AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Une nouvelle arrivée à la colocation - Sevan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Une nouvelle arrivée à la colocation - Sevan Dim 1 Nov - 13:00

« Calme toi. Viens ici. » Je me jetais à terre mais il s’échappait dans l’appartement. Quel con de ne pas avoir fermé la porte de ma chambre. Je courrais après dans toutes les différentes pièces. Après quoi ? Ma dernière acquisition. Ou plutôt celle de Sevan. Sauf qu’il n’était pas au courant. Cette histoire avait commencé à l’animalerie. Comment résister aux grands yeux d’un magnifique chiot Husky ? Moi j’en étais parfaitement incapable. Le problème c’est que mes parents avaient prévenu les propriétaires de ce côté de ma personnalité et j’étais interdit d’adoption. Ils savaient parfaitement que s’ils me laissaient faire mon appartement allait ressembler à un centre pour animaux en difficulté, comme lorsque j’étais enfant. Seulement j’avais vu une petite faille : je pouvais l’adopter au nom de Sevan. Pour son anniversaire. Avec quelques mois d’avance. Enfin c’est ce que j’avais trouvé comme excuse. J’avais eu le droit d’emmener le chien aujourd’hui après le boulot. Sauf que j’avais oublié un détail : Prévenir mon colocataire de sa nouvelle acquisition. Sevan et moi n’avions jamais abordé les sujets des animaux, d’une possible adoption. Et c’est maintenant, alors que je courrais après le chiot que je me rendais compte que peut-être il était allergique, ou il en avait peur. Je me posais des tas de questions. Je ne voulais pas rendre le petit toutou. Peut-être que je pouvais faire adopter mon colocataire ? Cette idée me fit rire.

J’entendais la porte d’entrée s’ouvrir alors que je venais de prendre le chiot dans mes bras. Je courrais comme un fou jusque ma chambre et fermait doucement la porte. Forcément l’animal se mit à faire du bruit. J’entendais les pas de Sevan dans le couloir. « Chut tais-toi. » Je m’abaissais pour le caresser et le calmer. Il se mit à bailler. Un chien ca baille ? Je plissais les yeux. Je ne pensais pas que c’était possible. En tout cas, le bruit était super bizarre. Il me sautait dessus, je perdais l’équilibre et faisais un bruit de dingue. Je tapais le dos contre l’armoire et gémissais de douleur. Aouch. Je serrais les dents et me relevais. Il sautait partout, attirer par l’odeur et les mouvements alentours. Bon je n’allais pas réussir à le cacher plus longtemps. « Tu es pas censé être là alors pour le moment chut ! » J’entendais Sevan m’appeler derrière la porte. « Attends. Ne rentre pas. J’arrive. » Hors de question que je le poursuive à nouveau dans toute la maison. Je fermais la porte avec précaution et rejoignais Sevan dans le salon, un air innocent sur le visage, qui trahissait ma culpabilité. « Hey ca va ? » Je m’installais dans le canapé. « Il faut que je te parle d’un truc. » J’aurai vraiment dû lui en parler avant. Je me maudissais de ne pas l’avoir fait. « On va avoir un petit nouveau… » Je lui faisais un grand sourire. Non il ne pouvait pas être contre cette idée. Elle était trop cool ! Et puis tout le monde aimait les chiots non ? Bon sauf quand ca mord dans les meubles ou que ca pleure à 4h du matin… Mais ce n’était qu’au début.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une nouvelle arrivée à la colocation - Sevan Dim 1 Nov - 13:48

noäm ∞ sevan
La journée avait été longue. Sevan ne souhaitait qu’une chose : se coucher et ne plus sortir de son lit avant le lendemain matin. Bien sûr, il y avait assez peu de chances que ça se passe comme ça… La colocation avec Noäm c’était sympa mais rarement de tout repos. Aussi, il allait rentrer, devoir faire à manger parce que son colocataire n’aimait pas ça, sans doute allaient-ils s’égarer sur un ou deux jeux-vidéos… Et au final, ils ne seraient pas couchés avant minuit. Non, ce n’était vraiment pas possible pour le coup, le blond s’était entraîné toute la journée et n’avait même pas pu accorder un moment à Samuel. Son nouveau numéro n’était pas du tout prêt… Ca le stressait et il n’était pas forcément de très bonne humeur. Bref, il avait besoin de dormir – ce qui était assez rare, lui qui était toujours plein d’énergie.
C’était sans compter sur la dernière folie de son colocataire adoré… A peine avait-il franchi la porte que Sevan entendit quelques bruits suspects. Il fronça les sourcils : une fille ? Non, Noäm était incapable de ramener une fille ici ! Il était même incapable de leur parler, alors aucun souci à se faire à ce sujet. Il lui sembla entendre quelque chose qui ressemblait à une mauvaise chute, le blond ne manqua pas de s’inquiéter. Pour lui, son colocataire était quelqu’un de fragile et même s’il se montrait moins protecteur ces derniers temps, ça ne voulait pas dire qu’il ne veillait pas sur lui. Disons qu’il le laissait respirer. « Noäm ? » l’appela Sevan pour lui annoncer sa présence. Mais aussi pour s’assurer qu’il allait bien. Noäm lui pria d’attendre, ce qu’il fit bien sagement pour une fois.

Honnêtement, le blond s’attendait toujours au pire avec lui. C’était d’ailleurs ce qui lui plaisait chez le brun ! Ne jamais savoir à quoi s’attendre. Bon, après une journée comme celle-ci il se serait passé d’une quelconque surprise, mais tant pis…
Noäm finit par pointer le bout de son nez. Il avait l’air d’aller bien, mais arborait une petite mine coupable qui n’échappa à Sevan. Quelle connerie avait-il pu faire ? « Ca va, mais je sens que ça ne va pas aller très longtemps. Un truc grave ? » Il plissa les yeux pour réussir à déceler un quelconque indice sur le visage de son colocataire. Finalement, il cracha le morceau, enfin à moitié. Dans un rire, Sevan ne put s’empêcher de répliquer : « Quoi, t’es enceinte ? »
Noäm n’eut même pas besoin de lui en dire plus ; le chien s’en occupa à sa place en grattant contre la porte. A priori, il n’était pas fan de la chambre du brun… c’était compréhensible, vu le bordel ! Sans quitter son colocataire adoré du regard, Sevan se dirigea vers sa chambre et n’hésita pas une seconde de plus à ouvrir la porte. Là… un petit chien tout fou en sortit pour sauter sur le brun. Sevan écarquilla les yeux : qu’est-ce qu’un chien faisait ici ?

Attention, il adorait les animaux – même s’il avait un peu peur des fauves de Samuel. Mais ils vivaient ensemble et Noäm aurait dû le prévenir ! Un chien c’était du boulot, une responsabilité qu’il ne fallait pas prendre à la légère… Et bon sang, Sevan aurait bien aimé aller se coucher, là tout de suite. Il se frotta la nuque et soupira. « Noäääm… t’es sérieux là ? Tu crois pas que c’est le genre de décision qu’on doit prendre à deux ? » Le blond se voulait moralisateur… Mais ça ne dura pas bien longtemps. A vrai dire, ce petit chien était vraiment trop mignon pour qu’on refuse de le garder ! Sevan devait se résigner. « Bon… comment il s’appelle ? »
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une nouvelle arrivée à la colocation - Sevan Dim 1 Nov - 20:51


Ok j’étais conscient que ca aurait été mieux d’en parler à Sevan avant de franchir le pas et d’adopter le chien. Nous étions en colocation, nous partagions beaucoup de chose et étions obligé de vivre l’un avec l’autre, même si c’était souvent pour notre plus grand plaisir. J’adorais rentrer chez moi et savoir que j’allais avoir quelqu’un avec qui jouer aux jeux vidéos… Même si je refusais de l’admettre, j’étais rassuré de ne pas être seul en cas de problèmes. Mais ca je ne voulais pas lui dire. Il me voyait un peu trop fragile. Il faisait tout de même des efforts. La preuve alors que je me prenais les pieds dans le chien et perdais l’équilibre, Sevan n’avait pas débarqué dans la chambre en hurlant avec la trousse de secours et le téléphone dans l’autre. C’était un gros progrès. Il n’avait pas bronché et était sagement parti s’occuper à nouveau de ses affaires. Ca par contre c’était nouveau. Etait-ce de bons augures ? Je sortais de la chambre en prenant une infime précaution à ne pas faire sortir le chiot surexcité. Je cherchais une façon originale d’annoncer les choses. Je prenais un air innocent qui me donnait l’air terriblement coupable et lui demandais simplement comme il allait. Ses traits étaient tirés. Signe d’une mauvaise nuit et peut-être d’un peu d’énervement. Il me répondait que ca allait mais peut-être pas pour très longtemps. Mon sourire s’agrandissait. « Mais non voyons. » J’annonçais ensuite qu’il fallait qu’on parle. Et forcément la première chose qu’il réussissait à me sortir : est-ce que j’étais enceinte… Je levais les yeux au ciel. « Tu as tout compris. Quelle perspicacité. Je voulais savoir si tu voulais être le parrain. » Il était con mais c’est surement pour ça qu’on s’entendait si bien. Il y eut du bruit dans ma chambre. Et merde. Je haussais les épaules avec un petit air désolé. Mon colocataire avait un regard un peu moins… Enthousiaste. Il se levait et allait délivrer la pauvre bête. Immédiatement l’animal se ruait en dehors de la pièce et me sautait dessus avant de s’intéresser au blond. Je faisais une grimace en voyant qu’il se  frottait la nuque en soupirant. Bon le chien c’était le moment de sortir tes petits yeux tristes qui m’ont fais craquer. « La décision a été prise à deux… lui et moi. » plaisantais-je. Bon maintenant il fallait vraiment que je m’explique. « Je sais que c’est mal… Mais j’ai craqué. Franchement comment tu peux résister à une bouille pareille ? C’était le dernier et personne ne voulait de lui alors… J’aurai dû t’en parler. » Je l’avais légèrement pris en traitre. Juste un petit peu. « On peut toujours… faire un essai… Promis je prends la responsabilité des dégâts et accidents… » Je lui devais bien ça. Sevan me demandait son prénom. Je faisais un grand sourire. C’était une bonne réaction ça. « En fait je voulais te convaincre de le garder en t’amadouant de cette manière. En te laissant choisir. » C’était un bon compromis non ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une nouvelle arrivée à la colocation - Sevan Mer 4 Nov - 10:54

noäm ∞ sevan
« Ouais, génial, j’suis le parrain ! C’est une fille ou un garçon ? » Il ne pouvait s’empêcher de déconner, même en craignant ce qui allait arriver par la suite. Noäm était plein de surprises – Sevan aussi – alors on pouvait s’attendre à… à peu près tout !
Et effectivement, il avait fait fort pour ce coup. Un chien… un bébé chien tout mignon. Certes, il était totalement craquant mais Noäm ne semblait pas réaliser les inconvénients qu’il allait leur imposer à tous les deux. Un chien, il ne fallait pas le laisser seul trop longtemps. Un chien, il fallait le sortir trois ou quatre fois par jour, lui donner à manger et à boire aussi. De ce fait, il faudrait se débrouiller pour qu’il ne soit jamais seul très longtemps, et ça pouvait être compliqué. Sevan ne passait pas énormément de temps à l’appartement et c’était ce qui l’inquiétait un peu. Au fond, s’occuper d’un chien, pourquoi pas… Quelques frais supplémentaires mais qui étaient largement envisageables. Mais voilà, il faudrait qu’ils s’arrangent entre eux. Que Sevan réfléchisse à tout ça voulait-il dire qu’il acceptait ce chien ? Comme disait Noäm… qui pouvait résister à cette bouille hein ? Pas lui en tout cas. « Tu aurais quand même pu m’appeler non ? On aurait pris la décision à trois comme ça. » Sevan se voulait sévère avec son colocataire mais il n’y arrivait pas… Il n’était jamais en colère contre lui. Alors il sourit un peu à son commentaire. Prendre la décision à deux… oui, c’était bien trouvé.

« Un essai ? Quand on fait un gosse on le garde pas à l’essai… Tu peux pas lui faire ça à ce pauvre chiot. » Noäm ne semblait pas comprendre. Certes, on ne pouvait pas comparer un bébé et un chien mais c’était cruel de montrer un foyer à cette bête puis de le remettre ensuite en cage. En plus de ça, il était vraiment trop mignon… Sevan se posa sur le canapé et le laissa monter sur ses genoux. Il le caressa doucement et sourit à nouveau. « Maintenant qu’il est là c’est hors de question qu’il s’en aille. On peut pas lui faire ça à cette pauvre bête. Mais attention Noäm : c’est pas une raison pour ramener tout un zoo ici. On est d’accord ? La prochaine fois, tu m’appelles au moins. Je vois pas pourquoi j’aurais refusé. » Il lui aurait certes parlé de responsabilités et ce genre de choses, mais au fond… Bah Sevan aimait trop les animaux pour dire non. Maintenant qu’il ne vivait plus au cirque, ça lui faisait bizarre de ne plus en voir tous les jours. Et puis au moins, celui-là il pouvait jouer avec !
Noäm lui annonça qu’il lui laisserait choisir le prénom. Sevan regarda le chiot puis se mit à réfléchir. « J’ai pas vraiment d’idées… tu me prends au dépourvu là. J’sais pas. » Il haussa les épaules. Aussi dur que de choisir le prénom d’un gosse, pour le coup ! « Si t’as des suggestions je suis preneur… de toute façon, maintenant que j’ai dit oui, hein ? T’as déjà acheté ce qu’il faut pour lui ou tu veux qu’on y aille tous les deux ? » Une pensée le fit rire, alors il s'empressa de dire : « Je demanderai à Sam de le dresser exprès pour qu'il t'embête la nuit. » Il ne savait pas que son copain et son colocataire s'étaient déjà rencontrés...
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une nouvelle arrivée à la colocation - Sevan Mer 18 Nov - 17:20

J’avais fini par m’habituer à l’humour de Sevan qui était au final assez proche du mien. Mais comment est-ce que nous faisions pour ne pas nous taper sur les nerfs ? C’était un véritable mystère. Enfin, non je ne lui cachais pas un enfant, mais bel et bien un chiot. J’avais craqué. Comment résister à cette bouille parfaite ? Il semblait tellement triste dans sa petite cage ! Si Sevan l’avait vu, lui aussi il aurait craqué. Le blond me faisait la leçon mais j’avais réponse à tout à cet instant. Je ne voyais pas en quoi la présence d’un chien pouvait être un grand bouleversement, j’avais toujours été élevé avec des animaux. C’était normal. « Ok je le reconnais. Désolé. » Je le voyais fondre en posant son regard sur la petite boule de poil. L’idée de l’essai ne lui plaisait pas à contrario. Je haussais les épaules avant qu’un grand sourire ne se dessine sur mon visage. Je ne pouvais pas laisser passer une occasion comme celle-là. « En fait je pensais plutôt te ramener toi au magasin dans ce cas-là. » le taquinais-je. Non je ne pouvais pas redonner Sevan pour prendre un chien. Tout de même ! J’étais convaincu que c’était une bonne idée et personne ne pourrait me faire changer d’avis. Ce n’était pas si compliqué que ca d’élever un chien : il fallait lui donner à boire et à manger, le promener et faire attention qu’il ne morde que les affaires du colocataire. Je levais les yeux au ciel concernant sa remarque sur le zoo. «Bon d’accord, je vais faire cet effort. » je n’avais pas pensé à l’appeler. J’étais bien trop convaincu qu’il allait être aussi emballé que moi à cette idée ! Je tentais tout de même de l’acheter en lui laissant le soin de choisir le prénom que notre animal de compagnie allait porter pour le restant de ses jours. Je me baissais pour caresser le chiot qui mâchonnait déjà un truc que je n’avais pas envie d’aller rechercher. « Noäm junior, Monsieur le chien, Oups… » Bon ok je n’étais pas très imaginatif mais nous avions le temps. Un chien ce n’est pas comme un bébé, on n’est pas obligé de le déclarer dans les jours à venir pour que le prénom soit noté quelque part. « J’ai acheté les gamelles et la laisse avec le collier. » le strict nécessaire du départ. Je faisais une grimace. « Je n’ai pas pensé aux croquettes… » ok ca commençait bien… Le pauvre n’avait rien à manger. Je grognais dans mon coin. « Mouais fais gaffe à toi. » Je glissais sur les fesses grâce au chien et le gratouillais. « Sevan et moi on est d’accord pour te garder mais seulement si tu fais tes besoins dans sa chambre… Mais oui tu es un bon chien. » Le pauvre allait devenir totalement fou avec deux maîtres comme nous… Et soudain comme une association d’idée totalement improbable, je faisais un lien entre Sevan et l’inconnu rencontré quelques jours auparavant ou quelques semaines, que j’avais donc bel et bien déjà vu au cirque. Je relevais la tête vers lui comme si je venais de faire la découverte du siècle. « Sam c’est un grand brun non ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une nouvelle arrivée à la colocation - Sevan Ven 20 Nov - 23:48

noäm ∞ sevan
Il adorait la répartie de son colocataire. Si on ne pouvait pas résister à un petit chiot comme ça, on ne pouvait pas non plus résister à un garçon comme lui. Sevan ne passait pas une journée sans rire grâce à Noäm, et il faudrait très sérieusement penser à le remercier pour ça. C’était devenu une relation très importante dans sa vie, en peu de temps. Quelqu’un qui n’avait rien à voir avec le cirque et c’était plutôt plaisant de changer d’univers par moment. Bien sûr, il pensait toujours à son boulot dans un coin de sa tête, mais avec Noäm il pouvait relâcher un peu la pression. « Ils m’auraient pas repris. Mais si le patron est mignon, j’suis plutôt partant en fin de compte. Puisque mon coloc veut pas de touuut l’amour que je lui porte… » Il se sentait un peu coupable de faire une blague pareille maintenant qu’il sortait avec Samuel. Mais après tout, son couple devait rester secret alors autant demeurer naturel non ? Puis, ce n’était qu’une blague. Aucun autre homme ne l’intéressait plus… c’était tellement niais ! Sevan s’amusa également à faire référence à leur dernière soirée dehors, en compagnie de la voisine. Il avait fait semblait de s’être épris de Noäm… et parfois il en faisait quelques blagues. Une soirée qu’il n’oublierait probablement pas puisqu’il s’était pris une belle claque.
« Noäm Junior ? Non mais t’as rêvé toi ! » Un seul Noäm, c’était bien suffisant… Sevan réfléchit quelques instants, regarda le petit chien. Il était vraiment trop mignon, son colocataire avait assez bien choisi. Il avait du goût : pour les animaux, pour les colocataires, tout ça tout ça… « J’aime bien Sparky. Tu penses quoi ? » Il se frappa le crâne en entendant que Noäm n’avait pas pensé aux croquettes. Comment pouvait-on prendre un chien sans penser à lui acheter à manger ? « Tu me désespères… va falloir qu’on aille lui acheter ça. Enfin, c’est ton boulot hein ! » Il disait ça, il disait ça… Mais Sevan allait aussi s’en occuper de ce chien, bien volontiers même ! C’était juste pour l’embêter un peu. Mais pour ce soir il n’était pas vraiment motivé pour ressortir… à la base le blond avait juste voulu se coucher. « On fait un deal ? Tu vas lui chercher des croquettes, et je fais à manger. Ou je commande, j’me tâte… » Parce qu’encore une fois : vraiment pas motivé.
Il ne se priva pas pour donner une petite tape à l’arrière de la tête de son colocataire. « Si tu lui apprends des trucs comme ça, c’est toi qui vires ! »

En effet, pauvre chien.

Et pauvre Sevan, qui par mégarde aida Noäm à faire le rapprochement entre Samuel et un presque parfait inconnu rencontré dans un bar ! « Ouais, c’est un grand brun. C’est le dompteur, tu sais. Son numéro était juste avant le mien. » Noäm n’était venu qu’une fois alors ce ne serait pas étonnant s’il n’arrivait pas à se souvenir de lui.
Le blond se mordit de la lèvre. Parler ainsi de Sam… rah, il adorerait dire à son meilleur ami qu’il était en couple avec ce brun. Parce que oui : Noäm était bel et bien son meilleur ami ! Sevan ne tarda pas à le rejoindre sur le sol, s’asseyant près du chien et lui. « Tu sais. J’t’ai pas tout dit. » Il prit le petit chiot dans ses bras, souriant un peu. Il avait un peu peur que Noäm le prenne mal. « J’ai un copain depuis pas très longtemps. »
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une nouvelle arrivée à la colocation - Sevan Mer 25 Nov - 17:30

J’avais apparemment réussi à convaincre Sevan. Bon ca n’avait pas été très compliqué et je devais avouer que le chien avait fait la majeure partie du travail en étant mignon. Je savais que Sevan prendrait bien l’arrivé d’un nouvel être dans notre colocation de folie. Ce n’était qu’une question de temps. Un être humain serait bien incapable de nous supporter et en plus, je doute qu’il accepterait de dormir dans un panier dans le salon. Je levais les yeux au ciel alors que mon merveilleux colocataire se mettait à parler de tout l’amour qu’il me partait. « On va dire ça. » me contentais-je de répondre. Je savais bien ce à quoi il faisait allusion et il était hors de question que je tombe à nouveau dans le panneau de la discussion à ce sujet. Nous parlions du prénom du chien. Il fallait bien lui en trouver un. Nous aurions l’air bien idiot sinon. En général c’est la première question que les gens posent… Et je ne sais pas ne semble pas être une réponse acceptable. Je proposais un nom à la hauteur de nos espérances pour lui : Noäm junior. Idée que Sevan rejetait en bloc. « Tu vois, tu es toujours contre moi. » Je soupirais faussement vexé. Je haussais les épaules à sa proposition et regardais le chien. « Oui il a une tête à s’appeler Sparky. » Je lui faisais un grand sourire. « Et puis je peux toujours l’appeler Noäm Junior dans ton dos de toute façon. » Le chien allait devenir aussi fou que nous et n’allait plus rien comprendre. Je faisais le tour des articles que j’avais pour le chien… Et ce que j’avais oublié. Putain les croquettes ! Il fallait vraiment être con pour oublier les croquettes ! « Ouep. Je n’ai pas assuré. » Je reconnaissais mes tords, c’était un bon point. Sevan me proposait un deal : j’allais chercher les croquettes et lui faisait à manger. C’était acceptable. En plus je n’allais pas avoir à bouger. « Ca marche. Je vais envoyer un message à l’animalerie. Il passera déposer le sac. Il me doit un service. » Il venait de se faire avoir en beauté. J’avais bien trop peur de ce qu’il pourrait faire avec le chien pendant mon absence. Ma chambre était déjà un capharnaüm pas besoin d’en rajouter. Je grimaçais et posais ma main sur ma tête, là où il avait frappé. Il devenait fou ou quoi ? Ce serait super drôle ! « Hé ! Tu parles ! Tu ne peux pas te passer de moi plus de cinq minutes ! »

Sam. Le prénom avait été à peine provoqué que j’avais un espèce de petit électrochoc et que je faisais le rapprochement avec l’homme que j’avais rencontré dans un bar avec ses questions indiscrètes. Je commençais à comprendre un peu mieux ce qui s’était passé ce soir-là. « Oh putain : Mais oui ! » L’illumination du siècle. Je retenais un petit nom d’oiseau, enfin plus ou moins. Il devait avoir compris que j’étais le coloc’ de Sevan avant même que je ne parle de lui ! Heureusement que je n’en avais pas trop dis. Je réfléchissais en gratouillant le ventre du chien… Ca aurait été très bizarre que je gratouille Sevan mais admettons… Je relevais la tête vers lui d’ailleurs. « Tu ne me dis jamais rien. » le taquinais-je. « Tiens il va falloir que j’ailles m’en plaindre à Lisa ! » Je lui faisais un clin d’œil. Il prennait le chien et m’annonçait avoir un copain. « Cool ! » J’étais content pour lui. Nous avions tous les deux trouvés quelqu’un c’était une bonne nouvelle. Je sentais son regard sur moi. « Quoi ? Laisse-moi deux secondes : le temps de digérer que non, je ne suis pas l’homme de ta vie. » Que ce soit un copain, une copine, un hamster je m’en fichais. Non les hamsters c’est dégueux quand même. Deux secondes plus tard je lançais. « Ok. De toute façon j’avais déjà commencé à faire mon deuil en sortant avec Devyn. » J’étais convaincu de lui en avoir déjà parlé…. Ou pas. Peu importait dans le fond.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une nouvelle arrivée à la colocation - Sevan Jeu 26 Nov - 22:43

noäm ∞ sevan
« On peut pas lui donner plusieurs prénoms… Il va devenir fou ! Enfin, il va le devenir tôt ou tard avec nous deux, mais le plus tard sera le mieux. Alooors… si tu comptes t’obstiner à l’appeler Noäm Junior, autant l’appeler comme ça directement. Tant pis pour Sparky… » Il fit une moue déçue, histoire d’essayer de l’appâter… Clairement, s’ils optaient finalement pour Noäm Junior… il éviterait tout simplement de l’appeler ! Oh, c’était un bel hommage pour son colocataire c’était certain mais un seul Noäm ici était suffisant !
Quand le brun mentionna l’animalerie, Sevan grimaça. Effectivement, il s’était fait avoir… Noäm n’allait pas avoir besoin de bouger mais lui par contre était de corvée de cuisine. Il attrapa son portable et lui montra. « Pour la peine, ce sera pizza. J’ai vraiment pas le courage là… » Quoi ? Ce n’était pas rompre sa part du contrat… Seulement une alternative ! S’il avait décidé de tricher, eh bien Sevan pouvait bien le faire aussi. En plus, il avait prévenu qu’il envisageait également de commander un truc. « Ou chinois, j’te laisse choisir. » Il avait de toute façon tous les numéros utiles dans son portable… puisqu’ici, il n’y avait que lui pour faire à manger et qu’il ne se sentait pas toujours l’âme d’un grand cuistot. « Je me suis passé de toi toute une journée, et je m’apprêtais à me passer de toi toute une nuit aussi… » Malheureusement, il allait devoir attendre encore un peu avant d’aller se coucher… Comptez une demi-heure pour la pizza, dix minutes pour manger et dix autres pour prendre sa douche… Oh, et peut-être une heure en plus si Noäm avait réellement envie de se faire battre aux jeux vidéos ou que le nouveau venu faisait des siennes.

Les moments confessions étaient rares entre les deux jeunes hommes. Ils étaient amis mais… pas ce genre d’amis. Enfin, ils ne l’étaient pas souvent en tout cas. Quand Noäm s’exclama, Sevan ne fit pas le rapprochement. Il pensa seulement que son colocataire revoyait vaguement le visage de Samuel et n’imaginait pas une seconde qu’ils avaient pu se rencontrer ailleurs, et que c’était ce qui faisait tilt chez lui. « On se dit quasiment que des conneries, j’y peux rien, c’est un rituel. » Il sourit doucement. Mais c’était exact ; ils ne se disaient rien… Noäm ne savait pas que Sevan avait un copain – bon d’un côté ils se cachaient, donc – mais Sevan ne savait pas non plus… que Noäm avait une copine. Une copine, lui ?! Le gars qu’il prenait pour un puceau tout timide ? Ah ça non, il ne lui avait pas dit ! Sevan s’en serait souvenu… « Mais je suis pas non plus l’homme de ta vie alors ! » Il fit un énorme sourire et lui donna un petit coup d’épaule. « Waw, bébé Noäm grandit ! Et alors, ça fait combien de temps ? Et POURQUOI t’as rien diiit ? Elle est jolie hein ? Hein ? Hein ? » D’accord, c’était peut-être pour ça que Noäm n’avait rien dit… « Faut que tu me la présentes ! Tiens, on se fera une sortie avec Sam et elle ! » Puis il réfléchit… non, impossible, puisque Sam ne voulait pas qu’ils se montrent. Il soupira. « Euh non, sans Sam en fait. D’ailleurs, j’compte sur toi pour te taire. Les gens sont pas censés savoir. »
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une nouvelle arrivée à la colocation - Sevan Ven 27 Nov - 22:25

Je levais les yeux au ciel en voyant la moue déçue de Sevan. Il tentait de m’attendrir le bougre. Bon en même temps je n’avais pas vraiment l’intention d’appeler le chien Noäm… Ce serait vraiment très bizarre et ca pourrait créer des situations très bizarres. Je souriais à deux doigts de rire en imaginant Sevan dire à quelqu’un qu’il devait rentrer à la colocation pour sortir Noäm sinon il allait faire ses besoins sur le tapis. « En même temps tu regardes un chien et tu lui dis n’importe quel mot en le regardant il sera convaincu que tu l’appelles. C’est l’intonation qui compte ! » Je devais avouer qu’un seul Noäm c’était largement assez, la planète n’allait pas réussir à survivre à deux aussi proche l’un de l’autre. « Allons-y pour Sparky si ca peut te faire plaisir ! On appellera le chat avec mon prénom ! » Je lui faisais un grand sourire innocent. Ce n’était que pour le taquiner. Nous allions y aller étape par étape. Si nous survivions au chien peut être que… Mais c’était mal parti. J’avais déjà oublié les croquettes pour nourrir le chien. Heureusement j’avais une arme secrète. Le gérant de l’animalerie me devait un service pour mes heures supplémentaires. En plus l’appartement était sur son chemin. Il allait nous en déposer sans problème. Sevan venait de se faire avoir. J’allais avoir le droit à un repas sans bouger le petit doigt. Enfin lui non plus étant donné qu’il avait décidé de commander. Je haussais les épaules. C’était de bonne guerre. J’attrapais son portable et regardais un peu ce qu’il proposait. Je lui rendais en tranchant. « Chinois. » La pizza ne me disait rien. Je grimaçais : non il ne pouvait pas se passer de moi. « Tu as passé ta journée le portable à la main, attendant avec impatience de mes nouvelles… Je le sais. Pas besoin de te cacher. » Sevan était mon meilleur ami… Mais j’étais malheureusement certain que ce n’était pas le genre à attendre un message de ma part… Quelle tristesse !

Sevan venait de faire un pas vers moi en se confiant. Il avait aussi réussi à assembler bien malgré lui les pièces du puzzle. Je savais maintenant qui était l’inconnu aux questions étranges. Je savais aussi que je m’étais fais avoir en beauté. J’avais même parlé de Sevan. Heureusement que j’avais tenu ma langue pour certaines infos… Il me sortait de mes pensées : « Pas faux. » Les conneries et les blagues surpassaient les conversations sérieuses. J’avais ainsi réussi à cacher ma relation avec Devyn, parce que je craignais la réaction qu’il était justement en train d’avoir. Je soupirais et passais ma main dans mes cheveux. Ca y est la bombe était lancée. J’avais le droit un coup dans l’épaule. Je posais ma main dessus en grimaçant. Il avait plus de force qu’il n’y paraissait. « Voilà pourquoi je ne te dis jamais rien… » Je soupirais lourdement. « Elle s’appelle Devyn. Oui elle est super canon et accessoirement elle vit… Enfin vivait avec mon frère… » Je me rendais compte que ce que je venais de dire était très bizarre. La précision vallait le coup cette fois. « En coloc’ ! C’était la colocataire de mon frère mais il déménage pour vivre avec Malone et… » Je finissais par me taire. Le blond voulait que je lui présente ma petite amie. Je voulais la garder. Une sortie avec Sam ? Oh ca c’était aussi une bonne idée. J’avais deux trois mots à lui dire. Je caressais le chien qui se roulait sur le sol. La relation entre Sevan et Sam étaient donc secrètes. Je lui fis signe qu’il pouvait avoir confiance en mon silence. « On peut toujours aller se boire un verre. Ou même se faire ca ici. J’aimerai bien savoir si Sam est aussi bizarre lorsqu’il est sobre. » Je ne pouvais m’empêcher de me mettre à rire. Je me levais pour ramener une gamelle d’eau au chien. Je savourais d’avance de me retrouver en face de Sam à nouveau…. Maintenant que j’avais retrouvé mes esprits, j’étais prêt à prendre une petite revanche. « Tu pourras lui dire que moi aussi j’ai deux ou trois questions pour lui. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une nouvelle arrivée à la colocation - Sevan Sam 28 Nov - 17:53

noäm ∞ sevan
Sparky. Victoire ! Noäm avait eu le chien, Sevan avait eu le prénom ! Mais… hein ? Le chat ?! Il effaça bien vite le sourire béat de son visage et le regarda avec de gros yeux. « Je t’ai dit, pas d’arche de Noé dans l’appart ! Enfin… si c’est un tout petit bébé chat… » Non Sevan, il ne fallait pas dire ça ! Si ça se trouve Noäm s’était juste contenté de plaisanter, mais si le blond se montrait partant… il n’hésiterait probablement pas. D’accord, Sevan avait un faible pour les petits chatons. Devait-il s’attendre à en trouver deux nouveaux dans l’appart quand il rentrerait demain soir ? Ca ne lui déplairait pas tant que ça, au fond… Mais si l’un et l’autre craquaient aussi facilement pour les animaux, cet appartement finirait en zoo. Alors il secoua la tête. « Non, non. Pas de bébé chat ! Même s’ils sont trop… Non, j’me tais. Pas de bébé chat. » Il était malgré tout persuadé que c’était trop tard et que l’idée était déjà montée jusqu’au cerveau de son colocataire.
« Va pour le chinois. Je vais commander une tonne de sushis je crois, j’ai la dalle… » Il préféra ne pas surenchérir quand Noäm affirma qu’il avait passé la journée à attendre un message et se contenta de hausser les épaules. En réalité, Noäm était très important dans sa vie mais il valait mieux ne pas trop lui dire sinon il prendrait la grosse tête. Oh, en fait… Il avait déjà la grosse tête ! Autant ne pas aggraver les choses. « Si ça te fait plaisir d’y croire ! » Se contenta-t-il d’ajouter. Au fond, son ami n’avait pas tort. Quand Sevan passait encore ses journées à s’inquiéter pour son état de santé, oui, il lui arrivait d’attendre un message pendant des heures. Mais ça allait mieux maintenant.

« Ca va, je m’intéresse juste à ta vie sentimentale ! » grimaça Sevan alors que son colocataire se plaignait de son trop plein d’entrain. Il écouta attentivement les quelques informations que voulait bien lui donner Noäm, content d’en savoir plus. « Ca fait combien de temps ? Et elle est jolie ? » Quelle question… Bien sûr qu’il devait la trouver jolie ! Peu importait, il avait trop de questions dans la tête ! Dont une qu’il se retiendrait de poser pour l’instant, elle risquerait de choquer le petit prude Noäm… « Oh oui, faire une soirée ici c’est bien ! Mais… hein ? Sobre ? » Il se frotta le crâne, ne comprenant pas ce que voulait dire son colocataire. Le reste de ses paroles n’arrangea rien. Des questions ? Décidément, il ne comprenait pas. « Attends… t’as déjà rencontré Sam ? J’veux dire… à l’extérieur du cirque. Il t’a posé des questions ? Sur moi… ? » Il hésitait entre être touché et être vexé. Pourquoi on ne lui disait jamais rien, hein ?
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une nouvelle arrivée à la colocation - Sevan Lun 30 Nov - 22:26

Je laissais Sevan choisir le prénom du chien. En même temps Sparky c’était cool. J’aimais beaucoup, même si un hommage à ma petite personne aurait été fort sympathique. Non je voulais l’embêter. D’ailleurs pour continuer sur ma lancée, je sous-entendais que la prochaine étape était un petit chat. Je m’attendais à un non ferme et définitif mais ca n’était pas le cas. Il était presque d’accord. Un grand sourire s’affichait sur mon visage. Il faisait demi-tour en me disant que finalement non, il ne fallait pas céder. Je hochais la tête, en gardant l’idée dans un petit coin de mon esprit. Je n’étais pas un grand fan de chat mais tout de même. Ils étaient vraiment trop mignons. « Voyons déjà comment on s’en sort avec Sparky. ». C’était mal barré étant donné que nous n’avions même pas de croquettes pour lui. Grosse erreur de ma part, que j’avais réussi à régler en envoyant un petit message au propriétaire de l’animalerie. Et Sevan s’était occupé de notre repas : ce soir ce serait sushi. « Pareil. J’ai super faim ! » A nous deux, nous allions réussir à faire couler le restaurant du coin. Nous étions capables d’engloutir des tonnes de nourriture. Surtout moi en fait… J’étais connu dans la famille pour cette capacité hors de commun. Et celle de ne pas prendre un gramme même après une dizaine de cheeseburger bien gras. Mon médecin ferait une crise cardiaque s’il savait ce que je mangeais au quotidien. Je faisais attention, mais c’était loin du menu parfaitement diététique recommandé pour les personnes comme moi. Je faisais un grand sourire à Sevan concernant le message. « Mai oui ! Ca me fait très plaisir voyons ! » Nous étions tous les deux conscients que nous avions pris une place importante dans la vie de l’autre. Un nouveau meilleur ami. Mon seul meilleur ami en réalité.

J’avais le droit à des questions sur ma vie privée. Voilà pourquoi j’avais attendu avant de lui parler de Devyn. Si les choses ne s’étaient pas passés comme prévu, je n’aurai pas aimé passer un long moment à lui expliquer pourquoi et voir son regard inquiet sur moi. Et puis le dire à Sevan devait se faire uniquement après les aveux à la colocation. Sait-on jamais… S’il était incapable de tenir sa langue comme moi et faisait une bourde. Je lui donnais le minimum d’informations syndicales concernant ma petite amie. C’était bien plus drôle de le tenir en haleine, ne lâchant qu’une petite info de temps à autre. Nous étions donc tous les deux en couple. Moi officiellement, Sevan Officieusement. Les sorties en couple ce serait pour plus tard. En attendant, j’avais bien envie de revoir Sam. Nous n’avions pas fini notre petite discussion en dehors du bar… D’autant que maintenant j’avais toutes les cartes en main. Le blond se frottait le haut du crâne ne comprenant plus rien. Je posais la gamelle sur le sol. « C’est une longue histoire. » lui répondais-je avant de me laisser tomber sans une once de classe ou de délicatesse dans le canapé. « Ouep il y a un bon moment… Tu sais lorsque je suis sorti avec quelques amis et que tu as passé toute la journée du lendemain à te foutre de moi parce que j’étais à l’agonie après quelques bières ? » Triste journée. J’avais passé toute la matinée la tête dans les toilettes. Inutile de préciser que tout le monde avait compris que ce n’était pas à cause de mes problèmes de santé mais bien l’alcool. Mais c’était une autre histoire. « Plus moyen de savoir où je l’avais croisé. Non il ne m’a pas vraiment parlé de toi. Il m’a plutôt posé des questions sur moi. » Le genre de question que toi tu pourrais poser sans problème. « Je ne sais pas comment tu lui as parlé de moi, mais vu ce qu’il m’a demandé ca devait pas être hyper élogieux. » Je passais ma main dans mes cheveux. Il y avait forcément une raison logique à ses questions… Un peu de jalousie ? Cette idée me faisait sourire avant que je ne commence à rire. Heureusement que je ne lui avais pas tout raconté.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une nouvelle arrivée à la colocation - Sevan Mer 2 Déc - 23:19

noäm ∞ sevan
Noäm n’aurait jamais dû parler de chat et Sevan n’aurait jamais dû montrer l’intérêt qu’il avait pour ces petites bêtes… A coup sûr, son colocataire adoré lui en ramènerait un ou deux dans deux semaines « pour tenir compagnie à Sparky ». Un animal c’était un peu comme un gosse… Un c’était bien mais on en voulait toujours un deuxième pour que le premier ne s’ennuie pas. Ce qui laissait penser que cet appartement deviendrait bel et bien un zoo dans les mois à venir… Si personne ne les arrêtait ! Bien sûr, Sevan pourrait endosser ce rôle. Mais il était incapable de résister à une jolie frimousse ! Ni celle de Noäm, ni celle des animaux qu’il pourrait éventuellement ramener. Ca promettait… « Bien sûr tu paies hein. » qu’il dit avec un petit sourire avant de passer commande. Sans doute leurs meilleurs clients ! C’était pareil quand ils commandaient une pizza : une seule ne suffisait jamais et puis si le livreur était mignon Sevan donnait un peu plus pour lui… Oui, il avait tendance à faire attention à sa ligne mais depuis qu’il était obligé de cuisiner tous les soirs… il se faisait livrer plus souvent qu’avant ! Probablement ce qu’on appelait la flemme. Pour compenser, il faisait un peu plus de sport ! Mais il était fort probable qu’il ait pris un peu de poids… Ils y remédieraient vite avec Sam quand ce dernier sera prêt !

En parlant de Devyn puis de Samuel, son ami finit par lui avouer qu’il avait déjà rencontré son copain. Comment c’était possible ? Et puis, pourquoi on ne lui avait rien dit d’abord ? Il semblait que Samuel aie posé quelques questions sur Noäm… Le pauvre, Sevan s’imaginait bien volontiers l’interrogatoire qu’il avait subi ! « Ouais c’était plutôt chouette de me foutre de ta gueule. » Il sourit. Sevan n’était pas mieux. Il ne buvait jamais alors quelques bières lui suffisaient tout autant… Finalement le blond leva les mains au ciel pour clamer son innocence. « J’ai rien dit de mal à ton sujet, je le jure ! Bon, peut-être que t’étais chiant, que tu savais pas faire à manger et que t’étais probablement puceau. Rien d’autre ! » Il se mit à rire. « Que t’étais mon meilleur ami aussi et qu’ici ça se passait bien. Il t’a posé quel genre de questions ? On sortait même pas encore ensemble… » Samuel aurait-il voulu s’assurer que son colocataire n’était pas un fou furieux ? « S’il voulait apprendre à te connaître, il aurait pu simplement me demander… J’aurais arrangé ça. » Le dompteur fonctionnait un peu bizarrement ! D’un autre côté, Noäm n’aurait peut-être pas dit les mêmes choses s’il avait su que c’était lui ? « J’vais engager le sujet avec lui, j’suis curieux de savoir s’il va m’en parler ou pas. »

On ne tarda pas à sonner à la porte. Sevan regarda Noäm, priant pour qu’il se lève à sa place… Mais non, il ne fallait pas trop y compter. Alors il s’aida du mur pour se remettre debout et alla ouvrir au livreur.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une nouvelle arrivée à la colocation - Sevan Mer 23 Déc - 12:32

J’allais essayer de faire un effort et de ne pas transformer l’appartement en un refuge pour animaux en détresse et j’allais me contenter de mon travail à l’animalerie pour les aider à trouver une famille aimante. Mais si jamais avec le chien les choses se passaient bien on pouvait toujours imaginer l’arrivé d’un petit chat ! Bien qu’il fallait faire attention. Les chiens et les chats s’entendent bien s’ils sont mis en contact jeunes… Peut-être que je pouvais emmener notre gros nounours à l’animalerie pour tester ses réaction ! Je gardais cette idée dans un coin de ma tête. En attendant Sevan allait passer commande pour notre repas. « Ca marche. » Il venait de m’avoir en beauté. C’était de bonne guerre. « Mais tu te débrouilles pour le pourboire ! » La note allait déjà être assez salée vu les estomacs que nous avions tous les deux et le blond avait une fâcheuse tendance à être assez généreux parfois. Les livreurs devaient préférer que ce soit lui qui ouvre, moi j’étais tellement heureux d’avoir enfin de quoi manger que j’en oubliais tout le reste. Je faisais déjà un gros effort pour me souvenir que j’avais un colocataire et que je ne devais pas manger seul. Heureusement que mon métabolisme ainsi que mon hyperactivité me permettait de ne pas devenir énorme. Dans le cas contraire, je serais certainement une énorme barrique que l’on devrait faire rouler pour avancer. De toute façon, je savais déjà que lorsque ma mère allait me revoir j’allais avoir le droit à un magnifique « tu as grossi. ». Autant que ce soit vrai !

La discussion s’orientait sur nos petits amis respectifs. Je sortais avec Devyn depuis assez longtemps pour être convaincu que c’était quelque chose de sérieux et donc pouvoir en parler à Sevan, même si c’est lui qui avait lancé le sujet. Pour ce qui est de son copain à lui… Et bien je le connaissais. Le fameux Samuel et ses questions particulièrement … mémorables. Je grimaçais. « J’ai encore l’estomac retourné rien que d’y penser. Méfies toi le jour où la cuvette des toilettes deviendra ta meilleure amie pendant quelques heures. Je ne vais pas te louper. » Je lui faisais un grand sourire carnassier. J’allais surement bien plus m’inquiéter qu’autre chose. Sevan avait une santé de fer, comparé à la mienne, alors le jour où lui serait malade : panique à bord ! Le sujet n’était pas là, nous parlions bien de Sam. Je questionnais Sevan sur ce qu’il avait bien pu lui dire. Je levais les yeux au ciel à sa réponse et bougonnant dans mes moustaches. « Je n’avais pas envie de t’étrangler dans ton sommeil à ce moment-là. » Encore un magnifique sourire digne d’une pub pour dentifrice avant quelques éclats de rire. « Il m’a demandé si je me droguais. Non je n’ai pas fais mes blagues habituelles sur mes medocs. Si j’avais l’intention de me taper toutes les filles et les mecs du coin… » Je ne faisais pas de commentaires là-dessus. « Ensuite on a parlé de mon insupportable colocataire. » Je haussais les épaules. Au moins Sam avait pu avoir les réponses qu’ils désiraient sans que Sevan s’en mêle. Je me mordais les lèvres. « Sincèrement selon mes souvenirs il avait l’air d’être dans le même état que moi…. Les trous noirs sont possibles. » On sonnait à la porte. Je le laissais se lever. En échange j’allais dans la cuisine sortir des couteaux mais aussi ramener des verres et de quoi étancher notre soif.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une nouvelle arrivée à la colocation - Sevan

Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle arrivée à la colocation - Sevan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-