AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Guns don't kill people, dads with pretty daughters do.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Spencer, Eleanor & Rhys
TON AVATAR : Pedro Pascal
TES CRÉDITS : odistole(avatar) narcosource (gifs)
TA DISPONIBILITE RP : Libre : 0/3
(William - Lexia - Josh - Cody - Eléa - Deb)
A venir :Aloy -
RAGOTS PARTAGÉS : 1410
POINTS : 2870
ARRIVÉE À TENBY : 15/07/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 41 ans (24 Octobre 1975)
CÔTÉ COEUR : Son cœur et ses pensées sont occupés par une jolie anglaise
PROFESSION : Flic
REPUTATION : Il sort avec Eléa Fawkes à ce qu'il paraît. C'est une bonne nouvelle, elle lui correspond bien mieux que ses conquêtes précédentes...



MessageSujet: Guns don't kill people, dads with pretty daughters do. Mer 15 Juil - 23:51



Thomas Eliott Weston
39 ans ♣ Sergent de Police ♣ Divorcé de la mère de sa fille ♣ A Tenby depuis toujours
Calme - généreux - protecteur - trop empathique - résiste mal au stress - romantique - respectueux - alcoolique - un peu réac - sincère - organisé - méthodique - idéaliste - courageux - donneur de leçons




« Entrez, entrez. Installez-vous et faites comme chez vous, surtout ! Un thé, peut-être ? » Tout en vous tendant une tasse de thé, Mrs Lloyd fronce légèrement les sourcils pour vous demander : « Dites-moi, c'est la première fois que je vous invite chez moi, il me semble. Comment cela se fait-il ? Vous n'êtes pas bien intégré à notre communauté, peut-être ? Rassurez-moi tout de même, vous n'êtes pas quelqu'un d'important ? » Tout en vous proposant des biscuits d'un geste, elle ajoute en riant : « Ou bien, vous n'aimez pas les vieilles radoteuses dans mon genre ! »
Thomas fronça les sourcils, concerné. Il n'avait bien entendu rien à redire sur la courtoisie de l'accueil de la vieille dame mais le fait qu'elle le vouvoie et le traite en étranger alors qu'il avait grandi sous ses yeux le perturbait un peu. Se pourrait-il que la charmante Mrs Lloyd commence à perdre la tête ? Si c'était le cas, il espérait que sa famille veillait sur elle. Déformation professionnelle, il pensait tout de suite à toutes ces pauvres vieilles femmes qui se faisaient escroquer car elles n'avaient plus toute leur tête. Enfin, pas la peine de l'inquiéter avec ça tout de suite. " Quelle charmante petite plaisantine vous faites, Mrs Lloyd. C'est moi Thomas. Je viens ici depuis que je suis tout petit ! Je ne viendrai pas depuis si longtemps si je ne vous aimais pas. Et oui, merci, je prendrai bien une tasse de thé." On disait beaucoup de choses sur Mrs Lloyd en ville mais avec toi, elle avait toujours été très sympathique. Peut être parce que tu étais suffisamment patient pour lui raconter encore et toujours les mêmes histoires. " On ne peut pas dire que je suis quelqu'un d'important mais tout le monde me connaît ici. Je travaille dans la police et je fais souvent des enquêtes de proximité... Quant à la communauté, j'ai grandi ici... donc tout le monde est un peu comme ma famille. Je pense que ça aide pour mon travail, les gens se méfient moins de moi. Ils me font confiance avec leurs problèmes. La plupart du moins." Il ajouta du sucre à son thé, peu désireux qu'elle remarque la gêne qu'il avait éprouvée en parlant de son métier. Aussi loin qu'il se rappelait, Thomas avait toujours voulu être policier. Bien entendu, quand il était gamin, ses motivations étaient moins sérieuses que maintenant, mais il avait toujours eue cette volonté de faire respecter l'ordre et la loi. Sans parler du fait de protéger les plus faibles. Gamin, il était le premier à se lancer dans des bagarres contre les brutes de la cour de récréation pour protéger les plus jeunes. En grandissant, il n'avait jamais pu envisager une autre carrière, surtout que les études le barbaient particulièrement. C'est donc tout naturellement qu'il était entré à l'école de police. Il était sorti dans les premiers de sa promotion et sa carrière avait connu une ascension fulgurante dès lors. A vrai dire, lui même n'avait imaginé qu'il irait aussi loin. Il se voyait simple flic, pas sergent, bien positionné pour devenir un brillant inspecteur. Toutefois, ce succès s'est teinté de désillusions. Le métier n'était pas aussi idéal que la représentation qu'il s'en était faite. La corruption et le danger sont partout, le stress et les affaires le poursuivaient. C'était dur de faire la coupure quand il rentrait le maison le soir. D'ailleurs, un beau jour, il n'avait plus été capable de la faire, la coupure, et avait entaché sa carrière d'une tâche indélébile. Aujourd'hui, même s'il avait été rétrogradé, il était simplement reconnaissant de pouvoir continuer à exercer ce métier, qui est plus une vocation, une partie de lui même qu'une simple profession. Mais ça, il n'en parlait jamais, et il ne le fera certainement pas devant cette vieille dame réputée curieuse... " Merci pour le thé, il est vraiment délicieux"  

« Je crois déceler un drôle d'accent chez vous, à moins que mes biscuits soient trop secs... Rappelez-moi d'où vous venez, déjà ? Cela fait longtemps que vous vivez à Tenby ? »
Thomas adressa un sourire vaincu à son interlocutrice. Touché. Effectivement, il avait un accent et celui-ci n'avait rien à voir avec les gâteaux, qu'il s'était bien gardé de toucher (ils étaient en effet, trop secs). " Je suis né et j'ai grandi à Tenby mais mes parents viennent de Nouvelle-Zélande. Je suppose que dans la famille, on a gardé l'habitude de parler d'une certaine façon." Il hausse les épaules, car tout cela n'a pas d'importance pour lui mais il voit que Mrs Lloyd s'est penché en avant d'un air attentif, visiblement avides de détails. Un mince sourire naît sur les lèvres de Thomas. C'est lui le flic mais c'est lui qui subit l'interrogatoire. Il décide d'assouvir la curiosité de son hôte mais sans entrer dans les détails. Il est déjà plus de cinq heures, et il doit aller chercher sa fille au lycée. En fait, il n'a même pas pour ce genre de mondanités. " Je ne vais pas vous retracer toute l'histoires, toutes les péripéties qui ont amené mes parents à Tenby. Le principal, c'est qu'une fois qu'ils y ont mis les pieds, ils n'ont plus eu envie de repartir. Et je suis assez comme eux. Même si c'est une petite ville, je m'y plais énormément. J'ai déjà envisagé de déménager à Cardiff pour être plus près de ma fille, ou dans une autre grande ville mais sans jamais m'y résoudre. J'aime vivre ici, vraiment." Hélas, ce n'était pas le cas de toute ta famille mais Thomas avait toujours mis ce détail gênant de côté. Lui, il était heureux ici et il y avait fort à parier qu'il finirait ses jours ici.

Après quelques commentaires sur vos origines et la beauté de la ville de Tenby, Mrs Lloyd pose une main sur la vôtre et vous interroge à nouveau : « Ah si vous saviez quel bien cela me fait d'être en compagnie de quelqu'un d'aussi... frais que vous ! A votre âge, j'avais des rêves plein la tête, et je n'ai pu en réaliser qu'une infime partie ! Mais plutôt que de vous endormir avec mes histoires, parlez-moi des vôtres, de projets, ou même, de vos rêves les plus fous... »
Le policier regarda la main de la vieille femme se poser sur la sienne, surpris de s'entendre qualifier de frais, malgré son visage buriné et sa quarantaine qui se rapprochait à grands pas. Il aurait pu s'attendrir ce geste si en même temps, elle n'était pas en train de lui poser une foule de questions personnelles. Il détestait trop parler de lui même. Pourtant, il répond. Peut être qu'il avait un peu trop envie de plaire aux autres. " J'ai eu trop d'ambition, quand j'étais jeune. Ça ne m'a pas bien réussi. Aussi bien sentimentalement que professionnellement. On peut dire que je me suis brûlé les ailes. Donc maintenant, je suis prudent. Je préfère apprécier les choses simples et faire des projets à ma portée. Je veux me réjouir des choses simples." C'était peut être un peu trop philosophique mais il disait la vérité. Il avait un jour eu en main tous les ingrédients pour se construire un bonheur simple mais il avait tout gâché. Aujourd'hui, il n'aspirait qu'à réparer ses erreurs, auprès des personnes qui étaient encore en vie surtout. Mais ça serait mentir de dire qu'il n'avait aucun projet concret en tête. " Actuellement, je rénove la vieille maison que j'habitais avec ma femme. L'idée est de la rendre plus moderne pour que ma fille s'y plaise et qu'on puisse y vivre ensembles. " Dis comme ça, ça semblait agréable mais la réalité était tout autre. Le plus grand projet de Thomas Weston était de regagner l'amour de sa fille. Car même s'il ne ferait pas ce triste constat à voix haute, les faits étaient bien là : Elle le détestait. Or il avait besoin de son pardon et de son amour. Sinon, il aurait vite fait de prendre un verre et de se laisser rattraper par ses anciens démons. Mais bon, il aimait penser qu'il avait appris de ses erreurs passées. " Pas de rêves insensés ou de projets délirants pour moi, mon seul rêve, c'est ma famille."


« Et dites-moi, au risque de paraître trop curieuse, je me demandais... Côté cœur, c'est comment ? Vu votre sourire, je suis certaine qu'il n'y a aucun soucis à avoir de ce côté-là, cela dit. » achève-t-elle en riant.
Pour la première fois depuis qu'il était arrivé pour le thé, Thomas regarde son interlocutrice avec moins d'indulgence. Il sait qu'elle sait, ne serait-ce que parce qu'il a parlé de sa femme au passé, il y avait de cela, moins de cinq minutes. Il n'a pas envie de parler de Keira mais il continue à se plier au jeu. " Pas de soucis depuis que je suis un célibataire endurci. Sinon, vous savez très bien que mon mariage a été un fiasco. Keira et moi, nous nous sommes mariés bien trop jeunes, sans savoir ce que cela signifiait vraiment." Ils avaient une petite vingtaine quand Keira était tombée enceinte de Deborah. Ils avaient voulu faire les choses bien, se marier avant l'accouchement mais Thomas s'était vite rendu compte qu'il n'était pas fait pour la vie de famille. La preuve, il avait même manqué l'accouchement de sa femme parce qu'il travaillait sur une grosse affaire. Le fait qu'il travaillait trop, ça avait d'ailleurs été ce qui avait le plus détruit leur mariage. Ça et le fait qu'ils s'étaient mariés sans vraiment se connaître... Finalement, ils avaient craqué lorsque Debra avait eu 10 ans, ils avaient divorcé. Mais ça, encore une fois, la vieille dame le savait. " Enfin, voilà, on a divorcé. Pas vraiment à l'amiable. Surtout qu'elle a emmené Debra à Cardiff... Et puis, il y a quelques semaines, elle a eu un accident de voiture. C'est pour ça que la petite est à nouveau avec moi maintenant. J'ai sa garde." Il avait dit cela avec une fierté non dissimulée, content de retrouver sa fille. Il ne pouvait pas dire que le décès de son ex-femme l'avait réellement peiné. Il avait peur du chagrin de Debra mais pour sa part... ils s'étaient quittés en chien et chat et s'étaient toujours fait du mal l'un à l'autre. A tel point, que comme il l'avait dit, il était très bien célibataire. Mais il ne voulait pas paraître amer, face à une femme pour lequel le divorce devait être une abominable chose alors il modéra un peu son propos. " On verra bien ce que l'avenir m'apportera sur ce plan là. J'essaie de ne pas trop me fermer. La priorité reste Debra quoi qu'il en soit. "

« Vous avez bien raison, si seulement j'avais trente ans de moins... Enfin, je divague. Vous ai-je parlé de ma fille ? Elle vit à Cardiff et étudie... » Vous vous perdez bientôt sous les détails de la vie de la fille de Mrs Lloyd et plusieurs photos encadrées que la petite vieille se plaît à vous commenter, jusqu'à ce que finalement, elle se rassoie pour vous demander : « Et vous alors, vous diriez que vous êtes proche de votre famille ? »
A force de parler de Debra, Thomas dû entendre parler de long en large de la propre fille de Mrs Lloyd. Il fit semblant d'écouter alors que ses pensées étaient encore tournées vers Debra. Il avait été un si mauvais père ! Il avait laissé sa mère l'emmener et avait ensuite fourni peu d'efforts pour rester dans sa vie. Il avait raté tant d'anniversaires... Et aussi les compétitions d'escrime. S'il en avait vues 2, c'était le bout du monde, toujours retenu par le travail, incapable de se résoudre à  aligner les kilomètres pour faire face à  une fillette au regard accusateur. Il s'était tant défilé qu'il ne connaissait pas la jeune personne qui avait emménagé chez lui. Il enchaînait les maladresses en tentant de la reconquérir, essuyant rebuffades sur rebuffades dans 100% des cas. Mais il encaissait et persistait. Il lui devait bien ça... D'ailleurs, il la fit passer pour la fille parfaite quand la vieille lui demanda s'il se considérait comme proche de sa famille. " Oui pour nous, Néo-Zélandais, la famille, c'est sacré. Même si mes parents vivent ici, nous restons très proches du reste de la famille restée au pays. Et pour ceux qui sont là, nous mangeons ensembles tous les week-ends. Surtout maintenant que je vis avec ma fille, c'est encore mieux, je suis bien entouré ! Debra est mon petit rayon de soleil." Si on excluait le mensonge à propos de Debra, ce qu'il venait de dire était parfaitement vrai. Il était toujours proche de ses parents, restant le fils cadet chéri de sa mère. Heureusement, son frère aîné ne lui en tenait pas rigueur. Les deux frères étaient comme les doigts de la main et Thomas espérait que les enfants de son aîné seraient d'aussi bons compagnons que lui pour sa fille. Quant à leur petite sœur, elle avait beau être un peu rebelle sur les bords, personne ne l’excluait. On n'était pas porté sur le jugement chez les Weston. Et c'est ce qui faisait que la famille restait unie dans les épreuves comme dans les bons moments.

« Mais dites-moi, il se fait tard ! Je n'ai pas vu le temps passer en votre compagnie... Je vais malheureusement devoir vous congédier, j'ai encore mille choses à faire. Sachez que ma porte vous est grande ouverte si vous voulez papoter un peu, à moins que mes histoires vous ait endormi ! » lance-t-elle avec entrain. « Comme vous m'êtes sympathique, laissez-moi vous mettre en garde : les gens par ici ne sont pas toujours aussi sympathiques que ce qu'ils prétendent. Ou du moins, pas par pur générosité. Ce que vous dites à certains un jour pourra se retourner contre vous le lendemain ! Enfin, pas d'inquiétude, vos secrets seront à l'abri avec moi. »
C'était bien le style de Mrs Lloyd, récupérer les détails croustillants qui l'intéressaient puis congédier la pauvre victime de son interrogatoire une fois satisfaite. Sans doute était-elle pressée de pouvoir aller raconter tout ça à sa bande de commères. Mais Thomas est un grand calme, et il décide qu'il s'en fiche, répondant avec politesse. " Pensez vous  Mrs Lloyd ! Vous ne m'ennuyez jamais, je reviendrai avec plaisir boire un thé. La semaine prochaine peut être." Il pourrait de plus, vérifier si ces petits problèmes de mémoire persistaient ou pas. Mais alors que le sergent allait prendre congé, son hôte lui donne un avertissement de nature plutôt inhabituelle. Thomas le balaie d'un geste désinvolte de la main. " Oh vous savez, je ne prête pas une grande attention aux rumeurs. Avec mon métier, je suis obligée de me baser sur les faits uniquement... Les spéculations sont dangereuses surtout dans la bouche des mauvaises personnes... Je dois vous avouer que je déteste ce genre d'attitude au demeurant. Les gens devraient s'aider les uns les autres plutôt qu'essayer de détruire son prochain." On aurait pu penser qu'en tant que policier, le Néo -Zélandais tiendrait un autre discours mais en éternel idéaliste, il refusait de voir sa communauté d'un mauvais œil. Il appréciait ses voisins et la réciproque était vraie, il tenait donc à ce qu'on lui fasse confiance. De toute façon, son pire secret avait déjà été éventé. Bien sûr, sa hiérarchie avait fait en sorte que ça filtre le moins possible mais les habitants de Tenby n'étaient pas dupes et beaucoup l'avaient vu traîner dans les bars. A un moment donné, Thomas s'était laissé abattre par le travail, par les horreurs qu'il voyait, même dans une petite ville, les gens avaient une imagination débordante pour faire le mal. Le processus pour reconnaître qu'il était alcoolique avait été pénible et les rumeurs ainsi que les regards en coin et les chuchotements médisants ne l'avaient pas aidé. Mais aujourd'hui, il était un homme neuf. Les réunions des AA restaient anonymes et toute la ville était déjà passée à autre chose. Il tenait à ce que ça reste en état. " Et puis, je crois que les gens se sont lassés de ma vie qui est redevenue très banale après mon divorce et tout le reste... Quoiqu'il en soit, je vous remercie de votre avertissement. Passez une bonne soirée, Mrs Lloyd et prenez soin de vous."  


Une petite citation rigolote (ou pas)

TON PSEUDO : Irish Coffee/Justine ; TON ÂGE : 22 ans ; TON PERSONNAGE EST : un inventé CONNEXION : le plus souvent possible ; DOUBLE-COMPTE : Penny et Spencer ; COMMENT AS-TU CONNU LE FORUM ? Wade et Andrew alors qu'il était encore à l'état de projet ;UNE SUGGESTION POUR LE FORUM ? Aucune, il est toujours parfait    ;

Code pour le bottin :
Code:
<span class="pris">Pedro Pascal</span> is Thomas Weston


Fiche ©️ Whispers down the lane
Bannière ©️ Poon


_________________

Cause you know, I just wanna see you smile + I just wanna give you love, Reaching out to you. Come along with me and don't be scared, You and me can make it anywhere


Dernière édition par Thomas E. Weston le Lun 20 Juil - 11:58, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guns don't kill people, dads with pretty daughters do. Mer 15 Juil - 23:54

Rebienvenue, bella ! Un ami pour Drystan
Revenir en haut Aller en bas
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : nate, ana-sofia, lizzie, deborah, jesse et yevgeniya
TON AVATAR : luke grimes
TES CRÉDITS : angel180886 (avat) | penny (gif) | anaëlle + tumblr + lloyd (signat)
RAGOTS PARTAGÉS : 8084
POINTS : 2917
ARRIVÉE À TENBY : 16/11/2013


ÂGE DU PERSONNAGE : 31 yo (10.11.85)
CÔTÉ COEUR : vide
PROFESSION : mecano
REPUTATION : on croirait bien qu'il possède le charme des bad boy... allez comprendre. a moins qu'il soit devenu gigolo ? cela dit, plus il est loin, mieux je me porte.



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Guns don't kill people, dads with pretty daughters do. Mer 15 Juil - 23:54

Ce titre
Cette signat
Ces lyrics
Je sens que les Weston vont faire de grandes choses

Pas rebienvenue
J'a hâte de pouvoir te détester à nouveau

_________________

These violent delights have violent ends and in their triumph die, like fire and powder, which as they kiss consume: the sweetest honey is loathsome in his own deliciousness ©️ by anaëlle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : JANE◊SMITH
TES DOUBLES : Jean McKinnon ; Sam Powells ; Eirian Kleefin ; Brianna Harris
TON AVATAR : Zoey Deutch
TES CRÉDITS : ava par Merenwen ; gif profil © ? tumblr
TA DISPONIBILITE RP : Baxter et Thomas - Miro - Bal de St Valentin
RAGOTS PARTAGÉS : 6086
POINTS : 1582
ARRIVÉE À TENBY : 12/03/2013


ÂGE DU PERSONNAGE : 23 ans
CÔTÉ COEUR : célibataire romantico-rêveuse
PROFESSION : employée à la librairie Blackwell's
REPUTATION : elle est gentille, intelligente, dommage qu'elle ne se soit pas donné la peine de réussir !



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Guns don't kill people, dads with pretty daughters do. Jeu 16 Juil - 0:00

Pfou en fait Jean revient sur ses propos, elle veut bien que ce flic lui passe les menottes

Rebienvenuuuuuuuuuue J'ai hâte de voir votre nouveau duo, je sens que ça va envoyer un truc de fou


_________________

Why can't you just kiss me?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guns don't kill people, dads with pretty daughters do. Jeu 16 Juil - 0:15

Le titre What a Face

Rebienvenue!
Revenir en haut Aller en bas
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Lylou + Kainoa + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : James Franco.
TES CRÉDITS : Schizophrenic + Neon Demon + AmazQueen.
TA DISPONIBILITE RP : 1/4
(Matthew - Brianna)
À venir : Kayla - Miro.
RAGOTS PARTAGÉS : 4915
POINTS : 2605
ARRIVÉE À TENBY : 22/11/2013


ÂGE DU PERSONNAGE : 34 y.o (4.11.82)
CÔTÉ COEUR : Séparé de sa femme, il essaye de se faire une raison.
PROFESSION : Prof de philo.
REPUTATION : Un bon père de famille, respectable et honnête. Alors pourquoi sa femme et lui se sont séparés ? Je me le demande bien ! Je vous avais dit qu'ils avaient voulu se marier trop jeunes...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Guns don't kill people, dads with pretty daughters do. Jeu 16 Juil - 1:00

Reeeeee J'ai hâte de découvrir tout ça

_________________


I'll come in and see her breathe and know that had it not been for her, I would never have married. And when I look at her face, a face I know better than my own, I know that I have meant as much or more to her. And that means more to me than I could ever hope to explain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Spencer, Eleanor & Rhys
TON AVATAR : Pedro Pascal
TES CRÉDITS : odistole(avatar) narcosource (gifs)
TA DISPONIBILITE RP : Libre : 0/3
(William - Lexia - Josh - Cody - Eléa - Deb)
A venir :Aloy -
RAGOTS PARTAGÉS : 1410
POINTS : 2870
ARRIVÉE À TENBY : 15/07/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 41 ans (24 Octobre 1975)
CÔTÉ COEUR : Son cœur et ses pensées sont occupés par une jolie anglaise
PROFESSION : Flic
REPUTATION : Il sort avec Eléa Fawkes à ce qu'il paraît. C'est une bonne nouvelle, elle lui correspond bien mieux que ses conquêtes précédentes...



MessageSujet: Re: Guns don't kill people, dads with pretty daughters do. Jeu 16 Juil - 1:05

Merci les filles et merci Liam  Et toi aussi Andrew

Evie : Oh oui, je veux un lien avec Drystan

Andrew : Il y avait aussi "Behind every great daughter is a truly amazing dad" pour le titre, mais ça ne marchait pas pour Debra  Bref, hâte aussi de recommencer les joutes avec mon adolescente préférée

Abbey : Ah on peut s'arranger sans soucis pour les menottes Enfin, je suis sûre que ça l'exciterait aussi si Thomas les passe à Andrew parce qu'elle est un peu jeune quand même

_________________

Cause you know, I just wanna see you smile + I just wanna give you love, Reaching out to you. Come along with me and don't be scared, You and me can make it anywhere
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guns don't kill people, dads with pretty daughters do. Jeu 16 Juil - 7:47

rebienvenue :prior-pierce:
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guns don't kill people, dads with pretty daughters do. Jeu 16 Juil - 10:12

Re-Bienvenue
(Et pour te répondre: O'Ma fait jamais d'excès de vitesse par contre ça lui arrive toujours, de temps à autre de se tromper de côté pour rouler ou doubler What a Face)
Bref j'espère qu'on va se trouver des liens avec ce perso aussi
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guns don't kill people, dads with pretty daughters do. Jeu 16 Juil - 17:48

Rebienvenue.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Spencer, Eleanor & Rhys
TON AVATAR : Pedro Pascal
TES CRÉDITS : odistole(avatar) narcosource (gifs)
TA DISPONIBILITE RP : Libre : 0/3
(William - Lexia - Josh - Cody - Eléa - Deb)
A venir :Aloy -
RAGOTS PARTAGÉS : 1410
POINTS : 2870
ARRIVÉE À TENBY : 15/07/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 41 ans (24 Octobre 1975)
CÔTÉ COEUR : Son cœur et ses pensées sont occupés par une jolie anglaise
PROFESSION : Flic
REPUTATION : Il sort avec Eléa Fawkes à ce qu'il paraît. C'est une bonne nouvelle, elle lui correspond bien mieux que ses conquêtes précédentes...



MessageSujet: Re: Guns don't kill people, dads with pretty daughters do. Jeu 16 Juil - 18:02

Merciiii

Eilian : C'est plus dangereux, non ? Et avec plaisir pour le lien, on va pouvoir créer un club de "vieux" à force

_________________

Cause you know, I just wanna see you smile + I just wanna give you love, Reaching out to you. Come along with me and don't be scared, You and me can make it anywhere
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guns don't kill people, dads with pretty daughters do. Jeu 16 Juil - 19:24

N'importe quoi, tu dis des bêtises C'est PAS DU TOUT plus dangereux Ouiiiiii, créons un club de "vieux" What a Face
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guns don't kill people, dads with pretty daughters do. Ven 17 Juil - 14:58

comment t'es beaaaaau
rebienvenue
Revenir en haut Aller en bas
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : Casanthony
TES DOUBLES : Le doux et tendre Miro
TON AVATAR : Wyatt Nash
TES CRÉDITS : Tag (avatar) & Irish Coffee aka notre charmante et schizo Penny Collins (gif) <3
TA DISPONIBILITE RP : Eirian - TC ;
Cassandre - Être sobre...;
Leo - Les copains d'abord ;
B+T - Hôpital ;

RAGOTS PARTAGÉS : 3825
POINTS : 1175
ARRIVÉE À TENBY : 16/03/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 24 ans.
CÔTÉ COEUR : En couple avec Eirian, sa belle amie d'enfance.
PROFESSION : Ancien dealer, il a pris sa retraite après être sorti d'une cure forcée. Il est le nouveau gérant du Three Mariners.
REPUTATION : « J'avais l'habitude de le voir courir les jeunes femmes, mais maintenant, je suis forcée de constater qu'il semble s'être amélioré... Il est en couple depuis plusieurs mois déjà, ça stabilise forcément un homme… » Mrs Lloyd



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Guns don't kill people, dads with pretty daughters do. Ven 17 Juil - 21:59

Un ami pour Drys et un copain pour Evie!
Rebienvenue! I love you

_________________


You're the sunshine in my life
the one who makes me smile & Everytime I look at the picture, I see what I could be & I can't help but smile. There's only you and me & I swear the fireworks were crazy. It all means nothing without u. Oh it's true. You're the sparkle in my eyes♥️ .unbreakable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guns don't kill people, dads with pretty daughters do. Sam 18 Juil - 11:15

Oh un vieux
Nous faudra un lien parce que Pedro quoi
Reeeeeee
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Guns don't kill people, dads with pretty daughters do.

Revenir en haut Aller en bas

Guns don't kill people, dads with pretty daughters do.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: Duck, duck, goose :: The early bird catches the worm-