AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

EIRIAN & ANTHONY - True love can wait

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : JANE SMITH
TES DOUBLES : Abbey, Jean, Sam et Brianna
TON AVATAR : Tamsin Egerton
TES CRÉDITS : Tearsflight (ava) + Penny (gif profil)
TA DISPONIBILITE RP : Antho (retour + St Valentin)
RAGOTS PARTAGÉS : 8639
POINTS : 1283
ARRIVÉE À TENBY : 19/02/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 24 ans (15 juin)
CÔTÉ COEUR : En couple avec le fils Baxter, son ami d'enfance
PROFESSION : Serveuse au Blue Ball
REPUTATION : Encore en observation : pour certains, c'est une petite nouvelle, d'autres la voient comme la soeur de Léoline, ou encore, la gamine Kleefin qui courait partout gamine avec ses nattes blondes



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: EIRIAN & ANTHONY - True love can wait Mar 22 Déc - 2:44

mi-octobre 2015

Eirian avait quitté Tenby au début de l’été, un peu sur un coup de tête. Avec Daisy, elles avaient sauté sur une opportunité qui les avaient conduites jusqu’au Pérou, une de ces destinations qui les faisaient rêver à chacune de leurs discussions sur leurs projets voyage. C’était ainsi que, sans vraiment y réfléchir, elles s’étaient engagées, un peu à la dernière minute, dans une mission humanitaire. En deux semaines à peine, l’affaire était réglée : leurs valises étaient bouclées, les billets d’avion, réservés, et les dernières bricoles plus ou moins arrangées. Après un désaccord avec son patron, Eirian était finalement partie sans espoir de retrouver un travail qui l’attendrait à son retour. Loin de l’émouvoir, cette altercation n’avait fait que confirmer la certitude que la demoiselle avait alors : il était temps de voir autre chose. Lorsqu’elle avait promis aux gens, à la soirée d’au revoir (elle aussi organisée à la dernière minute), qu’elle les reverrait une fois les trois mois de la mission écoulés, la Galloise n’y croyait pas vraiment. Bien sûr qu’elle espérait recroiser tous ces gens qui avaient marqué son séjour à Tenby ; elle pensait juste qu’elle avait fait son temps dans le coin. Elle reviendrait sûrement pour récupérer les affaires qu’elle avait tout de même laissé derrière, mais guère plus.

Pourtant, la voici, trois mois et quelques jours après ce fameux départ, de retour dans sa ville natale. Elle a le cœur léger et pas la moindre envie de dire adieu à ce petit coin du Pays de Galles et ce, malgré le temps couvert qui dénote atrocement avec le soleil sud-américain. Mais elle le laisse derrière elle sans regret, tout comme elle a regardé sa colocataire (ou ex-colocataire, en fait) monter des projets puis partir pour de nouveaux horizons sans une pointe d’envie. Elle est revenue ici par choix et, même si elle sait que son retour ne sera pas forcément aisé (avec le recul, Eirian a bien compris que son voyage de dernière minute a pu ressembler à une fuite pour plus d’uns), la Kleefin est bien décidée à mettre toutes les chances de son côté. A vraiment s’investir ici. Elle a déjà profité du reste, vu plusieurs pays du globe, vécu sans réellement se soucier des conséquences, et, peut-être aussi, fui un peu trop ses responsabilités. Tenter de retrouver cette façon de vivre lui a simplement fait réaliser qu’elle aspire à autre chose, à présent. Tenby lui a manqué, son quotidien ici, ses attaches, ses proches : tout cela lui a manqué, si bien qu’elle espère retrouver au plus vite ses marques, retourner dans le rang sans faire trop de vagues pour poursuivre son bout de chemin. Mais elle se doute bien qu’il faudra réparer certaines choses, avant. Peut-être aller lécher les pieds de son ex-patron pour retrouver son travail, en attendant de trouver mieux. Peut-être… Eirian en est encore à étudier les différentes possibilités. Mais avant de se lancer dans les choses sérieuses, elle veut faire quelque chose d’un peu fou. Le genre de trucs qu’elle n’aurait sûrement pas osé faire, il y a quelques mois – sauf qu’elle en a assez de perdre du temps. Mieux vaut prendre des risques, non ?

Hors de question de retourner à la maison, surtout qu’elle sait très bien qu’elle y retrouvera probablement l’aîné des Barrow, qui a pu investir les lieux pendant tout l’été. Non, elle a bien mieux à faire que de discuter colocation et règles de cohabitation avec l’ancien soldat. C’est bien pour cela qu’elle donne une adresse totalement différente au taxi qu’elle a arrêté devant la gare. Son cœur s’emballe quand il la dépose finalement au pied de l’immeuble où vivent Anthony et son frère. Peut-être qu’elle est en train de faire la pire bêtise de sa vie… Tant pis. Elle paie le chauffeur, récupère son sac à dos puis se dirige jusqu’à la porte d’entrée. Par chance, un voisin sort quand elle arrive, lui permettant de se faufiler à l’intérieur et ainsi, de garder la surprise intacte. Ce n’est que lorsqu’elle frappe enfin à la porte de l’appartement des frères Baxter qu’une tonne de questions et de doutes l’assaillent. Elle s’efforce de les ravaler avec un sourire assuré et se tient prête à balancer le discours qu’elle a répété plusieurs fois dans sa tête, dès qu’elle sera face à Anthony. Sauf qu’elle se souvient de Kainoa et réalise qu’elle n’a rien préparé pour le cas où ce serait lui qui ouvrirait. Quelques secondes de flottement et on met enfin fin à son supplice. C’est avec joie qu’elle découvre la silhouette de celui qu’elle voulait voir. Son sourire s’élargit alors qu’elle se perd déjà dans son regard azuré. Il est toujours aussi beau. Il lui a tellement manqué…

Eirian essaie bien d’ouvrir la bouche pour se lancer dans son discours si bien rodé mais les mots refusent de venir. Elle se sent terriblement bête, surtout qu’elle s’imagine rester sur le perron, parfaitement muette. Dans un mouvement de panique, elle oublie finalement de se montrer raisonnable. Elle s’approche du blond, pose délicatement une main sur sa joue, puis ses lèvres sur les siennes. Elle l’embrasse avec tendresse, mais dans l’espoir fou que ce geste – un peu désespéré – éveille quelque chose chez Anthony. Quelque chose qui fasse qu’il ne la repousse pas sans ménagement. Elle détache finalement ses lèvres des siennes, s’éloigne à peine pour pouvoir souffler :

« Tu m’as manqué… »

Cela fait tellement longtemps qu’elle veut l’embrasser ; elle est incapable de recenser toutes les fois où elle s’est vue goûter à nouveau ce contact sans jamais oser se lancer. Elle a toujours trouvé de bonnes raisons pour ne pas céder à ses envies. Mais pas aujourd’hui. Tant pis si Anthony reste de marbre, au moins, elle aura essayé.

_________________

Falling in love with you
Like a river flows surely to the sea Darling so it goes, some things are meant to be take my hand, take my whole life too for I can't help falling in love with you©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : Casanthony
TES DOUBLES : Le doux et tendre Miro
TON AVATAR : Wyatt Nash
TES CRÉDITS : Tag (avatar) & Irish Coffee aka notre charmante et schizo Penny Collins (gif) <3
TA DISPONIBILITE RP : Eirian - TC ;
Cassandre - Être sobre...;
Leo - Les copains d'abord ;
B+T - Hôpital ;

RAGOTS PARTAGÉS : 3840
POINTS : 1200
ARRIVÉE À TENBY : 16/03/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 24 ans.
CÔTÉ COEUR : En couple avec Eirian, sa belle amie d'enfance.
PROFESSION : Ancien dealer, il a pris sa retraite après être sorti d'une cure forcée. Il est le nouveau gérant du Three Mariners.
REPUTATION : « J'avais l'habitude de le voir courir les jeunes femmes, mais maintenant, je suis forcée de constater qu'il semble s'être amélioré... Il est en couple depuis plusieurs mois déjà, ça stabilise forcément un homme… » Mrs Lloyd



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: EIRIAN & ANTHONY - True love can wait Dim 10 Jan - 10:51


Anthony vient à peine de se lever. Il est seul et encore à moitié endormi lorsque l’on frappe à la porte. Étendu sur le canapé du salon, sa guitare entre les mains, une tasse de café fumante sur la table basse, il relève à peine la tête. Il est convaincu que ce n’est que Kainoa, son grand frère qui s’est rebellé depuis quelques temps. Découchant plus ou moins régulièrement, il se dit qu’il a simplement dû oublié ses clefs ou les perdre quelques part. Évidemment, le grand blond oublie toutefois un important détail. Perdre ses clefs ou les oublier chez une jeune femme, c’est son genre à lui, pas celui de son ainé… Kainoa étant toujours au-dessus de ses affaires, il serait plutôt entré discrètement. Cela ne lui vient pourtant pas à l’esprit. Il n’a, de toute façon, pas très envie de se lever de son sofa.  

« C’est ouvert, bro! » Il joue quelques accords improvisés de plus, une douce mélodie sans paroles, avant de tourner la tête une nouvelle fois vers la porte d’entrée. « Putain Kai, entre, c’est déverrouillé ! » qu’il cri de son canapé. Ne le voyant toujours pas entrer, il arrête de jouer. « C’est qui ? » qu’il demande, toujours de son canapé, en direction de son visiteur. Toujours sans réponse, il se décide finalement à se lever, n’ayant plus le choix. Il soupire alors bruyamment en parcourant la courte distance entre le salon et l’entrée.

C’est donc torse nu, vêtu d’un simple pantalon de survêtement, et tenant sa guitare sèche d’une main, qu’il ouvre… à la belle voyageuse qui lui sourit. « Kleefin ? » Le connaissant bien, la galloise n’est sans doute pas étonnée de voir le musicien somnoler, les cheveux ébouriffés, à cette heure matinale… de l’après-midi. Peut-être doutait-elle, même de le trouver debout à cette heure. Elle ne le sait pas, mais s’il avait su, non seulement il n’aurait pas crié d’un bout à l’autre de la pièce, mais il n’aurait pas mis autant de temps. Il se serait empressé de lui ouvrir, et de la prendre dans ses bras, pour lui offrir un accueil digne de ce nom… S’il en avait eu le courage.

« Salut… Qu’est-ce tu fais içi ? » Il se retient de lui demander si elle ne devait pas rentrer qu’en octobre. Et heureusement, puisque ledit mois est déjà bien entamé. « Hum… Tu veux un café ou un thé ? » qu’il lui demande, de sa voix du réveil, sensuelle et surtout enrouée. « Il est quelle heure, au fait? Tu veux que je nous prépare un petit-déjeuner ? »

Le jeune homme se passe une main dans les cheveux pour tenter de les coiffer un minimum, lorsque son amie dépose sa main, à elle, sur sa joue. Si le contact de sa main sur sa peau était inattendu, le contact des lèvres d'Eirian sur les siennes, était inespéré. Évidemment, il ne la repousse pas. Il profite, sans toutefois réellement prolonger le baiser, bien trop court. Et elle s'éloigne avant qu'il n'ait réellement pu réagir. « Tu m’as manqué… » Encore agréablement en état de choc, Anthony garde les yeux fermés un instant. Il hoche simplement la tête avant de les rouvrir. « Si j'avais su qu'il fallait te laisser partir au Pérou pour avoir droit à tes baisers … » qu'il ajoute, un sourire aux coins des lèvres. Il rejoint puis caresse délicatement la main d'Eirian de la sienne, alors qu'il pose alors doucement sa guitare contre le mur. Une fois libérée de l'instrument, sa main gauche rejoint quant à elle la joue de la chanteuse, qu'il embrasse à son tour.


_________________


You're the sunshine in my life
the one who makes me smile & Everytime I look at the picture, I see what I could be & I can't help but smile. There's only you and me & I swear the fireworks were crazy. It all means nothing without u. Oh it's true. You're the sparkle in my eyes♥️ .unbreakable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : JANE SMITH
TES DOUBLES : Abbey, Jean, Sam et Brianna
TON AVATAR : Tamsin Egerton
TES CRÉDITS : Tearsflight (ava) + Penny (gif profil)
TA DISPONIBILITE RP : Antho (retour + St Valentin)
RAGOTS PARTAGÉS : 8639
POINTS : 1283
ARRIVÉE À TENBY : 19/02/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 24 ans (15 juin)
CÔTÉ COEUR : En couple avec le fils Baxter, son ami d'enfance
PROFESSION : Serveuse au Blue Ball
REPUTATION : Encore en observation : pour certains, c'est une petite nouvelle, d'autres la voient comme la soeur de Léoline, ou encore, la gamine Kleefin qui courait partout gamine avec ses nattes blondes



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: EIRIAN & ANTHONY - True love can wait Lun 11 Jan - 16:50

Les coups qu’elle frappe à la porte sont accueillis par un cri étouffé. Eirian n’est pas certaine que la voix qui répond, depuis l’appartement, appartient bien à Anthony. Elle est de toute manière bien trop occupée à anticiper le moment qu’elle vient de provoquer pour chercher à identifier cette fameuse voix ou à décrypter les cris étouffés. Le cœur battant, elle entend finalement des bruits de pas étouffés, signe qu’on vient lui ouvrir – puis tombe sur Anthony. Il a les cheveux en bataille, les yeux encore bouffis par le sommeil et une guitare à la main. C’est tout naturellement qu’elle lui adresse un sourire alors qu’il s’étonne de la trouver sur le pas de sa porte. Pas nécessairement pour s’excuser ni même lui répondre, juste parce qu’elle est sincèrement contente de pouvoir enfin le revoir. Elle se laisse aussitôt happer par ses yeux bleus, remarque vaguement qu’il l’accueille à moitié nu. Elle rentre finalement dans l’appartement alors qu’il lui adresse une première question. Ce qu’elle fait là ? Eirian elle-même n’en est pas totalement certaine. Elle croyait l’être mais se retrouver face à Anthony la trouble un peu trop pour qu’elle soit aussi assurée qu’elle l’aurait voulu. Elle se retrouve donc à lui répliquer :

« Je… Viens d’arriver. » explique-t-elle doucement en guise de réponse.

Peut-être qu’il a pu le deviner, au large sac à dos qu’elle a encore sur les épaules. Sûrement aussi qu’elle aurait dû le prévenir de son retour, comme le veut la politesse. Sauf qu’elle est ravie de le prendre par surprise, persuadée que cela lui donnera le courage nécessaire pour se lancer. Elle n’a pas le temps d’ouvrir la bouche pour lui dire ce qu’elle a sur le cœur que le Baxter embraye sur de nouvelles questions. Très vite, elle se retrouve un peu prise au dépourvu : veut-elle un thé ou un café ? Quelle heure est-il, tiens ? Est-ce qu’elle veut manger ? Si elle secoue doucement la tête en réponse, sans se départir d’un léger sourire, elle sent déjà le moment lui échapper. Elle serait ravie de s’asseoir en sa compagnie et discuter autour d’un café – sauf qu’elle les imagine déjà échanger autour de son voyage, de ses quelques semaines d’absence, des projets de chacun… Bref, s’enliser dans cette amitié qu’ils se sont promis et qu’elle espère voir évoluer, à présent. La Kleefin se presse intérieurement de se secouer, de faire quelque chose, et vite, pour inverser la tendance. Elle se rapproche donc d’Anthony, puis l’embrasse tendrement, presque timidement. Si elle a osé se jeter à l’eau, Eirian anticipe tout de même le carnage, ce moment où le blond la repousserait gentiment et lui ferait comprendre que ses sentiments ne sont pas partagés. Alors, elle évite de trop en faire et se détache rapidement de lui pour lui souffler la seule certitude qu’elle a eu, pendant ces trois longs mois : il lui a manqué. Elle croit bien deviner un vague sourire sur les lèvres d’Anthony et son cœur bat un peu plus vite à l’idée qu’il partage, même rien qu’un peu, ce qu’elle-même a ressenti en goûtant ses lèvres. C’est finalement lui qui rompt le silence et la Galloise laisse échapper un rire, alors que la pression retombe d’un coup. Il s’éloigne brièvement pour poser sa guitare contre un mur de l’entrée – elle le suit du regard tout le long – puis revient à elle et l’embrasse à son tour. Ils ont tout le loisir de prendre plus leur temps, cette fois-ci et Eirian se délecte un moment du contact des lèvres du blond sur les siennes, resserre leur étreinte. Elle se sent sourire, alors qu’elle l’embrasse. Elle est heureuse d’être là, dans ses bras, tout contre lui. Sans doute que c’est dommage qu’il ait fallu qu’elle parte jusqu’au Pérou pour comprendre que c’est là qu’elle voulait être, avec lui, et nulle part ailleurs. Mais elle compte bien rattraper le temps perdu et elle est ravie qu’Anthony lui en donne l’occasion à présent. Après un moment, la blonde se détache difficilement du Baxter. Le temps de se débarrasser du sac qu’elle a encore sur le dos pour le poser dans l’entrée et, déjà, elle se languit de retrouver le contact entre eux. Elle ne tarde donc pas à rejoindre à nouveau ses bras, l’embrasse encore une fois et lui propose alors :

« Si je te dérange pas, j’aimerais bien prendre ce thé que tu as proposé, tout à l’heure… » Ou comment vérifier plus ou moins subtilement qu’il est bel et bien libre, au moins pour passer un moment en sa compagnie. Comme s'il lui fallait une excuse pour le convaincre, elle lui assure avec un sourire ravi : « J'ai tout un tas de choses à te raconter ! » Pas sûr qu'ils aient réellement envie de parler, cela dit - elle préfère de loin profiter de ses baisers.

_________________

Falling in love with you
Like a river flows surely to the sea Darling so it goes, some things are meant to be take my hand, take my whole life too for I can't help falling in love with you©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : Casanthony
TES DOUBLES : Le doux et tendre Miro
TON AVATAR : Wyatt Nash
TES CRÉDITS : Tag (avatar) & Irish Coffee aka notre charmante et schizo Penny Collins (gif) <3
TA DISPONIBILITE RP : Eirian - TC ;
Cassandre - Être sobre...;
Leo - Les copains d'abord ;
B+T - Hôpital ;

RAGOTS PARTAGÉS : 3840
POINTS : 1200
ARRIVÉE À TENBY : 16/03/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 24 ans.
CÔTÉ COEUR : En couple avec Eirian, sa belle amie d'enfance.
PROFESSION : Ancien dealer, il a pris sa retraite après être sorti d'une cure forcée. Il est le nouveau gérant du Three Mariners.
REPUTATION : « J'avais l'habitude de le voir courir les jeunes femmes, mais maintenant, je suis forcée de constater qu'il semble s'être amélioré... Il est en couple depuis plusieurs mois déjà, ça stabilise forcément un homme… » Mrs Lloyd



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: EIRIAN & ANTHONY - True love can wait Dim 21 Fév - 23:32

Lorsqu’il s’est mis à la questionner, à la fois par curiosité et pour éviter un silencieux malaise, peut-être, il ne s’attendait pas à cela. Il est surpris lorsqu’elle lui explique qu’elle vient tout juste de débarquer en ville. C’est bien ce que ça veut dire, non ? « À Tenby ? » qu’il demande, spontanément, n’ayant pas pris la peine de réfléchir plus d’une seconde. Elle tient portant toujours son sac à dos. D’ailleurs, c’est à ce moment, qu’il se rend compte qu’il est bien peu galant. Antho l’a bien invité à entrer, mais elle tient toujours son grand sac à dos. « Attend. Tu veux pas que j’te débarrasse de ta veste ou de ton sac ? » Ce n’est peut-être pas si important, puisque l’instant suivant, Eirian se rapproche et l’embrasse. Tendrement, délicieusement. Aussi court qu’agréable, surprenant également, la jeune femme met fin au baiser et s’éloigne déjà. Un peu sonné, Anthony sourit toutefois lorsqu’elle lui avoue qu’il lui a manqué. Après lui avoir dit implicitement qu’il était grand temps, qu’il n’attendait que ça, Eirian rigole et après s’être débarrassé de son instrument à cordes pour mieux profiter de sa belle amie, Antho l’embrasse à nouveau. C’est si bon de la tenir à nouveau dans ses bras.

Il se maudit dès lors de ne pas s'être montré plus accueillant. S'il lui avait bien offert de la débarrasser de son sac, ils n'auraient pas eu à rompre ce baiser si désiré. Mais comme elle l'a fait au préalable, le Baxter la suite des yeux et reprend rapidement là où ils s'étaient arrêtés lorsqu'elle lui revient. « Non. Tu me dérange pas! Tu sais, j'suis pas le genre à t'empêcher de partir… Je le serais jamais, mais à cette soirée, celle où j'ai dû te regarder partir, je me suis demander s'il fallait pas te retenir. Sauf qu'ensuite, j'me suis dit que "si jamais l'avion quittait sans toi, tu le regretterais. Peut-être pas aujourd'hui. Peut-être pas demain, mais bientôt et pour le reste de ta vie!" » qu'il lui dit alors en plongeant son regard azur dans le sien. Il espère qu'elle ait déjà vu le film Casablanca. Et si ce n'est pas le cas, il compte bien en prendre note et remédier à cela avec une éventuelle soirée à deux, devant un drame romantique. Rien de mieux pour achever de la séduire. Malgré cela, il ne peut s'empêcher d'en rajouter un peu. « "Et puis, malgré la distance, on aurait toujours Tenby. Et tu ne m'aurais jamais vraiment quitté, mais maintenant, j'ai un job à faire. Et là où je vais, tu ne peux pas me suivre…"» Il relève le regard et sourit, finalement, amusé. Se félicitant intérieurement d'avoir réussi à garder son sérieux. Il a le jeu dans le sang. Si la musique ne marche pas, il pourra toujours se reconvertir en acteur de film d'amour, non ? « Je vais préparer ton thé! » Anthony s'éloigne légèrement avant de revenir sur ses pas. Le grand blond se penche alors légèrement vers Eirian. Il pose délicatement une main sur sa joue, puis un nouveau baiser sur ses lèvres. « Tu m'as manqué. Et j'suis content que tu sois de retour! »

_________________


You're the sunshine in my life
the one who makes me smile & Everytime I look at the picture, I see what I could be & I can't help but smile. There's only you and me & I swear the fireworks were crazy. It all means nothing without u. Oh it's true. You're the sparkle in my eyes♥️ .unbreakable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : JANE SMITH
TES DOUBLES : Abbey, Jean, Sam et Brianna
TON AVATAR : Tamsin Egerton
TES CRÉDITS : Tearsflight (ava) + Penny (gif profil)
TA DISPONIBILITE RP : Antho (retour + St Valentin)
RAGOTS PARTAGÉS : 8639
POINTS : 1283
ARRIVÉE À TENBY : 19/02/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 24 ans (15 juin)
CÔTÉ COEUR : En couple avec le fils Baxter, son ami d'enfance
PROFESSION : Serveuse au Blue Ball
REPUTATION : Encore en observation : pour certains, c'est une petite nouvelle, d'autres la voient comme la soeur de Léoline, ou encore, la gamine Kleefin qui courait partout gamine avec ses nattes blondes



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: EIRIAN & ANTHONY - True love can wait Mar 15 Mar - 0:25

Eirian note la surprise d’Anthony lorsqu’elle lui explique qu’elle vient tout juste d’arriver. D’un bref hochement de tête, elle lui confirme qu’il a bien compris – elle n’est à Tenby que depuis une poignée de minutes à peine et la première personne qu’elle a voulu retrouver, c’est lui. Mais comment le lui dire, au juste ? Elle sent déjà que ses explications les entraîneraient ailleurs, rompraient cet instant si particulier. Alors elle se tait et rentre dans l’appartement du Baxter. A nouveau, il s’adresse à elle, lui proposant cette fois de récupérer son sac ou sa veste. Sauf qu’elle se fiche pas mal de ce genre de détails. Elle a déjà la tête ailleurs, peut-être un peu sonnée de le revoir après tout ce temps, et ne prends même pas la peine de lui répondre, préférant plutôt l’embrasser. Si elle en rêve depuis un moment, elle craint qu’il la repousse, d’autant qu’elle l’a pris par surprise en lui sautant dessus de la sorte. Elle est presque tremblante quand elle lui souffle qu’il lui a manqué, puis sent son cœur bondir vivement dans sa poitrine, alors qu’elle guette sa réaction. Pour son grand soulagement, il n’émet aucun contre-argument et va même jusqu’à l’embrasser à son tour, si bien que pendant un temps, ils restent là où ils sont pour profiter de ces retrouvailles – ou plutôt des lèvres de l’autre. Eirian finit par rompre, non sans difficulté, leur étreinte, afin de pouvoir se débarrasser du sac qui l’a suivi jusqu’au Pérou. Elle profite de l’occasion pour s’assurer qu’elle est bel et bien la bienvenue ici. Elle n’a toutefois pas attendu la réponse d’Anthony pour retourner contre lui et l’embrasser. Elle regrette presque de lui avoir réclamé un thé, alors qu’elle se sent si bien dans ses bras et voudrait s’enivrer de son contact, de ses baisers. La Kleefin est tout de même rassurée quand il lui affirme directement qu’elle ne le dérange pas, puis reste interdite lorsqu’il poursuit, expliquant qu’il a hésité à la retenir, le soir où ils ont fêté son départ pour le Pérou. Elle fronce ensuite doucement les sourcils, alors qu’elle croit reconnaître les paroles qu’il prononce ensuite, puis finit par un large sourire quand elle identifie une réplique culte de Casablanca, celle sur laquelle elle a pleuré tant de fois, adolescente. Amusée, elle le regarde s’éloigner vers la cuisine. Il revient finalement vers elle, l’embrasse à nouveau, pour le plus grand plaisir de la blonde. Elle sourit tendrement à ce qu’il lui dit et répond doucement :

« Je suis contente d’être revenue… » Puis, après une brève hésitation, elle ajoute : « J’ai tellement pensé à toi, là-bas. Et je me suis maudite de ne pas avoir eu le cran de faire ça… » Elle s’interrompt pour l’embrasser, complétant ainsi ses paroles, puis achève : « Plus tôt. »

Elle s’éloigne en souriant, laisse glisser sa main dans celle d’Anthony, entrelaçant ses doigts aux siens. Si elle ne sait trop comment lui montrer, Eirian est touchée par les révélations de son ami d’enfance. Même sous couvert de clin d’œil à un monument du cinéma, elle devine qu’il y a du vrai dans ce qu’il a dit. Et, si elle a espéré jusqu’à son départ qu’il essaie de la dissuader de partir, la Galloise se satisfait qu’il ne l’ait pas fait, parce qu’elle sait à présent qu’elle n’aspire plus à ce genre d’aventures et qu’elle voudrait construire quelque chose de durable. Elle aimerait bien faire comprendre tout cela au Baxter mais craint de le brusquer en verbalisant ce genre de pensées, surtout qu’elle-même a encore du mal à ne pas paniquer quand elle songe à ce dans quoi elle s’engage. Autant donc recommencer en douceur, plus ou moins.

« Anthony, je crois que c’est le début d’une belle amitié… » glisse-t-elle en clin d’œil au film qu’il a cité juste auparavant, puis avec un sourire et une pointe de timidité, elle poursuit : « Ou la fin, plutôt ? »

Cette fois-ci, elle espère qu’il fera le lien avec ce soir où ils se sont promis de rester amis, il y a presque un an. A présent qu’elle est certaine que ce genre de compromis ne lui convient pas, Eirian compte juste s’assurer qu’il en va de même pour celui qu’elle prend plaisir à embrasser, et donc qu’ils sont bel et bien sur la même longueur d’ondes.

_________________

Falling in love with you
Like a river flows surely to the sea Darling so it goes, some things are meant to be take my hand, take my whole life too for I can't help falling in love with you©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : Casanthony
TES DOUBLES : Le doux et tendre Miro
TON AVATAR : Wyatt Nash
TES CRÉDITS : Tag (avatar) & Irish Coffee aka notre charmante et schizo Penny Collins (gif) <3
TA DISPONIBILITE RP : Eirian - TC ;
Cassandre - Être sobre...;
Leo - Les copains d'abord ;
B+T - Hôpital ;

RAGOTS PARTAGÉS : 3840
POINTS : 1200
ARRIVÉE À TENBY : 16/03/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 24 ans.
CÔTÉ COEUR : En couple avec Eirian, sa belle amie d'enfance.
PROFESSION : Ancien dealer, il a pris sa retraite après être sorti d'une cure forcée. Il est le nouveau gérant du Three Mariners.
REPUTATION : « J'avais l'habitude de le voir courir les jeunes femmes, mais maintenant, je suis forcée de constater qu'il semble s'être amélioré... Il est en couple depuis plusieurs mois déjà, ça stabilise forcément un homme… » Mrs Lloyd



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: EIRIAN & ANTHONY - True love can wait Ven 3 Juin - 10:09


Eirian hoche la tête, lui signifiant ainsi qu’elle arrive tout juste en ville. Il est surpris et touché qu’elle l’ait si rapidement rejoint. Anthony offre alors à son amie de la débarrasser de ses effets personnels, mais cette dernière ignore sa question, préférant l’embrasser. Dans d’autres situation, le jeune homme en aurait sans doute profiter pour la taquiner, mais elle le surprend une nouvelle fois en l’embrassant. De fil en aiguille, ce premier baiser en attire d’autres, jusqu’à ce que, ignorant ce qu’il doit dire ou faire exactement, l’hôte lui offre à boire. Lorsqu’Eirian admet ensuite être heureuse d’être là, elle n’imagine même pas à quel point, lui, est heureux qu’elle soit revenue, et qu’elle soit auprès de lui à cet instant précis. Non seulement elle lui a manqué, mais il a aussi l’impression d’avoir une éternité à rattraper. Ayant déjà un mal fou à détacher ses lèvres des siennes, il aimerait bien pouvoir se barricader avec elle des jours entiers, pour profiter tranquillement de ses lèvres et son corps. Et même, juste de sa présence… À défaut de pouvoir le faire, il profite de chaque baiser qu’elle lui offre, ou qu’elle lui permet de lui voler, depuis qu’elle est entrée… Et se retient, de ne pas lui en voler toujours un de plus.

Alors qu’il la laisse s’éloigner à contrecœur, Eirian attrape la main du musicien puis croise ses doigts aux siens. S’il est un peu perdu, qu’il n’est pas certain de savoir comment agir avec elle tant son retour et la tournure de celle-ci le surprend, Anthony tient à ce qu’elle sache à quel point il a été difficile de la regarder partir… Et malgré qu’il use d’humour, empruntant même, en partie, les mots d’Humphrey Bogart, dans le film oscarisé Casablanca, tout est véridique. Anthony a songé à la retenir, à lui déclarer son amour, à l’embrasser… Mais, il a eu peur. Peur qu’elle le repousse, peur qu’elle lui reproche de l’empêcher de partir, peur qu’il lui reproche plus tard, aussi, de l’en avoir empêché… Et surtout, peur que ses sentiments aient véritablement changée et qu’elle ne ressente plus à présent que de l’amitié envers lui. Ça ne l’a pas empêché de se demander régulièrement ce qui se serait passé s’il l’avait fait… Même s’il s’est perdu un moment dans les bras d’Ariana. Cet incident lui a permis de réaliser ce qu’il ressentait réellement pour l’une et pour l’autre, que ses sentiments pour son premier amour avaient évolués vers une amitié sincère et profonde. Il sait dorénavant qu’il aura toujours beaucoup d’affection pour la métisse, mais que ses sentiments passé et présent pour cette dernière, n’égaleront jamais ce qu’il éprouve à présent pour Eirian. Et que c’est avec elle, qu’il a envie d’être. Ainsi, bien qu’hésitante, il est soulagé et heureux lorsque la voyageuse ajoute qu’elle a pensé à lui durant son séjour et qu’elle aurait aimé oser l’embrasser avant. Déjà bien heureux qu’elle le lui dise, il accueille encore plus favorablement le nouveau baiser qu’elle lui offre.

« Anthony, je crois que c’est le début d’une belle amitié… » Une belle amitié de longue date, oui. Le jeune homme, depuis qu’il a retrouvé et été charmé par la Kleefin, se demande parfois ce qui serait arrivé si elle et sa famille n’avait pas quitté la ville pour parcourir le monde. « Ou la fin, plutôt ? » Il sourit, en secouant doucement la tête. Amusé, il laisse aussi entendre un léger ricanement. Il faut dire qu’ils en ont bien perdu du temps, à se voiler la face… Il y a plusieurs mois déjà qu’Anthony aurait dû l’embrasser, lui dire à quel point il l’aime et qu’il ne peut pas, ne veut pas, n’être qu’un ami. Il a bien failli le faire lors de la soirée de St-Valentin au bar, mais il avait dû quitter précipitamment. Il venait à peine de trouver le courage de lui demande d’être sa Valentine, qu’il dû quitter le bar. Trop orgueilleux, un peu trop jeune, un peu trop con et indépendant, aussi, peut-être, il n’a jamais osé le lui dire, ensuite. Et sans doute ne l’aurait-il jamais fait, sans un signe de sa part, de peur qu’elle s’éloigne de lui et qu’il la perde ainsi pour de bon. Il ne l’aurait pas supporté… Rester amis, ce n’était qu’une promesse d’ivrogne. C’était mieux que rien. Mais il en a toujours été amoureux de sa Eirian, Anthony. Même au départ, lorsqu’ils ont commencé à se fréquenter, plus ou moins officiellement. Ils n’ont été ensemble que quelques semaines avant que les choses ne se gâte et il est rapidement tombé dans ses dépenses, après la rupture. Il a cherché à s’étourdir. Anthony n’était pas prêt à l’admettre, mais il était déjà fou d’elle. Il n’était simplement pas prêt à l’avouer, ni à son amie, ni à lui-même. Elle disait ne rien vouloir de sérieux. Anthony prétendait ne rien vouloir d’autre, mais avec le recul, il a vite compris qu’il aurait véritablement pu tomber amoureux de son amie d’enfance… Follement et irrévocablement amoureux d’elle, si seulement ils avaient eu un peu plus de temps. Si seulement, il n’avait pas été aussi idiot. « Pourquoi pas un peu des deux ? J’aime bien l’idée qu’on puisse être des amis, des amants et… des amoureux ! » Il baisse les yeux un court instant, profitant de sa tâche pour cacher son trouble… « Qu’est-ce que t’en pense ? » qu’il lui demande aussi timidement qu’elle a pu le faire plus tôt, alors qu’il relève les yeux vers elle. Il lui sourit à nouveau.

Il s’éloigne ensuite véritablement pour lui préparer ce fameux thé. Ne buvant pas de cette boisson chaude, il doit fouiller plusieurs des portes d’armoires ou des placards, avant de trouver ce qu’il lui faut pour le lui préparer. S’il lui entreprend de lui demander ce qu’elle souhaite boire comme type de thé, il s’interrompt rapidement, plus trop certain d’en avoir plus d’une sorte à lui offrir. Kainoa, ou l’une de ses amies, semblait avoir terminé leur réserve… « Finalement, ce sera un thé vert, si ça te va… »


_________________


You're the sunshine in my life
the one who makes me smile & Everytime I look at the picture, I see what I could be & I can't help but smile. There's only you and me & I swear the fireworks were crazy. It all means nothing without u. Oh it's true. You're the sparkle in my eyes♥️ .unbreakable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : JANE SMITH
TES DOUBLES : Abbey, Jean, Sam et Brianna
TON AVATAR : Tamsin Egerton
TES CRÉDITS : Tearsflight (ava) + Penny (gif profil)
TA DISPONIBILITE RP : Antho (retour + St Valentin)
RAGOTS PARTAGÉS : 8639
POINTS : 1283
ARRIVÉE À TENBY : 19/02/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 24 ans (15 juin)
CÔTÉ COEUR : En couple avec le fils Baxter, son ami d'enfance
PROFESSION : Serveuse au Blue Ball
REPUTATION : Encore en observation : pour certains, c'est une petite nouvelle, d'autres la voient comme la soeur de Léoline, ou encore, la gamine Kleefin qui courait partout gamine avec ses nattes blondes



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: EIRIAN & ANTHONY - True love can wait Lun 8 Aoû - 2:46

Cela fait des mois, probablement, que Eirian rêve secrètement d’un tel moment. Elle n’en a pas toujours eu conscience, peut-être, et s’est efforcée de faire taire une envie soudaine de se serrer dans les bras du blond, de l’embrasser ou, même encore, de le prendre par la main. Pendant un temps, elle s’est raisonnée, au nom de leur amitié et aussi parce qu’elle pensait avoir déjà laissé passer sa chance, après leur aventure à son retour à Tenby. Mais finalement, les voici, dans l’entrée du Baxter, accrochés comme si leur histoire ne s’était jamais vraiment arrêtée. Enfin, si leurs baisers et les contacts entre eux sont naturels, les deux amis d’enfance se montrent plus réservés quand il s’agit de parler. Ils auraient pourtant plein de choses à se raconter, étant donné qu’ils ne se sont pas vus ni écrit depuis presque deux mois. Sauf qu’Eirian n’est pas particulièrement d’humeur bavarde, elle préfère retrouver Anthony autrement, et ne cesse de penser à ses lèvres dès qu’elle a le malheur de les quitter. Elle prend toutefois sur elle pour se débarrasser de ses affaires, s’explique même sur la façon dont elle lui a sauté dessus et accueille les révélations du barman. Elle entre dans son jeu, se réfugiant elle aussi derrière un clin d’œil à Casablanca pour lui confier un peu de son ressenti et de ses espoirs pour leur avenir. S’il ne l’a pas encore repoussée lorsqu’elle l’a embrassé, elle le fixe quand même avec une légère appréhension. Sont-ils bien sur la même longueur d’ondes ? Cette fois-ci, en effet, Eirian espère bien plus que des journées passées dans le lit d’Anthony, à s’assurer qu’ils ne faisaient que passer du bon temps ensemble, à prétendre qu’ils ne s’étaient pas déjà attachés l’un à l’autre. Quand le Baxter lui répond finalement, elle sent un sourire éclairer son visage. Elle sert sa main un peu plus fort dans la sienne et lui répond, le cœur battant à tout rompre dans sa cage thoracique :

« J’en pense que ça me va parfaitement. »

Elle franchit à nouveau la distance entre eux pour poser ses lèvres contre les siennes, l’embrassant tendrement. Puis elle le laisse filer jusqu’à la cuisine, où elle ne tarde pas à le rejoindre. Elle le regarde s’affairer, un léger sourire aux lèvres.

« Du thé vert, c’est très bien. » lui assure-t-elle alors qu’elle réalise qu’elle n’a plus tellement envie de boire quoi que ce soit.

Pas si cela signifie ne pas pouvoir profiter comme elle le voudrait des baisers (et du corps) d’Anthony… Elle profite du fait qu’il soit occupé pour laisser trainer son regard, profitant de la vue que le blond lui offre malgré lui. Très vite, toutefois, elle sort de ses pensées pour tenter de faire un brin de conversation :

« Qu’est-ce que j’ai manqué, au juste, pendant mes petites vacances ? » Puis elle s’entend ajouter, avant même de lui laisser une chance de lui répondre : « Tu sais, Daisy ne reviendra pas tout de suite, apparemment. Elle va bien, très bien même ! » qu’elle s’empresse de clarifier, en réalisant qu’elle a eu l’air un peu trop sérieuse. « Mais elle n’avait pas envie de reposer son sac tout de suite. Elle a continué la mission encore et va partir dans trois semaines sur un roadtrip avec deux autres personnes rencontrées là-bas… » lui explique-t-elle brièvement.

_________________

Falling in love with you
Like a river flows surely to the sea Darling so it goes, some things are meant to be take my hand, take my whole life too for I can't help falling in love with you©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : Casanthony
TES DOUBLES : Le doux et tendre Miro
TON AVATAR : Wyatt Nash
TES CRÉDITS : Tag (avatar) & Irish Coffee aka notre charmante et schizo Penny Collins (gif) <3
TA DISPONIBILITE RP : Eirian - TC ;
Cassandre - Être sobre...;
Leo - Les copains d'abord ;
B+T - Hôpital ;

RAGOTS PARTAGÉS : 3840
POINTS : 1200
ARRIVÉE À TENBY : 16/03/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 24 ans.
CÔTÉ COEUR : En couple avec Eirian, sa belle amie d'enfance.
PROFESSION : Ancien dealer, il a pris sa retraite après être sorti d'une cure forcée. Il est le nouveau gérant du Three Mariners.
REPUTATION : « J'avais l'habitude de le voir courir les jeunes femmes, mais maintenant, je suis forcée de constater qu'il semble s'être amélioré... Il est en couple depuis plusieurs mois déjà, ça stabilise forcément un homme… » Mrs Lloyd



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: EIRIAN & ANTHONY - True love can wait Lun 8 Aoû - 6:07


Anthony a l'impression d'être à nouveau un adolescent, deux jeunes tourtereaux, les hormones en ébullition. Depuis qu'elle l'a embrassé en entrant, qu'elle lui a fait comprendre qu'elle voulait donner une seconde chance à leur couple, le grand blond n'a qu'une envie : la tenir dans ses bras, reprendre le temps perdu ! Et à défaut de précipité les choses, il se permet, au moins, de profiter des lèvres de la Galloise. Et non seulement il se permet de l'embrasser, mais il a également beaucoup de mal à s'en empêcher ! Et tous ces baisers échangés lui font réaliser à quel point les autres femmes qu'il a fréquenté ces derniers temps n'arrivent pas à la cheville d'Eirian ! Elles étaient toutes jolies, plutôt charmantes, même... Mais aucune ne lui faisait un tel effet ! Heureusement pour lui, la belle voyageuse sourit lorsqu'Antho propose d'être plus que des amis, et plus que des amants, mais de ne pas laisser cela de côté pour autant car, cette fois, le Baxter souhaite qu'ils aient leur chance ! Eirian sert ensuite la main de son homme, avant de lui signifier que ça lui convient. C'est à ce moment que les yeux d'Antho cessent de fuir ceux d'Eirian, alors qu'il soupire de soulagement. Il lui sourit, pendant qu'elle rompt la distance afin de venir l'embrasser une nouvelle fois, tendrement. Anthony profite et prolonge avant de s'éloigner pour jouer à l'hôte. La Kleefin le suit sagement jusqu'à la cuisine.

« Du thé vert, c’est très bien. » Il hoche la tête, alors qu'il sort deux tasses d'une des armoires de la cuisine. Aussi grand soit-il, Anthony doit tout de même se mettre sur le bout des pieds, puisque les tasses à thé semblent être bien cachées derrières, les grandes tasses à café du barman qui privilégie cette boisson chaude au réveil. Lorsqu'il se retourne, toujours torse nu, dans son pantalon de survêtement, il sourit, amusé, à la belle blonde. « Qu'est-ce que tu regardes comme ça ? » Il revient alors tout près d'elle, de l'autre côté du comptoir, n'attendant pas qu'elle lui réponde. Il embrasse sa joue et prend place à côté d'elle.

Eirian brise finalement le silence, afin de questionner Anthony sur les évènements qui se sont déroulés dans la ville, mais surtout dans la vie du barman, qu'il suppose... Il n'a toutefois pas le temps de répondre quoi que ce soit, puisque la grande voyageuse ajoute presque aussitôt que leur amie Daisy n'est pas prête de rentrer. Antho se relève un peu et arque un sourcil. « Ah? » qu'il lâche simplement, alors qu'Eirian reprend. « Mais elle n’avait pas envie de reposer son sac tout de suite. Elle a continué la mission encore et va partir dans trois semaines sur un roadtrip avec deux autres personnes rencontrées là-bas… » Le jeune homme est content d'apprendre que Daisy n'est pas seule pour la fin de son périple. Il n'aurait pas pu s'empêcher de s'inquiéter pour elle, en cas contraire, bien malgré lui. Toutefois, en ce moment, il n'a envie d'entendre parler de personne d'autre. Il n'y a que sa belle grande blonde qui me l'intéresse. Ainsi, il fait mine de ne pas connaître cette amie. « Daisy? Daisy qui... ? » qu'il demande d'abord avant de sourire à sa copine. « Encore heureux que t'ai pas eu la même idée... » et alors qu'il termine tout juste sa phrase, ses lèvres se posent, déjà, sur celles d'Eirian. Et lorsqu'elles se détachent de celles-ci, il s'empresse de répondre, tout en l'évitant, à sa première question. Il n'a pas trop envie d'élaborer sur ses frasques ou ses nuits d'amour avec d'autre femme qu'elle... « Rien d'important, je suppose... De toute manière, tu sais à quel point je m'intéresse aux ragots et à la vie privée des autres. J'ai déjà bien assez de la mienne... Et en parlant de la mienne, tu m'as manqué Kleefin... Toi, toute entière ! » Un sourire carnassier aux lèvres, il se mordille la lèvre inférieure avant de faire le tour du comptoir pour la rejoindre. « Ta voix. Tes lèvres... » qu'il tracent de son indexe, tout en douceur. Il lui vole un baiser, avant de reprendre. « Tes mains » qu'il lui explique, en venant chercher et s'emparer de l'une d'elle. Il enlace alors ses doigts aux siens, avant de venir porter la main délicate de la Galloise à sa bouche, afin d'y déposer un doux baiser. « Ton corps… » qu'il ajoute timidement, en la serrant contre lui. Antho caresse l'avant-bras d'Eirian puis ses épaules et son dos, se retenant de la déshabiller sur le moment. Il se laisse tout de même allé à certaines de ses envies, et embrasse donc le cou à découvert de la serveuse.

_________________


You're the sunshine in my life
the one who makes me smile & Everytime I look at the picture, I see what I could be & I can't help but smile. There's only you and me & I swear the fireworks were crazy. It all means nothing without u. Oh it's true. You're the sparkle in my eyes♥️ .unbreakable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : JANE SMITH
TES DOUBLES : Abbey, Jean, Sam et Brianna
TON AVATAR : Tamsin Egerton
TES CRÉDITS : Tearsflight (ava) + Penny (gif profil)
TA DISPONIBILITE RP : Antho (retour + St Valentin)
RAGOTS PARTAGÉS : 8639
POINTS : 1283
ARRIVÉE À TENBY : 19/02/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 24 ans (15 juin)
CÔTÉ COEUR : En couple avec le fils Baxter, son ami d'enfance
PROFESSION : Serveuse au Blue Ball
REPUTATION : Encore en observation : pour certains, c'est une petite nouvelle, d'autres la voient comme la soeur de Léoline, ou encore, la gamine Kleefin qui courait partout gamine avec ses nattes blondes



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: EIRIAN & ANTHONY - True love can wait Mar 9 Aoû - 23:28

Anthony semble bien plus à l’aise dès qu’Eirian lui assure qu’elle aimerait, elle aussi, qu’ils puissent être à la fois amis, amants et amoureux. Sa demande est peut-être formulée de manière maladroite ou enfantine, mais la blonde sait bien qu’ils sont aussi peu à l’aise l’un que l’autre lorsqu’il s’agit d’exprimer ses sentiments. Ce dont elle est certaine, toutefois, c’est qu’elle compte bien profiter de cette seconde chance qu’ils s’accordent pour construire ce qu’ils n’ont pas eu le temps de construire la première fois. Plus question de se cacher dans la chambre à coucher, la Galloise entend bien à présent s’afficher avec son homme, marcher main dans la main avec lui si bon lui semble, l’embrasser lorsqu’elle en aura envie… C’est d’ailleurs ce qu’elle s’applique à faire un peu trop peut-être, depuis son entrée dans l’appartement. Elle en a des choses à lui raconter, pourtant ! Mais ses histoires attendront. Pour l’heure, elle veut rattraper le temps perdu. Ils finissent tout de même par s’éloigner, parce qu’elle a demandé du thé à son hôte.

Accoudée au comptoir, Eirian est donc contrainte d’observer de loin le corps qu’elle voudrait plutôt sentir contre elle. La chaleur de la peau d’Anthony lui manque déjà, alors qu’ils ont brisé leur étreinte moins d’une minute plus tôt. Elle sourit lorsque le principal concerné remarque son regard intéressé et ne se cache pas, préférant répondre sur le même ton :

« Toi… »

Il la rejoint alors, le temps que l’eau du fameux thé chauffe, et embrasse sa joue. La voyageuse se redresse et le questionne, avant de lui donner des nouvelles de sa compagne de route. Le Baxter l’écoute avec attention avant de feindre l’ignorance. Amusée, la Kleefin lève tout de même les yeux au ciel lorsqu’il prétend ne pas comprendre de qui elle parle. Elle secoue rapidement la tête à la phrase suivante mais n’a pas le temps de lui dire qu’il est la raison principale de son retour, et de son envie de rester à Tenby encore un moment : leurs lèvres se sont déjà retrouvées avant même de lui laisser une chance de parler. Elle se délecte du baiser avec gourmandise, prend plaisir à le prolonger un moment avant de laisser le blond s’éloigner. Il élude sa question initiale, éveillant brièvement les soupçons de la blonde (aurait-il quelque chose à cacher ?) qui oublie bien vite lorsqu’il se montre un peu plus entreprenant.

« Tu m’as manqué aussi… » lui assure-t-elle en réponse alors que le jeune homme continue sur sa lancée.

Elle le laisse continuer, un sourire sur les lèvres. Son regard ne se détache pas du blond. Elle frissonne doucement lorsqu’il dessine le contour de sa bouche du bout des doigts et sourit un peu plus lorsqu’il approche pour l’embrasser à nouveau. Le baiser cette fois-ci est plus bref, puisque Anthony a visiblement encore quelque chose à dire ; il poursuit, continuant son énumération. Il évoque ses mains, puis son corps – si le barman a toujours su se montrer séducteur et entreprenant, il semble plus timide lorsqu’il exprime ce désir à voix haute. Eirian, elle, se laisse aller contre lui, souriant agréablement alors que ce petit jeu commence à avoir l’effet escompté. Elle caresse les épaules de son petit-ami, laisse une de ses mains remonter le long de sa nuque jusqu’à ses cheveux, l’autre le long de son dos, alors qu’il commence à embrasser son cou. Elle ferme brièvement les yeux pour profiter au mieux du moment, et lui répond de la même manière :

« Tes baisers m’ont manqué… » Elle sourit et l’attire plus contre elle, se dérobe à ses lèvres pour pouvoir à son tour assaillir son cou de baiser. « Ton odeur… » poursuit-elle, alors que ses lèvres descendent doucement jusqu’à l’épaule du blond. « Ta peau… »

Ses mains, ses lèvres, son corps tout entier semblent avoir soif d’Anthony, si bien qu’Eirian se fiche de savoir où ils sont, du fait qu’elle vient à peine de rentrer, qu’ils se sont tout juste retrouvés. Elle en veut plus. Elle le veut lui. Et comme pour le lui faire savoir, une de ses mains rejoint son fessier ferme et rebondi * et réduit la distance entre leurs corps, tout en le caressant à travers le tissu. Instinctivement, ses lèvres vont retrouver celle du Baxter, qu’elle embrasse avec ardeur, s’éloigne brièvement juste pour pouvoir lui souffler :

« Ça fait tellement longtemps… »

Elle retourne déjà à leur baiser, vient taquiner la langue d’Anthony de la sienne, espérant que cela suffise à exprimer plus clairement que des mots son envie dévorante.

Spoiler:
 

_________________

Falling in love with you
Like a river flows surely to the sea Darling so it goes, some things are meant to be take my hand, take my whole life too for I can't help falling in love with you©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : Casanthony
TES DOUBLES : Le doux et tendre Miro
TON AVATAR : Wyatt Nash
TES CRÉDITS : Tag (avatar) & Irish Coffee aka notre charmante et schizo Penny Collins (gif) <3
TA DISPONIBILITE RP : Eirian - TC ;
Cassandre - Être sobre...;
Leo - Les copains d'abord ;
B+T - Hôpital ;

RAGOTS PARTAGÉS : 3840
POINTS : 1200
ARRIVÉE À TENBY : 16/03/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 24 ans.
CÔTÉ COEUR : En couple avec Eirian, sa belle amie d'enfance.
PROFESSION : Ancien dealer, il a pris sa retraite après être sorti d'une cure forcée. Il est le nouveau gérant du Three Mariners.
REPUTATION : « J'avais l'habitude de le voir courir les jeunes femmes, mais maintenant, je suis forcée de constater qu'il semble s'être amélioré... Il est en couple depuis plusieurs mois déjà, ça stabilise forcément un homme… » Mrs Lloyd



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: EIRIAN & ANTHONY - True love can wait Mer 21 Sep - 8:24


S’il se sent comme un jeune adolescent depuis que celle qui fait battre son cœur est entrée, c’est qu’elle est bien différente de toutes les autres. Eirian est plus importante. Ils se sont retrouvés depuis peu, ne se sont fréquentés qu’un moment, mais Eirian et Anthony ont un passé. Ils ont avant tout été des amis et complices. C’est aussi ce qu’ils ont été, l’un pour l’autre, la majorité de leur vie ensemble. La galloise n’a fait que passé, pourtant, mais Anthony, il a l’impression qu’elle a toujours fait partie de sa vie, tant elle lui est spéciale. Il ne s’est jamais totalement ouvert aux autres. Il a une grande gueule, il est plutôt extraverti, même… Mais jamais, il ne s’ouvre réellement aux autres, préférant user d’humour pour éviter les confidences. Jamais, sauf avec Eirian. Avec elle, même s’il n’a pas forcément le réflexe de le faire, il arrive plus facilement à discuter sérieusement, et à se confier. Il ne l’a peut-être pas fait suffisamment lorsqu’ils se sont mis ensemble la première fois, mais l’amitié qu’ils ont construite ensuite, lui a permis d’apprendre à lui faire confiance, réapprendre à se connaître et à s’aimer. Pourtant, le grand blond ne se contente plus de son amitié. Il n’a plus envie de n’être qu’un amant, non plus… Ainsi, c’est un énorme poids qui le quitte, lorsqu’elle lui confirme qu’elle aimerait former un couple, d’amis, d’amants et d’amoureux. Car, c’est ce qu’il est ! Jamais il ne lui a avoué, de peur de perdre tout cela, de la perdre, elle, mais, il aime sa Eirian.

Il lui faut tout de même quelques instants, encore, afin de s’apprivoiser à nouveau… Il n’est pas distant, mais habitué de n’être que des amis, le Baxter ne sait plus réellement comment agir avec sa belle amie. Belle amie qui passe le plus clair de son temps à l’embrasser, depuis qu’elle l’a rejoint. Il ne s’en plaint pas, au contraire. Toutefois, c’est étrange de se dire qu’ils ne se sont pas vu pendant une longue période. Qu’ils se sont quittés en amis, et qu’en un instant, tout à changer. Et Anthony est légèrement désorienté, par cela. Il n’a qu’une envie : l’embrasser, la serrer tout contre lui. Et cela ne date pas d’hier, mais, il ne veut pas non plus tout gâcher en allant trop vite. Et pourtant… Alors que toutes ces pensées déferlent, les lèvres du musicien se retrouvent une nouvelle fois contre celles, sucrées, d’Eirian. Et c’est avec regret, qu’il s’éloigne finalement pour lui préparer à boire, se maudissant de s’être montré si prévenant…

Appuyée contre le comptoir, la grande voyageuse suit le Baxter des yeux. Elle sourit, ensuite, lorsqu’il le remarque et la questionne à ce sujet. Et à son tour, un large sourire étire ses lèvres lorsque la jeune femme lui répond, continuant son chemin jusqu’à elle. Il l’embrasse d’abord sur la joue, avant de se reculer sur son banc et d’écouter son amie lui parler, brièvement, de leur amie commune. S’il a toujours bien apprécié Daisy, le blond n’a pourtant pas particulièrement envie de parler d’elle, pour l’instant. Et lorsqu’il le lui fait comprendre à sa manière, Eirian roule les yeux, déjà habituée à cela de sa part. Partageant ensuite, un doux et tendre baiser, Anthony sent son cœur battre un peu plus fort, déjà, alors qu’il le rompt afin de répondre à la question qu’on lui a posée. Question plutôt délicate, qu’il tente, au mieux, d’éviter. Eirian n’est pas dupe, et il se doute bien qu’elle y reviendra un peu plus tard, lorsqu’ils seront plus aptes à discuter.

Pour le moment, Antho préfère profiter de ces retrouvailles… Et en faire un moment mémorable. « Tu m’as manqué aussi… » que la jeune femme rétorque, alors que le musicien débute tout juste. Elle sourit, réagissant positivement aux caresses qui lui sont faites. La jeune femme va jusqu’à se serrer un peu plus contre lui, afin de le caresser également. Le contact de ses mains douces et féminines sur sa peau nue est agréable. Anthony se tait, finalement, afin de profiter à son tour des caresses de son amoureuse. Il ferme les yeux, lorsqu’elle atteint le haut de sa nuque. Elle connait bien ses points faibles… Et il perd tous ses moyens, lorsqu’elle y arrive, caressant brièvement ses cheveux. Antho met un moment, avant de revenir à lui. Lorsqu’il y parvient, il dépose un baiser dans le cou d’Eirian. Puis, une série, plus assumée et plus sensuelle. À cet instant, c’est au tour de la jolie blonde de fermer les yeux. Et à son tour, elle fait la liste de ces choses qui lui ont manqué.

« Tes baisers m’ont manqué… » qu’elle lui dit, en l’attirant contre elle. Anthony se laisse faire. Il la laisse également s’éloigner de ses lèvres, alors qu’elle entreprend d’embrasser son cou, à son tour, puis son épaule. « J’espère bien, c’est le parfum que tu m’as offert… » qu’il lance, amusé, avant de se taire et de la laisser continuer. Jusqu’à ce qu’il en ait marre… Et lorsqu’elle pose ses mains sur les fesses du jeune homme, qu’elle l’attire encore un peu plus contre elle, Anthony n’en peut plus. Son rythme cardiaque s’accélère. Elle l’attire, elle l’allume. Et il accueille avec envie le baiser et les caresses qu’elle entreprend. Si bien que, lorsqu’elle y met fin pour glisser quelques mots, Antho l’écoute à peine, pressé de la retrouver. Il sourit contre les lèvres d’Eirian, qui vient caresser la langue du blond de la sienne. Celui-ci vient suçoter la langue d’Eirian, puis mordiller sa lèvre inférieure, tout en se frayant un chemin entre ses cuisses. Alors qu’elle enlace sa taille de ses jambes, il fait basculer le banc de la cuisine, afin qu’elle puisse appuyer son dos contre le comptoir. Anthony retrouve les lèvres qu’il avait momentanément quitté, afin d’entamer un nouveau baiser, plus passionné encore, que le précédent. Et rapidement, ses mains se baladent sur le corps de sa séduisante compagne. Elles glissent doucement sous le pull en laine que porte la jeune femme, pour y découvrir que, sous sa tenue décontractée, elle ne porte aucun soutien-gorge. « C’est gentil de nous avoir épargné cette perte de temps… » qu’il lance, blaguant, en caressant sa poitrine.

_________________


You're the sunshine in my life
the one who makes me smile & Everytime I look at the picture, I see what I could be & I can't help but smile. There's only you and me & I swear the fireworks were crazy. It all means nothing without u. Oh it's true. You're the sparkle in my eyes♥️ .unbreakable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : JANE SMITH
TES DOUBLES : Abbey, Jean, Sam et Brianna
TON AVATAR : Tamsin Egerton
TES CRÉDITS : Tearsflight (ava) + Penny (gif profil)
TA DISPONIBILITE RP : Antho (retour + St Valentin)
RAGOTS PARTAGÉS : 8639
POINTS : 1283
ARRIVÉE À TENBY : 19/02/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 24 ans (15 juin)
CÔTÉ COEUR : En couple avec le fils Baxter, son ami d'enfance
PROFESSION : Serveuse au Blue Ball
REPUTATION : Encore en observation : pour certains, c'est une petite nouvelle, d'autres la voient comme la soeur de Léoline, ou encore, la gamine Kleefin qui courait partout gamine avec ses nattes blondes



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: EIRIAN & ANTHONY - True love can wait Mer 12 Oct - 12:42

Cela fait un long moment, déjà, que Eirian a envie de goûter à nouveau aux lèvres d’Anthony, de sentir sa peau sous ses doigts, son corps contre le sien… Mais elle s’en est toujours empêché, par peur de perdre l’amitié qu’ils s’étaient promise, pour une aventure sans avenir. Sauf que passer du temps avec lui, puis loin de lui, a confirmé à la Kleefin qu’il était question d’autre chose que d’une simple attirance, et qu’il était le seul qu’elle voulait. Et il n’eut qu’à lui confirmer que ses sentiments étaient bel et bien partagés pour qu’elle se sente pousser des ailes. Si elle voudrait se perdre dans les baisers du beau blond, Eirian profite quand même de leur visite dans la cuisine pour instaurer un début de conversation. Elle s’est absentée pendant des semaines, après tout, et elle pourrait parler des heures durant de son aventure, écouter Anthony lui conter son été pendant tout autant de temps, aussi…

Mais il échappe bien vite à la discussion, affirmant qu’elle lui a manqué, avant de la chauffer agréablement. Bien vite, la voyageuse se prend au jeu. L’envie qu’il éveille en elle balaie ses dernières barrières et elle se retrouve à succomber à l’appel de son corps, déjà partiellement dénudé. Leurs baisers gagnent en passion, les mots deviennent des murmures suaves, les gestes se montrent plus entreprenants… Eirian aurait cru réussir à se contenir un peu plus, histoire de ne pas lui donner l’impression de lui sauter dessus à peine rentrée, juste après s’être jetée à l’eau pour lui exprimer ses sentiments. Mais les faits sont là : elle est dans l’appartement depuis moins de dix minutes et la température entre eux a déjà dangereusement monté. Loin d’en être outrée, la jeune femme préfère profiter du moment, et continue à allumer son tout nouveau petit-ami. Elle l’a déjà attendu pendant trop longtemps. Alors, si elle doit choisir entre le thé et le corps du Baxter, la Galloise sait quelle option a sa préférence… Rapidement, elle réussit à achever de charmer Anthony et sent que ses mouvements se font plus pressants, plus entreprenants. Ses baisers ravissent la jeune femme, qui sent son bas-ventre s’échauffer sous l’excitation. Elle est tiraillée entre l’envie de prendre son temps, et celle de le sentir enfin en elle. Si elle est encore trop vêtue pour céder à la deuxième option, son amant, lui, est bien trop dénudé pour qu’elle songe à rester sage. Et la façon dont ses mains parcourent son corps, tout en l’embrassant, la rend folle d’impatience. Elle soupire contre ses lèvres, entre deux baisers, frissonne même en sentant ses doigts passer sous ses vêtements, puis se diriger sans attendre jusqu’à sa poitrine nue. Elle lui adresse un regard évocateur pour lui répliquer :

« Tu peux parler, toi… »

Elle le taquine, tout en laissant glisser ses mains sur le haut de son torse nu. Elle profite un instant de la vue mais ne résiste pas bien longtemps à l’appel des lèvres du beau blond. Avec ses caresses, il la rend folle et les gestes d’Eirian se montrent de plus en plus entreprenants. Coincée entre le comptoir de la cuisine et Anthony, elle finit par glisser une de ses cuisses contre sa taille, afin de le sentir un peu plus contre elle, comme un avant-goût de ce qui les attend ensuite. Sauf qu’elle se rappelle soudainement d’un détail, qui l’oblige à se séparer des lèvres du Baxter, et de calmer un instant ses ardeurs, en posant une main sur son épaule pour le maintenir suffisamment loin pour pouvoir parler. Un peu gênée, elle demande :

« Ton frère… Tu vis toujours avec ? » Elle sourit en réalisant qu’elle a du mal à formuler correctement ses pensées. Finalement, elle préfère ajouter : « On devrait continuer ailleurs… » Avant d’aller embrasser le creux du cou d’Anthony, histoire d’être claire quant à la suite des évènements qu’elle espère poursuivre dans un endroit plus intime. Un endroit où, peut-être aussi, ils pourront prendre le temps de se retrouver.

_________________

Falling in love with you
Like a river flows surely to the sea Darling so it goes, some things are meant to be take my hand, take my whole life too for I can't help falling in love with you©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : Casanthony
TES DOUBLES : Le doux et tendre Miro
TON AVATAR : Wyatt Nash
TES CRÉDITS : Tag (avatar) & Irish Coffee aka notre charmante et schizo Penny Collins (gif) <3
TA DISPONIBILITE RP : Eirian - TC ;
Cassandre - Être sobre...;
Leo - Les copains d'abord ;
B+T - Hôpital ;

RAGOTS PARTAGÉS : 3840
POINTS : 1200
ARRIVÉE À TENBY : 16/03/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 24 ans.
CÔTÉ COEUR : En couple avec Eirian, sa belle amie d'enfance.
PROFESSION : Ancien dealer, il a pris sa retraite après être sorti d'une cure forcée. Il est le nouveau gérant du Three Mariners.
REPUTATION : « J'avais l'habitude de le voir courir les jeunes femmes, mais maintenant, je suis forcée de constater qu'il semble s'être amélioré... Il est en couple depuis plusieurs mois déjà, ça stabilise forcément un homme… » Mrs Lloyd



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: EIRIAN & ANTHONY - True love can wait Mar 18 Oct - 7:50


Ce n’est pas qu’il n’a pas envie de discuter, ni qu’il a des choses à cacher. C’est seulement qu’il y a un temps pour chaque chose. Surtout lorsqu’elles sont compliquées et la vie d’Anthony l’a plus ou moins toujours été. En commençant, justement, par sa relation avec Eirian. Et, maintenant qu’elle est là, que les choses semblent vouloir se tasser et se simplifier, ou en d’autres mots, s’officialiser, le grand blond n’a pas envie de tout gâcher. Et encore moins de la décevoir ou de la blesser. Ainsi, il préfère éviter, pour le moment, quelques sujets délicats. Et puis, surtout, maintenant qu’elle est devant lui et qu’il sait qu’elle partage les mêmes sentiments, rien d’autres ne comptent. Plus rien n’a d’importance pour l’instant. Anthony n’arrive pas à réfléchir, convenablement. Et tout ce qu’il arrive à lui dire, c’est qu’elle lui a manqué. Et il n’y a rien de plus vrai ! Si bien que, rapidement, ils font, ensemble, la liste des choses qui lui ont manqués chez l’autre. Et tout aussi rapidement, la main d’Antho retrouvent son chemin jusqu’à la poitrine de la jeune femme, qui accueille avec plaisir les caresses de son amant.

Ravi de constater qu’elle ne porte aucun soutien-gorge, le grand blond en profite pour dessiner du bout des doigts la courbe du sein gauche de la jeune femme, jusqu’au mamelon rosé qu’il sent déjà durcir lentement sous ses caresses plus appuyées. Alors qu’il énonce sa pensée, il glisse la paume de sa main vers le bas, à la base du sein ferme d’Eirian. Il le saisie avant de le masser fermement. « Tu peux parler, toi… » Anthony sourit, penchant la tête pour regarder son torse nu. Il hausse les épaules. « Ouais, bah, j’attendais quelqu’un d’autre, mais, ça va. T’es pas trop mal non plus. Tu feras l’affaire… » qu’il blague, avant qu’elle ne vienne déposer ses mains sur son torse et sa bouche sur la sienne. Le musicien profite de la proximité que sa belle amie crée, en l’entourant d’une de ses cuisses, pour glisser ses mains baladeuses sous ses fesses avec la ferme intention de la soulever et de lui retirer son jean, puis ses sous-vêtements. Sauf qu’elle le surprend avec une question. Haletant, il s’arrête alors qu’elle le repousse gentiment d’une main féminine sur son épaule. Lorsqu’il ouvre les yeux pour la regarder, Eirian sourit timidement et il arque un sourcil. « Qui ? Kainoa ? » Crétin! Oui, Kainoa. Après tout, tu n’as qu’un frère, qu’il se maudit intérieurement. Amusé et dans les vapes… « Il est pas là! Il est…. ?! Pas là! » qu’il lance simplement, pressé de reprendre là où ils se sont arrêté. Il approche alors à nouveau son visage du sien, cherchant à capturer les lèvres de la blonde qui l’en empêchent. « On devrait continuer ailleurs… » « Quoi ? » qu’il demande, la tête ailleurs. Les baisers que la Galloise dépose au creux de son cou ne l’aide pas à avoir les idées claires. Il n’a pas envie de bouger. Il n’a envie que d’une seule chose… Et c’est elle. « Tous les êtres vivants éprouvent de la peur face au danger. Le véritable courage, c’est de faire face malgré la peur… » qu’il lance, un sourire mutin aux coins des lèvres. « Le magicien d’oz. Bon, je suis pas certain qu’ils pensaient à ce genre de choses, mais… C’est excitant. La peur de se faire prendre… Non ? » Il continue, embrassant rapidement les lèvres d’Eirian, puis, à son tour, la peau nue et douce de son cou… Mais, malgré tout, il la sent se raidir. Clairement, ce n’est pas comme ça qu’il l’aura. Il marmonne. « Tu préfères allée dans ma chambre ? » Et malgré la question, le grand blond n’attend plus de réponse. Il voit bien qu’elle n’est plus à l’aise, désormais, à la cuisine. Après s’être rappelée que le Baxter partageait son appartement avec son ainé, elle semble craindre de se faire prendre. Il vient embrasser tendrement son amoureuse, attrapant sa main au passage. « Viens… » qu’il ajoute, en entrecroisant ses doigts aux siens.

_________________


You're the sunshine in my life
the one who makes me smile & Everytime I look at the picture, I see what I could be & I can't help but smile. There's only you and me & I swear the fireworks were crazy. It all means nothing without u. Oh it's true. You're the sparkle in my eyes♥️ .unbreakable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: EIRIAN & ANTHONY - True love can wait

Revenir en haut Aller en bas

EIRIAN & ANTHONY - True love can wait

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP abandonnés-