son amoureux. Lui aussi a hâte au fond, même si jusqu’à maintenant il n’a pas trouvé le courage de le faire, et d’assumer devant tout le monde. Il lui faudra sans doute un moment avant que ce geste lui paraisse naturel, et surtout pour ne plus faire attention aux regards qui se porteront sur eux, mais il y arrivera c’est sûr.

Mais pour commencer, il faut qu’il passe la première étape de son coming out : tout dire à sa petite soeur. Si ses frères devraient prendre la nouvelle sans trop de problèmes, pour Jane ça risque d’être autre chose vu les circonstances dans lesquelles il est obligé de l’annoncer… Pour sa défense, il n’avait pas idée qu’elle éprouvait des sentiments pour Sevan, il était même loin de se l’imaginer ! En tout cas, vu son visage triste, elle va certainement souffrir d’apprendre leur relation, et cela touche vraiment Sam. Mais il ne peut plus lui mentir… Alors il se lance. La nouvelle laisse finalement Jane sans voix. Elle refuse d’y croire, et Sam peut le comprendre, même si pour le coup ça les met dans une situation encore plus délicate… Sevan trouve une solution assez radicale pour remédier à cela puisqu’il vient embrasser furtivement Sam sans que celui ci n’ait vraiment le temps de réagir. La réaction de sa soeur, elle, est rapidement puisqu’elle part en courant.

“J’espère… Je retournerai la voir demain, quand elle aura digéré la nouvelle…”

Songe Samuel, attristé de voir sa sœur dans un tel état, et encore plus parce que c’est plus ou moins de sa faute… Leurs rapports risquent d’être tendus les prochains jours, mais il espère sincèrement qu’elle finira par lui pardonner ce secret, et que tout rentrera dans l’ordre.

“Au moins, je peux me dire que la réaction du reste de ma famille pourra difficilement être pire que ça…”

Tente de positiver le dompteur pour alléger la situation, même si ce qui vient de se passer risque de le travailler encore un bon moment. Il a toujours été très soudé avec ses frères et sœur, alors ça lui fait bizarre de se dire que les choses pourraient être différentes maintenant avec Jane...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: samuel ∇ no rest. Jeu 25 Fév - 17:12

samuel ∞ sevan
Sevan avait espéré que ça se passerait bien mais il fallait avouer qu’il y avait quand même peu de chance. Briser le cœur d’une fille c’était une chose… le briser pour son frère c’en était une autre. Le dompteur avait beau être décidé à faire son coming-out, le blond n’oserait pas forcément l’embrasser si sa sœur était dans les parages. Il l’avait fait, là… simplement pour qu’elle arrive à y croire – méthode assez radicale. Il allait falloir un peu de temps pour que la situation devienne normale pour tout le monde, et puis il fallait respecter Jane et son but n’était pas de la faire souffrir en lui infligeant leurs embrassades. Cela dit, Sevan était persuadé qu’elle n’était pas réellement amoureuse de lui, que ça n’avait été qu’un petit coup de cœur et que ça lui passerait vite. Il espérait en tout cas.

Ils se retrouvèrent rapidement seuls, la jeune femme préférant s’en aller. Sevan s’en voulait de n’avoir rien vu et de ne pas avoir réglé les choses avant qu’elle ne se déclare. Il avait beau l’air d’avoir confiance en lui, ça n’était pas réellement le cas : quand on lui disait qu’on était amoureux de lui – ce qui n’était pas arrivé souvent – il avait du mal à y croire. Alors le remarquer par lui-même, c’était encore autre chose… Surtout une fille ! Ils avaient passé tellement de temps ensemble, ça rapprochait probablement, comme ça l’avait rapproché de Samuel. « Oui, c’est sans doute mieux que tu ailles la voir tout seul… Je suis vraiment désolé Samuel. »

Oui, il était persuadé que ça se passerait mieux pour le reste de la fratrie. « Bah je pense que tes frangins vont pas mal rigoler de tout ça. Ils se foutent toujours de ma gueule à moi, mais c’est plutôt drôle. » Rien à voir avec de l’homophobie en tout cas ! Il essayait de rassurer son amoureux et pensait vraiment ce qu’il disait. Ca leur ferait bizarre mais ils arrêteraient de vouloir caser Sam avec la première bombe de passage… « Et puis pour tes parents j’ai un peu de mal à imaginer encore. Mais t’es pas obligé de tout faire le même jour… après y’a des chances pour que Jane en parle à ta place. » Ce n’était jamais cool quand ce qu’on était enfin prêt à dire était dévoilé par une autre personne.

Le malheur de Jane ne tarda pas à se faire savoir. En effet, l’un de ses frangins débarqua pour savoir ce qui pouvait bien la faire pleurer. Il avait essayé de lui soutirer des informations mais elle était restée totalement muette… Sevan regarda Sam et se mordit la lèvre. Il ne savait pas trop s’il voulait cracher le morceau encore une fois ou non, alors il se contenta de rester vague. « Une peine de cœur… Tu sais, c’est jamais facile… Mais ça lui passera, faut pas t’en faire. »
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: samuel ∇ no rest.

Revenir en haut Aller en bas

samuel ∇ no rest.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-