AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

[SUJET COMMUN] ▼ New year's eve

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: [SUJET COMMUN] ▼ New year's eve Sam 21 Fév - 22:30





Sujet commun
New Year




Romeo était apparu devant elle. Si Siana les voyait, elle se demanderait probablement ce qui se passait, connaissant l'aversion de la brunette pour le jeune homme. Elle ne pouvait pas rester dans la même pièce que lui depuis qu'elle l'avait vu battre un homme presque à mort. Si elle avait su qu'il venait ici ce soir, il était clair qu'elle serait allée à une autre fête.

Elle préféra réagir comme s'il ne lui faisait pas peur. Son coeur battait la chamade mais elle tenta de l'ignorer et de jouer les fortes filles. Spécialement quand il lui parla de récupérer ce qu'elle lui avait prit. « Tes nouvelles résolutions devraient plutôt d'être de changer de métier et d'arrêter de menacer les gens. » S'il prenait cette résolution, ce serait non seulement celle du siècle mais en plus, il ne la tiendrait pas, c'était évident. La Cartwright avait arrêté d'en prendre le jour où elle avait fini par comprendre que deux semaines plus tard, elle ne s'en souvenait même plus. Elle le regarda toujours dans les yeux avec un air d'affront. « Et je l'ai jeté ton truc. Tu pensais quand même pas que j'allais le garder alors que tout ce que je veux c'est protéger Siana et Nerea.» Elle ne l'avait pas jeté, oh ça non. Elle y avait pensé et avait faillit le faire mais elle s'était dit que si jamais il recommençait, elle pourrait peut être le faire sortir de leur vie en l'envoyant en prison. Matthew, Siana et Nerea lui en voudrait forcément mais de toute manière, elle savait qu'elle n'avait aucune chance de l'envoyer derrière les barreaux mais elle pouvait toujours rêver. Elle tenta cependant de lui faire comprendre qu'il devrait se méfier d'elle. « Et tu devrais faire attention, je connais plus de choses que tu ne le crois. Alors je ne te conseille pas de me menacerr.» Chose stupide à dire car s'il le désirait, il pourrait facilement lui faire peur mais bon, ça le ferrait peut être réfléchir à deux fois avant de la menacer. Oui oui, elle avait de beaux espoirs.

Lorsqu'il changea de sujet pour parler de son frère, son regard devint noir et s'il avait lancé des éclairs, c'était certain qu'il aurait été foudroyé sur place. Matthew était un sujet épineux depuis un mois et si Romeo ne comprenait surement pas pourquoi, elle ne pouvait pas lui expliquer. Elle était blessée et ne voulait plus lui parler, pas pour le moment en tout cas. Elle ne répondit même pas à ce qu'il venait de dire, c'était inutile. Il pouvait toujours lui dire ce qu'il devait faire, jamais il ne suivrait ses « directives ». Elle était grande, savait ce qu'elle faisait, enfin pas tout le temps mais il était clair et net que sa dispute avec son frère ne concernait qu'eux deux et la famille Cartwright soit mais la résolution n'était qu'entre eux et pas prête d'arriver. Encore moins maintenant que Romeo y avait mit son nez dedans. Lorsqu'il posa sa main sur son épaule, son souffle se coupa. Elle aurait voulu l'enlever mais n'y arriva pas. Il était bien plus terrifiant qu'elle ne voulait lui faire croire.

Lorsqu'il partit, elle tenta de respirer normalement. Elle préféra se diriger vers la cuisine. Elle avait vraiment besoin d'un verre. Qu'importe ce que ce serait. Elle trouva ce qu'elle cherchait, avala le verre de whisky d'un trait. Elle ne se sentit pas vraiment mieux après ça et préféra en reprendre un second.


BY .SOULMATES

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: [SUJET COMMUN] ▼ New year's eve Dim 22 Fév - 14:32


« J’imagine que c’est pas comme ça avec… Comment il s’appelle ? Oscar, c’est ça ? »

La jeune femme se mit à sourire. Elle avait entendu tout ce que lui avait dit Molly, sans broncher. C’était vrai. La comparaison entre elle et un lapin l’aurait sans doute fait sourire si elle avait pu répliquer quelque chose mais le fait est que Molly avait totalement raison. Aussi avait-elle préféré dévier le sujet sur le frère de la rouquine plutôt que de s’attarder sur son propre cas.

« Oui, Oscar. En effet, ils sont assez différents. Ceci dit ils ont peut-être bien un point commun. Il ne le montre sûrement pas mais il s’inquiète pour toi. Enfin, comme je l’ai dit tout à l’heure c’est pas mes affaires.  »

Regardant ce qu’il restait dans on verre, elle trinqua avec la jeune fille et avala le reste cul sec. Elle grimaça en sentant passer  l’alcool dans sa gorge et fit un clin d’œil à la jeune fille.

« Allez ! Je vais te montrer que je sais m’amuser. Et que je ne suis pas qu’un pauvre lapin tout frêle. D’ailleurs je crois que les gens derrière la porte commencent à s’impatienter ! »

Thelma n’avait pas regardé sa montre de la soirée, du moins depuis qu’elle s’était enfermée dans la salle de bain avec Molly. Elles y étaient restées une quinzaine de minutes puis elle  avait fini par se convaincre que  la fête était bien plus intéressante à l’extérieur de la salle de bain. Elle avait pensé, deux ou trois fois, qu’elle avait laissé Oscar dans un coin, mais son frère était grand et elle avait décidé, arbitrairement, qu’il n’avait pas besoin d’elle pour se faire de nouvelles connaissances (ou d’en retrouver des vieilles.) . Aussi n’avait-elle pas culpabilisé, enfin peut-être un peu, lorsque Molly l’avait trainé sur la piste de danse, quasiment sans aucune résistance de sa part.

Elle avait bu un peu trop, beaucoup trop peut-être. Mais voyait encore assez bien et avait l’esprit encore assez clair, pour reconnaître les gens. Il y avait toujours Roméo, qui avait l’air de tirer une tête d’enterrement, et elle s’amusa à penser qu’avec ce costard et la tête qu’il faisait, on aurait très bien pu le prendre pour un croque–mort. De l’autre côté de la salle, Matthew semblait avoir une conversation avec elle-ne-savait-qui. Finalement l’alcool l’avait atteint plus que ce qu’elle ne pensait. Tout en continuant à danser et à rire elle se fit un devoir de mémoriser les têtes des gens. Utile lorsqu’il s’agirait de tous les éviter. Le gars aux cheveux bleus, dont-elle n’avait aucune idée du nom, la jeune femme aux cheveux légèrement ébouriffés qui lui semblait être l’hôte de la soirée, le frère de Molly ainsi que d’autres illustres inconnus. Et puis son regard tomba à nouveau sur Laserian. Laserian, c’était donc son prénom. Dans un éclair de génie, probablement dû à l’alcool, encore une fois, elle avait réussi à s’en souvenir et se retrouvait plutôt fière d’elle.

Enfin, s’il y avait bien une personne au monde qu’elle pensait ne jamais revoir, c’était bien lui. Ils s’étaient croisés, enfin elle lui était rentré dedans ou bien était-ce lui ? Sa mémoire lui jouait des tours. Puis il avait commencé à l’engueuler, elle ne se souvenait plus de son âge, 18, 19 ans ? Elle suivait James et puis elle l’avait perdu de vue, en contemplant une chapelle qui, d’après le guide, avait abrité un hôpital.  Le lieu lui avait semblé si majestueux qu’elle n’avait pas fait attention. Pas plus que son copain de l’époque n’avait fait attention à elle. Et la voilà qui se retrouve en train de se faire enguirlander par un total étranger. Elle s’est d’abord mise à pleurer, émotive Thelma. D’abord parce qu’elle avait peur de ne rien comprendre, alors qu’elle parlait un français parfais et ensuite parce que se faire remonter les bretelles dans un pays inconnu, dans une ville inconnu, par un inconnu, ça faisait beaucoup d’inconnues. Il s’était décomposé. Et puis les passants avaient commencé à les regarder et Thelma avait failli tourner de l’œil. Ils avaient fini par boire un café et la jeune femme l’avait presque trouvé sympathique. Et puis, James s’était rendu compte qu’il l’avait perdu et était retourné sur ses pas, il l’avait trouvé riant, au côté d’un type qu’il n’avait jamais vu. Ça lui avait suffi. Sans un mot, ni pour l’un, ni pour l’autre, il avait pris l’étudiante par le poignet et l’avait tiré puis s’était éloigné avec elle. Elle s’était retournée pour saluer cette nouvelle connaissance mais il avait déjà tourné la tête.

Il lui avait bien semblé l’avoir vu, en ville, plusieurs fois. Mais elle pensait avoir halluciné.  Pourtant ce soir il avait l’air bien réel.  Peut-être trop. Le fait est qu’elle n’avait rien contre lui, il avait été gentil dans un moment où elle en avait besoin. Mais l’échec cuisant de son au revoir, ainsi que le fait qu’il l’ait vu en larmes contribuait au fait qu’elle aurait tout fait pour s’éloigner de lui, si elle avait été sobre.

Oui, mais voilà, Thelma était pompette. Molly était visiblement partie et elle avait l’impression d’être complètement gauche au milieu de tous ces gens. Alors, sur un coup de tête, pas forcément des plus ingénieux, elle décida d’aller lui parler. De s’excuser de l’attitude de James, cette fois-là, à ****, ou de la sienne. Elle ne savait pas trop.  Elle arriva à sa hauteur alors que le compte à rebours pour le nouvel an commençait. 5, elle trébucha ce qui, vu la hauteur de talons, n’aurait dû étonner personne. 4, elle se rattrapa au bras et à l’épaule du jeune homme. 3, il se retourna. 2, elle regarda ses pieds. 1, releva les yeux. 0, l’embrassa.

Elle avait posé ses lèvres sur les siennes le plus naturellement du monde et la douceur, assez surprenante, du baiser faillit lui faire tourner la tête plus que de raison. Mais le retour à la réalité fût plus rude, elle se recula assez précipitamment, sans pour autant s’écarter de lui, ni même le lâcher, rompant le contact entre leurs lèvres.  Et la panique qui s’empara, soudain, de son esprit ne l’empêcha pas de lancer un sourire désolé au jeune homme et de chuchoter, d’une voix enrouée :

« Bonne Année… »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: [SUJET COMMUN] ▼ New year's eve Dim 22 Fév - 23:53

Bonne. Holly se marre. C’est probablement un terme dont elle pourrait elle-même s’affubler sans rougir. C’est cru mais ça ne la dérange pas. Si elle se marre, c’est pour éviter de le remercier. Pas après ce qu’il a dit sur Aaron en tout cas. Dans un sens, cet énergumène, c’est l’homme de sa vie. Ils s’aiment, c’est indéniable. Et en plus de ça, ils se supportent et ça c’est plutôt incroyable ! Holly ne pensait pas trouver quelqu’un de sa trempe avec qui vivre mais Aaron est définitivement le partenaire idéal. La chambre est vide. Holly a à peine le temps de le remarquer qu’Adam la retourne contre la porte. Là, elle le reconnaît bien. Il n’en faut pas plus pour que les choses sérieuses commencent. Holly s’agrippe, ferme les yeux. Malgré la musique, elle se contient. Ok, ils sont loin d’être discrets. Tout ceux qui les ont vu entrés dans la chambre ont pu deviner ce qu’ils y feraient. Mais elle a quand même espoir de trouver du nouveau en ressortant alors vaut mieux que ce ne soit pas trop clair pour ses invités non plus. Au final, se contenir ne fait que lui donner une fin plus agréable. Et plus bruyante aussi, dommage. Il se rhabille, Holly fait de même. Adam vient même parfaire les détails en s’occupant des cheveux de la barmaid. Et en remontant cette bretelle de soutien-gorge qui s’est fait la malle. « Ravie d’avoir pu t’aider. » Et c’est vraiment le cas. Holly sourit, tire un coup sur sa robe. « Amuse-toi bien ! » qu’elle lui lance après qu’il lui ait volé un dernier baiser. Ça, c’est fait. Et dire qu’il n’est même pas encore minuit… Holly retourne à son tour dans le salon où les gens sont éparpillés un peu partout. Elle se fraye un chemin jusqu’aux toilettes. Uriner après le sexe. Vraiment les filles, on ne vous répétera jamais à quel point c’est important. C’est sur le trône qu’elle entend le compte à rebours se lancer. Ah non, ça ne se fera pas sans elle ! Elle se précipite pour finir sa petite affaire et retourne dans la pièce principale. Elle cherche un partenaire, n’importe qui. Finalement, elle se satisfait de la première personne qu’elle a sous la main alors qu’il ne reste plus que trois petites secondes. Sans réfléchir, elle s’approche et lui offre un premier baiser d’enfer pour la nouvelle année quand on annonce zéro. Ce n’est pas hésitant, ce n’est pas rapide. Une vraie galoche. Il faut qu’elle s’en souvienne ! Holly s’écarte, contemple la rouquine. Molly, la sœur d’Adam. Si ce n’est pas étrange comme situation, presque glauque. Mais Holly s’en moque, elle rigole. « Bon bah… Bonne année ! » Et elle tourbillonne sur place, part ensuite se chercher un verre amplement mérité. C’est rare qu’elle tienne encore aussi bien debout à cette heure-là. Nouvel an, ça a tendance à être fatal. Holly a de l’entrainement mais elle rajoute toujours une couche à cette occasion. 2015, elle est digne. A peu de choses près.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: [SUJET COMMUN] ▼ New year's eve Lun 23 Fév - 0:08

Romeo força un sourire ironique. Il ne la croyait pas un seul instant, quand elle prétendait l’avoir jeté, mais il s’était attendu à ce genre de réponse. Pour ce qui en était de la raison évoquée, en  revanche, il ne l’avait absolument pas vue venir. « Les protéger ? » Ses yeux s’étaient arrondis sous la surprise. Elle s’imaginait quoi, qu’il risquait de tabasser sa propre sœur et sa propre copine avec des putains de pointes en métal ? Comment pouvait-elle songer un seul instant qu’il puisse lever ne serait-ce que le petit doigt sur l’une d’entre elles ?! Il réalisa alors qu’il était devenu quelqu’un de violent, ouais. Par la force des choses, il avait dû apprendre à se faire craindre comme ça, parce qu’il n’y avait que ça que ces types comprenaient. Mais ce n’était que temporaire, ou du moins, il l’espérait : bientôt, tout le monde resterait à sa place, et tout irait parfaitement dans le meilleur des mondes. « De moi?! Pour quel genre de psychopathe tu me prends ? » Il était profondément outré ; mais au fond, il ne pouvait pas la blâmer, les apparences jouaient contre lui. Peut-être n’était-ce pas que des apparences, d’ailleurs… Réalisant qu’il avait peut-être été un peu trop spontané dans ses réponses, il reprit son éternelle ironie ; c’était plutôt un bon bouclier. « Ça me fait beaucoup de peine, ce que tu dis, tu sais. » La main sur le cœur, la larme à l’œil, il en fit des tonnes pour faire passer ça pour de l’humour. Sauf qu’au fond, c’était vrai. Il voulait bien croire qu’elle le déteste et connaisse des choses peu reluisantes à son sujet... mais il regardait la jeune femme dans les yeux et il détestait voir un monstre dans leur reflet.

Il haussa les épaules quand elle lui conseilla de ne pas la menacer. Elle savait que le rapport de force ne jouait pas en sa faveur à elle, mais au fond, lui allait être bien emmerdé si elle ne lui rendait pas d’elle-même. « Passionnant, tout ça… Ecoute, t’as toute la semaine pour le foutre dans la boite aux lettres du bar ; on a même pas besoin de supporter la vision écœurante l’un de l’autre, comme ça. Mais crois-pas que je laisserai couler ça si tu le gardes. »

Après avoir maladroitement pris la défense de Matthew, Romeo fendit à nouveau la foule. Pour aller où ? Il n’en savait rien. Eirian n’avait pas l’air mécontente de voir son ancien amant, alors il était peut-être plus sage de les laisser seuls ; quant à Abbey, elle discutait maintenant avec Adam. Romeo fronça les sourcils, et alla simplement s’appuyer contre un mur, décidé à simplement attendre que le temps passe. Minuit approchait, et une boule se formait progressivement dans sa gorge. Il aurait tellement voulu fêter ça avec Siana. 10… Le décompte commençait. 9… Romeo ferma les yeux. 8… Nan, ça le gavait, en fait. Une cigarette, il lui fallait une cigarette. Il ne supportait plus d’entendre toute cette joie autour de lui, alors qu’il passait probablement le pire réveillon de toute sa vie. Il traversa la foule jusqu’au perron de l'entrée, laissant derrière lui les acclamations, avant de s’allumer une clope dans le froid glacial. Tout valait mieux que ces putains de vœux de bonne année.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: [SUJET COMMUN] ▼ New year's eve Lun 23 Fév - 10:29


Minuit !


HAPPY NEW YEAR








Le décompte est lancé ! (avec 3 jours de retard... oops)
Il est temps de trouver votre partenaire à embrasser lorsqu'il atteindra 0 !

luckyred.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: [SUJET COMMUN] ▼ New year's eve Lun 23 Fév - 23:45

Elle n’est pas certaine que Thelma comprend vraiment comment ça se passe chez les Romanovski. Après tout, elle n’a pas l’air d’avoir le même genre de famille. Ça ne dérange pas vraiment la rouquine, qui a plutôt l’habitude. Il est inutile pour elle de commencer à lui expliquer qu’en fait, Adam s’inquiète plutôt pour l’image qu’on a d’elle, par rapport à lui, plutôt que pour elle. Si elle a une mauvaise image, c’est sur lui que ça retombe. Et elle ne parle pas là de la réputation de fauteurs de trouble qu’on leur prête –et qui n’est pas sans fondement- mais bien de l’air qu’elle se donne, avec ses vêtements trop courts et ses talons trop hauts. Elle se contente de répondre d’un sourire, et de vider son verre un peu plus. Il est beaucoup trop tard pour être aussi sobre, à son avis. Entrechoquant son verre en plastique avec celui de Thelma, elle le vide elle aussi d’un trait lorsqu’elle voit la brunette en faire de même. « Avec cette robe, c’est évident. » Et c’est vrai. Thelma réussit sans effort à être sexy et classe, qualificatifs que Molly ne peut pas appliquer à sa petite personne. Du moins, pas ensemble. La classe est un concept qu’elle connaît, mais pas personnellement. Si ça convient très bien à certaines personnes –comme Thelma- ça ne fait pas partie de son vocabulaire pour parler d’elle-même.

Elles sortent de la salle de bains pour aller danser, juste après un petit détour vers la table du bar. À ce stade, Molly ne prend même plus la peine de diluer l’alcool avec autre chose. Elle fait plusieurs allers-retours entre la "piste de danse" et le "bar", si bien qu’au bout d’un moment, elle perd Thelma de vue et se retrouve à danser avec un parfait inconnu. Le temps file sans qu’elle en ait conscience, jusqu’à ce que tout le monde se mette à scander les derniers chiffres du décompte, avant la nouvelle année. Joignant sa voix à celle des autres fêtards, elle renverse son verre lorsque la dernière seconde tombe : on l’agrippe par le bras, et elle a à peine le temps de calculer ce qui se passe lorsqu’elle sent une bouche sur la sienne. Pas bien perturbée, elle se laisse faire avec plaisir, répondant au baiser sans une seule once de timidité. Sa main suit la courbe d’une hanche, pour aller se poser au creux des reins de la fille qui est en train de lui rouler le patin du siècle. Lorsque cette dernière s’éloigne, Molly reconnaît Holly. « Bon bah… Bonne année ! » Hilaire, elle regarde son amie s’éloigner comme si de rien n’était, et scanne la pièce pour trouver un prospect pour un véritable baiser de début d’année. Tout autour, c’est la foire de la galoche, et sans savoir pourquoi Molly trouve ça particulièrement réjouissant. Jusqu’à ce que son regard accroche une robe rouge, et par le fait même… Laze. Scotché à Thelma. Il ne faut pas très longtemps pour que son cerveau, même légèrement embrumé par l’alcool, associe 1 et 1. Envahie par une bouffée de colère contre la brune, puis contre Laze, elle repousse violemment la tristesse qui menace de l’envahir et avance vers le couple, pour dévier à la dernière minute vers le mec avec qui elle a aperçu Laze au début de la soirée. Il est franchement mignon, tout seul, et avec un peu de chance, ils seront amis. Et même en sachant pertinemment que c’est une très mauvaise idée, Molly se plante devant lui, prend le visage du jeune homme entre ses mains, et l’attire à elle. Déjà peu timide en temps normal, l’alcool lui retire tout ce qu’elle pouvait bien avoir d’inhibitions, et elle effleure les lèvres du jeune homme des siennes, avant de les capturer dans un baiser qui n’a rien d’innocent.

Tant qu’à faire les choses, autant les faire bien. Et si Laze n’en est pas témoin, ça aura au moins été agréable. Qui a dit que Molly Romanovski n’a pas l’esprit pratique ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : apolline (ludi).
TES DOUBLES : clément.
TON AVATAR : dylan perfect o'brien.
TES CRÉDITS : POLARIZE (+) anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : open.
1/4 + 4 prévus
uc.
RAGOTS PARTAGÉS : 2709
POINTS : 1031
ARRIVÉE À TENBY : 25/11/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : vingt-cinq piges.
CÔTÉ COEUR : maître des coups d'un soir.
PROFESSION : pilote de l'air en permission prolongée.
REPUTATION : connu pour ses frasques, son départ précipité ainsi que son narcissisme qui bat des records ; de plus, il ne laisse pas indifférentes les femmes et en joue, ce qui lui vaut une réputation de briseur de coeurs. il vient de devenir papa, malheureusement. et on le qualifie déjà de "mauvais père".



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: [SUJET COMMUN] ▼ New year's eve Mer 25 Fév - 17:55

Une chevelure blonde capta l'attention du pilote, celle de sa cousine. Elle lui sauta dessus et malgré l'alcool dans son sang, il tenait bon. Il la serra fort et se sépara d'elle l'instant d'après. Il ne voulait pas qu'elle respire ce trop plein d'alcool âcre. « Je veux juste pas que tu finisses ivre morte. » dit-il à son attention. Il lui sourit et regarda à nouveau son colocataire. « J'suis pas surprotecteur.. C'est juste que je connais les mecs parce que j'en suis un et que je sais ce qu'ils veulent d'elle.. Oui, j'suis trop protecteur et tu ferais pareil avec Adé si elle était là, mec. »
Laserian était plutôt content. Déjà parce qu'il tenait bien l'alcool et se voyait déjà gagner contre son meilleur ami, et aussi, parce que celui-ci s'amusait enfin, oubliant ses vieux démons. Ouais, le rire du basané mettait du baume au cœur à Laze parce que ça voulait dire beaucoup pour lui. Beaucoup plus qu'il ne voulait l'avouer, après tout, il était considéré comme un connard narcissique et sans cœur, ce qu'il était peut-être après tout. Mais voir son colocataire et frère de cœur heureux, c'était tout ce qu'il lui fallait en cette nuit. Il l'avait tiré ici pour ça. Dans tous les cas, lui aussi était heureux, entrechoquant son verre en plastique avec celui de Malone avant de l'avaler cul sec. Amer ce liquide, c'était le cas de le dire. L'alcool était légèrement chaud, et cette réaction était sûrement causée par la chaleur qu'émettaient les corps qui dansaient avec n'importe qui, n'importe comment. Pas qu'il s'en préoccupait, il avait ingurgité trop d'alcool pour s'en soucier une seule seconde, seulement, cette pensée lui avait simplement traversé l'esprit. Il était éméché et sa logique avait foutu le camp.
Il était resté pareil même bourré, lançant un sourire charmeur à une fille qui passait devant lui, laissant ses iris divergeaient d'un point de la pièce vers un autre pour trouver les lèvres parfaites avec qui échanger un baiser digne de la nouvelle année qui allait commencer, seulement, il n'en eut certes pas besoin. A peine le compte à rebours lancé qu'une main s'accrocha à son bras. Ses sourcils se froncèrent et il se tourna. Il ne voulait pas qu'on lui vomisse dessus. Non merci. Seulement, ce n'était pas pour ça. Il reconnut vite fait la fille qu'il avait fait pleuré en lui crachant au visage des paroles blessantes lors de son voyage en France. Que faisait-elle ici ? Elle était jolie mais bien trop émotive pour ne serait-ce que lui plaire une seconde. Il préférait les filles avec une grande gueule, pas celles qui se faisaient marcher sur les pieds mais bon, il avait été gentil avec elle à Paris, c'était bien parce qu'il y avait aiguille sous roche. S'il se comportait comme un salop avec une femme, ce n'était certainement pas pour changer et finalement, se montrer attentionné. Il n'était pas niais, et il n'était certainement pas attentionné, si ce n'est avec ses colocataires et sa famille. Peu de personnes. Elle ne lui laissa pas vraiment le choix que ses lippes avaient déjà rejoints celles du pilote. Pas que ce baiser lui déplaisait. Loin de là. Il appréciait énormément ce baiser, et Laze ne disait jamais non à une jolie fille tant qu'elle atteignait un âge minimum, bien entendu. Seulement.. Seulement, il ne profitait jamais d'une fille qui avait bien trop bu. Il leur brisait le cœur, mais n'abusait pas de leurs moments de faiblesse. Elle mit fin au baiser quelques secondes plus tard et semblait gênée. Normal, l'alcool avait dicté ses gestes et non son esprit, bien trop embrumé pour ça. « Bonne année ! » s'exclama tout de même le brun en souriant, valait mieux faire comme s'il ne la reconnaissait pas, surtout que dans ses souvenirs, elle avait un copain. Il s'était déjà fait frappé par les copains des filles avec qui il avait eu une aventure mais il ne préférait pas que cela arrive alors qu'il était saoule, bien trop.
Et comme si la soirée ne présageait que des surprises, il reconnut la chevelure rousse de Molly passer à côté de lui. Elle venait de plaquer ses lèvres sur celles de son meilleur ami, et ce n'était pas un baiser innocent. Jamais avec elle. Elle en profitait bien. Pas qu'il était énervé contre Malone, ce n'était pas sa faute mais au fond de lui, il lui en voulait un peu. C'était injuste mais il ne pouvait guère s'en empêcher. L'un de ses poings se serra jusqu'à ce que ses jointures blanchissent mais il restait impassible. Après tout, il ne devrait pas être aussi touché par ce qu'elle venait d'entreprendre. Il ne voulait pas montrer que dans un sens, ça l'avait touché. Énervé surtout. Il espérait surtout que personne n'avait remarqué que son sourire avait disparu à ce moment précis. Et quitte à jouer à ce petit jeu avec la lycéenne, autant le faire bien. Il tourna à nouveau sa tête vers Thelma -parce que oui, il se souvenait encore de son nom ou peut-être qu'un éclair de lucidité l'avait touché, et plaça sa main derrière son cou avant de l'embrasser de la même manière que Molly venait d'embrasser Malone. Se servir d'une innocente fille pour se venger -ou oublier- n'était pas très sympa mais il s'en fichait. Il arriverait à se faire pardonner d'une manière ou d'une autre. Et puis, la brune était vraiment très attirante.

_________________


you're playing so cool
tonight i gotta cut loose, footloose. kick off your sunday shoes. please, louise, pull me off of my knees. jack, get back. c'mon before we crack. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Kainoa + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Haley Lu Richardson.
TES CRÉDITS : HJS ♥ + Blasphemy.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Emrys - Fiona - Rhys - Jesse & Daniel)
À venir : Spencer - Billie - Matthew.
RAGOTS PARTAGÉS : 7229
POINTS : 1953
ARRIVÉE À TENBY : 21/02/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 23 ans (17.07.93)
CÔTÉ COEUR : Elle sort avec Jesse.
PROFESSION : Pilote de transport dans la Royal Air Force.
REPUTATION : La pauvre, la vie ne l'a pas vraiment gâtée... Mais elle a de la chance d'avoir quelqu'un d'aussi gentil que Jesse. Vous croyez que ça va tenir, eux deux, avec leurs voyages respectifs ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: [SUJET COMMUN] ▼ New year's eve Mer 25 Fév - 18:35


Siana se mit à rire quand Malone cria à moitié que Laze était pire qu’un grand frère protecteur. Il n’imaginait sans doute pas à quel point il avait raison. Mais après tout, la jeune fille avait vécu de nombreuses années avec Laze ; résultat, elle le considérait plus comme son frère qu’autre chose, et lui comme une petite perle à protéger. C’était un peu pour ça aussi qu’elle était venue le rassurer. Elle ne voulait pas qu’il se fasse du souci pour elle - même si c’était généralement le cas. Elle n’avait pas l’intention de trop faire la fête ce soir. Elle aimait bien boire un peu d’alcool, comme ça, mais sans plus. Et puis, elle n’avait pas vraiment le coeur à faire la fête. Elle était simplement venue parce que Rachael avait insisté.

En tout cas, Siana n’aurait peut-être pas dû s’inquiéter. Son cousin et son ami d’enfance avaient déjà un peu trop d’alcool dans le sang et ça se voyait. « Oui enfin, c’est gentil, mais je sais pas si c’est moi qui risque de finir ivre morte… » Si ça se trouvait, ce serait peut-être elle qui devrait veiller sur lui et faire attention à ce qu’il rentre en un seul morceau. Comme quoi, les rôles pouvaient s’inverser, parfois… En constatant que le compte à rebours avait commencé, la petite blonde décida aussitôt de s’en aller. Une jolie brune, qu’elle avait plus ou moins le souvenir d’avoir croisée à l’anniversaire de Matthew, s’était déjà approchée de Laserian. Siana avait presque fait une moue écoeurée. Après avoir fait une pichenette sur le nez de Malone pour l’embêter un peu, l’adolescente s’éloigna. Elle ne tenait pas à assister à leurs plans drague, à leurs embrassades, ou à quoi que ce soit dans le genre.

Et puis, celui qu’elle voulait chopper à l’instant, c’était surtout Romeo. Siana l’avait aperçu se faufiler à l’extérieur, après sa conversation avec Rachael. Elle ne savait pas ce qu’ils s’étaient dit, mais ce n’était pas son souci principal pour le moment. Son cerveau lui criait que non, ce n’était pas une bonne idée de retrouver son petit ami, même pour quelques secondes. Après tout, ils étaient en public ! Mais elle ne pouvait pas s’en empêcher. Elle comptait sur la confusion, les baisers et l’euphorie de minuit pour passer inaperçue. Elle espérait surtout que Romeo ne s’était pas déjà trop éloigné. Mais en sortant, la lycéenne aperçut son copain, un peu plus loin. Son coeur s’emballa aussitôt et elle se rapprocha de lui à grands pas. Enfin, elle se planta devant lui, passa les bras autour de sa nuque et l’attira vers elle pour l’embrasser avec fougue. Elle détestait l'odeur de la cigarette, mais là, tout de suite, elle s’en fichait. Tout ce que Siana voulait, c’était être la seule qu’il embrasse pour la nouvelle année. Elle n’avait même pas besoin de lui présenter ses voeux ou quoi que ce soit dans le genre ; à ses yeux, son baiser passionné était largement suffisant. Enfin, à bout de souffle, la fille Pierce se détacha à regret de son petit ami. Elle ne pouvait pas se permettre de s’attarder auprès de lui. C’était déjà vachement osé de sa part de l’avoir rejoint là, comme ça. Alors, se dressant sur la pointe des pieds et posant les deux mains sur le torse du jeune homme, Siana lui murmura à l’oreille : « Je t’appelle tout à l’heure, beau gosse. »

Après un dernier baiser, furtif, dans son cou, la blondinette s’éloigna, le coeur serré. Tout ce qu’elle voulait, c’était s’en aller avec lui. Mais elle ne pouvait pas ; ce qu’elle avait fait était déjà trop risqué, mais là, ce serait carrément du suicide, surtout avec Laze dans les parages (bourré ou pas, d’ailleurs). Alors elle retourna à l’intérieur, se désintéressant de toutes ces personnes ayant déjà trop bu et de la joie générale. En quelques secondes, elle repéra sa meilleure amie, avec son verre à la main, et elle la rejoignit. « Re. » Elle n’avait pas l’intention de lui demander ce qui s’était passé avec Romeo, vu que la dernière fois qu’elles avaient parlé du petit ami de Siana, elles s’étaient disputées - elle ne tenait pas à ce que ça recommence. « Quelqu'un t'a harcelé pour que tu l'embrasses ? »

_________________


When people ask what I see in you, I just smile and look away because I'm afraid if they knew, they'd fall in love with you too ♥️


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : knight.
TES DOUBLES : daniel & adriel.
TON AVATAR : tylerHOTposey ♥
TES CRÉDITS : shyia & annaelle & tumblr.
RAGOTS PARTAGÉS : 4629
POINTS : 5524
ARRIVÉE À TENBY : 26/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 25ans. (04.11.1991)
CÔTÉ COEUR : en couple avec Mona depuis un moment maintenant.
PROFESSION : avocat, fêtard, motard, musicien, photographe, il m'est assez difficile de rester en place et de me contenter d'un seul métier.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: [SUJET COMMUN] ▼ New year's eve Ven 27 Fév - 21:29

J'avais l'impression de partir de plus en plus et au fil de la soirée, j'étais presque sûr de devoir m'incliner devant Laze. J'avais voulu lancer un défi à mon meilleur ami persuadé que j'allais y arriver mais je me suis fourré les doigts dans le nez. Le fait que Siana se marre juste après que je lui ai parlé m'a mis la puce à l'oreille. Mais au lieu de pleurer sur le fait que je sois pathétique, je suis pris d'une crise de fou rire avant de me remettre à boire le liquide qu'il y avait dans mon verre. « Je veux juste pas que tu finisses ivre morte. » finit-il par lui dire. J'étais sûr que ce n'était pas vraiment le genre de la jeune fille mais c'est vrai qu'un avertissement n'est jamais de trop. Le verre en bouche, je me sentis observé. « J'suis pas surprotecteur.. C'est juste que je connais les mecs parce que j'en suis un et que je sais ce qu'ils veulent d'elle.. Oui, j'suis trop protecteur et tu ferais pareil avec Ade si elle était là, mec. » enchaina-t-il. Les infos mirent quelques minutes à arriver à mon cerveau et quand j'eus enfin compris, j'adressais un signe de tête affirmatif en direction de Laze. Il marquait un point. Et je devais même admettre que j'aurais été pire si elle avait été ici. Raison pour laquelle j'évite de sortir dans les mêmes endroits qu'elle. Moins j'en sais, mieux je me porte.

Minuit approchait et même si je refusais de l'admettre, mes yeux parcouraient la salle à la recherche d'une jolie jeune fille avec qui partager un baiser. Ma tête refusait, en arrivant, de faire partie de ce genre de mec mais je crois que c'est dans nos gènes. Personne ne semblait attirer mon attention alors je me contentais d'arriver aux 12 coups avec un bon mélange à la main. L'alcool lui, au moins, ne m'abandonnera jamais.

Pensant que j'allais faire le tchin de bonne année accompagné de Laze, je me retournais dans sa direction. Son regard vaguait sûrement vers une des filles présente et alors que je m'apprêtais à lui glisser deux mots, une jeune fille, que je ne connaissais pas, décide de s'accrocher à lui et d'y coller ses lèvres aux douze coups de minuit. Gêné par la situation, je me retournais et avalais une gorgée de mon verre en me souhaitant à moi même une bonne année avant de faire un signe au peu de personnes que je connaissais. Quelqu'un me bouscula ce qui eu le don de m'énerver. Je me retournais, prêt à m'énerver mais la scène qui suivit était tout autre. Une jolie rousse s'était plantée devant moi et malheureusement, j'étais trop saoule pour savoir si je l'avais déjà vu ou non. Mais peu m'importait. D'un coup, elle prit mon visage entre ses mains et planqua ses lèvres sur les miennes. D'abord surpris, mes mains s'étaient levées dans un geste automatique avant de se déposer sur le bas du dos de la jeune fille. Elle était douée, même plus et il fallait bien dire que pour mes premières secondes en 2015, tout commençait merveilleusement.

Je ne sais plus combien de temps nous sommes restés collés l'un à l'autre. Quand elle se détacha, je réfléchissais longuement à ce qu'il fallait dire. Ce genre de situation ne m'était jamais arrivé jusqu'ici. « Bonne année. » dis-je enfin. Je la lachais et la laissais partir. Je récupérais mon verre sur le bord de la table et revenais vers mon meilleur ami. Voyant qu'il était encore occupé avec la jolie brune de tout à l'heure, je me contentais de m'appuyer sur l'endroit le plus proche et de boire mon verre en souriant comme un imbécile.

_________________

thanks for the memories
plonge au cœur de moi, au fond de mes abîmes, de mes abîmes, dis-moi ce que tu vois. plonge au cœur de moi. et quand tout me dessine, tout me dessine, je veux renaître en toi. ▬ viens, écris sur ma peau les mots que je n’ose pas. même au bord du KO si je tombe retiens-moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: [SUJET COMMUN] ▼ New year's eve Sam 28 Fév - 16:31

Il était assez clair que l'alcool ne la faisait pas penser de la même façon que d'habitude, son baiser avait été impulsif et si elle avait été sobre elle y aurait probablement réfléchi à deux fois. Pourtant Thelma était encore assez lucide pour savoir que quelque chose clochait. Et la façon dont Laserian la regardait était en partie la raison pour laquelle elle doutait. Si elle s'y fiait, elle aurait dit qu'il n'avait pas la moindre idée de qui elle était. Et à vrai dire elle ne savait pas ce qui était le plus gênant, qu'elle l'ait embrassé et qu'il la prenne pour une parfaite inconnue ou qu'elle l'ait embrassé et qu'il la reconnaisse. Ses pensées se mélangeaient dans son esprit et donnaient un beau schmilblick duquel elle se serait volontiers passé.

Bien qu'elle soit assez accaparé par ses propre pensées pour avoir à se pré-occuper de celles des autres elle ne pu s'empêcher de remarquer les mains du jeune homme se serrer et, intriguée, elle suivit son regard pour tomber sur la chevelure rousse de Molly. Merde. Elle n'avait aucune idée du lien qu'ils entretenaient et à vrai dire c'était leur problème. Mais si Laze réagissait comme ça il y avait de grandes chances pour que Molly n'ai pas pris avec beaucoup de joie le fait qu'elle se soit jeté sur son... Son quoi? En bref Thelma n'avait pas spécialement envie de s'être mis la jeune fille à dos. Sans vraiment la connaître, elle pouvait dire qu'elle l'aimait bien.

Elle sentit une main se poser sur sa nuque et se retourna au moment où Laze l'embrassait de nouveau. Si elle n'avait pas prévu le premier, le second la prenait encore plus par surprise et elle garda les yeux ouvert quelques secondes avant de les fermer. Cette fois ci elle ne pouvait plus vraiment blâmer l'alcool ou l'effet de surprise. Elle aurait pu le dégager et s'en aller, au lieu de ça elle se laissait faire et il fallait bien avouer que c'était agréable. Elle passa une main dans les cheveux du jeune homme et accrocha sa chemise de l'autre. Après tout, elle aurait tout le temps de lui faire payer plus tard.

Au bout de combien de temps décidèrent-ils de rompre le baiser, Thelma n'aurait pu le dire. Cependant le sentiment d'avoir été utilisé malgré le fait qu'elle ait pleinement profité de la situation restait tenace. Et, non sans un peu d'hypocrisie, elle fronça les sourcils et croisa les bras sur sa poitrine.

« Je sais pas ce que tu essayais de faire exactement. Mais d'y avoir participer ça me donne légèrement la nausée. Excuse moi. »

Elle tourna les talons et parti sans demander son reste.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: [SUJET COMMUN] ▼ New year's eve Mer 4 Mar - 0:53

La bouche plaquée contre celle du jeune home, elle se surprend un instant à espérer qu’il ne la repousse pas. Ce serait vachement gênant, s’il décidait qu’il n’a pas envie de se faire galocher par une pure inconnue. Mais apparemment, il est dans un état assez avancé pour s’en ficher complètement, puisqu’il pose les mains au bas de son dos, et qu’il répond à son baiser avec un minimum d’enthousiasme. Bien que ça fasse partie d’un plan semi-calculé –plutôt pas calculé du tout, en fait- elle apprécie réellement le moment, et ne se gêne pas pour faire durer le plaisir. C’est le nouvel an après tout, une nouvelle année qui commence, et Molly a bien l’intention de profiter pleinement des premières minutes de 2015. Elle se fiche bien de ce que son frère peut en penser. Ainsi que tout le monde dans la salle, d’ailleurs, même si à cette heure il ne doit pas y avoir une majorité de personnes sobres. Lorsqu’elle rompt enfin le contact, elle ne sait étrangement pas trop quoi dire. De toute façon, il est plutôt difficile de s’entendre par-dessus la musique, qui doit faire grincer des dents les voisins qui n’ont pas exactement l’âme à la fête. « Bonne année ! » Elle répète, sourire amusé aux lèvres. Puis, prenant appui sur la poitrine du brun, elle se lève sur la pointe des pieds pour placer sa bouche tout près de son oreille, afin de se faire entendre : « Je vais me chercher un autre verre. » C’est lorsqu’elle se rend à la table, où subsistent encore quelques fonds de bouteilles, qu’elle se retourne vers l’inconnu, et par la même occasion, Laze. Et Thelma. Toujours. Descendant cul sec le verre qu’elle vient de se servir, elle s’en verse une seconde bonne rasade. La situation lui échappe complètement et ça n’est pas pour lui faire plaisir. Elle sait pertinemment qu’elle est en train de s’embarquer dans un engrenage plutôt tordu, mais c’est plus fort qu’elle : il faut qu’elle fasse quelque chose. Se dirigeant vers la cuisine, elle finit par trouver un bloc-note et un crayon, et griffonne rapidement son numéro de téléphone avant de repartir auprès du jeune homme qu’elle a embrassé quelques minutes plus tôt, ne jetant qu’un coup d’œil rapide vers Laserian.

Attrapant la manche du brun pour attirer son attention, elle lui fait signe de s'approcher, pour pouvoir lui parler à l'oreille. « Je m'appelle Molly, au fait. » Reculant de nouveau, elle s'improvise un air un peu gêné, et lui met le papier avec son numéro de téléphone sous les yeux. « On peut se revoir, peut-être ? » C'est plutôt direct, mais on ne peut pas s'attendre à autre chose de sa part. Et puis, tout le monde est plus ou moins ivre, elle et lui y compris. Il ne lui en voudra sûrement pas de démontrer un peu d'intérêt... enfin, elle espère. Parce que bon, la manoeuvre avait peut-être comme but principal de faire enrager Laze, mais ça n'enlève rien au charme du garçon devant elle. Baissant les yeux un instant, elle glisse le petit bout de papier dans la poche avant du jean de ce dernier. La balle est dans son camp maintenant, pas vrai ?   
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: [SUJET COMMUN] ▼ New year's eve Dim 8 Mar - 0:34

A choisir, Matty aurait préféré jouer la sécurité, passer la soirée tranquillement avec Abbey. Mais, peut-être était ce l'effet de l'alcool ou le joint, il ressentait le besoin de jouer au grand garçon et d'affronter ce qui le préoccupait. Alors qu'il aurait pu la jouer à la façon Romeo, et simplement ignorer la fille. Ce n'est pas comme si Eirian avait insisté pour avoir de ses nouvelles, de toute façon. Et oui, ce dernier point décevait un peu le garçon, mais ça lui avait au moins permis de savoir à quoi s'en tenir. Il ne se lançait pas dans une tentative mélo désespérée, il souhaitait simplement être honnête. Terminer ce chapitre et tourner la page.
Il s'excusa poliment auprès de son amie puis alla retrouver sa blonde. Sans discours préparé, rien. Une fois devant elle, il se sentit pris de court, espérant presque qu'elle refuse de le voir. Là, ça serait vraiment facile. Il serait soulagé du poids qui pesait sur sa conscience, sans devoir affronter la conversation délicate. Mais Eirian décida de ne pas lui faciliter la tâche. Il déglutit, mal à l'aise, puis attrapa sa main et l'emmena à l'écart.

Il regretta aussitôt son geste. Ce contact tactile le déstabilisa une seconde et il se maudit en silence pour ne pas avoir réfléchi un peu plus. Avait-il encore le privilège de la prendre par la main ? Il essaya la cuisine mais malheureusement plusieurs personnes s'y étaient donné rendez-vous pour un jeu alcoolisé plutôt bruyant. Dire qu'il aurait pu faire partie de ce groupe. Mais non, il préférait les conversations gênantes et l'honnêteté. Un soir de nouvel an. Alors qu'il n'était déjà plus très clean. Au moins, il reconnaissait son penchant masochiste. Probablement l'effet de la lecture de fifty shades of grey. Pas de sa faute, Rachael l'avait forcé. Mais depuis, il se surprenait à faire des choses pas forcément plaisantes. Comme s'excuser auprès de son ancien plan cul et se ridiculiser alors qu'elle avait certainement oublié son nom de famille. Bien que ce soit difficile, car Cartwright était difficilement oubliable dans cette ville.
Il tourna les yeux à droite à gauche, puis l'évidente ironie le frappa. Il se dirigea alors vers la seule pièce qu'il espérait encore calme à cette heure-ci, la salle de bain. Il ferma la porte derrière eux et ne put s'empêcher de sourire, ils bouclaient la boucle, même s'il ne savait pas la boucle de quoi. « Ecoute Eirian, je suis vraiment désolé pour avoir agi comme un con ces dernières semaines, je t'ai manqué de respect en t'ignorant ainsi et je m'en excuse. Je ne voulais absolument pas mettre un terme à notre relation en arrêtant simplement de te répondre. C'est juste que les choses ont un peu été intenses avec ma famille. Autumn s'est pas gênée pour raconter qu'elle nous avait vu, et aussi je me suis pris la tête avec ma soeur, on est encore en froid ... Mais je ne voulais absolument pas que tu penses que tu es une de ces filles qu'on oublie et qu'on jette en effaçant simplement son numéro. Absolument pas. J'ai toujours ton numéro même, je n'arrivais pas t'appeler, c'est tout. » Il baissa les yeux, honteux, reprenant un peu son souffle après cette tirade déballée d'une seule traite. S'il avait repris son souffle une seule fois, il aurait été incapable d'avouer tout ce qu'il avait sur le coeur. Et même s'il avait gardé quelques passages pour lui, il était content d'être enfin honnête avec Eirian. Il leva un regard vers elle, attendant simplement qu'elle le pardonne, ou pas, avant de pouvoir la libérer. Il comprenait plus ou moins que, en la repoussant ainsi, il avait mis un terme à leur ... lien. Il l'acceptait. Mais il ne supportait pas l'idée qu'elle garde une opinion erronée de lui. Venant du salon, il entendit quelqu'un criait que le compte à rebours approchait. Il jeta un coup d'oeil à sa montre, il était plus tard qu'il n'y paraissait. Il s'en voulut, alors, d'accaparer ainsi la jolie blonde, alors qu'elle préférait probablement passer les douze coups de minuit avec d'autres personnes que lui. En quelle position se classait-il, sur la liste des "personnes avec qui célébrer le réveillon" d'Eirian Kleefin ? Il espérait avoir remonté quelques places, après avoir mis son coeur à nu.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: [SUJET COMMUN] ▼ New year's eve Lun 9 Mar - 16:06

Une fois les deux filles vexées parties de la cuisine, Oscar se retrouva tout seul, sa bière à la main. Qui avait eu l'excellente idée de venir ici déjà ? Il se maudit pour avoir forcé sa sœur à se déplacer jusqu'à la soirée. Maintenant, il se retrouvait comme un con à essayer de tuer le temps et à boire une bière. Qu'est-ce qu'il aurait donné pour être devant la télé avec du popcorn sur les genoux ? Ou alors dans son haras à s'occuper d'Olympe... Là, il était entouré de personnes complètement saoules pour la plupart et il ne les connaissait pas. À part sa sœur, il n'avait pas vu de personne qu'il avait déjà aperçu ou même parler. Tout ce beau monde lui semblait totalement étranger. Il sentit alors les débuts d'une crise de panique lui tordre le ventre et il s'intima au calme. Ce n'était pas la peine de se mettre dans cet état-là. Tout allait vraiment bien. Oz se mit à respirer lentement pour redonner un rythme normal à son cœur. Voilà, tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes.

C'était sans compter un mouvement à sa droite qui lui fit tourner la tête. Il découvrit alors Rachael dans la cuisine. Clignant des yeux plusieurs fois à la suite pour vérifier que ce n'était pas un rêve, Oscar la détailla des pieds à la tête pour se rendre compte qu'elle était bien réelle. C'était bien elle, en chair et en os. Que faisait-elle là ? Habitait-elle à Tenby ? Etait-elle simplement de passage ? Toutes ces questions se bousculaient dans l'esprit du fils Thompson qui n'avait aucune réponse. Ils avaient connus une relation passionnée et intense et il n'aurait jamais pensé la revoir ici. Elle était d'ailleurs l'une des raisons principale de sa séparation avec Georgia. Il n'avait pas pu taire sa tromperie et avait prévenu sa fiancée qu'il avait couché avec une autre femme. Georgia était donc partie, le laissant seul avec ses idées noires. Jamais il n'aurait pensé un seul instant qu'il aurait pu la retrouver mais là, il s'agissait bien d'elle. C'était bien Rachael devant ses yeux.

Il la regarda se servir un verre de Whisky, le boire d'une traite et recommencer l'opération. Elle avait une sacrée descente. Oscar finit sa bière et s'approcha d'elle. « Rachael ? » Même s'il savait que c'était elle, il lui fallait une confirmation. Elle releva alors les yeux vers elle et il sut qu'il n'avait pas inventé sa présence ici. Aussitôt, son regard se planta dans le sien et il fut incapable de détourner les yeux. Il avait l'impression d'être revenu des années en arrière lorsqu'il l'avait rencontré pour la première fois. « Je rêve pas, c'est bien toi ? » Il ne faisait plus attention à ce qui l'entourait. Tout ce qui l'intéressait se trouvait devant ses yeux. Il entendit le compte à rebours de fin d'année que difficilement alors que sa main se dirigeait vers le visage de la jeune femme pour le caresser. Lentement il fit descendre sa main dans sa nuque pour l'agripper fermement avant de baisser la tête vers elle.

Lorsque le zéro se fit entendre, Oscar réduit immédiatement l'espace qu'il restait entre leur bouche et vint déposer ses lèvres sur les siennes. Le baiser chaste laissa alors place à un baiser plus avide, plus passionné. Il sentait que Rachael se défendait un peu, mais ce n'était pas assez pour qu'il laisse tomber. Il laissa tomber sa bière au sol et attrapa sa taille pour la rapprocher encore plus de lui. Oz la sentit alors complètement s'abandonner et il ne réalisa pas qu'il venait de faire une énorme erreur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: [SUJET COMMUN] ▼ New year's eve Mar 10 Mar - 18:58





Sujet commun
New Year




Etre près de Romeo faisait paniquer la brunette. Elle savait qu’elle était à peu près en sécurité d’être entourée de monde et pourtant, elle se disait que si quelque chose se passait, peut être que personne ne s’en apercevrait. Elle essayait cependant d’être forte, de ne pas montrer sa peur. Lorsqu’elle lui dit qu’elle comptait simplement protéger ses meilleures amies, l’une blonde, l’autre brune, il sembla surpris ce qui la surprit d’autant plus. Elle ne dit cependant rien, contente intérieurement de lui avoir cloué le bec pour quelques secondes. Bien que le connaissant, il ait toujours quelque chose à dire, comme s'il désirait toujours le dernier mot. Elle ne répondit pas vraiment à ce qu'elle pensait de lui, il le savait probablement et si ce n'était pas le cas, disons qu'il le comprendrait bien vite. Lorsqu'il lui dit qu'il était blessé, elle savait que ce n'était pas vrai. Non seulement il surjouait mais en plus, depuis le temps qu'elle ne lui parlait plus, il ne devait ni être étonné ni même s'en soucier. Elle n'aurait jamais cru que ça puisse quelque peu le blesser. Elle avait connu Romeo étant enfant, le connaissait moins bien maintenant mais savait ce dont il était capable et c'était suffisant pour qu'elle se rende compte qu'il n'en vallait pas la peine. Siana et Matthew ne s'en étaient pas encore aperçut mais elle espérait que ça serait un jour le cas, en espérant que ça ne serait pas non plus trop tard pour s'en apercevoir.

Lorsqu’il lui dit qu’il attendait son poing pour la semaine prochaine, elle rit d’un rire nerveux. «Je t’ai dit que je l’avais jeté. Tu n’es pas obligé de me croire mais c’est la vérité alors tu ne l’auras pas dans ta boite.» Elle avala difficilement mais ne baissa pas pour autant les yeux. Elle avait beau avoir peur, elle ne comptait pas lui donner une telle satisfaction.

Parler de son frère lui faisait mal. Elle était toujours en colère contre lui alors elle lança un regard noir à Romeo qui probablement ne s'en aperçut pas. Lorsqu'ill partit, elle attendit quelques secondes avant de bouger, laissant sa respiration reprendre un rythme normal. Elle se dirigea vers la cuisine, se rendant compte qu’elle avait toujours du mal à respirer. Elle avala les deux verres de whiskey d’un coup, sans même se préoccuper de qui pouvait bien être dans la même pièce qu’elle. Seule la vie de la bouteille l’avait intéressé et elle se concentrait de nouveau dessus, prête à prendre un troisième verre lorsqu’elle entendit parler. « Rachael ? » Elle resta les yeux baissés quelques secondes. « Ce n’est pas possible. Il ne peut pas être là si ? Non, qu’est-ce qu’il ferait ici ? Il est à Canterbury ? » Elle avait reconnu la voix mais ce n’était pas possible. Non, elle rêvait, il ne pouvait pas être là. Elle releva les yeux. Son regard se perdit dans celui d’Oscar. Elle ne pouvait pas s’en détacher bien qu’elle tentait de changer son regard de place. Elle était hypnotisée et ne pouvait pas bouger alors qu’il se rapprochait. Elle sentit son cœur s’accélérer, et ses mains devenir moites. Lorsqu’il posa sa main pour la caresser, un frisson la parcourut. Ses yeux restaient dans ceux du jeune homme alors que sa main descendait sur sa nuque. Elle n’arrivait toujours pas à bouger ni même à dire quoique ce soit. Elle se demandait comment il pouvait connaitre son prénom malgré tout, pensant que ça ne pouvait pas vraiment être Oscar. Il était à Caterbury, pas à Tenby, c’était impossible.

Elle n’entendit même pas le décompte annoncer minuit. Son regard s’était focalisé sur les lèvres de son ancien amant qui se rapprochaient de plus en plus rapidement. Lorsqu’elle sentit ses lèvres sur les siennes, elle ne put nier l’évidence. C’était bien lui. Elle tentait de le repousser, d’arrêter le baiser, désireuse de savoir ce qu’il faisait ici et ne voulant surtout pas avoir le cœur brisé s’il n’était là que pour une soirée. Elle le repoussait doucement mais en sentant ses mains sur ses hanches pour la rapproche de lui, elle finit par se laisser faire. Elle s’abandonna, embrassa passionnément Oscar. Elle passait ses mains dans les cheveux du Thompson, sur sa nuque, se laissant totalement absorber par le moment. Elle prolongea leur baiser jusqu’à ce qu’elle ait besoin de reprendre son souffle. Elle passa alors ses doigts sur ses lèvres tandis qu’elle papillonnait des yeux plusieurs fois, surprise de ce qui venait de se passer. Son souffle était court, son cœur continuait de faire des siennes.

Sans même un mot, elle repartit précipitamment vers le salon par où elle était arrivée. Elle sentait son cœur tambouriner dans sa poitrine tandis qu’elle cherchait vivement Siana. Cette dernière la trouva rapidement. Rachael ne se demanda même pas d’où elle venait. Elle attrapa sa main, se dirigea plus loin pour s’éloigner de la cuisine et ne plus être en contact avec le jeune homme. Lorsqu’elle lui demanda si quelqu’un l’avait harcelé pour l’embrassé, Rachael tourna la tête de gauche à droite pour être sûr de ne pas voir l’anglais. « Non, enfin, Oscar est là, il m’a embrassé. Oscar ! Mon Oscar ! L’Oscar que j’ai rencontré à Caterbury. Il est là et je ne sais pas pourquoi. Pourquoi il est là hein ? Pourquoi ? » Chael’ n’avait pas repris son souffle. Elle n’avait désormais plus qu’une envie, celle de partir. Elle l’aimait Oscar mais elle ne pouvait pas être près de lui. Ils n’étaient pas censés se revoir. Elle était perdue entre le désir de vouloir l’embrasser de nouveau et celui de ne plus jamais le revoir. Elle ne comprenait pas pourquoi il était là, quelque peu paniquée de le retrouver dans la même pièce que lui et que quelqu’un découvre ce qui c’était passé deux ans au par avant.



BY .SOULMATES

Revenir en haut Aller en bas
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : JANE SMITH
TES DOUBLES : Abbey, Jean, Sam et Brianna
TON AVATAR : Tamsin Egerton
TES CRÉDITS : Tearsflight (ava) + Penny (gif profil)
TA DISPONIBILITE RP : Antho (retour + St Valentin)
RAGOTS PARTAGÉS : 8639
POINTS : 1283
ARRIVÉE À TENBY : 19/02/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 24 ans (15 juin)
CÔTÉ COEUR : En couple avec le fils Baxter, son ami d'enfance
PROFESSION : Serveuse au Blue Ball
REPUTATION : Encore en observation : pour certains, c'est une petite nouvelle, d'autres la voient comme la soeur de Léoline, ou encore, la gamine Kleefin qui courait partout gamine avec ses nattes blondes



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: [SUJET COMMUN] ▼ New year's eve Jeu 19 Mar - 1:44

Matthew attrape sa main pour l’emmener loin de Daisy, de l’agitation. Ce n’est que lorsqu’ils arrivent dans le couloir que Eirian se demande si elle a bien fait d’accepter de lui parler. Elle sent déjà à la façon dont il fuit son regard, à ses mouvements trop nerveux ou à l’absence du sourire qui le caractérise normalement, que la discussion sera bien trop sérieuse. Du moins, pour un soir de Nouvel An. Elle est venue ici pour s’amuser, danser jusqu’à l’aube et boire bien trop pour profiter réellement du premier jour de l’an 2015… Sans doute qu’elle pourra s’y remettre après, une fois que le brun lui aura dit ce qu’il a à lui dire. Comme pour se le promettre et pour se donner aussi un peu de courage, la serveuse porta son verre à ses lèvres et finit le cocktail qu’elle s’est servis peu avant d’une traite. La cuisine où Matthy a voulu les emmener s’avère déjà occupée par quelques personnes et cela ne semble pas lui convenir. Au moins la demoiselle a-t-elle l’occasion d’y abandonner son gobelet avant de finalement le suivre jusqu’à… la salle de bain. Déserte. Sur le coup, la coïncidence la perd un peu et elle jette un regard interrogateur à celui qui les a conduits ici. Qu’est-ce qu’il espère, au juste ? Pourquoi l’amener dans cet endroit qui rappelle un peu trop sa soirée d’anniversaire, celle où ils ont couché ensemble pour la première fois. Celle aussi où il lui a avoué qu’il était vierge. Eirian n’est pas sûre de pouvoir encaisser une nouvelle révélation du genre et déjà, elle imagine le pire. Est-ce qu’il s’apprête à lui annoncer qu’il a chopé le chlamydia ou une saloperie du genre ? Ou… tout aussi inattendu, qu’il a réfléchi et qu’il voudrait un truc sérieux avec elle ? A moins qu’il espère juste que l’endroit ravive certaines envies chez elle et qu’elle se jette dans ses bras puis oublie son traitement du silence pour écarter bien gentiment les cuisses ? Qu’il puisse imaginer cela écoeure la jeune femme et elle espère sincèrement qu’il s’avère être plus qu’un connard en manque de sexe. Elle n’a pas le temps de se monter trop de scénarios dramatiques que Matthew s’est déjà lancé. Il parle un peu trop vite, au point qu’Eirian reste un instant interdite à la fin de son discours, cherche exactement à comprendre où il a voulu en venir. Il s’est excusé, a parlé de sa famille, d’effacer son numéro, expliqué qu’il n’arrivait pas à l’appeler. En somme, il l’a un peu perdue sous le flot de paroles et pendant de longues secondes, elle ne sait trop s’il en finit avec elle ou s’il lui demande de lui pardonner pour… reprendre où ils en étaient. Et puis, quelques mots lui reviennent à l’esprit. Il lui semble bien qu’il a parlé de « mettre un terme » à leur relation. Doucement, elle demande quand même confirmation :

« Je… T’es en train de me dire qu’on doit plus se voir, en gros ? Et que… Tu vas effacer mon numéro à présent que tu me l’as dit ? »


Elle ose un sourire mais le cœur n’y est pas. Oh, bien sûr, elle s’est bien doutée qu’elle faisait partie du rayon des bons souvenirs de Matthew et plus des histoires actuelles mais… cela ne l’empêche pas de se sentir un peu amère. Sans en être tombée amoureuse, Eirian doit bien reconnaître qu’elle a fini par s’attacher à Matthew et qu’elle aurait bien voulu mettre la partie sexe de côté pour, peut-être, conserver ce semblant d’amitié qu’ils avaient. L’exercice lui semble périlleux, d’accord, mais elle aurait bien voulu tester, ne serait-ce que pour savoir s’il avait bien réussi ses examens ou où il atterrirait en stage l’an prochain. En même temps, la blonde se persuade qu’elle aurait dû le voir venir : quel autre avenir pouvait-il y avoir à leur relation ? Elle hausse donc les épaules, bien décidée à ne pas laisser cette rupture (ou ce qui s’en rapproche) la démoraliser. Et elle réalise en même temps qu’elle ne devrait pas se montrer trop dure avec le Cartwright non plus. Sans doute qu’elle est tout autant fautive que lui, dans cette histoire où elle n’a, par exemple, que trop évité une discussion sérieuse mais nécessaire pour comprendre où ils en étaient.

« Désolée… Je devrais plutôt te remercier d’avoir été honnête avec moi et… »


Elle s’interrompt soudain alors que des échos lui parviennent depuis le salon. On dirait bien le compte à rebours jusqu’à minuit… Déjà ?! La surprise laisse place à une certaine gêne quand elle croise le regard de Matthew. Il y a quelques semaines à peine, elle aurait été amusée de se retrouver dans une telle situation et l’aurait certainement embrassé sans hésiter au zéro. Quand le 1er janvier débute, elle lui adresse finalement un sourire hésitant. Elle essaie d’adopter un ton léger quand elle lui lance :

« Hum. Bonne année ?! » Elle ne sait pas trop s’il s’agit d’une bonne idée mais elle réduit la distance entre eux pour venir l’enlacer. Elle dépose un bref baiser sur sa joue, décidée à ne pas démarrer l’année en se fâchant avec lui et c’est avec un sourire sincère qu’elle lui glisse : « J’espère qu’elle t’apportera plein de bonnes choses. » Meilleures que celle qui vient de s’achever ? Même si Eirian espère se classer parmi les souvenirs mémorables de son année ? Sans aucun doute. Elle n’arrive pas à le dire à voix haute, mais elle souhaite de tout cœur qu’il trouve une fille qui saura lui donner autre chose que du bon temps, celle qui ne le mettra pas dans une situation inconfortable avec sa famille et ses proches.

_________________

Falling in love with you
Like a river flows surely to the sea Darling so it goes, some things are meant to be take my hand, take my whole life too for I can't help falling in love with you©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [SUJET COMMUN] ▼ New year's eve

Revenir en haut Aller en bas

[SUJET COMMUN] ▼ New year's eve

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-