AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

If I risk it all could you break my fall ? + Kainoa & Spencer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller


TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Thomas, Lenny, Rhys & Trystan
TON AVATAR : Holland Roden
TES CRÉDITS : timeless (avatar) & petramaximoff (gifs) & Anaëlle (signature)
TA DISPONIBILITE RP : Libre (0/3)
En cours : Emrys - Kainoa - Malone - Hope - Lizzie - Nate

RAGOTS PARTAGÉS : 3663
POINTS : 2992
ARRIVÉE À TENBY : 03/05/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans. (03/05)
CÔTÉ COEUR : Fiancée à Kainoa. Elle va accoucher de leur premier enfant en Novembre.
PROFESSION : Coiffeuse au chômage.
REPUTATION : Est-ce que le gros caillou qu'elle porte au doigt est là pour nous faire oublier qu'elle a l'air enceinte ? Ces jeunes... Ils sont obligés de tout faire rapidement de nos jours...


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: If I risk it all could you break my fall ? + Kainoa & Spencer Mer 28 Oct - 19:29

I feel like a storm is coming
If I'm gonna make it through the day
Then there's no use in running
This is something I gotta face


« Non mais oui, mes meilleures chansons m'ont été inspirées par des belles femmes. Et pas seulement à l'extérieur. » Spencer réfrène poliment un gloussement, buvant une gorgée de vodka à la place. Elle doit reconnaître ça à Nate, il sait baratiner une fille. Même si c'est en utilisant les pires clichés du musicien, son charme fait tout le reste. La preuve, il est en train de sérieusement emballer la fille qui est venue s'installer à leur table. Elle semble prête à succomber, ça ne fait aucun doute. A vrai dire, Spencer ne devrait même pas se moquer de cette fille. Il n'y a pas si longtemps, c'était bien elle qui avait succombé à de telles manœuvres. Sauf que la rouquine s'ennuie tandis que ses deux voisins de tables se dévorent des yeux. Et, plus elle s'ennuie, plus elle a le temps de ruminer de sombres pensées en continuant à boire. Elle ne peut pas s'empêcher d'être agacée par l'attitude de Nate même si elle estime ne pas en avoir le droit. Il était son ex, il ne lui appartenait plus. Il pouvait draguer qui il voulait. En tant qu'amie, elle devait se réjouir, car ça voulait dire qu'il oubliait Harlow. Mais pourtant... Elle n'en revient pas qu'il soit autant affecté par sa rupture avec la brune alors qu'il a peine cillé à la leur. Et pourtant paradoxalement, elle a envie d'être là pour lui, de le réconforter. Oui, tout ça est compliqué. Si compliqué qu'elle commence à avoir la tête qui tourne. Elle le signale à Nate et lui dit qu'elle va un peu prendre l'air. Ce n'est même pas une esquive, elle a réellement besoin de se remettre les idées en place. Elle a déjà bu deux mojitos et quelques shoots de vodka et c'est peut être un peu trop pour sa petite corpulence et ses 1m60. En se levant, elle vacille d'ailleurs sur ses talons, se rattrape à la table et prends quelques secondes avant de repartir d'un pas qu'elle veut assuré.

Elle erre un peu dans cette boîte qu'elle ne connait que très peu, finit par trouver des toilettes et en profite pour se refaire une beauté. Elle remet un peu de rouge à lèvres, réajuste sa jupe en cuir et les mèches rousses qui s'échappent de sa coiffure, remarquant que son regard est très vague. Il faut vraiment qu'elle lève le pied niveau alcool parce qu'elle sait que ce n'est pas Nate qui va le faire. Heureusement qu'ils sont venus en taxi. Elle prend son temps, elle sait que personne ne l'attends à  leur table. Et puis, le monde continue de tourner alors elle repart à la recherche de la sortie, désirant plus que jamais prendre un peu d'air frais. Elle ressort des toilettes, slalome entre des danseurs, récolte quelques propositions indécentes tout en cherchant son chemin parmi les lumières qui lui paraissent tout à coup agressives. Finalement, elle parvient tout de même à distinguer un corridor avec ce qui ressemble à une sortie de secours au bout. Soulagée, elle s'élance dans cette direction, ne remarquant que trop tard que celui-ci est gardé. Elle n'avait pas vu l'agent de sécurité dans la pénombre. Elle manque de lui rentrer dedans et s'apprête à s'excuser quand elle remarque qu'elle le connaît malgré l'obscurité. Il ne s'agit de nul autre que...Kainoa ! La surprise passée, elle est à deux doigts de se taper sur le front. Mais oui, bien sûr, il travaille là. Elle le savait mais elle avait oublié ce détail. En tout cas, elle ne peut pas prétendre ne pas l'avoir vu. Elle lui adresse un petit sourire. « Salut Kai... » qu'elle souffle, presque intimidée de le voir si sérieux dans sa tenue de vigile. Elle lève la tête pour regarder le gallois dans les yeux, provoquant une accélération de son rythme cardiaque. Vite, elle rebaisse les yeux. C'est bien ce qu'elle pensait. Elle n'était pas prête à l'affronter. Pas alors que la dernière fois, ils avaient... Elle secoue la tête. « Je... je... Tu vas bien ? » Elle est gênée, empruntée. Même s'ils avaient un peu discutés par sms, les choses étaient loin d'être claires entre eux. En plus, elle a du mal à réunir ses idées ensembles quand l'alcool court dans son système nerveux. Ce qu'elle sait, c'est qu'elle ne veut pas laisser de blancs gênants s'installer alors elle reprend la parole, racontant tout et n'importe quoi. « Je suis venue avec Nate... Pour lui changer les idées. Je suppose que Harlow t'as dit... Ils ne sont plus ensembles. » Il s'en fiche probablement mais tant pis. Elle n'a pas envie d'aborder les sujets qui fâchent en première.  

_________________

As much as you want to plan your life, it has a way of surprising you with unexpected things that will make you happier than you originally planned. (by anaëlle)

:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd


TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Colton Haynes.
TES CRÉDITS : Pigfarts is real + Anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Abbey - Hope - Spencer)
À venir : Faith - Lloyd - Fiona - Sameen.
RAGOTS PARTAGÉS : 5934
POINTS : 4850
ARRIVÉE À TENBY : 01/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (13.04.91)
CÔTÉ COEUR : Fiancé à Spencer, ils attendent un heureux événement.
PROFESSION : Astrophysicien.
REPUTATION : Vous croyez que c'est parce qu'elle est enceinte qu'ils sont pressés de se marier ? Ça m'a l'air un peu précipité, tout ça...


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: If I risk it all could you break my fall ? + Kainoa & Spencer Jeu 29 Oct - 5:46


La musique assourdissante, les cris des gens qui s’amusaient, l’odeur de l’alcool, la pénombre, les filles qui l’appelaient en gloussant, l’atmosphère délurée, le manque de sommeil… Kainoa avait beau avoir désormais l’habitude de travailler dans ce cadre, ce n’était pas pour autant qu’il l’appréciait plus qu’avant. Au contraire, plus les nuits qu’il passait au Prince of Wales se multipliaient, plus il se surprenait à être fatigué de ce genre d’ambiance. Déjà qu’à la base, il n’aimait pas particulièrement sortir pour s’amuser comme les jeunes de son âge… Là, ça lui donnait encore moins envie. En plus, il avait l’honneur d’assister à tout un tas de spectacles : du mec qui essayait de conclure dans les toilettes, à la fille qui tenait à peine debout et vomissait sur le trottoir, aux gens qui tentaient de se surpasser sur la piste de danse avec des chorégraphies tellement osées qu’on se presque serait cru dans une boîte de strip-tease. En règle générale, Kainoa passait simplement son temps à ignorer tout le monde. Tout ce qu’il devait vérifier, lui, c’était que tout se passait relativement bien : le strict minimum de décence, pas de bagarres, ni d’embrouilles tout court, ni de gens cherchant à entrer sans payer ou sans en avoir l’âge légal. Les trois quarts du temps, il était posté à la porte d’entrée, pour surveiller. De temps à autre, il effectuait ce qu’on appelait communément des rondes de surveillance, c’est-à-dire qu’il parcourait toute la boîte de nuit pour vérifier que tout était à peu près en ordre. En passant devant le bar, il échangeait aussi quelques mots avec Aaron ou Holly. Et il était simplement à l’affût d’un cri un peu trop strident, ou alors de son talkie-walkie.

Depuis une vingtaine de minutes déjà, le jeune homme était adossé dans le couloir, juste derrière la porte d’entrée. Il avait croisé son petit frère avec une brune qu’il ne connaissait ni d’Eve ni d’Adam et s’était contenté d’un signe de la tête accompagné d’un petit sourire. Mais en règle générale, il ne croisait pas à proprement parler de personnes qu’il connaissait. Oh, il y en avait, c’était une certitude ; après tout, le Prince of Wales était la seule boîte de nuit potable du coin. Seulement, il ne prêtait aucune attention aux personnes - tant qu’elles ne se battaient pas entre elles, tout allait bien. Là où il avait le plus de chance de voir des proches ou des amis, c’était encore quand il contrôlait les entrées à proprement parler, mais en début de soirée, c’était son collègue de travail qui s’en était chargé. Ce n’était pas plus mal, d’ailleurs… Ce n’était jamais réjouissant de voir un tas de gens surexcités débarquer alors qu’on était soi-même là pour passer une très longue nuit à veiller et à travailler. Ce n’était pas un travail de rêve, c’était une certitude ; mais l’étudiant se consolait en se disant que comme c’était de nuit, c’était plutôt bien payé. Or, il ne pouvait pas se permettre de faire la fine bouche. Alors il se contentait de faire contre mauvaise fortune bon coeur, se répétant qu’il aurait pu dénicher pire comme job et que l’année prochaine, si tout se passait bien, il en aurait un autre, un qui lui plaisait vraiment.

La soirée n’avait pas été trop agitée, d’ailleurs. Kainoa avait seulement dû intervenir auprès d’un mec qui se montrait un peu trop insistant - le genre de trucs qui arrivait tout le temps là, en fait. Rien de bien méchant, en somme. En-dehors de ça, c’était l’ennui total. Il jetait régulièrement un coup d’oeil à sa montre, mais l’horloge semblait s’être décidée à lui jouer des tours. Et puis soudain, il entendit des bruits de pas précipités. Un peu surpris, il se redressa… Pour se retrouver nez-à-nez avec Spencer. Même dans la pénombre, il n’aurait pas pu ne pas la reconnaître. « Bonsoir, Spencer. » Le Gallois esquissa un sourire. Il était étonné de la voir là. Elle ne lui semblait pas forcément portée sur ce genre d’endroits. Mais après tout, il ne la connaissait pas depuis si longtemps que ça… « Je vais bien, merci. Juste un peu fatigué… Et toi ? » Il essayait de prendre un ton dégagé et de faire comme si rien ne s’était passé entre eux, mais ce n’était pas facile. En plus, il n’avait pas pu s’empêcher de noter à quel point elle était sublime (encore plus que d’habitude). Il ne lui fallait pas beaucoup de lumière pour constater que sa jupe en cuir la mettait vraiment en valeur et que sa chevelure rousse était toujours aussi superbe. Bon sang, concentre-toi, Kainoa. « Oui… Oui, elle m’en a parlé. J’étais désolé pour eux… Enfin, pour lui, surtout… » Il savait à quel point elle était proche de Nate. « Tu veux aller faire un tour dehors ? » lui proposa-t-il. Après avoir obtenu son approbation, le fils Baxter ouvrit la porte à Spencer avant de la suivre à l’extérieur. L’air était rafraîchissant, c’était le moins qu’on puisse dire. « Je suis content de te voir. » C’était la vérité. Elle lui manquait, tout simplement. Il aurait voulu que tout soit clair entre eux. Mais était-ce une bonne idée de lui en parler directement ? « Est-ce que tu as revu Ana, ces temps derniers ? » Il avait à peine posé la question qu’il réalisait que ce n’était pas forcément l’idée du siècle. Spencer avait quand même pensé qu’ils sortaient ensemble, avant d’apprendre qu’ils ne faisaient « que » coucher ensemble… Et à ce moment-là, Kainoa aurait voulu disparaître dans un trou à rats. Il avait horreur de savoir que plus d’une personne connaissait un tant soit peu sa vie sexuelle et il détestait encore plus l’idée qu’elle puisse le prendre pour un coureur de jupons.

_________________


LOST IN LOVE
I swear when our lips touch, I can taste the next sixty years of my life ⊹ Because I could watch you for a single minute and find a thousand things that I love about you.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller


TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Thomas, Lenny, Rhys & Trystan
TON AVATAR : Holland Roden
TES CRÉDITS : timeless (avatar) & petramaximoff (gifs) & Anaëlle (signature)
TA DISPONIBILITE RP : Libre (0/3)
En cours : Emrys - Kainoa - Malone - Hope - Lizzie - Nate

RAGOTS PARTAGÉS : 3663
POINTS : 2992
ARRIVÉE À TENBY : 03/05/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans. (03/05)
CÔTÉ COEUR : Fiancée à Kainoa. Elle va accoucher de leur premier enfant en Novembre.
PROFESSION : Coiffeuse au chômage.
REPUTATION : Est-ce que le gros caillou qu'elle porte au doigt est là pour nous faire oublier qu'elle a l'air enceinte ? Ces jeunes... Ils sont obligés de tout faire rapidement de nos jours...


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: If I risk it all could you break my fall ? + Kainoa & Spencer Dim 1 Nov - 21:31

Look at that face, you look like my next mistake. Les paroles de cette chanson en vogue s'imposèrent à Spencer lorsqu'elle osa à nouveau poser les yeux sur Kainoa. Jusqu'à maintenant, elle n'avait jamais voulu penser à lui de la sorte mais les faits étaient là, le gallois était beau. Il n'y avait même pas besoin de remarquer les regards que posaient sur lui les habituées de la boîte lorsqu'elles passaient près d'eux pour s'en rendre compte. Des traits harmonieux, des yeux bleus ensorcelants, des lèvres pleines... Pas étonnant que l'anglaise ait envie de faire n'importe quoi en sa présence. Il fallait qu'elle pense à autre chose, qu'elle se reprenne, surtout que l'alcool agissait comme une désinhibiteur sur elle. Enfin, elle restait tout de même terriblement timide, fidèle à elle même, complexant comme toujours sur les bêtises qu'elles pourraient éventuellement dire. Surtout que les choses restaient bizarres entre eux. La preuve, Kainoa la salua de manière plutôt formelle et ils engagèrent une conversation des plus banales alors qu'avant, ils avaient cette capacité à parler de tout et rien. « Je vais bien aussi, merci. » C'était une pauvre réponse mais elle n'avait rien de mieux sous la main. De toute façon, il était difficile de tenir une conversation au milieu de tout ce bruit. Enfin, ils parvinrent tout de même à parler un peu de Nate et la réponse de Kainoa à ce sujet surprend agréablement Spencer. Elle sait que le Baxter ne porte pas vraiment Nate dans son cœur alors elle comprend qu'il est en train de faire un effort quand il fait preuve de compassion à son égard. Surtout qu'il est un ami de Harlow de base. Touchée par cette délicatesse, l'anglaise se retrouve à sourire béatement au vigile. En fait, elle aurait pu facilement tomber amoureuse de lui, elle s'en rendait compte maintenant. Sauf que désormais, elle savait que pour lui, l'amour n'était pas quelque chose de sérieux et qu'il préférait s'éclater avec Ana. Quelque chose qu'elle ne jugeait pas mais c'était un motif suffisant pour protéger son esprit et son cœur contre les charmes du gallois.

« Tu veux aller faire un tour dehors ? » La voix de Kainoa ramène la rouquine à la réalité et elle hoche la tête, même si elle appréhende un peu un tête à tête. Il ouvre la porte et elle le suit de sa démarche vacillante. Il a l'air bien plus détaché qu'elle, s'adossant à côté de la porte tandis qu'elle lui fait face. Sans surprise, l'air est frais par cette nuit d'Octobre mais c'est exactement ce dont elle a besoin. Elle le laisse courir sur la peau nue de ses bras, elle qui d'ordinaire si frileuse. On ne pensait pas vraiment à la pneumonie du lendemain quand on avait son taux d'alcoolémie. Et puis, elle a les idées qui s'éclaircissent enfin un petit peu. De quoi pouvoir faire face à ce qui va suivre. Et de quoi faire face à Kainoa tout court. « Je suis content de te voir. » Le ton de Kainoa n'est pas réprobateur alors qu'il aurait pu l'être. Dire qu'elle l'avait évité depuis ce fameux dimanche après-midi était un euphémisme. Alors même que c'était elle qui lui avait sauté dessus. Mais c'était tout Spencer ça. Elle aimait bien se compliquer la vie. Car en fait... Kai lui avait aussi manqué. « Moi aussi... Je suis désolée de ne pas t'avoir appelé... » Elle pourrait chercher des excuses, dire qu'elle avait été occupée, évoquer le salon ou la dépression de Nate mais ça serait mentir. Et elle n'a pas envie de mentir à Kainoa. « Je n'osais pas en fait... » Après tout, lui a été franc avec elle, même quand elle lui avait posé des questions indiscrètes. D'ailleurs, quand il lui demande si elle a revu Ana, elle décide de répondre franchement même si cela implique d'ouvrir le sujet de leur incartade. « Au début non, vu que je pensais que c'était ta copine... Mais après, elle m'a plus ou moins menacée de mort si je continuais à sécher l'entraînement et puis tu m'as dit que vous étiez que des amis alors oui, je l'ai revue. » Spencer ne sait pas si ses phrases sont très claires, elle parle beaucoup mais ses pensées restent embrouillées. Nate avait raison, elle n'avait aucune descente. Elle continue néanmoins, soucieuse de ne pas reculer alors qu'ils entrent enfin dans le vif du sujet. « Et puis tu sais comme elle est... Alors j'ai fini par tout lui dire...pour nous deux... Elle a rigolé, a dit un truc à propos d'européens coincés et que ça ne la dérangeait pas. En fait, elle s'en fichait, je crois. » La coiffeuse a un sourire amusé chaque fois qu'elle évoque la pétulante mexicaine. A vrai dire, elle l'admire. Ana n'aurait jamais eu l'air aussi abrutie devant un mec. Alors que là, Kainoa devait vraiment se demander sur quoi il était tombé. Piquée au vif par cette réflexion qu'elle s'inflige, la coiffeuse s'exhorte à avoir un peu de courage. « Alors que moi... J'y ai beaucoup réfléchi... »

_________________

As much as you want to plan your life, it has a way of surprising you with unexpected things that will make you happier than you originally planned. (by anaëlle)

:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd


TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Colton Haynes.
TES CRÉDITS : Pigfarts is real + Anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Abbey - Hope - Spencer)
À venir : Faith - Lloyd - Fiona - Sameen.
RAGOTS PARTAGÉS : 5934
POINTS : 4850
ARRIVÉE À TENBY : 01/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (13.04.91)
CÔTÉ COEUR : Fiancé à Spencer, ils attendent un heureux événement.
PROFESSION : Astrophysicien.
REPUTATION : Vous croyez que c'est parce qu'elle est enceinte qu'ils sont pressés de se marier ? Ça m'a l'air un peu précipité, tout ça...


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: If I risk it all could you break my fall ? + Kainoa & Spencer Ven 6 Nov - 5:55


Il avait eu très envie de déposer un baiser sur sa joue, mais il n’avait même pas osé. Il avait eu très envie de la prendre dans ses bras pour la saluer, mais ça non plus, il n’aurait pas osé. Il fallait dire que les choses étaient forcément devenus bizarres entre eux depuis qu’ils avaient couché ensemble. Chaque geste aurait pu être mal interprété. Pourtant, au fond, Kainoa ne demandait pas grand-chose. Tout ce qu’il voulait, c’était retrouver son amie. Est-ce qu’il se faisait des illusions ? Il espérait vraiment que non. Et en même temps, il aurait dû s’y attendre. Il aurait dû savoir ce qui se passerait, une fois « l’euphorie » retombée. Il aurait dû réfléchir un peu plus et ça, il n’arrivait pas à se le pardonner. Il y repensait tous les soirs, avant de s’endormir - ça le travaillait beaucoup. Encore la journée, ça allait, il était suffisamment occupé pour que ses pensées ne vagabondent pas : les cours nécessitaient toute son attention, les recherches mobilisaient toutes ses facultés et même pendant les trajets, il faisait travailler son cerveau grâce à des enregistrements audio. Mais la nuit… La nuit, c’était une autre histoire. Il finissait par s’endormir, carrément terrassé par la fatigue, mais avant ça, il avait toujours le même problème : il réfléchissait trop. Ou plutôt, il se prenait trop la tête. Et ce qui s’était passé avec Spencer lui donnait largement le loisir de le faire. Est-ce que ça voulait dire quelque chose ? Est-ce qu’elle éprouvait du regret, même si c’était elle qui avait fait le premier pas ? Est-ce que tout était terminé entre eux, alors qu’ils s’entendaient si bien ? Comment avait-il pu tout gâcher ? Qu’est-ce qui avait bien pu lui passer par la tête ? Dire qu’à la base, tout était parti d’une volonté farouche de la protéger… Volonté qui était toujours bel et bien présente, si ce n’était plus encore qu’avant. Depuis qu’elle lui avait avoué la vérité et depuis qu’ils avaient partagé un moment intime ensemble, Kainoa se sentait encore plus lié à Spencer. Mais il désespérait de la voir s’éloigner. Elle n’avait peut-être plus envie d’être son amie et il ne pourrait pas décemment lui en vouloir. Rien n’était plus pareil entre eux - et bizarrement, peu de choses auraient pu lui faire autant de peine.

« T’inquiète pas… » Elle s’excusait de ne pas avoir rappelé. Il lui aurait bien dit que ce n’était pas grave, ne serait-ce que pour la rassurer, mais ça n’aurait pas été vrai. Or, c’était bien connu, le jeune homme n’était pas doué pour mentir. Dans ce cas-là, mieux valait s’abstenir, tout simplement. De toute manière, pour le moment, il ne parlait pas beaucoup. Il se contentait de l’écouter. Elle répondait à sa question à propos d’Ana, allant assez loin dans ses explications. Un petit sourire étira les lèvres de Kainoa. « Je la reconnais bien là. » De toute manière, il savait déjà que la Mexicaine n’en aurait rien à faire. Entre eux, par contre, tout était clair : ils n’étaient pas exclusifs. Il ne savait pas avec qui elle couchait, mais tant qu’elle se protégeait et que personne ne lui faisait de mal, il s’en fichait - ou sinon, il aimait l’embêter avec. « C’est sûr qu’on a vécu des trucs un peu… Un peu dingues, elle et moi, mais non, on n’est pas ensemble. » Encore aujourd’hui, il éprouvait de la difficulté à mettre des mots sur leur relation. Quelque chose de particulier les unissait, c’était une certitude. Ils avaient le don de se retrouver tous les deux dans des situations soit loufoques, soit dramatiques. Mais ça n’avait rien à voir avec de l’amour à proprement parler. Non, s’il y avait bien une chose dont il était sûr, c’était ça. Elle ne serait jamais tombée amoureuse tout court, d’ailleurs. Non, entre eux, c’était différent, quelque chose d’indéfinissable, mais d’assez rigolo, au fond. Spencer, c’était une toute autre histoire. Déjà, il fallait dire que les deux jeunes femmes n’avaient pas grand-chose en commun. Et à la base, le Gallois aurait quand même qualifié leur relation de « plus saine ». Maintenant, ce n’était plus tout à fait pareil - à son grand regret. « Je t’écoute… » Il avait inspiré profondément, adoptant involontairement la même voix qu’un condamné attendant que sa sentence soit prononcée. Il craignait ce qu’elle allait lui dire, c’était une évidence. Déjà, son cerveau s’emballait. Et si elle ne voulait plus qu’ils soient amis ? Et si elle lui en voulait ? Et si… ? S’efforçant de réfréner les élucubrations de son cerveau, Kainoa posa les yeux sur le visage de la rouquine. Mais c’était presque pire. Elle était tellement belle que ça le déconcentrait. Réalisant alors qu’il ne faisait pas vingt-cinq degrés à l’extérieur, il se décida à retirer sa veste pour la lui passer autour des épaules. « Avec ça, personne n’osera s’en prendre à toi » plaisanta-t-il, faisant référence au fait qu’il y avait écrit « SECURITE » à l’arrière. Il la reprendrait en retournant à l’intérieur, quand ce serait l’heure d’effectuer sa ronde. Pour l’instant, il avait d’autres chats à fouetter. Le moment tant redouté semblait être arrivé. « Vas-y, je… Je parlerai quand toi tu auras fini. »

_________________


LOST IN LOVE
I swear when our lips touch, I can taste the next sixty years of my life ⊹ Because I could watch you for a single minute and find a thousand things that I love about you.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller


TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Thomas, Lenny, Rhys & Trystan
TON AVATAR : Holland Roden
TES CRÉDITS : timeless (avatar) & petramaximoff (gifs) & Anaëlle (signature)
TA DISPONIBILITE RP : Libre (0/3)
En cours : Emrys - Kainoa - Malone - Hope - Lizzie - Nate

RAGOTS PARTAGÉS : 3663
POINTS : 2992
ARRIVÉE À TENBY : 03/05/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans. (03/05)
CÔTÉ COEUR : Fiancée à Kainoa. Elle va accoucher de leur premier enfant en Novembre.
PROFESSION : Coiffeuse au chômage.
REPUTATION : Est-ce que le gros caillou qu'elle porte au doigt est là pour nous faire oublier qu'elle a l'air enceinte ? Ces jeunes... Ils sont obligés de tout faire rapidement de nos jours...


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: If I risk it all could you break my fall ? + Kainoa & Spencer Jeu 12 Nov - 15:05

Kainoa balaie les excuses de Spencer d'un air évasif, ce qui a le don d'inquiéter la jeune femme d'avantage. Elle aurait donné cher pour connaître l'état d'esprit du Baxter mais elle avait l'impression qu'il lui coupait volontairement l'accès à ses pensées et à ses émotions. Elle ne pouvait que comprendre, vu qu'elle avait aussi tendance à tout garder pour elle. Sauf que là... Elle était prête à prendre un risque et à s'exprimer sur ce qu'elle ressentait. Elle tenait à Kainoa. Énormément. Assez pour surmonter sa gêne. Surtout que l'alcool brûlait comme une flamme en elle, une chaleur qui lui donnait du courage. Il fallait qu'elle en profite tant que ça durait. D'ailleurs, l'opportunité ne tarde pas à se présenter. Après quelques remarques à propos de Ana, l'étudiant se fait tout à coup plus grave, lui annonçant qu'elle a toute son attention. Elle inspire, prête à se lancer. Les mots sont en train de se former sur ses lèvres quand elle est tout à coup déconcentrée par destinataire même de son discours. Kainoa enlève soudainement sa veste et la passe d'un geste doux autour des épaules de la rousse. Elle n'avait pas spécialement ressenti le froid préoccupée par bien d'autres choses mais la chaleur soudaine qui l'envahit une fois le vêtement posé sur elle est révélatrice de son inconscience. Elle resserre la veste autour d'elle, maintenant les pans contre sa poitrine d'une main. « Merci. » Elle sourit, autant pour la blague que pour la prévenance du geste. Et aussi, un peu par soulagement. Kai est un vrai gentleman et ce constat renforce la décision de l'anglaise à propos de ce qu'elle veut lui dire. Peut être qu'au fond, c'était elle qui rendait les choses difficiles...

Elle voudrait faire une blague à sa suite pour faire perdurer ce moment de dégel entre eux mais ce qu'elle a en tête fait encore référence à Ana et à l'entraînement qu'elle lui dispense. Or, Spencer n'a pas envie de mentionner une nouvelle fois la mexicaine. Entendre que Kainoa et elle avait vécu des ''trucs de dingues'' la ramenait à son complexe d'infériorité vis à vis de cette dernière. Qu'est-ce qu'elle avait vécu, elle avec Kainoa ? Elle lui avait menti dès le début de leur amitié, puis avait débarqué en larmes chez lui avant de lui sauter dessus pour ensuite l'éviter. Elle pouvait donc comprendre qu'il veuille mettre fin à tout ça et qu'il la prenne pour une folle instable. Il confirme d'ailleurs cette appréhension en lui annonçant qu'il a aussi des choses à dire après elle. Elle se fige. Elle est à deux doigts de se désister et de lui laisser la parole en premier. Comme ça, elle ne se mouille pas et n'est pas ridicule s'il la repousse... Non, ça serait trop lâche. Il faut que cette fois-ci, elle assume. Il faut dissiper ce malaise une bonne fois pour tout. Elle inspire et plante son regard dans le sien pour faire sa déclaration. « Je tiens à toi Kainoa. Et je tiens à notre amitié. Nous avons fait une erreur mais peut être qu'on peut la réparer ? » Il semblait incongru de parler d'erreur quand le sexe avait été si agréable mais la coiffeuse savait que ça ne pouvait se produire qu'une fois. Elle laisse sa question en suspens attendant de voir l'assentiment dans les prunelles familières du gallois mais le silence de ce dernier lui indique qu'elle doit être plus claire. « Ce qui se met entre nous, c'est peut être qu'on ne sait plus très bien ce que nous sommes l'un pour l'autre. Enfin, à mon avis. » Elle essaie vraiment d'être plus claire et de ne pas bafouiller, ce qui lui fait évidemment regretter les deux mojitos qu'elle a bu. Mais elle n'avait pas menti quand elle avait dit qu'elle avait beaucoup réfléchi à la question pendant ces jours où ils ne s'étaient pas parlés. Alors les mots finissent par venir d'eux même. « Mais peut être que ça n'a pas à être si compliqué ? Je veux dire, tu ne veux clairement pas d'une relation sérieuse et moi non plus. Je ne veux pas non plus remplir le même rôle qu'Ana donc en fait, je n'attends rien de toi sur ce plan là. »

Elle rougit dans l'obscurité. Elle a envie de disparaître totalement sous la veste que le gallois lui a prêtée. C'est gênant pour elle de faire à voix haute ce cheminement mental, de define the relationship comme disent les lycéens. Bien qu'une part d'elle était contente d'être parvenue à dire les choses sincèrement. Si Kai avait eu peur de devoir la décourager, il savait maintenant qu'il n'en avait pas besoin. S'il voulait qu'elle devienne sa friend with benefits, et bien, il savait à quoi s'en tenir aussi. Elle se rend compte qu'elle parle un peu comme une femme d'affaire alors elle ralentit pour annoncer la suite. « Et je ne veux pas qu'on ne se parle plus non plus. Ne pas te voir de la semaine, et bien... C'était nul. Tu m'as manqué. » Sa gorge se serre quand elle prononce ces mots. Ce qu'elle disait ne laissait qu'une option possible et comme elle est pompette, elle ne voit aucun inconvénient à enfoncer des portes déjà ouvertes. « Je veux qu'on reste amis. Si tu le veux aussi, bien sûr. » Elle avait bien réussi avec Nate après tout... Soulagée par sa confession, elle baisse les yeux, attendant à son tour un verdict; Elle s'en voulait de ne pas avoir dit tout cela plus tôt. Elle espère qu'il n'est pas trop tard. Et surtout, qu'elle ne va pas se prendre un vent magistral. Elle ne le voyait pas du genre à s'intéresser à une fille que pour le sexe mais en dehors de cela, il avait quand même le droit de lui en vouloir pour diverses raisons.

_________________

As much as you want to plan your life, it has a way of surprising you with unexpected things that will make you happier than you originally planned. (by anaëlle)

:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd


TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Colton Haynes.
TES CRÉDITS : Pigfarts is real + Anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Abbey - Hope - Spencer)
À venir : Faith - Lloyd - Fiona - Sameen.
RAGOTS PARTAGÉS : 5934
POINTS : 4850
ARRIVÉE À TENBY : 01/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (13.04.91)
CÔTÉ COEUR : Fiancé à Spencer, ils attendent un heureux événement.
PROFESSION : Astrophysicien.
REPUTATION : Vous croyez que c'est parce qu'elle est enceinte qu'ils sont pressés de se marier ? Ça m'a l'air un peu précipité, tout ça...


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: If I risk it all could you break my fall ? + Kainoa & Spencer Ven 13 Nov - 6:10


Elle était mignonne, avec la veste qu’il lui avait prêtée, beaucoup trop grande pour elle. D’ailleurs, elle était mignonne en toutes circonstances… Plus que mignonne, carrément magnifique. Kainoa ne s’en était que mieux rendu compte quand il l’avait vue dans sa jupe en cuir qui lui allait si bien - non, quand elle ne portait rien du tout, en fait… C’est pas vrai, ça, concentre-toi sur l’essentiel. Le moment aurait pu être vraiment gênant - dans le genre pire qu’à l’instant présent. Heureusement que Spencer semblait plus encline que lui à s’exprimer sur ses sentiments ; sinon, ils ne seraient pas allés bien loin. D’ailleurs, le jeune homme se demandait si ça avait quelque chose à voir avec l’odeur d’alcool qu’il sentait. Il ne l’avait peut-être pas approchée de spécialement près (certainement pas autant que la dernière fois, en tout cas), mais ça, il était capable de le détecter de bien plus loin encore - des années d’expérience en la matière.

Il lui adressa un sourire qui se voulait encourageant ; mais au fond, il se sentait vraiment minable. Ce n’était pas seulement parce qu’elle avait atterri dans son lit alors qu’elle était au plus mal… C’était aussi parce qu’il semblait tout bonnement incapable de faire le moindre geste pour tenter de renouer avec elle. Pourtant, c’était tout sauf l’envie qui manquait. Il avait la frousse, tout simplement. Il avait peur de s’entendre dire qu’elle n’avait plus envie de le voir, ou quoi que ce soit dans le genre. Pourtant, ce n’était pas comme si Kainoa n’avait pas l’habitude de voir les gens déserter autour de lui… D’ailleurs, il ne connaissait même pas Spencer depuis si longtemps que ça, quelques mois tout au plus. Comment cette petite rouquine avait-elle pu prendre une place aussi importante dans sa vie en aussi peu de temps ? Pour lui, c’était un mystère presque aussi complexe que les plus grandes questions liées à l’univers.

Il avait des choses à lui dire, pourtant. Ce n’était pas ce qui manquait. Non, ce qui lui manquait, c’était une bonne dose de courage. Si elle n’avait pas pris les devants, aurait-il été capable de le faire ? Dire que dans l’histoire, c’était lui qui était censé être l’homme… Pour le coup, il pouvait aller se cacher. Pour le moment, l’étudiant se contentait d’écouter la petite Anglaise. Et sa première phrase le réconforta largement. Il se sentait soulagé. Si elle commençait comme ça, ce n’était donc pas de si mauvais augure que ça, n’est-ce pas ? « Moi aussi, je tiens à toi… Et à nous deux » avoua-t-il à voix basse, avant de se mordre la lèvre inférieure. « Nous deux », est-ce que ce n’était pas un peu trop ? Ne risquait-elle pas de comprendre autre chose ? C’était tellement plus compliqué quand il se passait quelque chose de physique entre deux amis… Bon, arrête de te poser des questions, mec.

Alors qu’elle poursuivait, Kainoa hocha la tête en signe d’assentiment. Il était d’accord avec elle. Ce qui était difficile, c’était qu’il se sentait un peu perdu et qu’il redoutait que les choses aient changé entre eux. Le pire… Le pire, c’était que même s’il refusait de l’admettre, il savait pertinemment qu’il aurait pu vouloir un peu plus que ça (ok, beaucoup plus que ça) entre eux deux. Oui, dans une autre vie, il aurait sûrement voulu être avec elle. Très fort. Après tout, elle était d’une gentillesse sans pareil, elle était sensible, mais plus forte qu’elle ne le pensait. Elle s’intéressait sincèrement aux autres, elle était d’une écoute exceptionnelle et elle n’avait pas son pareil pour lui faire passer d’excellents moments. Et puis elle était canon, clairement, carrément. Dans une autre vie… Mais comme ça ? Elle venait à peine d’échapper à un mari qui l’avait traumatisée et il sortait d’une rupture qui l’avait brisé. Pouvaient-ils chasser leurs vieux démons ensemble ? Abbey, avec ses étoiles dans les yeux, lui aurait sans doute dit que oui. Mais aux yeux du Gallois, blinder son coeur était encore la meilleure solution, pour le moment du moins. En réalité, il était surtout persuadé qu’elle ne désirerait jamais être plus qu’une bonne amie pour lui.

« Je… T’en fais pas, je t’aurais jamais demandé de remplir le même rôle qu’Ana. » Il espérait qu’elle ne pense pas que c’était parce qu’elle était moins attirante ou qu’il avait pris moins de plaisir avec elle. Non, c’était juste… Ben Ana, c’était Ana, quoi. Et Spencer, c’était Spencer. Pour lui, même pas besoin d’explications. Elles étaient vraiment différentes, voilà tout. « Tu m’as manqué aussi. » Voilà, c’était dit. Kainoa n’était pas forcément porté sur l’expression de ses sentiments (sauf quand il s’agissait de ses soeurs), mais là, c’était sorti spontanément. C’était sincère. « Moi aussi, je veux qu’on reste amis, vraiment. » La jeune femme lui avait brusquement enlevé un poids des épaules. Il avait l’impression de respirer à nouveau. C’était peut-être ce qui le poussa à s’exprimer à son tour - et à poser deux doigts sur le menton de Spencer, pour lui faire relever délicatement la tête. « Tu sais que j’ai jamais voulu te faire de la peine, hein ? Et… Et je suis désolé de pas avoir fait ce qu’il fallait. » Dans tous les domaines, en fait. Il ne regrettait pas leur moment « privilégié » à proprement parler (il ne fallait pas non plus trop lui en demander), mais il avait conscience que ça n’aurait pas dû arriver et qu’il avait foiré en-dehors de ça. « Tu m’en veux pas… ? »

_________________


LOST IN LOVE
I swear when our lips touch, I can taste the next sixty years of my life ⊹ Because I could watch you for a single minute and find a thousand things that I love about you.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller


TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Thomas, Lenny, Rhys & Trystan
TON AVATAR : Holland Roden
TES CRÉDITS : timeless (avatar) & petramaximoff (gifs) & Anaëlle (signature)
TA DISPONIBILITE RP : Libre (0/3)
En cours : Emrys - Kainoa - Malone - Hope - Lizzie - Nate

RAGOTS PARTAGÉS : 3663
POINTS : 2992
ARRIVÉE À TENBY : 03/05/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans. (03/05)
CÔTÉ COEUR : Fiancée à Kainoa. Elle va accoucher de leur premier enfant en Novembre.
PROFESSION : Coiffeuse au chômage.
REPUTATION : Est-ce que le gros caillou qu'elle porte au doigt est là pour nous faire oublier qu'elle a l'air enceinte ? Ces jeunes... Ils sont obligés de tout faire rapidement de nos jours...


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: If I risk it all could you break my fall ? + Kainoa & Spencer Mar 17 Nov - 10:55

Spencer attend le verdict de Kainoa, regardant le bout de ses chaussures. Ce qui n’est pas forcément une bonne idée au passage, regarder au sol semble accentuer la sensation de vertige qu’elle éprouve. Mais elle avait utilisé le peu de courage qu’elle avait pour mettre des mots sur ce qu’elle ressentait et maintenant, elle craignait les conséquences de son discours.  Des craintes bien infondées car le verdict lui est favorable. Quand elle entend Kainoa aller dans le même sens qu’elle, l’anglaise cesse enfin de retenir son souffle, laissant échapper un petit soupir discret. Elle a envie de le croire quand il lui dit qu’il tient aussi à elle.  Alors, elle n’a pas beaucoup de mal à faire taire la petite voix dans son cerveau qui lui souffle qu’il n’a affirmé la réciproque que par politesse. Elle croit en leur amitié. Si elle avait dérapé avec un autre que Kainoa, elle n’aurait sans doute pas fait tant d’efforts pour vaincre sa gêne. Une gêne qui semble pourtant s’accrocher, se dresser encore et toujours entre eux malgré les efforts qu’ils font pour la dissiper. Ainsi, Spencer entend clairement l’hésitation dans la voix de Kainoa quand il prononce une nouvelle fois le nom d’Ana. Mais peu à peu, la voix du gallois se raffermit et il finit par prononcer les mots qui réchauffent le cœur de la rousse plus efficacement que tous les verres d’alcool qu’elle a pu ingurgiter. Un sourire naît enfin sur ses lèvres. Un sourire sincère, heureux, bien loin de ceux entièrement crispés qu’elle avait eus précédemment. Au même moment, elle sent la main de Kainoa se poser doucement sous son menton pour lui faire relever la tête. Elle suit l’impulsion du jeune homme, laissant leurs prunelles se rencontrer à nouveau.  Mais les beaux yeux bleus de Kainoa ne reflètent pas le soulagement qu’elle s’attend à lire en écho au sien. Ils continuent d’exprimer une certaine… souffrance.

La coiffeuse en est toute démunie. Pourquoi leur « réconciliation » ne l’apaisait pas ? Y avait-il un « mais » qui suivait ses propos rassurants ? Elle se fige, indécise. Il faut en fait que Kai reprenne la parole pour que Spencer comprenne de quoi il retourne.  L’étudiant se sent coupable.  Mais maintenant qu’elle sait ce qui le tourmente, Spencer n’a aucun mal à le rassurer.  Elle continue de soutenir son regard. « T’en vouloir de quoi ? Je n’ai aucune raison de t’en vouloir. » Elle appuie sa joue contre la main de Kainoa, toujours présente sur son visage. Le geste est intime mais elle n’est plus gênée. Elle n’a plus à l’être maintenant qu’ils ont mis les choses au clair. Deux amis peuvent s’exprimer leur tendresse et c’est bien ce qu’elle compte faire maintenant qu’elle a un peu mieux compris ce qui tourmente le sien. Et puis, s’ils voulaient reprendre les choses comme avant, et bien, elle ne devait pas se poser trop de questions. Or ils avaient toujours été très tactiles. « Tu as fais ce qu’il fallait, tu sais… Tu m’as accueillie chez toi quand j’avais besoin de toi, tu m’as consolée, tu as pris soin de moi… Il n’y a rien que tu doives te reprocher. » Il ne l’avait même pas blâmée pour ses mensonges, faisant preuve d’indulgence et de compréhension. La peine qu’elle avait ressenti, elle se l’était infligée toute seule, en s’enfuyant lâchement. Elle continue de le rassurer, espérant être convaincante.  Mais il n’y avait pas de raisons, puisqu’elle était sincère. « C’est même le contraire. J’ai été contente que tu sois là pour moi. Et j’aurai dû te remercier pour ça, au lieu de partir sans un mot. C’est moi qui suis désolée. »

N’y tenant plus, elle abolit la distance qui les sépare, aussi bien métaphoriquement que physiquement en allant se blottir contre lui, passant ses bras autour de sa taille pour lui faire un câlin. Il est plus grand qu’elle mais ses talons lui offrent quelques centimètres qui lui permettent d’enfouir son visage contre l’épaule du gallois. Elle reste dans cette position quelques instants, savourant avec joie leurs retrouvailles. Finalement, elle s’était fait un monde pour rien. Quelques paroles avaient apaisé tous ses maux. Elle n’avait pas perdu Kainoa à cause d’une stupide erreur et le soulagement lui fait monter les larmes aux yeux. Heureusement que le gallois ne peut pas voir son visage, elle n’a pas envie qu’il pense qu’elle passait son temps à pleurer. Quand elle sûre que sa voix ne trahira pas son émotion, elle insiste encore un peu, sachant combien Kai est prompte à se flageller tout seul. « Je sais que tu ne me ferais jamais de peine volontairement. J’ai de la chance de t’avoir dans ma vie, et je… je te promets de ne plus jamais l’oublier. »

_________________

As much as you want to plan your life, it has a way of surprising you with unexpected things that will make you happier than you originally planned. (by anaëlle)

:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd


TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Colton Haynes.
TES CRÉDITS : Pigfarts is real + Anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Abbey - Hope - Spencer)
À venir : Faith - Lloyd - Fiona - Sameen.
RAGOTS PARTAGÉS : 5934
POINTS : 4850
ARRIVÉE À TENBY : 01/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (13.04.91)
CÔTÉ COEUR : Fiancé à Spencer, ils attendent un heureux événement.
PROFESSION : Astrophysicien.
REPUTATION : Vous croyez que c'est parce qu'elle est enceinte qu'ils sont pressés de se marier ? Ça m'a l'air un peu précipité, tout ça...


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: If I risk it all could you break my fall ? + Kainoa & Spencer Mar 17 Nov - 22:30


Il avait cherché son regard, mais dès qu’il le croisa, il se demanda s’il n’avait pas fait une erreur. Il avait peur de ce qu’il pourrait y voir. De la déception ? De l’amertume ? Des regrets ? Mais Kainoa ne lisait rien de tout ça dans les yeux de Spencer. Non, en réalité, il discernait plutôt de l’incompréhension. Elle était perplexe face à sa réaction et à ses questions et il n’allait pas tarder à savoir pourquoi. Elle laissa sa joue s’attarder contre la main du jeune homme, lequel se sentit aussitôt réconforté. Mais ses propos eurent encore plus d’impact. Elle ne lui en voulait pas. Elle ne lui en voulait pas. Il se répétait cette phrase en boucle dans sa tête tellement ça lui faisait du bien. Elle était peut-être trop gentille, mais elle ne lui en voulait pas. C’était tout ce qui comptait. Incapable de s’en empêcher, il poussa un soupir de soulagement, sans même chercher à être discret.

« Et je continuerai à le faire. T’accueillir chez moi, te consoler, prendre soin de toi. » Maintenant qu’ils avaient mis les choses au clair, pourquoi est-ce que ça devrait changer ? Elle restait sa protégée. Et elle avait bien besoin d’être entourée, avec un mari violent et visiblement déterminé à la retrouver. Elle avait besoin de soutien, de mots réconforts, d’étreintes rassurantes. Si elle continuait à prendre des cours avec Ana, c’était tout aussi excellent. Il ne savait pas ce que ça donnerait et encore moins de quoi l’avenir serait fait, mais autant l’aider à mettre toutes les chances de son côté. « Ne sois pas désolée… » En réalité, Kainoa comprenait qu’elle ait éprouvé le besoin de s’en aller après l’acte en lui-même. Bien entendu, ça ne l’aurait pas dérangé qu’elle reste et qu’elle passe la nuit avec lui, mais… Ç’aurait pu être gênant, non ? Il n’aurait pas su quoi dire et elle non plus, probablement. Alors il ne pouvait tout simplement pas la blâmer de s’être enfuie ainsi. Ce qui l’avait surtout fait flipper bien comme il fallait, c’était qu’ils avaient été incapables, pendant quelques jours, de se comporter à nouveau comme des amis. Mais c’était terminé, désormais. Ils s’étaient retrouvés. Ils s’étaient retrouvés et peu de choses auraient pu lui faire autant plaisir. « Maintenant, c’est arrangé. »

Finalement, Spencer se retrouva contre le futur astrophysicien. Agréablement surpris, il l’entoura de ses bras et la serra contre lui. Elle lui avait manqué. Il ne s’était pas attendu à ce qu’elle se montre tactile avec lui… Les gestes pouvaient vite être mal interprétés quand on avait partagé un moment intime ensemble. Mais maintenant, il n’y avait plus lieu de se poser ce genre de questions. Ils étaient amis. De toute façon, il était comme ça avec ses amies. Il prenait tout le temps Grace ou encore Nerea dans ses bras. Bien sûr, ils n’avaient pas le même vécu ensemble, mais pourquoi ç’aurait été différent avec la rouquine ? Fermant les yeux, il apprécia la sensation d’être réuni à quelqu’un de précieux dans sa vie. C’était un peu ce qu’elle exprimait, d’ailleurs. Complètement rassuré et réconforté, Kainoa eut un sourire franc, un sourire jusqu’aux oreilles. « J’ai de la chance aussi de compter une fille aussi exceptionnelle que toi parmi mes amies. » Elle gagnait vraiment à être connue, il était l’un des premiers à l’affirmer.

Il la tint encore quelques instants contre lui, profitant de cette étreinte qu’ils n’avaient pas partagée depuis trop longtemps à son goût. Puis, alors qu’il venait d’avoir une idée, il la relâcha. Il glissa ses doigts dans les siens avant de l’entraîner à l’intérieur. « Viens, je voudrais te montrer quelque chose… » Ils étaient à peine entrés que le tumulte de la musique lui cassait à nouveau les oreilles. Mais le Gallois n’y prêtait aucune attention. Il avait un but bien précis. Il n’avait pas repris sa veste, mais il se contenta de jeter un bref coup d’oeil dans la pièce principale. Tout semblait relativement en ordre, autant que faire se peut dans une boîte de nuit. Satisfait, il entraîna Spencer à l’étage, où, après avoir parcouru un couloir, ils finirent par déboucher sur une sorte de balcon. Ici, c’était un peu plus tranquille. Presque apaisant, à côté du vacarme au rez-de-chaussée. « C’est là que je viens quand… Quand j’en ai un peu marre. C’est… On va dire, mon coin à moi. » Lui lâchant enfin la main, il s’approcha du rebord et s’accouda à la balustrade. « On voit un peu les étoiles » expliqua-t-il en levant la tête, attendant qu’elle vienne auprès de lui. « D’ailleurs, c’est le grand mois des planètes. Vénus a dansé avec Mars et Jupiter dans les pattes de la constellation du lion, quasiment depuis le début du mois. Juste avant l’aurore, c’est magnifique. »

_________________


LOST IN LOVE
I swear when our lips touch, I can taste the next sixty years of my life ⊹ Because I could watch you for a single minute and find a thousand things that I love about you.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller


TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Thomas, Lenny, Rhys & Trystan
TON AVATAR : Holland Roden
TES CRÉDITS : timeless (avatar) & petramaximoff (gifs) & Anaëlle (signature)
TA DISPONIBILITE RP : Libre (0/3)
En cours : Emrys - Kainoa - Malone - Hope - Lizzie - Nate

RAGOTS PARTAGÉS : 3663
POINTS : 2992
ARRIVÉE À TENBY : 03/05/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans. (03/05)
CÔTÉ COEUR : Fiancée à Kainoa. Elle va accoucher de leur premier enfant en Novembre.
PROFESSION : Coiffeuse au chômage.
REPUTATION : Est-ce que le gros caillou qu'elle porte au doigt est là pour nous faire oublier qu'elle a l'air enceinte ? Ces jeunes... Ils sont obligés de tout faire rapidement de nos jours...


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: If I risk it all could you break my fall ? + Kainoa & Spencer Jeu 26 Nov - 11:49

A présent qu’ils avaient parlé avec franchise et dissipé le malentendu, l’ambiance entre Kainoa et Spencer avait changé. La peur de perdre l’amitié du gallois avait transcendé la rousse qui avait ainsi pu dire lui dire combien elle tenait à lui. Ils n’avaient jamais mis de mots sur ce lien qui les unissait depuis que Spencer avait mis les pieds à Tenby mais à présent, ils le faisaient. Et les mots que Kainoa prononçait sonnaient comme une musique aux oreilles de l’anglaise. Il ne lui en voulait pas. Leur malentendu était arrangé. Arrangé. Jamais un mot ne lui avait paru si mélodieux… Il lui fit aussi la promesse qu’il continuerait à prendre soin d’elle et elle en fut touchée. A  tel point, qu’elle trouva naturellement le chemin de ses bras pour s’y blottir. Elle ne voulait pas cantonner son ami au rôle du  chevalier servant et protecteur, elle voulait que leur relation aille dans les deux sens, qu’elle puisse lui apporter aussi quelque chose. Néanmoins, elle se sentait en sécurité avec lui. Comme maintenant, alors qu’il la serrait contre lui, elle sentait bien, apaisée. Elle ferma les yeux, respirant l’odeur familière du jeune homme tandis qu’il concluait leur réconciliation par des nouvelles paroles d’amitié. Il lui dit qu’il avait de la chance de l’avoir dans sa vie, comme s’il lisait dans ses pensées et voulait la rassurer. Elle eut un nouveau sourire contre son épaule. Elle se considérait comme la plus chanceuse des deux mais ce n’était pas le moment de lancer ce genre de débat. Ce moment était fait pour savourer leurs retrouvailles alors qu’ils étaient redevenus eux-mêmes. Ils restèrent donc quelques instants silencieux, toujours serrés l’un contre l’autre.

Spencer commençait à se demander quand il fallait qu’elle le relâche pour ne pas que ça ait l’air suspect, quand il desserra leur étreinte de lui-même. Il ne le la lâcha pas totalement pour autant, lui attrapant la main pour l’entraîner à sa suite. Intriguée, elle le suivit, se demandant quelle était cette fameuse chose qu’il voulait lui montrer. Elle fut reconduite à l’intérieur de la boîte, traversant la foule une nouvelle fois. Sauf que cette fois ci, avec Kainoa qui déblayait le terrain devant eux, ce fut un jeu d’enfants. Il la conduisit au pied d’un escalier, levant un cordon au pied de ce dernier pour leur laisser le passage. Spence se sentit tout à coup comme une VIP. Ils traversèrent un couloir qui surplombait la piste de danse avant d’arriver près d’une porte qui donnait sur un balcon. C’était leur destination, comme lui annonça Kainoa en le présentant comme son coin à lui. Il lâcha sa main pour aller près de la rambarde, et elle le regarda faire avec un petit sourire aux lèvres. Il semblait tout à coup très enthousiasme. Elle connaissait cette lueur dans son regard… Et son soupçon fut confirmé quand il lui annonça qu’il venait regarder les étoiles par ici. Il murmura quelque chose d’incompréhensible à propos des planètes à son intention et elle sourit de plus belle, attendrie par la passion qu’il affichait. « Un vrai petit havre de paix, en effet. » Elle n’aurait jamais parié qu’on pourrait bien voir le ciel depuis le Prince of Wales, mais après tout, la boîte était un peu éloignée de la ville et de sa pollution. Elle s’avança d’un pas timide pour aller se placer aux côtés de Kai qui avait le regard perdu en l’air. Ils avaient beau avoir clarifié leur situation, elle se sentait tout à coup à nouveau confuse. Le moment semblait tellement… intime. Regarder les étoiles côte à côté, c’était… romantique. Elle en fit d’ailleurs une blague pour se détendre. « Avoue plutôt que c’est là que tu emmènes tes petites copines pour leur faire le coup des étoiles. » Elle s’en voulut aussitôt. La blague était banale pour toute amitié normale mais eux venaient de passer un cap difficile et elle s’en voulut de faire passer encore Kainoa pour un Don Juan. Elle se mordit la lèvre dans l’obscurité, posant ses coudes à côté de ceux de l’astrophysicien et se plongeant à son tour dans la contemplation du ciel, essayant de rattraper sa boulette. « On peut vraiment voir autant de planètes depuis la terre sans télescope ? »

Ce que lui décrivait Kai avait l’air magnifique. Ou alors, c’était juste la poésie qu’il mettait dans son propos mais en tout cas, elle avait envie de voir ça. Il devait être la seule personne au monde susceptible de lui donner envie de recevoir un cours d’astronomie par ce temps. Elle était en effet, contente d’avoir la veste de Kai sur elle, car elle avait l’impression qu’il faisait de plus en plus froid. Mais ce détail très terrestre fut vite oublié quand elle se perdit dans la contemplation des étoiles. Kainoa avait eu une bonne idée en l’emmenant ici. Le calme de l’endroit aidait la rousse à retrouver ses esprits. Seul un bruit de musique assourdie et le bruit des voitures au loin troublaient le silence des lieux. Spencer avait toujours aimé la nuit. Tout semblait plus… magique. Néanmoins, telle une Cendrillon des temps modernes, elle devait se montrer raisonnable. Après ce petit moment de grâce, elle fut tout bonnement obligée de casser l’ambiance. « Malheureusement, on ne peut pas rester là jusqu’à l’aurore. Je sais que je te détourne de ton travail. » Son murmure avait produit un petit nuage de fumée devant elle, et elle le regarda s’évaporer avant de reprendre la parole, peu pressée de se séparer de lui alors qu’ils venaient de se retrouver. Mais dès le début, ils savaient tous les deux qu’ils n’auraient que quelques minutes. Il ne manquerait plus que Kai se fasse virer à cause d’elle ! « Mais je vais  Swansea cette semaine… Si tu veux, je peux venir te rendre une petite visite sur le campus. » Elle avait envie de partager des moments simples avec Kainoa. Comme elle le lui avait dit ou au moins sous entendu, il lui faisait vraiment du bien. Elle se sentait toujours mieux après l’avoir vue. C’était sans doute pour cela qu’elle avait eu si  peur de le perdre. A regret, elle retira la veste qu’il lui avait prêtée pour l’aider à la renfiler. Quand ce fut fait, elle s’amuse à lui remonter la fermeture éclair et à tapoter le col de cette dernière comme une mère poule. « Et voilà, prêt à accomplir son devoir ! » Ainsi dévêtue, elle ne pouvait plus trop s’attarder. Ils retournèrent à l’intérieur où ils se séparèrent au pied du fameux escalier. Spencer déposa deux bises sur les joues de Kainoa. « Bon courage pour la fin de soirée. Et à bientôt. » Et elle s’éloigna dans la foule, un sourire plaqué sur le visage. Un sourire qu’elle garderait toute la soirée.

_________________

As much as you want to plan your life, it has a way of surprising you with unexpected things that will make you happier than you originally planned. (by anaëlle)

:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: If I risk it all could you break my fall ? + Kainoa & Spencer

Revenir en haut Aller en bas

If I risk it all could you break my fall ? + Kainoa & Spencer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-