AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Whatever happens, you know that I love you ♣ Mona & Shea

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : cam'tagada
TES DOUBLES : Savannah Cartwright
TON AVATAR : Kristin Kreuk
TES CRÉDITS : maknae (avatar) et solosand (signature)
TA DISPONIBILITE RP : Open!
GabrielSameen ♪ (William)
RAGOTS PARTAGÉS : 2206
POINTS : 2888
ARRIVÉE À TENBY : 17/06/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans
CÔTÉ COEUR : quand j'y pense, j'attrape la migraine
PROFESSION : Etudiante en stylisme, créatrice
REPUTATION : Tiens donc, la vie de l'ainée Taylor semble s'agiter un peu en ce moment. Il était temps ! Oh, il parait qu'un certain Rafael Olsen la cherche partout dans la ville, craint-elle quelque chose ? Ce n'est pas prudent, avec un bébé à charge et un petit ami parti au combat...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Whatever happens, you know that I love you ♣ Mona & Shea Lun 8 Juin - 18:52



Mona & Shea
N'essaie jamais de bluffer un bluffeur
Mon regard se porte sur le petit objet laissé par inadvertance près du lavabo. Je suis assise sur le bord de la baignoire, juste en face du miroir et... de mon reflet. Je l'ai regardé une demie-seconde avant de le détourner, et c'est là que je l'ai vu. Le rasoir, les lames tranchantes dans l'étui de plastique. Ça fait un moment que je n'y avais pas pensé, Luka aidant un peu. Juste une coupe... quelques entailles pour remplacer la douleur émotionnelle par la douleur physique. Le petit objet m'attire comme un aimant. C'est comme si il était animé et m'appelait, chantait, me susurrait des mots tentants à l'oreille. Le diable en personne. Mais non, il est toujours à la même place, il n'a pas bougé. Mes mains se crispent sur le rebord de la baignoire jusqu'à ce que mes jointures blanchissent. Je ne dois pas céder. Il faut absolument que je ne cède pas, sinon je crains de ne plus savoir m’arrêter une fois que les lames auront caressé ma peau. C'est terriblement tentant, cependant j'invoque des images rassurantes : ma famille, mes coloc's, Luka, … le bébé. Il n'a rien demandé, celui-là. Ce serait terriblement égoïste de faire ça. Même une petite coupure anodine ? Je pourrais dire que je me suis coupée accidentellement avec un couteau en faisant la cuisine. Personne n'en saurait rien, et je me sentirais un peu mieux pendant un moment. Et là encore, ça ne durera pas. Je me lève brusquement et me dirige vers le lavabo. Arrivée devant celui-ci je réfléchis aux conséquences, à ce que les autres voudraient, et mon cœur accélère frénétiquement. Je sors de mon état de profonde hébétude pour me rendre compte de ce que j'allais faire. Je peux m'en sortir, encore un peu et je serais comme neuve, comme si deux dégénérés ne m'avaient pas agressée et que je ne savais pas qui est le père du bébé que je porte. Il faut à tout prix que je sorte de l'appartement avant de repenser à ça. Maintenant que j'ai l'esprit clair je me rend compte à quel point ç'aurait été lâche de me mutiler ainsi...

Thelma travaille, Oscar fait peut-être son Don Juan ou travaille au haras, Paige est en cours, et les autres coloc's travaillent. Mais Mona est arrivée à Tenby il y a quelques jours. Je ne sais pas encore ce qui l'a décidée à venir ici mais je suis bien curieuse. Surtout que Milo n'est pas venu avec elle... il ne va sans doute pas tarder, en se rendant compte qu'il ne peut pas vivre sans sa jumelle. Ces deux là sont cul  et chemise, inséparables ! J'ai hâte que toute la famille soit réunie à l'appartement, et avec les coloc's aussi. Une petite soirée ensemble ne serait pas de refus, ça fait longtemps qu'on ne s'est pas vus tous ensemble, en même temps. Et Thelma... Thelma qui est peut-être enceinte. Ça fait beaucoup d'informations. Manquerait plus que Paige ou Mona nous annoncent un grossesse pour qu'Oscar fasse une attaque.

Il me reste un genre de plaid à rapporter à Oscar, pour la grange. Il doit le poser sur le canapé, me semble-t-il, et j'ai recousu les bords. Pour qu'il ne s'effiloche pas. Bon, ce n'est qu'un détail, mais au moins il l'aura. Je me gare juste devant celle-ci. On peut dire que ce n'est pas la place qui manque ! Je frappe doucement à la porte, mais personne n'ouvre et la porte n'est pas fermée. Oscar ne m'en voudra pas si je vais juste déposer la couverture. Pendant qu'on faisait les peintures, il m'arrivait d’être chez lui sans que lui ne soit là. Finalement j'entre dans la pièce principale, vide. Un peu de ménage une fois que les rénovations seront terminées, ce ne sera pas de trop ! « Il y a quelqu'un ? Mona ? » j'appelle. Pas de réponse. Bon, elle est sans doute sous la douche, ou partie faire une balade avec notre adorable cousin. Soudain j'entends un bruit sourd à l'étage, je me précipite vers les escaliers, inquiète de ce qui pourrait se trouver là-haut. Aucun instinct de conservation... je n'ai pas pensé une seule seconde à l'hypothèse qu'un cambrioleur soit là-haut. Mais c'est Mona que je trouve dans les toilettes, en train de vomir. « Hé... » je dis doucement en formant une queue de cheval avec ses cheveux, pour qu'ils ne la gênent pas et ne se trouvent pas dans la trajectoire de ses vomissements. « Ça va ? Tu as terminé ? » je demande lorsque ses déglutitions semblent s’être calmées. Mona n'a jamais été souvent malade. C'est étrange, de vomir comme ça, après dîner... « Oh la vache... » dis-je en m'étranglant presque. « T'es enceinte ? » Les nausées matinales, ça me prenait souvent comme ça aussi. Exactement comme elle. Pitié, si il y a une justice, que quelqu'un me dise que ma petite sœur de même pas dix huit ans n'est pas enceinte.
© wild bird
 
 
 

_________________



what's happened in my life ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Kainoa + Caleb + Sean + Josh.
TON AVATAR : Chloe Bennet.
TES CRÉDITS : Sassenac (avatar) + Bat'Phanie + Irish Coffee ♥
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Cassandre - Cody - Appel Spencer)
A venir : Malone
RAGOTS PARTAGÉS : 5176
POINTS : 4119
ARRIVÉE À TENBY : 13/01/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : Dix-neuf ans (2.12.97)
CÔTÉ COEUR : En couple avec Malone.
PROFESSION : Elle travaille à mi-temps au cabinet des Carter et, autrement, elle fait beaucoup de baby-sitting volontaire.
REPUTATION : Un peu timide et très maladroite, mais polie et sympathique, stable dans sa relation amoureuse. Mais elle a l'air de compter un peu trop sur son petit ami, vous ne croyez pas ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Whatever happens, you know that I love you ♣ Mona & Shea Mar 9 Juin - 6:45


Tiraillée, préoccupée, Mona tournait en rond comme un lion en cage. Elle savait ce qu’elle avait envie de faire. Mais elle savait aussi qu’il ne fallait pas qu’elle le fasse. Elle avait vu des émissions à la télévision, elle avait entendu des spécialistes en parler, elle avait fait ses propres recherches. Pourtant, c’était presque plus fort qu’elle. Une partie d’elle-même la poussait à le faire, une partie qui prenait de l’ascendant, qui gagnait en puissance. Mona étouffa un juron. Il fallait qu’elle s’occupe. Elle ne savait pas exactement comment, mais il fallait qu’elle fasse quelque chose pour ne plus y penser. Nager. Elle mourait d’envie d’aller nager. Elle s’était toujours sentie à l’aise dans l’eau, c’était le seul moment où sa maladresse légendaire et visiblement ancrée dans ses gènes ne se manifestait pas. Souvent, son frère jumeau en plaisantait, affirmant qu’elle prenait déjà toute la place dans le ventre de leur mère pour nager. Mais cette taquinerie innocente ne faisait que la renvoyer à l’image désastreuse qu’elle avait de son apparence physique. Dégoûtée, Mona reposa son maillot de bain.

Sans surprise, elle atterrit dans la salle de bain. Si seulement Oscar était là ! Il était allé en ville faire quelques courses. Il était parti depuis seulement quelques minutes, juste après leur petit-déjeuner. Petit-déjeuner un peu trop copieux. Est-ce qu’il le faisait exprès ? En tout cas, il y avait toujours beaucoup à manger chez lui et il semblait vouloir veiller à ce qu’elle se nourrisse correctement. Mais même quand elle n’exagérait pas, la brunette se sentait mal. C’était devenu un sentiment récurrent. Elle ne le montrait pas, certes ; elle ne voulait inquiéter personne. Mais ça n’en demeurait pas moins un problème, un problème qu’elle avait même réussi à cacher à Milo, un problème auquel elle ne parvenait pas à trouver de solution. Si Oscar avait été là, Mona serait allée avec lui, pour discuter, le regarder monter à cheval, peu importait. Peu importait, tant que ça lui évitait la bêtise qu’elle s’apprêtait à commettre encore une fois.

La jeune fille se mit à sautiller d’un pied à l’autre, face à un dilemme trop lourd à porter pour elle. Son regard se posa sur son reflet dans la glace et elle s’en détourna aussitôt. Est-ce qu’elle n’avait pas un peu pris des joues ? Elle aurait juré que si. Qu’est-ce qui lui avait pris de manger aussi bien ? Elle s’efforçait de chasser les remords qui la tourmentaient, mais c’était difficile. La natation. La natation la sauvait, toujours. C’était son truc à elle. Elle pourrait dépenser un tas de calories en allant nager. Mais il y avait une autre solution… Quelque chose de tentant. Finalement, n’y tenant plus, Mona recommença. Se faire vomir. C’était dégoûtant. Mais elle le faisait quand même.

Une voix féminine retentit. Une voix que Mona ne pouvait pas ne pas reconnaître. La cadette des Taylor s’affola, sentit la panique l’envahir et tenta de se redresser. Mais c’était trop tard. Merde ! Pourquoi n’avait-elle pas fermé la porte à clé ? Oscar était parti pour un moment et elle ne pensait pas que quelqu’un débarquerait à la maison. Mais c’était quand même très imprudent. Bien évidemment, la cadette Taylor ne répondit pas à sa grande soeur, mais celle-ci se retrouva rapidement auprès d’elle, à lui tenir les cheveux. Shea, toujours là pour elle, même quand elle ne s’y attendait pas. Au bout d’un moment, Mona finit par se relever, honteuse. « Ça… Ça va… Merci… » Elle se rendait bien compte qu’elle était vraiment pathétique. Elle s’approcha aussitôt du lavabo, optant pour un rapide brossage des dents. Mais la question de sa soeur aînée la déconcentra et elle cracha presque la totalité de la pâte dentifrice. « Quoi ? Non, non… » Mona s’appliqua avec sa brosse à dents, encore ahurie, complètement déboussolée que Shea puisse penser qu’elle est enceinte. Enceinte ! Soudain triste, Mona se retourna et se réfugia dans les bras de sa grande soeur, comme une petite fille. « J’peux pas être enceinte, Shea. C’est impossible. » Sauf immaculée conception, pensa-t-elle en riant intérieurement.

_________________

can't take my eyes off you
I had dreams before him, plans and other things... Now he is in my dreams, plans, goals and everything else. ▬ And if it's quite alright I need you baby.

:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : cam'tagada
TES DOUBLES : Savannah Cartwright
TON AVATAR : Kristin Kreuk
TES CRÉDITS : maknae (avatar) et solosand (signature)
TA DISPONIBILITE RP : Open!
GabrielSameen ♪ (William)
RAGOTS PARTAGÉS : 2206
POINTS : 2888
ARRIVÉE À TENBY : 17/06/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans
CÔTÉ COEUR : quand j'y pense, j'attrape la migraine
PROFESSION : Etudiante en stylisme, créatrice
REPUTATION : Tiens donc, la vie de l'ainée Taylor semble s'agiter un peu en ce moment. Il était temps ! Oh, il parait qu'un certain Rafael Olsen la cherche partout dans la ville, craint-elle quelque chose ? Ce n'est pas prudent, avec un bébé à charge et un petit ami parti au combat...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Whatever happens, you know that I love you ♣ Mona & Shea Mer 10 Juin - 14:18

« Ça… Ça va… Merci… » balbutie-t-elle difficilement. C'est bizarre mais j'ai beaucoup de mal à la croire. Quelqu'un qu'on trouve penché au dessus d'une cuvette pour vomir ses tripes ne va pas bien, loin de là. Une intoxication alimentaire, ce n'est pas très grave. Une gastro, c'est déjà un peu plus sérieux. Mais une grossesse ? Là ça dépasse ce que je suis capable de gérer. Mona se brosse les dents avec frénésie, au point que je craigne qu'elle ne se les arrache en y allant trop fort. Ma petite sœur ne va pas bien, c'est une certitude. Je la laisse terminer au dessus du lavabo, me demandant ce qui lui arrive. Elle vient d'emménager à Tenby et elle est déjà malade, la pauvre. « Quoi ? Non, non… » Je pousse un soupir de soulagement, elle n'est pas enceinte. Après moi, puis Thelma, une troisième grossesse dans la famille serait de la science-fiction. « Épidémie de grossesse à Tenby » pourrait être un titre sympa pour le Tenby magasine.

Si je suis soulagée d'un poids en apprenant qu'elle n'est pas enceinte, ce soulagement est de courte durée quand la tristesse envahit ses traits comme un orage arrive sur la ville. Je la serre dans mes bras avec tout l'amour du monde, elle se retrouve blottie contre moi comme une enfant. C'est ce qu'elle est, je pense. Cependant il va falloir que je m'habitue à ce qu'elle ai bientôt 18 ans et prenne ses décisions toute seule. « J’peux pas être enceinte, Shea. C’est impossible. » Je ne comprends pas tout de suite ce qu'elle veut dire par là. Elle a dit « Je ne peux pas. » et non « Je ne veux pas. » Si elle avait un problème de santé qui l’empêcherait d'avoir des enfants à l'avenir, je le saurais, non ? Mona a un cœur tellement gros qu'elle pourrait le partager avec des dizaines et des dizaines d'enfants, mais apprendre qu'on ne peut pas en avoir, c'est dur. Une Mona miniature courant avec ses cousins et cousines dans le pré, comme nous l'avons fait... C'est une vision paradisiaque, peut-être utopique ? « Pourquoi tu dis ça choupinette ? » Je demande doucement en passant la main dans ses cheveux, les démêlant un peu au passage. « Tu aura des tas et des tas d'enfants. Tellement que tu devra acheter un château pour qu'ils aient tous leur chambre. » Je lui murmure à l'oreille en imaginant sans peine l'immense demeure emplie de rires d'enfants et de jouets par centaines.

_________________



what's happened in my life ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Kainoa + Caleb + Sean + Josh.
TON AVATAR : Chloe Bennet.
TES CRÉDITS : Sassenac (avatar) + Bat'Phanie + Irish Coffee ♥
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Cassandre - Cody - Appel Spencer)
A venir : Malone
RAGOTS PARTAGÉS : 5176
POINTS : 4119
ARRIVÉE À TENBY : 13/01/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : Dix-neuf ans (2.12.97)
CÔTÉ COEUR : En couple avec Malone.
PROFESSION : Elle travaille à mi-temps au cabinet des Carter et, autrement, elle fait beaucoup de baby-sitting volontaire.
REPUTATION : Un peu timide et très maladroite, mais polie et sympathique, stable dans sa relation amoureuse. Mais elle a l'air de compter un peu trop sur son petit ami, vous ne croyez pas ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Whatever happens, you know that I love you ♣ Mona & Shea Jeu 11 Juin - 2:45


Plus que gênée, Mona n’osait pas croiser le regard de sa soeur aînée. Sans qu’elle ait besoin de la voir, elle pouvait clairement sentir l’inquiétude de cette dernière. Mais il n’y avait pas à s’en faire ou, du moins, pas comme elle semblait le penser. Enceinte ! En s’en souvenant, Mona aurait probablement encore envie d’en rire. Shea et Thelma étaient déjà enceintes, alors si c’était son tour… Elle n’osait même pas imaginer le cataclysme que ça provoquerait. Encore Shea et Thelma, elles étaient plus âgées et capables de s’occuper d’elles-mêmes. Elles étaient des adultes responsables. Pas Mona. Elle avait à peine fini le lycée et, sous bien des aspects, avait encore des airs de petite fille. Plus d’un membre de sa famille (tout le monde, peut-être ?) piquerait une crise si elle était enceinte.

Mais de toute façon, il n’y avait vraiment, vraiment aucun risque que ça arrive pour le moment et Mona tenta de l’expliquer à Shea. Mais visiblement, cette dernière se méprit sur le sens de ses paroles. En se serrant contre sa grande soeur, la jeune fille l’écouta parler, évoquer plein d’enfants et un château. Mona se mit à rire, rassérénée. Quand elle était une petite fille, il suffisait généralement d’un câlin pour la rassurer et apaiser ses sanglots. Il était étrange de constater encore à quel point ce remède fonctionnait sur elle. L’étreinte de Shea, ses doigts dans les cheveux de la cadette, ses paroles réconfortantes, avaient le don de calmer Mona. « C’est mon prince qui va m’acheter un château » répondit-elle, d’une manière un peu candide. Elle parlait encore comme une enfant avec des étoiles plein les yeux, mais elle ne s’en rendait pas vraiment compte. « Mais c’est pas ce que je voulais dire… » L’adolescente sentit soudain ses joues s’empourprer. Devait-elle le dire directement ? Oui, sans doute, après tout, il s’agissait de sa grande soeur. « C’que je voulais dire, c’est que t’as pas à t’inquiéter d’une éventuelle grossesse pour le moment. Je couche avec personne. Je l’ai jamais fait. » Si Oscar avait été là, il aurait sans doute ouvert une bouteille de champagne pour célébrer un aveu aussi rassurant pour lui. Quoique, Mona doutait que son cousin ait jamais pu envisager une autre possibilité. Il devait croire qu’elle avait encore quatorze ans, à tous les coups.

Presque à regret, la brunette se détacha des bras de Shea. Elle ne voulait pas rester ici. Pas dans les toilettes, c’était trop bizarre. « Viens » souffla-t-elle en attrapant la main de sa soeur. Elle l’entraîna dans la cuisine. Elle ne voulait pas que son aînée lui pose d’autres questions. Elle ne savait pas mentir, elle serait obligée d’avouer que c’était parce qu’elle avait trop mangé à ses yeux et à tous les coups, elle se ferait engueuler comme quand elle avait cinq ans et qu’elle cassait tout sur son passage. « Tu veux boire quelque chose ? T’as pas droit à la bière du cousin, mais… J’ai du jus de fruit, si tu veux. » Mona avait désigné une chaise à Shea pour qu’elle puisse s’asseoir. En s’approchant d’elle, machinalement, sa main se posa sur le ventre de sa soeur, qui s’arrondissait. Bébé Taylor.

_________________

can't take my eyes off you
I had dreams before him, plans and other things... Now he is in my dreams, plans, goals and everything else. ▬ And if it's quite alright I need you baby.

:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : cam'tagada
TES DOUBLES : Savannah Cartwright
TON AVATAR : Kristin Kreuk
TES CRÉDITS : maknae (avatar) et solosand (signature)
TA DISPONIBILITE RP : Open!
GabrielSameen ♪ (William)
RAGOTS PARTAGÉS : 2206
POINTS : 2888
ARRIVÉE À TENBY : 17/06/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans
CÔTÉ COEUR : quand j'y pense, j'attrape la migraine
PROFESSION : Etudiante en stylisme, créatrice
REPUTATION : Tiens donc, la vie de l'ainée Taylor semble s'agiter un peu en ce moment. Il était temps ! Oh, il parait qu'un certain Rafael Olsen la cherche partout dans la ville, craint-elle quelque chose ? Ce n'est pas prudent, avec un bébé à charge et un petit ami parti au combat...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Whatever happens, you know that I love you ♣ Mona & Shea Dim 28 Juin - 0:56

Je ris doucement avec elle, son prince lui achètera un château... allons-y pour ça ! « Du moment que je suis invitée, je m'en fiche de qui l'achète ! » dis-je avec légèreté. Il n'y a aucune arrière pensée à cette parole, je veux juste qu'elle sache qu'aussi longtemps que nous vivrons, nous serons là les uns pour les autres. Notre Mona ne sera jamais seule... En revanche je ne m'attendais pas à ce qu'elle me  fasse comprendre clairement qu'elle est vierge. J'essaie de ne pas montrer ma surprise mais c'est sans doute peine perdue. Ma petite sœur n'est pas du genre secrète, du moins c'est ce que je pense, mais nous n'avons jamais parlé de sexe ouvertement. Comme les filles de son age je pensais qu'elle avait probablement vécu certaines expériences et pourtant je me suis trompée sur toute la ligne. « Hé, tu n'as pas à rougir ma belle. Il n'y a pas de honte à être vierge a dix-sept ans. Et puis... ça a quelque chose de romantique, c'est mignon. » Me revoilà avec des étoiles plein les yeux, revivant certains souvenirs d'adolescence. « Moi c'était à dix-huit ans, la première fois. Je pourrais te dire que ça a été la meilleure nuit de ma vie, mais en fait on était juste super angoissés tout les deux et ça n'a pas été une réussite. » Si je commence comme ça, elle ne va plus jamais vouloir s'approcher d'un mec... Pas que je veuille qu'elle perde sa virginité ou couche avec n'importe qui, mais elle mérite de connaître un beau jeune homme qui fera battre son cœur à un rythme endiablé. « Je suis probablement tombée sur un nul, tu sais. Tu as le temps, tu n'as que dix-sept ans... pas trente. Si je peux te donner un conseil c'est de ne pas te précipiter et de penser à toi. Si ton amoureux te presse, c'est que c'est un minable. » dis-je en faisant semblant de balayer une poussière du revers de la main, cas où la poussière serait l'enfoiré qui veut du mal à Mona. Avoir des grands frères, des grandes sœurs, un jumeau, une cousine et un cousin, ça a des avantages mais aussi des inconvénients. Autrement dit : elle est protégée de tout les cotés. J'imagine même Oscar embaucher un détective ou faire lui-même son enquête sur le prétendant de la dernière des Taylor, ce serait drôle, n’empêche. « Et puis si jamais t'as besoin de capotes et que tu veux pas aller à la pharmacie, évite de demander à Oscar, hein ! C'est pas bon pour son vieux cœur. » Je plaisante en éclatant de rire, détendant l'atmosphère au fur et à mesure de la conversation. Le grand discours sur les préservatifs, la pilule, les MST et tout le tintouin, maman et papa ont du lui servir. Ce n'est pas à moi à le faire, on est d'accord ? Puis si elle a une question, elle peut me la poser. Ou questionner Thelma, qui est dans le service de gynéco quand même.

Elle prend ma main pour m'emmener à la cuisine, ce n'est que là que je me rends compte de l'emplacement de notre conversation : les toilettes. C'est clair que pour un papotage entre sœurs, il y a mieux ! « C'est pas juste, toute la famille devrait arrêter l'alcool quand l'une des leurs est enceinte. Surtout qu'on est deux, là... » je fais mine de protester. La bière du cousin... pouah. Rien que d'y penser ça me donne la nausée. « Un jus de fruit ce serait parfait, ou un soda... ou une limonade ! Bref, un des trois, choisis pour moi. » Je lui souris et je m'assois confortablement – autant que je le peux étant donné que je suis enceinte de plus de quatre mois. Sa main sur mon ventre me prend par surprise, je la regarde avec perplexité puis je pose ma main par dessus la sienne. « Attends, il bouge parfois quand je mets ma main là... » Je déplace nos mains vers le coté et au bout de quelques longues secondes je sens une ondulation dans mon abdomen, et sous nos mains. « Voilà ! » je lance avec un regard plein de tendresse.

_________________



what's happened in my life ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Kainoa + Caleb + Sean + Josh.
TON AVATAR : Chloe Bennet.
TES CRÉDITS : Sassenac (avatar) + Bat'Phanie + Irish Coffee ♥
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Cassandre - Cody - Appel Spencer)
A venir : Malone
RAGOTS PARTAGÉS : 5176
POINTS : 4119
ARRIVÉE À TENBY : 13/01/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : Dix-neuf ans (2.12.97)
CÔTÉ COEUR : En couple avec Malone.
PROFESSION : Elle travaille à mi-temps au cabinet des Carter et, autrement, elle fait beaucoup de baby-sitting volontaire.
REPUTATION : Un peu timide et très maladroite, mais polie et sympathique, stable dans sa relation amoureuse. Mais elle a l'air de compter un peu trop sur son petit ami, vous ne croyez pas ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Whatever happens, you know that I love you ♣ Mona & Shea Dim 28 Juin - 7:08


Elle joignit doucement son rire à celui de Shea. En véritable fleur bleue qu’elle était, Mona se surprenait régulièrement à rêver de ce qui serait un des plus beaux jours de sa vie. Il lui arrivait, de temps à autre, de feuilleter des catalogues avec envie, s’attardant sur le genre de robe qui lui plaisait (la coupe, les éventuelles broderies), les chignons simples, le maquillage pas trop prononcé, les accessoires qu’elle souhaitait ou pas (par exemple, pas de voile ni de gants ni de mini-diadème)… Elle allait même jusqu’à noter des idées de décoration (pas trop de chichis), à choisir mentalement certaines chansons indispensables ou encore à répartir les rôles entre les différents membres de sa famille.  Elle se disait que, puisque c’était une cérémonie importante et qu’elle n’était censée avoir lieu qu’une fois dans la vie, autant y songer à l’avance, non ? Bien entendu, Mona savait que ce n’était pas pour demain, notamment parce qu’elle ne pensait pas avoir quelqu’un dans sa vie avant un bon moment. D’ailleurs, Oscar lui rappelait régulièrement qu’elle était trop jeune ne serait-ce que pour sortir avec un garçon, ce qui ne manquait pas de susciter les protestations des autres filles, lesquelles étaient un peu plus ouvertes d’esprit en ce qui la concernait. Mais de toute manière, ça n’empêchait pas Mona de s’imaginer plus tard, dans une longue robe blanche, entourée de tous ceux qu’elle aimait et ayant planifié les moindres détails de ce jour qui se devait absolument d’être parfait. « Pourquoi tu serais pas invitée ? Bien sûr que tu seras invitée ! » s’étonna la benjamine de la fratrie, en revenant sur son idée de château et son prince charmant. Certes, il fallait être un minimum réaliste, elle ne vivrait jamais dans un château (elle ne le voudrait même pas, d’ailleurs, ce serait trop grand à ses yeux), mais au moins, son père s’arrangerait pour qu’elle ne vive jamais dans un taudis. C’était sans doute l’avantage d’appartenir à une famille aussi aisée : Mona était quasiment certaine de ne jamais manquer de rien, ni même d’un travail - son père ne serait que trop heureux de l’accueillir au sein de la compagnie familiale. Ce n’était pas forcément son désir le plus cher, mais en dernier recours, elle ne dirait certainement pas non… Et puis travailler en famille, ça pouvait sûrement s’avérer sympa, surtout quand, comme Mona, on était aussi attaché à la sienne. Elle entretenait une relation différente, mais fusionnelle, avec chacun d’entre eux. Bien sûr, en ce qui concernait Milo, c’était un peu différent. C’était vraiment sa moitié, il y avait forcément quelque chose de particulier dans le lien qu’ils partageaient. Mais elle n’en aimait pas moins tous les autres et elle savait exactement vers qui se tourner pour telle ou telle chose, vers qui d’autre aller pour autre chose. Par exemple, elle aurait refusé de parler de sexualité avec ses frères : non merci ! En revanche, avec Shea, c’était différent. Certes, elle restait un peu gênée, mais pas tant que ça. La demoiselle hocha la tête en signe de dénégation. « Non, je sais qu’il y a pas de honte à avoir. » Comme sa soeur l’avait souligné, Mona avait conscience qu’elle avait largement le temps et ce, même si la plupart de ses copines de classe, à Londres, n’étaient plus vierges. Non sans manifester une bonne dose de curiosité, elle écouta sa soeur aînée lui raconter sa propre expérience. « C’était ton premier copain ? » voulut-elle savoir. Son récit n’avait rien de rassurant, mais étrangement, Mona eut surtout envie d’en rire. Et quand Shea affirma qu’il ne fallait pas qu’elle se laisse faire si un homme la pressait un peu trop, elle se contenta de faire « oui » de la tête. Shea n’avait sans doute pas oublié ce fameux jour où, quand le copain de Mona l’avait traitée de « vierge effarouchée » parce qu’elle refusait d’aller plus loin, elle avait couru pleurer dans les bras de son aînée. « T’inquiète pas, je demanderai jamais ça à un des gars de la famille ! Et puis je suis sûr que mon futur mec saura parfaitement se débrouiller pour ça » ajouta-t-elle en riant. Et si elle voulait prendre la pilule, elle se tournerait vers Thelma, c’était sans doute la mieux placée. Mais ce n’était pas encore d'actualité.

Tout en papotant, la petite Taylor servit deux verres de jus de pomme et en tendit l’un à sa grande soeur, tandis qu’elle s’installait en face d’elle. « Pour toutes les réclamations sur l’alcool, il faut s’adresser à Ozzy et à Paige ! Moi j’y peux rien, j’y ai même pas encore droit. » Naturellement, Mona avait posé une main sur le ventre de Shea et celle-ci guida sa main. Au bout de quelques secondes, Mona ressentit quelque chose et même si c’était léger, ça suffit largement à susciter son enthousiasme. Elle porta son autre main à sa bouche, émue. « Ooooh ! »

_________________

can't take my eyes off you
I had dreams before him, plans and other things... Now he is in my dreams, plans, goals and everything else. ▬ And if it's quite alright I need you baby.

:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : cam'tagada
TES DOUBLES : Savannah Cartwright
TON AVATAR : Kristin Kreuk
TES CRÉDITS : maknae (avatar) et solosand (signature)
TA DISPONIBILITE RP : Open!
GabrielSameen ♪ (William)
RAGOTS PARTAGÉS : 2206
POINTS : 2888
ARRIVÉE À TENBY : 17/06/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans
CÔTÉ COEUR : quand j'y pense, j'attrape la migraine
PROFESSION : Etudiante en stylisme, créatrice
REPUTATION : Tiens donc, la vie de l'ainée Taylor semble s'agiter un peu en ce moment. Il était temps ! Oh, il parait qu'un certain Rafael Olsen la cherche partout dans la ville, craint-elle quelque chose ? Ce n'est pas prudent, avec un bébé à charge et un petit ami parti au combat...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Whatever happens, you know that I love you ♣ Mona & Shea Sam 4 Juil - 0:24

Je n'éprouve aucune honte à raconter ma première fois à Mona. Si mon expérience désastreuse peut lui etre utile j'en serais heureuse. « Pas le premier, mais avant ça je me contentais des bisoux sur la joue quand j'étais gamine donc on peut presque dire que c'était mon premier « vrai » copain. » dis-je en riant un peu. Si Mona sent qu'elle est prête, tant mieux. En revanche il est hors de question qu'un mec la presse à faire quoi que ce soit, comme la dernière fois. Je n'ai jamais rien dit à quiconque de l'histoire de ma petite sœur, la fois où un de ses « ami » l'a traitée de vierge effarouchée. Si il avait été devant mes yeux je lui aurais coupé les couilles à la cisaille, sans remords ! Je sais qu'elle est encore très affectée par ce qu'il s'est passé ce jour là. N'importe qui le serait d'ailleurs... mais le problème ne vient pas de Mona, il vient de ces incapables qui ne savent pas aligner deux mots sans être vulgaires. « T’inquiète pas, je demanderai jamais ça à un des gars de la famille ! Et puis je suis sûr que mon futur mec saura parfaitement se débrouiller pour ça » Je ris, un peu gênée. Mona se fait des illusions, je crois... Ou peut-être suis-je un peu trop prévoyante ? « Chérie... les mecs n'y pensent pas toujours. Comment je me suis retrouvée enceinte à ton avis ? J'irai à la pharmacie t'acheter une boite si tu veux, tu la planquera... quelque part où Ozzy ne pourra pas fouiner. » Est-ce que je viens vraiment de proposer à ma petite sœur vierge de lui offrir une boite de préservatifs ? Bien joué Shea ! « Enfin c'est un oubli de pilule, pour ma part. Pile le mauvais jour. Je préférerai quand même que tu en aie, des capotes, au cas où tu vois ? » De toute façon dans le feu de l'action on ne pense pas toujours aux préservatifs... Oscar ne peut pas dire le contraire étant donné ce que l'on a appris le jour du concours de pâtisserie. Si j'avais eu des préservatifs le jour où je suis tombée enceinte, ça n'aurait absolument rien changé.

Je suis contente de pouvoir parler d'un sujet aussi débridé avec Mona. C'est important et ce n'est certainement pas à notre mère ou pire, notre père, qu'elle pourrait poser ce genre de question. « Papa maman, salut ! Vous pouvez m'acheter des capotes ? » Mouais... pas top.

Elle me sert un verre de jus de pomme dont je bois immédiatement une gorgée, assoiffée. " Merci ! " Le jus de pomme, c'est aussi bien... mais un peu de vodka dedans ça ne serait pas de trop. C'est quand on y a plus droit que l'on se rend compte à quel point quelque chose est important. Je n'ai jamais beaucoup bu, même en soirée. En revanche depuis que je suis enceinte j'ai parfois des envies d'alcool... et je préfère ne pas en parler à Luka. « Ooooh ! » Ca y est, elle a senti son neveu ou sa nièce ! Le premier chez les Taylor, mais également chez les Thompson. « Je n'ai même pas réfléchi à des prénoms... en ce moment tout ce à quoi je peux penser c'est que je deviens une baleine sur pattes et que bientôt on devra me rouler pour me faire bouger. » Je dis en riant un peu. Et dire que ce matin j'ai failli m'entailler les veines pour me délivrer d'un peu de ma souffrance... à présent ça me semble idiot, en compagnie de Mona. " Tu as une idée, toi ? "

_________________



what's happened in my life ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Kainoa + Caleb + Sean + Josh.
TON AVATAR : Chloe Bennet.
TES CRÉDITS : Sassenac (avatar) + Bat'Phanie + Irish Coffee ♥
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Cassandre - Cody - Appel Spencer)
A venir : Malone
RAGOTS PARTAGÉS : 5176
POINTS : 4119
ARRIVÉE À TENBY : 13/01/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : Dix-neuf ans (2.12.97)
CÔTÉ COEUR : En couple avec Malone.
PROFESSION : Elle travaille à mi-temps au cabinet des Carter et, autrement, elle fait beaucoup de baby-sitting volontaire.
REPUTATION : Un peu timide et très maladroite, mais polie et sympathique, stable dans sa relation amoureuse. Mais elle a l'air de compter un peu trop sur son petit ami, vous ne croyez pas ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Whatever happens, you know that I love you ♣ Mona & Shea Sam 4 Juil - 6:29


Sans savoir si cela avait quelque chose d’étrange ou pas, Mona n’avait jamais vraiment envisagé de discuter un jour de sexualité avec Shea. Ce n’était même pas que le sujet ou la personne en elle-même la rebutaient ; simplement, jusqu’ici, elle n’avait jamais véritablement vu la nécessité d’aborder un tel sujet de conversation. Elle partait du principe que des informations à ce propos ne lui seraient utiles que plus tard, quand elle aurait trouvé quelqu’un qu’elle aimerait (et qui l’aimerait) suffisamment pour lui donner envie d’aller plus loin. Shea semblait très ouverte à ce propos, ceci dit - sans doute beaucoup plus que Clyde, qu’Oscar et même que Milo. Elle lui en parlait librement et Mona n’avait pas pu s’empêcher de rire quand elle avait évoqué sa première nuit passée avec un garçon. Ça n’avait rien de drôle à proprement parler, mais c’était plus fort qu’elle et ce n’était rien de méchant. « Il faudrait peut-être que je demande à Paige de me raconter aussi sa première fois » lança-t-elle en partant dans un nouvel éclat de rire. En réalité, elle n’avait pas spécialement envie d’en entendre parler. Son manque d’expérience en la matière se ressentait cruellement, notamment dans sa manière d’en parler. Quand Shea affirma que les hommes ne pensaient pas forcément au préservatif, elle haussa des sourcils étonnés. « Mais… Pourquoi ? » demanda-t-elle, sans doute beaucoup trop naïvement. Puis, d’une manière assez soudaine, ses joues s’empourprèrent et elle détourna le regard. « Tu sais quoi ? Laisse tomber… Tu referas mon éducation sexuelle quand ce sera nécessaire, enfin, quand j’aurais un copain quoi. » Les mises en garde n’étaient certes pas dénuées d’intérêts même pour le moment, mais elle ne pourrait vérifier l’utilité des conseils de son aînée que plus tard. « Tu crois que si j’en pique à Ozzy, il s’en apercevra ? » Un rire s’échappa à nouveau de sa gorge. Le moment gênant était marrant tant que ça restait dans l’ordre de l’imagination, mais si c’était la réalité, ce serait tout de suite moins drôle. « Non, c’est trop dangereux. Il me tuerait ou pire, il tuerait mon copain ! En plus j’ai pas envie de risquer de tomber sur d’autres horreurs dans le tiroir de sa table de chevet ou un truc du genre. Je vais être traumatisée à vie. » En outre, Mona savait parfaitement qu’elle aurait droit à tout un discours dont elle se passerait volontiers. En revanche, elle était presque surprise de constater qu’avec sa soeur aînée, elle pouvait en parler sans provoquer de hauts-le-coeur horrifiés. « Merci, c’est gentil, j’y penserai quand j’en aurais besoin » ajouta-t-elle, comme dans le but de rendre les choses plus claires. Elle ne pensait même pas que cette nécessité puisse pointer le bout de son nez plus tôt que prévu.

Mona prit délicatement son verre entre les mains (il faudrait qu’elle pense à acheter des gobelets), avant de boire une grande gorgée de jus de pomme. C’était un de ces trucs « sans sucre ajouté » qui se vendaient un peu partout ; pourtant, elle sentit aussitôt une alarme s’allumer dans son cerveau. Attention, calories ! Pour ne rien laisser transparaître de son malaise, elle chassa aussitôt cette pensée et s’efforça de se concentrer sur la conversation en cours. « On s’en fout, tu seras toujours aussi belle » répliqua la benjamine de la famille. Elle n’était pas forcément très objective, mais elle n’en demeurait pas moins sincère. Ce n’était pas son ventre, aussi arrondi soit-il, qui retirerait quoi que ce soit à la beauté de sa grande soeur. Depuis qu’elle avait appris que Shea était enceinte, Mona s’efforçait de suivre toutes les étapes et même de tempérer son enthousiasme. Maintenant que la discussion sur les prénoms était lancée, elle se sentit aussitôt d’attaque pour chercher quelque chose de bien. « Ben si toi t’y as pas réfléchi, moi non plus ! » Elle déplaça une chaise juste à côté de Shea, pour pouvoir rester près d’elle, avant de s’y caler confortablement. « Les prénoms de famille sont les meilleurs. Je suis sûre que mamie et papi seraient ravis que tu donnes un de leurs prénoms à bébé Taylor » plaisanta-t-elle alors. « Non, plus sérieusement, déjà y’a plusieurs années, j’avais pensé à des prénoms pour mes futurs enfants… Y’en a pas que t’as toujours aimé, toi ? »

_________________

can't take my eyes off you
I had dreams before him, plans and other things... Now he is in my dreams, plans, goals and everything else. ▬ And if it's quite alright I need you baby.

:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : cam'tagada
TES DOUBLES : Savannah Cartwright
TON AVATAR : Kristin Kreuk
TES CRÉDITS : maknae (avatar) et solosand (signature)
TA DISPONIBILITE RP : Open!
GabrielSameen ♪ (William)
RAGOTS PARTAGÉS : 2206
POINTS : 2888
ARRIVÉE À TENBY : 17/06/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans
CÔTÉ COEUR : quand j'y pense, j'attrape la migraine
PROFESSION : Etudiante en stylisme, créatrice
REPUTATION : Tiens donc, la vie de l'ainée Taylor semble s'agiter un peu en ce moment. Il était temps ! Oh, il parait qu'un certain Rafael Olsen la cherche partout dans la ville, craint-elle quelque chose ? Ce n'est pas prudent, avec un bébé à charge et un petit ami parti au combat...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Whatever happens, you know that I love you ♣ Mona & Shea Jeu 16 Juil - 0:41

La première fois de Paige ? Oh là là, ce n'est certainement pas le moment pour lui demander ça. L'option « c'est compliqué » pour le statut amoureux sur facebook a été crée pour elle ! Et puis quand on parle de notre première fois on enjolive parfois les choses. C'est ce que j'ai fait quand j'en ai parlé à quelques copines autour d'un verre, il y a au moins un an de ça. Nous étions à un enterrement de vie de jeune fille alors le sujet est naturellement venu dans la conversation. Chacune avait une jolie histoire à raconter : sur la plage, avec quelqu'un qu'on aime, pendant un week-end féerique, … tout y est passé. Et moi ? Je n'ai pas osé révéler que ma première fois avait été pourrie. Donc j'ai un peu enjolivé les choses, comme mes amies l'ont certainement fait avec leurs histoires. Sérieusement, je ne pourrais pas mentir à ma petite sœur sur ça. Si elle s’attend à un truc grandiose et qu'elle est déçue, ça va lui ruiner le moral. Alors que là... elle évite les désillusions soudaines. Comme le préservatif. Ça au moins, elle y pensera peut-être le jour J. Mais comment lui dire avec délicatesse « les mecs oublient le préservatif parce qu'ils ont fortement envie de te baiser, et ça les fait chier parce que ça gâche les sensations » ? Ne me demandez pas pourquoi, c'est un mec qui m'a dit ça un jour. Un copain, pas Rafael. Lui il ne dirait pas ce genre de choses. En plus ce ne sont pas les hommes qui vivent avec les conséquences de l'oubli du préservatif... mais ils ne sont pas tous comme ça, c'est ce que je pourrais lui dire. Si j'en avais le courage. « Oui voilà, ce sera mieux. Plus concret pour toi, tu comprendra davantage ce que je veux dire quand je parle du « feu de l'action ». Sinon il peut aussi t'expliquer lui-même, c'est encore mieux ! Le plus important c'est de communiquer miss. Et le préservatif aussi. » La communication est précisément ce qui a manqué avec Rafael. Je ne me suis pas sentie assez en confiance pour lui parler de ce qui m'était arrivé, et ce n'est pas plus le cas maintenant que je suis enceinte. L'intimité est quelque chose dont on parle à deux, en couple. J'espère que Mona tombera amoureuse d'un gentil jeune homme qui lui fera tourner la tete, qui sera assez digne d'elle, de sa gentillesse et de son innocence. Quelqu'un qui ne lui mettra pas la pression et lui parlera franchement. L'utopie, ça ressemble à ça.

« Tu crois que si j’en pique à Ozzy, il s’en apercevra ? » J'éclate de rire avec elle, encore une fois. « Non, c’est trop dangereux. Il me tuerait ou pire, il tuerait mon copain ! En plus j’ai pas envie de risquer de tomber sur d’autres horreurs dans le tiroir de sa table de chevet ou un truc du genre. Je vais être traumatisée à vie. » Encore mieux... Qu'est-ce qu'Oscar pourrait bien planquer dans son tiroir dites-donc ? Mon imagination s'emballe quant aux possibilités infinies. Et pourtant, ça se trouve il y planque juste une crème pour les mycoses... « Je ne pense pas, essaie un peu pour voir ! Je paierai cher pour assister à ça. » Si on m'avait dit hier que je plaisanterais de sexe avec Mona, et de ce qui se planque dans la table de chevet d'Oscar, je ne l'aurais pas cru. Elle semble si timide parfois. Quand on la connaît il n'y a aucun soucis, elle fait ses blagues et ses petits tours de passe passe à longueur de journée. En revanche je sais qu'il n'est pas évident de la faire sortir de sa coquille quand on vient de la rencontrer. « N'hésites pas, je te promets que je ne te jugerai pas. Et puis j'espère que tu me racontera, juste un peu. Si ça s'est bien passé au moins. » Je lui fait un clin d’œil avant de terminer mon verre de jus de pommes. Mona prend un air bien plus sérieux. Je me demande bien où vagabonde son esprit, mais où que ce soit, je n'aime pas ça. « On s’en fout, tu seras toujours aussi belle » Mes yeux s’ouvrent grand et je regarde attentivement ma petite sœur en souriant, un peu gênée. « T'es trop gentille choupinette. Si tu voyais mes jambes... parfois elles sont horribles, toutes gonflées. Ça ne dérange pas Luka mais c'est assez déstabilisant pour moi. J'aimerais bien faire partie de ces femmes pour qui la grossesse se déroule idéalement. » Déstabilisant ? Un tue-l'amour, aussi. Quoi que ça n’empêche rien. Mais quand même, j'ai hâte que ces effets secondaires disparaissent pour me trouver belle et me faire des robes que je pourrais garder plus d'un mois.

Donner un prénom de famille à un nouveau né, c'est exactement comme ça qu'on se retrouve avec des « Agamemnon » ou des « Mary-Ann ». Quoi que Mary-Ann passe encore. Grace à Mona je sais déjà que je veux donner un prénom moderne à mon futur enfant. Il faut que j'en trouve un masculin et un féminin, aussi. Puisque j'ai refusé qu'on me dise le sexe du bébé à l'échographie. J'en ai encore une à faire, je peux encore changer d'avis... « Je ne sais pas vraiment. Mais je ne vais pas te piquer tes idées. Eva pour une fille c'est mignon, et simple. Pour un garçon je ne sais pas trop. Evan peut-être. J'espère que je serais plus inspirée en Octobre. » Eva, Evan... ça se ressemble.

_________________



what's happened in my life ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Kainoa + Caleb + Sean + Josh.
TON AVATAR : Chloe Bennet.
TES CRÉDITS : Sassenac (avatar) + Bat'Phanie + Irish Coffee ♥
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Cassandre - Cody - Appel Spencer)
A venir : Malone
RAGOTS PARTAGÉS : 5176
POINTS : 4119
ARRIVÉE À TENBY : 13/01/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : Dix-neuf ans (2.12.97)
CÔTÉ COEUR : En couple avec Malone.
PROFESSION : Elle travaille à mi-temps au cabinet des Carter et, autrement, elle fait beaucoup de baby-sitting volontaire.
REPUTATION : Un peu timide et très maladroite, mais polie et sympathique, stable dans sa relation amoureuse. Mais elle a l'air de compter un peu trop sur son petit ami, vous ne croyez pas ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Whatever happens, you know that I love you ♣ Mona & Shea Jeu 16 Juil - 9:14


Si Mona ne s’était pas attendue à ce que sa soeur aînée lui parle aussi franchement, elle découvrait avec plaisir que Shea n’était pas le moins du monde coincée en la matière et qu’elle pouvait aborder avec elle un sujet de conversation aussi particulier. De toute manière, vers qui se serait-elle tournée ? Elle n’aurait certainement pas osé en parler à Milo. Il avait beau être son frère jumeau et, par conséquent, la personne à laquelle elle se confiait le plus au monde, il y avait tout de même des limites. Elle se doutait cependant qu’il n’était pas aussi fermé qu’elle en la matière, même s’il ne lui avait jamais parlé d’une conquête ou d’une nuit d’aventures - non merci, elle se passait volontiers des détails et il le savait probablement. Sa mère ? N’en parlons même pas, Mona préférait encore se tourner vers une inconnue plutôt que de mourir littéralement de honte. Elle ne serait certainement pas aussi complexée avec Paige et peut-être encore moins avec Thelma, qui était un peu celle à laquelle elle confiait ce qu’elle n’osait pas dire aux membres de sa fratrie et, de surcroît, présentait l’avantage de travailler dans le service de gynécologie. Pour l’instant, elle n’avait cependant pas assez d’expérience pour appuyer ou non les dires de quelqu’un et se contenta de hocher la tête en signe d’approbation quand sa soeur lui rappela non seulement l’importance de la communication, mais aussi du préservatif. Il n’y avait aucun lien direct entre les deux, mais Shea avait probablement seulement voulu lui rappeler ce qui était nécessaire. Elles poursuivirent en plaisantant au sujet de leur cousin et de ce qu’il pouvait cacher dans le tiroir de sa commode. « Si tu y tiens, rien ne t’en empêche, il est pas là pour la journée » plaisanta Mona. En réalité, elle aurait détesté qu’Ozzy fouille dans ses affaires (même si elle savait que, prétendument pour son bien-être, il en serait parfaitement capable) et elle se voyait mal lui infliger une chose pareille. De toute manière, même si elle aimait espionner les téléphones portables de ses proches, par exemple, elle était dégoûtée d’avance à l’idée de tomber sur quoi que ce soit d’un tant soit peu compromettant. « Merci, grande soeur. » Il était important que Shea comprenne que ça comptait beaucoup aux yeux de Mona de savoir qu’elle pouvait lui parler librement, sans se sentir jugée, ni épiée, ni quoi que ce soit dans le genre, seulement écoutée et peut-être même comprise. « Si ça s’est pas bien passé, tu en entendras sûrement pas parler. » Shea était un ange en temps normal, mais mine de rien, elle était capable d’accès de violence dès qu’il s’agissait de ses cadets ! Mona le savait parfaitement et elle n’avait pas spécialement envie de signer l’arrêt de mort de quelqu’un, même s’il s’était avéré être, d’une manière ou d’une autre, une catastrophe au lit ou plutôt après.

« Dis… En-dehors des mois derniers… Ça t’es déjà arrivé de te trouver trop grosse ? » La benjamine de la famille termina à son tour son verre, se sentant bizarrement mieux à l’idée qu’elle n’avalerait probablement plus rien pendant quelques heures. C’était peut-être un sujet délicat et elle regretterait probablement de l’avoir abordé ; néanmoins, la question lui brûlait les lèvres. Et pour ne pas montrer à quel point ça la préoccupait, elle se concentra aussi sur la grossesse de Shea, son attention aussitôt éveillée par l’une des phrases prononcées par la jeune femme. « Quoi, ça se déroule pas idéalement ? T’as des soucis ? » Depuis qu’elle avait appris que sa grande soeur était enceinte, Mona avait une nette tendance à s’inquiéter beaucoup trop facilement. Elle était capable d’accourir au moindre problème et tenait absolument à tout faire, comme si grossesse signifiait être en sucre pendant neuf mois. Il lui était même arrivé de gronder un peu Shea pour qu’elle reste un peu en place. Mais elle partageait avec joie tous les moments émouvants, comme un petit coup donné, ou alors une échographie. Elle n’avait pas encore eu le privilège de le faire, mais elle en mourait d’envie. « Dis, j’pourrais t’accompagner à ta prochaine écho ? S’t’eplaîîîît… » Elle ajouta à sa supplication une petite moue généralement irrésistible, du moins pour ses aînés ou ses cousins. « Eva, c’est trop mignon ! » affirma-t-elle sans contenir son enthousiasme. « Tu cherches un prénom anglo-saxon, alors ? »

_________________

can't take my eyes off you
I had dreams before him, plans and other things... Now he is in my dreams, plans, goals and everything else. ▬ And if it's quite alright I need you baby.

:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : cam'tagada
TES DOUBLES : Savannah Cartwright
TON AVATAR : Kristin Kreuk
TES CRÉDITS : maknae (avatar) et solosand (signature)
TA DISPONIBILITE RP : Open!
GabrielSameen ♪ (William)
RAGOTS PARTAGÉS : 2206
POINTS : 2888
ARRIVÉE À TENBY : 17/06/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans
CÔTÉ COEUR : quand j'y pense, j'attrape la migraine
PROFESSION : Etudiante en stylisme, créatrice
REPUTATION : Tiens donc, la vie de l'ainée Taylor semble s'agiter un peu en ce moment. Il était temps ! Oh, il parait qu'un certain Rafael Olsen la cherche partout dans la ville, craint-elle quelque chose ? Ce n'est pas prudent, avec un bébé à charge et un petit ami parti au combat...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Whatever happens, you know that I love you ♣ Mona & Shea Mar 21 Juil - 1:55

« Ha bon ? Oscar n'est pas là pour la journée ? » Je demande sournoisement. Encore un peu et je pourrais crier « Mutinerie ! » à travers la grange, brandissant un sabre au dessus de la tête à la façon des pirates. Même les chevaux pourraient me suivre dans ma quête de l'objet le plus compromettant. Sauf que c'est Oscar tout de même, et si j'étais à sa place je n'aimerais vraiment, mais alors vraiment pas que l'on fouille dans mes affaires. Note pour plus tard : planquer tout les trucs gênants sous le lit. Ou dans le tiroir de mon bureau, celui qui ferme à clé. Il n'y a pas grand chose que je trouve le besoin de cacher à la vue des autres en y réfléchissant bien, mis à part quelques feuilles noircies de tristes pensées. C'était pour moi la seule façon d'exorciser quelques démons sans pour autant m'entailler les bras. « Noooon... on ne va pas jouer à ça. Ce ne serait pas sympa, et puis il y a d'autres choses bien plus marrantes ! » Je me reprends à la dernière minute. Cacher les clés dans la cave, le chocolat dans les toilettes et les vêtements dans les tiroirs de la cuisine est un bon exemple de ce qui est plus marrant. Nous l'avons fait une fois, à Londres. Maman et papa étaient partis à une soirée, un gala ou quelque chose du genre... et nous avons mis la maison sans dessus dessous. Discrètement tout de même, pour ne pas éveiller les soupçons. Le premier objet qu'elle n'a pas trouvé à sa place, elle s'est dit qu'elle perdait la boule. Mais quand elle a vu le reste ça ne faisait aucun doute que ses enfants étaient passés par là. La fin de cette journée, j'avoue préférer ne pas m'en souvenir. Maman n'a pas réagi si bien que ça, on s'en est pris plein la figure, littéralement. En la voyant on se demande comment elle a pu donner naissance et élever des enfants comme nous, surtout les deux petits derniers qui ne perdent pas une minute pour faire leurs tours de passe passe.

« Merci, grande sœur. Si ça s’est pas bien passé, tu en entendras sûrement pas parler. » Je me penche un peu pour la serrer brièvement dans mes bras. Pour le moment je ne suis pas énorme. On ne peut manquer ce renflement distinct au niveau de mon ventre, mais ce n'est pas comme si je devais accoucher dans une semaine. J'ai encore du temps pour ça... à peine quelques mois en fait. Le temps passe si vite. « J'espère bien que mon instinct de super grande sœur saura si quelque chose ne va pas, quand même. Ce serait la honte sinon. » Et que le petit con qui aurait fait du mal à ma petite sœur parte se cacher au fond d'une grotte dans le pole Nord si il tient à assurer sa descendance ! Je mets de coté ces pensées destructrices pour me concentrer sur sa dernière question, plutôt étrange : est-ce que je me suis déjà trouvée grosse ? Je fronce les sourcils, peu sure de savoir comment gérer cette interrogation. Ce qui me met la puce à l'oreille c'est le faux air décontracté que prend Mona, celui qu'elle arbore lorsqu'elle est nerveuse... « Quand j'ai commencé à avoir plein de boutons sur le visage, j'ai carrément complexé... et je ne trouvais plus rien de joli chez moi. Donc oui, en quelque sorte je me trouvais trop grosse. Sauf que l'important c'est d’être bien dans sa peau, peu importe le poids que l'on fait. J'ai regardé une de ces émissions de relooking et je me suis dit que si je me sentais bien dans mes baskets ça se verrait automatiquement. Tu vois, si les gens voient que tu as une tête de dix pieds de longs ils vont te regarder pour voir ce qui ne va pas chez toi, alors que si tu es à l'aise et avenante, on s'en fout de l'apparence que tu as. » C'est du moins ce que je pense. Néanmoins je ne suis pas sure que ma réponse l'avance beaucoup... « Tu te trouves grosse, toi ? Non parce que... j'ai l'impression que tu pourrais t'envoler au moindre coup de vent. » Mona est un petit bout de femme mais elle cache une force de titan, autant physiquement que moralement. Imaginez ma surprise lorsque je l'ai vue porter deux sacs de courses presque plus gros qu'elle... j'étais sidérée. Je n'oublie pas que si elle l'a fait c'est principalement pour que moi, je ne le fasse pas. « Ce n'est pas dramatique, ne t'inquiètes pas pour moi ma belle. » Je lui offre un sourire rassurant. Ce n'est que la vérité : ce n'est pas dramatique. Il y a des femmes bien plus mal loties que moi, qui doivent garder le lit jusque la fin de la grossesse ou qui développent une pré-éclampsie. « Si tu veux les mots du médecin, il y a hypertension gravidique et hyper-protéinurie, un truc comme ça. Thelma sait mieux ça que moi, je suis pas douée avec les termes médicaux. » Afin de la détendre un peu et de noyer le poisson je lui murmure tout bas « ça me donne une excuse pour qu'on m'apporte de la crème glacée sur un plateau, la classe non ? »

Oscar a assisté à ma dernière échographie, lorsque Luka et moi n'étions pas encore ensemble. Cette fois-ci je serais heureuse d'emmener Mona avec moi, elle fait tout pour m'aider et j'ai souvent l'impression de ne pouvoir lui rendre la pareille. « Oh oui ce serait génial ! Luka viendra peut-être aussi, je ne sais pas, il faut que je lui en parle. J'ai peur que ça l'effraie, en fait. » Ses yeux de chat potté sont irrésistibles. Mona et Milo sont les petits derniers, donc ceux à qui on ne peut rien refuser sauf quand ils font une très grosse bêtise. « Un prénom anglo-saxon, américain, irlandais, asiatique, européen... peu importe. J'espère avoir un déclic une fois en lisant un article de journal ou les livres que Thelma m'a prêtés. » Mon deuxième prénom à moi, c'est Hanaé. Rien d'anglo-saxon donc... Pas plus que Shea.

_________________



what's happened in my life ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Kainoa + Caleb + Sean + Josh.
TON AVATAR : Chloe Bennet.
TES CRÉDITS : Sassenac (avatar) + Bat'Phanie + Irish Coffee ♥
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Cassandre - Cody - Appel Spencer)
A venir : Malone
RAGOTS PARTAGÉS : 5176
POINTS : 4119
ARRIVÉE À TENBY : 13/01/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : Dix-neuf ans (2.12.97)
CÔTÉ COEUR : En couple avec Malone.
PROFESSION : Elle travaille à mi-temps au cabinet des Carter et, autrement, elle fait beaucoup de baby-sitting volontaire.
REPUTATION : Un peu timide et très maladroite, mais polie et sympathique, stable dans sa relation amoureuse. Mais elle a l'air de compter un peu trop sur son petit ami, vous ne croyez pas ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Whatever happens, you know that I love you ♣ Mona & Shea Lun 17 Aoû - 3:12


Les yeux de Shea brillaient de malice et Mona ne put s'empêcher de sourire. Il fallait dire que, dans leur famille, du côté des coups fourrés, ils étaient gâtés et tout le monde en avait pris pour sa pomme. Ce n'était jamais bien méchant, mais au sein d'une famille nombreuse, les idées loufoques ne manquaient pas. Certaines avaient particulièrement marqué Mona, pas forcément en raison de leur qualité, d'ailleurs, mais plutôt de la punition qui en avait résulté. Vider les bouteilles de champagne et de vin pour faire croire à leurs parents qu'ils s'étaient saoulés à la maison, dessiner avec des bâtons de rouge à lèvre sur les précieux vêtements de haute couture de leur mère, planquer les cartes de crédit et faire croire à un vol, découper les semelles des chaussures de leur père, faire rentrer des cafards dans la chambre de leurs parents... Honnêtement, qui ne serait pas rentré dans une fureur noire ? Leurs bêtises s'étaient adaptées à leur âge, c'est-à-dire que plus ils grandissaient, pire c'était. Dans ce domaine, Milo restait largement imbattable. Il semblait toujours savoir quoi faire pour s'amuser, ce qui impliquait généralement embêter les autres et s'arranger pour les faire baver un bon coup. Pourtant, il avait réussi à éviter les pires punitions, en faisant ainsi sa spécialité. Et dans de nombreux cas, Mona était parfaitement capable d'être tout aussi espiègle que lui... Il n'était pas son frère jumeau pour rien ! Toute seule, ses petits jeux étaient bien moins efficaces ; mais quand ils étaient ensemble, ils se surnommaient volontiers "Les Invincibles". Cette pensée lui ramenait le sourire aux lèvres, invariablement, mais apportait aussi, dans la foulée, une petite dose de nostalgie. Milo lui manquait. Mais ce qui la réconfortait, c'était qu'elle savait qu'elle n'avait qu'à prendre l'avion pour le retrouver, ne serait-ce que pour un week-end. Et à nouveau, il l'entraînerait dans ses combines foireuses, la faisant rire à chaque fois. En règle générale, les sanctions suivaient, mais ils s'amusaient tellement que ça en valait le coup ! À plusieurs reprises, elle avait bien pensé que son père s'arracherait les cheveux et que sa mère finirait par céder à la tentation de les enfermer dans la cave... Mais les jumeaux avaient, à n'en pas douter, un pouvoir de persuasion assez particulier. Oui, Mona en avait des souvenirs à partager. Et alors que certaines anecdotes lui revenaient en mémoire avec force, elle aurait donné cher pour que son frère jumeau soit présent parmi eux à l'instant précis.

Heureusement, elle pouvait encore compter sur tous les autres pour la consoler. Et tandis que Shea la prenait dans ses bras, elle eut une fois de plus l'impression de redevenir une petite fille qui courait se réfugier dans les bras de sa sœur aînée au moindre petit chagrin ou bobo. Ça lui faisait du bien, encore aujourd'hui, alors qu'elle tentait tant bien que mal d'acquérir de la maturité en prenant de l'âge. Elle avait beau essayer d'apprendre à devenir une adulte responsable, elle avait l'impression qu'elle serait toujours un peu le bébé pour tous les membres de sa famille. Et cette impression ne faisait que se renforcer lorsque Shea lui disait des paroles douces à l'oreille et que ses propos témoignaient de sa volonté de continuer à la protéger. « C'est vrai que ton instinct de grande sœur est très développé. » En quelques minutes à peine, les deux filles Taylor en étaient venus à évoquer des sujets importants, passant de l'un à un autre avec une facilité déconcertante. Mona savait qu'elle pouvait tout confier à sa sœur aînée, seulement, elle hésitait un peu à lui parler de ce qui la tracassait vraiment. Devinant aussitôt le souci de Shea, elle l'écouta affirmer que le plus important, c'était de se sentir bien dans sa peau. Bien entendu, l'adolescente avait déjà entendu de tels propos ; seulement, elle n'était pas certaine d'y adhérer réellement, du moins quand ça la concernait. Aussitôt après, Shea tenta de la rassurer et Mona esquissa un sourire. « Ce serait bien la première fois qu'un sac de ciment s'envolerait à cause d'un coup de vent ! » plaisanta-t-elle, en référence à ses cinquante-cinq kilos. Elle avait beau savoir que, selon les courbes habituelles, elle était tout à fait dans les normes souhaitées, c'était tout sauf l'impression qu'elle avait lorsqu'elle se retrouvait devant une glace. Elle tentait bien de se raisonner, mais c'était quasiment mission impossible et quand quelqu'un (même un spécialiste) lui disait que c'était dans sa tête et qu'elle n'avait pas besoin de perdre du poids, elle avait toujours la sensation qu'il se fichait un peu de sa tête. C'était sans doute quelque chose d'irrationnel et Mona désespérait un peu de s'en sortir un jour.

Néanmoins, tandis qu'elle s'efforçait de voir plus loin que le bout de son nez, elle réalisait bien qu'il y avait des problèmes autrement plus graves dans le monde et ne serait-ce qu'autour d'elle, d'ailleurs. Par exemple, Shea n'avait pas le père de son bébé à naître auprès d'elle. Bien sûr, elle avait Luka, ses frères et sœurs, leurs cousins Thompson... Mais ce n'était jamais pareil, n'est-ce pas ? Alors, plutôt que de passer son temps à geindre sur elle-même, Mona résolut de s'intéresser davantage à l'état de santé de son aînée. Mais les termes médicaux que cette dernière avait employés ne lui étaient guère familiers, aussi fronça-t-elle légèrement le nez, comme toujours quand elle était un peu perplexe. « Donc t'es sûre, c'est pas grave ? Il faudrait que je demande à la cousine de m'expliquer un peu tout ça... » Mona n'était peut-être pas très branchée médecine et ne s'y connaissait pas le moins du monde en gynécologie, mais pour sa sœur, elle voulait vraiment faire l'effort d'en savoir un minimum, pour être mieux à même de l'aider. « Mais c'est sûr, le plateau crème glacée... C'est trop cool ! Alors profites-en bien tant que tu peux utiliser cette excuse » ajouta malicieusement la benjamine. Si besoin était, elle venait de fournir à sa sœur la preuve qu'elle tenait à suivre de près son état, en lui demandant si elle pouvait l'accompagner à la prochaine échographie. Elle n'avait jamais assisté à une échographie. Elle était la dernière de sa famille et Shea était la première à tomber enceinte, alors pour elle, c'était une grande nouveauté. « Oh, c'est vrai, tu veux bien ? » s'écria-t-elle, sans chercher à dissimuler son enthousiasme. « Ben... Essaye quand même de lui en parler... S'il a peur, c'est pas comme s'il était obligé de t'accompagner... Même si ce serait mieux... Mais sinon, ça se passe bien, vous deux ? » Elle-même osait espérer que son copain serait auprès d'elle dans ces moments-là. Cette situation lui semblait seulement être à des années-lumière. « Et puis pour les prénoms, j'essayerai de regarder sur Internet ! » Dans un tout autre registre, Mona se demanda s'il lui fallait à nouveau faire le chat potté. « Tu penses que je pourrais venir dormir avec toi, de temps en temps... ? »

_________________

can't take my eyes off you
I had dreams before him, plans and other things... Now he is in my dreams, plans, goals and everything else. ▬ And if it's quite alright I need you baby.

:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : cam'tagada
TES DOUBLES : Savannah Cartwright
TON AVATAR : Kristin Kreuk
TES CRÉDITS : maknae (avatar) et solosand (signature)
TA DISPONIBILITE RP : Open!
GabrielSameen ♪ (William)
RAGOTS PARTAGÉS : 2206
POINTS : 2888
ARRIVÉE À TENBY : 17/06/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans
CÔTÉ COEUR : quand j'y pense, j'attrape la migraine
PROFESSION : Etudiante en stylisme, créatrice
REPUTATION : Tiens donc, la vie de l'ainée Taylor semble s'agiter un peu en ce moment. Il était temps ! Oh, il parait qu'un certain Rafael Olsen la cherche partout dans la ville, craint-elle quelque chose ? Ce n'est pas prudent, avec un bébé à charge et un petit ami parti au combat...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Whatever happens, you know that I love you ♣ Mona & Shea Dim 6 Sep - 23:29

Je souris d'aise en entendant que mon instinct de grande sœur est très développé. Ça fait toujours plaisir... et puis Mona est trop importante à mes yeux pour que je passe à coté de quelque chose. Je en pense pas être la meilleure grande sœur au monde, il existe toujours mieux... mais je m'efforce de ne pas laisser de coté ma famille. J'ai déjà abandonné Rafael. Un de plus serait au dessus de mes forces. Encore que lui, je ne l'ai pas regardé dans les yeux. J'ai juste laissé un sms et je suis partie sans rien dire, le laissant dans un appartement presque vide. C'est lâche et j'en suis bien consciente. Probablement que jamais je ne pourrais me le pardonner. Je ne peux que vivre avec ce que j'ai fais.

C'est ainsi que je me rends compte qu'elle a une piètre opinion d’elle-même. De son poids, plus précisément. Je fronce les sourcils après qu'elle ai lancé une blague sur un sac de ciment qui ne peut pas s'envoler parce que c'est une métaphore assez parlante. Face au vent, un sac de ciment paraît énorme et j'ai l'impression qu'elle se compare à ce sac alors que nous autres sommes un maigre souffle de vent. Et je ne sais même plus comment j'en suis arrivée à cette réflexion... je l'ai trouvée en train de vomir ses tripes, pale et cernée, elle ne mange pas grand chose et se trouve grosse. Trois choses qui m'incitent à me poser les bonnes questions. « T'es pas un sac de ciment ma belle, ne te dévalorises pas comme ça. » Un élan de tristesse me donne presque les larmes aux yeux. C'est ça la grossesse : tout vos sentiments et toutes vos émotions sont exacerbées. « Tu veux qu'on ailles chez le médecin ensemble ? Il te dira lui-même que tu n'es pas grosse, bien au contraire. Et lui tu pourra le croire. Ou elle... t'as un médecin à Tenby d'ailleurs ou je t'en conseille un ? » En parlant de médecin je partage mon état de santé avec Mona, aussi brillant soit-il. La première fois que j'ai entendu les termes « hypertension gravidique » j'étais comme une petit souris piégée dans un labyrinthe dont la sortie était gardée par un gros matou : je n'avais aucune issue. C'est du moins ce dont j'avais l'impression jusqu'à ce que le médecin, alerté par ma mine effrayée, m'explique de quoi il retournait. Avec du repos je devrais m'en sortir. Pas de stress, pas de tension, rien qui pourrait m'angoisser encore plus que je ne le suis déjà. Autant dire que j'ai failli exploser de rire dans son  bureau. « Avec du repos et quelques séances de balnéo, ça devrait aller. Si vraiment j'ai un problème , j'appellerai quelqu'un, ne t'en fais pas. » Les séances de balnéo font partie de ces petits plaisirs pour lesquels ma grossesse me donne une excuse valable d'en abuser. Avec la crème glacée, bien évidemment. Mes petits caprices font que pas un seul membre de la colocation ne connaît pas mon parfum de glace préféré. C'est dingue... et super appréciable. Toutefois j'espère ne pas devoir les embêter encore longtemps. Je n'ai pas pour habitude de compter sur les autres et ça me met mal à l'aise de profiter ainsi d'eux.

« Oh, c'est vrai, tu veux bien ? » Un grand sourire égaie mon visage tandis que je hoche brusquement la tête. « Oui, évidemment que je veux bien. Ça me ferait plaisir que tu viennes. » Je lui explique également que j'ai peur d'inviter Luka à ce rendez-vous, peur que ça l'effraie et qu'il ne se rende compte que sortir avec moi est trop compliqué. Quant à la question « comment ça se passe ? » je ne saurais même pas faire simple. « Ça se passe super bien. C'est un peu compliqué parfois. J'ai l'impression de ne pas être assez bien pour lui, ou d’être trop fichue pour qu'il veuille bien de moi. Mais j'essaie de passer au dessus. On a tout les deux des démons à chasser. » dis-je, la voix tremblante. Il m'arrive encore de passer de longues minutes sous la douche à essayer de laver le souvenir de mains étrangères partout sur ma peau. C'est comme une armée d'insectes qui s'empare de vous : vous ne pouvez pas vous arrêter avant de ne plus avoir cette impression d’être sale ou agressée. Les fantômes de mon passé reviennent me hanter quotidiennement. Je me demande si un jour ce sera définitivement derrière moi. « Tu penses que je pourrais venir dormir avec toi, de temps en temps... ? » Sa demande me surprend et je la regarde, interloquée. « Tu ne te sens pas bien ici ? » Puis, me rendant compte qu'elle pourrait penser que je ne veux pas d'elle à la coloc', je me reprend : « Tu peux venir quand tu veux, tu le sais. Tu n'aura qu'à me prévenir et je dirais à Luka de dormir dans mon ancienne chambre. Ou on ira toutes les deux dans mon ancienne chambre d'ailleurs. Et Paige pourrait se joindre à nous si tu veux. Ça fait un moment qu'on a pas fait de soirée entre filles. »

_________________



what's happened in my life ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Kainoa + Caleb + Sean + Josh.
TON AVATAR : Chloe Bennet.
TES CRÉDITS : Sassenac (avatar) + Bat'Phanie + Irish Coffee ♥
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Cassandre - Cody - Appel Spencer)
A venir : Malone
RAGOTS PARTAGÉS : 5176
POINTS : 4119
ARRIVÉE À TENBY : 13/01/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : Dix-neuf ans (2.12.97)
CÔTÉ COEUR : En couple avec Malone.
PROFESSION : Elle travaille à mi-temps au cabinet des Carter et, autrement, elle fait beaucoup de baby-sitting volontaire.
REPUTATION : Un peu timide et très maladroite, mais polie et sympathique, stable dans sa relation amoureuse. Mais elle a l'air de compter un peu trop sur son petit ami, vous ne croyez pas ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Whatever happens, you know that I love you ♣ Mona & Shea Lun 7 Sep - 8:22


« Hmm-hmm. Merci, t’es gentille. » Comme d’habitude quand on lui disait de ne pas se dévaloriser ou quand on lui affirmait qu’elle était mince et jolie, Mona avait du mal à y croire. Elle savait que sa grande soeur était sincère, pourtant et même qu’elle lui faisait de la peine en continuant à penser ainsi du mal de son apparence physique. Mais c’était plus fort qu’elle ; celui qui devait réussir à la rassurer n’était probablement pas encore né, aussi haussa-t-elle des sourcils étonnés quand Shea laissa entendre que le médecin pourrait l’aider. « Un médecin ? Mais pour quoi faire ? » Elle pencha la tête de côté, ce qu’elle faisait toujours quand elle réfléchissait. « On va pas voir un médecin pour ce genre de choses, si ? On va voir un médecin parce que… Parce qu’on est malade. Pas parce qu’on se trouve grosse. » Ou du moins, c’était ce qu’elle pensait, d’une manière sans doute encore un peu enfantine. « Non, j’en ai pas ici. Pas encore. J’aurais sûrement demandé à Thelma quand j’en aurais eu besoin, mais… Mais si tu peux m’en conseiller un maintenant, c’est pas plus mal. Le tien, peut-être ? Enfin, je préfère une femme en fait. Je me sentirais moins mal à l’aise, je pense. » Elle était d’ailleurs persuadée que si elle allait chez le médecin, elle demanderait à l’une de ses soeurs ou à sa cousine de l’accompagner. Il allait vraiment falloir qu’elle grandisse un peu. Elle était persuadée qu’à son âge, Shea était bien plus débrouillarde qu’elle. C’était peut-être ça, d’être l’aînée de la famille ? En tout cas, quand elle voyait à quel point sa soeur était une battante et comment elle s’arrangeait pour se relever à chaque fois qu’elle rencontrait une épreuve, elle se sentait admirative. Et maintenant, elle allait être maman. Ce n’était pas une grossesse qui s’annonçait sans difficultés, quelques-unes sur le plan physique, d’autres sur le plan moral. Et Mona était bien décidée à soutenir sa soeur de toutes les manières possibles et imaginables, qu’il s’agisse de satisfaire l’un de ses caprices de femme enceinte, de l’accompagner à une échographie ou d’accomplir des tâches ménagères qu’elle ne serait plus en mesure d’effectuer pendant un moment. C’était normal, particulièrement en pensant à tout ce que son aînée avait bien pu faire pour elle. Combien de fois ne s’était-elle pas occupée d’elle, quand son père squattait les bureaux de la société et sa mère les plateaux d’un quelconque tournage ? Et combien de fois ne l’avait-elle pas couverte quand elle faisait des bêtises, et combien de larmes coulant sur ses joues n’avait-elle pas essuyées ? Mona n’avait aucun mérite, elle faisait simplement ce qu’il fallait faire parce qu’elle l’aimait de tout son coeur. Elle s’inquiétait beaucoup pour elle en ce moment et c’est ce qui la poussa à lui demandait comment les choses se déroulaient avec Luka. Elle ne le connaissait pas spécialement. Certes, elle l’avait rencontré et ils avaient été présentés l’un à l’autre ; mais il n’était pas très loquace et comme elle était un peu timide, autant dire que leur conversation n’avait pas été très développée. « Et pourquoi tu serais pas assez bien pour lui, hein ? Dis pas de bêtises, rappelle-toi qu’il faut pas se dévaloriser. » Elle n’avait certainement pas l’expérience amoureuse suffisante pour pouvoir lui conseiller quoi que ce soit. Elle était simplement là, quoi qu’il arrive. « En tout cas, si vous arrivez à surmonter ensemble vos démons, respect » souffla-t-elle. Elle hésita pendant un moment, puis décida que si elle ne pouvait plus poser de questions à sa soeur, ça devenait grave. « Et Rafael, alors, tu… Tu veux plus le revoir ? Enfin, tu l’as oublié ? » Elle avait conscience de s’aventurer sur un terrain délicat, mais si Shea n’avait pas envie de s’étendre sur le sujet, elle le dirait, simplement. « Si, je me sens bien ici. Tu connais Ozzy, il me gâte un peu trop » assura-t-elle, avec l’impression de s’être mal fait comprendre. « C’est juste que des fois… Des fois, même si je suis plus une petite fille, j’ai besoin de mes grandes soeurs. » Elle esquissa un sourire angélique. « Et j’adorerais une soirée entre filles. Mais en fait, j’ai pas envie de chasser Luka ! Ça fait bizarre de s’imposer et de piquer sa place. Je pourrais rester avec Paige. »

_________________

can't take my eyes off you
I had dreams before him, plans and other things... Now he is in my dreams, plans, goals and everything else. ▬ And if it's quite alright I need you baby.

:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : cam'tagada
TES DOUBLES : Savannah Cartwright
TON AVATAR : Kristin Kreuk
TES CRÉDITS : maknae (avatar) et solosand (signature)
TA DISPONIBILITE RP : Open!
GabrielSameen ♪ (William)
RAGOTS PARTAGÉS : 2206
POINTS : 2888
ARRIVÉE À TENBY : 17/06/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans
CÔTÉ COEUR : quand j'y pense, j'attrape la migraine
PROFESSION : Etudiante en stylisme, créatrice
REPUTATION : Tiens donc, la vie de l'ainée Taylor semble s'agiter un peu en ce moment. Il était temps ! Oh, il parait qu'un certain Rafael Olsen la cherche partout dans la ville, craint-elle quelque chose ? Ce n'est pas prudent, avec un bébé à charge et un petit ami parti au combat...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Whatever happens, you know that I love you ♣ Mona & Shea Mer 30 Déc - 23:41

Dans la bouche de Mona ma proposition sonne faux, en effet : pourquoi aller voir un médecin parce qu'on se trouve grosse ? Mais la réplique presque naïve de ma petite sœur ne fait pas mouche longtemps. Il y a l'anorexie,la boulimie, et d'autres pathologies liées au poids. Qu'est-ce que j'en sais, moi ? Je navigue dans un flou total, et pas le type « flou artistique », vous pouvez me croire ! Alors je lui réponds avec assurance : « Si, ça arrive. Si ça t’obsède vraiment il vaudrait mieux que tu y ailles. Parce que ne t'imagines même pas faire un régime : tu t'envolerais au moindre coup de vent si tu perdais du poids. » J'essaie de rire un peu mais le cœur n'y est pas. Pour une fois j'espère que ma paranoia est absurde et que Mona n'a pas de véritable problème avec son poids. Le médecin que j'ai choisi est carrément pus compétente pour détecter un véritable problème. « C'est une femme justement. A Londres ça ne me dérangeait pas mais maintenant je ne suis pas très à l'aise à l'idée d'avoir un homme comme médecin, donc j'ai cherché à éviter ça. »  Je fais appel à ma -presque - infaillible mémoire pour griffonner son nom et son adresse au dos d'une enveloppe qui traîne sur la table.

« Et pourquoi tu serais pas assez bien pour lui, hein ? Dis pas de bêtises, rappelle-toi qu’il faut pas se dévaloriser. »
 Je ricane et lui fait la plus horrible grimace de mon répertoire. C'est qu'elle a du plomb dans la cervelle, et pas froid aux yeux : « Je ne sais pas. Il a l'impression d’être un connard fini alors qu'il a aidé Tyliane pendant un moment très difficile, et qu'il fait la même chose avec moi. Je suis juste un boulet accroché à sa cheville. » Un boulet enceinte, qui plus est. « C'est juste une impression, parfois... on est mal fichus tout les deux de toute façon. » Nos cauchemars nous réveillaient simultanément pendant un moment, jusqu'à ce que les miens s'espacent quelque peu. Avoir quelqu'un sur qui l'on peut compter dans des moments difficiles allège considérablement un fardeau tel que le mien. Tandis que la solitude, c'est un réel enfer. Pendant cinq ans j'ai totalement oublié ce que c'était, de se retrouver seule. Rafael était souvent là, et lorsqu'il partait quelques jours nous nous appelions souvent. « Je ne pourrais pas l'oublier même si je le voulais. » Je hausse les épaules, perplexe. Il y a constamment des petits détails qui me rappellent à mon ancien amour, du type de café que je prends le matin au film que je regarde le soir. « Je devrais l'appeler pour lui expliquer mais à chaque fois j'ai peur de sa réaction. C'est complètement débile. En plus Londres me semble être une ancienne vie, une ancienne moi avec laquelle je n'arrive pas à me réconcilier. » Je lève les yeux vers elle, les sourcils froncés. Y aurait-il une raison pour qu'elle me pose cette question ?  « Et toi tu... tu l'as contacté ? Il t'a appelée ? »

On repasse  Luka, qui dormira à coup sur sur le canapé quand les filles viendront faire une soirée pyjama. Oh, ça ne le dérangera pas Et puis je me ferais pardonner... « Mais non ! Avant qu'on ne dises officiellement qu'on était ensemble, je me faufilais dans sa chambre après que tout le monde se soit couché. Il a déjà passé des nuits seul parce que j'étais trop en rogne à cause du bébé. Donc ne t'inquiètes pas comme ça... il comprendra. » Un petit clin d’œil et on en parle plus.

« Quand tu lui présentera ton premier copain, je ne donne pas cher de sa peau. Soit il l'étripera, soit  il tombera dans les pommes. Par contre je vais y aller, maman va se demander pourquoi je ne l'ai pas encore appelée. »
Il se fait tard, meme si je n'ai pas passé beaucoup de temps ici il faut que je rentre donner des nouvelles à maman et déposer mes quelques courses. Je me lève et enlace ma sœur en prenant garde à ne pas l'étouffer, puis je dépose un baiser sur sa joue et me dirige vers la sortie. « Prends soin de toi ma belle, je t'aime. »

_________________



what's happened in my life ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Whatever happens, you know that I love you ♣ Mona & Shea

Revenir en haut Aller en bas

Whatever happens, you know that I love you ♣ Mona & Shea

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-