AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

+ you are a natural disaster (penny)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Spencer, Thomas, Rhys, Lenny & Trystan
TON AVATAR : Emma Stone
TES CRÉDITS : ©perséphone & emmastonedaily & lolipops
TA DISPONIBILITE RP : Libre 0/3
En cours : Lloyd - Andrew
A venir : Eirian - Emma
RAGOTS PARTAGÉS : 3871
POINTS : 3629
ARRIVÉE À TENBY : 20/02/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 27 ans (20/02)
CÔTÉ COEUR : Elle se remet de sa deuxième rupture avec Sean et s'est promis qu'on ne l'y reprendrai plus.
PROFESSION : Serveuse au Blue Ball. Mais peut être plus pour longtemps.
REPUTATION : Elle a un peu perdu de son éclat ces derniers temps, non ?



MessageSujet: + you are a natural disaster (penny) Ven 21 Fév - 11:39



Penny Collins

« no matter what we breed we still are made of greed »

ÂGE : 24 ans ; PROFESSION : serveuse ; ÉTAT CIVIL : célibataire ; NATIONALITÉ : galloise ;

maligne, manipulatrice, déterminée, têtue, discrète, malhonnête, persuasive, cupide
___________________

A cup of tea ?

Mrs Lloyd veut connaître votre petite personne et vous invite donc à discuter autour d'une tasse de thé. Puisque cela tient lieu de présentation, n'hésitez pas à aborder toutes les thématiques, anecdotes qui vous semblent importantes pour comprendre le personnage. Les réponses peuvent être présentées sous forme de RP et chacune doit comporter un minimum de 50 mots.

« Entrez, entrez. Installez-vous et faites comme chez vous, surtout ! Un thé, peut-être ? » Tout en vous tendant une tasse de thé, Mrs Lloyd fronce légèrement les sourcils pour vous demander : « Dites-moi, c'est la première fois que je vous invite chez moi, il me semble. Comment cela se fait-il ? Vous n'êtes pas bien intégré à notre communauté, peut-être ? Rassurez-moi tout de même, vous n'êtes pas quelqu'un d'important ? » Tout en vous proposant des biscuits d'un geste, elle ajoute en riant : « Ou bien, vous n'aimez pas les vieilles radoteuses dans mon genre ! »

Que de paroles, que de questions. Tu ressens un léger vertige en prenant place en face de cette vieille femme si énergique. Tu sens la force de sa curiosité, tu perçois de l'intelligence. Tu sais qu'un ballet complexe va se jouer entre vous, et que le moindre faux pas pourrait détruire tout ce que tu as construit. Mrs Lloyd est l'aimable despote de cette communauté, elle peut faire en sorte de t'en exclure sans que cela ne lui prenne plus de temps que de cuisiner une fournée de muffins. Mais tu n'as pas peur. Tu aimes jouer. Surtout quand l'adversaire est à ta mesure. Tu commences doucement. Des paroles aimables, ponctuée par un doux sourire. Ce même sourire qui fait dire à tes voisins que tu ressembles à une poupée. « Un thé, c'est parfait, merci beaucoup à vous. Permettez moi de vous dire que j'ai été très touchée par votre invitation. » Tu attrapes la petite tasse de porcelaine, soigneusement posée sur sa soucoupe, en rêvant d'une grande tasse de café. Tu sirotes une petite gorgée, sans quitter ton interlocutrice des yeux. Elle mène peut être ton interrogatoire, mais ça ne t'empêche pas de chercher à en découvrir plus sur elle de ton côté. « En effet, c'est une première. Je dois dire que votre maison était une des seules dans laquelle je n'étais jamais entrée... Vous savez, je n'aime pas me considérer comme une personne importante mais je pense être bien intégrée à cette communauté. J'apprécie beaucoup les gens. Et je crois que c'est réciproque, il n'y a pas un jour qui passe sans que je sois conviée pour le thé. » Tu ponctues cette affirmation par un sourire que tu veux attendri. La vérité, c'est que la seule qualité que tu apprécies chez les habitants de Tenby, c'est leur crédulité. Mais personne ne soupçonnera jamais cette vérité là. Parce que tu es leur adorable petite voisine, celle qui est toujours prête à leur rendre un service, avec le sourire en plus. Ah ça non, il n'y a pas plus disponible et volontaire que toi. « Je suis serveuse, donc je vois tout le monde. On discute un peu chaque jour, et au fil du temps, on devient amis. Et puis, une chose en entraînant une autre, on se rend des services. Je dois dire que j'ai fait beaucoup de baby sitting... Je crains d'ailleurs de ne pas pouvoir m'attarder trop longtemps ici, j'ai promis à Miss Arnold que j'irai faire ses courses aujourd'hui » Tu baisses la tête, feignant une modestie que tu es loin de ressentir. Tout le monde t'adore, tu le sais. Et tu sais que la propriétaire du regard perçant posé sur toi le sait aussi. Tu prends un gâteau poliment sachant quel genre d'offense tu infligerais à ton hôte si tu refusais. Sa dernière question se veut être une plaisanterie mais quelque chose te dit qu'elle veut te mettre mal à l'aise. Tu réponds dans sur un ton parfaitement neutre dans le doute. « A vrai dire, je n'ai rien contre les vieilles radoteuses, surtout quand elle m'offre des biscuits aussi délicieux. » Tu lui adresses un énième sourire, la flatterie reste encore ta meilleure arme.


« Je crois déceler un drôle d'accent chez vous, à moins que mes biscuits soient trop secs... Rappelez-moi d'où vous venez, déjà ? Cela fait longtemps que vous vivez à Tenby ? »

Tu es surprise par cette deuxième approche. Tu aurais pensé que la vieille n'allait pas attendre trop longtemps pour t'interroger sur le principal : l'être qui était censé grandir dans ton ventre et qui donnait matière à discuter à toutes les commères de Tenby. « Un accent ? Je n'en m'étais jamais rendu compte... Je viens de Swansea. Ce n'est pas si loin.... » Tu as eu du mal à quitter ta ville natale, tu dois bien l'avouer. Mais tu n'avais pas le choix. Les pigeons, ça parle. Pourtant, ton activité était très rentable au début. Tu sortais avec des hommes d'affaires richissimes, tu te faisais gâter et entretenir et quand tu étais lassée, tu les faisais chanter avant de passer à autre chose. Malheureusement, tu avais fini par choisir la mauvaise victime. Celui qui avait répondu à ton chantage en envoyant hommes de main et menace de tout révéler à la police... Mais bon, ça c'est la version officieuse.  « Trois ans. ça fait trois que je vis ici. J'avais besoin de changer d'air en fait. Je sais que Tenby est un choix atypique pour une jeune femme comme moi mais je ne regrette pas mon choix. Je ne me sens jamais seule ici. Et tout le monde a été très gentil avec moi ces derniers temps, je crois que je suis encore ici pour longtemps. » Oh oui, la ville te plaît. Par son charme, son architecture ou autres conneries. Non, ta partie préférée, ce sont ses braves habitants. Sans compter, que tu as trouvé une toute nouvelle victime... Oui, tout te pousse à rester ici.


Après quelques commentaires sur vos origines et la beauté de la ville de Tenby, Mrs Lloyd pose une main sur la vôtre et vous interroge à nouveau : « Ah si vous saviez quel bien cela me fait d'être en compagnie de quelqu'un d'aussi... frais que vous ! A votre âge, j'avais des rêves plein la tête, et je n'ai pu en réaliser qu'une infime partie ! Mais plutôt que de vous endormir avec mes histoires, parlez-moi des vôtres, de projets, ou même, de vos rêves les plus fous... »

Tu te rends compte que tu es de plus en plus évasive. Tu en prends note. Il faut que tu t'inventes un passé plus consistant. Mais ton interlocutrice ne semble pas désireuse d'insister. A vrai dire, elle est en train de véritablement devenir une vieille radoteuse. Tu la laisses parler, profitant de ce répit pour réfléchir à tes réponses suivantes. Tu commences par rassurer la vieille femme qui ne cesse d'enchaîner les allusions sur son âge. Toujours polie, la Penny. « Figurez vous que j'apprécie aussi votre compagnie. Vous avez tort de croire que vous n'avez plus rien à offrir, je suis certaine que vos histoires sont passionnantes. C'est important d'échanger d'une génération à l'autre. » Tu ponctues cet accès d'hypocrisie par une prière muette pour qu'elle n'en fasse rien. Si jamais elle t'avait crue, tu allais être réellement forcée d'écouter tous ses souvenirs. Et ça serait bien fait pour toi... Heureusement, Mrs Lloyd est plus curieuse que nostalgique et insiste pour connaître tes projets d'avenir. Tu es contente. C'est le moment rêvé pour amorcer ton rôle de future maman démunie. « Et bien, vous vous imaginez bien que je n'ai jamais eu comme projet de devenir serveuse au début. A vrai dire, je voulais être bibliothécaire... J'avais commencé des études de lettres, et puis... Peut importe. De toute façon, maintenant, je ne suis plus seule. » Une belle allusion bien lourde que tu agrémentes en posant une main sur ton ventre qui commence à s'arrondir grâce à différents artifices. Tu avais détesté cette rumeur de bébé à venir, vraiment. Au début, tu avais pensé qu'elle serait la ruine de ta vie à Swansea. Mais paradoxalement, elle t'avait permis de renaître ici, à Tenby. « Je veux éduquer le mieux possible mon enfant. Je sais que ça sera difficile pour une mère célibataire mais je ferai en sorte qu'il ait une belle vie. C'est mon projet le plus concret pour le moment. » Toi même, tu ne sais plus si tu dis la vérité. A vrai dire, sous les airs de mère courage que tu te donnes, tu es bien incapable de prendre une décision quant à la suite des événements. Tu sais que les braves habitants de Tenby ne te pardonneront pas si tu n'accouches pas. Mais tu n'es pas enceinte, et ça serait si les bébés sortaient de nul part. A vrai dire, tu es dans une impasse. Mais tu te fais confiance pour trouver une solution. Tu décides de conclure joliment, dans un sourire un peu niais, même si ton instinct de souffle que rien de tout cela ne sera joli. « Enfin, vous savez, j'aime croire que l'avenir me réservera de belles surprises. »


« Et dites-moi, au risque de paraître trop curieuse, je me demandais... Côté cœur, c'est comment ? Vu votre sourire, je suis certaine qu'il n'y a aucun soucis à avoir de ce côté-là, cela dit. » achève-t-elle en riant.

Tu étais préparée à un interrogatoire en règle en venant ici mais tu n'es pas loin de penser que cette charmante vieille dame commence à se faire vraiment indiscrète. Surtout que pour qu'il y ait un aspect "côté cœur", il faudrait que tu en ais un... « Je crois qu'il est de notoriété publique que je suis célibataire. Cela ne me dérange pas, je me sens très entourée ici. Et je suis certaine qu'un jour, je trouverai quelqu'un avec qui j'ai envie de faire ma vie. » Tu commences à en faire trop, tu le sens. Personne ne te croira si tu te mets à être trop romantique, où trop sage. Tu portes tout de même le fruit de tes pêchés au niveau de ton abdomen, et il on ne peut plus visible. Tu rectifies donc un peu le tir, en te composant une mine coupable. « Vous savez, je n'ait fais que déjà trop d'erreurs de ce côté là... Je sais que mon fils ou ma fille ne connaîtra jamais son père et cela me brise le cœur. » Tu laisses intentionnellement tes yeux se remplir de larmes de crocodile. Tu ne les laissera pas couler. Fragile mais forte, les apparences devaient être maintenues. « Enfin, peut être qu'il se manifestera avant... la fin. » Tu sais qu'il n'y a aucune chance pour que ça se produise. Ne serait-ce parce qu'il n'y a pas de père. Par contre, rien ne t'empêche d'en choisir un par toi même... Le petit sourire, si bien notifié par Mrs Lloyd, il était pour Thomas Scott. La dernière personne avec qui tu as couché dans cette ville. Celui là même à qui tu fais croire qu'il allait devenir papa. Le maire de Tenby. Encore un homme puissant... Tu ne les aimais que comme ça. Une seule nuit d'ivresse et tu lui avais déjà extorqué plus que ce que tu gagnais en 6 mois au restaurant. Et le brave homme, fiancé, avait plutôt intérêt à payer, car sinon, tu n'hésiteras pas à le détruire. Réputation, futur mariage, il n'aurait plus rien. Tu ne ressens aucune pitié pour lui. Après tout, c'était lui l'infidèle...

« Vous avez bien raison, si seulement j'avais trente ans de moins... Enfin, je divague. Vous ai-je parlé de ma fille ? Elle vit à Cardiff et étudie... » Vous vous perdez bientôt sous les détails de la vie de la fille de Mrs Lloyd et plusieurs photos encadrées que la petite vieille se plaît à vous commenter, jusqu'à ce que finalement, elle se rassoie pour vous demander : « Et vous alors, vous diriez que vous êtes proche de votre famille ? »

La dernière question résonne sourdement dans tes oreilles. Tu dois bien avouer que tu ne l'avais pas vue venir. Les bavardages incessants sur la passionnante Lloyd miniature t'avaient quelque peu fait oublier à qui tu as affaire. Pour la première fois de la partie, feinter devient compliqué. Ta famille, c'est ton point faible, ton talon d’Achille. Cependant, les silences sont parfois plus nocifs et explicites que les mots, alors tu tentes une réponse emplie de formalisme.,. et de sincérité, curieusement. « Hélas, non. Vous avez vous même une famille, vous savez à quel point les choses peuvent être compliquées. Il y a bien longtemps que je n'ai pas vu les miens. Je le déplore cependant, mais je ne sais si certaines blessures peuvent guérir.»  Tu pousses un léger soupir en remettant une mèche de cheveux blonds derrière ton oreille. Ce blond, par ailleurs caractéristique du clan des Collins. Mais tes points communs avec ceux de ton sang s'arrêtent là. Par quoi commencer ? Les yeux brillants de larmes de ta petite sœur qui te supplient de ne pas partir ? De ne pas la laisser en arrière alors que tu vas recommencer une nouvelle vie ? Elle avait bien été naïve de placer sa confiance en toi. Mais dans ce cas là que dire de ton frère aîné ? Lui, il sait qui tu es. Il ne t'as jamais jugé, t'offrant toujours une épaule consolatrice, allant même jusqu'à faire fi de ses propres problèmes. Cependant cela ne t'as pas empêché de le laisser en arrière lui aussi. Peut être que si on remontait à la source du problème, tu aurais quelques circonstances atténuantes. Comment aurait tu pu te comporter de juste manière avec ta fratrie quand tes parents t'ont fait comprendre que s'attacher à quelqu'un était inévitablement source de souffrances ? De purs modèles d'abandon, de déni et d'égoïsme. Ton père a quitté le navire quand tu avais à peine 11 ans, pour aller refaire sa vie avec sa jolie maîtresse à qui, il a eu le culot de faire de nouveaux enfants. Coup dur pour ta mère, alors elle a cessé d'en être une. Des années plus tard, tu n'oses plus compter le nombre de gars avec qui elle a essayé de panser ses blessures. Par contre, tu te rappelles avec netteté de chacun des abandons que tu as subis quand elle partait en vacances avec l'un d'eux... Non vraiment, cette partie de ton existence, tu continues à ne pas savoir la gérer. C'est pour ça que tu as coupé les ponts. Moins de contacts, moins de souffrances. Tu te dévoiles d'ailleurs en le faisant comprendre à demi mot à ton interlocutrice. « C'est un sujet difficile, je n'aime pas en parler... Je suis désolée. Pourriez vous me remontrer la photo de votre fille sur son poney ? » A vrai dire, c'est la dernière chose que tu veux voir alors que ta gorge est toute serrée par tes souvenirs d'enfance mais tu préfère cela à d'éventuelles questions insistantes. Ton foyer brisé ne doit pas être un sujet de discussion. Jamais.

« Mais dites-moi, il se fait tard ! Je n'ai pas vu le temps passer en votre compagnie... Je vais malheureusement devoir vous congédier, j'ai encore mille choses à faire. Sachez que ma porte vous est grande ouverte si vous voulez papoter un peu, à moins que mes histoires vous ait endormi ! » lance-t-elle avec entrain. « Comme vous m'êtes sympathique, laissez-moi vous mettre en garde : les gens par ici ne sont pas toujours aussi sympathiques que ce qu'ils prétendent. Ou du moins, pas par pur générosité. Ce que vous dites à certains un jour pourra se retourner contre vous le lendemain ! Enfin, pas d'inquiétude, vos secrets seront à l'abri avec moi. »

Tu sens le soulagement de parcourir à ces mots. Même si tu as géré l'épreuve d'une main de maître, tu es soulagée qu'elle se termine. Il peut être parfois de porter un masque sans relâche. Tu te lèves, sans empressement suspect mais fermement décidée à repartir chez toi. « C'est très gentil de dire cela. Je vous remercier sincèrement pour cette invitation et pour les suivantes. Ce fut un véritable plaisir, vraiment. Je ne vais pas vous déranger plus longtemps si vous avez à faire. Prenez soin de vous. » Tu te demandes vaguement comment tu peux réussir à faire transparaître autant de chaleur dans ta voix. Est-ce que l'hypocrisie pouvait devenir une habitude ? Tu n'as guère le temps de répondre à cette question existentielle de toute façon. La vieille n'a pas dit son dernier mot, comme tu aurais pu aisément le deviner. Ce gentil avertissement qu'elle te donne, comme si elle venait de se rappeler de ce point important est en fait le clou du spectacle. Tu es pratiquement certaine qu'elle ne t'as invitée que pour cela, que pour voir ta réaction. Tu choisis de paraître mal à l'aise. C'est ce que serait une gentille fille comme toi, non ? « Oh, je dois bien être naïve, je n'ai jamais remarqué de choses de ce genre... Merci de l'avertissement. Heureusement que je n'ai rien à cacher ! » . Tes dents menacent de te faire mal, tant ton sourire s'est crispé. Les ragots, les rumeurs, c'est sans doute ce que tu supportes le moins dans les petites communautés. Comment certaines vieilles dames peuvent passer autant de temps derrière les fenêtres à t'épier comme si tu t'apprêtais à commettre un meurtre ? Cela dit, tu ne serais peut être pas aussi énervée si tu avais réellement rien à dissimuler. Mais tu rappelles de tous tes mensonges, de tous tes secrets et tu sens un frisson parcourir ton échine. Le poids de ces derniers est important. Il est déjà difficile de maintenir les choses ensembles sans trébucher, qu'en sera t-il si le commérage devient le sport local ? Tu commences à percevoir le problème. Au rythme où les choses vont, tu devras bientôt porter un ventre en mousse pour cette foutue histoire de grossesse. Tu inspires. Tu ne devrais pas t'inquiéter. Tu trouvera une solution, tu le fais toujours. Quitte à révéler tous les secrets de tes voisins pour éclipser les tiens. Après tout, tu en vois des choses en étant serveuse. Et qui pourrait te soupçonner ?

___________________

Don't judge a book by its cover

TON PSEUDO : irish coffee. J'avais déjà tentée Penny une fois et je reviens. Vous me connaissez peut être aussi sous le nom de Chris. ; TON ÂGE : 20 ans, ah non 21. Holy FUCK    ; CONNEXION : 5/7j ; DOUBLE-COMPTE : non ; COMMENT AS-TU CONNU LE FORUM ? par Wade   ;UNE SUGGESTION POUR LE FORUM ? Ne changez rien ? Le forum est encore plus magnifique que la première fois où je me suis inscrite, ce n'est pas peu dire     ;

Code pour le bottin :
Code:
<span class="pris">Emma Stone</span> is Penny Collins
Fiche ©️ Whispers down the lane
Bannière ©️ Poon


Dernière édition par Penny Collins le Mar 25 Fév - 10:49, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: + you are a natural disaster (penny) Ven 21 Fév - 12:58

Bienvenuuuuuuuuuuuue
On a pas eu l'occasion de se connaître du temps de ta première apparition parmi nous, mais sache que tu as toujours ta place ici, même si ce n'est pas moi qui dois dire ça
Jolie Emma Stone il nous faudra un lien, gardes-en moi un au chaud sinon je te mords


Ou comment passer pour une sociopathe dès le premier message de bienvenue.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: + you are a natural disaster (penny) Ven 21 Fév - 13:21

         

Je me souviens de toi  Tu avais du quitter le forum parce que tes cours te prenaient beaucoup de temps, c'est bien ça ? Je suis super heureuse de te revoir parmi nous, surtout que j'avais adoré le début de ta fiche à l'époque  J'espère que cette fois est là bonne, (re)bienvenue à la maison 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: + you are a natural disaster (penny) Ven 21 Fév - 13:49

BIENVENUE ET BON ANNIVERSAAAAAAIRE (comme ça tu te tapes bien l'affiche haha )
Ce scénar gère et toi encore plus, je sens que ça va donner

Mais je rêve ou... Tu as cité du Muse? What a Face

Edit: ça me fait bizarre quand même, Emma Stone. Le petit McKinley qui vit en moi est troublé   
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: + you are a natural disaster (penny) Ven 21 Fév - 14:01

    Weelllccommmmeeee ett bonn aanniivverrrssaiiiireeeee!!   :addie2:   
    Bon courage pour ta fichounette, et pis, comme l'a si bien dit, Léochou, on espère que ça sera la bonne, pour toi.     
    En tout cas, gard-moi un supermegaliendelamortquidéchirelechapeaudetatayoyo, please, car Stone... Le monde est Stonneee! *okjesors*          
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: + you are a natural disaster (penny) Ven 21 Fév - 14:20

Bienvenue à toi ! Enfin re-bienvenue :)
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: + you are a natural disaster (penny) Ven 21 Fév - 15:04

Bienvenue par ici ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: + you are a natural disaster (penny) Ven 21 Fév - 16:12

Bienvenue jolie demoiselle
Revenir en haut Aller en bas
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : nate, ana-sofia, lizzie, deborah, jesse et yevgeniya
TON AVATAR : luke grimes
TES CRÉDITS : angel180886 (avat) | penny (gif) | astra + tumblr + lloyd (signat)
RAGOTS PARTAGÉS : 8129
POINTS : 3030
ARRIVÉE À TENBY : 16/11/2013


ÂGE DU PERSONNAGE : 32 yo (10.11.85)
CÔTÉ COEUR : mcgreen
PROFESSION : mecano
REPUTATION : il n'est toujours pas retourné en prison celui-là ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: + you are a natural disaster (penny) Ven 21 Fév - 18:56

QUEL TITRE !    J'me demande d'ou ça vient   
pas reBIENVENUE !!!!!!
Too often and too cold
But you aren't even listening
'cause you are just
Too old to feel an earthquake
Or too cool to even care
But you aren't even listening
So why should I?


C'est clair qu'en blonde, on a l'impression qu'Emma est une autre personne haha
Sur ce, je vais cacher Andrew de tes griffes maudites Razz
  

_________________


❝ Falling away with you ❞

All of the love we left behind watching the flash backs intertwine, memories I will never find. So I'll love whatever you become and forget the reckless things we've done. I think our lives have just begun.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: + you are a natural disaster (penny) Ven 21 Fév - 19:34

    Bienvenue. ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : JANE SMITH
TES DOUBLES : Abbey, Jean, Brianna et Riley
TON AVATAR : Nathalie Emmanuel
TES CRÉDITS : Tearsflight (ava) + Penny (gif profil)
TA DISPONIBILITE RP : Antho (retour + St Valentin)
RAGOTS PARTAGÉS : 8648
POINTS : 1300
ARRIVÉE À TENBY : 19/02/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 24 ans (15 juin)
CÔTÉ COEUR : En couple avec le fils Baxter, son ami d'enfance
PROFESSION : Serveuse au Blue Ball
REPUTATION : Eirian est parmi nous depuis quelques années déjà et on n'a jamais eu à se plaindre d'elle. Elle se mêle parfaitement à la communauté, sans pour autant prendre part aux histoires des autres.



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: + you are a natural disaster (penny) Sam 22 Fév - 1:51

Ah oui je me souviens Rebienvenue alors Et je suis contente que le forum te plaise toujours autant   
Bon courage pour ta fiche, j'ai tellement hâte d'avoir une Penny en jeu !

_________________

Falling in love with you
Like a river flows surely to the sea Darling so it goes, some things are meant to be take my hand, take my whole life too for I can't help falling in love with you©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Kainoa + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Haley Lu Richardson.
TES CRÉDITS : HJS ♥ + Blasphemy.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Emrys - Fiona - Rhys - Jesse & Daniel)
À venir : Spencer - Billie - Matthew.
RAGOTS PARTAGÉS : 7229
POINTS : 1953
ARRIVÉE À TENBY : 21/02/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 23 ans (17.07.93)
CÔTÉ COEUR : Elle sort avec Jesse.
PROFESSION : Pilote de transport dans la Royal Air Force.
REPUTATION : La pauvre, la vie ne l'a pas vraiment gâtée... Mais elle a de la chance d'avoir quelqu'un d'aussi gentil que Jesse. Vous croyez que ça va tenir, eux deux, avec leurs voyages respectifs ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: + you are a natural disaster (penny) Sam 22 Fév - 4:00

Bon retour parmi nous, avec Emma en plus   

_________________


When people ask what I see in you, I just smile and look away because I'm afraid if they knew, they'd fall in love with you too ♥️


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: + you are a natural disaster (penny) Lun 24 Fév - 23:44

bienvenue :)
j'aime beaucoup l'avatar :)
Revenir en haut Aller en bas
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Spencer, Thomas, Rhys, Lenny & Trystan
TON AVATAR : Emma Stone
TES CRÉDITS : ©perséphone & emmastonedaily & lolipops
TA DISPONIBILITE RP : Libre 0/3
En cours : Lloyd - Andrew
A venir : Eirian - Emma
RAGOTS PARTAGÉS : 3871
POINTS : 3629
ARRIVÉE À TENBY : 20/02/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 27 ans (20/02)
CÔTÉ COEUR : Elle se remet de sa deuxième rupture avec Sean et s'est promis qu'on ne l'y reprendrai plus.
PROFESSION : Serveuse au Blue Ball. Mais peut être plus pour longtemps.
REPUTATION : Elle a un peu perdu de son éclat ces derniers temps, non ?



MessageSujet: Re: + you are a natural disaster (penny) Mar 25 Fév - 11:13

Ouaip, cette fois ci est la bonne, fiche terminée  :superman: 


Willow + Merci, c'est vraiment gentil. Je suis sûre qu'on va réussir à bien se connaître cette fois ci   En plus, j'aime les sociopathes, on va faire de grandes choses ensembles  


Leoline + Awww, c'est vraiment adorable  En effet, j'étais partie à cause de mes cours. D'ailleurs ils me prennent toujours trop de temps mais j'arrive mieux à gérer mon temps donc je reviens vers vous   Merci beaucoup en tout cas   


Romeo + Vilaine, direct tu veux que je me tape l'affiche   Mais trêve de plaisanteries, c'est toi qui gère et je suis super contente de pouvoir de rejoindre ton forum et de te retrouver  J'espère bien que tu es troublé par moi   Dis toi que je suis déjà en train de préparer des plans machiavéliques en mangeant des macarons   


Primrose + Merci       Un tel message de bienvenue, ça me donne juste envie de mieux te connaître   ça sera donc avec un grand plaisir pour le lien   Et puis, j'adore ton avatar   


Moses + Merci :)


Eric + Merci ^^


David + Merci et bravo pour ce choix d'avatar original   


Andrew + Oui, je me demande qui m'a lavé le cerveau pendant une semaine avec des paroles de Muse  Et c'est mignon, mais tu ne pourra pas te cacher. Mon premier mouvement ici sera littéralement de te traquer  Anyway, PAS MERCI !


Aleksy + Merci :)


Eirian + Merci  Je suis contente que tu rappelles de moi *sbaff* En plus, tu ne sais pas comment je te vénère pour chacun de tes choix d'avatars absolument parfaits  


Siana + Merci  


Asher + Merci ! Tu n'es pas mal non plus tu sais  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: + you are a natural disaster (penny) Mar 25 Fév - 11:31

Citation :
Surtout que pour qu'il y ait un aspect "côté cœur", il faudrait que tu en ais un

Pas de doute, c'est bien toi derrière ces lignes Petit coeeeur est tombééé

Citation :
Pourriez vous me remontrer la photo de votre fille sur son poney ?

C'était pas censé être drôle, je sais, mais j'ai trop ri

Tu écris toujours aussi bien, en tout cas :cutie:et nos persos vont faire de grandes choses, je le sens :superman:
Je pense pas que ton groupe soit une surprise pour toi, alors je vais pas te faire de longs discours... Bienvenue chez les Sherlock Holmes! Tu peux maintenant jouer, réfléchir à la façon dont on va dominer le monde ensemble, ou encore comment tu vas pouvoir nous pondre une MST en moins de 9 mois What a Face



Dernière édition par Romeo F. Hernandez le Mar 25 Fév - 11:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: + you are a natural disaster (penny)

Revenir en haut Aller en bas

+ you are a natural disaster (penny)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: Duck, duck, goose :: The early bird catches the worm-