AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

caleb ∇ i believed i could fly...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Kainoa + Mona + Sean.
TON AVATAR : Max Irons.
TES CRÉDITS : Isleys + Minori.
TA DISPONIBILITE RP : 1/4
(Ana-Sofia - Nia - Lexia)
À venir : Rhys - Gwen flash-back.
RAGOTS PARTAGÉS : 5222
POINTS : 5523
ARRIVÉE À TENBY : 05/11/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 27 y.o. (18.02.90)
CÔTÉ COEUR : Marié à Ana-Sofia.
PROFESSION : Vétérinaire.
REPUTATION : J'ai toujours trouvé qu'il avait la tête sur les épaules. Alors pourquoi diable un mariage aussi précipité avec une femme peu recommandable ?!



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: caleb ∇ i believed i could fly... Jeu 19 Nov - 6:14


Avant même que Nia ait confirmé qu’il s’agissait bien de Nate le guitariste, Caleb l’avait déjà compris. Au moins n’essayait-elle pas de nier ; ça n’aurait fait que l’énerver, même s’il pouvait concevoir qu’elle n’éprouvait pas la moindre envie de lui en dire plus à ce sujet. Il n’était pas non plus totalement stupide. Quoique… Il avait l’impression d’avoir été aveugle. Se passait-il quelque chose entre eux depuis un moment déjà ? Ou avaient-ils seulement « dérapé » comme ça, soudainement ? Ça ne lui paraissait pas très probable, qu’une attirance naisse aussi brusquement… Mais après tout, comme tous les hommes, il savait que la chair était faible. C’était une phrase qu’il avait entendue à l’église, quand il avait essayé d’y aller après la mort de Dan, dans l’espoir de trouver une réponse à ses questions ou un minimum de réconfort. Ça n’avait pas fonctionné ; mais au moins, il avait essayé. Il fallait dire qu’à ce moment-là, il aurait été prêt à faire n’importe quoi tellement il était désespéré. Maintenant, ça allait un peu mieux. Il continuait à penser à son petit frère plusieurs fois par jours et, bien sûr, sa mort lui ferait toujours de la peine. Mais il avait remonté la pente, petit à petit. Le chemin vers la guérisonn n’était pas terminé, mais au moins avait-il sorti la tête hors de l’eau.

Sauf que là, il avait soudain l’impression d’avoir plongé en plein cauchemar. Depuis le début, il allait de déconvenue en déconvenue. Au moins, le pire avait été évité. Et maintenant, comment Caleb pouvait-il bien gérer la situation ? Que pouvait-il faire pour tenter d’améliorer les choses pour sa petite soeur ? Il avait beau faire fonctionner son cerveau à plein régime, le jeune homme ne trouvait pas de solution concrète. Oui, il avait été capable d’obtenir un doctorat, mais il n’était pas capable de se débattre avec les problèmes de la vie réelle… D’ailleurs, il n’y avait qu’à voir la réaction de Nia à une question qu’il avait crue innocente. Pour le moins étonné, il haussa les sourcils. « Ne hausse pas le ton. » Celui de Caleb était sans réplique. Lui-même n’élevait quasiment jamais la voix. En tout cas, il ne l’avait fait avec elle, alors il voulait qu’elle essaye de lui rendre la pareille, même quand ce n’était pas facile. « J’ai jamais pensé ne serait-ce qu’une nano-seconde que t’étais une… » Il n’arrivait même pas à le dire. Pas quand il s’agissait de sa petite soeur. « Je suis juste… Un peu perdu. L’autre fois, tu me parlais d’un autre garçon, alors… Alors j’essaye de me situer par rapport à lui. » Il essayait de ne pas trop vite parler, pour trouver les moins mauvais mots possibles. « Et je juge pas, ok ? C’est pas comme si j’avais fait que des trucs brillants dans le passé. Je veux simplement… Comprendre. C’est tout. » Parce que c’était elle. Parce qu’il s’intéressait à ses sentiments, à ses histoires, à ses peines. Ni plus ni moins.

Mais en-dehors de cette discussion qui s’imposait, Caleb ressentait aussi le besoin de penser à autre chose et de se défouler. Pour ça, courir, c’était l’une des meilleures choses à faire. Seulement, Nia ne semblait pas décidée à le laisser partir. Il se figea en entendant ce qu’elle réclamait de sa part. Comment pouvait-elle lui demander une chose pareille ? Le visage fermé, le futur vétérinaire croisa les bras sur son torse. Il n’éprouvait pas la moindre envie de débattre sur ce qu’elle venait d’affirmer, à savoir que Nate n’avait rien fait de mal. Ça, il n’en était pas certain… Et plus il y réfléchissait, moins il en était convaincu. Pour couronner le tout, la cadette des Donovan ajoutait que Nate ne voulait plus la voir. Comment était-ce censé le rassurer ? C’était tellement classe, de rejeter plus ou moins une fille après avoir été le premier gars à lui sauter dessus… En même temps, il n’était pas non plus sûr qu’il aurait apprécié qu’ils restent très proches. Bref, c’était trop compliqué. Les pensées se mélangeaient dans l’esprit de Caleb et il avait besoin d’y voir plus clair. « Je peux pas faire une promesse que je suis pas sûr de pouvoir tenir. » Au moins, il avait le mérite d’être honnête. Là, tout de suite, il était même trop dégoûté pour poser les yeux sur le visage de ce cher Nate ; mais pour ce qui était de l’avenir (très proche ou pas, d’ailleurs), il ne pouvait absolument rien garantir. « T’as pas de quoi avoir honte. » Comment la déculpabiliser ? Après tout, elle n’était encore qu’une gamine. S’il fallait trouver un responsable, dans l’histoire, c’était Nate. Du moins, c’était ce que Caleb pensait et il n’en démordrait probablement pas. « Mais tu sais… Chez un homme… Coucher, ça veut pas forcément dire qu’il tient à toi. » Ne le lui avait-il donc pas assez répété ? Il en avait carrément le coeur brisé pour elle. Et ça ne jouait clairement pas en la faveur de Nate. Comment avait-il pu… ? « Mais t’es bourrée de qualités. Je suis sûr que tu trouveras le gars chanceux qui t’aimera pour ça. Pour toi. » Il s’approcha à nouveau pour la prendre dans ses bras.

_________________

On peut donner bien des choses à ceux que l’on aime. Des paroles, un repos, du plaisir. Tu m’as donné le plus précieux de tout : le manque. Il m’était impossible de me passer de toi, même quand je te voyais tu me manquais encore.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: caleb ∇ i believed i could fly... Mer 25 Nov - 18:38

caleb ∞ nia
Les Donovan n’avaient jamais été si proches l’un de l’autre. Pourtant… leur relation n’avait jamais été si chaotique. Caleb se sentait inutile et incapable de s’occuper de sa petite sœur, et Nia incapable de vivre sans lui, sans son assistance, sans l’appeler pour tous ses petits – ou gros – problèmes. En fin de compte… faire revenir les parents ne serait peut-être pas une mauvaise idée. Ca enlèverait un peu de pression des épaules de Caleb et il pourrait penser un peu à lui aussi. Autre solution : Nia pouvait essayer de se calmer et de lui rendre la tâche plus facile. Sauf qu’elle avait déjà dit qu’elle le ferait… apparemment c’était impossible pour elle. Difficile de lier comportement raisonnable avec dépression – car c’était probablement ce que l’adolescente vivait actuellement. Peut-être qu’il faudrait finalement qu’elle voit un psychologue… il ne fallait pas oublier que Caleb ne pouvait pas remplir ce rôle et elle avait pourtant l’habitude de le lui confier. Il n’avait peut-être pas les épaules aussi larges qu’elle pensait. Et même si Nia se trompait… elle ne voulait décemment pas continuer comme ça. Nia avait juste l’impression d’être une épine de plus dans le pied de Caleb. Elle l’empêchait d’avancer, de s’installer avec Paige…
Peut-être qu’il serait plus heureux sans elle.

Cette pensée lui traversa vaguement l’esprit mais ce n’était pas le moment pour peser le pour et le contre. Une chance qu’elle ne puisse d’ailleurs pas s’y attarder… même si ça finirait par lui revenir en tête.
« Y’a rien à comprendre. Je… réfléchis pas assez en ce moment. » C’était déjà pas mal de le reconnaître, tout comme le fait de reconnaître qu’elle avait peut-être fait une bêtise en couchant avec Nate. Tout le monde faisait des erreurs… elle en avait fait trois : le faire, le dire à Caleb, et prononcer le prénom de Nate. C’était quand on commençait à penser aux conséquences qu’on devenait vraiment adulte. Nia en était encore loin…

Il ne pouvait pas promettre. Merde. Nate ne voulait plus lui parler alors si en plus il se faisait frapper par Caleb… Il fallait absolument le raisonner avant qu’il ne sorte de cette maison. Elle n’imaginait pas son frère très violent mais on pouvait parfois être amené à faire des choses sortant totalement de notre personnalité. « Je t’ai promis que je retournerais à l’école régulièrement, pourtant c’est vraiment difficile pour moi. Alors s’il-te-plait, promets-moi que tu ne le frapperas pas… que tu ne lui diras rien non plus, d’ailleurs. Il se sent assez mal comme ça… je t’assure qu’il s’en veut… » Au moins autant qu’elle, si ce n’était plus ! Ce n’était pas vraiment du chantage. Disons que Nia avait vraiment fait des efforts pour tenir cette promesse, alors peut-être qu’il pouvait essayer lui aussi. Bon, elle avait manqué les cours aujourd’hui mais elle avait une bonne raison, hein ? Enfin, bonne…

Nia prit une grande inspiration. Elle ne voyait pas beaucoup d’issues… L’adolescente avait l’impression que leur relation leur filait entre les doigts et c’était vraiment insupportable. « Je sais que j’ai fait une erreur. Mais je pensais que les choses seraient différentes après… Elles le sont, mais pas comme j’aurais voulu. » Elle haussa les épaules. Quelques minutes de silence… finalement elle se lança. « D’accord, Caleb. Tu n’as qu’à dire aux parents de revenir… » Cette phrase avait été vraiment difficile à prononcer. Ce n’était pas sa volonté mais il était temps pour elle de ne plus se montrer égoïste. Il était temps de raisonner pour Caleb uniquement, lui qui mettait sa vie en pause pour elle. « On n’y arrive pas tous les deux, et c’est ma faute… »
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Kainoa + Mona + Sean.
TON AVATAR : Max Irons.
TES CRÉDITS : Isleys + Minori.
TA DISPONIBILITE RP : 1/4
(Ana-Sofia - Nia - Lexia)
À venir : Rhys - Gwen flash-back.
RAGOTS PARTAGÉS : 5222
POINTS : 5523
ARRIVÉE À TENBY : 05/11/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 27 y.o. (18.02.90)
CÔTÉ COEUR : Marié à Ana-Sofia.
PROFESSION : Vétérinaire.
REPUTATION : J'ai toujours trouvé qu'il avait la tête sur les épaules. Alors pourquoi diable un mariage aussi précipité avec une femme peu recommandable ?!



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: caleb ∇ i believed i could fly... Jeu 26 Nov - 3:38


Sans trouver quoi que ce soit d’un tant soit peu intelligent à répondre, Caleb se contenta d’opiner de la tête. Il ne saurait donc probablement jamais quelle était la place de ce fameux Jayden (si tel était vraiment son prénom) dans toute cette histoire avec Nate. Elle avait peut-être juste renoncé à lui, après tout… Bon, comme elle le disait, il n’y avait sans doute rien à comprendre. Puisqu’elle n’avait pas envie de s’exprimer à ce sujet, il n’allait certainement pas s’amuser à remuer le couteau dans la plaie, d’autant plus qu’il n’était pas certain d’être absolument fanatique de sa réponse. Tout ce qu’il en retirait, c’était qu’il n’arrivait décidément pas à se mettre à la place d’une fille. Pourtant, ce n’était pas comme s’il ne côtoyait que des garçons. En-dehors de sa mère, il y avait quand même trois femmes dans sa vie, dont l’une qui partageait son sang, l’autre qu’il fréquentait de près depuis qu’il était tout petit et enfin celle avec laquelle il voulait passer le restant de ses jours. Mais non, il fallait croire qu’il était toujours aussi peu doué avec la psychologie féminine et ce malgré les nombreuses heures passées à en débattre avec des potes comme Malone, Laze ou même Oscar. Un jour, il ne désespérait pas d’y arriver ; mais pour l’instant, il était plutôt mal barré. Pour lui, c’était bien sûr beaucoup plus facile de comprendre comment fonctionnait un homme. Dans ce cas précis, il ne se posait aucune question à propos des mobiles de Nate. Il n’y en avait sans doute tout simplement pas. Il s’était sûrement laissé entraîner par ses pulsions, comme… Comme un homme, en fait. Malheureusement, ça n’excusait pas tout. Sinon, c’était un peu trop facile.

Avec la désagréable impression de ne plus savoir où donner de la tête, Caleb esquissa une grimace quand Nia s’étala sur les états d’âme du musicien. Ce dernier se sentait mal, il s’en voulait… Ben tant mieux ! Il ne méritait rien de plus, de toute façon. Mais le pâtissier n’avait même pas envie de l’exprimer à haute voix. Non, pire, ça commençait à le dégoûter d’entendre parler de ce que Nate pouvait bien ressentir. Il ne pensait pas être particulièrement fermé d’esprit, pourtant ; mais il fallait croire que quand il s’agissait de sa petite soeur chérie, il y avait des choses qu’il ne supportait pas d’entendre. Alors il valait mieux qu’il ne dise rien, tout simplement. Il prendrait uniquement la partie qui le concernait. « Non, ce que tu m’as promis, c’était que tu ferais de ton mieux, sans être sûre d’y arriver complètement » souffla-t-il, après avoir poussé un soupir. « Et je peux rien faire de plus non plus. Si, je pourrais te dire que je lui ferai rien, mais je sais pas si c’est vrai. Bon, écoute, pour l’instant, j’ai rien l’intention de lui faire, ok ? J’aime pas l’idée d’être violent. Mais si je le croise, je peux rien te garantir. Alors voilà, ma promesse, c’est que je vais faire ce que je peux. » Il ne pouvait rien promettre de plus et il le savait pertinemment. Il savait aussi qu’elle comprenait parfaitement ce qu’il voulait dire et c’était peut-être précisément ce qui lui faisait peur.

Pourtant… Pourtant, Caleb n’était pas quelqu’un de violent, bien au contraire. Il avait toujours préféré la discussion, la négociation, la diplomatie. Il était calme, posé, réfléchi. Leur petit frère, lui, était impulsif, plus sanguin. Leur mère disait souvent en riant qu’étant l’aîné, Caleb avait dû développer des qualités qui avaient parfois fait défaut à Dan. Il ne connaissait pas le pourquoi du comment, mais ce qu’il savait, en revanche, c’était qu’il avait toujours favorisé la paix, en de nombreuses circonstances. Seulement… Seulement, il fallait bien avouer que dans certains cas particuliers, c’était une toute autre histoire. Il perdait rarement la maîtrise de lui-même, mais c’était déjà arrivé. Un jour, alors qu’il avait environ seize ans, le jeune homme avait découvert que son petit frère (alors en primaire), se faisait racketter par un lycéen. Alors qu’il allait chercher Dan à l’école, il l’avait surpris menaçant ce dernier. Ç’avait été plus fort que lui : il lui avait explosé le visage, purement et simplement. Oui, autant il restait calme quand il s’agissait de lui-même, autant il avait du mal à supporter qu’on touche à ceux qu’il aimait. Classique, non ? « Tout le monde fait des erreurs, l’important, c’est d’en tirer une leçon. » C’était horriblement cliché ; pourtant, c’était aussi tellement vrai. « J’veux pas que tu t’accables toute seule. Peut-être qu’on n’est juste pas assez mûrs, tous les deux… » Ça lui serrait toujours autant le coeur de la voir aussi triste. « Papa et Maman sont en Alberta jusqu’à la fin de la semaine. Je leur téléphonerai à partir de lundi, je pense… » Il espérait seulement qu’ils ne soient pas trop déçus. Mais sa mère voudrait immédiatement rentrer, il en avait l’absolue certitude. « Bon, écoute… Si tu veux, ce soir, on se fait une bonne bouffe tous les deux ? Là, pour l’instant, j’ai vraiment envie d’aller courir. Si t’as peur que j’aille voir Nate, t’as qu’à m’accompagner à vélo… »

_________________

On peut donner bien des choses à ceux que l’on aime. Des paroles, un repos, du plaisir. Tu m’as donné le plus précieux de tout : le manque. Il m’était impossible de me passer de toi, même quand je te voyais tu me manquais encore.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: caleb ∇ i believed i could fly... Ven 27 Nov - 14:34

caleb ∞ nia
Caleb venait de marquer un point… Elle avait promis qu’elle ferait de son mieux, alors il faisait de même. Nia espérait cependant qu’il fasse autant d’efforts qu’elle pour tenir au mieux cette promesse, mais elle n’en était pas sûre. Aurait-ce été le même cirque si ça n’avait pas été Nate ? Elle ne comprenait plus tellement où était le problème. Oui, il était plus âgé. Mais elle avait été consentante, il avait été gentil, et ils s’étaient protégés – même si elle avait eu un peu peur que ça n’ait pas suffi. Peut-être n’aurait-elle pas dû dire que Nate ne voulait plus lui parler ni la voir, désormais… Mais à part ça, elle ne voyait pas. Probablement qu’il aurait vu rouge si ç’avait été n’importe qui d’autre car Caleb était très protecteur et ça ne datait pas d’aujourd’hui. Le mieux, ça aurait sans doute été de ne rien dire. Il se serait douté qu’elle finirait par franchir le pas mais n’aurait jamais su quand ni avec qui, et le drame aurait été évité. « Oui, d’accord. Fais de ton mieux… Mais je te le répète : je suis pas enceinte alors y’a pas grand-chose à lui reprocher… »
C’était plutôt chouette que son grand frère veuille défendre à ce point son honneur. Mais elle ne tenait pas à le voir se battre avec un… ancien ami, on va dire. Ca n’en valait pas la peine… Et puis, hors de question qu’on ne touche à son grand frère ! Parce qu’il était fort probable pour que Nate lui rende ses coups, si coups il devait y avoir.

« Quelle leçon je dois tirer, là ? Et je t’en prie, ne me ressors pas : tu trouveras quelqu’un qui t’aimera pour toi. Ce type-là il existe pas. » Elle haussa les épaules. Nia avait passé l’âge de croire aux contes de fées… Et elle se savait trop instable, voire même insupportable pour qu’un garçon puisse réellement l’apprécier. Il y avait bien Jayden, mais… mais ce garçon n’en restait pas moins un menteur, et elle n’arrivait plus à lui faire confiance. « Tu es assez mûr. Mais tu t’es juste trompé en pensant que je l’étais aussi… » Elle était un peu déçue qu’il ne cherche pas à trouver d’autres solutions. Les parents allaient clairement lui en vouloir de les faire revenir, mais puisqu’ils n’avaient pas d’autres choix… « Ils vont demander pourquoi tu tiens à ce qu’ils rentrent… qu’est-ce que tu vas leur dire ? » Dans tous les cas, ce serait elle la fautive et ils lui feraient sans doute comprendre. Abréger si vite un si beau voyage… Elle avait l’impression d’accaparer tout son entourage et de gâcher leurs vies. Comme s’ils devaient tous lui être dévoués… Egoïste, voilà ce qu’elle était. Triste constatation. « Non… je pense que… t’as besoin d’être un peu seul. Et moi aussi. Va courir… je te fais confiance. On se voit plus tard… » Ne plus le coller partout, ne plus le coller partout
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Kainoa + Mona + Sean.
TON AVATAR : Max Irons.
TES CRÉDITS : Isleys + Minori.
TA DISPONIBILITE RP : 1/4
(Ana-Sofia - Nia - Lexia)
À venir : Rhys - Gwen flash-back.
RAGOTS PARTAGÉS : 5222
POINTS : 5523
ARRIVÉE À TENBY : 05/11/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 27 y.o. (18.02.90)
CÔTÉ COEUR : Marié à Ana-Sofia.
PROFESSION : Vétérinaire.
REPUTATION : J'ai toujours trouvé qu'il avait la tête sur les épaules. Alors pourquoi diable un mariage aussi précipité avec une femme peu recommandable ?!



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: caleb ∇ i believed i could fly... Sam 28 Nov - 5:03


Retenant un haussement de sourcils dubitatif, Caleb se contenta d’opiner vaguement de la tête. Un débat n’aurait servi à rien, de toute manière. Si Nia avait été enceinte, il aurait immédiatement fait rappliquer Nate, que ce dernier le veuille ou non, pour le confronter à la réalité - peu importait si aucun des deux n’aimait cette idée. Et au passage, Nate y aurait sûrement perdu quelques plumes. Mais il était vrai que la situation était bien différente. Il était encore un peu sous le choc, de toute manière. Et s’il n’était pas d’accord sur le fait qu’il n’y ait pas grand-chose à reprocher à Nate, Caleb allait bien se garder d’en faire part à sa petite soeur. Mais il n’en pensait pas moins ; on ne lui ferait pas croire que ce guitariste était blanc comme neige. Il avait beau essayer de rester aussi objectif que possible, tenter d’imaginer quelle serait sa réaction s’il ne s’agissait pas de Nia… C’était tout bonnement impossible, du moins pour le moment. Il n’y arrivait tout simplement pas. Sur ce coup-là, son point de vue borné ne changerait sans doute pas.

Le jeune homme réprima une grimace en entendant Nia affirmer que l’homme qui l’aimerait n’existait pas. Elle était trop jeune pour être blasée. Beaucoup d’adolescentes rêvaient du prince charmant, non ? Bien sûr, il ne voulait pas spécialement que ce soit son cas parce qu’elle risquait fortement d’être déçue, mais il n’avait pas non plus envie qu’elle ne croie pas en l’amour. Il y avait des difficultés, il y en aurait toujours. Mais le bonheur que ça pouvait apporter était également inégalable. « De toute façon, je t’aime bien assez pour tous les hommes de cette planète. » Ça n’avait sans doute rien de réconfortant à proprement parler ; mais au moins, c’était vrai. « La leçon, c’est que les hommes ne pensent généralement qu’au sexe et que ça leur pose pas vraiment de problème de conscience de jeter les filles ensuite. » Ce n’était même pas une accusation directe contre Nate, en plus. C’était simplement la triste réalité. Un fait, ni plus ni moins. Et puis Caleb n’aimait pas spécialement parler ainsi à Nia ; mais il avait l’impression qu’il devait le faire. D’ailleurs, ce n’était pas le premier discours qu’il lui tenait à ce sujet. Combien de fois ne lui avait-il pas répété que les intentions des hommes n’étaient que rarement pures et dénuées d’intérêt ? « Je sais, c’est nul et j’en suis désolé. » Il espérait seulement qu’elle ne lui pose pas de questions à propos de son propre passé avec les femmes. Bien sûr, il y avait carrément pire, dans le genre… Mais ce n’était pas pour autant qu’il avait spécialement envie d’en parler à sa petite soeur. Il y avait des limites, quand même. D’ailleurs… Si lui-même venait à perdre Paige, comment réagirait-il ? Aussi mal que Nate ? Le pâtissier n’en avait pas la moindre idée, mais franchement, il ne voulait pas du tout y penser. C’était trop douloureux.

« Je sais pas encore ce que je vais leur dire… Je vais réfléchir un peu. Au moins quelques jours. » Il ne fallait pas qu’il leur mette trop la puce à l’oreille, mais c’était forcément compliqué. Que pouvait-il bien leur raconter pour qu’ils ne s’inquiètent pas à l’excès ? Ça allait sans doute bien occuper ses pensées durant les jours à venir. Il trouverait bien quelque chose. Il avait fini par être doué pour cacher à ses parents des choses qu’ils n’avaient pas forcément besoin de savoir, sans pour autant les tenir à l’écart de sa vie (ni de celle de Dan avant, ni de celle de Nia maintenant). « De toute façon, je vais pas rentrer dans trop longtemps. Juste… Je crois qu’entre quarante-cinq minutes à une heure, ça me suffira pour… Pour me remettre un peu les idées en place. Je reviendrais avec une pizza. » Courir, il n’y avait que ça de vrai. Il allait se défouler ; ça lui ferait du bien, il en était absolument convaincu. C’était un échappatoire parmi tant d’autres. En fait, Caleb aurait bien voulu attraper un ballon de rugby… Mais il aurait sûrement du mal à trouver quelqu’un à cette heure-ci pour jouer avec lui. Alors il remonta dans sa chambre, se changea rapidement et attrapa ses écouteurs. Puis, de retour dans le salon, il pinça affectueusement la joue de Nia avant de fermer soigneusement la porte à clé derrière lui et de partir dans l’obscurité et le froid.

_________________

On peut donner bien des choses à ceux que l’on aime. Des paroles, un repos, du plaisir. Tu m’as donné le plus précieux de tout : le manque. Il m’était impossible de me passer de toi, même quand je te voyais tu me manquais encore.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: caleb ∇ i believed i could fly...

Revenir en haut Aller en bas

caleb ∇ i believed i could fly...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-