AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

just lay it all down on me ♦ kainoa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: just lay it all down on me ♦ kainoa Mar 31 Mar - 16:52

« J'ai tiré du lait ce matin. Il est dans le frigo, je ... Je reviens vite. » C'était la deuxième fois qu'on l'appelait en pleine nuit pour lui dire qu'un membre de sa famille se trouvait à l'hôpital, mais cette fois, Evie sentit que ses nerfs allaient flancher. Le médecin qui lui avait téléphoné lui avait dit que Kainoa allait bien et qu'il s'en sortirait, mais la jeune femme n'avait qu'une seule envie en ce moment : se trouver auprès de son frère. Elle avait déjà réussi à convaincre son amoureux de rester avec Connor alors que le poupon était beaucoup trop petit pour être trimbalé un peu partout et elle s'était rapidement habillée en tentant d'apaiser les émotions qui la secouaient. Quelques jours auparavant, Kainoa se trouvait avec eux pour la petite fête organisée en l'honneur du nouveau-né et Evie n'avait absolument rien remarqué de particulier chez son frère; elle avait même trouvé qu'il avait l'air bien. Elle avait fermé les yeux en enfouissant son visage dans le creux du cou de Lonán lorsque ce dernier l'avait serrée dans ses bras, n'avait déposé qu'un rapide baiser sur ses lèvres avant d'aller embrasser le front du bébé endormi.

Elle promit à Lonán d'être prudente et grimpa au volant de sa voiture pour réduire à néant la distance qui la séparait de l'hôpital de Tenby. « Mademoiselle ? Je peux vous aider ? » Evie sursauta brusquement alors qu'on venait de poser une main sur son bras pour la retenir alors qu'elle parcourait les couloirs comme une âme en peine à la recherche de son petit frère. « Mon frère a été emmené ici. Aux urgences, je veux dire. Je veux le voir. » Les larmes aux yeux, la brune sentit ses jambes devenir molles tout à coup et le médecin sembla prévoir le coup en la maintenant par les hanches et en l'obligeant à s'asseoir pendant quelques secondes, le temps qu'elle lui dise le nom de son frère et qu'elle soit en mesure de se relever sans s'effondrer. « C'est moi qui ai pris en charge Kainoa à son arrivée. » « Comment il va ... ? » ne put s'empêcher de l'interrompre Evie alors qu'eklle relevait des yeux pleins de larmes sur l'urgentiste. « Ça ira. Il a une fracture du tibia et une blessure à la tête. De nombreuses ecchymoses, aussi. Mais il ne devrait pas garder de séquelles. Venez, je vais vous conduire à sa chambre. » La jeune femme s'était relevée aussitôt, soudain anxieuse à l'idée de voir d'elle-même les blessures provoquées par l'accident de voiture de son petit frère. Visiblement inquiet, le médecin avait laissé une main sur son épaule, paré à toute éventualité, jusqu'à ce qu'il la fasse entrer dans la chambre de Kainoa. « On lui a donné un sédatif et pour le moment, il dort. Je repasserai vous voir un peu plus tard. » Evie hocha la tête et le remercia brièvement d'un mince sourire avant de faire quelques pas pour s'approcher du lit. Il faisait peine à voir avec son bandage à la tête, ses bleus et sa jambe dans le plâtre, mais elle était heureuse de voir qu'il était bel et bien là, en un seul morceau.

Délicatement, la jeune femme s'approcha et tira la seule chaise de l'endroit pour s'asseoir tout près de son petit frère, laissant ses doigts se glisser entre les siens. « Idiot... » murmura-t-elle avant de déposer un baiser sur la main de Kainoa et de la serrer doucement. Elle baissa le rebord du lit afin de laisser sa tête reposer contre le matelas, ses doigts toujours entrelacés à ceux de son frère. 

Elle sursauta brusquement lorsque Kainoa bougea les doigts, se mordit la lèvre alors qu'elle prenait tout à coup conscience de s'être endormie à ses côtés. Elle se frotta les yeux avant de poser ses prunelles sur le visage de Kai', qui venait visiblement tout juste de se réveiller, lui aussi. « Hey ... » murmura-t-elle en glissant doucement sa main sur sa joue. « Comment tu te sens ? » demanda-t-elle, les sourcils froncés, alors qu'elle prenait délicatement sa main entre les siennes.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd


TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Colton Haynes.
TES CRÉDITS : Pigfarts is real + Anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Abbey - Hope - Spencer)
À venir : Faith - Lloyd - Fiona - Sameen.
RAGOTS PARTAGÉS : 5936
POINTS : 4850
ARRIVÉE À TENBY : 01/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (13.04.91)
CÔTÉ COEUR : Fiancé à Spencer, ils attendent un heureux événement.
PROFESSION : Astrophysicien.
REPUTATION : Vous croyez que c'est parce qu'elle est enceinte qu'ils sont pressés de se marier ? Ça m'a l'air un peu précipité, tout ça...


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: just lay it all down on me ♦ kainoa Mar 31 Mar - 23:35


La détresse d’un amour brisé. L’abîme de tristesse, de douleur, de regrets. L’amertume. Le sentiment de culpabilité. La colère. Une voiture empruntée à une mère à peine consciente de ce qui se passait autour d’elle, incapable de lire la souffrance dans les yeux de son fils et de n’importe lequel de ses proches. Une balade au volant, pour laisser ses soucis bien loin derrière. Oublier, c’était tout ce qu’il désirait. Oublier son immense peine, même si ce n’était que pour quelques heures, pour ne pas devenir fou. De l’alcool. Beaucoup d’alcool, chipé dans la réserve de son petit frère. Un très mauvais mélange, pour quelqu’un comme lui, qui n’avait pas l’habitude de boire. Et finalement, ce qui devait arriver : l’accident. Une perte de conscience totale. Le trou noir. Le néant.


Sa tête était tellement lourde. Son torse se souleva légèrement alors qu’il inspirait pour faire l’effort d’ouvrir les yeux. La pièce était faiblement éclairée. Le plafond ne lui était pas familier. Il tenta de bouger les jambes, mais il s’arrêta aussitôt en faisant une grimace. Il prit alors conscience d’une présence auprès de lui. Une main glissée dans la sienne. Des cheveux bruns. Une tête posée contre le rebord du lit. Sa grande soeur. Que se passait-il ? Pourquoi Evie était-elle avec lui ? Est-ce qu’il était chez eux ? Non. Kainoa finit par poser les yeux sur le plâtre qui couvrait sa jambe droite. Sur la perfusion. Les draps blancs. L’hôpital. Tout s’éclaira subitement, un peu trop subitement, peut-être. Il avait fait n’importe quoi la veille. Tout s’expliquait.

Le jeune homme commençait à remuer un peu. Evie sursauta. Elle glissa sa main sur la joue de Kainoa et il eut un faible sourire. « Je… Ça va, merci. » Il ne savait pas ce qui était arrivé à sa jambe, ni même à son épaule gauche qui le tiraillait et il avait mal à la tête, mais pour ce qui lui était arrivé, il ne se sentait pas si mal que ça. Relevant les yeux vers la perfusion, il tenta de distinguer ce qu’on lui avait mis. Il n’y connaissait rien en médecine ; mais il était quasiment sûr qu’on lui avait prescrit ne serait-ce qu’un petit quelque chose contre la douleur, sinon il aurait sans doute été plus mal.

Finalement, ses yeux se posèrent à nouveau sur sa grande soeur. Elle était toujours là. Dans les bons comme dans les mauvais moments. Il sentit soudain une bouffée de reconnaissance pour elle l’envahir, aussi sûrement que ce qu’on lui avait administré dans les veines. Il était certain qu’elle avait accouru dès qu’on l’avait appelée, alors que maintenant, elle avait une famille dont elle devait s’occuper. « T’as laissé le p’tit champion avec son papa… ? » Au fond, il aurait sans doute préféré qu’elle ne vienne pas. Il se sentait égoïste, de l’avoir auprès de lui alors que Connor réclamait sans doute sa maman. Pourtant, Kainoa avait tellement besoin d’elle à l’instant précis. Il plongea son regard dans le sien et caressa le dos de sa main. « Je suis désolé » souffla-t-il. « Je suis vraiment désolé. Tu vas pas me taper, hein… ? J’suis sûr que j’suis déjà bien assez amoché comme ça. »

_________________


LOST IN LOVE
I swear when our lips touch, I can taste the next sixty years of my life ⊹ Because I could watch you for a single minute and find a thousand things that I love about you.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: just lay it all down on me ♦ kainoa Mer 1 Avr - 22:15

La jeune femme se sentit tout de suite un peu mieux lorsque la voix de son frère s'éleva dans la chambre d'hôpital. Il allait bien, suffisamment en tout cas pour observer autour de lui et sans doute tenter de comprendre ce qui avait bien dû se passer ce soir-là pour qu'il se retrouve dans un état pareil. Doucement, la jeune femme resserra ses doigts sur ceux de Kainoa, se rapprocha un peu afin de déposer un baiser excessivement léger sur sa joue. « J'ai parlé au médecin. Il a dit qu'ils t'ont donné un sédatif pour t'aider à dormir et pour calmer un peu la douleur. » expliqua-t-elle en un murmure alors qu'il avait levé les yeux sur la perfusion d'un regard interrogateur. Du bout des doigts, elle caressa la joue et la tête de son frère, tellement heureuse de le savoir entre de bonnes mains. Lorsque le médecin lui avait téléphoné - pas celui avec lequel elle venait d'interagir, un autre - pour lui dire que se frère se trouvait à l'hôpital, Evie avait senti ses jambes se dérober sous son poids et elle avait aussitôt pensé à Antho', jusqu'à ce que le prénom de Kainoa soit rapidement évoqué. Perdre sa mère aurait sans doute été pour elle une terrible épreuve, mais perdre Kainoa, Anthony ou Abbey, c'était tout simplement hors de question. Ses frères et sa petite soeur faisaient partie intégrante de sa vie et elle ne pourrait jamais supporter de les perdre.  

« Oui ... Il dormait. »

Laisser Connor avec Lonán était encore une bataille de tous les instants puisqu'elle avait souvent l'impression d'abandonner son petit garçon et ce, même si elle le laissait en compagnie du meilleur papa du monde. Et s'il pleurait ? Et s'il réclamait à boire et que son amoureux ne savait plus trop comment s'y prendre avec le lait maternel réfrigéré ? Et s'il ... ? Bien sûr, elle avait compris dès le départ qu'elle n'allait pas traîner Connor à l'hôpital et cette fois-là, Evie n'avait pas vraiment réfléchi avant de laisser le poupon avec son père, persuadée qu'elle se devait plutôt d'être auprès de son frère, qu'il avait davantage besoin d'elle que le bébé endormi.

Lentement, la jeune femme s'était légèrement redressée pour le regarder, laissa ses prunelles se poser ici et là sur les bleus et les bandages de son petit frère. Elle détestait le voir avec une aiguille sur le dos de la main, mais elle savait qu'au moins ici, il serait en sécurité, que les médecins et les infirmiers feraient tout en leur pouvoir pour qu'il n'ait absolument aucune séquelle de l'accident. Elle allait lui dire qu'elle ne lui en voulait pas lorsqu'il commença à parler, ne put s'empêcher de sourire légèrement alors qu'il lui demandait de ne pas le disputer. « Amoché, tu dis ? T'es toujours aussi beau, même avec un bandage qui fait vingt centimètres d'épaisseur autour de ta tête. » le taquina-t-elle doucement alors qu'elle prenait pourtant une grande inspiration pour lui répondre. « Je vais pas te taper. Mais tu m'as fait la peur de ma vie. » ajouta-t-elle finalement en se mordant légèrement la lèvre inférieure et en baissant les yeux sur sa propre main alors que Kainoa y laissait glisser ses doigts. « Et je t'interdis de recommencer. » Elle effaça doucement une larme qui coulait le long de sa joue, reporta son regard sur celui de son frère alors qu'elle se rapprochait suffisamment pour poser son front contre le sien, les yeux fermés. « Me fais plus jamais ça. Jamais. »

Evie déposa un baiser sur son front avant de se redresser un peu, tremblante. Si elle ne connaissait pas les raisons exactes qui avaient poussé son frère à boire ce soir-là et à prendre la voiture, elle savait pourtant que ce n'était pas le genre de Kainoa et elle ne pouvait s'empêcher de se dire qu'il devait être bouleversé lui aussi, qu'il avait forcément dû l'être pour réagir de la sorte.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd


TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Colton Haynes.
TES CRÉDITS : Pigfarts is real + Anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Abbey - Hope - Spencer)
À venir : Faith - Lloyd - Fiona - Sameen.
RAGOTS PARTAGÉS : 5936
POINTS : 4850
ARRIVÉE À TENBY : 01/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (13.04.91)
CÔTÉ COEUR : Fiancé à Spencer, ils attendent un heureux événement.
PROFESSION : Astrophysicien.
REPUTATION : Vous croyez que c'est parce qu'elle est enceinte qu'ils sont pressés de se marier ? Ça m'a l'air un peu précipité, tout ça...


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: just lay it all down on me ♦ kainoa Jeu 2 Avr - 11:05


La douleur irradiait son corps. C'était supportable, mais il se sentait surtout en compote, un peu sonné. Rapidement, sa souffrance lui était revenue en mémoire avec la force d'une claque. Il n'aurait plus droit à l'amour de celle à qui il avait consacré ce qui, à ses yeux, représentait tant d'années de sa petite vie. Mais étrangement, ce qu'il ressentait actuellement, ce n'était ni la douleur physique, ni sa détresse émotionnelle, mais plutôt une immense peine pour sa grande sœur. Son cœur ne pouvait que se serrer en la voyant ainsi auprès de lui, aussi dévouée. Il était un adulte dorénavant, il allait avoir vingt-quatre ans d'ici quelques jours et pourtant, elle le traitait parfois encore comme un petit garçon dont il fallait prendre soin. Il la connaissait suffisamment pour lire dans des yeux non seulement l'incompréhension, mais surtout une profonde inquiétude. Elle semblait quelque peu soulagée de le voir se réveiller et relativement en forme pour ce qui s'était passé, mais il émanait d'elle une détresse certaine, qui lui faisait oublier la sienne.

Evie lui informa que le médecin lui avait prescrit un sédatif. Il hocha la tête en signe d'approbation, détournant les yeux de la perfusion. Depuis cette fichue soirée durant laquelle Abbey avait trouvé leur mère baignant dans son propre sang et que la fratrie s'était retrouvée aux urgences, Kainoa n'aimait plus trop les hôpitaux. Le seul bon souvenir qu'il en gardait, c'était qu'il y avait rencontré Thelma. Mais à part ça, il n'avait pas très envie de rester là. Pourtant, c'était nécessaire, il le savait bien. « Et... J'ai quoi, exactement ? » Un baiser sur sa joue, une caresse sur sa tête, un regard compatissant. Elle était tellement attentionnée. À n'en pas douter, elle méritait la récompense de la meilleure grande sœur de l'univers. Pas seulement parce qu'elle restait à ses côtés dans les mauvais moments, mais aussi parce qu'elle s'était toujours occupée d'eux au mieux. Il ne put s'empêcher d'esquisser un sourire quand elle affirma que même dans son état, il était toujours aussi beau. C'était gentil de sa part, mais il n'était pas sûre qu'elle soit la plus objective en la matière.

Elle laissa échapper une larme. Il ne voulait pas qu'elle pleure, surtout pas à cause de lui. Sa gorge se serra ; il s'en voulait atrocement. Elle se rapprocha pour poser son front contre le sien et, même si ça lui faisait mal, il réussit à retenir un sursaut. Il avait envie de lui faire un câlin, mais tenter de bouger son bras gauche lui arracha une grimace. Alors il passa simplement son bras droit autour des épaules de sa grande sœur, dans un geste qu'il voulait réconfortant. « Je te demande pardon » souffla-t-il dans son oreille. « Et ça se reproduira plus. J'te l'promets. » Et ce n'était pas un serment en l'air, il l'avait dit sincèrement. Il commençait tout juste à réaliser ce qui s'était passé. En perdant Sunshine, il avait perdu une partie de lui-même, sa moitié. Mais s'il continuait dans cette voie, il risquait de perdre beaucoup plus. Et de faire perdre beaucoup à ceux qu'il aimait. Evie, Antho, Abbey, Connor. Grace, Mathys, Nerea, Hope, Daisy, Harlow. Il ne pouvait pas.

Les larmes commencèrent à couler le long de ses joues. Il ne voulait pas pleurer devant sa grande sœur, mais c'était trop pour lui. Il ne savait même pas comment réussir à mener sa vie correctement sans Sunshine. Il n'avait jamais imaginé son avenir sans elle. « Elle... Elle est partie avec quelqu'un d'autre... » Il ne savait pas s'il était suffisamment clair, mais il n'arrivait pas à prononcer le prénom de la rouquine. « Comment je vais bien pouvoir faire sans elle... ? » Dans sa voix perçait le désespoir le plus total.

_________________


LOST IN LOVE
I swear when our lips touch, I can taste the next sixty years of my life ⊹ Because I could watch you for a single minute and find a thousand things that I love about you.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: just lay it all down on me ♦ kainoa Lun 6 Avr - 6:07

« Selon le médecin, tu n'as rien de grave. Ils vont te garder quand même sous observation à cause de ta blessure à la tête. » Evie se mordit la lèvre alors qu'elle resserrait doucement les doigts de son frère entre les siens. Elle n'osa pas lui dire qu'ils le garderaient sans doute un peu plus longtemps à l'hôpital afin de s'assurer qu'il n'allait pas tenter de recommencer une folie pareille, que ce n'était qu'un déplorable accident de voiture et non pas une tentative désespérée d'arrêter de souffrir. Evie ne voulait pas y croire, de toute façon, puisqu'elle connaissait suffisamment son frère pour savoir qu'il en avait vu d'autres et qu'il saurait traverser cette épreuve comme il avait su gérer toutes les autres. Si la jeune femme ignorait encore les raisons qui avaient poussé son frère à boire autant ce soir-là, elle ne doutait pas une seule seconde qu'elle l'apprendrait bientôt. Kainoa n'avait jamais été très doué pour lui cacher les choses et elle voyait dans le clair de ses yeux qu'il avait compris à quel point elle s'était inquiétée pour lui ce soir-là. Il avait ouvert les yeux, il lui avait même parlé, mais Evie n'était pas encore totalement convaincue qu'il allait bien et ce, malgré les explications supplémentaires du médecin qu'elle avait croisé dans le couloir et qui s'était occupé de son frère à son arrivée à l'hôpital. « Tu as une jambe cassée. Et ... Tu t'es fait mal à l'épaule. » ajouta-t-elle finalement en jetant un coup d'oeil au plâtre au bandage qu'il avait également à l'épaule.

Elle hocha doucement la tête lorsqu'il lui promit de ne pas recommencer, ferma les yeux alors que ses prunelles s'humidifiaient et menaçaient de libérer les larmes qu'elle avait tenté de contenir depuis le début. Blottie contre lui alors que le bras perfusé de son frère entourait ses épaules, Evie prit une grande respiration et finit par se redresser doucement pour le regarder et ne pas l'obliger à faire un effort physique trop important. « D'accord. » Il avait promis, il n'avait donc plus le droit de changer d'avis désormais et de toute façon, la nouvelle maman savait déjà qu'elle ne le laisserait jamais faire. Parce que Connor avait besoin de son parrain. Parce que Anthony, Abbey et elle avaient besoin de leur frère. Parce que ça allait finir par s'arranger et qu'il n'avait pas le droit de gâcher sa vie de cette façon alors qu'il avait mis tellement d'efforts afin de se rendre là où il en était en ce moment. Il n'avait pas le droit de tout foutre en l'air et la raison importait peu, au fond.

Lorsqu'elle vit couler les larmes sur les joues de son frère, Evie se mordit la lèvre et les essuya délicatement de son pouce en caressant tout doucement sa joue. La première phrase de son frère la fit froncer les sourcils et elle effleura doucement son bras pour l'inciter à poursuivre, même si elle savait déjà de qui il parlait. Bien sûr qu'il parlait de Sunshine. Kainoa et sa petite amie s'étaient disputés quelques mois auparavant et il n'avait pas besoin d'en dire tellement plus pour qu'elle comprenne que c'était bel et bien de la rousse dont il voulait parler. Toutefois, elle sentit son coeur se serrer en voyant son frère aussi démuni face au départ de la jeune femme. Si elle avait déjà vu Kainoa pleurer plusieurs fois, elle n'avait jamais ressenti une aussi grande détresse dans sa voix et elle dut prendre sur elle pour ne pas lui agripper les bras en le secouant et en lui hurlant qu'il valait bien mieux que ça et que sa stupide petite amie ne savait absolument pas ce qu'elle avait abandonné derrière elle. Evie s'était toujours relativement bien entendue avec la rouquine, mais désormais, elle allait définitivement prendre le parti de son frère. Elle était partie avec un autre, elle l'avait abandonné sans même lui expliquer. Délicatement, Evie pressa ses doigts sur l'avant-bras du jeune homme, planta son regard dans le sien. « Ça ira. Ce sera difficile au début, mais tu t'en sortiras très bien sans elle. Je suis là, moi. Et Connor. Et Antho' et Abbey. Tu ne seras pas tout seul, Kai'. » Tous ensemble, ils allaient bien pouvoir lui changer les idées et lui rappeler que la vie valait vraiment la peine d'être vécue, avec ou sans Sunshine.

« En parlant d'Abbey et d'Antho' ... Faudrait peut-être que je les appelle. Ou en tout cas, que je les mette au courant, non ... ? » demanda-t-elle doucement en caressant le bras de Kai' du bout des doigts. Evie se rappelait assez bien de la première et de la dernière fois qu'elle les avait laissés à l'écart et elle ne pouvait pas dire que c'était un souvenir particulièrement heureux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd


TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Colton Haynes.
TES CRÉDITS : Pigfarts is real + Anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Abbey - Hope - Spencer)
À venir : Faith - Lloyd - Fiona - Sameen.
RAGOTS PARTAGÉS : 5936
POINTS : 4850
ARRIVÉE À TENBY : 01/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (13.04.91)
CÔTÉ COEUR : Fiancé à Spencer, ils attendent un heureux événement.
PROFESSION : Astrophysicien.
REPUTATION : Vous croyez que c'est parce qu'elle est enceinte qu'ils sont pressés de se marier ? Ça m'a l'air un peu précipité, tout ça...


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: just lay it all down on me ♦ kainoa Lun 6 Avr - 18:58


« D’accord » se contenta de dire Kainoa quand Evie lui confirma qu’il resterait un peu de temps à l’hôpital. Il devait s’avouer que c’était effectivement ce qui lui faisait un peu peur, sa blessure à la tête. Mais apparemment, d’après le médecin, ce n’était pas vraiment important, il ne garderait pas de séquelles. Une jambe cassée plus quelque chose à l’épaule, d’après Evie. Il opina simplement de la tête, réussissant malgré le brouillard dans son cerveau à réaliser la chance qu’il avait. En prenant le volant, il n’avait jamais été dans son esprit de tenter de mettre fin à ses jours ou quoi que ce soit dans le genre. Certes, le désespoir le plus total l’avait submergé, c’était un fait que lui-même avait du mal à accepter. Mais il n’avait jamais songé à faire disparaître ses souffrances de cette manière. Il n’avait jamais eu d’idées dans ce genre, il n’était pas comme sa mère. Et même si l’avenir lui semblait flou désormais, il sentait confusément que ce n’était pas la fin du monde, ou que, du moins, avec le temps, beaucoup de temps, il finirait par le comprendre et l’accepter pleinement.

Il savait que sa grande soeur s’était fait un sang d’encre à son sujet, aussi lui avait-il fait la promesse qu’il ne recommencerait jamais. Il lui devait bien ça… De toute façon, il pouvait s’estimer heureux de n’avoir écopé que de ces blessures-là vu à quel point il avait fait l’idiot la veille - idiot étant un mot pour rester poli, sinon, c’était un autre qualificatif qui lui venait en tête. Lui qui avait tant horreur de l’abus de l’alcool d’habitude, lui qui était toujours raisonnable avec les verres qu’il prenait, il avait fini par se saouler comme un trou. Parce qu’il avait commis l’erreur de se montrer triste devant son père et que c’était le seul conseil que son géniteur avait trouvé à lui donner. L’ivresse pour oublier. Puis l’énorme bêtise de prendre le volant pour s’éloigner, comme s’il espérait mettre de la distance, non pas avec la ville, mais avec ses sentiments. Absolument brillant. Maintenant, Kainoa avait l’impression d’être devenu exactement comme lui, tout ce qu’il détestait, tout ce qu’il s’était promis de ne jamais devenir. Plus jamais. Il se sentait tellement minable, tellement pathétique qu’il se jura de trouver un autre moyen pour oublier. Tout, sauf ressembler à son père, merci bien. Et cette préoccupation lui rappeler autre chose, un autre grave problème qu’il avait causé et qu’il lui faudrait bien réparer. « Evie… J’avais pris la voiture de maman. Qu’est-ce qui est arrivé à la voiture de maman ? »

Il ne pourrait jamais cacher la vérité à sa soeur, il le savait bien. De toute façon, c’était stupide d’essayer de le faire, il n’en avait même pas l’intention. Alors il lui avoua d’une toute petite voix ce qui s’était passé. Le dire à haute voix, c’était comme rendre cette histoire plus réelle encore et il en prit un coup, comme il l’avait dit à Ana-Sofia, l’avant-veille. Ou était-ce… ? Il avait l’impression qu’un laps de temps infini s’était écoulé depuis. Il écouta ce que la jeune maman lui disait, sachant déjà pertinemment ce qu’elle en pensait. Il pouvait lire en elle comme dans un livre ouvert et il savait aussi qu’elle dirait qu’il valait mieux que ça. Elle avait beaucoup d’estime pour ses cadets, alors c’était normal. Il eut l’impression qu’elle se retenait d’insulter Sunshine et à la place, elle essuya les larmes qui coulaient le long des joues de son petit frère, pressant les doigts sur son avant-bras, pour le réconforter avec sa présence. Elle lui assura qu’ils étaient tous là. Et lui, il essayait juste d’arrêter de pleurer. « Oui, je sais. Merci. » Il le savait, qu’il avait de la chance d’être bien entouré. Il n’était pas seul au monde, ce qui aurait sans doute été la pire des choses après une rupture pareille. « J’aurais voulu qu’elle soit là aussi » souffla-t-il simplement, comme une évidence, alors qu’il baissait les yeux. Il n’avait qu’à considérer l’exemple d’Evie, qui avait rompu avec son amour de jeunesse et qui maintenant savourait le bonheur avec sa nouvelle petite famille, pour voir qu’on pouvait avancer. Mais réussirait-il à le faire aussi bien qu’elle ? Réussirait-il à trouver un jour la même chose qu’elle ? Il n’avait même plus le sentiment de le mériter. « Comment on fait, Evie ? »

Il laissa à nouveau ses yeux errer vers le plafond. Heureusement que c’était elle, sinon il aurait eu honte de se trouver dans cet état. « Oui, dis-leur. Abbey va rappliquer et qui sait… Peut-être qu’Antho va se ramener avec une fille à me présenter. » Cette dernière phrase lui arracha un léger sourire. Il n’avait pas la moindre envie de rencontrer une fille, mais il connaissait d’avance les remèdes préconisés par son petit frère.

_________________


LOST IN LOVE
I swear when our lips touch, I can taste the next sixty years of my life ⊹ Because I could watch you for a single minute and find a thousand things that I love about you.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: just lay it all down on me ♦ kainoa Sam 16 Mai - 2:57

Lorsqu'elle avait appris que son frère se trouvait à l'hôpital, lorsqu'elle avait parlé au médecin qui lui avait téléphoné cette nuit-là, Evie avait eu peur, tellement peur. Elle avait senti au fil de ces dernières semaines que la fratrie Baxter n'était plus tout à fait ce qu'elle avait été autrefois, mais l'idée de perdre ne serait-ce qu'un seul d'entre eux lui était insupportable. Elle ne put d'ailleurs s'empêcher de lever les yeux au ciel en pinçant doucement le bras de son frère lorsque ce dernier se mit à paniquer en se rappelant de la voiture qu'il avait empruntée et qu'il avait certainement bousillée. « Idiot ! » lâcha-t-elle sans parvenir à retenir son exclamation, sérieuse alors qu'elle plongeait son regard dans celui de son frère et qu'elle attrapait délicatement sa main. « On s'en fout de la voiture de maman ! C'est qu'une bagnole. Pense pas à ça, ok ? J'essaierai de la réparer. » promit-elle néanmoins afin de le rassurer, persuadée que Kainoa ne laisserait pas tomber aussi aisément. Elle pouvait comprendre le désespoir qui l'accablait à l'idée d'avoir abîmé la voiture de leur mère étant donné que la fratrie Baxter avait appris tout petits à faire attention à leurs affaires parce qu'ils n'avaient pas les moyens d'en acheter d'autres, mais Evie devait admettre que l'état du véhicule lui importait peu maintenant qu'elle avait son frère sain et sauf devant les yeux. « L'important, c'est que toi, tu ailles bien. » ajouta-t-elle finalement en serrant doucement sa main. La santé de son frère était tellement plus importante que tout ce qu'il pouvait bien détruire au point de vue matériel.

Elle détestait le voir aussi triste et elle ferma les yeux quelques secondes en emprisonnant ses doigts entre les siens. Ce qu'il vivait en ce moment, Evie savait à quel point c'était déstabilisant et elle savait aussi comment il pouvait se sentir. Abattu, inconsolable, pitoyable, même. Pourtant, la mécanicienne savait pertinemment que son frère allait s'en sortir et qu'il n'était pas méprisable comme il semblait le croire. « Je sais que tu voudrais qu'elle soit là. Mais tu mérites tellement mieux que ça, Kai ... La douleur va s'apaiser avec le temps, je te le promets. » Et puis, son frère lui posa une question qui la laissa sans voix pendant quelques secondes. Comment on faisait pour oublier, pour passer à autre chose, pour ne plus avoir ce vide énorme qui remplaçait peu à peu cet amour fou qu'on avait porté à l'être aimé. « Tu sais bien qu'il n'y a pas de recette miracle, je te la donnerais sinon. Mais ça ira, tu verras. » ajouta-t-elle avec un petit sourire afin de calmer les appréhensions de son frère. Elle avait réussi, des années auparavant, et elle avait même refait sa vie; il y parviendrait lui aussi.

Evie ne put s'empêcher de sourire lorsque Kainoa parla d'une fille que pourrait certainement lui présenter Anthony, vint déposer un baiser doux sur son front avant de récupérer son téléphone dans la poche arrière de son jeans. Rapidement, elle informa Abbey et Anthony de la situation par textos et finit par reporter toute son attention sur son frère.

« J'ai dit à Abbey que tu avais besoin de te reposer et que tu allais bien, mais je pense quand même qu'elle va débarquer. » expliqua-t-elle doucement avec un petit sourire amusé aux lèvres. Elle ne pourrait jamais empêcher sa cadette de venir vérifier d'elle-même l'état de santé de son grand frère puisqu'elle connaissait trop bien sa soeur pour savoir qu'elle agissait exactement de la même façon qu'aurait pu le faire Evie si les rôles avaient été inversés. Lorsqu'il était question de sa famille, l'aînée Baxter réagissait parfois un peu trop férocement afin de protéger ceux et celle avec qui elle avait grandi, quitte à délaisser tout ce qui n'était pas aussi important au moment présent. Évidemment, elle n'avait reçu aucune réponse d'Anthony et elle préféra ne pas le spécifier, convaincue que leur dispute n'allait qu'attrister Kainoa davantage. « Repose-toi. Je vais rester un peu. » murmura-t-elle doucement, bien décidée à ne pas quitter tout de suite la chambre d'hôpital, pas jusqu'à ce qu'il se soit rendormi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd


TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Colton Haynes.
TES CRÉDITS : Pigfarts is real + Anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Abbey - Hope - Spencer)
À venir : Faith - Lloyd - Fiona - Sameen.
RAGOTS PARTAGÉS : 5936
POINTS : 4850
ARRIVÉE À TENBY : 01/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (13.04.91)
CÔTÉ COEUR : Fiancé à Spencer, ils attendent un heureux événement.
PROFESSION : Astrophysicien.
REPUTATION : Vous croyez que c'est parce qu'elle est enceinte qu'ils sont pressés de se marier ? Ça m'a l'air un peu précipité, tout ça...


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: just lay it all down on me ♦ kainoa Sam 16 Mai - 13:47


Kainoa n’avait aucun souvenir de ce qui s’était passé après le choc. Avant, c’était déjà flou, alors après… Inutile d’en parler. Seulement, quelque chose le tracassait. Ce n’était pas un détail à ses yeux. Il avait emprunté la voiture de sa mère. Dans quel état l’avait-il laissée ? Il ne put s’empêcher de poser la question à sa grande soeur, mais il savait d’emblée quelle réaction elle aurait. Evie leva les yeux au ciel, le traita d’idiot et attrapa délicatement sa main. Il garda les yeux fixés sur elle, l’écoutant affirmer que ce n’était pas important, qu’il ne fallait pas qu’il y pense. Ok, clairement, ça voulait dire qu’il l’avait pas mal amochée… Ou alors Evie se désintéressait tellement du sort de cette bagnole qu’elle n’avait pas pris la peine de vérifier son état. Oh, il la comprenait. Si son frère ou l’une de ses soeurs était à l’hôpital, le dernier de ses soucis serait bien d’ordre matériel. Kainoa hocha la tête en signe d’approbation, quelque peu rassuré d’avoir une soeur mécanicienne. Mais si la voiture était foutue… Mécano ou pas, elle resterait foutue. Et sa mère lui en voudrait sûrement. Pas tout de suite, pas si elle apprenait ce qui s’était vraiment passé. Mais après, avec le temps, quand sa maladie l’aurait plongée au plus bas, dans les périodes où elle n’était plus que l’ombre d’elle-même. Le jeune homme s’efforça de chasser cette pensée. Son aînée allait être à deux doigts de piquer une crise s’il continuait à s’attarder sur ce qui était secondaire. Soit. Il creusa son esprit pendant quelques secondes, mais aucun mot approprié ne lui venait en tête. « Merci. » C’était sans doute ce qu’il avait de mieux à dire. « Je sais pas ce que je ferai sans toi. » C’était tellement sincère. « Je suis plus un petit garçon et je suis plus censé compter sur toi, d’autant plus que t’as une famille… Mais… Je suis content que tu sois venu. » Il avait tellement besoin de se sentir soutenu, épaulé, écouté. Et en même temps, il se sentait égoïste. Connor était peut-être en train de pleurer sa maman à l’heure qu’il était. Désolé, p’tit mec, tonton a fait le con.

Evie lui souffla qu’il méritait mieux. Oui, il était certain qu’il entendrait ça dans les jours à venir. Mais il aurait voulu en être persuadé. C’était dur. Elle lui promit que la douleur s’apaiserait avec le temps. « D’accord. » Il aurait voulu en être persuadé aussi, mais il avait un doute. Un doute persistant. Seulement, Kainoa ne voulait pas faire de peine à la brunette, aussi décida-t-il de ne rien ajouter. Ça n’en valait pas le coup. De toute manière, elle lisait probablement en lui comme dans un livre ouvert… « J’veux plus tomber amoureux » avoua-t-il finalement, l’air piteux. Plus jamais. Il le savait, que des tas de personnes avaient dit ça et étaient finalement heureuses en ménage. Seulement, il avait du mal à croire que ça pourrait lui arriver, à lui aussi. Du mal à se projeter dans un futur aussi prometteur. Elle lui répétait que ça irait. C’était tout ce qu’il voulait. Rapidement, Evie informa également Anthony et Abbey de ce qui s’était passé. Quelle honte ! Il était censé leur montrer l’exemple… Abbey était sa cadette, Anthony était celui qui sortait de cure. Et voilà où lui, il en était. Pathétique. Désespérant. « Oh, elle peut débarquer. Je vais lui faire un câlin, comme je peux. Je voudrais juste… Qu’elle pleure pas.  Je veux pas la faire pleurer. Mais j’imagine que ce sera dur. » L’aînée de la fratrie semblait bien décidée à rester là un petit moment, ce qui amusait un peu Kainoa. Et en même temps, quelqu’un d’autre avait besoin d’elle. « Oui. T’es pas obligée, tu sais… Le champion te réclame sans doute. » Il caressa sa main, comme pour lui montrer que ça irait, même si c’était faux.

_________________


LOST IN LOVE
I swear when our lips touch, I can taste the next sixty years of my life ⊹ Because I could watch you for a single minute and find a thousand things that I love about you.


:
 


Dernière édition par Kainoa Baxter le Jeu 11 Juin - 4:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: just lay it all down on me ♦ kainoa Jeu 11 Juin - 4:17

« Bien sûr que j'ai une famille. Mais tu en fais partie. » Ce n'était pas parce qu'elle avait quelqu'un dans sa vie et un bébé avec lui qu'elle oubliait ses frères et sa petite soeur. Kainoa, Anthony et Abbey feraient toujours partie de sa famille et elle s'inquiéterait toujours pour eux, même s'ils avaient grandi, au même titre qu'elle s'inquiéterait pour son fils lorsqu'elle devrait le laisser pour la première fois à la garderie ou lorsqu'il aurait sa première journée d'école. Evie se connaissait suffisamment pour savoir qu'elle serait une maman poule avec son petit homme lorsque ce dernier pourrait enfin marcher et courir tout seul puisqu'elle angoissait déjà pour la remise de diplôme de Kainoa, pour la santé d'Anthony et pour toutes les responsabilités que devait assumer presque seule sa petite soeur. Elle essayait de l'aider de son mieux, mais elle devait déjà gérer beaucoup de choses de son côté avec la naissance de Connor et tout ce que cette arrivée pouvait bien signifier. Fatiguée depuis des mois déjà, la nouvelle maman n'avait pas pu se montrer à la hauteur avec ses propres parents et elle n'était pas certaine non plus de l'avoir été avec ses deux frères et sa petite soeur. C'était difficile pour elle de se dire qu'elle avait réussi là où ses parents avaient échoué puisqu'Anthony ne lui adressait plus la parole, que leur mère avait essayé de se suicider et que Kainoa se retrouvait lui aussi dans cette chambre d'hôpital aux murs blancs et impersonnels. Elle aurait voulu le ramener à la maison, le serrer fort dans ses bras, le surveiller et lui préparer de bonnes choses à manger comme elle le faisait pour Lonán lorsqu'il revenait de travailler, mais elle savait qu'il devrait rester ici un petit moment encore.

Elle ferma les yeux quelques secondes lorsqu'elle comprit qu'il ne croyait absolument aucun des mots qu'elle venait tout juste de prononcer. Elle connaissait suffisamment son frère pour savoir qu'il s'était investi dans sa relation avec Sunshine, qu'il aurait aimé que ça dure pour de bon, mais elle savait aussi à quel point il était adorable et intelligent. Il finirait certainement par rencontrer celle avec qui il passerait le reste de sa vie, celle qu'il aimerait tout autant sinon plus que Sunshine, celle qui l'aimerait en retour aussi intensément qu'il pourrait l'aimer. Il méritait, tout comme Anthony et Abbey, d'avoir une personne merveilleuse à ses côtés et elle était persuadée que son frère ferait un excellent papa plus tard, lorsqu'il aurait enfin trouvé la femme qui le ferait suffisamment vibrer pour qu'il puisse envisager de fonder une famille avec elle. Evie fronça les sourcils lorsque son téléphone se mit à vibrer, prit quelques secondes pour lire le message de sa cadette avant de serrer doucement la main de son frère dans la sienne.

« Abbey fait dire qu'elle pense fort à toi. Qu'elle va te laisser te reposer cette nuit et venir te voir demain. »

Evie préféra taire le fait que sa soeur lui demandait de l'appeler dès qu'elle sortirait de l'hôpital afin de tout lui expliquer, d'autant plus qu'elle lui donnait l'impression d'être une véritable petite boule de nerfs de l'autre côté du téléphone. La nouvelle maman se promit de l'appeler rapidement afin de la rassurer sur l'état de santé de Kainoa, mais se rapprocha un peu de son frère en posant doucement une main sur la sienne pour l'inciter à se reposer, à dormir même. « Tu sais qu'il a aussi un papa, cet enfant-là, hein ? » fit-elle doucement, légèrement amusée par les propos de Kainoa. Elle se pencha un peu pour déposer un baiser sur son front, caressa délicatement le dos de sa main afin de lui offrir un tempo pour retrouver le sommeil. « Je t'aime, Kai. N'en doute jamais, ok ... ? » Cette fois, sa phrase n'était qu'un simple murmure et elle ne savait même pas si son frère l'avait entendue ou s'il avait déjà sombré dans les bras de Morphée.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: just lay it all down on me ♦ kainoa

Revenir en haut Aller en bas

just lay it all down on me ♦ kainoa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-