AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Smash into our lives | Kainoa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Eléa, Gwen, Emrys & Lexia
TON AVATAR : Claire Holt
TES CRÉDITS : ava - faith ; signa - anaëlle ; gif profil - Penny <3
TA DISPONIBILITE RP : 0/2 : Rhys - Josh ; à venir : Kainoa - Sean.
RAGOTS PARTAGÉS : 1868
POINTS : 3636
ARRIVÉE À TENBY : 17/11/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 27 ans
CÔTÉ COEUR : It's not the fall that kills you, it's the sudden stop
PROFESSION : Aromathérapeute (spécialiste en pharmacie)


MessageSujet: Smash into our lives | Kainoa Mer 12 Aoû - 12:03



Le réveil sonna assez tôt en cette matinée. Fiona ouvrit les yeux et donna un coup sur l’appareil pour le faire taire. D’habitude, elle aurait maugréé de mécontentement à l’idée de se réveiller si tôt mais en songeant aux raisons pour lesquelles elle avait mis son réveil, elle ne put qu’en être ravie. Fiona repoussa ses draps et fila sous la douche pour se préparer. La jeune pharmacienne sortit rapidement de la salle de bains et retourna dans sa chambre pour enfiler une tenue décontractée et… sportive.  Une journée au parc d’Heatherton. Voilà le beau programme qui les attendait aujourd’hui, Kainoa et elle. La jeune femme lui avait proposé de l’emmener s’amuser et se défouler au travers de différentes activités. C’était surtout l’occasion de le retrouver après un moment sans l’avoir vu. Et puis, étant donné les deux grands enfants qu’ils étaient encore dans leur tête, ils ne risquaient pas de s’ennuyer. D’ailleurs, Fiona avait préféré ne réserver aucune activité à l’avance pour qu’ils puissent décider spontanément  de ce qu’ils feraient selon leur envie. La jolie blonde termina rapidement de se préparer, puis elle avala un petit-déjeuner léger avant de prendre ses affaires et de monter dans sa voiture pour aller chercher son ami. La particularité de Kainoa, contrairement à ses autres fréquentation, et qui ne s’expliquait clairement pas de façon scientifique dans son cas, était que Fiona se rappelait la plupart des moments qu’elle avait partagés avec lui, y compris la période avant son amnésie. Si au début elle avait essayé de chercher à comprendre pourquoi, ou plutôt ‘comment’ c’était possible, la jeune femme avait rapidement décidé de ne plus se prendre la tête à ce sujet et de profiter de cette aubaine. Au fil des mois, elle avait de plus en plus appris à vivre avec et ne s’en formalisait plus trop ces derniers temps. Il faut dire que son esprit avait été occupé à autre chose aussi. Arrivée devant le lieu de résidence de son ami, elle lui envoya un message pour lui signaler sa présence. Un simple coup de klaxon aurait suffi entre autre temps ou alors elle aurait pu tout aussi bien descendre et sonner à la porte, mais les autres membres de la famille Baxter devaient encore dormir à cette heure et elle ne voulait pas les réveiller. En attendant patiemment que Kainoa sorte de chez lui, Fiona pianota sur son téléphone pour répondre à d’autres messages, dont ceux d’une personne en particulier, qui s’inquiétait de ne pas avoir eu beaucoup de ces nouvelles dernièrement. Elle sursauta lorsque son ami frappa légèrement sur la vitre pour qu’elle déverrouille la portière. Depuis qu’elle avait été agressée, Fiona ne restait jamais à l’arrêt quelque part sans la fermeture de sécurité à moins qu’elle ne sorte elle-même du véhicule. Elle avait donc oublié d’ôter le système avant l’arrivée de Kainoa. Fiona déposa son téléphone et déverrouilla donc l’accès à la voiture. « Ça va, pas trop endormi ? » Lui demanda-t-elle lorsque la portière fut ouverte. « Enfin pas comme moi. » Ajouta-t-elle en lui adressant un sourire. Fiona était une adepte de l’autodérision et n’avait aucun problème à rire d’elle-même et de sa distraction légendaire. « Je te rassure, pour conduire, ça devrait aller. » Elle ne cherchait pas à faire de blague de mauvais goût à ce sujet, surtout que Kainoa avait eu un accident assez sérieux. Fiona attendit qu’il s’installe à son aise du côté passager avant de démarrer en direction d’Heatherton.

_________________

We'll find a way
And everytime I try to fly, I fall without my wings, I feel so small. I guess I need you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Colton Haynes.
TES CRÉDITS : Pigfarts is real + Anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Abbey - Hope - Spencer)
À venir : Faith - Lloyd - Fiona - Sameen.
RAGOTS PARTAGÉS : 5936
POINTS : 4850
ARRIVÉE À TENBY : 01/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (13.04.91)
CÔTÉ COEUR : Fiancé à Spencer, ils attendent un heureux événement.
PROFESSION : Astrophysicien.
REPUTATION : Vous croyez que c'est parce qu'elle est enceinte qu'ils sont pressés de se marier ? Ça m'a l'air un peu précipité, tout ça...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Smash into our lives | Kainoa Dim 30 Aoû - 22:37


Une main sur la télécommande de la télévision, l'autre sur la cuillère reposant dans son bol de céréales, Kainoa prenait tranquillement son petit-déjeuner sur le canapé. À cette heure-là, il lui semblait qu'il n'y avait rien de particulièrement intéressant, plutôt des dessins animés. Mais en zappant, il tomba sur l'un des anciens épisodes de "Big Bang Theory", la série qu'il affectionnait particulièrement. Elle était remplie de clichés sur les personnes dites intellos et il n'était pas toujours d'accord avec la conception des choses de tel ou tel personnage, mais qu'est-ce qu'ils étaient drôles ! Kainoa se reconnaissait souvent en eux, même s'il n'avait pas (encore ?) atteint leur niveau dans bien des domaines. Rajesh Koothrapali lui rappelait que lui-même n'était pas doué pour séduire une femme, Sheldon Cooper lui rappelait que lui-même avait tendance à se laisser emporter en oubliant que tout le monde n'avait pas la même passion que lui, Leonard Hofstadter lui rappelait sa maladresse avec ses semblables malgré une bonne volonté évidente, Howard Wollowitz son amour pour l'espace... Et puis l'étudiant ne pouvait que reconnaître l'exactitude des détails scientifiques, ainsi que la finesse d'esprit des plaisanteries, dont il ne cessait de s'émerveiller. Oui, c'était décidément sa série préférée et il la recommandait à quasiment tout le monde, y compris à ceux qui ne s'intéressaient pas particulièrement à tout ce qui touchait de près ou de loin à la science. Certains hochaient poliment la tête, d'autres (ceux qui le connaissaient suffisamment bien pour être honnêtes) avaient carrément levé les yeux au ciel. Il n'avait pas pu s'empêcher d'en parler à Ana-Sofia une fois, cette dernière avait éclaté de rire en affirmant qu'elle reconnaissait bien là son intello préféré.

La journée commençait donc d'une manière agréable, devant un programme qui l'enchantait et de la nourriture convenable. Il était relativement tôt et Anthony était encore au lit, ayant fait la fermeture du bar avant de rentrer. Kainoa, lui, n'avait pas travaillé au Prince of Whales la nuit passée. Ce n'était pas souvent, aussi s'en était-il particulièrement réjoui. Il s'était couché très tôt, à peine une heure après le départ d'Ivan, l'étudiant qui commençait à rattraper un peu son retard. Il n'avait pas souvent l'occasion de dormir longtemps ; même ses vacances étaient chargées, entre divers petits jobs. Voilà pourquoi, quand il le pouvait, il en profitait un peu. La nuit dernière, il avait quasiment fait le tour du cadran et il s'était réveillé en pleine forme. Après son petit-déjeuner, durant lequel il avait bien rigolé, il se sentait encore mieux et c'était tout ragaillardi qu'il fila sous la douche avant de se planter devant son armoire. Ce jour-là était particulier. Ce jour-là, il le passerait avec Fiona, à Heatherton. Entre l'emploi du temps et de l'autre, il avait l'impression qu'il y avait une éternité qu'il n'avait plus passé de temps avec elle. Et si en plus c'était à Heatherton, il ne pouvait que s'enthousiasmer. Le futur astrophysicien n'ayant pas eu droit à de véritables vacances, il était toujours partant pour s'amuser un peu. Il connaissait bien le parc de Heatherton ; pourtant, à chaque fois, il avait l'impression de redevenir un gamin, de laisser ses soucis à l'entrée pour s'éclater pendant plusieurs heures. En quelques minutes, Kainoa était prêt et il commençait à ranger un peu sa chambre quand son téléphone portable émit une sonnerie lui indiquant qu'il avait reçu un sms. Aussitôt, il quitta son appartement en le refermant avec soin derrière lui et dévala les escaliers. Dans la rue, il repéra aussitôt la voiture de son amie et s'approcha pour toquer à la vitre. « Hello ! » lança-t-il joyeusement en se penchant vers elle pour lui coller une bise. « Non, ça va, j'ai pas travaillé hier soir donc la vie est belle, merci. » Non seulement il avait l'habitude des horaires décalés dans le cadre de ses études, mais cet été, c'était encore pire avec son travail nocturne. « Dans ce cas, je remets ma vie entre tes mains » plaisanta-t-il. Le jeune homme boucla sa ceinture de sécurité et Fiona démarra. Le parc se trouvait un peu en-dehors de la ville, ce qui leur donnait le temps de discuter un peu avant de se défouler. « Alors, qu'est-ce que tu me racontes de beau ? T'as pris quelques jours de congé, cet été ? »

_________________


LOST IN LOVE
I swear when our lips touch, I can taste the next sixty years of my life ⊹ Because I could watch you for a single minute and find a thousand things that I love about you.


:
 


Dernière édition par Kainoa Baxter le Jeu 1 Oct - 19:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Eléa, Gwen, Emrys & Lexia
TON AVATAR : Claire Holt
TES CRÉDITS : ava - faith ; signa - anaëlle ; gif profil - Penny <3
TA DISPONIBILITE RP : 0/2 : Rhys - Josh ; à venir : Kainoa - Sean.
RAGOTS PARTAGÉS : 1868
POINTS : 3636
ARRIVÉE À TENBY : 17/11/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 27 ans
CÔTÉ COEUR : It's not the fall that kills you, it's the sudden stop
PROFESSION : Aromathérapeute (spécialiste en pharmacie)


MessageSujet: Re: Smash into our lives | Kainoa Dim 27 Sep - 18:02


Kainoa monta rapidement dans la voiture. Fiona démarra aussitôt en direction du parc d’Heatherthon tandis que les deux amis commençaient à discuter. Le jeune homme avait l’air de bonne humeur et très en forme aussi. Ça promettait pour leur journée remplie d’activités. L’aromathérapeute n’allait pas souvent là-bas mais ce n’était pas la première fois et chaque fois, elle s’amusait comme une folle. Jetant un regard en direction du futur astrophysicien, la jolie blonde était ravie de voir Kainoa dans cette bonne dynamique, signe que le jeune homme s’était bien remis de ses dernières mésaventures. À son tour, il prit de ses nouvelles, puisqu’à l’exception de quelques coups de téléphone pour se confier sur la vie de l’un et l’autre, les deux jeunes gens n’avaient pas eu l’occasion de se voir dernièrement. Que pouvait-elle lui raconter de beau ? Plusieurs choses en fait. « Oui j’ai pris quelques jours de congés, mais je n’ai pas quitté Tenby, j’en ai profité pour aller au haras plus souvent. Oscar, le propriétaire, m’a offert un poulain et j’aime prendre le temps de m’en occuper. » Fiona avait déjà raconté à Kainoa qu’elle aimait se rendre là-bas pour se détendre et se vider la tête. Maintenant qu’elle avait son propre cheval, aussi jeune était-il, l’équitation devenait une véritable passion pour elle. « Sinon j’ai revu ta sœur et renoué avec elle. Evie et moi on se reparle comme avant. » Cette nouvelle réjouirait sûrement Kainoa. Fiona avait mis de côté l’idée de chercher à éviter Evie et avait affronté la discussion avec elle pour au final retrouver son amie d’antan même si elle ne gardait pas le souvenir de tout ce qu’elles avaient partagé. Le plus important à ce jour était l’avenir, et non plus le passé. Fiona hésitait à poursuivre sur les autres nouvelles. Il y avait des choses qu’elle n’avait pas raconté par téléphone à son ami et elle ignorait si le lui dire en début de journée ne jetterait pas un froid, mais autant se jeter à l’eau et crever l’abcès une bonne fois pour toutes. Disons qu’elle allait aborder un sujet sensible pour le Baxter, un sujet dont une personne, voire deux, seulement étaient au courant et le fait que Kainoa ne soit pas l’une d’entre elles était assez étonnant, étant donné qu’elle lui disait à peu près tout. Mais ça touchait à l’alcool… autant dire un sujet en général tabou aux yeux de son passager. Pourtant, il n’y avait pas si longtemps, quelques années auparavant, Fiona l’avait sorti d’une mauvaise passe aussi, un secret gardé entre eux, alors elle ne doutait pas qu’il comprendrait à son tour ses motivations. « Tu te souviens de l’une de nos dernières rencontres près de la patinoire ? Depuis que j’ai perdu la mémoire, j’ai une tendance assez… facile à me tourner vers la boisson pour oublier. Enfin, tu as vu comment j’étais ce jour-là. C’est ton regard, l’inquiétude que j’y ai lu et ta possible déception qui m’ont mis une claque dans la figure. Après t'avoir vu, j’ai décidé de participer à quelques réunions d’AA avant qu’il ne soit trop tard, je n’y ai jamais pris la parole et ça ne m’a pas apporté grand-chose, d’ailleurs j’ai vite arrêté d’y aller, mais j’ai pu y rencontrer quelqu’un qui m’a aidé à ne pas sombrer comme lui. » En écoutant l’expérience d’un autre en la matière, Fiona avait mis un frein à sa consommation de plus en plus dangereuse et irréfléchie envers l’alcool. Grâce aux conseils d’un inconnu, Luka, devenu un bon pilier aujourd’hui dans sa vie, elle avait essayé de réfréner cette envie de toujours vouloir oublier par ce moyen. Aujourd’hui, la jolie blonde vivait beaucoup plus en harmonie avec elle-même malgré l’absence conséquente de souvenirs dans sa tête. Et puis, une autre personne lui avait redonné un goût différent à la vie. « J’aurai voulu t’en parler avant mais je ne savais pas comment m’y prendre. J’avais peur que… » Fiona s’interrompit. Elle avait redouté qu’il pense qu’elle allait devenir comme le père Baxter ou quelque chose comme ça… L’avis de Kainoa comptait énormément pour elle. Il n’y avait pas d’autre mot. Alors qu’elle était bien lancée, la jolie blonde termina par un sujet plus léger pour conclure sur les dernières nouvelles dans sa vie. Ce dernier point, elle en avait déjà vaguement touché un mot à son ami. La jolie blonde lui avait avoué avoir rencontré quelqu’un qui l’intéressait, un Irlandais, sans donner d’autres détails. Il y avait eu du nouveau entretemps. « Au fait, tu te souviens du garçon dont je t’ai parlé vite fait ? » Reprit Fiona. « Eh bien, on a décidé de se donner une chance… ça m’a aussi aidé à sortir de tout ça. » Fiona était loin de se douter que l’influence de ce même homme la propulserait au contraire dans ses vieux démons plus encore qu’auparavant mais ils n’en étaient pas encore là du tout. Elle marqua une pause pour laisser le temps à Kainoa de digérer tout ce qu’elle venait de lui dire et de réagir avant de lui retourner la question. « Voilà tu sais tout je crois… » Lâcha-t-elle en souriant. « Et toi alors ? Qu’est-ce que tu racontes de beau ? Je veux tout savoir aussi. » Par tout savoir, ce qu’il voudrait bien lui dire qu’elle ignorait encore bien évidemment. La jolie blonde n’avait pas vraiment attendu pour lui retourner la question, disons qu’elle préférait au plus vite passer à un autre sujet plutôt que de tergiverser sur ce qui la concernait. Le parc d’activités n’étant plus qu’à quelques kilomètres de distance, ils ne tarderaient pas à arriver sur les lieux.

_________________

We'll find a way
And everytime I try to fly, I fall without my wings, I feel so small. I guess I need you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Colton Haynes.
TES CRÉDITS : Pigfarts is real + Anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Abbey - Hope - Spencer)
À venir : Faith - Lloyd - Fiona - Sameen.
RAGOTS PARTAGÉS : 5936
POINTS : 4850
ARRIVÉE À TENBY : 01/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (13.04.91)
CÔTÉ COEUR : Fiancé à Spencer, ils attendent un heureux événement.
PROFESSION : Astrophysicien.
REPUTATION : Vous croyez que c'est parce qu'elle est enceinte qu'ils sont pressés de se marier ? Ça m'a l'air un peu précipité, tout ça...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Smash into our lives | Kainoa Jeu 1 Oct - 23:31


Le sourire de Kainoa s’était élargi dès qu’il avait posé les yeux sur son amie Fiona. Cette journée réunissait tous les ingrédients pour être bonne, il le savait d’avance. Rapidement, il se mit à échanger quelques nouvelles avec son amie. Depuis combien de temps ne l’avait-il plus vue ? Ça devait remonter à avant l’été ; c’était quand même dingue, dans une ville aussi petite que Tenby. Mais il avait été tellement pris à droite et à gauche qu’il n’en avait pas vraiment profité pour se poser un peu, à son grand regret, d’ailleurs. Enfin, il n’avait pas vraiment eu le choix. Maintenant que les cours avaient repris, ce n’était pas mieux ; mais au moins Fiona et lui s’étaient décidés pour se donner un rendez-vous. « Oh, c’est vraiment un beau cadeau, ça ! Tu l’as appelé comment ? » Kainoa n’avait pas le souvenir d’être déjà monté à cheval, sauf peut-être une fois, quand il était petit et qu’un tour lui avait été offert par il ne savait plus trop quelle tante éloignée. Du coup, il ne connaissait pas vraiment ces animaux. Il ne connaissait pas non plus vraiment le propriétaire du haras, Oscar. Il était assez proche de sa soeur, Thelma, c’était d’ailleurs elle qui les avait présentés l’un à l’autre, lors de ce fameux concert de la Saint-Valentin. Et il ne se souvenait que trop bien du sms assez particulier qu’il avait reçu du trentenaire quand Thelma s’était retrouvée coincée sur une île déserte en pleine nuit. Maintenant qu’il y repensait, ça le faisait bien rire. Mais ça, c’était sans doute inutile de le partager avec Fiona. Le jeune homme faisait partie de ces personnes qui préféraient parler de ce qui intéresserait forcément un minimum son interlocuteur et non pas s’étendre sur des détails qui ne concernaient pas vraiment l’autre.

« Quoi, sérieux ? » S’il y avait une bonne nouvelle qui pouvait lui faire plaisir, c’était bien celle-là. Evie et Fiona étaient redevenues amies. Kainoa n’avait pas bien suivi leurs histoires, il devait bien l’avouer. Il détestait les conflits en tout genre, même s’ils n’étaient que minimes. Et la vie de famille qu’il avait eue lui avait appris à les éviter soigneusement. Les tensions divisant malheureusement sa fratrie lui avaient aussi enseigné comment se tenir un minimum à l’écart : souvent, chercher à arranger les choses ne faisaient que les empirer. C’était peut-être un peu nul, comme attitude ; mais après avoir essayé de retourner le problème et les solutions dans tous les sens avec Abbey, il s’était décidé à ne pas prendre parti. Et pour l’instant, ça ne marchait pas trop mal, même s’il s’en voulait régulièrement de ne pas réussir à faire mieux pour rabibocher sa grande soeur et son petit frère. Il en était malheureux, mais il ne désespérait pas de voir les choses s’arranger un jour - il ne savait certes pas trop comment. « En tout cas, je suis vraiment content. » Il était juste un peu surpris que sa soeur ne lui en ait pas touché un mot ; mais après tout, elle n’avait pas de comptes à lui rendre et quand ils se voyaient, leurs conversations tournaient principalement autour de Connor, des autres membres de leur famille et des études de Kainoa.

« Oui, bien sûr que je m’en souviens. » Sans broncher ni trahir la moindre émotion (l’une de ses spécialités), le futur astrophysicien écouta la blondinette lui parler de son problème avec l’alcool. Il fut touché d’apprendre qu’il avait joué ne serait-ce qu’un tout petit rôle dans un pas vers la guérison, même s’il n’en montra rien. En revanche, il tiqua quand Fiona ne termina pas sa phrase. « Peur de quoi ? » demanda-t-il aussitôt, tout en sachant pertinemment ce qu’elle voulait dire. Il avait la nette impression que ses amis voulaient toujours éviter le sujet de la boisson avec lui - ils ne savaient que trop bien à quel point il en avait bavé avec son père. « J’veux pas que t’aies peur de me parler de quoi que ce soit, d’accord ? Alcool ou pas, ça changera rien entre toi et moi. Ni à la façon dont je te vois, ok ? » Il posa une main sur l’épaule de Fiona, comme pour lui prouver son soutien. « Je suis content que quelqu’un t’ait aidée. » Après ça, l’aromathérapeute changea de sujet, du tout au tout. Kainoa fronça légèrement les sourcils, cherchant dans ses souvenirs. « Oui, un peu, mais comme tu dis, vite fait. Alors, tu me le présentes quand ? » Il esquissa un sourire. « T’inquiète pas, je sais me tenir. Pour l’instant, ça se passe bien ? » C’était tout ce qui comptait pour lui, qu’elle soit heureuse. « Ben, euh… Moi, pas grand-chose, tu sais. Toujours personne à te présenter. Sinon, c’est ma dernière année, donc je suis à fond dans mes études, il vaut mieux… »

_________________


LOST IN LOVE
I swear when our lips touch, I can taste the next sixty years of my life ⊹ Because I could watch you for a single minute and find a thousand things that I love about you.


:
 


Dernière édition par Kainoa Baxter le Lun 12 Oct - 8:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Eléa, Gwen, Emrys & Lexia
TON AVATAR : Claire Holt
TES CRÉDITS : ava - faith ; signa - anaëlle ; gif profil - Penny <3
TA DISPONIBILITE RP : 0/2 : Rhys - Josh ; à venir : Kainoa - Sean.
RAGOTS PARTAGÉS : 1868
POINTS : 3636
ARRIVÉE À TENBY : 17/11/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 27 ans
CÔTÉ COEUR : It's not the fall that kills you, it's the sudden stop
PROFESSION : Aromathérapeute (spécialiste en pharmacie)


MessageSujet: Re: Smash into our lives | Kainoa Dim 11 Oct - 19:06


Fiona se rendit compte lorsqu’elle rapporta toutes les dernières nouvelles de sa vie à Kainoa, qu’elle avait en fait énormément à lui raconter et que du coup, sur le moment, elle avait plutôt pas mal parlé d’elle. Ce n’était pas dans ses habitudes mais au moins, la jolie blonde avait crevé l’abcès pour tout ce qu’elle souhaitait aborder. Kainoa avait toujours été un de ses meilleurs amis et ce, depuis l’enfance. Elle était bien contente d’avoir gardé la plupart de ses souvenirs avec lui, même si elle ne pourrait jamais expliquer scientifiquement comment cela avait été possible. Fiona ne cherchait plus à comprendre depuis bien longtemps. Elle avait enfin accepté qu’elle ne pourrait sans doute jamais se rappeler des moments qu’elle avait partagés avec d’autres amis. Heureusement, la majorité d’entre eux était là pour le lui rappeler. La première chose qu’elle aborda était sa passion toute récente pour l’équitation. Oscar avait été une personne importante dans son processus de « remise sur pied mentale » si on pouvait appeler son traumatisme de cette façon. Il lui avait ouvert les portes de son haras et Fiona avait découvert que les chevaux avaient un don pour l’apaiser. Elle était devenue tellement assidue que son ami lui avait carrément offert son propre poulain. Kainoa lui demanda comment elle l’avait appelé. « Feu de Joie. J’avais lu ça dans un livre sur l’équitation, c’était le nom d’un ancien cheval de course et ça m’a plu. » Il ne fallait pas chercher plus loin. Elle n’allait pas rentrer dans des détails supplémentaires et qui auraient pu être ennuyeux pour son ami.  La jolie blonde mentionna alors la sœur de Kainoa. Elle avait toujours été proche des Baxter, en particulier d’Evie et du futur astrophysicien. Elle hocha une nouvelle fois la tête lorsqu’il s’étonna de cette révélation même s’il ne s’était jamais vraiment mêlé de leurs histoires. Kainoa dans sa famille, c’était un peu la Suisse dans le monde : toujours le plus neutre possible. Le jeune homme réaffirma sa satisfaction puis Fiona enchaina sur le sujet le plus délicat dont elle avait envie de lui parler. Elle avait failli connaître une sale période concernant l’alcool mais grâce à leur dernière rencontre, ça lui avait fait un électrochoc et elle s’était reprise juste à temps… juste avant de devenir dépendante et de ne plus pouvoir en sortir aussi facilement. Ce qu’elle raconta sembla faire tomber Kainoa de haut, comme s’il réalisait enfin les problèmes qu’elle avait traversés ces derniers mois sans lui en faire part. Fiona n’avait pas voulu mêler les gens de son entourage dans ses problèmes et dans le cas du Baxter, elle avait redouté qu’il puisse la voir différemment si elle craquait pour de la boisson… Après tout, il en connaissait un rayon sur la matière. Kainoa lui fit alors entendre raison : elle pouvait tout lui dire et ne devait pas avoir peur de lui parler de quoi que ce soit.  « Ça marche. » Répondit Fiona, se trouvant soudain sotte d’avoir redouté la réaction de son ami. Cependant, elle avait pris du recul par rapport à tout ça aussi, ce n’était pas comme si elle était toujours dans le problème même si elle n’en était pas complètement sortie non plus. « Je m’en souviendrais. » Et comme pour concrétiser le fait qu’elle avait bien compris ce qu’il venait de lui dire, Fiona lui annonça alors qu’elle voyait quelqu’un. Kainoa était la première personne à qui elle l’avouait, comme si elle avait peur que tout parte en fumée à la seconde où elle mentionnerait le fait qu’elle s’était mise en couple. Mais non, tout était toujours bien en place. « Oui pour le moment ça va. Et je te le présenterai très bientôt. » Répondit-elle sans hésiter. « Tu viendras avec une charmante demoiselle et on se fera des dîners à quatre. » Ajouta-t-elle pour le taquiner. D’ailleurs, Fiona devait bien admettre qu’elle ne savait plus trop où en était Kainoa dans sa vie amoureuse pour le moment mais elle préféra ne pas poser la question directement pour ne pas raviver de mauvais souvenirs encore trop récents. Au lieu de cela, elle arrêta enfin d’accaparer la conversation et prit à son tour des nouvelles de son ami tandis qu’ils arrivaient sur les lieux du parc d’amusement. Kainoa répondit d’un seul coup à toutes les questions qu’elle lui posait. Il ne fréquentait visiblement personne en ce moment et il s’investissait toujours autant dans ses études, surtout cette année, étant donné que c’était la dernière. « T’inquiètes pas, tu vas gérer. Comme tu dis c’est la dernière, alors ça devrait aller. Tu n’as pas un projet spécial à réaliser pour cette ultime année ? Une thèse ou un stage en entreprise ? » Fiona réalisa alors qu’il n’y avait pas vraiment d’entreprise spatiale dans la région. Si Kainoa voulait vraiment travailler comme astrophysicien, il devrait inévitablement… quitter Tenby. Elle se mordit la lèvre pour ne pas qu’il aperçoive le voile de tristesse qui venait de couvrir ses prunelles une fraction de secondes, elle n’en laissa rien paraître. Elle se devait d’être contente pour lui et prendre ses distances par rapport à la petite ville ferait sans doute du bien à Kainoa. La jolie blonde réagissait juste égoïstement dans le sens où elle n’avait pas envie que leurs contacts se distendent encore plus alors qu’ils ne se voyaient déjà plus très souvent quand le jeune homme était dans les parages. « Et je suis sûre que tu finiras par trouver chaussures à ton pied. Tu n’as de vues sur personne ? Même pas une copine de classe ? » Demanda-t-elle ensuite comme il avait finalement effleuré le sujet sans en dire davantage. Fiona avait toujours adoré le titiller sur sa vie amoureuse mais elle prenait plus de pincettes dernièrement. Une fois à Heatherthon, Fiona gara la voiture et ils descendirent du véhicule pour se rendre dans le parc d’animations. « Alors on commence par quoi ? De l’escalade, du karting ou autre chose ? » Lâcha-t-elle en se tournant vers lui. Kainoa sortait tellement peu souvent qu’il pouvait bien avoir le droit de choisir leur première activité.

_________________

We'll find a way
And everytime I try to fly, I fall without my wings, I feel so small. I guess I need you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Colton Haynes.
TES CRÉDITS : Pigfarts is real + Anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Abbey - Hope - Spencer)
À venir : Faith - Lloyd - Fiona - Sameen.
RAGOTS PARTAGÉS : 5936
POINTS : 4850
ARRIVÉE À TENBY : 01/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (13.04.91)
CÔTÉ COEUR : Fiancé à Spencer, ils attendent un heureux événement.
PROFESSION : Astrophysicien.
REPUTATION : Vous croyez que c'est parce qu'elle est enceinte qu'ils sont pressés de se marier ? Ça m'a l'air un peu précipité, tout ça...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Smash into our lives | Kainoa Lun 12 Oct - 8:51


Avec tout ce que Fiona lui avait raconté, Kainoa ne pouvait que se rendre compte qu’il n’avait plus passé un moment avec elle depuis vraiment longtemps. Comment avait-il pu louper autant de choses, particulièrement aussi importantes ? Il ne savait même pas qu’elle s’était réconciliée avec Evie, qui était pourtant sa propre soeur. Ou alors peut-être que ça faisait longtemps qu’il n’avait pas vu Evie non plus ? Non, ça lui paraissait impossible. Même avec un emploi du temps surchargé, Kainoa s’efforçait d’aller voir sa soeur aînée et son neveu régulièrement. Il avait déjà l’impression de ne pas avoir suffisamment de temps pour remplir correctement son rôle de parrain, alors… Mais ces derniers temps, ils avaient sans doute eu tous les deux assez de soucis et un nombre conséquent de sujets de conversation - c’était sans doute pour ça que tout ce qui ne concernait pas directement leur famille et les études du jeune homme n’avait pas été abordé. Et que dire de la tendance de Fiona à se réfugier dans l’alcool pour oublier ses problèmes ? Comment avait-il pu ne pas le remarquer ? Pourtant, il était quasiment un spécialiste dans la matière. Il était capable de détecter l’odeur de l’alcool mieux que quiconque. C’était une faculté qu’il avait développée à force de chercher à aider son père. Et rares étaient les personnes qui, mieux que lui, reconnaissaient aussi facilement qu’une tierce personne avait bu. Kainoa n’était pas fier de ce genre de « talents », mais la vie ne lui avait pas vraiment laissé le choix : c’était devenu naturel. Alors comment se faisait-il qu’il n’avait rien vu avec Fiona ? Définitivement, ça voulait dire quelque chose. Déjà, qu’il ne lui avait pas consacré suffisamment de temps… Ensuite, qu’il l’avait délaissée, peut-être ? Quel genre d’ami était-il exactement ? Cette pensée lui faisait horreur ; pourtant, l’étudiant était bien obligé d’admettre qu’il n’avait pas été à la hauteur, ces derniers temps. Et il en était désolé, affreusement désolé. Mais il savait très bien que s’il exprimait à haute voix des regrets, Fiona s’empresserait de se récrier, lui assurant qu’il n’en était rien. Ce n’était pas ce qu’il avait envie d’entendre… Non, ce qu’il voulait, c’était s’améliorer, aussi se promit-il de mieux faire, à l’avenir, ou au moins de fournir des efforts dans ce sens.

Alors qu’elle dirigeait la conversation vers lui, Kainoa s’aperçut que, contrairement à son amie, il n’avait pratiquement rien à raconter. Non, pire ; il réalisa que sa vie n’avait rien de passionnant. En tout cas, elle n’était certainement pas aussi intéressante que celle que son frère aurait bien voulu le voir mener. Oh, bien sûr, l’aîné des garçons Baxter le savait d’ores et déjà, depuis bien longtemps - ce n’était pas pour rien qu’Ana-Sofia se plaisait à le traiter de « coincé » (et encore, si ce n’était qu’elle). Mais maintenant, il s’en rendait encore mieux compte. Bon, après tout, ce n’était pas si grave que ça… Il l’aimait bien, sa vie. Enfin, il y avait eu pire - l’existence en-dehors du domicile familiale était forcément meilleure. Il osait espérer aussi que le meilleur restait à venir, notamment quand il aurait terminé ses études et qu’il n’aurait plus à se serrer désespérément la ceinture pour pouvoir ne payer que l’essentiel… Mais pour le moment, il n’en restait pas moins relativement satisfait de ce qu’il avait, même sa vie n’était pas parfaite. En tout cas, Fiona, elle, semblait aller un peu mieux. Et à l’instant précis, c’était tout ce qui comptait. « D’accord. Tu me diras. » Il esquissa un sourire. « Oh, je peux ramener une charmante demoiselle, oui… Mais c’est juste que ce sera une amie. Rien d’autre. Et interdit de passer la soirée à faire des sous-entendus à peine voilés ! » Kainoa ne manquait pas d’amies… Et il savait à peu près qui il serait correct d’inviter ou pas - Spencer, Thelma, Louka ou encore Daisy, ça passerait très bien. Ana-Sofia, Lizzie, Nerea ou Harlow, ça le ferait tout de suite un peu moins (pour des raisons différentes, d’ailleurs). La conversation rebondit ensuite sur les études du futur astrophysicien, ce qui le détendit d’emblée. Le sujet « petite amie » n’était pas spécialement sensible (ou plutôt, il ne l’était plus, désormais) ; mais s’il devait choisir, Kainoa préférait bien évidemment embrayer sur ce qui le passionnait le plus dans la vie. « Si, je suis censé finir ma thèse. Et la présenter devant un jury. » L’épreuve ultime, celle qu’il redoutait tant - heureusement que Thomas l’avait accompagné à son espèce d’entraînement. « Et puis… L’idéal, pour le dossier, c’est de voyager un peu, mais… On verra. » Ce n’était pas aussi simple pour lui que pour beaucoup d’autres camarade de sa promotion. Et d’ailleurs, en parlant de sa promotion, Fiona lui demandait s’il n’avait pas de vues sur une fille en faisant partie. Amusé, Kainoa haussa légèrement les sourcils. « Non, même pas… Il faut dire que dans ma branche, y’a surtout des mecs. C’est regrettable, d’ailleurs… Enfin, je veux dire, que les filières scientifiques soient toujours à majorité masculine. » En descendant de la voiture, il hésita. Il aurait bien voulu faire du paintball ; c’était, sans hésiter, l’activité qui lui permettait le plus de se défouler. Mais du paintball avec Anthony, Mathys ou des potes, oui, c’était l’éclate. Avec une fille, en revanche… Ce n’était pas forcément l’idée du siècle. Elle pouvait se faire mal. « Du karting ! » s’écria-t-il alors avec enthousiasme. Il lui prit la main pour l’entraîner un peu plus loin et, quelques instants plus tard, ils rigolaient tous les deux comme des enfants sur la piste.

_________________


LOST IN LOVE
I swear when our lips touch, I can taste the next sixty years of my life ⊹ Because I could watch you for a single minute and find a thousand things that I love about you.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Eléa, Gwen, Emrys & Lexia
TON AVATAR : Claire Holt
TES CRÉDITS : ava - faith ; signa - anaëlle ; gif profil - Penny <3
TA DISPONIBILITE RP : 0/2 : Rhys - Josh ; à venir : Kainoa - Sean.
RAGOTS PARTAGÉS : 1868
POINTS : 3636
ARRIVÉE À TENBY : 17/11/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 27 ans
CÔTÉ COEUR : It's not the fall that kills you, it's the sudden stop
PROFESSION : Aromathérapeute (spécialiste en pharmacie)


MessageSujet: Re: Smash into our lives | Kainoa Dim 18 Oct - 20:14


Aux yeux de Fiona, Kainoa s’investissait trop dans ses études. Il voulait poursuivre ses rêves et réussir, c’était tout à son honneur mais il n’était pas obligé de mettre toute sa vie entre parenthèses pour autant. Il avait besoin de s’amuser un peu plus et de s’ouvrir plutôt que de vivre enfermé dans sa bulle. Il réussirait ses études de la même manière, elle n’en doutait pas. Kainoa était vif et intelligent, débrouillard quand il s’agissait d’étudier dans des délais serrés. Peut-être qu’il essayait de mettre sa vie amoureuse de côté en raison de tout ce qui s’était passé, mais Fiona ne trouvait pas sa façon de faire très saine. Il devait décoller le nez de ses livres sinon sa jeunesse passerait sans même qu’il s’en aperçoive. Elle parlait de vécu puisqu’elle-même avait mené des études assez exigeantes. Fiona n’avait pas assez profité. C’était son agression qui lui avait changé la façon de voir les choses. Elle devait profiter de chaque instant. Du moment présent. Et elle ne conduisait pas Kainoa à en faire de même forcément en matière amoureuse, il y avait bien d’autres façons de s’amuser et de ne pas voir sa vie défiler devant soi sans même se rendre compte du temps qui s’écoule. « Tu me connais, je n’aurais pas osé. » Répondit-elle lorsque Kainoa lui demanda, dans le cas où il inviterait une amie, de ne pas lui faire de sous-entendu toute la soirée. En réalité, il la connaissait très bien puisqu’elle en ferait plutôt deux fois qu’une, juste pour le plaisir d’embêter son ami. Enfin le sujet était encore sans doute trop sensible pour lui après toutes les déceptions qu’il avait connu. Ils embrayèrent sur la dernière année de Kainoa et de toutes les implications qui l’accompagnaient. Il devait présenter une thèse devant un jury comme Fiona avait dû le faire dans sa branche pharmaceutique. « Tu verras. Si tu maîtrises bien ton travail, c’est souvent un jeu d’enfant. » Une bagatelle qui stressait les étudiants mais qui au final se révélait être un simple examen de plus – en quelque sorte. « Quel est ton choix de sujet ? En astrophysique sûrement, mais plus précisément ? » Fiona avait suffisamment de connaissance scientifique pour au moins comprendre le titre de sa thèse, du moins le pensait-elle. Lorsqu’il lui expliqua que l’idéal serait bel et bien de voyager mais qu’il n’en avait pas forcément l’opportunité – en tout cas il le laissa sous-entendre -, la jeune femme comprit où il voulait en venir. « Imaginons un instant qu’il n’y ait pas de contraintes. Où voudrais-tu aller pour ta thèse ? » Le formula-t-elle autrement. Fiona avait toujours mille idées qui lui fourmillaient dans la tête. Elle détourna ensuite la conversation vers les filles à nouveau. N’y en avait-il pas dans sa classe susceptible de pouvoir l’intéresser ? Visiblement pas, d’après Kainoa, puisque sa filière n’attirait pas trop la gente féminine. « Oui, c’est bien regrettable… » Reprit Fiona d’un air songeur, pour taquiner le futur astrophysicien de plus belle. La jeune femme sourit à nouveau puis descendit de la voiture et laissa le choix de la première activité à Kainoa qui opta pour du karting. Il l’entraîna vers le circuit et ils ne mirent pas longtemps à s’amuser comme des fous sur la piste. « Alors on a déjà abandonné la course ? » Lança Fiona en le dépassant au détour d’un virage. Ils terminèrent l’activité quelques minutes plus tard, après une bonne partie de franche rigolade. D’humeur décidément très taquine aujourd’hui, la jeune femme n’en resta pas là avec son ami. Lorsqu’ils quittèrent l’activité, sur le chemin pour une autre, elle se mit à balancer devant tout le monde. « Kainoa, l’as du volant… » Elle adopta une voix de télé-achat comme si elle vantait les qualités d’un produit à vendre. Fiona s’arrêta et souleva ensuite le t-shirt de son ami jusqu’à la hauteur de ses abdos. « Ah… ça tu as eu le temps de les entretenir. » Lui glissa-t-elle en aparté un compliment à peine voilé. Il avait toujours été bien foutu de toute façon mais dans sa façon amicale de le considérer, Fiona ne lui disait jamais ce genre de chose. « De beaux atouts… » Reprit-elle à forte voix en posant une main sur lesdites tablettes de chocolat. Elle allait continuer sa litanie de qualités mais elle ne put réprimer plus longtemps un fou rire devant l’air complètement abasourdi de son ami et des autres passants aussi. Fiona laissa retomber le t-shirt et tenta de se reprendre mais c’était impossible sur le moment. Après quelques instants, la jolie blonde réussit à retrouver ses esprits et formula de fausses excuses. « Au moins j’aurai essayé… » Dit-elle pour conclure sur ce délire enfantin. Il y avait effectivement eu une ou deux jeunes femmes qui l’avaient regardé avec envie. Prochaine activité ? « Direction le paintball ! » Fiona avait envie d’en faire depuis longtemps, d’autant qu’ils s’étaient mis dans l’humeur pour ce genre d’activité.

_________________

We'll find a way
And everytime I try to fly, I fall without my wings, I feel so small. I guess I need you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Colton Haynes.
TES CRÉDITS : Pigfarts is real + Anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Abbey - Hope - Spencer)
À venir : Faith - Lloyd - Fiona - Sameen.
RAGOTS PARTAGÉS : 5936
POINTS : 4850
ARRIVÉE À TENBY : 01/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (13.04.91)
CÔTÉ COEUR : Fiancé à Spencer, ils attendent un heureux événement.
PROFESSION : Astrophysicien.
REPUTATION : Vous croyez que c'est parce qu'elle est enceinte qu'ils sont pressés de se marier ? Ça m'a l'air un peu précipité, tout ça...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Smash into our lives | Kainoa Lun 19 Oct - 2:13


Esquissant un sourire, Kainoa haussa légèrement les sourcils. Son amie lui assurait qu’elle ne l’embêterait pas s’il invitait une jeune femme à se joindre à un de leurs dîners, mais il n’était pas non plus complètement stupide. C’était précisément parce qu’il la connaissait aussi bien qu’il était capable de formuler d’avance le scénario, entre clins d’oeil appuyés et propos ne laissant que peu de place à l’interprétation. « Oui, bien sûr… » souffla-t-il, plus amusé qu’autre chose. Dit comme ça, il ne risquait pas de ramener quelqu’un avant un bon moment. Il ne voulait mettre personne mal à l’aise, ni lui-même, mais encore moins celle qui l’accompagnerait. S’il la connaissait depuis de nombreuses années, ça passerait sans doute ; autrement, il n’avait pas envie que ça puisse paraître ambigu.

De toute manière, le jeune homme s’était déjà désintéressé de ce sujet de conversation pour se passionner d’un autre, à savoir ses études. Il n’était cependant pas aussi sûr de lui-même que Fiona semblait l’être, loin de là. Guère rassuré qu’elle lui dise que c’était un jeu d’enfant, il se contenta de hocher la tête en signe d’assentiment. Il aurait voulu en être aussi convaincu qu’elle, mais il n’y arrivait tout simplement pas. Et c’était peut-être une de ses faiblesses, mais il parvenait aussi à la transformer en atout : son manque d’assurance le poussait à donner le meilleur de lui-même et à se surpasser. « Euh… T’es sûre d’avoir envie d’en parler ? » Kainoa avait à nouveau haussé des sourcils étonnés, en lui jetant un regard en coin. Ce n’était même pas qu’il doutait des capacités intellectuelles de la blondinette ; seulement, elle était la première à lui demander quel était le sujet de la thèse sur laquelle il travaillait depuis de longs mois déjà. Soit les gens s’en désintéressaient complètement, soit ils préféraient ne pas s’engager sur ce terrain, pour ne pas être noyés sous des détails parfois superflus. Ses proches le connaissaient suffisamment pour savoir qu’une fois qu’il était vraiment lancé dans son sujet de prédilection, il était difficile de l’arrêter. « Comme l’astrophysique est une branche interdisciplinaire, on a tous choisi une spécialité après le master. La mienne, c’est la physique stellaire. Et le titre de ma thèse, c’est l’hydrodynamique radiative et ses applications à la physique stellaire. C’est beaucoup plus intéressant que ça en l’air » ajouta-t-il en riant. Il allait s’arrêter là. C’était déjà gentil de la part de Fiona de demander sur quel sujet portaient ses recherches, il n’allait pas en plus l’accabler avec une sorte de résumé qui n’en serait finalement plus un, tellement il aimait parler de ce qu’il faisait. « Bon, très bien… Imaginons qu’il n’y ait pas de contraintes. Sur la côte est des Etats-Unis, bien sûr, avec les meilleures universités du monde… Mais moi, ce que je préférerais encore, c’est aller au Chili. Tu as déjà entendu parler de l’ALMA ? C’est un radiotélescope géant, installé dans le désert d’Atacama, à un peu plus de cinq mille mètres d’altitude. Un réseau de soixante-six antennes millimétriques… Et l’instrument le plus performant au monde.  Ça, c’est mon rêve. »

Heureusement pour Fiona, il y avait au moins les attractions pour empêcher Kainoa de trop s’étendre sur ce qui n’intéressait pas forcément tout le monde. En sortant du karting, il se marrait comme un enfant à qui ce genre d’activités avait un peu trop manqué. Pourtant, son rire fut de courte durée, laissant place à un sourire gêné. L’aromathérapeute venait de lui soulever le T-shirt, ne manquant pas d’attirer les regards surpris. Embarrassé, il préféra ne pas regarder autour de lui et se contenta de baisser les yeux vers elle. « Qu’est-ce que tu veux, il y a des choses qu’il faut bien trouver le temps de faire » plaisanta-t-il à voix basse. Lorsqu’elle daigna enfin le laisser tranquille, il partit à son tour dans un éclat de rire. « M’ouais, t’avais plutôt envie de me mettre la honte ! » Il était plutôt discret, comme garçon. Heureusement, sa gêne fut vite dissipée quand la jolie blonde proposa une partie de paintball. Puisque c’était elle qui demandait… Il lui attrapa à nouveau la main et l’entraîna un peu plus loin. Pendant quelques minutes, l’étudiant se concentra, élaborant une stratégie et l’expliquant à Fiona dans les détails. Il y avait une autre bande de jeunes et si, au final, ils ne gagnèrent pas, Kainoa ne s’était plus aussi bien amusé depuis bien longtemps. « C’était trop cool ! » s’enthousiasma-t-il, des étoiles dans les yeux. « Mais bon, j’ai un peu faim, maintenant… Ça te dit d’aller grignoter un morceau ? »

_________________


LOST IN LOVE
I swear when our lips touch, I can taste the next sixty years of my life ⊹ Because I could watch you for a single minute and find a thousand things that I love about you.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Eléa, Gwen, Emrys & Lexia
TON AVATAR : Claire Holt
TES CRÉDITS : ava - faith ; signa - anaëlle ; gif profil - Penny <3
TA DISPONIBILITE RP : 0/2 : Rhys - Josh ; à venir : Kainoa - Sean.
RAGOTS PARTAGÉS : 1868
POINTS : 3636
ARRIVÉE À TENBY : 17/11/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 27 ans
CÔTÉ COEUR : It's not the fall that kills you, it's the sudden stop
PROFESSION : Aromathérapeute (spécialiste en pharmacie)


MessageSujet: Re: Smash into our lives | Kainoa Mer 11 Nov - 0:45


« J’ai simplement envie de rattraper le temps… perdu – si on peut dire – avec toi, avant d’organiser tout ça. » Les deux amis n’avaient pas vraiment « perdu » du temps à ne plus se voir, ils avaient été extrêmement occupé et Fiona avait d’abord préféré le retrouver seule pour lui parler de tout ce qu’elle voulait mettre à plat avant de lui présenter celui qui s’était désormais lié à elle d’une façon bien plus compliquée. Ces dernières semaines, la jolie blonde s’était à nouveau montrée plus ouverte aux autres, s’engageant volontiers dans une relation (ce qu’elle avait catégoriquement refusé d’envisager depuis qu’elle souffrait d’amnésie partielle) mais elle gérait mieux sa condition. Une nouvelle preuve de cette ouverture d’esprit était la manière dont l’aromathérapeute n’hésitait pas à confier ce qu’elle ressentait pour Kainoa d’un point de vue amical. Entre mots maladroits, Fiona venait d’admettre qu’il lui avait sacrément manqué. Longtemps, elle avait cherché à se persuader qu’elle n’était pas faite pour s’attacher. Elle avait tellement considéré la situation sous cet angle que son inconscient lui avait finalement interdit de penser autrement. Seulement, il y avait eu un moment où elle s’était rendu compte, qu’elle aussi, ne pouvait vivre sans certaines attaches. Kainoa représentait l’une d’elles.  En entrant dans le parc, le jeune étudiant afficha un sourire heureux et soulagé lorsqu’il put changer de sujet et approfondir celui de ses études. Fiona confirma qu’elle désirait en apprendre un peu plus et il lui expliqua alors le thème de sa thèse, tout naturellement en rapport avec sa spécialisation. « Et comment peux-tu expérimenter les chocs radiatifs ou étudier les différents paramètres liés à l’hydrodynamique plus concrètement ? » Elle se rendit alors compte qu’elle creusait peut-être un peu trop la question. « Laisse, tu n’es pas sorti de tes livres cette journée pour t’y replonger de vive voix. On pourra en parler une autre fois. » Se reprit la jeune femme pour éviter de lui donner l’impression qu’il doive enseigner un cours d’astrophysique à une novice en la matière dans un moment censé être de la détente, même si Kainoa aimait partager ses connaissances dans le domaine. Elle lui demanda plutôt s’il projetait de partir à l’étranger pour travailler sur sa thèse mais il avoua ne pas en avoir vraiment l’occasion. Fiona n’avait pas besoin de davantage de précisions, néanmoins elle insista sur une opportunité imaginaire pour laquelle son ami lui confia qu’il rêvait d’aller visiter un observatoire célèbre au Chili pour admirer l’instrument spatial le plus précis du monde. « Il ne faut jamais dire jamais. J’espère que tu auras l’occasion d’y aller, même plus tard si ça ne se fait pas dans le cadre de tes études. » Ils s’offrirent un petit karting et une bonne partie de franche rigolade à la sortie de celui-ci. Fiona réussit à afficher gentiment Kainoa devant les gens qui passaient en dévoilant ses magnifiques tablettes de chocolat… blanc (a). Elle s’amusa de sa moue et confirma bel et bien ses dires. « Tu m’as grillée, j’avoue tout. Happy ? » Lâcha-t-elle en esquissant un sourire qui dévoilait toutes ses dents. Effectivement, l’aromathérapeute avait voulu l’embarrasser mais ses ‘noirs desseins’ pour embêter l’étudiant ne durait jamais très longtemps. Fiona proposa alors d’essayer l’activité paint ball et Kainoa l’entraîna dans le jeu tant bien que mal. La jeune femme s’amusa de nouveau beaucoup même s’ils ne remportèrent pas la partie. Ce serait pour une autre fois. À la sortie, son ami lui proposa d’aller manger un morceau. Elle ne rechignerait pas à l’idée de se poser un peu. « Et comment ! » Il y avait des stands de nourriture sympa et des endroits un peu moins conventionnels où ils pourraient se lâcher sur… des crasses. « Allez fais toi plaisir pour une fois ! » Lâcha Fiona en l’attirant dans la file d’un service rapide. C’était ainsi, elle ne se rendait jamais compte de l’ambiguïté des phrases qu’elle sortait hors contexte. « Et alors, comment ça se passe le rôle de tonton ? Tu ne t'étales pas beaucoup par téléphone. » Tonton, elle trouvait le mot drôle à prononcer. Kainoa ne s’était pas vraiment étalé sur ce nouvel aspect de sa vie, l’enfant d’Evie.

Spoiler:
 

_________________

We'll find a way
And everytime I try to fly, I fall without my wings, I feel so small. I guess I need you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Colton Haynes.
TES CRÉDITS : Pigfarts is real + Anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Abbey - Hope - Spencer)
À venir : Faith - Lloyd - Fiona - Sameen.
RAGOTS PARTAGÉS : 5936
POINTS : 4850
ARRIVÉE À TENBY : 01/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (13.04.91)
CÔTÉ COEUR : Fiancé à Spencer, ils attendent un heureux événement.
PROFESSION : Astrophysicien.
REPUTATION : Vous croyez que c'est parce qu'elle est enceinte qu'ils sont pressés de se marier ? Ça m'a l'air un peu précipité, tout ça...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Smash into our lives | Kainoa Mer 11 Nov - 2:21


« Bien sûr. » Rattraper le temps perdu. C’était précisément ce qu’ils essayaient de faire, tous les deux. Et plus la matinée avançait, plus Kainoa avait l’impression de ne pas avoir de vie. En-dehors de ses études et de ses petits boulots, que faisait-il de bon ? Pas grand-chose. Il ne voyait pas souvent ses amis. Ni même sa famille, en fait. Bien sûr, il s’efforçait toujours de réserver du temps pour eux, un minimum ; mais ce n’était jamais suffisant. Peut-être que quand les vacances de Noël pointeraient le bout de leur nez, il pourrait enfin s’occuper un peu plus de ses proches. Et encore, ce n’était pas gagné d’avance… Sa dernière année était aussi la plus chargée. Il avait encore un tas de choses à programmer, y compris une partie plus professionnelle. Mais il s’en voulait. Il s’en voulait de ne pas être un frère, un fils, un oncle, un ami à la hauteur. Personne ne lui en tenait rigueur, du moins pas explicitement… Mais le sentiment de culpabilité que Kainoa éprouvait était bien suffisant. Et il avait beau se répéter que ce n’était que temporaire, ça ne l’aidait pas beaucoup. Entre-temps, ça ne changeait rien, dans les faits.

Encore une fois, il montra ce qui occupait l’essentiel de ses pensées, en ce moment. « Qu’est-ce que tu dirais de lire une partie de ma thèse… ? » La proposition avait été faite à voix basse, d’un ton hésitant, presque comme si l’étudiant avait un peu honte. « Enfin je veux dire, celle que j’ai déjà finie. Une bonne partie, d’ailleurs. Au moins les deux tiers. » Il était absolument enchanté qu’elle montre autant d’intérêt pour ce qu’il étudiait, pour son domaine de recherches et d’écriture. Bien sûr, il en parlait régulièrement avec ceux qui étaient dans sa promotion ou encore avec ses professeurs ; mais en-dehors de ça, ce n’était pas comme s’il pouvait s’amuser à rebattre les oreilles des autres avec ça. Alors forcément, quand quelqu’un de son entourage lui posait des questions, ça ne pouvait que lui faire très plaisir. « Enfin, t’es pas obligée hein… C’est juste… Si t’en as envie. » En-dehors de ceux qui s’étaient spécialisés dans le domaine, Kainoa n’avait jamais montré ce qu’il avait fait de sa thèse pour l’instant. C’était forcément quelque chose qu’il appréhendait… En revanche, il avait déjà fait un pas énorme en invitant Thomas à sa rentrée universitaire. Parce que ce n’était pas qu’une simple rentrée universitaire. C’était aussi un exposé et un entraînement. Et s’il avait autant redouté ce moment que l’avis de son cher mentor, finalement, tout s’était très bien passé. Le jeune homme espérait bien que l’année entière se déroulerait ainsi, sans accroc majeur. « Oui, peut-être un jour, qui sait. Si c’est le cas, je t’enverrai une tonne de photos » assura-t-il, alors qu’il s’était un peu mis à rêver. Le rêve de tout astrophysicien, d’ailleurs.

Après une énième crise de fous rires, les deux amis se rendirent tous les deux du côté où les stands de nourriture et autres snacks se multipliaient. Kainoa se laissa facilement entraîner dans la file d’un service rapide. De toute manière, en matière de nourriture, il n’était pas bien difficile… Il pouvait bien avaler tout ce qui était à sa portée. « Pour une fois ? Tu serais étonnée ! » lança-t-il en riant. Heureusement qu’il faisait un peu de sport, parce qu’il n’avait pas une alimentation très équilibrée. Il n’avait pas assez d’argent pour aller manger dehors régulièrement ; mais quand il rentrait après une longue journée à la fac, l’une de ses dernières envies était de se mettre derrière les fourneaux. Il était loin, le temps où il aidait Evie en cuisine… Et en période d’examens, c’était encore pire. Bien trop préoccupé par ses révisions, il se nourrissait n’importe comment, c’était bien simple. « Bon, soyons fous, va pour un menu triple cheeseburger bacon ! » Il allait sûrement le regretter, particulièrement lors de sa séance quotidienne de « work out », mais tant pis. Après avoir réussi à s’arranger pour payer le tout avant que Fiona ne le fasse, Kainoa la suivit sur une table. « Ben… Je vois pas Connor si souvent que ça, en fait » avoua-t-il, d’un air coupable. « J’essaye de passer au moins une fois par semaine, mais des fois, je suis carrément mort. Mais sinon… Ça se passe bien. Il est plutôt facile, pour un bébé, même si quand il pleure, il déchire un peu les tympans. » Sans résister plus longtemps, il mordit dans son burger. « Sinon, tu sais que je suis aussi son parrain, hein… ? Bon, pour le moment, je crains un peu dans ce rôle, mais je vais me rattraper avec le bout de chou. » Il grignota une frite. « Et toi, tu l’as vu ? Il est adorable, hein ? Comme son tonton… » ajouta-t-il en plaisantant. « T’as qu’à venir avec moi, la prochaine fois que je m’occuperai de lui. C’est pas tout le temps, mais bon… Quand ma soeur en aura besoin, même si elle me le demande quasiment jamais. Elle est aussi mère poule que ma mère ne l’était pas. »

:
 

_________________


LOST IN LOVE
I swear when our lips touch, I can taste the next sixty years of my life ⊹ Because I could watch you for a single minute and find a thousand things that I love about you.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Eléa, Gwen, Emrys & Lexia
TON AVATAR : Claire Holt
TES CRÉDITS : ava - faith ; signa - anaëlle ; gif profil - Penny <3
TA DISPONIBILITE RP : 0/2 : Rhys - Josh ; à venir : Kainoa - Sean.
RAGOTS PARTAGÉS : 1868
POINTS : 3636
ARRIVÉE À TENBY : 17/11/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 27 ans
CÔTÉ COEUR : It's not the fall that kills you, it's the sudden stop
PROFESSION : Aromathérapeute (spécialiste en pharmacie)


MessageSujet: Re: Smash into our lives | Kainoa Mer 11 Nov - 16:56


Alors que les deux amis abordaient le sujet de mémoire du jeune étudiant, Kainoa lui proposa de lire son travail, une façon sans doute de ne pas s’étendre sur le sujet pendant leur  journée détente tout en permettant à Fiona d’en apprendre davantage. La jolie blonde savait que, sous ses airs de garçon affirmé, se cachait un être en grand manque de confiance par rapport à ses études. Kainoa avait beau avoir dans les meilleures notes de sa classe, il ne cessait de douter de la qualité de son travail. Elle ne pouvait donc qu’accepter cette proposition, sachant que dans la bouche du futur astrophysicien, cette suggestion n’était pas une idée en l’air. « Oui avec plaisir. J’ai vraiment envie de voir sur quoi tu travailles toute cette année. » Le domaine l’intéressait un peu car elle adorait tout ce qui touchait à l’espace et aux étoiles en tant que novice mais surtout parce que ce sujet ferait partie intégrante de la vie de son ami. Kainoa devrait sans doute quitter Tenby pour occuper un poste digne de ce nom et explorer davantage cette passion. Malgré le background défavorable dans lequel il avait grandi, il n’avait jamais manqué d’ambition pour arriver au bout de ses rêves et Fiona était fière de voir à quel point l’adolescent désorienté et perdu qu’elle avait connu à une époque devenait un homme mature et plus serein. Kainoa avait bien changé depuis le soir où elle l’avait découvert empruntant des chemins dangereux. De leur enfance à aujourd’hui, leur amitié avait bien évolué car ils avaient bien grandi et traversé tant de choses depuis. Quant aux rêves du jeune étudiant… en grande sœur de cœur, Fiona avait plein d’idées derrière la tête pour le booster mais il n’aurait pas à le savoir dans l’immédiat. Aujourd’hui, ils profitaient de cette journée pour se retrouver. Après plusieurs activités, ils décidèrent de se glisser dans la file d’un service rapide pour manger un morceau. Kainoa s’amusa de la jeune femme en lui faisant comprendre qu’il se lâchait bien plus souvent qu’elle ne semblait le croire niveau nourriture, néanmoins pour la défense de Fiona, l’étudiant et elle s’arrangeaient toujours pour préparer des bons repas lorsque l’un invitait l’autre et vice versa. « Aaah ça sent le connaisseur ! » Souffla-t-elle en riant, après avoir entendu sa commande. À croire que lorsqu’elle ne le voyait pas pendant des mois, Fiona se représentait Kainoa comme étant le parfait étudiant à l’image toute lisse parce qu’elle oubliait que c’était loin d’être le cas. Et ça faisait plaisir à voir qu’il pouvait se lâcher toujours autant sur  les bases, comme la bouffe. « T’as raison, la folie c’est la devise du jour. La même chose pour moi. » Demanda-t-elle ensuite quand vint son tour, sachant très bien qu’elle n’engloutirait pas tout le menu et qu’elle filerait la moitié au Baxter. Kainoa ne perdait d’ailleurs jamais le nord très longtemps et l’invita. Fiona lui adressa un signe de remerciement puis ils s’installèrent à une table pour manger. Elle profita de ce moment d’accalmie pour demander des nouvelles dans son rôle de tonton étant donné qu’il ne lui en parlait pas trop lorsqu’ils se téléphonaient. Kainoa lui expliqua une nouvelle fois qu’il n’avait pas souvent l’occasion de voir Connor mais qu’il essayait de lui rendre visite au moins une fois sur la semaine. Il lui précisa qu’il en était le parrain même si Fiona n’avait pas oublié cette précision. « Oui, oui, je m’en souviens, mais j’aime bien t’imaginer en tonton grincheux. » Le charria-t-elle en sirotant une gorgée de son coca. « C’est vrai que ça doit être fatiguant mais ça apporte beaucoup de bonheur aussi. Enfin même si je ne me vois pas mère un jour, je peux comprendre et je suis contente pour ta sœur. Evie a l’air comblée et c’est l’essentiel. Et j’espère que tu trouveras plus de temps quand toutes tes épreuves seront passées. À cet âge-là, le temps passe vite et Connor doit quasiment changer à chaque fois que tu le vois, j’imagine. » Kainoa lui demanda alors si elle avait déjà vu le petit bout et il renchérit en lui proposant de l’accompagner lorsqu’il irait lui rendre visite la prochaine fois. « Oui, j’étais allée voir ta sœur vite fait quelques jours après la naissance mais je ne suis pas repassée depuis. Je viendrai avec grand plaisir. Il doit avoir bien grandi. » Et au moins, elle pourrait admirer son ami dans une situation complètement gaga. « Adorable, tout de suite… Tes chevilles vont bien, t’es sûr ? Je les trouve un peu gonflées soudainement. » Le piqua-t-elle gentiment en faisant mine de se pencher sur le côté pour regarder lesdites chevilles en question. Fiona se redressa et mangea ensuite quelques bouchées de son repas avant de lui poser une question en rapport avec leur dernier sujet de discussion. « Je sais que ce n’est pas vraiment au programme dans l’immédiat mais tu te vois avec des enfants un jour toi ? » Demanda-t-elle. Elle supposait que Kainoa, dans sa façon d’être et sa joie de vivre, était plutôt du genre à en vouloir, pourtant ça ne voulait pas dire charrette. Ils avaient peut-être déjà abordé ce sujet auparavant mais dans ce cas-là, elle ne s’en souvenait pas.

_________________

We'll find a way
And everytime I try to fly, I fall without my wings, I feel so small. I guess I need you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Colton Haynes.
TES CRÉDITS : Pigfarts is real + Anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Abbey - Hope - Spencer)
À venir : Faith - Lloyd - Fiona - Sameen.
RAGOTS PARTAGÉS : 5936
POINTS : 4850
ARRIVÉE À TENBY : 01/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (13.04.91)
CÔTÉ COEUR : Fiancé à Spencer, ils attendent un heureux événement.
PROFESSION : Astrophysicien.
REPUTATION : Vous croyez que c'est parce qu'elle est enceinte qu'ils sont pressés de se marier ? Ça m'a l'air un peu précipité, tout ça...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Smash into our lives | Kainoa Jeu 12 Nov - 6:07


Un sourire aux lèvres, Kainoa se promit de garder quelque part dans sa mémoire le fait que Fiona veuille lire la thèse sur laquelle il travaillait encore. Bon, en même temps, il ne risquait pas de l’oublier… Ce n’était pas tous les jours qu’on lui faisait cette demande. Il lui enverrait probablement le gros du document par e-mail, c’était sans doute la meilleure solution. Déjà, il redoutait un peu d’entendre son avis sur la question, même si elle n’était pas une spécialiste. Il était comme ça, Kainoa. Le manque d’affection et de tendresse de la part de ses parents n’avait pas fait de lui quelqu’un de déséquilibré, mais quelqu’un qui manquait de confiance en lui-même et qui n’arrivait jamais à apprécier la valeur de ce qu’il pouvait bien faire - ça, c’était une certitude. Et il avait beau être rassuré assez régulièrement par ses proches (Thomas le lui avait bien fait comprendre, la dernière fois ; quant à Evie, elle ne se lassait jamais de répéter à quel point elle était fière de lui), au fond, il restait toujours ce petit garçon qui était éternellement en quête de l’approbation et de la reconnaissance parentale.

Heureusement, le jeune homme était bien entouré. Il ne pouvait pas se plaindre du contraire. Assis sur une table à l’extérieur, il profitait des rayons de soleil de l’été, d’un repas bien gras à souhait et de l’excellente compagnie de son amie. Sur le moment, que demander de mieux ? Avec un sourire un peu narquois, Kainoa jeta un coup d’oeil au burger que Fiona avait commandé, c’est-à-dire le même que le sien. « On lance les paris ? Tu réussiras pas à le terminer » l’embêta-t-il. Il aimait la charrier, mais ce n’était jamais méchant. « Ou alors, même si à part mon frère, je suis entouré de filles, ben j’ai rien compris à votre constitution » ajouta-t-il en riant, avant de mordre de plus belle dans son burger. Il était incorrigible, incapable de s’alimenter correctement. Quand il avait une copine, elle s’arrangeait quand même pour le faire manger sainement d’une manière assez régulière. Mais ça, c’était avant. Entre-temps, c’était devenu un peu n’importe quoi. Il n’avait pas le temps de préparer des repas équilibrés et ce n’était certainement pas son colocataire de frère qui s’en soucierait.

« Quoi, moi, tonton grincheux ? Tu peux rêver » se mit-il à rire, en attrapant une grosse poignée de frites. « Mais sinon, t’as raison, il grandit à une vitesse incroyable, le p’tit champion. » Il prit une serviette pour s’essuyer les mains, avant de sortir son téléphone portable pour faire défiler quelques photos récentes de son neveu et filleul et les montrer à Fiona. « Le bleu de ses yeux est à tomber par terre, tu trouves pas ? Il va faire des ravages, ce mec, surtout s’il prend de mon petit frère… » Il était un tonton gaga, depuis l’accouchement déjà. Mais en général, il ne faisait pas ça avec les mecs, parce que ça les intéressait tout de suite moins. Avec les filles, en revanche, il se lâchait plus, parce qu’elles trouvaient toujours Connor trop mignon - enfin, sauf Ana-Sofia, mais celle-là, c’était une autre paire de manches. « En tout cas, pour l’instant, le seul truc qu’on m’a demandé, c’est de pas essayer de le convertir trop tôt en matheux » ajouta-t-il en riant. Oh, il comptait bien tenter d’initier Connor aux sciences… Mais pas d’ici quelques années, forcément. Il s’était déjà promis de l’apprendre à compter avant les autres et de l’aider à faire ses devoirs - jusqu’au niveau baccalauréat, il devrait pouvoir le faire dans toutes les matières sans trop de problème. Il n’essayerait pas de le pousser à faire la même chose que lui (il ne fallait pas exagérer), mais lui donner toutes les chances de réussir ses études, ça, oui. C’était une des seules choses qui étaient à la portée du Baxter, alors tant qu’à faire…

Alors qu’il buvait une gorgée de Coca, Kainoa faillit recracher brusquement en entendant la question de la blondinette. Il baissa vers elle ses prunelles azurées, pour le moins étonné. « Hein ? » fit-il un peu bêtement, avant de secouer la tête pour tenter de reprendre ses esprits. Personne ne lui avait posé cette question depuis… Depuis un bail. La dernière fois, c’était Mathys et il était encore avec Sunshine. « C’est pas du tout au programme dans l’immédiat, tu veux dire » ne put-il s’empêcher de corriger. « D’abord, il faut que j’aie un bon job et ensuite, ben… Ben quelqu’un, quoi. » Et pas n’importe qui. Une femme qu’il aimerait suffisamment pour envisager de passer le restant de ses jours avec elle, même si maintenant, il était un peu refroidi et ne pouvait s’empêcher de trouver ça trop beau pour être vrai. « Mais à ce moment-là… Euh, oui, je pense. Non, en fait, j’en suis sûr. J’ai envie de leur donner tout ce que j’ai pas vraiment reçu. » Un peu pensif, Kainoa grignotait une frite. « Et toi, pourquoi tu dis que tu te vois pas mère un jour ? J’suis sûr que ça t’irait très bien. Surtout si tout continue à bien se passer avec… Euh… L’heureux élu. »

_________________


LOST IN LOVE
I swear when our lips touch, I can taste the next sixty years of my life ⊹ Because I could watch you for a single minute and find a thousand things that I love about you.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Eléa, Gwen, Emrys & Lexia
TON AVATAR : Claire Holt
TES CRÉDITS : ava - faith ; signa - anaëlle ; gif profil - Penny <3
TA DISPONIBILITE RP : 0/2 : Rhys - Josh ; à venir : Kainoa - Sean.
RAGOTS PARTAGÉS : 1868
POINTS : 3636
ARRIVÉE À TENBY : 17/11/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 27 ans
CÔTÉ COEUR : It's not the fall that kills you, it's the sudden stop
PROFESSION : Aromathérapeute (spécialiste en pharmacie)


MessageSujet: Re: Smash into our lives | Kainoa Ven 20 Nov - 20:08


« En tout cas, tu peux être fier de toi, Kainoa. » Lança Fiona pour encourager son ami dans la dernière ligne droit de ses études. Leur amitié ne datait pas d’hier. La jolie blonde connaissait le milieu difficile dans lequel avait grandi le jeune homme pour avoir elle-même assisté à quelques scènes que la famille Baxter préférait oublier. Combien de fois sa propre mère n’avait-elle pas fait en sorte d’accueillir chez elle un ou deux enfants de la fratrie quand elle le pouvait ? Au cours de leur adolescence, Fiona avait craint pendant toute une période que Kainoa n’emprunte une mauvaise pente similaire, quand il traversait des moments difficiles, néanmoins elle avait espéré qu’il trouve la force de se débarrasser de ses démons pour mieux rebondir, et ça avait plutôt bien fonctionné vu où il en était aujourd’hui. Une fois les deux jeunes gens installés à une table pour manger leur repas, l’astrophysicien en devenir ne manqua pas de la charrier sur la quantité qu’elle avait prise. Fiona avait bien conscience qu’elle serait incapable de tout terminer et elle ne comptait d’ailleurs pas s’empiffrer au point d’en être malade mais juste pour le plaisir de lui tenir tête, la jolie blonde fit croire le contraire – avec humour, parce qu’elle n’était pas crédible deux minutes en vrai. « Si, si, tu verras. Et puis, les filles dans ta famille sont spéciales. Remarque, Evie pouvait parfois manger comme quatre. » Quand ils étaient petits – et ça Fiona était heureuse de pouvoir en parler car elle n’avait pas perdu tous ces souvenirs, ceux de l’enfance, enfouis plus loin dans sa tête que les plus récents -, la mère Miller préparait sa fameux recette de pancakes qui faisait ravir Kainoa et sa sœur lorsqu’ils venaient passer quelques heures chez la fillette blonde. Dans ses moments gourmandise, Evie pouvait engloutir plusieurs crêpes d’affilée tout comme son complice de frère. « Je ne sais pas si je peux dire pari tenu mais bon appétit en tout cas. » Elle mangea quelques bouchées de son repas et prit ensuite des nouvelles du filleul de son ami. De vive voix, Kainoa lui en racontait beaucoup plus que par téléphone. Il lui décrivit en quelques mots un futur petit champion. « Et tu le vois champion en quoi ? Hormis les mathématiques, que tu dois déjà être en train de lui apprendre… » Lança Fiona en le pointant du doigt d’un regard soupçonneux mais complice et amusé. Elle ne se lassait pas de l’embêter dès qu’elle le pouvait. Kainoa en profita pour sortir son téléphone et lui partager les derniers clichés en date du bébé. « Il est vraiment adorable sur les photos. Il me tarde de le revoir ! » La jeune femme esquissa un sourire à la remarque de l’étudiant, tous les garçons de cette famille avaient d’excellents gênes pour jouer de leurs charmes ravageurs s’ils le désiraient, pas juste Anthony, mais elle s’abstint de faire le moindre commentaire à ce sujet, se contentant de rigoler lorsque Kainoa décrivait la manière dont on le prenait pour un parrain intello. « À ce propos, comment va ton frère ? Moins de tensions entre vous tous ? » Demanda-t-elle tout en continuant de manger un peu. Alors que le thème de la famille avait bien été approfondi question prise de nouvelles, Fiona posa une question – par simple curiosité – au jeune Baxter. Bien sûr qu’elle ne l’imaginait pas avec une ribambelle de gosses dans les deux années à venir, elle souhaitait simplement connaître son avis sur la question. Il bégaya deux secondes, pris de cours par ce qu’elle venait de lui demander, puis expliqua, après avoir précisé qu’il n’y songeait pas du tout dans l’immédiat, qu’il devait d’abord se poser au niveau professionnel et personnel, et ensuite, il envisagerait peut-être de fonder une famille. Il était donc plutôt en faveur d’avoir des enfants un jour. « Même s’il est trop tôt pour en parler, ma question n’insinuait pas que tu devais devenir papa demain, rassure-toi ! Je suis sûre que tu ferais un bon père de toute manière. La façon dont tu parles de ton filleul, dont tu es gaga… Bref tu m’as comprise. Je trouve ça touchant. » Elle sourit lors de la première partie de sa phrase, redevenant plus sérieuse au fur et à mesure que les mots franchissaient ses lèvres. Kainoa lui retourna tout naturellement la question. Un voile assombrit quelque peu les prunelles de Fiona. Déjà, parce qu’elle n’avait pas vraiment envie d’avoir d’enfant même si elle se montrait parfois moins inflexible sur le sujet certains jours que d’autres, partagée entre l’idée d’envisager cette possibilité ou non. Son hésitation se démontrait davantage pour une autre raison… L’heureux élu du moment comme venait de le qualifier Kainoa, elle ne le connaissait pas tant que ça. Il était tellement mystérieux qu’elle avait longtemps hésité à baisser les barrières et à risquer de se jeter dans une relation avec une personne qu’elle ne cernait pas encore très bien. Pourtant, sur le fond, il s’était beaucoup plus ouvert à elle sur ses propres sentiments et Fiona avait finalement décidé de saisir l’occasion, parce qu’elle avait vu dans cette relation naissante, une chance de se rapprocher de lui et donc d’en apprendre plus aussi. Mais imaginer autre chose pour le moment ? Aucune chance. « C’est tout nouveau, donc ce serait totalement exclu de l’envisager. Et pour plus tard… Non. Pas que je ne sais pas y faire avec les enfants, ça se passe très bien avec ceux des autres, mais je ne sais pas, ce n’est pas pour moi je pense. T’expliquer pourquoi serait difficile, c’est plutôt une impression, mais je ne pense pas être faite pour ça… » Elle grignota quelques frites puis arrêta sa minute gourmandise et attendit que Kainoa termine à son tour de manger. Il avait eu raison, elle avait été incapable de tout engloutir. Finalement, Fiona préférait repartir sur un sujet plus léger. « Ça te dirait d’aller dépenser tout ça à l’escalade quand on aura fini ? » La jeune femme avait envie de bouger pendant leur aprèmidi et elle avait hâte de découvrir les rudiments dans cette discipline pour aller s’entraîner dans de beaux petits coins de vue de Tenby, parfois difficilement accessibles sans monter quelques obstacles. En espérant que Kainoa se montre tout aussi intéressé par l’activité bien entendu.  

_________________

We'll find a way
And everytime I try to fly, I fall without my wings, I feel so small. I guess I need you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Colton Haynes.
TES CRÉDITS : Pigfarts is real + Anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Abbey - Hope - Spencer)
À venir : Faith - Lloyd - Fiona - Sameen.
RAGOTS PARTAGÉS : 5936
POINTS : 4850
ARRIVÉE À TENBY : 01/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (13.04.91)
CÔTÉ COEUR : Fiancé à Spencer, ils attendent un heureux événement.
PROFESSION : Astrophysicien.
REPUTATION : Vous croyez que c'est parce qu'elle est enceinte qu'ils sont pressés de se marier ? Ça m'a l'air un peu précipité, tout ça...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Smash into our lives | Kainoa Sam 21 Nov - 5:59


De fil en aiguille, ils en étaient arrivés à parler de Connor et de la famille Baxter en général. Ça n’avait rien d’étonnant, vu le nombre d’années depuis lesquelles ils se connaissaient. D’ailleurs, Kainoa n’arrivait même pas à se rappeler à quand ça remontait exactement. D’aussi loin qu’il s’en souvienne, Fiona avait toujours plus ou moins fait partie de son univers. Avec Thomas, elle était la seule qui avait compris quelle période difficile il avait traversée à une époque de son adolescence - et elle l’avait aidé au mieux. Il fallait dire que c’était elle qui l’avait appelé quand il s’était retrouvé dans le pétrin à proprement parler. Et ensuite, parce que ça l’avait fait réaliser qu’il pourrait s’enfoncer davantage, il avait recherché le soutien de Thomas. Ce mauvais souvenir était un secret qu’il partageait avec Fiona, quelque chose qu’elle n’avait jamais ressorti et pour lequel il avait gardé une bonne dose de reconnaissance à son égard. C’était sans doute une des raisons pour lesquelles il n’aurait jamais rechigné à offrir son aide à Fiona. Quand elle avait rencontré des problèmes avec l’alcool, notamment, il avait fait ce qu’il pouvait. Bien sûr, il était un peu limité. Mais au moins, il n’avait pas eu ce mouvement de recul qui, d’ordinaire, était systématique dès qu’il était question d’alcool. Pas avec Fiona. Tout comme avec Thomas, d’ailleurs. Sans le soutien inestimable de ces deux personnes, Kainoa n’aurait sûrement pas réussi à remonter la pente. Alors pour le leur rendre, il aurait sans doute fait à peu près n’importe quoi. Bien entendu, il aurait pu se tourner vers sa grande soeur. Mais à l’époque, c’était hors de question. Il avait trop honte. Et puis il ne voulait pas lire de la déception dans ses yeux, pas alors qu’elle comptait sur lui pour s’occuper un minimum de leur petit frère et de leur petite soeur, pas alors qu’elle avait besoin d’être épaulée… Il avait peur qu’Evie ne le voit plus de la même manière. Bien trop peur de lire la déception dans ses yeux.

« Champion en quoi, je sais pas, mais il va forcément faire de grandes choses » plaisanta le jeune homme en faisant mine de réfléchir. En réalité, Connor pourrait très bien exercer un métier pour lequel la société actuelle n’avait pas beaucoup d’estime qu’il serait toujours aussi fier de lui (tant qu’on restait dans la légalité, bien sûr). « Peut-être champion du monde de rugby, qui sait ? » En tout cas, comme les photos le prouvaient, il était bien parti pour ne pas être maigrichon. Avec un sourire, Kainoa rangea son téléphone portable dans sa poche et attrapa à nouveau son burger. Fiona continuait à lui poser des questions sur sa famille, notamment sur sa fratrie. Est-ce qu’il y avait moins de tensions entre eux ? Il hésita pendant deux ou trois secondes, puis décida qu’il pouvait être franc. Après tout, il s’agissait de Fiona. « Non. » Simple, bref, concis. « Ça s’arrange pas entre lui et Evie, en tout cas. Et ça fait beaucoup de peine à Abbey. » Lui, il était un peu au milieu, comme un idiot. Il avait bien essayé de les rabibocher, mais il ne devait se rendre à l’évidence. Le mieux était encore de ne pas prendre parti, pour continuer à entretenir des relations paisibles avec l’une comme avec l’autre. Pourtant, il voyait bien que c’était sa petite soeur qui semblait la plus affectée et ça lui faisait mal. Mais dans ce cas précis, il se sentait aussi impuissant qu’un rat au milieu d’un champ de bataille. Quand une tierce personne abordait le sujet avec lui, le Gallois devait faire de gros efforts pour ne pas se fermer comme une huître. C’était quelque chose de délicat, il fallait bien l’avouer. Parce que la situation ne s’améliorait pas, il avait du mal à en parler. Ce n’était jamais agréable d’évoquer les tensions qui avaient cassé quelque chose dans sa fratrie. Mais il était bien obligé de donner quelques nouvelles à la blondinette, puisqu’elle se faisait sincèrement du souci pour eux, c’était touchant.

Heureusement, il y avait bien d’autres choses sur lesquelles ils pouvaient s’étendre, comme l’éventualité que chacun d’entre eux fonde sa propre famille à son tour. Mais ce n’était pas pour bientôt… « Enfin, en tout cas, je vais faire de mon mieux. » Il ferait déjà tout le contraire du modèle laissé par ses chers parents, ce serait une excellente base. « Mais je te vois bien avec des enfants, moi. » Néanmoins, comme la jeune femme semblait avoir un point de vue bien arrêté sur la question, qui était-il pour insister dans l’autre sens ? Kainoa se contenta de l’écouter, même s’il n’était pas vraiment d’accord avec elle. Il était à peu près certain qu’elle ferait une bonne mère. Il la connaissait suffisamment bien pour pouvoir l’affirmer à haute voix sans avoir peur de se tromper. Après, si elle n’en voulait pas, c’était une autre histoire. « De toute façon, je pourrais toujours te refiler les miens, de temps à autre ! » Il avait déjà fini de manger. Décidément, il était capable d’être un goinfre… Fiona aussi avait fini de manger, mais elle n’avait pas terminé son plat. Un sourire à la fois triomphant et puéril se dessina sur les lèvres du Baxter. « Tu me donnes quoi pour avoir gagné mon pari ? » l’embêta-t-il, avant d’attraper ses restes. Ça, c’était quelque chose qu’il faisait sans souci avec les personnes qu’il connaissait bien. « L’escalade, c’est parfait. Quoi que, je risque d’avoir du mal à forcer sur mes bras pour monter après tout ce que j’ai avalé… » Une fois qu’il eut tout fini, il se leva, attendit qu’elle fasse de même et passa un bras autour de ses épaules pour l’entraîner plus loin.

_________________


LOST IN LOVE
I swear when our lips touch, I can taste the next sixty years of my life ⊹ Because I could watch you for a single minute and find a thousand things that I love about you.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Eléa, Gwen, Emrys & Lexia
TON AVATAR : Claire Holt
TES CRÉDITS : ava - faith ; signa - anaëlle ; gif profil - Penny <3
TA DISPONIBILITE RP : 0/2 : Rhys - Josh ; à venir : Kainoa - Sean.
RAGOTS PARTAGÉS : 1868
POINTS : 3636
ARRIVÉE À TENBY : 17/11/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 27 ans
CÔTÉ COEUR : It's not the fall that kills you, it's the sudden stop
PROFESSION : Aromathérapeute (spécialiste en pharmacie)


MessageSujet: Re: Smash into our lives | Kainoa Dim 22 Nov - 19:58


Tous les Baxter semblaient avoir une certaine prédilection pour un domaine : Kainoa et les études, Evie et son fils, Anthony et les mauvaises habitudes, Abbey et… Fiona marqua un arrêt. Elle connaissait un peu moins la plus jeune des sœurs de la famille. Toujours est-il qu’elle ne doutait pas que Connor aurait lui aussi sa particularité. Son parrain misa sur le sport et mentionna plus précisément le rugby. « Pourquoi pas, en effet ? C’est une discipline de plus en plus populaire, surtout auprès des jeunes. » Renchérit la jolie blonde. Les grands événements diffusés en télévision récemment avaient montré qu’il s’agissait d’un sport rassembleur mais il était évidemment trop tôt pour prédire les choix que ferait le fils d’Evie concernant son avenir. Fiona se concentra plutôt sur les photos que Kainoa lui dévoila sur son téléphone. Connor était vraiment à croquer. Après le filleul de son ami, la jeune femme prit ensuite des nouvelles du reste de la famille, notamment des tensions qui régnaient entre eux les derniers mois. Elle ne demandait pas chaque fois où en était l’évolution à Kainoa, sachant très bien qu’il préférait éviter d’en parler mais elle ne pouvait pas toujours contourner le sujet et avait besoin de se tenir au courant, puisqu’hormis le jeune étudiant, et Evie à la rigueur, elle n’avait pas trop de contacts avec les autres récemment. La réponse de Kainoa tomba sans appel. Visiblement éprouvé par cette situation, il lui résuma très brièvement que rien ne s’arrangeait entre Evie et Anthony, ce qui touchait beaucoup la plus jeune de la fratrie. Kainoa avait l’air de jouer à l’agent neutre pour rester le trait d’union qui rassemblait encore le groupe. « C’est dommage qu’ils ne puissent pas passer au-dessus de tout ça. J’espère que ça s’arrangera au plus vite. » Fiona ne prenait pas directement parti pour Evie car elle ne connaissait pas tous les tenants et aboutissants de l’histoire mais elle savait qu’Anthony pouvait se montrer très rancunier. Néanmoins – et sans le dire à Kainoa pour ne pas l’inquiéter – elle se promit de recontacter l’autre frère Baxter dans les plus brefs délais et de passer du temps avec lui pour éventuellement chercher à comprendre ce qui se passait de son côté et en discuter avec lui si l’occasion se présentait. Fiona n’insista pas davantage sur le sujet, préférant repartir sur une conversation plus légère. La famille toujours, mais plutôt potentiellement la leur à l’avenir. Kainoa se voyait bien avec des enfants, contrairement à l’aromathérapeute, plus frileuse à l’idée de devenir mère un jour. Il lui assura à son tour qu’elle gérerait la situation d’une main de maître, précisant toutefois qu’elle pourrait toujours s’occuper des siens de temps à autre à défaut d’en avoir. « Tu te cherches déjà un bon plan pour te débarrasser de tes futures canailles en fait ? » Rigola-t-elle, amusée à l’idée d’imaginer la scène d’une marmaille d’enfants qui le tourneraient en bourrique. Fiona pourrait facilement s’accommoder à cette image en effet. « Et tu sais que ce sera avec grand plaisir même si nous sommes encore loin de cette réalité. » Conclut-elle sur le sujet. Ne perdant jamais le nord, Kainoa lui rappela le pari qu’elle avait perdu, celui de ne pas avoir terminé son repas alors qu’il attrapa les restes pour les finir lui-même. « Ton ventre n’a aucune limite, ma parole. Un estomac sur pattes. Elles viennent d’où tes tablettes de chocolat déjà ? » Le taquina-t-elle de plus belle. En ce qui concernait le pari, Fiona le prit au mot et lui donna une réponse qui mériterait bien le titre de mystérieuse. « Ne t’inquiètes pas pour ça. Tu sauras ce que tu as gagné la prochaine fois qu’on se verra. » Et il connaissait suffisamment la jeune femme pour se dire que ça en vaudrait la peine, même si à la base le pari n’était qu’un petit défi de rien du tout. Il fallait bien admettre que l’aromathérapeute savait d’avance qu’elle le perdrait et en bonne joueuse, elle s’en servirait comme prétexte pour gâter son ami. Passé l’instant de la surprise, Kainoa accepta l’activité escalade. Fiona attendit qu’il termine de manger, puis se laissa entraîner à sa suite vers l’endroit où ils pourraient grimper à quelques mètres de hauteur. Un moniteur leur expliqua brièvement les rudiments de l’escalade lorsqu’ils furent équipés, il leur expliqua aussi comment assurer son partenaire et vérifier leur équipement, ensuite ils purent se lancer dans une première tentative. « Je me lance le temps que tu digères ? » Demanda la jeune femme à Kainoa. « Je compte sur toi, ne me laisse pas tomber. » Dit-elle de façon à la fois mi-amusée, mi-sérieuse. Cette phrase, sortie de son contexte sportif, pouvait aussi être prise dans un sens véritable, par rapport à leur amitié. Fiona préférait mettre cette ambiguïté sérieuse de côté et elle commença à grimper. Aussi souple qu’un chat, la jolie blonde avança plutôt facilement et se retrouva rapidement à deux mètres de hauteur. Quand elle était petite, elle s’amusait déjà à grimper sur les arbres, pas très haut mais tout de même, jusqu’au jour où elle était tombée, vers huit ou neuf ans à peu près, se blessant au bras et où sa mère lui avait interdit de recommencer à jouer au ouistiti. Cela faisait partie des rares souvenirs qu’elle gardait en mémoire puisqu’ils dataient de suffisamment longtemps. Il ne restait que deux mètres pour atteindre le sommet – ils avaient choisi le niveau débutant -, quand soudain le pied de Fiona ripa sur la paroi et elle perdit tous ses appuis, se retrouvant dans le vide, ne tenant que grâce au poids de Kainoa. Le harnais devait lui avoir bien esquinté certaines parties du corps. « Ça va ? » Demanda-t-elle vers le bas, se rendant compte que le jeune étudiant la maudirait sûrement de lui poser cette question alors que c’était elle qui venait de percuter la paroi. « Je vais continuer de monter et faire attention. Je ne veux pas rester sur cet échec. » Reprit Fiona en retrouvant contenance et en reprenant ses appuis. Elle se cala bien contre la paroi et après quelques minutes de battement, elle reprit sa montée. Les points d’appui s’espaçaient au fur et à mesure de la hauteur, raison pour laquelle elle prenait de plus en plus de temps mais elle gardait tout autant le plaisir de trouver de bons endroits où prendre ses prises. La jeune femme commençait à ressentir de la fatigue dans ses bras, cependant elle n’abdiqua pas devant l’épreuve et atteignit enfin le sommet. Elle empoigna la barre au-dessus de la paroi et lança un cri de joie. Heureuse, elle s’éloigna de la paroi et fut ensuite descendue le long du mur par son partenaire, Kainoa l’aidait en maniant les cordes pour qu’elle retrouve pied rapidement. « C’était génial ! » Souffla-t-elle une fois pied à terre. Elle reprit ses esprits deux minutes puis se mit en place pour assurer le jeune étudiant à son tour, tout ça sous le regard des équipes d’escalade qui surveillaient ceux qui s’essayaient à l’activité. Fiona n’avait pas tout à fait le même poids que Kainoa mais les harnais serviraient à le bloquer en cas de glissade. « Prêt ? » L’encouragea-t-elle à se lancer à son tour.

_________________

We'll find a way
And everytime I try to fly, I fall without my wings, I feel so small. I guess I need you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Smash into our lives | Kainoa

Revenir en haut Aller en bas

Smash into our lives | Kainoa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-