AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Little sister ♥ Rachael & Savannah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller


TON PSEUDO : cam'tagada
TES DOUBLES : Shea H. Taylor
TON AVATAR : Yvonne Strahovski
TES CRÉDITS : avatar by Weedy ♥
TA DISPONIBILITE RP : En recherche de RP :) N'hésitez pas à me MPotter !

RAGOTS PARTAGÉS : 4044
POINTS : 228
ARRIVÉE À TENBY : 14/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ans (1er Mai)
CÔTÉ COEUR : Célibataire
PROFESSION : Chirurgienne
REPUTATION : C’est la fille ainée des Cartwright, celle qui suit Liam et l’a aidé à prendre soin de leurs frères et sœurs. C’est une jeune femme brillante, elle est résidente en chirurgie à Swansea ! Et elle a eu une petite fille récemment, seulement… Vous savez sans doute qu’elle s’est séparée de son fiancé, récemment. Oui, Aldaric Daire. Le psychologue.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Little sister ♥ Rachael & Savannah Mar 13 Jan - 13:43

Rachael & Savannah
A new Baby in Cartwright's family

« Hop hop hop, ça se mange pas ça miss » Amélia venait de prendre une tasse de café vide sur la table et la mettait à sa bouche. Son réflexe de préhension était au point, aucun doute là dessus ! Je reposai la tasse sur la table, qui était pleine de bave maintenant. Avec un nouveau-né à la maison on apprenait rapidement à voir ses vêtements et toute sorte d'objets du quotidien être enduits de bave régulièrement.

La petite venait de terminer une sieste qui m'avait permis de me reposer une heure et de faire un cake ensuite pour accueillir ma petite sœur à la maison. Depuis trois semaines je me démenai pour dormir en même temps que ma fille et pouvoir ainsi me reposer. Pas facile quand elle se réveillait à 5 heures du matin pour réclamer à manger à sa chère maman. Je me demandais rapidement si j'étais comme elle lorsque j'étais petite, seulement les parents Cartwright étaient dans je ne sais quel pays coupé de réseau, certainement à amasser de l'argent auprès d'investisseurs fortunés. Donc je ne pouvais pas contacter maman pour le savoir, même si elle m'avait dit que ma fille était mon portrait craché quand elle était venue la semaine suivant mon accouchement. Je devais m'avouer chanceuse qu'ils aient été en Allemagne et aient pu faire un crochet par la maternité pour rencontrer leur petite fille.

La sonnerie de la porte d'entrée retentit dans l'appartement. Un de ces jours il faudrait à tout prix que je change ce son strident en mélodie douce et apaisante parce ni Amélia, ni moi, n'y survivront encore bien longtemps. En parlant du loup... la petite Amy se mit à geindre dans mes bras. Je la bâillonnai grâce à la tutute magique – je devrais vivement penser à remercier l'inventer parce que ça simplifie drôlement la vie.

C'était bien Rachael qui attendait derrière la porte. « Hé salut Rachael ! Allez entre ! » Je m'écartai de l'entrée pour qu'elle puisse passer la porte. « Dis bonjour à tata Chacha ! » fis-je en agitant la main d'Amy comme si elle disait bonjour à Rachael.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Little sister ♥ Rachael & Savannah Ven 16 Jan - 22:59




Little sister needs her big sis'.
Rachael était prête pour partir. Elle allait passer l'après midi chez sa grande soeur. La plus grande de toutes, Nana. Elle n'était pas très proche d'elle mais depuis quelques temps, elle l'était un peu plus. Tout d'abord, Savannah l'aidait à apprendre des mots de médecine pour pouvoir tromper leurs parents. Ils croyaient sincèrement qu'elle s'était inscrite en école de médecine alors qu'elle étudiait la photographie. Qu'est ce qu'ils pouvaient être stupide parfois. Elle préférait cependant les tromper le temps d'avoir son diplôme avant de leur avouer qu'elle serait photographe. Ils seraient outrés, lui couperait surement les vivres mais bon, elle préférait ça plutôt que d'étudier quelque chose qui ne la passionnait pas. Les jeunes femmes s'étaient aussi rapprochées avec la naissance de la petite Amélia. Il fallait dire aussi que c'était un petit ange et que Chael' adorait les bébés Cartwright. Oui, les autres elle n'en était pas spécialement fan mais les bébés Cartwright étaient les plus beaux et elle les aimait plus que tout, normal, étant donné qu'ils étaient de son sang.

Elle était sur le point de partir lorsque Lullaby lui dit qu'il fallait qu'elle l'emmène à un court de danse. Elle lui dit de demander à Matty mais à la réaction de la petite, elle changea d'avis. Finalement, Lullaby avait surement quelque chose à lui demander. « Tu peux tout simplement me le demander tu sais Lully. Allez viens, je t'emmène et tu me diras ce qui se passe. » Lullaby lui avait expliqué son problème de garçons tandis qu'elles étaient sur le chemin de son cours de danse. Chael' sourit. Sa petite soeur était encore petite pour penser à ça mais elle savait que ce n'était pas non plus facile à cet âge là, étant passée par là il n'y avait pas si longtemps. Elle lui dit qu'elle avait bien le temps de trouver quelqu'un et qu'elle était très jolie alors elle ne s'en faisait pas pour elle, bien qu'elle lui disait d'être prudente. Tous les garçons n'étaient pas gentils avec les filles. Elles parlèrent un petit moment avant que Lullaby aille à son cours. Elle étreignit sa soeur, lui disant par contre qu'elle ne pourrait peut être pas venir la chercher.

Elle se dirigea alors vers chez Nana. Elle y arriva rapidement, prenant le soin de bien se garer. Elle sonna, se disant après réflexion qu'elle aurait du penser plutôt à frapper. Ca aurait été moins fort pour la petite qui dormait peut être.  « Hé salut Rachael ! Allez entre ! » Elle rentra alors sans se faire prier.  « Hey Nana. » Elle regarda Savannah agiter la main de sa fille et elle ne pu que sourire. « Dis bonjour à tata Chacha ! » Elle se pencha sur la petite comme pour mieux la voir. « Hello beauté. Tu sais que tu es belle. Oh oui que tu es belle. » Rachael était gaga de sa nièce. Elle était d'ailleurs gaga de tous les petits Cartwright qui étaient nés. Elle les aimait tous autant qu'ils étaient, comme si c'était ses propres enfants. Elle les aimaient tellement qu'à chaque fois qu'elle les voyait ou pensait à eux, elle avait un long sourire qui s'étalait sur son visage. Si elle était autant admirative, c'était aussi parce que la famille était la valeur qu'elle prônait le plus au monde. Sans elle, elle ne savait pas qui elle serait et elle voulait s'assurer que tous les futurs membres de la famille Cartwright si sentent aussi bien qu'elle s'y sentait. Évidemment, ça n'allait pas être facile. Passer après tant d'autres était compliquer. On veut briller par soi même et ne pas être le frère, la soeur ou l'enfant, la nièce, le neveu de... Elle savait très bien que son frère se sentait parfois étouffé par cet atmosphère mais elle espérait vraiment que les autres pourraient l'apprécier à sa juste valeur. Aller vers la personne que l'on a besoin, aller se blottir dans les bras d'une autre lorsque l'on ressentait. C'était ce qu'elle aimait le plus. Elle pouvait aller vers n'importe qui même si elle savait qu'au final, tout le monde était plus ou moins au courant. C'était comme ça que ça se passait dans les grandes familles. Il était difficile d'avoir un secret mais on finissait par s'y habiter.

Elle regarda encore un instant sa nièce, puis lui donna un baiser sur le front avant de continuer son chemin dans l'appartement de sa soeur. « Alors comment vas tu? Pas trop fatiguée avec la petite?

© charney

Revenir en haut Aller en bas
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller


TON PSEUDO : cam'tagada
TES DOUBLES : Shea H. Taylor
TON AVATAR : Yvonne Strahovski
TES CRÉDITS : avatar by Weedy ♥
TA DISPONIBILITE RP : En recherche de RP :) N'hésitez pas à me MPotter !

RAGOTS PARTAGÉS : 4044
POINTS : 228
ARRIVÉE À TENBY : 14/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ans (1er Mai)
CÔTÉ COEUR : Célibataire
PROFESSION : Chirurgienne
REPUTATION : C’est la fille ainée des Cartwright, celle qui suit Liam et l’a aidé à prendre soin de leurs frères et sœurs. C’est une jeune femme brillante, elle est résidente en chirurgie à Swansea ! Et elle a eu une petite fille récemment, seulement… Vous savez sans doute qu’elle s’est séparée de son fiancé, récemment. Oui, Aldaric Daire. Le psychologue.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Little sister ♥ Rachael & Savannah Sam 24 Jan - 20:44

« Hey Nana. » Ce surnom me fit sourire. Chael' était la seule à m'appeler Nana... Nate et Lullaby étaient passés par ce surnom aussi, mais à présent ils faisaient comme tout le monde et m'appelaient Savie, ou Savannah quand ils étaient en colère contre moi pour X ou Y raisons. Les petits ne savaient pas prononcer toutes les lettres et syllabes en même temps, de ce fait c'était vraiment hilarant de voir ce qui en découlait. Pendant un temps j'avais appelé mon grand-frère « Lam » après être passée par le diminutif « Am ».

Amélia se blottit au creux de mon bras en faisant un gargouillement qui me montrait qu'elle était contente de voir sa tata. Ou du moins c'est le son que j'associais à son bonheur. Communiquer avec son bébé peut parfois s'avérer difficile, on croit que tel son veut dire « j'ai faim », ou qu'un autre veut dire « je veux ma maman » alors qu'en fait on a tout faux... Mais depuis trois semaines je m'attelai à pourvoir à tout ses besoins, et je n'avais pas fait trop de gaffes pour le moment. Notez le « pour le moment »... Je déposai un baiser sur la joue de Rachael, même si j'aurais préféré l'enlacer pour lui montrer combien j'étais heureuse qu'elle soit venue me voir. Nous n'étions pas très proches c'est vrai, cependant depuis quelques temps notre relation se renforçait à vitesse grand V. « Hello beauté. Tu sais que tu es belle. Oh oui que tu es belle. » Elles étaient trop mignonnes toutes les deux. « Tu veux la prendre ? Elle vient de se réveiller, je devrais la nourrir dans une heure et demie à peu près. » fis-je en lui tendant sa nièce. Et voilà, dès qu'elle entrait je lui refilais le bébé. Pour quel type de maman allait-elle me prendre ? Enfin elle savait que j'adorais ma fille. Amélia et moi avions rapidement pris nos marques toutes les deux, sans que la présence d'Aldaric ne soit nécessaire 24 heures sur 24, sept jours sur sept. « Avec Matthy' vous allez créer le fanclub des bébés Cartwright non ? » demandais-je en plaisantant, mais avec une idée derrière la tête.

« Viens t'asseoir sur le canapé. Qu'est-ce que je t'offre à boire ? » Nous nous avancames dans la maison, heureusement rangée grâce à l'intervention express de Neelah. « Alors comment vas tu? Pas trop fatiguée avec la petite? » Un soupir m'échappa. Bien sur que j'étais fatiguée. Bien sur que j'avais ce qu'on appelait le « baby blues ». Bien sur que je pensais sans cesse que ce bébé était également celui d'Aldaric et que je devrais finir par me séparer d'Amélia quelques heures par semaine pour qu'il fasse aussi son job de père. Néanmoins chaque jour apportait son lot de joies. « Disons que... heureusement que la famille est là. Sans Neelah, tu serais entrée dans une maison bordélique ! C'est une vraie fée du logis, j'te jure ! J'essaie de positiver. Après tout, j'ai une belle petite fille, en bonne santé, qui a un parrain et une marraine complètement gaga d'elle. Je n'aurais pas pu rever mieux pour elle. » J'ai un sourire nostalgique, et j'espère bien que le mot « marraine » atisera sa curiosité. A vrai dire, j'ai mit un moment à me décider, je ne pourrais pas dire le contraire. Toutefois le temps m'a permis de me rendre compte que je faisais le bon choix. « Et toi miss, ça se passe bien tes cours ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Little sister ♥ Rachael & Savannah Jeu 5 Fév - 14:51




Little sister needs her big sis'.

« Tu veux la prendre ? Elle vient de se réveiller, je devrais la nourrir dans une heure et demie à peu près. » Rachael prit avec plaisir sa nièce dans les bras. Elle la regardait toujours aussi attendrie et amoureuse de cette nouvelle petite bouille qui faisait désormais partie de la famille. « « Oh. T'es vraiment mignonne toi. Embête bien maman la nuit.» Elle sourit à grandes dents pour embêter sa sœur. Elle espérait au contraire qu’Amélia n’était pas trop turbulente la nuit et qu’elle pouvait se reposer. L’avantage d’être seulement la tantine était qu’elle, elle pouvait dormir la nuit sans avoir à se réveiller à cause des pleurs. « Avec Matthy' vous allez créer le fanclub des bébés Cartwright non ? » Elle regardait la petite puis souleva la tête pour voir sa sœur bien qu’indirectement, elle regardait toujours Amelia. Non seulement, elle avait peur de la laisser tomber mais en plus, elle la trouvait tellement jolie. Elle n’était peut-être pas très objective étant donné que c’était sa nièce mais elle ne pouvait pas s’empêcher de trouver que c’était un beau bébé. Les bébés Cartwright étaient les plus beaux du monde, objectivement parlant ce coup ci. Chael’ se demandait si ses enfants seraient aussi beaux que ceux de son frère et de sa sœur. Elle avait encore le temps d’y penser mais elle espérait vraiment qu’ils le seraient. Elle souriait à la réflexion de sa sœur. Le fanclub des bébés Cartwright. C’est une bonne idée. Indirectement, il existait déjà dans leur cœur mais le créer pourrait être pas mal. Après tout, ils comment à y avoir presque autant de petits que de frères et sœurs de la première génération. « Oh ça serait une idée. Tu sais, je suis sure que l'on ferrait fureur. Ils sont tellement adorables tous. » Elle continuait de sourire, posant un baiser sur le front de la petite. Elle était adorable, ne l’ayant jamais trop entendu pleurer. C’était parce que c’était Chael’ c’était pour ça très certainement.


« Viens t'asseoir sur le canapé. Qu'est-ce que je t'offre à boire ? » Elle ne se fit pas prier, s’asseyant avec la petite dans les bras. Par chance effectivement, Neelah était venue avant et elle pouvait s’assoir sur le canapé. « Je peux bien un jus d'orange stp. » Rachael n’était pas trop difficile niveau boisson, elle buvait de tout, hormis du thé. Boire de l’eau chaude était pour elle un concept totalement étrange et donnait un très mauvais goût. Savannah lui tendit un verre tandis qu’elle buvait quelques gorgées. « Disons que... heureusement que la famille est là. Sans Neelah, tu serais entrée dans une maison bordélique ! C'est une vraie fée du logis, j'te jure ! J'essaie de positiver. Après tout, j'ai une belle petite fille, en bonne santé, qui a un parrain et une marraine complètement gaga d'elle. Je n'aurais pas pu rêver mieux pour elle. » Elle souriait de nouveau, posant le regard sur Amelia qui était si paisible. Elle avait ouvert les yeux et Rachael ne pouvait s’empêcher de lui faire des petites grimaces. « Ah Neelah, c’est sure que c’est une vraie fée. Elle aurait pu rester d'ailleurs, j’aurais été contente de la voir. » Elle se souvint avoir entendu que sa sœur avait parlé du parrain et de la marraine de la petite. Matthy avait dès le début été choisi comme parrain mais ils ignoraient encore l’identité de la marraine. Elle reposa son regard sur sa sœur. « Au fait, tu as choisis qui comme marraine?» Elle regarda Savie qui eu un petit air de malice. Elle la savait plus proche de Neelah qu'elles ne l'étaient toutes les deux et elle aurait trouvé ça plus logique qu'elle soit la marraine. D'ailleurs, elle ne s'attendait vraiment pas à ce qu'elle lui propose à elle. Certes, elle était gaga de la petite mais de là à lui proposer, elle trouvait que c'était un grand pas. Bien sur qu'elle la choierait et qu'elle serait toujours là pour elle mais elle fut étonnée. Elle aurait presque manqué d'en faire tomber la petite sur ses genoux mais elle la garda bien au creux de ses bras, la rapprochant encore un peu plus d’elle. « Moi? Je suis la marraine? Tu es sûre?» Ses yeux pétillaient d'espoir. Elle aimait tellement les petits Cartwright qu’elle ne pouvait qu’être contente d’être de nouveau marraine. Elle l’était déjà de Lou, la fille de Liam et elle prenait son rôle très au sérieux.

Savannah avait changé de conversation alors qu’elle restait toujours en train de penser au fait qu’elle était marraine enfin lorsqu’elle lui aurait confirmé. « Et toi miss, ça se passe bien tes cours ? » Elle sourit. Parler de ses cours, elle aimait ça. Elle les adorait tellement et était d’ailleurs reconnaissante à sa sœur de lui permettre de tromper ses parents. Elle pouvait parler de ses cours de photographie pendant des heures et des heures. Expliquer, pourquoi elle avait pensé à ça et pourquoi elle avait fait la photo ou son expo d’une telle manière. Elle aimait ça, c’était certain. « Ca se passe bien. J'ai un nouveau projet qui est super. Je dois trouver comment créer une ambiance des temps anciens sans pour autant faire trop cliché, enfin je suis pressée de commencer ce projet. C'est une grosse partie de ma note finale mais ça sera super. Enfin avec mon projet à côté pour mon exam final, ce ne va pas être facile mais bon, je vais y arriver, j'y crois. » Elle sourit, prenant une autre gorgée de jus d’orange. « Encore merci de m’aider à tromper les parents pour pouvoir continuer à faire de la photo. » Depuis le début de l’année scolaire, Savannah aidait sa sœur. Elles n’étaient pas très proches depuis longtemps mais le fait qu’elle l’aide à apprendre quelques mots et techniques de santé avait grandement amélioré leur relation. En plus, Rachael retenait plutôt vite les termes même si il y en avait encore trois ou quatre qu’elle était incapable de prononcer alors que ce n’était pas les plus durs. Comme quoi, parfois elle retient ce qui est difficile plutôt que ce qui est facile.

© charney

Revenir en haut Aller en bas
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller


TON PSEUDO : cam'tagada
TES DOUBLES : Shea H. Taylor
TON AVATAR : Yvonne Strahovski
TES CRÉDITS : avatar by Weedy ♥
TA DISPONIBILITE RP : En recherche de RP :) N'hésitez pas à me MPotter !

RAGOTS PARTAGÉS : 4044
POINTS : 228
ARRIVÉE À TENBY : 14/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ans (1er Mai)
CÔTÉ COEUR : Célibataire
PROFESSION : Chirurgienne
REPUTATION : C’est la fille ainée des Cartwright, celle qui suit Liam et l’a aidé à prendre soin de leurs frères et sœurs. C’est une jeune femme brillante, elle est résidente en chirurgie à Swansea ! Et elle a eu une petite fille récemment, seulement… Vous savez sans doute qu’elle s’est séparée de son fiancé, récemment. Oui, Aldaric Daire. Le psychologue.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Little sister ♥ Rachael & Savannah Mer 18 Fév - 21:33

Est-ce que ma petite sœur était en train de comploter avec ma fille pour m’empêcher de dormir la nuit ? Ça en avait tout l'air ! « Hé ne lui donne pas de mauvaises idées toi ! Quand tu étais bébé, tes nuits tu ne les as faites que très tard alors je préfère qu'elle ne suive pas ce conseil là miss. Dis lui plutôt... de dormir de 20h à 8 heures du matin, sans se réveiller entre deux. Ça c'est un bon conseil ! » revendiquais-je. Rachael avait été le premier bébé pour lequel j'avais eu l'impression de faire les choses « bien » en l'absence de papa et maman. Liam m'expliquait comment la porter, la changer, lui donner son bain sans la faire tomber, … j'étais devenue incollable ! En revanche j'avais fait glisser Matthew dans la baignoire une fois, parce que j'avais oublié de glisser une serviette mouillée au dessous de lui pour le maintenir hors de l'eau. Je n'ai plus jamais fait cette erreur. Et au final Matthew s'en était sorti indemne, je l'avais immédiatement sorti de l'eau ! Bon d'accord, c'est peut-être là que le neurone « désintoxication à la pizza » s'était barré. Je posai délicatement la petite dans les bras de sa tata. « Que veux tu, les Cartwright pourraient tous être des mannequins ! » dis-je d'un ton hautain mais non dénué d'humour. Rachael savait bien que je n'étais pas le genre de femme à me la péter comme ça, juste parce que je venais d'une famille aisée et que j'avais « réussi » dans la vie. La réussite est une notion assez abstraite cependant.

Je retournai vers la cuisine afin de prendre une bouteille de jus d'orange et le cake aux pépites de chocolat que j'avais fait une heure plus tôt, pendant qu'Amy dormait à poings fermés. « Madame est servie ! Je peux la reprendre pour que tu boives et que tu manges si tu veux, ou on peut la mettre dans le landau. » proposai-je avec un grand sourire. Je m'assis à coté d'elle en regrettant de ne pas avoir d'appareil photo à portée de main. Afin de faire des photographies que l'on pourrait mettre dans l'album photo, à feuilleter plus tard. Amélia serait très heureuse de voir combien elle était choyée à ce moment là. Je me demandais si Matthy avait imprimé les photos de la petite et de lui en plusieurs fois pour faire enrager sa sœur, en les affichant partout dans la maison familiale.

C'était drôle de voir Rachael s'occuper de ma fille comme ça, lui faire des grimaces horriblement marrantes et... mignonnes. Maintenant qu'elle était là j'avais de bonnes raisons de faire des grimaces, de sautiller partout en dansant, de chanter des chansons dont j'inventais les paroles au fur et à mesure... sous prétexte que c'était pour la faire rire. Les bébés adoraient voir les adultes faire n'importe quoi. « Neelah avait une visite je pense... et comme c'est elle qui m'a trouvé ce bijou, je me suis dit qu'il valait mieux la laisser faire son job ! » dis-je d'un ton léger en montrant la maison. Une véritable aubaine... elle était un peu grande pour moi toute seule, mais terriblement chaleureuse et accueillante. La maison de mes rêves : du charme, de la modernité, du caractère, de la fonctionnalité... Le prix m'avait fait reculer aussi. C'était une sacrée somme, mais pour un coup de cœur pareil je n'avais pas reculé et j'avais signé un accord avec les anciens propriétaires. En deux jours la vente était conclue. Grâce à Neelah...

« Au fait, tu as choisis qui comme marraine?» Un air malicieux orna mon visage. Plus de doute après ça... je regardai Rachael comme si sa question était évidente et que j'étais exaspérée par son manque de réflexion. La jeune femme savait très bien que je la taquinais... je ne lui avais pas encore parlé de cette histoire de marraine. A pas grand monde en fait, puisque j'avais du mal à me décider. Pour le parrain j'avais hésité à nommer Jackson à ce poste. Sauf qu'il y avait un truc qui me chiffonnait... et je ne savais pas quoi. Donc Matthew était un excellent choix ! « Moi? Je suis la marraine? Tu es sûre?» Elle avait l'air très heureuse en tout cas, ça faisait plaisir à voir. « Bah bien sur, banane ! Tu fais  tellement une bonne équipe avec Matthy que j'aurais tort de ne pas vous donner une raison supplémentaire de vous associer et de faire des conneries. Enfin pas trop de connerie tout de meme Rach', c'est ma fille dont on parle... » Ma dernière phrase fut ponctuée d'un petit air sérieux, même si je riai aux éclats. Je passai un bras autour des épaules de ma sœur et lui fit un petit baiser sur le front, comme j'en avais l'habitude lorsqu'elle était un peu plus jeune. « Il faudrait quand même que tu te réconcilies avec Matthy tu vois. Les bébés sentent les tensions dans une famille, donc règle ça rapidement. Et si tu as besoin d'aide, ou de parler à quelqu'un, tu sais que je suis tout près. » La tension entre Matthew et Rachael ne disparaissait pas avec le temps. Il faut dire que l'annonce du jeune homme lors du repas familial chez Liam avait été assez... brutale. Quand on connait Matthy et Rach' on peut comprendre pourquoi un froid persistait, mais ça ne pouvait pas durer ainsi. Matthy avait besoin de nous, de sa famille.

« T'as l'air passionnée en tout cas. J'adore te voir comme ça ! Comment tu comptes faire pour donner cette ambiance alors ? Et ton projet à coté pour ton exam final, tu sais ce que tu vas faire ? » demandais-je pour m'informer sur ce qu'elle allait faire. « Encore merci de m’aider à tromper les parents pour pouvoir continuer à faire de la photo. » Les études de Rachael étaient un peu tabou auprès de nos parents. Ils voulaient qu'elle fasse médecine, ou quelque chose de « renommé ». De ce fait elle leur faisait croire qu'elle étudiait à la faculté de médecine de Swansea, et je l'aidais dans son mensonge en lui apprenant du vocabulaire médical. Pour le moment papa et maman n'y voyaient que du feu ! « Pas de soucis. C'est bien que tu fasses ce que tu aimes, mais il faudra que tu le dises à papa et maman à un moment ou à un autre. Je ne leur dirais rien, pas d'inquiétudes, mais ce serait bien que tu le fasses non ? » lui conseillai-je. Si ils découvraient la supercherie, je ne sais pas comment ils réagiraient... « Tu me rappellera que j'ai des livres d'anatomie et de sémiologie pour toi, si jamais maman rentre dans ta chambre tu peux les laisser « par inadvertance » sur ton bureau quand tu sais qu'ils rentrent. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Little sister ♥ Rachael & Savannah Dim 22 Fév - 9:54




Little sister needs her big sis'.


Rachael avait prit dans ses bras Amelia, donnée de force par sa soeur mais ça ne la dérangeait pas le moins du monde. « Hé ne lui donne pas de mauvaises idées toi ! Quand tu étais bébé, tes nuits tu ne les as faites que très tard alors je préfère qu'elle ne suive pas ce conseil là miss. Dis lui plutôt... de dormir de 20h à 8 heures du matin, sans se réveiller entre deux. Ça c'est un bon conseil ! »  Elle regarda sa soeur comme si elle ne comprenait pas ce qu'elle disait. « C'est même pas vrai, je faisais toute mes nuits trèss tôt moi. » Elle rit, la jeune femme ne pouvait pas s'en souvenir. Après tout, ce n'était qu'un bébé et si blondie disait qu'elle n'avait fait que ses nuits tard, ça devrait être le cas. Elle reposa les yeux sur sa nièce. « Mais bon, laisse maman dormir, sinon, elle dira que c'est de ma faute alors que c'est pas le cas » Elle l'embrassa sur le front tandis qu'elles se dirigeaient vers le salon.

Lorsque la Cartwright Blonde demanda si Matthew et elle n'allaient pas créer un fan club pour les bébés Cartwright, Rachael sourit. Ce serait une excellente idée bien qu'ils n'aient pas besoin de ça pour savoir à quel point leurs oncles et tantes les aimaient énormément. Elle se demandait d'ailleurs comment c'était de ne pas avoir tout cet amour à donner lorsque l'on était enfant unique. Rachael ne pourrait pas l'être. Elle était bien trop attachée à sa famille et à tous ces petits bous qui étaient nés pour imaginer une vie sans eux.  « Que veux tu, les Cartwright pourraient tous être des mannequins ! » Elle regarda Savie. « Ca c'est bien vrai et on n'a pas besoin de concours de mode nous pour le prouver. » Elle savait qu'en Amérique, les petits pouvaient participer à des concours très tôt et elle trouvait ça complètement stupide. De toute manière, elle savait que ni Liam, ni Savannah n'étaient le genre de parents à montrer comme ça leurs enfants pour prouver quelque chose.

Elles se dirigèrent dans la selon, Rachael toujours en train de regarder sa petite nièce si adorable. « Madame est servie ! Je peux la reprendre pour que tu boives et que tu manges si tu veux, ou on peut la mettre dans le landau. » Elle regarda sa nièce. Elle ne voulait pas la laisser même si elle ne serait pas loin d'elle. Elle n'avait pas vraiment eu l'occasion de la voir assez souvent selon elle. Oui oui, une vraie gaga cette petite Chael.  Je veux la garder encore un peu. Elle est si adorable. » Il était vrai que ce n'était pas vraiment facile de boire en même temps qu'elle tenait la petite mais elle faisait bien attention à la tenir comme il fallait.

Lorsque Savannah lança la conversation sur Neelah, Rachael fut un peu triste, ça faisait longtemps qu'elle n'avait pas vu sa soeur. Il fallait qu'elle pense à l'appeler pour faire une sortie un jour, lorsqu'elle ne serait plus si occupée par son travail.« Neelah avait une visite je pense... et comme c'est elle qui m'a trouvé ce bijou, je me suis dit qu'il valait mieux la laisser faire son job ! » Elle regarda autour d'elle. « C'est vraiment une maison magnifique. Tu as de bons goûts. Je suis contente de voir que les heures de Neelah servent à quelque chose. » Elle ne disait pas ça méchamment parce qu'elle savait que sa soeur était vraiment bonne dans son métier mais plus dans le sens qu'au moins, elle ne restait pas au travail sans résultat alors que sa petite soeur elle trépignait d'impatience de la voir.

Lorsque Savannah lâcha le fait que Rachael était la marraine de la petite Amélia, elle sourit. Bon elle attendait la confirmation parce qu'elle ne voulait pas avoir de faux espoirs mais si tel était le cas, elle ferrait passer un sale quart d'heure à sa soeur. « Bah bien sur, banane ! Tu fais  tellement une bonne équipe avec Matthy que j'aurais tort de ne pas vous donner une raison supplémentaire de vous associer et de faire des conneries. Enfin pas trop de connerie tout de même Rach', c'est ma fille dont on parle... »  Les yeux de la brunette pétillèrent d'autant plus. Matthy lui avait mit sous le nez qu'il était parrain et pas elle. Elle pourrait lui rendre la monnaie de sa pièce lorsqu'elle en aurait l'occasion. Elle aurait voulu faire un câlin à sa soeur mais c'était compliqué avec la petite. « Je lui apprendrait tous les tours et comment faire peur à sa maman. Enfin gentiment bien entendu. » Elle n'avait pas dit on ni même nous, toujours en colère contre son propre frère. Elle l'aimait Matthy mais elle ne supportait pas la « trahison ». Elle savait pourtant que Savannah avait raison, ils formaient une bonne équipe tous les deux. Ils étaient vraiment très proches et parfois, certaines personnes pensaient qu'ils étaient un peu trop proches et ce plus que un frère et une soeur puissent l'être. La réaction de Chael' concernant son frère les confortait peut être dans cette idée alors que c'était entièrement faux. Ils étaient simplement proches et avaient trouvés en l'autre la personne à qui se confier, jusqu'à il y a quelques mois apparemment, chose que la jeune femme avait du mal à accepter. « Il faudrait quand même que tu te réconcilies avec Matthy tu vois. Les bébés sentent les tensions dans une famille, donc règle ça rapidement. Et si tu as besoin d'aide, ou de parler à quelqu'un, tu sais que je suis tout près. »  Il était vrai que les bébés sentaient les énergies et les animaux aussi d'ailleurs mais même si elle ne voulait pas qu'Amy en pâtisse, elle ne voulait pas pardonner, pas tout de suite. « Je suis pas prête de me réconcilier avec lui. Non mais c'est vrai quoi. C'est pas ma faute s'il m'a caché qu'il couchait avec une trainée et allait partir à Londres sans même me l'annoncer. » Bon Eirian n'était pas une trainée, c'était certain. Quoiqu'elle ne la connaissait pas vraiment alors elle ne pourrait pas le dire réellement mais ce n'avait pas été ça le pire. Le pire était qu'il avait annoncé comme ça qu'il partait à Londres. Il n'y avait pas mit les formes, n'avait même pas pensé à lui en jeter un mot avant, histoire qu'elle soit un petit peu au courant. Non, il n'avait rien dit du tout. Alors s'il avait pensé qu'elle pourrait lui pardonner facilement, il devait être spécialement idiot. Londres avait beau ne pas être si loin, elle trouvait que c'était déjà trop loin. Elle ne voulait pas qu'il parte. Elle avait beau connaître les raisons de son départ et savait qu'il serait bien plus heureux à Londres qu'à Tenby, elle ne voulait pas le savoir loin d'elle. « Je fais quoi moi s'il part à Londres? Je veux pas qu'il parte mais je t'interdit de lui dire, il ne le mérite pas. » Elle regarda sa soeur avec un de ses regards à lui faire comprendre qu'elle n'avait pas intérêt à lui dire malgré qu'une petite lueur de tristesse pouvait se lire dans ses yeux. Rachael était vraiment blessée et elle ne voulait pas que Matthy le sache parce qu'il ne le méritait pas. Il ne méritait pas qu'elle lui pardonne alors qu'il comptait partir sans rien lui dire, sans même lui en toucher un mot.


Rapidement, Rachael oublia son frère pour avoir un regard passionné par ses cours. Elle adorait faire de la photo et si ses projets allaient être dur à mettre en place, elle avait confiance en elle. « T'as l'air passionnée en tout cas. J'adore te voir comme ça ! Comment tu comptes faire pour donner cette ambiance alors ? Et ton projet à coté pour ton exam final, tu sais ce que tu vas faire ? »  Elle réfléchit, elle ne savait pas très bien ni pour l'un ni pour l'autre. « Je ne sais pas encore trop comment. Je pense prendre en noir et blanc déjà puis tenter de trouver des moments d'avant où il serait facile de récupérer des costumes et mettre en place. Je crois que ça sera plus facile à faire quand j'aurai commencé.» Elle sourit. Elle allait trouver, toujours inspirée lorsqu'elle commençait à photographier. « Pour mon projet, j'avais pensé au sourire souvenir. Ce serait plusieurs photos souvenirs dans lesquels le sourire serait important. Plutôt des sourires joyeux mais peut être d'autres sortes de souvenir. C'est un peu compliqué à expliquer comme idée mais bon, ça sera basé sur les moments passés et pourquoi ils rendent heureux ou tristes. » Elle se disait que c'était une bonne idée. C'était compliqué à expliquer et elle savait d'ailleurs qu'elle devrait s'améliorer pour expliquer son projet mais elle se disait que d'ici là, tout serait bien plus net dans sa tête.

Elle remercia de nouveau sa soeur pour le fait qu'elle l'aide pour ses études. Non pas en tant que photographe mais en tant que professeur de sciences. « Pas de soucis. C'est bien que tu fasses ce que tu aimes, mais il faudra que tu le dises à papa et maman à un moment ou à un autre. Je ne leur dirais rien, pas d'inquiétudes, mais ce serait bien que tu le fasses non ? »  Rachael regarda sa soeur. Elle savait qu'elle devait le faire mais il était clair et net que ce ne serait ni aujourd'hui, ni demain. Savannah ne pouvait pas comprendre. Elle avait eu de la chance que ce qu'elle veuille faire soit conforme à l'idée que leurs parents avaient d'un bon travail. Matthew et elle n'avaient pas eu cette chance et si Matthew avait préféré respecter le souhait de leur parents, ce n'était pas son cas et le serait jamais. « Oh oui, je le ferrais ... un jour ... quand je serais diplômée. Y'en a que pour quatre ans, après je serais liiiiiiiiibre. » Elle aurait voulu tendre les bras pour montrer toute la liberté qu'elle aurait mais avec la petite à s'abstient. « Non parce que si je leur dit maintenant, ils me couperont les vivres, c'est certain. Et je ne veux ni être pauvre, ni travailler comme vendeuse pour payer mes études. » Elle avait du mal à s'imaginer sans argent. Elle ferrait comment pour Cupcake? Et puis, elle ferrait comment pour vivre? Ce n'était pas parce qu'elle avait un train de vie extravagant mais quand même, si elle n'avait plus rien, elle ne savait pas comment elle ferrait pour subvenir à ses besoins. Surtout qu'elle était certaine qu'elle serait une vendeuse terrible.

 « Tu me rappellera que j'ai des livres d'anatomie et de sémiologie pour toi, si jamais maman rentre dans ta chambre tu peux les laisser « Par inadvertance » sur ton bureau quand tu sais qu'ils rentrent. » Elle sourit. « Ca c'est une excellente idée, merci. » Elle déposa un bisou sur la joue de sa soeur. Elle aurait du y penser plus tôt bien qu'elle ai déjà quelques livres piquer à sa soeur pour continuer à mémoriser les mots de base.



© charney

Revenir en haut Aller en bas
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller


TON PSEUDO : cam'tagada
TES DOUBLES : Shea H. Taylor
TON AVATAR : Yvonne Strahovski
TES CRÉDITS : avatar by Weedy ♥
TA DISPONIBILITE RP : En recherche de RP :) N'hésitez pas à me MPotter !

RAGOTS PARTAGÉS : 4044
POINTS : 228
ARRIVÉE À TENBY : 14/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ans (1er Mai)
CÔTÉ COEUR : Célibataire
PROFESSION : Chirurgienne
REPUTATION : C’est la fille ainée des Cartwright, celle qui suit Liam et l’a aidé à prendre soin de leurs frères et sœurs. C’est une jeune femme brillante, elle est résidente en chirurgie à Swansea ! Et elle a eu une petite fille récemment, seulement… Vous savez sans doute qu’elle s’est séparée de son fiancé, récemment. Oui, Aldaric Daire. Le psychologue.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Little sister ♥ Rachael & Savannah Dim 1 Mar - 22:04

Rachael avait de la dextérité avec Amy. Elle parvenait à boire sa boisson tout en tenant bien Amélia dans ses bras. La grande classe ! « Ouais, t'as vu ça ? Elle te ressemble un peu je trouve, quand tu étais bébé. Il faudrait qu'on retrouve nos albums pour que je te montre. » répondis-je lorsqu'elle évoqua l'adorabilité – ça se dit ça?! - d'Amy. Est-ce qu'elle serait aussi adorable adolescente ? Ouh là là, mieux valait ne pas y penser, vu la sacrée crise d'ado qu'Autumn nous faisait vivre.

« Arrête de dire qu'Eirian est une traînée ! C'est miss Tenby quand même ! »  la réprimandais-je lorsqu'elle insulta Eirian de traînée. Je ne la connaissais pas très bien mais du peu que je savais, elle ne faisait pas le trottoir. « Pourquoi tu dis que c'est une traînée ? T'as des infos que j'ai pas ? En la voyant au défilé je l'ai trouvée plutôt sympa pourtant. » fis-je, curieuse. Rachael ne dirait jamais ça sans avoir des raisons valables. Du moins je l'espérais... Depuis le repas des Cartwright en l'honneur des jumeaux de Liam, Matthew et Rachael ne s'adressaient plus la parole à ma connaissance. « Moi je pense que tu devrais lui dire. C'est important de communiquer, sinon vous n'allez jamais vous en sortir. » J'ai mis le doigt sur quelque chose qui n'allait pas : elle était en colère contre Matthew parce qu'il allait lui manquer, énormément, et qu'elle ne savait pas comment faire sans lui. C'était mignon. Ces deux-là étaient un peu comme Boule et Bill, ou Tintin et Milou, ou Laurel et Hardy.

Le projet de photographie de Rachael semblait vraiment la passionner. Plus que les études de médecine dans lesquelles elle prétendait s'épanouir. « C'est une bonne idée ça ! Si tu as besoin d'aide ou de modèles, je suis là. Je ne suis pas mannequin, mais en guise d’entraînement si tu veux. Tu trouvera d'autres modèles pour les clichés finaux... tu pourrais peut-être demander à Eirian ! » Je la taquinai en prononçant le prénom interdit. Est-ce qu'Eirian serait désormais le nouveau Voldemort à Tenby ? « Et pour l'ambiance des temps anciens, ils étaient très famille à cette époque. En fait comme la photographie n'était pas très répandue et coûtait cher, ils ne photographiaient que des portraits ou des groupes familiaux. Évidemment je ne t'apprends rien, mais pourquoi pas tous se vêtir de costumes anciens, et faire une photo de famille devant la maison familiale ? En mode tous « sérieux » ? Puis à coté de ça, tu prendrais une autre photo en noir et blanc où on fait tous des grimaces, histoire de « casser » un peu l'image précédente. Enfin je ne sais pas trop, c'est peut-être une idée horrible, mais ça serait marrant de faire ça tous ensemble aussi. » Cette idée m'était venue en la voyant avec Amélia, toutes deux si proches. La photographie était destinée à immortaliser les moments de bonheur ou de tristesse, ainsi que la beauté du monde en général. Chacun y trouvait son compte.

Quand je lui conseillais de tout dire à nos parents, la brunette s'inquiéta immédiatement pour l'aspect financier des choses. Il est clair que nos parents n'étaient pas très favorables à ce genre de disciplines, mais je ne les voyais pas déshériter une de leurs filles à cause d'un choix qu'elle avait fait. En revanche si elle leur mentait ainsi pendant quatre ans, je n'étais pas sure qu'ils aient une si bonne compréhension des choses. « Tu peux compter sur nous, tu sais qu'on ne te laisserait pas tomber. Et si tu leur dit après avoir eu ton diplôme, crois-moi, ils accepteront vraiment mal l'idée que tu leur ai menti pendant tout ce temps. Quatre ans de mensonge, c'est dur. » Je fis le rapprochement, par rapport à mon histoire avec Aldaric. Lui aussi m'avait menti pendant plusieurs années, et les conséquences étaient désastreuses. Amélia était née et j'en étais heureuse, bien sur, mais ça me fendait le cœur de devoir lui faire subir notre situation, avec le psychologue. « Ma situation avec Aldaric n'est pas tout à fait pareille, mais si il ne m'avait pas menti dès le début, je me serais mieux remise de la rupture. Et on aurait pas à faire subir cette situation à Amy, surtout. » expliquais-je pour appuyer mes propos.

Ma proposition de lui donner des livres de médecine la fit sourire, et me valut un doux baiser sur la joue. Je lui rendis son sourire avant de répondre : « Pas de soucis ! Ce sont des livres dont je n'ai plus besoin de toute façon, comme je me suis spécialisée cette année. » La cardiochirurgie avait attiré toute mon attention. Bien sur je continuerai à pratiquer la médecine d'urgence à l’hôpital de Tenby, en y prenant des gardes régulières, mais Swansea resterai mon hôpital de prédilection. « Et coté cœurs sinon, comment ça se passe ? » demandais-je avec un sourire mutin.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Little sister ♥ Rachael & Savannah Mer 25 Mar - 15:16




Little sister needs her big sis'.


« Ouais, t'as vu ça ? Elle te ressemble un peu je trouve, quand tu étais bébé. Il faudrait qu'on retrouve nos albums pour que je te montre. » Elle se retourna vers sa sœur. « Vraiment ? » Elle se pencha de nouveau vers Amy, lui donnant un baiser sur le front. « Tu as vu, tu as la meilleure tante au monde et en plus tu lui ressemble. Tu vas voir, si tu es aussi belle et intelligente que ta tante, tu n’auras aucun souci dans la vie. » Elle sourit, embrassant la petite sur le front. Rachael ne se prenait pas le moins du monde au sérieux. Elle avait beau se trouver jolie et savoir qu’elle n’était pas idiote, elle ne croyait quand même pas être la plus belle ou la plus intelligente ni même être meilleure tante qu’une de ses sœurs mais bon, Amy serait dans tous les cas gâtée. Avec trois autres tantes qui l’aimaient autant qu’elle aimait la petite, il n’y avait pas à s’en faire pour elle ni même Nana. Après tout, elles seraient toujours là pour l’aider en cas de besoin.

Leur conversation alla vers une pente déjà plus savonneuse. Parler de Matthew lui faisait mal alors parler d’Eirian était encore pire. Ce n’était pas de la faute de la jeune femme mais bon, Chael’ était comme ça. « Arrête de dire qu'Eirian est une traînée ! C'est miss Tenby quand même ! » Chael’ arqua un sourcil. Eirian pouvait bien être miss univers que ça ne changerait pas grand-chose. Elle ne connaissait pas vraiment la Kleefin mais estimait ne pas en avoir besoin. Après tout, elle lui avait déjà parlé en décembre et ça lui avait suffi à se faire sa propre opinion. Pas qu’elle soit méchante mais disons que c’était comme ça. Elle n’était pas jalouse mais n’était pas d’accord. « Et alors ? C’est toi qui aurait dû être miss Tenby, pas elle. » Forcément, en tant que Cartwright, elle était pour sa sœur mais c’était aussi parce que pour elle, c’était vraiment elle qui aurait dû gagner. Toutes s’étaient bien débrouillé mais Nana encore plus. « Pourquoi tu dis que c'est une traînée ? T'as des infos que j'ai pas ? En la voyant au défilé je l'ai trouvée plutôt sympa pourtant. » Elle secoua la tête, se disant qu’heureusement Amy n’était pas encore assez grande pour tout comprendre ou tout du moins se souvenir de ce moment même. Oh elle s’en souviendrait peut être mais pas jusqu’à se souvenir que sa tante avait dit de la miss Tenby 2014 que c’était une trainée. « Non, je ne sais pas grand-chose d’elle mais bon, voilà quoi. » Il n’y avait pas grand-chose dire. Elle avait dit « trainée » comme elle aurait pu dire banane ou ananas.

Chael’ se confia alors sur Matthew et le fait que le voir partir allait lui faire mal. Elle l’aimait son frère, plus que tout. Et si ce n’était pas bien d’avoir des préférés en frères et sœurs comme lorsque l’on vous demandait quel est l’enfant que vous préféré parmi tous ceux que vous avez, Matthy était son préféré. Elle avait tout partagé avec lui et ne savait pas comment elle ferrait si elle devait raconter quelque chose et qu’il n’était pas là. Skype c’était différent et pas assez personnel selon elle. Elle avait vraiment besoin de lui, qu’il la prenne dans ses bras lorsqu’elle en aurait besoin, pas juste qu’il lui dise que tout allait bien se passer. « Moi je pense que tu devrais lui dire. C'est important de communiquer, sinon vous n'allez jamais vous en sortir. » Chael’ bouda, buvant un petit peu de jus d’orange. « Pfff, il va partir et c’est tout ce qui compte pour lui. Il m’en a même pas parlé. Je vois pas pourquoi je ferai des efforts pour lui parler. » Rachael avait décidé d’être têtue. Elle estimait que son frère aurait dû lui dire bien avant qu’elle ne l’apprenne. Et puis c’était surtout la manière dont elle l’avait appris qui lui dérangeait. Comme si elle était au même titre que les autres. Certes, tous étaient frères et sœurs mais Matthy et elle étaient censés avoir leur lien tout comme Liam&Savie avait le leur.

Elles dérivèrent sur un sujet qui faisait sourire la jeune femme. Il ne lui en fallait pas beaucoup lorsqu’elle parlait de photographie. Elle aimait vraiment ça. Elle lui exposa donc son idée. « C'est une bonne idée ça ! Si tu as besoin d'aide ou de modèles, je suis là. Je ne suis pas mannequin, mais en guise d’entraînement si tu veux. Tu trouveras d'autres modèles pour les clichés finaux... tu pourrais peut-être demander à Eirian ! » Elle regarda sa sœur, sachant pertinemment qu’elle l’embêtait. C’était comme ça lorsque l’on n’aimait pas quelqu’un ou on ne voulait pas entendre parler de cette personne dans la famille Cartwright. « Ne t’inquiètes pas, je trouverai bien. Je ne veux pas t’embêter avec ça mais si tu veux bien être ma modèle, ce serait avec plaisir. » Chael’ ne voulait pas embêter sa sœur. Avec Amy, elle savait qu’elle avait déjà pas mal de choses à faire. Certes, Nana serait parfait pour son idée mais bon, elle préférait qu’elle se repose. « Et pour l'ambiance des temps anciens, ils étaient très famille à cette époque. En fait comme la photographie n'était pas très répandue et coûtait cher, ils ne photographiaient que des portraits ou des groupes familiaux. Évidemment je ne t'apprends rien, mais pourquoi pas tous se vêtir de costumes anciens, et faire une photo de famille devant la maison familiale ? En mode tous « sérieux » ? Puis à côté de ça, tu prendrais une autre photo en noir et blanc où on fait tous des grimaces, histoire de « casser » un peu l'image précédente. Enfin je ne sais pas trop, c'est peut-être une idée horrible, mais ça serait marrant de faire ça tous ensemble aussi. » Rachael sembla réfléchir un instant. « Non, c’est une bonne idée. Il faudra juste que je vois comment j’intègre ça. J’ai quelques idées déjà mais il me faudra les classer. Enfin autant d’abord avoir les clichés tu me diras. Je garde ça en tête. Et attention Amélia risquerait de devenir une modèle un peu jeune. » Elle lui fit un clin d’œil. Amy était magnifique, comme tous les Cartwright. Chael’ n’avait pas encore idée de comment faire sa composition finale mais il était vrai qu’en y pensait, il faudrait peut-être qu’elle ai déjà les photos.

Le fait est que la photographie avait beau être sa passion, c’était aussi parfois un sujet tabou lorsque leurs parents étaient présents. Elle leur mentait et Savie les aidait pour ça. Elle le faisait pour sa petite sœur mais aurait préféré que Chael’ avoue tout à leurs parents. La jeune fille n’y avait jamais pensé depuis qu’elle était en fac et ne voulait pas y penser. Leurs parents ne l’accepteraient jamais. « Tu peux compter sur nous, tu sais qu'on ne te laisserait pas tomber. Et si tu leur dit après avoir eu ton diplôme, crois-moi, ils accepteront vraiment mal l'idée que tu leur ai menti pendant tout ce temps. Quatre ans de mensonge, c'est dur. Ma situation avec Aldaric n'est pas tout à fait pareille, mais si il ne m'avait pas menti dès le début, je me serais mieux remise de la rupture. Et on aurait pas à faire subir cette situation à Amy, surtout. » Rachael secoua la tête tout en regarda Amy. Elle écoutait vraiment ce que disait sa sœur mais elle n’était pas d’accord du tout. Leur situation n’était d’ailleurs pas comparable. « Désolée Nana mais effectivement, ça n’a rien à voir. Ils ont obligé Matthy à faire du droit, tu croirais sincèrement que ça changerait quelque chose juste parce que j’ai commencé l’année ? Je suis sure qu’ils me forceraient à changer de section et je ne veux pas. » Rachael savait qu’elle n’avait pas tords. Ils se ficheraient de perdre l’argent pour une année scolaire tant que leur fille irait dans le bon cursus. Elle ne voulait pas ça. « Aldaric t’a menti sur une chose complètement différente où il n’aurait jamais dû bien que peut être il ne savait pas ce qu’il ressentait et croyait vraiment t’aimer. » Depuis que Savannah avait rompu avec Aldaric, Chael’ ne lui avait pas vraiment parlé. LA famille avant tout. Elle se demanda d’ailleurs comment il allait. Ca ne devait pas être facile pour lui non plus. Après tout, il faisait quand même partie de leur famille malgré ce qui avait pu se passer. « Je sais que vous seriez là pour m’aider mais tu sais aussi bien que moi que ce soit maintenant ou dans quatre ans, ils penseront la même chose de moi. Je préfère attendre.» Ce n’était pas qu’elle se souciait de l’opinion de ses parents, peut être toujours un peu au fond d’elle mais vraiment au fond d’elle alors.

Rachael remercia sa sœur pour les livres. Si elle ne le disait pas, elle appréciait vraiment lire de temps en temps les livres, juste par plaisir personnel. Elle ne le disait pas car elle se disait sinon que les autres membres de la famille tenteraient de la faire passer en fac de sciences, bien que ce ne soit pas leur genre du tout. « Pas de soucis ! Ce sont des livres dont je n'ai plus besoin de toute façon, comme je me suis spécialisée cette année. » Il était vrai qu’elle était spécialisée et Chael’ se demanda comment elle arrivait à tout gérer entre ses cours et la petite.

La conversation changea pour un sujet plus léger mais sur lequel Chael n’était pas à l’aise. « Et côté cœur sinon, comment ça se passe ? » Elle continua de regarder la petite. Par de ses amours avec ses frères et sœurs n’étaient pas sa tasse de thé. Avec Matthew c’était différent mais avec les autres, elle ne savait pas trop. Et puis Nana était trop proche de Liam pour qu’elle ne puisse tout lui dire de peur que sa sœur dise des choses à Liam. Quant à Neelah, elle lui disait mais jamais trop non plus. Elle n’aimait pas en parler. Déjà parce qu’il n’y avait jamais grand-chose à dire mais qu’en plus, elle trouvait ça personnel. « Bah pas grand-chose de nouveau. James et moi avons rompu début décembre et pour le moment, je ne cherche pas à le remplacer. » Sa gorge se noua en repensant à James. Ils étaient restés amis, chose qu’ils étaient bien avant de se mettre ensemble mais elle tenait toujours à lui, peut-être plus qu’elle ne le souhaitait vraiment. Et puis le fait que ça ait été sa plus longue relation comptait aussi pour elle.



© charney

Revenir en haut Aller en bas
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller


TON PSEUDO : cam'tagada
TES DOUBLES : Shea H. Taylor
TON AVATAR : Yvonne Strahovski
TES CRÉDITS : avatar by Weedy ♥
TA DISPONIBILITE RP : En recherche de RP :) N'hésitez pas à me MPotter !

RAGOTS PARTAGÉS : 4044
POINTS : 228
ARRIVÉE À TENBY : 14/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ans (1er Mai)
CÔTÉ COEUR : Célibataire
PROFESSION : Chirurgienne
REPUTATION : C’est la fille ainée des Cartwright, celle qui suit Liam et l’a aidé à prendre soin de leurs frères et sœurs. C’est une jeune femme brillante, elle est résidente en chirurgie à Swansea ! Et elle a eu une petite fille récemment, seulement… Vous savez sans doute qu’elle s’est séparée de son fiancé, récemment. Oui, Aldaric Daire. Le psychologue.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Little sister ♥ Rachael & Savannah Mer 29 Avr - 0:04

J'acquiesce pour confirmer à Rachael qu'Amy lui ressemble. J'espère tout de même qu'au fil du temps je me retrouverais dans ma petite fille. Pour le moment je dirais qu'elle me ressemble un peu plus qu'à Aldaric, néanmoins c'est une question de point de vue. « Tu as vu, tu as la meilleure tante au monde et en plus tu lui ressemble. Tu vas voir, si tu es aussi belle et intelligente que ta tante, tu n’auras aucun souci dans la vie. » J'éclate d'un rire franc. C'est dans ces moments là qu'on est plus qu'heureux d'avoir une famille nombreuse. Bien qu'au début je n'étais pas des plus contentes de devoir aider Liam à gérer la famille, j'ai vite appris à m'occuper de mes petites sœurs et de mes petits frères. C'est devenu, au fil du temps, un bonheur sans nom. Maintenant j'ai ma propre famille, ma petite Amy, que je compte bien aimer comme personne. « Et alors ? C’est toi qui aurait dû être miss Tenby, pas elle. » Je ne suis pas plus étonnée que ça qu'elle dénigre le « titre » d'Eirian. « Merci » je lui dis d'un air attendri en la prenant dans mes bras, faisant attention à Amy. « J'étais un peu dégoûtée de ne pas l'avoir emporté, mais j'y allais plutôt pour m'amuser donc au final je m'en fichais un peu. C'était vraiment marrant comme journée. » Malgré les questions embarrassantes de Myrtle White. Eirian y avait eu droit aussi, me semble-t-il.

Je pensais que Rachael, vu ses propos, en savait un peu plus sur Eirian que moi, mais visiblement ce n'est pas le cas. « Justement tu ne la connais pas. Evite de parler de gens dont tu ne sais pas grand chose, ça pourrait t'attirer des problèmes. » Je dis doucement, évitant de prendre un ton trop réprobateur. On pourrait dire que j'ai un caractère pacifiste puisque j'essaie souvent d’être neutre lors de conflits, ou d'apaiser les choses du moins. Il n'en reste pas moins que je suis dans de mauvaises relations avec Aldaric, à juste titre. Quant à Rachael, je pense qu'elle est fâchée vis-à-vis de Matthew et que c'est pour cette raison qu'elle ne porte pas Eirian dans son cœur. « Pfff, il va partir et c’est tout ce qui compte pour lui. Il m’en a même pas parlé. Je vois pas pourquoi je ferai des efforts pour lui parler. » dit-elle en affichant la mine boudeuse que je lui connaissais bien. Je lui adressai un sourire taquin, amusée de cette réaction. « Tu comptes beaucoup pour lui aussi. Il ne t'en a pas parlé, c'est vrai, mais tu ne penses pas que c'est parce qu'il craignait ta réaction ? C'est clair que ton conflit avec Eirian lui fait mal, il ne sait pas comment réagir parce qu'il t'adore mais il ne veut pas laisser tomber Eirian non plus. Personne ne devrait avoir à choisir entre sa petite sœur et sa petite amie, ou amie, je ne sais pas si ils sont ensemble ou pas. » Je lui explique calmement, repensant à tout cette histoire. C'est compliqué. Je ne crois pas que a se résoudra d'un coup de baguette magique. En tout cas Matthew est face à un dilemme qu'il a décidé de résoudre en fuyant.

« Ça ne m’embête pas du tout, demande moi ce que tu veux. Tant que ce n'est pas poser nue ! » Je ris encore, ce qui est agréable. Il y a eu quelques mois, au début de ma grossesse, pendant lesquels j'avais l'impression d’être une loque humaine. Tout ce qui comptait pour moi c'était le boulot, le boulot et le boulot. Heureusement Liam m'a aidée, ainsi que mes frères et sœurs, et des collègues. Beaucoup de monde en fait, j'ai eu de la chance sur ce coup là.

J'écoute bien les arguments de Rachael par rapport à sa situation. Ce qui est certain c'est que je n'aimerais pas être à sa place, sauf que lui dire ça ne l'aiderais pas du tout. « C'est toi qui décide. Je veux juste te prévenir. Leur mentir c'est pas non plus la solution... » Ils vont péter un plomb quand ils seront au courant. Je n'ai jamais eu ce problème car ma vocation c'était la médecine, des études qui leur convenaient parfaitement et qui les rendaient fiers. Dans 18 ans j'espère être assez ouverte d'esprit pour accepter les études que ma fille aura choisi. Il n'y a aucune honte à choisir des métiers moins « gratifiants », du moment que l'on se sent bien dans la voie choisie.

« Bah pas grand-chose de nouveau. James et moi avons rompu début décembre et pour le moment, je ne cherche pas à le remplacer. » Oui, bon, j'aurais pu être plus délicate sur ce coup là. Rachael était peut-être gênée de parler de ça avec moi... A son age ça ne me dérangeait pas tellement de parler de mes histoires de cœur avec Liam. Il m'aidait à décrypter les réactions typiquement masculines, seulement l'écart d'age n'était pas si grand qu'entre Rachael et moi. Une dizaine d'année, ce n'est pas négligeable. « Oh... je ne savais même pas. Si tu veux en parler, je suis là hein. Tu le sais. Comme j'habite à quelques maisons tu ne peux pas dire que tu n'as pas le temps ! » J'essaie de plaisanter pour détendre l'atmosphère. « Toi jeune fille, pas de petits copains avant l'age de 30 ans, compris ?! » Je dis à Amélia, pour rire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Little sister ♥ Rachael & Savannah Dim 7 Juin - 20:13




Little sister needs her big sis'.
Alors que Rachael avouait que pour elle, sa sœur méritait de gagner, elle se sentit prise dans les bras de la blondinette. « Merci. » Elle sourit, c'était vraiment sincère ce qu'elle disait. « J'étais un peu dégoûtée de ne pas l'avoir emporté, mais j'y allais plutôt pour m'amuser donc au final je m'en fichais un peu. C'était vraiment marrant comme journée. » Il était vrai qu'elle avait adoré cette journée, les questions étaient bien sympa bien qu’embarrassantes pour certaines mais c'est aussi ce que l'on aimait dans la ville, connaître les secrets les plus intimes de ses habitants.

La conversation dériva sur Eirian. Chael' était dure envers elle bien qu'elle savait qu'elle n'avait rien fait de mal. De toute manière, il était évident en tant que « Team Cartwright » que c'était sa sœur qui aurait du gagner et personne d'autre. Bien qu'elle était enceinte et prête à accoucher, elle était l'une des femme les plus magnifiques au monde selon elle. Et puis, les femmes enceintes sont toujours belles. « Justement tu ne la connais pas. Evite de parler de gens dont tu ne sais pas grand chose, ça pourrait t'attirer des problèmes. » Rachael tourna le regard, boudeuse. Elle savait que sa sœur ne voulait pas être moralisatrice mais ne comprenait elle pas que Rachael n'avait vraiment aucune envie de la connaître ? Elle était allée la voir chez elle, essayant de comprendre les choses. Ca ne c'était pas trop mal passé, disons que ça aurait pu être pire bien que les deux filles n'étaient aucunement à l'aise par la chose. La Cartwright y était allée seulement pour voir qui était Eirian, voir si elle était « digne » de son frère. Elle n'en avait pas apprit tellement plus sur la personne mais un peu plus sur leur relation. C'était curieux d'ailleurs de savoir que son frère était engagé dans une telle relation. Elle ne comprenait pas pourquoi d'ailleurs. Elle pensait qu'il attendait juste la bonne fille, pas qu'il coucherait avec une fille sans attache. Il fallait croire qu'elle ne le connaissait peut être pas aussi bien qu'elle le croyait.

« Tu comptes beaucoup pour lui aussi. Il ne t'en a pas parlé, c'est vrai, mais tu ne penses pas que c'est parce qu'il craignait ta réaction ? C'est clair que ton conflit avec Eirian lui fait mal, il ne sait pas comment réagir parce qu'il t'adore mais il ne veut pas laisser tomber Eirian non plus. Personne ne devrait avoir à choisir entre sa petite sœur et sa petite amie, ou amie, je ne sais pas si ils sont ensemble ou pas. »  « Non, il n'avait aucune raison de me le cacher. Je suis pas jalouse d'Eirian, ça pourrait être n'importe qui d'autre que ça me serait égal. Il me l'a juste caché sans raison.  C'est comme si Liam te cachait quelque chose de très important. » Bien évidemment, ce n'était pas vraiment la même chose. Elle ignorait si Liam&Savannah avaient un jour parlés de leur première fois ou de passer à l'acte. Peut être avaient ils une relation différente de celle qu'elle avait avec Matthew. Le fait est qu'ils en avaient parlés pour elle. Bon, il ignorait sa réelle première fois mais ils avaient parlés d'Oscar, de James. Ils avaient aussi parlé de l'hypothétique première fois de Matthy. Elle ne le cachait pas, ils parlaient vraiment de tout sans tabou, bon ils n'en étaient pas non plus à s'exposer dans les moindres détails non plus. Les meilleurs amis sont fait pour ça.

« Ça ne m’embête pas du tout, demande moi ce que tu veux. Tant que ce n'est pas poser nue ! » «Tu es magnifique, ça ne devrait pas te déranger de poser nue. » [/color]Elle sourit à sa sœur. « Bon, je ne comptais pas te le demander mais tu m'as donné une idée pour un prochain projet. « Qu'est ce qu'être nu ? » Pas besoin de poser nue pour ça. » Elle lui fit un clin d'oeil.  

« C'est toi qui décide. Je veux juste te prévenir. Leur mentir c'est pas non plus la solution... » « Ouai, ouai je sais mais bon, ils sont jamais là alors c'est de leur faute aussi. Ils s'intéressent pas à nous. » Rachael gardait depuis toujours au fond d'elle une colère contre leurs parents. Si certains de ses frères et sœurs arrivaient à passer outre leur absence, elle, avait du mal. Elle ne comprenait pas comment ils pouvaient passer tant de temps si loin d'eux et quel était l'intérêt de faire autant d'enfant si ce n'était pas pour s'en occuper. La boxe l'aidait parfois à manager sa colère mais parfois, c'était bien compliqué pour elle. Elle était après tout assez émotive comme fille et il fallait avouer que parler d'eux n'aidait jamais réellement. Elle n'en voulait pas à sa sœur d'avoir abordé le sujet, elle voulait juste en changer, connaissant sa montée puissante de colère lorsqu'ils étaient le sujet de discussion.

 « Oh... je ne savais même pas. Si tu veux en parler, je suis là hein. Tu le sais. Comme j'habite à quelques maisons tu ne peux pas dire que tu n'as pas le temps ! » « Oui je sais. C'est juste que... je l'aimai bien et il préférait une autre fille. C'est pas vraiment facile à accepter. Du coup, j'aime pas vraiment en parler.» Chael' avait été attaché à son ex petit ami plus qu'elle n'avait pu l'imaginer. Il avait eu cependant la décence de rompre avec elle en lui expliquant pourquoi plutôt que de la tromper. C'était quand même plutôt gentil de sa part mais maintenant que ça n'avait pas fonctionné avec l'autre fille, il voulait se remettre avec elle et ça, c'était plus dur à avaler. Elle était quoi ? Le second choix ? Le lot de consolation ? Elle savait qu'il tenait à elle mais c'était dur d'accepter le traitement qu'il lui donnait.

Elle regarda sa filleule, si paisible tandis que sa sœur parlait. « Toi jeune fille, pas de petits copains avant l'age de 30 ans, compris ?! » Elle rit à la phrase de sa sœur. 30 ans, c'était trop excessif, surtout pour les filles Cartwright qui avaient tendance à trouver rapidement des petits amis. « Dis pas ça, s'il faut ce sera celle qui trouvera la perle rare dès la première fois, comme Liam. » Parfois Chael' enviait Liam. Il avait rencontré la perle rare en la personne de Millie et avait cinq magnifiques enfants. Il fallait avouer que lorsqu'elle « désespérait » de ne pas trouver quelqu'un pour elle, elle regardait son frère et se disait que le vrai amour existait. Peut être pas pour elle après tout mais pour d'autres oui et elle espérait surtout pour sa filleule qu'elle savait déjà serait magnifique et très intelligente. Il n'y avait qu'à regarder ses deux parents. Certes, Aladaric était quelque peu un sujet tabou mais il fallait avouer quand même qu'il était canon et que s'il avait été de son âge et surtout pas l'ancien intérêt amoureux de sa sœur, gay de surcroît, elle en aurait bien « manger » un petit morceau. Alors en plus avec les gènes de sa mère blonde, Amy ne pouvait qu'être splendide et ferrait bien des ravages.

© charney

Revenir en haut Aller en bas
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller


TON PSEUDO : cam'tagada
TES DOUBLES : Shea H. Taylor
TON AVATAR : Yvonne Strahovski
TES CRÉDITS : avatar by Weedy ♥
TA DISPONIBILITE RP : En recherche de RP :) N'hésitez pas à me MPotter !

RAGOTS PARTAGÉS : 4044
POINTS : 228
ARRIVÉE À TENBY : 14/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ans (1er Mai)
CÔTÉ COEUR : Célibataire
PROFESSION : Chirurgienne
REPUTATION : C’est la fille ainée des Cartwright, celle qui suit Liam et l’a aidé à prendre soin de leurs frères et sœurs. C’est une jeune femme brillante, elle est résidente en chirurgie à Swansea ! Et elle a eu une petite fille récemment, seulement… Vous savez sans doute qu’elle s’est séparée de son fiancé, récemment. Oui, Aldaric Daire. Le psychologue.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Little sister ♥ Rachael & Savannah Ven 26 Juin - 16:43

Je déteste être moralisatrice, ou plutôt qu'on me prenne en tant que tel. Je ne suis que sa grande sœur, pas sa mère... mais quand nos parents n'étaient pas là il fallait bien que Liam, moi et plus tard, Neelah, s'occupent des plus jeunes. « Hé... tu crois que Liam me parlait de ses conquêtes ou que moi je lui parlais des miennes ? Tu te fourres le doigt dans l’œil là, ma belle. Millie je ne l'ai connue que quand il l'a amenée à la maison un soir, après ça on en parlait un peu mais seulement si il le voulait bien. » Même si j'étais une petite curieuse à l'époque je ne l'avais jamais pressé à me dire quoi que ce soit, sachant pertinemment que si j'étais à sa place je n'apprécierai pas beaucoup qu'on me tire les vers du nez. Nous nous adorons, nous nous comprenons, mais nous savons aussi où se trouvent les limites. « Ça va finir par s'arranger, il faut que vous vous parliez pour ça, par contre. »

« Bon, je ne comptais pas te le demander mais tu m'as donné une idée pour un prochain projet... » Oh merde, qu'est-ce que j'ai dit là ? Qu'est-ce que ma petite sœur va me faire faire au juste ? Je n'appréhende pas longtemps avant qu'elle ne brille par son génie : « Qu'est ce qu'être nu ? » Je pousse un soupir de soulagement puis je lui souris de toute mes dents. « J'adore ! Il y a de l'idée ! » Avec l'imagination et la créativité dont elle fait preuve, Rachael réussira dans le monde de la photographie, je n'ai aucun doute là-dessus. « Oui je sais. C'est juste que... je l'aimai bien et il préférait une autre fille. C'est pas vraiment facile à accepter. Du coup, j'aime pas vraiment en parler.» Cela me rappelle un peu mon histoire avec Aldaric. Lui il préférait les hommes depuis des années sans me le dire, il a fallu qu'Amélia se fasse connaître pour que la vérité fasse surface. Au fond ce n'est pas du tout la même chose, la même situation ni le même contexte... On ne peut pas toujours trouver la bonne personne dès le début. Se sentir délaissée pour quelqu'un d'autre c'est un sentiment affreux, comme si on n'était pas assez bien pour quelqu'un.

Comme me le rappelle Rachael, Liam a trouvé la bonne au premier coup d'oeil. La perle rare, comme elle le dit si bien. On ne peut pas tous réussir ainsi... « C'est bien ce que je lui souhaite ! Un petit prince pour ma princesse chérie. » Je fais d'un air un peu gaga en parlant à Amy. « Et à toi aussi ma belle. On finira par trouver l'ame sœur, en attendant on a la famille, on est là les uns pour les autres. » Je dis, pleine de confiance en l'avenir. Si pendant ma grossesse je n'étais pas au top de ma forme, triste et désespérée,ma fille m'a fait reprendre confiance en l'avenir. Jackson aussi... il a été d'une aide précieuse pendant les coup de blues ou les moments d'incertitude. « Bon, on le mange ce cake ? » je lance en me redressant, n'attendant pas la réponse de Rachael pour aller chercher le cake qui attend dans le four.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Little sister ♥ Rachael & Savannah

Revenir en haut Aller en bas

Little sister ♥ Rachael & Savannah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-