AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

la colocation c'est cool... Sauf pour les voisins ! + Sevan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: la colocation c'est cool... Sauf pour les voisins ! + Sevan Sam 27 Juin - 23:12

Je me laissais tomber sur le lit de la chambre d’ami. J’avais enfin terminé de ranger l’ensemble de mes cartons : l’appartement était officiellement rangé. Bon en dehors de ma chambre mais ca c’est une autre histoire. J’étais retombé sur mon gant de baseball que j’étais convaincu d’avoir laissé chez mes parents. Unr bonne surprise. Mais surtout j’avais enfin retrouvé mes pièces de secours. J’avais cassé l’avant de mon skate quelques jours auparavant. Bref la matinée avait été constructive. En réalité j’avais une idée derrière la tête. Parce que clairement les cartons pouvaient encore attendre un mois ou deux : le temps que mes parents se décident à me rendre visite. Mais il fallait libérer de l’espace pour accueillir mon colocataire, même si je n’avais pas encore demandé. Je voulais être certain de pouvoir lui faire de la place. Et puis Sevan passait pas mal de temps à l’appartement depuis notre fameuse rencontre. Il allait certainement passer aujourd’hui, histoire de voir comment j’allais… J’avais dû lui coller une sacré peur pour qu’il passe la nuit à veiller un inconnu, moi, dans un sale état et qui trouve encore le temps de râler entre deux malaises. Et pourtant il était resté. C’était il y a deux semaines.

Je me levais et fonçais sous la douche, après avoir jeté un coup d’œil sur mon portable. Siana et Laze semblait avoir disparu de la surface de la terre. Aucune nouvelle. C’était bien la première fois. J’avais presque envie de les faire culpabiliser ! J’étais entrain un t-shirt gris et un jean lorsque l’on frappait à la porte. « Vas y entre ! » hurlais-je sans avoir la certitude que ce soit Sevan ou même que la porte soit ouverte. Un inconnu n’oserait pas de toute façon. Je me pressais un peu en entendant des bruits de pas et manquais de finir les quatre pattes en l’air. Je passais rapidement ma main dans mes cheveux encore mouillés et tentais de leur donner une forme différente que l’espèce de rideau qui me tombait sur les yeux. J’attrapais une serviette pour essuyer les quelques gouttes qui glissaient dans mon cou et sortais de la salle de bain. « Salut. » Je passais ma tête dans le salon, c’était bien lui. « Ca va ? » Je m’approchais pour le saluer. J’étais super excité à l’idée de lui demander et encore plus dans l’optique qu’il accepte. Pourquoi n’accepterait-il pas ? Après tout, il m’avait parlé de prendre un appart’, je l’avais un peu orienté sur les endroits où il faisait bon vivre à Tenby. Ce n’était selon moi que la suite logique.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: la colocation c'est cool... Sauf pour les voisins ! + Sevan Dim 28 Juin - 17:31

noäm ∞ sevan
« Sevan, tu devrais t'arrêter un peu. J'vois bien que tu n'en peux plus. » fit Raphael, l'un de ses comparses, alors qu'il l'observait de loin. Le blond soupira, hochant finalement la tête. Il avait du mal à respirer, c'était difficile de tenir le coup. Raphael veillait toujours plus ou moins sur lui quand il commençait ses répétitions. Pour être sûr que Sevan n'en fasse pas plus que ce que son corps ne pouvait supporter... Une charmante attention qui parfois prêtait à confusion. Enfin. « Ouais... t'inquiète Raph. De toute façon, j'dois aller voir Noäm. » Comme tous les jours depuis deux semaines. Deux semaines qu'il connaissait ce type et qu'il allait le voir très souvent pour s'assurer que tout allait bien. C'est qu'il l'avait trouvé un soir dans un très mauvais état, et qu'il avait peur depuis. Bon d'accord, c'était aussi un prétexte pour le voir car la vraie raison c'était que Sevan accrochait vraiment avec Noäm. Il appréciait sa compagnie chaque jour un peu plus et sentait que ce type pouvait devenir vraiment important pour lui. Ca allait vite, oui... Comme souvent chez le blond, pourtant là il avait la conviction de ne pas se tromper. Il était presque certain qu'avec Noäm ils iraient loin, n'avait presque aucun doute. Et ça, c'était plutôt rare. En général Sevan se méfiait toujours un peu ou en tout cas envisageait qu'on puisse le faire souffrir mais pas là, pas avec lui.
Il se mit à marcher doucement le temps de retrouver son souffle, puis alla se changer dans les caravanes pour enfiler quelque chose de plus banal. Sevan prévint ensuite tout le monde qu'il s'en allait et ne rentrerait que le soir – voire plus tard encore – puis quitta le cirque pour retrouver Tenby. Il avait du mal à réaliser qu'il ne quitterait pas cette ville tout de suite, qu'il la retrouvait pour un bout de temps. C'était chouette, mais c'était une sensation bizarre.

Sevan se surprit à courir un peu dans les rues de Tenby afin d'arriver plus vite. Il avait vraiment hâte de voir son ami, hâte de l'embêter un peu et surtout hâte de vérifier comment il allait. Il arriva donc sans surprise très rapidement devant chez Noäm, maintenant qu'il connaissait l'adresse par cœur. Ce dernier ne tarda pas à lui crier d'entrer alors qu'il venait à peine de frapper, et Sevan ne put s'empêcher de rire en poussant la porte. Comment Noäm avait-il pu deviner que c'était lui ? Passait-il le voir si souvent que ça ? C'était assez amusant. Il referma la porte derrière lui. « Tu te fais belle pour moi Nono ? » Il gagna le salon et dût attendre un peu avant de le voir passer un bout de tête. Sevan croisa les bras. « J'ai failli attendre hein ! » dit-il pour l'embêter. Il se posa sans gêne sur le canapé et hocha la tête. Depuis son entraînement il avait pu reprendre ses esprits et avait donc meilleure mine. « Ca vaaa. Je m'ennuyais de toi, alors j'me suis dit... Je vais aller le faire chier ! » Il regarda autour. « T'as rangé ? Waw. Ca va être l’apocalypse là... Bon, plus sérieusement ! Tu vas bien, toi ? »
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: la colocation c'est cool... Sauf pour les voisins ! + Sevan Lun 29 Juin - 18:13

J’avais prévu que Sevan passerait dans la journée. Il faisait un détour par la maison chaque jour, pour vérifier que j’allais bien et que j’étais toujours en vie. Il n’en avait pourtant aucune obligation. D’accord, lorsque de notre rencontre j’étais dans un état pitoyable. Je me demandais même comment j’avais pu être assez bête pour croire que prendre l’air calmerait mes maux. Il devait avoir peur. Je le comprenais et tentais de le rassurer. Habituellement je gérais assez bien les situations de ce genre. Il était simplement tombé aux mauvais moments. Même Laze ne m’avait jamais vu dans un tel état… En même temps mes parents s’arrangeaient pour m’emmener consulter bien avant… Ce soir là, quelque chose s’était créée entre nous. Un lien qui ne cessait de se développer. C’était encore trop tôt pour le qualifier d’amitié ou d’autre chose. Mais son existence était indéniable.

Lorsque l’on avait frappé à la porte, je n’avais pas vraiment de doute sur l’identité de la personne : c’était Sevan. Laserian n’étant pas là aujourd’hui, ni Siana qui était on ne sait où avec son mystérieux petit ami. La voix du jeune homme résonna dans l’appartement. Gagné. J’étais assez fier de moi. Je levais les yeux au ciel alors que je me rattrapais in extrémiste, évitant la chute de justesse. « Forcément. Qu’est ce que tu crois ? » lui criais-je à mon tour alors que j’attrapais la serviette. Je terminais de me préparer rapidement et finissais pas sortir. Il était planté en plein milieu de l’appartement les bras croisés. Je levais les yeux au ciel. Il me sermonnait sur sa longue attente. « Pauvre de toi. » Lui répondis-je avant de m’avancer vers lui et de me poser à ses côtés. Il prétextait avoir envie de me faire chier. « Et ben voyons. » m’écriais-je avant de lui balancer la serviette. « Dis plutôt que tu ne peux plus te passer de moi. » J’éclatais de rire. Il remarquait à quel point c’était bien rangé. C’était donc tellement le bazar en dehors de ces moments ? « Ouep j’ai été menacé par mon oncle. Soit je range soit il en parle à mes parents qui débarquent. Le choix fut rapide. Ca devenait un carnage. » Et bien entendu, il me posait la question pour laquelle il avait fait le déplacement : Mon état de santé. « Boh ca va. En forme. La preuve. Par contre toi tu as une sale tête. » La délicatesse et la douceur Prior. Je me levais et allais chercher un soda dans le frigo. Pas besoin de l’interroger pour savoir s’il en voulait ou non. « Tu sais que la nuit tu es censé dormir ? » le taquinais-je. Je lui servais un verre. « Quoi de neuf depuis quelques heures ? » J’attendais sa réponse, sachant pertinemment où je voulais en venir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: la colocation c'est cool... Sauf pour les voisins ! + Sevan Lun 29 Juin - 18:45

noäm ∞ sevan
Sevan se reçut la serviette dans la tête, il fit la moue. « Hey, j'te permets paas. Alors oui pauvre de moi, parce que d'une tu me fais attendre et de deux tu essaies de m'assassiner à coup de serviette ! Avoue, tu veux juste te débarrasser de moi en fait. » Le blond se mit à rire. De toute façon ça ne mettait jamais longtemps pour que les premiers éclats sortent, lorsqu'ils étaient ensemble. C'était difficile de rester sérieux, même si Sevan avait su parfaitement l'être le soir où il avait aidé Noäm. Il s'était même surpris, en y repensant, en engueulant ce dernier le lendemain. Sevan n'engueulait jamais personne, ça n'était pas son rôle. Mais quand c'était important il n'hésitait pas, et ne réfléchissait même pas d'ailleurs. « Je n'irais pas jusqu'à dire que je ne peux plus me passer de toi... Disons que tu m'occupes ! » C'était totalement faux, Noäm détenait la vérité : Sevan s'était pris d'affection pour lui et avait besoin de le voir souvent. C'était d'ailleurs l'une des seules personnes pour qu'il pouvait stopper une répétition, comme il l'avait fait aujourd'hui. Cela dit il ne fallait pas gonfler l'ego du garçon, alors il ne l'avouait pas ! D'autant que Sevan avait peur que ça n'aille trop vite et qu'il ne dise des conneries les concernant.

Sevan finit par s'affaler sur le canapé sans se gêner. Ici, il se sentait un peu comme chez lui après tout. « T'aurais dû m'appeler, je t'aurais filé un coup de main. Ou alors, j'aurais filmé pour montrer à tout le monde cet exploit ! » qu'il dit, taquin. Il en aurait été tout à fait capable en plus. « Non mais c'est bien, j'trouve. T'as suffisamment rangé pour deux ou trois ans là je pense. » Noäm n'était pas vraiment un maniaque de la propreté et ça, Sevan l'avait compris. Lui non plus en fait, il n'était pas très à cheval dessus. Cela dit, au cirque ils étaient toujours assez stricts sur ce point-là, c'était plutôt normal. Il savait combien c'était énervant de ne pas retrouver les accessoires qu'on voulait, ce genre de choses. Il interrogea finalement son nouvel ami sur son état de santé, et fut ravi d'entendre qu'il allait bien – comme hier, et avant-hier, et... voilà. Une seule fois avait suffit à le faire psychoter : maintenant il avait toujours peur pour lui alors qu'à priori des moments comme l'autre fois n'étaient qu'occasionnels. « Faire le ménage, c'est ça ta preuve ? » Il lui tira la langue avant de hausser les épaules. « Non, moi je vais très bien figure-toi ! J'ai pas mal bossé aujourd'hui, alors c'est le temps de reprendre des couleurs c'est tout ! Mh si tu savais toutes les choses intéressantes que je fais la nuit. » Il laissa sa phrase en suspens pour lui laisser imaginer tout et n'importe quoi... Puis finalement redevint un peu sérieux. « Je pense que j'en ai surtout marre des caravanes et tout ça. Trop à l'étroit. J'ai hâte de me poser ailleurs histoire d'avoir un peu d'espace. Pas grand-chose de neuf en tout cas, j'ai pas le temps de chercher l'appart et ça m'énerve. Et toi, à part le fait que t'aies exceptionnellement fait le ménage ? »
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: la colocation c'est cool... Sauf pour les voisins ! + Sevan Lun 29 Juin - 20:43

Sevan était réellement un personnage haut en couleur. Si j’avais eu un aperçu de son côté sérieux le lendemain du fameux incident en se faisant engueulé par cet inconnu qui m’avait apporté son aide, je n’avais pas tardé à découvrir que c’était surtout quelqu’un de drôle et d’assez moqueur. Je l’appréciais et attendais presque ses visites parfois. « C’est fort possible. Qui sait.. » lançais-je alors qu’il se plaignait d’avoir reçu ma serviette dans la figure, avant de me mettre à rire à mon tour. Le prétexte que le jeune homme s’était faussement inventé pour passer m’avait permit de rebondir. « Je vais hocher la tête en faisant comme si je te croyais. » Je n’hésitais pas à en remettre une couche. Sevan c’est le genre de personne avec qui on se sent rapidement à l’aise. Je n’avais pas besoin de me forcer pour apprécier sa compagnie ou pour l’envoyer bouler. La vérité c’est que je n’avais pas l’impression d’avoir quelque chose à lui cacher. Il avait vécu l’une des pires crises de mon existence alors… Il savait à quoi s’attendre. Nous nous affalions tous les deux sur le canapé, et le rangement de la pièce ne tardait pas à lui sauter aux yeux. J’avais le droit à quelques pics d’ailleurs. Je soupirais. « Tu aurai surtout passé la journée à te foutre de ma tronche oui ! » répliquais-je avant de lui tirer la langue. Filmer… Et puis quoi encore ? « De toute façon des photos seront bien suffisantes. » Bien entendu mon frère allait en rajouter une couche tout comme Siana et j’allais devoir prouver ma bonne foi à mes parents. Comme si ma parole ne pouvait pas suffire. Bon ok j’avais réussi à les avoir plus d’une fois, me sauvant après avoir assuré que j’avais rangé ma chambre… Alors que clairement non. « J’espère bien ! Hors de question de déranger quoi que ce soit. Cette pièce est maintenant officiellement un sanctuaire. » renchérissais-je. Deux jours. Dans deux jours l’appart serait à nouveau comme avant.

Il s’intéressait à mon état de santé. C’était l’éternelle question mais je ne pouvais pas vraiment lui en vouloir. Il allait psychoter pour des années et des années. Il me taquinait à nouveau. « Bah oui… bon ok pas vraiment… Mais quand même. Ca mérite d’être souligné un tel exploit. » Je faisais semblant d’être vexé un très court instant avant de me moquer de sa sale tête. Il n’avait pas l’air en forme ou alors crevé. Il m’assurait qu’il allait bien mais qu’il avait forcé à l’entraînement. « Mouais… » Je ne me sentais pas assez légitime pour lui dire de freiner un peu et de faire attention. Je n’arrêtais pas une seconde. Ca aussi il s’en était vite rendu compte. Je haussais un sourcil. « Franchement ? Je ne préfère pas ! » Non il ne voulait absolument rien s’imaginer… trop tard. Beurk. Je l’interrogeais sur de possibles nouveautés dans sa vie. Il me reparlait de sa caravane et son manque d’espace. « Pourquoi est-ce que tu ne restes pas ici ? » La question était posée. « Ca me permettrait de ne pas passer mes journées à faire le ménage parce que je sais que tu vas passer vérifier que je suis toujours en vie. J’ai pas envie de voir ma porte défoncée simplement parce que je suis pas là ! » Je tournais ça à la rigolade mais j’étais sérieux. Je l’invitais à emménager !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: la colocation c'est cool... Sauf pour les voisins ! + Sevan Ven 3 Juil - 23:02

noäm ∞ sevan
Le blond prit une mine outrée quand son nouvel ami ne le contraria pas. L'enfoiré, pensa-t-il ! Même si en réalité ce n'était que pour l'embêter, ça se paierait très cher à l'avenir, Sevan le gardait en tête. « Fais gaffe à ce que tu dis, toi ! Ou sinon je ne passerais plus du tout et tu seras malheureux ! » Ca n'arriverait jamais, c'était certain ! Puisque Sevan ne pouvait pas passer plus de deux jours loin de Noäm, ça l'embêterait tout autant que lui. Mais bon, il voulait simplement lui faire peur... « Ouais c'est ça, hoche la tête... je sais pas ce qui me retient de te frapper, hein ! » Peut-être le fait qu'il n'aimait pas la violence, c'était certain... Et parce qu'il pensait Noäm tellement fragile pour oser le frapper, même en chahutant ! C'était effectivement l'image qu'il avait du garçon ; quelqu'un qui pouvait faiblir à tout moment. Ca n'était pas méchant, mais Sevan l'avait connu au plus mal et c'était malheureusement l'image qu'il gardait pour le moment. Celle qui le forçait à venir veiller sur lui aussi souvent qu'il le pouvait – de manière plus ou moins déguisée.
Alors que Noäm se calait à son tour sur le canapé, Sevan en profita pour étaler ses jambes sur lui. Il lui fit un petit sourire chieur, ne se gênant pas vraiment. Il était rarement mal à l'aise avec les inconnus, alors avec un ami... c'était pire ! « T'es confortable ! » Il lui fit un petit clin d'oeil. C'était peut-être pour se venger, après tout ! « Bien sûr que j'aurais rigolé ! C'est assez exceptionnel pour que je me marre... Mais peut-être que je t'aurais aidé. J'aurais sans doute eu pitié de toi ! Un sanctuaire... Très sérieusement ? Ta chambre aussi c'est un sanctuaire ou c'est toujours le bordel ? » Il pensait plutôt à la deuxième option.

« D'accord, on souligne ton exploit si tu veux. Mais c'est pas une preuve. » Il se redressa un peu et croisa les bras. « Alors je veux une vraie preuve ! Genre... j'sais pas. Montre-moi que tu vas bien ! Allez, hop, dix pompes, là ! » Sevan sourit puis secoua la tête. Il ne voulait pas le fatiguer pour rien. « Bon, on va dire que je te crois. Mais fais attention à toi hein ! » Ca ressemblait franchement à un ordre. C'en était un peu un... Il considérait Noäm comme étant sous sa responsabilité – malgré ses gamineries il savait gérer celles qu'on lui donnait – et tenait à ce qu'il aille bien, sinon il s'en voudrait à vie. Il avait eu le temps de penser à ça lors de la nuit suivant leur rencontre, alors qu'il le regardait dormir.
Il frappa doucement son épaule. « Je déconne, je dors la nuit, comme tout le monde ! Enfin... je me couche tard, souvent. Mais j'ai envie d'être parfait, c'est tout. » Il n'avait pas beaucoup d'aventures, le blond. Ca n'aidait pas de déménager souvent, ni même d'être gay. On n'en rencontrait pas à tous les coins de rue... Pour le moment il se laissait juste porter, essayait de ne pas faire attention à ses sentiments naissants pour Raphaël, et tout allait bien.

Noäm finit par lui proposer quelque chose de tout à fait inattendu. Venir vivre avec lui. Sevan se redressa d'un coup en écarquillant les yeux. Comme le garçon plaisantait en même temps il se demandait si c'était sérieux cette histoire d'emménagement. « Quoi ? » Il était carrément surpris. Vivre avec Noäm... CE SERAIT JUSTE GENIAL. Il se mit à imaginer toutes les choses qu'ils pourraient faire à deux. Ils iraient bien jusqu'au bout du monde ensemble ! Et puis, il ne fallait pas se le cacher, ce serait plus facile de veiller sur lui ainsi. « T'es vraiment sérieux ? Tu veux que je vienne vivre avec toi ? » Blague ou pas, Sevan n'avait pas besoin de réfléchir longtemps. Il se jeta même sans attendre dans ses bras, très expressif. « OUAAAAIS. Ce serait trop cool ! » Il le serra fort. « T'es sûr que tu déconnes pas hein ?! Parce que si c'est une blague, elle est pas bonne du tout ! »

Eux deux, vivant ensemble ? Une fête au quotidien !
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: la colocation c'est cool... Sauf pour les voisins ! + Sevan Dim 5 Juil - 20:26

Parfois on ne sait pas trop pourquoi, ni comment … Mais immédiatement le courant passe bien avec quelqu’un. On comprend rapidement que cette personne va faire partie de votre vie. C’était le cas avec Sevan. Il venait à peine de passer la porte que l’atmosphère était à la plaisanterie. Il me menaçait déjà de ne plus venir me rendre visite, s’indignant de mes paroles. Bien entendu que je serai malheureux s’il ne venait plus me voir. J’avais déjà pris l’habitude de le voir débarquer. Nous serions incapables de passer une semaine loin l’un de l’autre, sans nous envoyer les pires vacheries. Je haussais les sourcils d’un air de dire : cause toujours ! Ce qui le retenait de me frapper ? « Et bien… Parce que tu es convaincu que tu pourrais me casser en mille morceaux simplement en me poussant un peu trop fort. Tu n’as pas conscience de ma force ! » Bon ok si nous devions en venir à nous battre… Je n’ai clairement pas l’avantage. Malgré le sport, la colère… De toute façon, jamais une telle situation ne se produirait. Je ne cherchais jamais la violence, au contraire. J’étais du genre à chercher un arrangement.

Et voilà que Sevan prenait ses aises, n’hésitant pas une seule seconde à poser ses jambes sur moi. Non mais il était sérieux là ? Je grimaçais mais le laissais faire. Il serait bien trop content que je le repousse. J’avais appris à la connaître et s’il avait envie de faire son chieur, j’allais en faire de même. Je me vantais de mon exploit du jour : Le rangement de l’appartement. L’emménagement avait prit un peu plus de temps que prévu mais il n’y avait plus un seul carton à l’horizon. « Tu es aussi doué que moi en rangement… Ca craint. » Ce n’était pas le bon plan de ranger tous les deux, pourtant si mes projets se réalisaient, nous allions y être obligés. Il me parlait de ma chambre. Ouch. Point sensible. « Joker ? » Oui c’était le seul endroit totalement en bordel. Mais c’était un bordel organisé ! Mon espace personnel. « C’est l’étape suivante ma chambre ! Je ne veux pas non plus que l’appart’ soit aseptisé ! »

Je tentais de lui faire comprendre que j’allais bien. J’étais en forme. Pas de sensation d’oppression. Pas de malaise. C’était une bonne journée. Il me taquinait en me demandant de faire dix pompes. J’étais prêt à les faire mais il fit demi-tour au dernier moment. Il était convaincu que j’étais en sucre. « Continue à penser que je suis faible et mal-en-point… Ta défaite n’en sera que plus amère ! » J’allais vraiment devoir le prouver que j’étais bien plus en forme qu’il ne le pensait. La discussion dévia sur ses nuits et son emploi du temps, bien trop chargé à mon goût. Il n’allait pas pouvoir tenir la route pendant des siècles à ce rythme là ! C’était le moment idéal pour une petite revanche. « Et ben c’est pas gagné ! » Je devais vraiment veiller sur lui également.

Je lui proposais d’emménager. Il avait besoin de s’éloigner un peu de sa caravane et d’avoir un peu d’espace. Moi j’avais besoin de quelqu’un. Je commençais à m’ennuyer seul. Je voulais pouvoir le réveiller à 4h du mat pour faire une partie de jeu video simplement parce que je n’arrive pas à dormir. Sevan se redressait d’un coup, manquant de me faire basculer. Je lui laissais le temps de digérer la nouvelle. Vivre ensemble serait simplement génial ! Je hochais la tête lorsqu’il me demandait si j’étais sérieux. Il se jetait dans mes bras assez vivement. J’avais même eu un mouvement de recul. Il semblait encore plus enthousiaste que moi. Un grand sourire s’affichait sur mon visage. « Bien sûr que non ! Je m’ennuie et j’ai de l’espace. Tu as besoin d’espace et tu passes pas mal de temps ! C’est un bon compromis ! » Le meilleur ! « Par contre si tu continues à me serrer comme ça, tu vas y vivre seul ! » j’exagérais un peu, mais il avait vraiment de la force et je détestais avoir l’impression d’être oppressé. Trop de mauvais souvenir. Je me reculais et croisais les bras. « J’ai jamais été très doué pour les blagues… mais là c’est sérieux. Je suppose que tu es partant ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: la colocation c'est cool... Sauf pour les voisins ! + Sevan Jeu 9 Juil - 0:23

noäm ∞ sevan
Noäm venait de marquer un point. Sevan avait réellement peur de le casser par un geste maladroit... le brun était, aux yeux de son ami, un petit être tout fragile mais adorable. Sans doute devait-il vexer Noäm parfois par quelques allusions... A vrai dire il ne s'en rendait pas compte. Alors il fit la moue, réfléchissant un instant. « Je ne pense pas que je pourrais te casser... enfin... BON. Peut-être que pour moi, t'es quelqu'un de fragile. Mais j'y peux rien ! C'est la première image que j'ai eue, et j'ai du mal à la faire partir ! » Il voulait croire en la bonne santé de son ami, mais c'était difficile. En réalité, Sevan avait peur. Il était plus simple de veiller constamment sur Noäm que de découvrir un beau jour qu'il ne l'avait pas fait assez. Non pas qu'il était mourant, mais l'avenir était incertain et même en étant casse-cou, le blond ne voulait absolument pas prendre ce risque. Il préférait simplement en faire trop que pas assez. Même s'il pouvait effectivement nuancer ses propos et ses actes... « Je vais essayer de travailler là-dessus, mais je promets rien. »

« Qui te dit que je ne suis pas doué pour ranger ? Tu m'as déjà vu faire peut-être ? » Il rit doucement. Noäm visait juste ; il avait beau être perfectionniste, ce n'était pas lui qui s'occupait du ménage au cirque. Il pourrait... mais une certaine flemme l'en empêchait ! Il ne l'était pas quand il s'agissait de s'entraîner, mais le ménage ce n'était pas sa passion. Quand quelque chose ne le motivait pas de toute façon... Ils parlèrent finalement de sa chambre. Sevan s'attendait à ce que son ami lui mente et lui dise que c'était rangé – quitte à aller vérifier – mais Noäm lui annonça simplement la vérité. Il ne s'était pas encore attaqué à ce désastre... ce qui ne manqua pas de le faire rire une nouvelle fois. « Y'a une différence entre appart aseptisé et appart rangé... parce que j'ai vu ta chambre Noäm, et on appelle pas ça du bordel ! C'est le stade au-dessus. » Il lui tira la langue pour se moquer. Ca ne le dérangeait pas dans un sens, Sevan n'était maniaque que pour ses numéros. Une chance pour son futur colocataire Noäm, qui ne portait pas le rangement dans son cœur non plus... « Je veux bien te filer un coup de main pour ta chambre. Un vrai, promis ! Pas juste pour filmer ou me foutre de toi. » Même si c'était un passe-temps plutôt sympathique en fin de compte.

Ils recommencèrent à parler de la faiblesse de Noäm. Il devait sûrement être vexé à force, et c'était compréhensible. « Ma défaite ? » Il haussa un sourcil. « Déjà que je te bats aux jeux vidéos, alors n'y compte pas trop ! » Le garçon sembla vouloir se venger en annonçant qu'il était loin de la perfection. Sevan aurait pu mal le prendre mais c'était Noäm, après tout... Et puis il se moquait tellement de lui que le brun pouvait bien en faire de même ! Il en avait totalement le droit. Cette fois par contre il se redressa pour frapper doucement son épaule. Pas trop fort hein. « Tu peux pas savoir, t'es jamais venu à un spectacle encore ! D'ailleurs, t'attends quoi ? » Sevan serait vraiment ravi de voir son ami débarquer un beau soir pour l'observer. Il aurait peur de son jugement, c'était certain... Mais il voulait vraiment lui montrer son art.

Sans qu'on ne comprenne grand-chose, Sevan se mit à serrer très fort l'autre garçon contre lui. Celui-ci venait effectivement de lui demander de vivre ici ! Il ne put donc cacher son explosion de joie, quitte à serrer un peu trop fort... Pour une fois que Sevan ne prenait pas de gants, quand il s'agissait de Noäm ! Ce dernier se dégagea un peu de son emprise, le blond lui fit un petit sourire désolé pour y avoir mis autant de force. C'avait été plus fort que lui ! Il leva les mains en l'air, pour signifier qu'il était innocent. « Ca va, pardon, j'me suis emporté ! Explosion de bonheur quoi... » Sevan n'hésitait que rarement à montrer ses émotions. Il n'avait pas de raison de se cacher après tout, et puis ce n'était pas son genre de jouer un jeu. « Bien sûr que j'suis partant ! C'est trop cool ! » Il criait presque, impossible de contenir sa joie. Sevan embrassa plusieurs fois la joue de Noäm en riant. « Merci, merci, merci ! Tu vas pas regretter tu sais, j'suis sûr qu'on va bien s'amuser ensemble ! » Il se redressa. « Faut fêter ça, alors ! » Puis finalement se mit à rire. « C'est con, t'as fait tout le ménage et tout, puis j'vais venir foutre du bordel avec mes affaires ! Hey... c'est pour ça que t'as tout rangé ? T'avais déjà prévu de me demander ? » C'était touchant dans un sens !
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: la colocation c'est cool... Sauf pour les voisins ! + Sevan Dim 12 Juil - 17:42


Je pouvais parfaitement comprendre les inquiétudes de Sevan, mais il fallait absolument que je lui fasse comprendre que je voulais être comme les autres. D’accord, j’étais beaucoup plus fragile, je devais faire attention à ne pas trop me fatiguer et à prendre mes médicaments au bon moment… Je voulais garder le même rythme que n’importe quel adolescent, m’accrochant à mon skate comme jamais et faisant le maximum de connerie… Je plissais les yeux lorsqu’il me dit qu’il ne pensait pas pouvoir me casser… Il était obligé de se reprendre. Je hochais la tête, signe que je comprenais. « Tu as intérêt ! » lançais je menaçant alors qu’il me promettait de faire des efforts avant d’éclater de rire. C’était toujours agréable de voir que quelqu’un que vous connaissez depuis si peu de temps s’intéresse à votre santé. « Tu finiras par t’y faire. Tout le monde s’y fait. » Il y avait beaucoup de vécu derrière ses paroles. Après tout, j’avais l’habitude d’être le type fragile dont le cœur déconne. Ca aussi j’apprenais à vivre avec. Mais Sevan allait finir par mettre ma virilité au tapis à ce rythme là ! « En attendant je vais en profiter un max ! » Et j’étais très doué pour ça.

Je levais les yeux au ciel. « Justement… Si tu avais un problème avec le désordre, comment pouvais-tu pu passer la nuit ici avec le bordel qu’il y avait sans tout ranger ? » Je lui faisais un grand sourire. Argument totalement imparable et improbable. Personne ne pouvait avoir de motivation pour faire le ménage. C’était simplement impossible. « Oh la ferme ! » Je lâchais un gros soupir. A ce rythme là j’allais être obligé de ranger mes affaires… Ma chambre n’était pas sale… J’avais juste un problème organisationnel ! Mais j’allais bosser là-dessus. Sevan me proposait d’ailleurs un coup de main. « Mouais. Il faut le voir pour le croire ! » Je n’étais pas convaincu qu’une telle chose arrive un jour, même après la proposition que j’étais sur le point de lui faire. Mais en attendant, je lui parlais de sa possible défaite contre moi un jour, alors qu’il parlait à nouveau de mes faiblesses. « Je vais m’entraîner ! Tu verras ! » Je mettais en avant son perfectionnisme pour me venger. Et j’aurai certainement dû me taire. J’avais le droit aux reproches : je n’étais jamais venu le voir. « Une super invitation ! » répondais-je du tac au tac. Je n’avais jamais osé en réalité. Bien que j’en mourrais d’envie dans le fond. Je voulais en savoir plus !

J’arrivais enfin à placer l’idée d’une colocation entre nous ! La réaction de Sevan ne se faisait pas attendre. Je décollais de terre alors qu’il me serrait dans ses bras… Enfin, façon de parler. Je comprenais rapidement qu’il était d’accord et très motivé. J’avais envie de sauter sur place. Je me dégageais de son étreinte. « C’est assez impressionnant en fait ! » Mon sourire ne cessait de s’agrandir, bientôt j’allais avoir des crampes dans les muscles faciaux. C’était une véritable explosion de joie des deux côtés, bien que je sois un peu plus… en nuance que mon nouveau colocataire. « Génial ! Il ne manque que tes affaires ! » Il pouvait emménager tout de suite et prendre toute la place qu’il souhaitait ! « Mais oui ! On pourra inviter des gens et se faire des soirées jeux vidéos et film ! » Je me projetais déjà ! J’avais envie de tout faire en même temps, ce soir même ! « Ce soir !» Sevan finit par éclater de rire. J’ouvrais grand les yeux… « Faut pas rêver ! Et puis tes affaires c’est dans ta chambre non mais ! Le salon reste dans le même état ! Par contre la cuisine je te la laisse totalement ! Tu pourras me faire des tas de bonnes choses à manger ! » En vérité, il avait beaucoup motivé mon rangement de l’appartement mais hors de question de l’avouer. « Je sais pas combien de temps l’appart’ va rester à peu près potable… Avec nous deux y vivant… Ca va forcément être un carnage ! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: la colocation c'est cool... Sauf pour les voisins ! + Sevan Sam 18 Juil - 17:55

noäm ∞ sevan
« Je t'ai dit que j'allais essayer hein, pas que j'allais réussir ! Prends un peu de muscle et peut-être que ça m'aidera ! » dit-il pour le taquiner. Il se permettait cette petite blague parce que c'était parfaitement le genre de choses qu'on pouvait lui dire à lui aussi. Concrètement il n'avait pas l'allure d'un bodybuildeur – bien heureusement – et même s'il était plutôt fort grâce au cirque, on ne le devinait pas forcément à son corps svelte. « Je sais pas si on se fait vraiment à ces trucs-là. J'ai déjà du mal à me faire à ta coupe de cheveux... » Il lui tira la langue. C'était tout Sevan : taquiner tout le temps. Il adorait embêter les gens qu'il aimait bien, c'était un peu comme une marque d'affection pour lui. En plus il ne disait que des conneries parce qu'il aimait bien les cheveux de Noäm – il n'avait pas encore eu l'occasion de mettre les mains dedans mais ça ne serait tardé. « Si tu me laisses profiter avec toi y'a pas de problèmes ! »
Sevan haussa finalement les épaules. « J'étais trop occupé à veiller sur toi pour avoir envie de ranger. En vrai, tu verrais ma caravane... c'est le gros bordel ! Et comme c'est tout petit, c'est encore pire que ta chambre je crois. » C'était pour ça qu'il cherchait un appartement aussi ; pour avoir un peu plus de place afin de s'étaler un peu mieux. Sincèrement quand il terminait un spectacle il était de toute façon trop fatigué pour faire attention à son bordel. En général il s'écroulait sur le lit après s'être pris les pieds dans deux ou trois trucs qui traînaient. Mais au moins, il savait où tout se trouvait ! Un bordel organisé quoi. « Me crois pas si tu veux, tant pis, tu rangeras tout seul ! » Et ce n'était pas pour l'y déplaire d'ailleurs, parce que la perspective de ranger le bordel que représentait la chambre de Noäm... sans façon... Il rit en entendant son ami dire qu'il allait s'entraîner. « J'te donne tout ce que tu veux si tu me bats la prochaine fois ! » Il fallait dire que Sevan et ses amis avaient eu pas mal de temps pour jouer à la console, entre deux répétitions. Il préférait ça plutôt que de regarder la télévision quand il faisait trop froid pour sortir ou qu'il n'avait simplement pas envie de bouger – ce qui était assez rare malgré tout. « Eh bah je te super invite ! J'ai vraiment envie que tu viennes. Le prochain c'est demain soir, j'compte sur toi ! »

Noäm n'aurait pas pu faire plus plaisir à Sevan qu'en lui proposant d'habiter ensemble. De cette façon il n'aurait plus à s'inquiéter que son ami soit seul à un moment où ça n'allait pas et pourrait veiller sur lui de manière plus intensive. Concrètement Sevan ne passerait pas énormément de temps ici car il travaillait beaucoup, mais ils vivraient malgré tout ensemble et ça risquait d'être dément. Seule chose à dire : pauvres voisins... « Hey tu t'emballes là ! » Bon, okay, lui aussi. « Je connais plus personne ici, qui veux-tu que j'invite ? » Rencontrer les amis de Noäm ne le dérangerait pas cela dit. « Non, moi j'propose qu'on fasse cette soirée à deux, pour notre tout premier soir ! Et on fait une fête dans quelques jours ! » C'était symbolique le premier soir, il voulait vraiment marquer le coup, mais juste avec Noäm. Boire, jouer, danser, rigoler ! Il fronça les sourcils quand Noäm parla de cuisine puis frappa son épaule. « Quoooi ? Tu me prends déjà pour ta bonne ? Fais gaffe, j'pourrais mettre du poison ! » Il râlait mais c'était bien son genre de lui faire à manger si le garçon le lui demandait. Sevan n'était vraiment pas difficile à vivre, son seul vrai problème était d'avoir toujours trop d'énergie à dépenser. « Ca c'est clair... j'crois que t'as rangé pour rien ! » Il rit. « Va falloir que j'amène mes affaires ici mais j'ai la flemme. » Sevan s'étira. « Tu me fileras un coup de main ? »
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: la colocation c'est cool... Sauf pour les voisins ! + Sevan Mar 21 Juil - 19:47

Je levais les yeux au ciel. J’étais bien plus musclé que j’en avais l’air ! Je faisais d’ailleurs assez de sport pour cacher le ventre que mes médicaments gonflaient sans arrêt. Mais cette remarque était de bonne guerre, je devais l’avouer. Sevan avait l’air bien plus fort que moi alors que pourtant il avait l’air d’une allumette ! Je soupirais lourdement alors qu’il s’attaquait à ma coupe de cheveux, un moyen de se détourner du vrai sujet. « Dit le blondinet avec un espèce de tapis sur la tête. » J’allais lui faire comprendre que je n’étais pas fragile et que je pouvais mordre… Gentiment bien entendu. Un petit sourire machiavélique se dessinait sur mon visage alors que je lui avouais en profiter un max en attendant qu’il me voit comme quelqu’un de parfaitement normal. « Mouais. On verra. » Il allait vite comprendre ce que je sous-entendais.

D’accord le ménage n’était clairement pas ma priorité dans la vie alors que ca semblait à cet instant être le sujet favoris de mon futur colocataire. Je grimaçais alors qu’il reparlait de cette fameuse nuit, même si j’avais lancé le sujet. « Mais il y avait tous les jours suivants je te signale ! » S’il était souvent passé, je n’avais jamais été jusqu’à sa caravane. Ne sachant pas trop où elle se situait mais surtout j’avais peur que ca fasse un peu trop intrusif. Je n’y serais pas allé sans une invitation, mais le problème allait bientôt se résoudre : il cherchait un appartement, j’avais de la place et une chambre en trop ! Un emménagement coulait de source. Même si ca risquait d’être deux fois plus le bordel. Je haussais les épaules lorsqu’il me menaçait. « Ou alors je ne range pas du tout… C’est une option. » Je lui parlais de m’entraîner. J’allais le battre, j’allais y arriver. Je souriais. « Je retiens ce que tu viens de dire ! Crois moi je ne vais pas oublier ! » Il allait me falloir des heures et des heures d’entraînement. Je n’étais pas un type à jeux vidéos même si ca m’arrivait de jouer et d’aimer ca. Je gérais assez mal la frustration de devoir recommencer trente fois le même niveau. Et voilà qu’il m’invitait à venir le voir le lendemain. J’avais déjà super hâte. « Trop cool ! Tu peux compter sur moi ! Je vais être là ! Aux premières loges ! »

Sevan allait vivre ici. J’étais tellement heureux qu’il accepte. J’en avais assez de la solitude et j’avais trouvé en lui le colocataire idéal ! Sauf pour les voisins bien entendu mais c’était leur problème pas le mien. Pas encore. Ok je m’emballais mais je n’étais pas le seul. Je proposais de faire des soirées, de s’éclater. Lui ne connaissait plus grand monde ici… « Tu vas surtout rencontrer la famille Prior et Pierce et les potes de mon frère. » Siana allait certainement faire son apparition dans les jours à venir, Laserian allait rentrer. Tout était parfait ! Je secouais positivement la tête : « Ca me va. » Une soirée ensemble pour fêter le début de la colocation : génial ! J’avais déjà envie de tout préparer. Il fallait que je me calme. Je le taquinais sur nos futurs repas. Je haussais les épaules. « Je risque plus grand-chose alors… Et puis je vais écrire une lettre à Laze pour lui dire que si on retrouve du poison c’est toi.Nah ! » Ce n’était pas dans mon caractère de le laisser tout faire, bien au contraire. Mais la cuisine n’était pas mon point fort tout de même. Je lui faisais remarquer que ranger était inutile en fin de compte. « Ok super je vais me coucher tu viens de me démoraliser. » Je fis semblant de lui tourner le dos. Il me demandait de l’aide pour ramener ses affaires. « Ca peut se négocier ! » Bien entendu que j’allais l’aider. « Mais là j’ai carrèment pas le courage. On verra ca demain ou après demain! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: la colocation c'est cool... Sauf pour les voisins ! + Sevan Mer 5 Aoû - 22:47

noäm ∞ sevan
Se chamailler allait sans doute devenir une habitude entre eux. Il ne faudrait surtout pas que l'un ou l'autre soit susceptible d'ailleurs, car ils semblaient bien aimer se taquiner chacun leur tour ! Une fois sur les cheveux, une autre sur la condition physique... Si Sevan se moquait de lui, c'était pour s'empêcher de trop s'inquiéter. Pour lui Noäm était faible et il n'y pouvait rien ; la première impression restait souvent en tête. Il préférait en rire plutôt que d'en pleurer... Sans doute que son nouveau colocataire préférait aussi.
Ils décidèrent de passer leur première soirée ensemble et Sevan, n'ayant pas envie de cuisiner – il serait bien obligé par la suite, soit – préféra commander une pizza. A priori son ami sembla assez ravi de ce choix. Pas de vaisselle, c'était le top ! « Bon, t'habitue pas trop non plus. Je veux pas prendre de poids moi... à moins que tu m'accompagnes courir demain matin ! Ca te ferait pas de mal. » Il lui tira la langue. Sevan faisait très attention à son corps car c'était son principal outil de travail ; il mangeait sainement – sauf exceptions – et ne buvait jamais d'alcool. Ne plus vivre au cirque lui permettrait peut-être de se dévergonder un peu – bien qu'il ne pensait pas avoir besoin d'alcool pour s'amuser – et de relâcher la pression qu'il se mettait lui-même. Une nouvelle bouffée d'air et surtout une nécessité pour ne pas se dégoûter de ce monde-là. Bien sûr il en faudrait beaucoup pour qu'il en arrive à ce point... Mais personne n'était à l'abri de ce genre de choses. Surtout lorsque l'on accumulait la fatigue, entre autres. De plus, il s'éloignerait un peu de Raphael et pourrait ainsi réfléchir à leur relation un peu étrange.
Sevan avait un peu peur que la colocation ne se passe pas comme prévue, mais préférait ne pas y penser. Tous les amis se disputaient après tout... ils y viendraient sûrement aussi tôt ou tard, surtout s'ils vivaient à des rythmes différents. En réalité le blond préférait penser aux futurs bons moments plutôt qu'aux mauvais !
La pizza ne tarda pas à arriver, et une fois que Sevan eut fini de draguer le livreur – on ne change pas les bonnes habitudes – il rejoignit Noäm sur le canapé. « Il était bien mignon lui ! Mais j'suppose que j'ai le droit de ramener personne ici hein ? » Il fit un grand sourire. De toute façon il ne se permettrait jamais une telle chose, même avec la permission de Noäm. Ils auraient tout le temps de fixer des règles plus tard – car il en faudrait certainement. Ils regardèrent un film d'action, jouèrent un peu aux jeux-vidéos et passèrent en somme une agréable première soirée. Sevan avait fait exprès de perdre une ou deux fois d'ailleurs... Mais il n'avait pas été assez discret ni assez bon acteur, Noäm l'engueula et ils finirent par en rire tous les deux. Une belle complicité déjà.

Difficile de se lever du canapé après une soirée comme ça, avec le ventre aussi rempli... Sevan alla se coucher le premier, prétextant qu'il devrait s'entraîner demain – ce n'était pas un faux prétexte, d'ailleurs. D'autant que Noäm avait dit qu'il viendrait le voir... Hors de question qu'il ne fasse des erreurs lors du show ! Le blond s'endormit dans sa nouvelle chambre avec des étoiles dans les yeux ; il était content de leur arrangement.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: la colocation c'est cool... Sauf pour les voisins ! + Sevan

Revenir en haut Aller en bas

la colocation c'est cool... Sauf pour les voisins ! + Sevan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-