AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Let's catch up | Evie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Eléa, Gwen, Lexia & Dylana
TON AVATAR : Claire Holt
TES CRÉDITS : ava - tearsflight ; signa - anaëlle ; gif profil - tumblr
TA DISPONIBILITE RP : 0/2 : .. - à venir : Josh
RAGOTS PARTAGÉS : 1929
POINTS : 3831
ARRIVÉE À TENBY : 17/11/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans
CÔTÉ COEUR : It's not the fall that kills you, it's the sudden stop
PROFESSION : Aromathérapeute (spécialiste en pharmacie)


MessageSujet: Let's catch up | Evie Sam 6 Déc - 20:21




Ce matin-là, Fiona ouvrit les yeux d’une humeur moins bonne qu’à l’accoutumée. Elle s’était rendue à son rendez-vous hebdomadaire avec son neurologue la veille mais les résultats ne présageaient aucune évolution imminente. Fatiguée de ne voir aucun progrès se manifester, la jolie blonde avait donc quitté les lieux une boule dans l’estomac. C’était comme si le jour de son agression continuait de la hanter et refusait de la laisser en paix. Fiona n’avait aucun souvenir de ce jour-là non plus. Elle n’avait pas vu le visage cagoulé de ses agresseurs et les vidéos de surveillance du supermarché dans lequel elle travaillait pour payer ses études n’avaient rien révélé de concluant. L’enquête locale piétinait avec des enquêteurs pas très investis dans cette affaire de faits divers. Si ça se trouvait, la jeune femme connaissait peut-être ceux qui en étaient les instigateurs sans même le savoir… Étaient-ils de Tenby ou des visiteurs de passages ? Au fur et à mesure que les mois passaient et que sa mémoire ne lui revenait pas, cette question lui occupait de plus en plus l’esprit. Elle perdait espoir… L’espoir n’était qu’une petite flamme fragile, brûlante, à la portée de n’importe qui. Elle vacillait plus ou moins dans le noir troublant d’un ventre noué et ne vivait qu’au travers d’un écheveau d’émotions plus fortes telles que l’envie, la frustration ou même au travers de sentiments plus profonds encore comme l’amitié ou l’amour… Fiona avait partiellement éteint cette flamme d’espoir à la sortie de ce rendez-vous, ne cherchant plus vraiment à écouter ce qu’on lui racontait sur son état. Fuck les médecins, fuck les enquêteurs qui avaient sûrement déjà abandonné l’affaire, fuck tout le reste, songeait-elle en son for intérieur. Décidée à rester enfermée dans son nouveau chez elle aujourd’hui (elle avait récemment quitté la résidence familiale pour fuir ses proches), la jolie blonde se prépara rapidement puis descendit dans la cuisine pour se prendre un café. Fiona réalisa alors qu’elle n’avait jamais pris le temps de vraiment préparer quoique ce soit dans cette nouvelle maison… La  jeune femme rentrait souvent bien trop fatiguée de ses journées ou ne prenait pas le temps de se concocter un plat quand elle sortait le soir et sautait bien souvent la case repas. Après avoir fait couler du café, elle regarda donc à l’intérieur de son frigo et dans ses armoires, les ingrédients qu’elle avait en réserve : il y avait de quoi faire… des pancakes. Ça faisait longtemps qu’elle n’en avait plus mangé. Même si elle était seule ce matin, Fiona prit le temps de préparer une pâte et commença à cuire les fameuses crêpes anglaises. Soudain, elle entendit la sonnette de la porte d’entrée retentir. La jeune femme releva les yeux, surprise car elle n’attendait personne en particulier. Peut-être le facteur qui apportait un colis ? Elle s’essuya les mains et posa les ustensiles de cuisine avant de se diriger vers l’entrée. Lorsque Fiona ouvrit la porte, son étonnement ne diminua pas d’un cran. Evie Baxter se tenait sur le seuil de la maison. La surprise coupa tout sens de la parole à la jeune Miller.

_________________

We'll find a way
And everytime I try to fly, I fall without my wings, I feel so small. I guess I need you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Let's catch up | Evie Lun 5 Jan - 22:44

Lentement, la jeune femme s'extirpa des bras de son amoureux et vint déposer un baiser sur son front avant de quitter la chambre sur la pointe des pieds et de refermer la porte derrière elle. Elle se dirigea vers la cuisine afin de se verser un verre de jus d'orange et captura le dernier muffin de la boîte en guise de petit déjeuner. Ce n'était pas nécessairement le meilleur repas qui soit puisque c'était tout de même assez calorique, mais elle en avait envie et Lonán n'arrêtait pas de lui dire qu'elle devait écouter son corps et prendre soin d'elle. Un muffin ne lui ferait sans doute pas trop de mal !

Le soir d'avant, l'animateur de radio lui avait raconté sa dernière rencontre avec Fiona, sans entrer dans les détails, et Evie avait donc décidé d'aller la voir afin de prendre de ses nouvelles. Les deux jeunes femmes se connaissaient depuis longtemps et étaient amies depuis presque autant de temps, ce n'était certainement pas l'accident de la blonde qui allait les séparer, bien au contraire ! Fiona semblait toutefois l'éviter un peu depuis un moment : elle ne répondait plus ni à ses e-mails, ni à ses textos, ni même à ses appels et la mécanicienne ne savait plus trop quoi penser de ce soudain silence de la part de son amie. Avait-elle dit ou fait quelque chose de mal, bien malgré elle ? Elle ne comprenait pas ce qui poussait ainsi son amie à s'éloigner alors qu'elle devait sans doute avoir besoin de son soutien à ce moment de sa vie où rien n'allait plus. La brune s'en voulait d'ailleurs un peu de ne pas être allée la voir plus tôt, mais elle avait eu beaucoup à faire et à gérer ces derniers temps avec les préparatifs du temps des fêtes et la crise familiale que traversaient les quatre enfants Baxter. Ses hormones ne la laissaient pas toujours tranquille et elle avait parfois du mal à bien gérer ses émotions, quitte à s'enfermer quelques heures dans la salle de bain jusqu'à ce qu'elle se sente un peu mieux.

Elle revint dans la chambre qu'ils partageaient tous les deux pour récupérer une robe confortable et des collants, qu'elle n'enfila qu'une fois revenue au salon, non sans mal. Un petit mot pour Lonán fut déposé sur le comptoir de la cuisine afin de lui signaler qu'elle serait bientôt de retour et elle enfila un blouson plus chaud par-dessus sa tenue, qu'elle vint rehausser d'une écharpe. Conduire la voiture devenait de plus en plus difficile au fil des jours, mais elle n'eut pas trop de mal à se rendre à bon port, se mordit la lèvre en prenant une grande respiration pour se donner du courage. Si son amie ne lui avait pas donné de nouvelles, ce n'était pas nécessairement parce qu'elle n'avait pas envie de la voir, non ... ? Elle rompit les derniers mètres qui la séparaient de la demeure de son amie pour frapper à la porte et attendre qu'on vienne lui ouvrir. Lorsque la jeune femme apparut sur le seuil, visiblement surprise de la voir là, Evie sourit et fit quelques pas pour la prendre dans ses bras. « Tu m'as manquée ... Pourquoi tu réponds plus quand je t'envoie des messages ... ? » demanda-t-elle avec douceur, sans néanmoins avoir un ton de reproche dans sa voix.

« Tu vas bien au moins ... ? Je te dérange pas ? » demanda-t-elle en libérant la jeune femme de son étreinte.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Eléa, Gwen, Lexia & Dylana
TON AVATAR : Claire Holt
TES CRÉDITS : ava - tearsflight ; signa - anaëlle ; gif profil - tumblr
TA DISPONIBILITE RP : 0/2 : .. - à venir : Josh
RAGOTS PARTAGÉS : 1929
POINTS : 3831
ARRIVÉE À TENBY : 17/11/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans
CÔTÉ COEUR : It's not the fall that kills you, it's the sudden stop
PROFESSION : Aromathérapeute (spécialiste en pharmacie)


MessageSujet: Re: Let's catch up | Evie Mer 7 Jan - 19:37



Durant quelques secondes qui parurent une éternité, Fiona resta plantée devant l’entrée sans dire un mot. Evie brisa le silence la première et s’avança vers elle pour la prendre dans ses bras. Ces dernières semaines, le ventre de la jeune femme avait encore bien changé et se devinait sans peine sous sa veste. La jolie blonde rendit son étreinte à son amie, encore déstabilisée par sa visite surprise, puis elle lui répondit enfin, éludant toutefois la première question qu’elle lui avait posée et qui soulignait le fait qu’elle l’avait clairement évitée ces derniers temps... Evie et beaucoup d’autres d’ailleurs. « Pas du tout, je suis contente de te voir… Entre. » Même si elle filtrait la plupart de ses appels, Fiona était tout de même ravie de sa venue inattendue. La jeune Baxter lui manquait, cependant la jolie blonde avait trop de fierté pour l’admettre.

Elle s’effaça de l’entrée pour permettre à la future maman de s’introduire à l’intérieur. L’aromathérapeute l’aida à retirer sa veste et lui retourna ensuite la même question. « Sinon, je vais bien, oui et toi ? Lonán m’a dit que vous alliez bientôt avoir un petit garçon. C’est une excellente nouvelle ! » Fiona était évidemment déjà au courant qu’Evie attendait un enfant, mais l’Irlandais lui avait également appris le sexe du bébé. Elle se mordit soudainement la lèvre inférieure, réalisant sa bourde. En temps normal, c’est son amie qui aurait dû avoir la primeur de le lui annoncer vu leur vieille complicité. L’éloignement de Fiona l’en avait empêchée. Il était temps de rattraper ce qu’elle avait manqué dans la vie d’Evie, car en s’éloignant pour éviter d’avoir à parler de son amnésie, la jolie blonde ratait du même coup des chapitres importants dans ce qui se passait pour la jeune Baxter.

Sur ces mots, Fiona entraîna son amie dans la cuisine et l’invita à s’asseoir à la table devant le comptoir de travail de la pièce. « J’étais en train de cuire des pancakes, tu en veux ? Et quelque chose à boire aussi ? » Proposa-t-elle, vu l’heure matinale, se doutant qu’Evie comptait rester le temps de comprendre ce qui avait changé entre elles. La jolie blonde attendit la réponse de l’intéressée sans trop s’inquiéter de la conversation qui allait suivre. Fiona ne gardait pas de parfaits souvenirs de son amie, cependant elle n’avait pas oublié que leur complicité remontait à leur enfance, à un temps où les enfants Baxter fuyaient leur parents et venaient se réfugier chez les siens. Elle avait noué des liens profonds avec la plupart d’entre eux, en particulier Kainoa et Evie. La jeune femme n’arrivait pas à expliquer comment cela se faisait qu’elle avait gardé un souvenir intact de Kainoa et pas des autres personnes de son entourage, mais elle regrettait ne pas réussir à se rappeler à quel point l’amitié qu’elle partageait avec la jeune maman était forte avant sa perte de mémoire. Alors que la jeune Baxter était assise dans la cuisine à la regarder, l’attachement d’Evie pour Fiona s’affichait pourtant de façon tellement évidente… Elle n’avait donc à priori aucune raison de s’en faire.

_________________

We'll find a way
And everytime I try to fly, I fall without my wings, I feel so small. I guess I need you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Let's catch up | Evie Mar 20 Jan - 4:33

Evie sourit lorsque Fiona l'invita à entrer, se mordit légèrement la lèvre alors qu'elle avait peur de la déranger malgré tout. Elle ne l'avait pas vue depuis un moment et elle savait pertinemment que la blonde faisait exprès pour ne pas répondre à ses appels ou aux textos qu'elle lui envoyait plusieurs fois par semaine. Fiona prenait ses distances et même si elle pouvait en comprendre les raisons, ce n'était pas moins difficile de la voir ainsi s'éloigner alors qu'elles avaient toujours été très proches. La future maman était presque jalouse de la relation qu'entretenait son amoureux avec son amie, pas parce qu'elle n'avait pas confiance en eux, mais plutôt parce qu'elle aurait beaucoup aimé, elle aussi, que Fiona lui fasse suffisamment confiance pour lui parler de ce qui n'allait pas ou du moins, pour lui raconter un peu ce qui se passait en ce moment dans sa vie. Evie avait l'impression désagréable d'être totalement laissée de côté et même si ce genre de perception lui semblait égoïste de prime abord, elle s'inquiétait surtout pour le bien-être et la santé de son amie.

Evie sourit finalement lorsque Fiona referma la porte d'entrée derrière elle, laissa la jeune femme l'aider à retirer sa veste sans protester. Les yeux brillants, elle hocha légèrement la tête à sa question, les yeux rivés sur la silhouette de son amie alors que cette dernière semblait vraiment heureuse pour eux avant de se demander, visiblement, si elle avait trop parlé. « Oui, c'est vraiment une bonne nouvelle. T'aurais dû le voir, il était tout gaga devant la photo de l'échographie ! » ajouta-t-elle en riant, omettant tout de même de lui dire qu'elle avait elle aussi observé le cliché avec amour et fierté. « C'est pas grave, tu sais. Il ne peut pas s'empêcher de le dire à tout le monde. » ajouta-t-elle avec douceur en plongeant ses iris azurés dans ceux de son amie. Elle était un peu déçue, bien sûr, mais elle était douée pour ne rien laisser paraître, d'autant plus qu'elle adorait voir son petit-ami aussi impliqué au sein de leur couple et de sa grossesse.

Elle prit place sur la chaise que lui désignait la blonde encore une fois sans protester. Le bébé était lourd à porter et tout comme la majorité des femmes enceintes, Evie devait subir quelques douleurs lombaires. « T'es pas drôle. Tu sais que je ne peux pas résister à l'appel des pancakes. » Evie fit faussement la moue avant de relever la tête pour plonger son regard dans celui de son amie. « Je veux bien goûter, si tu as envie de m'avoir encore un peu dans les pattes ! » proposa-t-elle avec un petit sourire en direction de la blonde. Son appétit s'était amélioré depuis le début de sa grossesse et Lonán était d'ailleurs souvent surpris de la quantité de nourriture qu'elle pouvait avaler sans trop grossir. Si elle avait parfois envie de se gaver de sucreries, Evie savait assez bien se contrôler et choisissait plutôt un fruit ou un légume, ce qui lui permettait quand même de garder la ligne malgré tout. « Je prendrais bien un verre de lait, si tu en as. Sinon de l'eau, c'est parfait. Tu as besoin d'aide ? » demanda-t-elle, prête à se lever pour brasser la pâte ou retourner les pancakes. « Et sinon ... Dis-moi ! Ça fait longtemps, il doit bien y avoir un peu de nouveauté dans la vie de la jolie Fiona ! Je suis sûre qu'il y a un homme qui te fait tourner la tête ! » Elle sourit, visiblement amusée alors qu'elle guettait les réactions de Fiona. Elle avait bien l'intention de renouer avec elle, quitte à la faire rougir un peu.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Eléa, Gwen, Lexia & Dylana
TON AVATAR : Claire Holt
TES CRÉDITS : ava - tearsflight ; signa - anaëlle ; gif profil - tumblr
TA DISPONIBILITE RP : 0/2 : .. - à venir : Josh
RAGOTS PARTAGÉS : 1929
POINTS : 3831
ARRIVÉE À TENBY : 17/11/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans
CÔTÉ COEUR : It's not the fall that kills you, it's the sudden stop
PROFESSION : Aromathérapeute (spécialiste en pharmacie)


MessageSujet: Re: Let's catch up | Evie Sam 24 Jan - 0:18



Fiona aurait dû mal à l’admettre de vive voix, mais l’initiative d’Evie la touchait. Malgré toute sa volonté pour ignorer ses appels et ses messages afin de prendre quelque peu ses distances, son amie de toujours ne s’était pas laissé décourager par cet obstacle et était quand même venue la voir. La jolie blonde mentirait en lui disant que sa visite ne lui faisait pas plaisir. La jeune Baxter semblait bien la connaître pour deviner qu’elle avait quand même besoin de sa présence d’une certaine façon, disons juste que Fiona avait choisi de s’éloigner par peur de décevoir son amie. Elle ne se rappelait pratiquement pas tout ce qu’elles avaient partagé depuis l’enfance, à l’exception de quelques vagues souvenirs, contrairement à Kainoa, dont – étrangement – elle se souvenait complètement. Cette situation gênait l’aromathérapeute qui n’avait pas encore osé lui avouer ce qu’elle ressentait à ce sujet. Comment Evie prendrait-elle le fait que Fiona se rappelait de son frère mais pas d’elle, ni de tous les autres d’ailleurs ? Mal sans doute, même si elle le lui cacherait, pour ne pas lui montrer sa déception. La jeune Miller, quant à elle, ne pouvait pas choisir les images qui lui revenaient et ne maitrisait rien des séquelles qui avaient abîmé sa tête.

Les deux jeunes femmes se retrouvèrent rapidement dans la cuisine tandis qu’Evie lui expliqua, avec un émerveillement non dissimulé, la réaction particulièrement enjouée de Lonán lors de l’échographie. Fiona devinait que la jeune Baxter avait partagé la même excitation, mais elle ne releva pas afin de ne pas mettre son invitée surprise mal à l’aise. « Tu as la photo ici ? » Demanda Fiona, sincèrement intéressée par ce petit bout à venir. La jolie blonde proposa ensuite des pancakes à Evie, puisqu’elle était en train de terminer de les cuire juste avant l’arrivée de la jeune femme. Elle s’était d’ailleurs inspirée de la même recette que sa mère, celle que maman Miller avait déjà préparé à l’occasion lorsque les enfants Baxter, du moins Kainoa et Evie, venaient se réfugier dans sa maison le temps que leur père décuve après une soirée trop arrosée. Fiona avait grandi avec eux, avait vécu à leurs côtés leurs problèmes. Aujourd’hui, alors que la situation se renversait, et qu’elle était complètement perdue, elle avait pourtant du mal à accepter qu’ils soient là en retour pour elle. Depuis qu’elle était sortie de l’hôpital, la jeune femme s’était renfermée sur elle-même et évitait soigneusement ceux qu’elle connaissait d’avant. Lonán ne faisant pas partie de ces personnes, elle avait pu s’ouvrir plus facilement à lui, d’autant qu’il lui avait permis de voir les choses sous un nouvel angle. Fiona avait beaucoup réfléchi à ce qu’il lui avait dit, sur ceux en qui elle pouvait avoir confiance et qui ne profiteraient pas d’elle, malgré son manque de souvenirs. Evie était venue par sincère inquiétude pour elle et souci de savoir comment elle allait, alors même que la future maman avait déjà tellement d’autres choses à penser. Touchée, Fiona tut toutes ses appréhensions en une seconde ; comment avait-elle pu rejeter leur si leur profonde amitié ? Parce que tout était tellement plus compliqué… Le capharnaüm le plus total régnait dans sa tête.

« Aussi loin que je me souvienne, tu n’as jamais pu y résister. » Semblant de souvenir d’enfance revenu à la surface, espoir engageant pour la conversation. Les propos que venaient de souffler Fiona pouvaient se qualifier de mille façons à ses yeux. Evie avait toujours bien aimé les pancakes, lui semblait-il. L'aromathérapeute ouvrit ensuite le frigo pour prendre le lait et servit un verre à son amie, protestant aussitôt contre son envie de l’aider. « Ttt, ttt, ttt. Si tu te laissais choyer un peu ? » Charria la jolie blonde d’une voix enthousiaste, totalement en contraste avec son comportement de ces derniers jours, où elle avait omis de donner des nouvelles à Evie. La mère en devenir avait toujours été proactive, ne tenant que rarement en place. Fiona tendit le verre à son invitée tandis que la jeune Baxter en profita pour prendre de ses nouvelles au passage. Elle toucha un point sensible car la jolie blonde avait effectivement été troublée par une rencontre quelques jours auparavant, mais qui ne signifiait absolument rien de tel. Elle choisit donc de passer cet intermède sous silence et répondit ce qu’elle pensait sincèrement à cette question. « Pas vraiment non. Disons que ce n’est pas trop ma priorité… avoir quelqu’un, ou même songer à quelqu’un, rendrait tellement tout plus compliqué que ça ne l’est déjà. » Avare en détails, elle se reconcentra ensuite sur la cuisson de ses pancakes. « Et toi ? Tu te fais à l’idée d’être mère ? Enfin, je veux dire, que le bébé arrive… »  Fiona avait aussitôt changé de sujet, préférant ne pas s’attarder – encore une fois – sur les détails de son amnésie et en revenir plutôt aux heureux événements qui jalonnaient la vie d’Evie en ce moment.


_________________

We'll find a way
And everytime I try to fly, I fall without my wings, I feel so small. I guess I need you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Let's catch up | Evie Mar 3 Fév - 22:15

« Oh ... Non, je n'ai pas pensé à la prendre en partant ! Je te la montrerai la prochaine fois, t'auras même une photo plus récente, peut-être ! » fit la jeune femme avec un petit sourire triste, un peu déçue de ne pas pouvoir montrer à Fiona la photographie de l'échographie. Evie se demandait parfois si l'excitation était plus grande lors de la première grossesse ou si, au contraire, les parents se voyaient toujours enthousiastes à l'idée d'obtenir les images en noir et blanc de leurs bébés. Elle était à peu près sûre du fait qu'elle ne pourrait sans doute jamais vraiment s'habituer à ce genre de situations, qu'elle aimerait toujours autant profiter de ce que la technologie pouvait lui apporter afin d'observer son bébé bouger avant même sa naissance.

Elle sourit lorsque son amie lui affirma que la future maman n'avait jamais vraiment su résister aux pancakes et elle fit la moue, faussement fâchée. Evie devait admettre que sa grossesse se passait particulièrement bien et qu'elle n'avait pas encore dû réveiller son amoureux afin de lui demander d'aller lui chercher l'aliment en particulier qu'ils n'avaient pas et dont elle mourrait d'envie de manger. « Je ne veux pas que tu crois que je ne suis venue que pour les pancakes ! Je ne les ai pas senties à partir de la maison, je te le jure ! » blagua-t-elle en tentant de demeurer sérieuse, sans grand succès. Même si Evie était heureuse de voir que Fiona semblait se rappeler de quelques bribes d'une enfance passée, elle ne savait pas trop comment gérer les souvenirs de son amie. Après tout, la majorité des gens aimaient les pancakes. Désirait-elle simplement lui faire plaisir en inventant des choses qu'elle espérait vraies ou se rappelait-elle réellement des plaisir coupables de la future maman ? La brune ne savait pas trop quoi en penser, mais elle préférait lui laisser le bénéfice du doute. Elle sourit à son amie en levant les bras lorsqu'elle lui offrit son aide et que cette dernière protesta, fit la moue en la laissant néanmoins s'activer dans la cuisine. « Tu sais que je ne suis pas malade, hein ? Je suis un peu plus fatiguée parce que ce petit bout-là ne me laisse pas toujours dormir la nuit, c'est vrai ! Mais je pourrais quand même t'aider, d'autant plus que je me suis invitée chez toi sans prévenir ! » Malgré tout, Evie trouvait Fiona adorable. La blonde cherchait vraiment à lui faire plaisir et elle lui en était tellement reconnaissante. Lonán la choyait beaucoup, c'est vrai, mais il était rare qu'on cuisine pour elle, si bien qu'elle appréciait d'autant plus la marque d'affection soudaine de son amie.

Elle récupéra entre ses doigts le verre de lait que lui tendit Fiona, la remercia d'un sourire sincèrement ravi. Elle interrogea finalement la blonde sur un quelconque prince charmant qui aurait pu lui faire tourner la tête, intéressée par les histoires d'amour de son amie depuis toujours. Fiona était adorable, elle allait forcément rencontrer quelqu'un un jour ou l'autre, que ce soit demain matin ou dans deux mois, Evie ne faisait pas de soucis à son sujet. La jeune femme comprit pourtant assez rapidement que son amie ne lui racontait pas tout, d'autant plus lorsqu'elle tenta subtilement de changer de sujet.

« Je ne sais pas trop. Je réalise plus aisément maintenant que je le sens bouger et qu'il m'empêche souvent de dormir. Ce sera un manque de sommeil constant quand il sera là ! » expliqua-t-elle finalement en riant et en haussant un peu les épaules. « J'ai emménagé avec Lonán, aussi ... ça rend tout ça un peu plus réaliste. On a commencé à préparer sa chambre ! » Evie avait bel et bien mis quelques mois avant d'accepter officiellement sa proposition de vivre avec lui, mais elle était heureuse de l'avoir fait. Après tout, elle passait tellement de temps avec lui, déjà, que ça ne changerait pas grand chose sur leurs vies respectives. C'était même très positif comme changement puisqu'elle avait envie depuis un moment déjà de se trouver dans le même lit que Lonán, tous les soirs.

« Mais toi ... Qu'est-ce que ça veut dire, pas vraiment ? Tu as rencontré quelqu'un ? Il est comment ? » Excitée pour son amie alors qu'elle ne comptait pas la laisser s'en tirer aussi aisément, Evie adorait la bombarder de questions étant donné qu'elle finirait bien par l'avoir à l'usure ! « Ça ne va rien compliquer du tout, ça pourrait même te faire du bien, tu sais ! » ajouta-t-elle avec douceur en haussant légèrement les épaules.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Eléa, Gwen, Lexia & Dylana
TON AVATAR : Claire Holt
TES CRÉDITS : ava - tearsflight ; signa - anaëlle ; gif profil - tumblr
TA DISPONIBILITE RP : 0/2 : .. - à venir : Josh
RAGOTS PARTAGÉS : 1929
POINTS : 3831
ARRIVÉE À TENBY : 17/11/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans
CÔTÉ COEUR : It's not the fall that kills you, it's the sudden stop
PROFESSION : Aromathérapeute (spécialiste en pharmacie)


MessageSujet: Re: Let's catch up | Evie Jeu 5 Fév - 23:47



Evie n’avait malheureusement pas pris l’échographie avec elle. Fiona songea en son for intérieur que ce serait un bon prétexte pour la revoir avant la naissance du bébé. La jeune femme ne s’était en effet pas vraiment comportée comme une amie ces derniers temps, filtrant les nouvelles que prenaient ses proches pour garder un peu ses distances. Pour ce qui était de la future maman, elle suivait tout de même de loin l’évolution de sa grossesse par le biais de Kainoa et Lonán, signe qu’elle ne s’en désintéressait pas mais qu’elle appréhendait seulement, si elle voyait Evie, que le sujet de ses souvenirs soit abordé. Ce n’était heureusement pas le cas pour le moment. Davantage à l’aise que lors de leur dernière rencontre, Fiona était sincèrement ravie de voir son amie, d’autant que la jeune Baxter eut la délicatesse de ne pas lui reprocher son silence radio. L’aromathérapeute n’était pas née de la dernière pluie ; son amie continuait de s’inquiéter pour elle, d’où sa présence dans cette maison – en partie. « Avec plaisir ! J’ai hâte de voir ce petit bout arriver ! » Répondit finalement Fiona.

Les deux jeunes femmes s’installèrent ensuite dans la cuisine, où la toute nouvelle propriétaire de la maison termina de cuire les fameux pancakes. Elle taquina un instant Evie sur son amour pour les petites gourmandises, d’autant plus qu’elle pouvait « manger pour deux » si on en croyait ce qui se disait sur les femmes enceintes. Fiona n’en croyait rien évidemment, il fallait tout autant prêter attention à ne pas manger tout et n’importe quoi, mais son amie le faisait déjà. « Quoi ? Ils ne sentent même pas jusque-là ? » Mima l’aromathérapeute d’une voix mi-surprise, mi-déçue, à la boutade de son invitée surprise. Dans le cas d’Evie, les images qu’elle avait toujours en mémoire étaient un peu particulières et dataient de son plus jeune âge. Elle se rappelait vaguement des personnes qu’elle avait connues durant son enfance, davantage que les autres, car selon les médecins, les plus vieux souvenirs étaient aussi les plus solides, autrement dit les mieux ancrés dans la mémoire. L’ironie du sort les conduirait peut-être à se croiser dans le service hospitalier lors de leur prochain rendez-vous respectif, Evie dans le service réservé aux femmes enceintes, Fiona dans le service neurologique.

Alors que la jolie blonde voulait se montrer aux petits soins pour la future maman, la jeune Baxter lui rappela qu’elle ne souffrait d’aucune maladie, hormis une grosse fatigue. Fiona protesta aussitôt. « Justement, profites-en pour te laisser choyer maintenant, après c’est toi qui devras t’occuper de beaucoup de choses. » Sa voix n’appelait à aucun compromis. Elle regarda Evie d’un air amusé, termina de cuire un pancake, puis elle ouvrit les armoires et dressa la table dans la cuisine, deux assiettes, des couverts et multiples choses disposées sur la table : choco, confiture, fruits, sucre et ainsi de suite. Il ne manquait rien pour satisfaire leurs papilles gustatives. « En fait, je suis même contente que tu sois passée à l’improviste. » Avoua finalement Fiona. Elle n’aurait jamais admis qu’Evie lui manquait plus que de raison, surtout pas par message, mais maintenant que la jeune Baxter se tenait en face d’elle, c’était différent. L’aromathérapeute retourna un instant derrière les fourneaux. Elle éteignit le tout et déposa le plat rempli de pancakes au milieu de la table. « Je t’en prie, sers-toi. » L’invita-t-elle à se lancer la première. « Tu m’en diras des nouvelles. »

Fiona se souvint alors qu’elle n’avait pas vraiment relevé ce qu’Evie lui avait annoncé juste après sa fatigue concernant le bébé. « Lonán a emménagé chez toi ? » Sa réaction différée devait vraiment paraître amusante, elle retombait enfin dans la réalité. « C’est vrai que ce sera mieux pour vous, enfin pour le bébé et toi. C’est une bonne chose en tout cas. » Fiona était sincèrement ravie de voir son amie heureuse et ainsi construire sa vie. « Bon, je sais que c’est évident, quand c’est une petite fille, c’est du rose, et un garçon, du bleu, enfin c’est ce qu’on dit toujours. Mais vous avez choisi quoi pour sa chambre ? » Demanda-t-elle ensuite, en souriant de plus belle. Après avoir donné le temps à Evie de se servir, Fiona prit à son tour un pancake de son côté. Elle opta pour du chocolat qu’elle étala sur la ‘crêpe’ et releva une nouvelle fois les yeux lorsque son amie creusa du côté de sa vie amoureuse. La jeune femme lui indiqua que c’en était au point mort à ce niveau-là ; elle préférait ne s’engager dans rien de sérieux par rapport à la situation compliquée qu’elle devait déjà gérer en ce moment, mais la jeune Baxter n’était pas dupe. La jolie blonde se posait bel et bien des questions vis-à-vis d’une personne en particulier. Des questions seulement.

« En fait, je n’ai rencontré personne en particulier. Mais il y avait ce garçon, qui était là à mon réveil dans la chambre d’hôpital. C’est la première personne que j’ai vue. Je ne sais pas ce qu’il a fait, mais… je sais qu’il a déclenché quelque chose. Il avait l’air tellement surpris en me voyant ouvrir les yeux ; j’ignorais de qui il s’agissait, mais au fond de moi, je savais… qu’il y avait quelque chose de bizarre. Mais quoi ? Impossible à dire. Il a juste pris la fuite sur le moment sans que j'ai le temps de demander quoique ce soit. » Elle parlait de Micha, l’embaumeur. Son corps avait ressenti des décharges d’électricités quand elle s’était réveillée. Était-ce dû à un contact quelconque entre eux ou bien tout simplement parce qu’elle était sortie d’une longue torpeur ? Fiona n’aurait su le déterminer. Elle avait toutefois appris l’identité de ce bel inconnu par la suite, en creusant un peu. La jeune femme avait ensuite essayé de le contacter pour en savoir plus, mais étrangement, il avait toujours refusé de la voir… sans lui donner un mot d’explication. Jusqu’à récemment du moins.


_________________

We'll find a way
And everytime I try to fly, I fall without my wings, I feel so small. I guess I need you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Let's catch up | Evie Sam 14 Fév - 4:49

« Si tu savais comme j'ai hâte, moi aussi ! Ça me fait un peu peur, mais ... J'imagine que c'est normal. » La future maman sourit en se mordillant légèrement la lèvre, un peu anxieuse face à l'arrivée prochaine et rapide de ce petit bout de chou dans sa vie. Dans leur vie. Lonán lui donnait l'impression d'être mentalement beaucoup plus prêt qu'elle à gérer la présence d'un bébé dans la maison et même si son amoureux la rassurait beaucoup au quotidien, elle ne pouvait pas s'empêcher de se dire qu'il tentait de garder son calme pour ne pas la faire paniquer. Après tout, on lui avait dit que c'était normal d'être effrayée, que le bébé allait changer sa vie du début à la fin, mais Evie avait beaucoup de mal à vivre sa grossesse paisiblement. Il y avait tellement de choses qui se déroulaient dans sa vie en ce moment, tellement de rancune de la part de son frère, de tristesse et de déception de la part d'Abbey, qu'Evie ne savait plus vraiment où donner de la tête. Toute sa vie lui donnait l'impression de dégringoler et ce qui lui avait fait si peur en premier lieu - son couple, sa grossesse - se voulait maintenant être sa plus grande stabilité. Evie ne pouvait en rien douter de l'amour que lui portait Lonán et pendant un moment, c'était ce qui l'avait angoissée. Parce qu'elle ressentait exactement la même chose à son égard et parce qu'elle avait tellement peur de s'attacher à lui davantage et de finir par le perdre. L'amour en soi était une belle chose, mais la jeune femme avait toujours eu beaucoup de mal à faire confiance aux hommes qui entraient dans sa vie, sans doute parce qu'elle n'avait jamais eu un véritable modèle masculin sur qui compter.

« Okay, okay. Je te laisse faire. »

La future maman sourit lorsqu'elle croisa le regard de son amie, avait relevé les bras en signe de soumission. Elle abandonnait la bataille puisque de toute façon, Evie était persuadée que Fiona aurait toujours le dernier mot pour l'empêcher de se lever et l'obliger à demeurer assise. Son amie était d'ailleurs extrêmement adorable à vouloir ainsi à tout prix que la future maman se ménage et se repose et Evie se promit de ne plus jamais laisser passer autant de temps avant de se décider enfin à venir la voir. Elle n'avait pas beaucoup parlé de Fiona avec Lonán puisqu'elle avait l'impression que ce qui se passait entre eux leur appartenait, d'autant plus que la mécanicienne avait bel et bien compris que la blonde l'évitait, elle, sans pourtant chercher à fuir la compagnie de son amoureux. Elle avait donc rapidement pris des nouvelles, sans chercher à savoir ce qui se passait dans la vie de Fiona. Si cette dernière désirait lui en parler, Evie était persuadée qu'elle le ferait d'elle-même et qu'elle n'avait pas besoin de Lonán pour passer le message. En tout cas, la brune espérait que leur lien d'amitié soit suffisamment fort malgré l'accident dont Fiona avait été victime pour qu'elle ose lui confier ses peurs, ses problèmes, ou même toutes les bonnes choses qui se passaient dans sa vie. « Je suis tellement contente de te voir, aussi. » admit Evie avec un petit sourire avant de prendre une gorgée de lait. « Franchement, ça a l'air délicieux. » Elle garnit ses pancakes avec des petits fruits et du chocolat, en prit une bouchée avant de relever un regard brillant dans celui de la blonde. « Fabuleux. »

Evie se mit à rire lorsque Fiona comprit enfin ce qu'elle lui avait dit quelques minutes auparavant, lui sourit alors qu'elle avalait sa deuxième bouchée. « En fait, c'est moi. J'ai emménagé chez lui. » expliqua-t-elle doucement en haussant les épaules et en prenant une nouvelle gorgée de lait. « Oui, ce sera beaucoup mieux. J'aurais dû le faire il y a longtemps, mais j'avais un peu peur. »

Emménager avec lui, c'était un grand pas et même si c'était l'ordre dans lequel les choses se devaient d'être faites maintenant qu'elle attendait son enfant, elle avait mis plusieurs mois avant de se décider vraiment à quitter son appartement. « On a pas encore acheté la peinture, mais je pense que ce sera du jaune et du vert. Je dois convaincre Lonán de lui créer un décor de la jungle. Avec des singes et des lianes ! » Son petit homme bougeait déjà beaucoup dans son ventre; elle trouvait donc son idée particulièrement adaptée afin de représenter le caractère de son petit bout de chou. Convaincre son amoureux ne serait sans doute pas trop difficile et elle prit une nouvelle bouchée de pancake avant de s'intéresser plutôt à la vie amoureuse de son amie. Il y avait longtemps que les deux femmes n'avaient pas ainsi discuté, toutes les deux, et Evie était curieuse de savoir tout ce qui se passait dans la vie de la blonde, en particulier lorsqu'il s'agissait d'évènements heureux.

Elle ne put s'empêcher de arquer un sourcil surpris lorsque Fiona lui raconta sa mésaventure. « On dirait un scénario de film ! » lâcha-t-elle avec un petit rire avant de redevenir soudain beaucoup plus sérieuse. « Il était comment ? Vous vous êtes revus, depuis ? » demanda-t-elle doucement à la blonde alors qu'elle prenait une petite gorgée de lait, intriguée par son histoire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Eléa, Gwen, Lexia & Dylana
TON AVATAR : Claire Holt
TES CRÉDITS : ava - tearsflight ; signa - anaëlle ; gif profil - tumblr
TA DISPONIBILITE RP : 0/2 : .. - à venir : Josh
RAGOTS PARTAGÉS : 1929
POINTS : 3831
ARRIVÉE À TENBY : 17/11/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans
CÔTÉ COEUR : It's not the fall that kills you, it's the sudden stop
PROFESSION : Aromathérapeute (spécialiste en pharmacie)


MessageSujet: Re: Let's catch up | Evie Lun 16 Fév - 16:11


« Ce bébé va changer votre vie. » Fiona n’arrivait pas à calmer son enthousiasme face à l’arrivée imminente du bébé d’Evie. Elle était sincèrement contente que son amie ait enfin trouvé une certaine stabilité familiale auprès de Lonán puisque la sienne n’avait jamais vraiment été un exemple. Parmi les souvenirs qui subsistaient dans sa mémoire, la jolie blonde se rappelait vaguement des fois où son amie débarquait chez ses parents, accompagnée de ses frères, parce que leur père était encore rentré bourré et violent. L’aromathérapeute s’était sincèrement attachée à ce groupe de frères et sœurs qui avaient grandi dans une famille qui n’avait rien à envier. Ils avaient réussi à se serrer les coudes dans les moments difficiles et avaient pu compter les uns sur les autres jusqu’à aujourd’hui. C’était le plus important. Fiona avait eu la chance d’avoir des parents plus stables mais si tel n’avait pas été le cas, elle ne savait pas comment elle serait parvenue à s’en sortir toute seule, à moins de partir vivre chez ses cousins Claire et Stephen à Londres. La jolie blonde ne pouvait donc qu’être ravie qu’Evie puisse enfin se reposer sur autre chose que sa propre famille. Fiona ignorait d’ailleurs comment se portait les relations entre les frères et sœurs aujourd’hui, puisqu’elle avait pris ses distances mais les échos que Kainoa lui en avait brièvement donnés n’annonçaient pas que du bon. C’était devenu compliqué.

La jeune femme évita soigneusement ce sujet délicat pour le moment et se concentra sur la préparation des pancakes. Elle termina rapidement de les cuire et installa ensuite tout sur la table bien garnie. Il y en avait pour tous les goûts entre les fruits, les différents sucres et confitures, et autres produits à étaler dessus. À croire que Fiona s’était attendue à recevoir de la visite… Il n’en était rien. Evie partagea son bonheur de la voir avant de faire honneur aux fameux pancakes qu’elle sembla tout particulièrement apprécier. « Contente de ne pas avoir perdu la main. » La remercia d’une certaine façon la jolie blonde. « Ça me fait plaisir, parce que je n’ai plus vraiment le temps, ni l’envie de préparer des choses. Quand ce n’est pas pour le travail, je ne suis pas très souvent chez moi ou alors si je suis seule, ça ne me motive pas. Heureusement, depuis que Jonathan, mon ami français, a emménagé ici, c’est différent… J’ai une raison de le faire. » Confia tout naturellement Fiona à Evie. Elle ne profitait pas vraiment de sa belle cuisine parce que l’envie n’y était pas pour elle seule. Quant à Jonathan… Elle aussi ne vivait plus toute seule. Ce n’était pas uniquement un ami, c’était son meilleur ami, celui qui la sortait un peu de la torpeur dans laquelle elle s’était plongée en vivant seule. Depuis son arrivée, Fiona avait gommé certaines mauvaises habitudes qu’elle avait prises. Evie serait probablement ravie d’apprendre qu’elle ne restait plus toute seule ; même si elle ne connaissait pas son ami de visu, l’aromathérapeute l’avait sans aucun doute déjà évoqué devant la future maman. Pourquoi racontait-elle d’ailleurs tout cela aussi facilement à son amie ? Fiona n’en avait aucune idée, les mots s’échappaient tellement facilement en présence de la jeune Baxter. « Et toi ? Tu t’es entraînée pour le bébé ? Enfin, au début, il ne boira que du lait, mais pour après ? » La jolie blonde n’était pas spécialement une grande fan des petits bouts, du moins par pour en avoir un à elle, cependant elle déplorait toutes ces mères qui, une fois leur bébé en âge de manger des petits aliments solides, qu’ils soient moulus ou en petits morceaux, se précipitaient en magasin pour acheter des panades ou des petits pots tout préparés par manque de temps ou par flemme de préparer quelque chose d’adapté.

Fiona releva ensuite un autre changement important dans la vie d’Evie. Lonán avait emménagé chez elle. Ce n’était pas une si grande surprise en soi, puisque cet emménagement était la suite logique dans l’évolution de leur petite famille, surtout avec l’arrivée imminente du bébé. La jeune femme n’en était pas moins heureuse pour son amie, qui précisa qu’elle avait plutôt déménagé chez lui et non l’inverse. « Peur de quoi ? » S’étonna Fiona, perplexe face aux craintes de la future maman. « De l’engagement que ça donne ? » La jolie blonde esquissa un sourire. Evie avait toujours eu quelques appréhensions face aux hommes. Fiona ne pouvait que le comprendre ; à défaut d’avoir eu un père modèle dans sa famille, la brune avait reporté ce problème dans ses propres relations. Mais Lonán était différent. « Ça doit te changer de ton appartement en tout cas. Vous serez beaucoup mieux chez lui. Tu comptes quand même le garder ? » Evie vivait depuis longtemps dans son petit studio, elle serait peut-être réticente à l’idée de s’en séparer tout de suite.

Alors que Fiona étala de la confiture sur un de ces pancakes et en goûta une bouchée, la conversation se poursuivit sur la décoration que les deux parents en devenir avaient prévue pour la chambre du bébé. La jolie blonde évoqua le cliché des couleurs habituellement réservés aux enfants, mais Evie, toujours dans l’originalité, lui expliqua qu’ils avaient envisagé le thème de la jungle, aux couleurs jaunes et vertes, pour la chambre en question. « Quelle bonne idée ! C’est original ! » Répondit Fiona dans un premier temps. « On pourra lui chanter en chœur ‘il en faut peu pour être heureux, vraiment très pour être heureux’… » Ajouta-t-elle sur une note un peu plus humoristique, mentionnant le début de la chanson joyeuse du Livre de la Jungle, tout autant dans le thème que la décoration choisie. Quand elle était petite, Fiona était persuadé  d’avoir aimé ce dessin animé, peut-être même de l’avoir regardé pour la première fois en compagnie des enfants Baxter, mais n’étant pas très sûre de sa mémoire qui lui faisait défaut, elle préféra laisser couler et ne pas demander confirmation à Evie. Ce qu’elle aimait particulièrement dans cette chanson était sa positivité à toute épreuve. « Tu ne devrais avoir aucun mal à le convaincre. C’est vrai, quel désavantage trouvera-t-il à avoir un futur petit Tarzan chez vous ? » Taquina-t-elle à nouveau son amie, à propos de Lonán. Décidément, elle avait fait son quota de référence Disney pour le reste de l’année.

Parlant de dessin animé, Evie qualifia son réveil à l’hôpital de véritable scénario de film. Elle avait en effet demandé à Fiona si un homme partageait sa vie ou ses pensées. La jolie blonde n’avait pas de relations sérieuses pour le moment, l’esprit bien occupé par son problème d’amnésie qu’elle avait plutôt du mal à gérer. Déjà même avant de perdre la mémoire, Fiona n’était pas le genre de fille romantique ou à tomber amoureuse. Ce n’était pas… pour elle. La jeune femme avoua néanmoins avoir de l’intérêt pour cet inconnu qu’elle avait vu dans sa chambre et qui s’était aussitôt échappé dès qu’elle avait ouvert les yeux. Elle n’y avait pas totalement été indifférente mais de là à parler d’autres choses, il y avait un immense fossé. « Effrayé, voilà comment il était. Quand j’ai trouvé qui c’était, je l’ai contacté mais il a longtemps refusé qu’on se voit. Peur ou méfiance, je ne sais pas trop. Enfin, c’est compliqué. On a quand même fini par se voir et j’ai compris qu’on avait plus ou moins commencé quelque chose avant que je perde la mémoire. Mais mon amnésie a un peu tout changé, pour lui, comme pour moi, et voilà. » Fiona marqua une légère pause avant de reprendre. « C’est difficile quand t’as tout oublié. De la personne. Des moments que t’as eu avec elle. Donc on verra. Je préfère ne pas me prendre la tête avec ça. » Elle ne s’attendait pas à ce qu’Evie comprenne forcément, mais le principal intéressé, lui l’avait compris. Tout comme elle l’avait cerné en sens inverse. Et c’était l’essentiel.


_________________

We'll find a way
And everytime I try to fly, I fall without my wings, I feel so small. I guess I need you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Let's catch up | Evie Lun 2 Mar - 17:14

Bien sûr que cet enfant allait changer sa vie. Pour le mieux, Evie en était persuadée et ce, même si elle savait aussi que tout ne serait pas toujours rose, que ce soit avec sa famille ou bien avec Lonán. Le bébé les fatiguerait tous les deux, ils seraient un peu plus à fleur de peau, un peu moins patients. Elle espérait néanmoins que leur amour triompherait malgré tout, qu'ils continueraient à sortir tous les deux et à se séduire à nouveau lorsque l'occasion se présenterait, comme ils l'avaient toujours fait. Ils n'avaient jamais pris l'autre pour acquis, ils ne s'étaient jamais accrochés à cette facilité au sein de laquelle de nombreux couples s'enlisaient sans réussir à s'en sortir ensuite. C'était tellement facile de tomber dans le piège, tellement facile de se dire que l'amour durait toujours et qu'ils n'avaient pas besoin de rallumer la flamme lorsqu'ils la sentaient vaciller. C'était facile au début de ne pas le faire puisque la routine n'était pas encore venue s'installer au sein du couple et que chaque rencontre était une promesse d'avenir, mais plus le temps s'écoulait, plus les baisers se faisaient rares au sein de la majorité des couples. Elle ne voulait pas ça pour Lonán et elle, elle désirait qu'il continue à la surprendre de jours en jours pour qu'elle retombe sans cesse amoureuse de cet homme qui la faisait vibrer depuis des années déjà. Lonán et Evie étaient bien entourés, ils sauraient certainement prendre un peu de temps pour eux en laissant le bébé à un membre de leurs familles respectives ou à un ami pour quelques heures, histoire de se retrouver seulement tous les deux, sans couche à changer et sans biberon à donner. Comme l'avait si bien souligné Fiona, ce bébé changerait sa vie, il le faisait même déjà sans le vouloir alors qu'elle se devait de réfléchir à plein de petites choses auxquelles ne s'était pas encore intéressée. La couleur des murs de la chambre du bébé, l'achat de plusieurs petits pyjamas et biberons afin de ne pas être pris au dépourvu le moment venu.

Surprise d'apprendre que son amie avait un nouveau colocataire, Evie arqua un sourcil étonné. « Jonathan, hein ... ? Tu ne m'as pas déjà dit à quel point il était sexy ou bien c'est un autre ? » demanda-t-elle avec un petit sourire amusé alors qu'elle se plaisait visiblement à taquiner son amie sur un sujet qu'elle savait pourtant un peu sensible. « Il est à Tenby pour y rester ou seulement en vacances ? » demanda-t-elle finalement, un peu plus sérieusement alors qu'elle était heureuse de savoir que son amie avait quelqu'un avec elle pour l'épauler, quelqu'un d'autre sur qui compter. Fiona lui avait déjà parlé de Jonathan, mais si Evie ne l'avait jamais rencontré, elle savait déjà qu'il allait lui plaire. « Non, pas encore ... » débuta-t-elle lorsque son amie lui demanda si elle avait déjà tenté de préparer des compotes pour le bébé. « Ça me fait un peu peur, d'ailleurs, mais je compte bien essayer. D'ailleurs, si jamais tu t'ennuies et que tu as envie de cuisiner ... Tu pourrais m'aider ! » Elle savait déjà que ce genre de choses n'était pas vraiment compliqué à faire étant donné que tout devait être réduit en purée, mais elle savait aussi que ça prenait du temps. Evie n'avait pas encore réfléchi à ce qui viendrait après et elle avait l'impression de laisser beaucoup de choses au hasard, bien malgré elle. Elle était effrayée à l'idée d'oublier quelque chose d'important, à l'idée de se rendre compte lors de l'accouchement qu'ils avaient oublié d'acheter des couches ou bien qu'ils n'avaient pas tout ce qu'il fallait pour le bien-être de leur nouveau-né. « Seulement si tu en as envie, hein ! » Bien sûr, elle adorerait cuisiner en sa compagnie, d'autant plus que ça leur permettrait à toutes les deux de passer un moment privilégié ensemble, mais elle ne voulait en rien lui forcer la main. De toute façon, comme elle l'avait souligné, Evie avait encore du temps étant donné que le bébé ne boirait que du lait dans les premiers mois.

« Je pense. Je sais que c'est une peur irrationnelle en sachant qu'on va avoir un bébé et qu'il y a des choses bien plus effrayantes que d'emménager avec le père de son enfant, mais ... Ça va un peu vite, je n'ai pas vraiment eu le temps de me préparer. » expliqua-t-elle avec un sourire un peu timide tout à coup. Elle savait que tout irait bien puisqu'elle avait déjà passé pratiquement tous les jours avec lui dans les derniers mois, mais la location de son appartement à un nouveau citoyen rendait le tout beaucoup plus réel, tout à coup. « Non, j'ai déménagé pour de bon. Ça ne sert à rien de le garder. » ajouta-t-elle avec un sourire un peu plus confiant, maintenant qu'elle avait compris qu'il valait mieux aller de l'avant sans plus regarder en arrière.

« Il n'est pas trop porté sur le thème, je pense ! Mais ce n'est pas grave, on trouvera bien quelque chose qui nous plaira à tous les deux. Si ce n'est pas Tarzan, ce sera autre chose ! Et puis ... Du moment que ce n'est pas un thème de princesses, ça devrait aller ! » ajouta-t-elle en riant lorsque son amie lui confirma que c'était une bonne idée. Evie en avait déjà glissé un mot rapide à son amoureux, mais Lonán ne lui donnait pas trop l'impression d'apprécier son idée, si bien qu'ils devraient sans doute en trouver une nouvelle afin de décorer adorablement la chambre de leur petit garçon. Ce n'était pas vraiment grave puisqu'ils finiraient bien par tomber d'accord un jour ou l'autre avant la naissance du bébé, d'autant plus que ce n'était en vérité pas si important que ça, au final. Ce n'était qu'une chambre et même si les futurs parents désiraient qu'elle soit parfaite, ce n'était que superficiel.

Evie arqua un sourcil, concentrée, lorsque son amie lui raconta cette rencontre qu'elle avait faite à son réveil dans la chambre d'hôpital. Evie était étonnée puisque Fiona ne lui avait jamais dit qu'elle avait commencé quelque chose avant son amnésie, elle ne lui avait jamais dit qu'elle avait un copain ou bien qu'elle fréquentait quelqu'un. La nouvelle se voulait donc être surprenante pour l'ainée Baxter et elle attendit que son amie lui dévoile tout ce qu'elle voulait lui dire avant d'ouvrir la bouche. Elle prit d'ailleurs une bouchée de pancake et une gorgée de lait avant de reporter toute son attention sur la jeune femme qui se tenait à ses côtés. « Ça ne doit en effet pas être facile de reprendre là où ça s'est arrêté ... » débuta-t-elle d'une voix douce alors qu'elle posait une main délicate sur celle de son amie. « Vous allez vous revoir ... ? Vous laisser une chance ? » demanda-t-elle simplement en fronçant doucement les sourcils. Elle pourrait comprendre que son amie préfère plutôt ne plus le revoir afin de ne pas ramener à son esprit des souvenirs dont elle ne se rappelait plus, mais elle se disait aussi que ça pouvait être une bonne chose pour elle, peut-être, de sortir et de voir du monde, voire même d'avoir quelqu'un avec qui passer certaines de ses soirées ou de ses nuits si elle en avait envie. « Il est comment ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Eléa, Gwen, Lexia & Dylana
TON AVATAR : Claire Holt
TES CRÉDITS : ava - tearsflight ; signa - anaëlle ; gif profil - tumblr
TA DISPONIBILITE RP : 0/2 : .. - à venir : Josh
RAGOTS PARTAGÉS : 1929
POINTS : 3831
ARRIVÉE À TENBY : 17/11/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans
CÔTÉ COEUR : It's not the fall that kills you, it's the sudden stop
PROFESSION : Aromathérapeute (spécialiste en pharmacie)


MessageSujet: Re: Let's catch up | Evie Mer 4 Mar - 22:02


Tout comme Evie venait de lui apprendre qu’elle vivait avec Lonán, Fiona lui raconta l’emménagement provisoire de son meilleur ami chez elle. La jolie blonde qui avait cherché à éviter son amie, comme bien d’autres ces derniers temps, n’avait pas vraiment eu l’occasion de l’en informer avant. Elle avait déjà visiblement parlé de lui à la jeune Baxter par le passé puisque la future maman était déjà au courant de qui il s’agissait, du moins de nom. « Oui c’est bien lui. » Répondit Fiona, un sourire accroché aux lèvres. « Et je confirme, il l’est toujours autant, si ce n’est plus. » Renchérit-elle pour intriguer son amie. Evie devait probablement savoir qu’ils étaient déjà sortis ensemble, qu’il était même son premier amour pour être plus exact, la seule relation véritablement sérieuse digne d’être mentionnée pour la jeune femme puisqu’elle ne s’était plus jamais posée après, enchaînant plutôt des petites histoires sans importance. Ils avaient néanmoins eu la chance de préserver leur amitié même après les sentiments. « En principe, il n’est pas censé rester. » Fiona préférait ne pas trop s’avancer en suppositions et ne donna pas trop de détails à Evie sur la véritable raison de la présence de Jonathan, ne sachant pas s’il aimerait que ça s’ébruite. Bien qu’elle ne doutait pas de pouvoir faire confiance à son amie, ce n’était pas son choix que de le raconter. Le Français était venu à Tenby pour retrouver la fille qu’il aimait et sa décision de rester dépendrait beaucoup de leurs retrouvailles. Fiona n’ignorait pas que Jonathan devait faire face aux énormes pressions de sa famille quant à ses études et le choix des personnes qu’il fréquentait. Le fait d’avoir tout quitté en France ne jouait clairement pas en sa faveur à leurs yeux. Pour le moment, ils avaient plus ou moins convenu avec l’aromathérapeute de dire qu’il voulait passer du temps avec elle après ce qui lui était arrivé et pour l’aider avec son amnésie, mais si Jonathan décidait de s’éterniser à Tenby, il devrait bien donner à sa famille la véritable raison de sa venue au Pays de Galles.

La conversation dériva ensuite sur la cuisine. Evie avait-elle déjà appris à concocter des petites choses adaptées pour le bébé ou achèterait-elle des pots tout préparés comme ces mères qui ne prenaient pas le temps de le faire, lorsque son garçon ne serait plus en âge de ne boire que du lait ? La maman en devenir lui avoua qu’elle ne s’y était pas encore mise mais qu’elle essayerait tout de même de s’y coller, pourquoi pas avec l’aide de Fiona d’ailleurs. « Bien sûr ! Quand tu veux ! » Répondit la jolie blonde à qui cette perspective ne posait aucun problème. Il lui était déjà arrivé de garder le fils ou la fille en bas âge d’une amie ou l’autre qui devait sortir pour rendre service, alors elle avait bien dû apprendre à s’en occuper. Elle se ferait un plaisir d’en faire de même pour Evie. Les deux jeunes femmes continuèrent de déguster leurs pancakes tout en prenant des nouvelles l’une de l’autre. Son invitée surprise lui confia avoir eu une peur démesurée par rapport à la situation qui se précipitait avec Lonán entre l’emménagement et l’arrivée du bébé. « Tu en as parlé avec lui ? De cette peur. » S’enquit Fiona pour ne pas commettre d’impair la prochaine fois qu’elle verrait l’Irlandais jouer au pub. Elle espérait qu’Evie avait enfin trouvé la sérénité nécessaire à ce sujet-là et que l’animateur radio avait su la rassurer. Fiona trouvait justement que son nouvel ami avait une justesse particulière pour cerner les gens rapidement et sortir les mots adéquats. « Je suis sûre que tout se passera bien. » Conclut ensuite la jeune femme pour rassurer Evie à son tour. Ce qui importait pour l’heure était l’arrivée imminente du bébé, une arrivée qui enchantait aussi bien le futur père que la mère, Fiona pouvait le lui garantir si son amie le lui demandait. Evie avait néanmoins fait un grand pas, puisqu’elle avait décidé de quitter pour de bon son appartement.

Son amie lui confia alors leur avis partagé sur la décoration de chambre. Lonán n’était pas un grand amateur de l’idée jungle mais ils auraient tout le temps d’en discuter le moment venu. Fiona acquiesça puis son amie lui demanda où en était sa vie amoureuse de son côté. Pas très loin. Il n’y avait personne à l’horizon. Fiona fréquentait bien sûr un ou deux hommes comme ça, notamment un sexy propriétaire de haras ; mais il n’y avait pour le moment pas d’attaches, elle cherchait à s’en protéger surtout dans sa situation actuelle. L’aromathérapeute préférait d’abord se concentrer à aller mieux et à gérer sa vie en ayant oublié une grande partie de son passé avant d’encore plus compliquer l’équation avec une relation. Il y avait néanmoins un beau brun qui l’intriguait et ne l’avait pas complètement laissée indifférente. Présent à son réveil, il avait fui aussitôt qu’elle avait ouvert les yeux. Après des semaines à essayer de le voir, il avait finalement accepté de la rencontrer. Fiona avait alors appris le lien étrange qui les avait unis avant qu’elle perde la mémoire. « Je ne sais pas. » Répondit finalement la jolie blonde. Elle n’allait certainement pas raconter à Evie la véritable raison de cette réponse. En effet, le garçon en question n’était autre que Micha et il avait autre chose à penser en cette période : sa mère mourante par exemple. Ce n’était donc pas du tout le moment de tout compliqué avec des questions supplémentaires. « Nous avons tous les deux autre chose à penser pour l’instant. On verra bien. » Souffla-t-elle. Leur lien était tellement particulier et difficile à décrire qu’il semblait impossible pour Fiona de l’expliquer en termes exacts à Evie. Elle ne le comprenait pas tout à fait elle-même. Disons que pour le moment, ils ne comptaient pas insister ni l’un, ni l’autre. Fiona avait d’ailleurs fait un pas dans la direction de l’embaumeur et elle attendrait de voir la suite. Elle ignorait encore qu’il la recontacterait bientôt, lors de la perte de sa mère, mais ce n’était pas encore le cas. En fait, plus la conversation avançait, plus la jolie blonde se disait qu’elle n’aurait pas dû en parler, parce qu’elle ne pouvait pas donner de réponses très concrètes à son amie. « Brun, mystérieux, particulier, fugace, insaisissable. » Difficile à décrire surtout. Tellement insaisissable que Fiona ne se perdait même pas en longues  descriptions, elle ne donnait que quelques mots à son amie pour lui esquisser une idée tout au plus. « Ce qui m’a surtout intriguée chez lui, c’est qu’il n’a pas cherché comme tout le monde à se faire connaître et à me rappeler ce que j’avais oublié. Il était là à mon réveil et il a fui. Ce n’était pas normal comme réaction et c’est pour ça que j’ai creusé. Mais pour le moment, il n’y aura rien de plus. » Au moins, comme ça c’était clair. Fiona avait réussi à mettre un peu mieux en lumière la situation actuelle et espérait pouvoir enfin changer de sujet. Elle en trouva d’ailleurs un parfait : la famille d’Evie, autrement dit les Baxter. « Et toi comment ça se passe avec tes frères et sœur ? J’ai vu Kainoa récemment, il m’avait l’air préoccupé. » La jolie blonde s’avançait peut-être mais le jeune Baxter était celui dont elle était la plus proche dans la fratrie et elle sentait plus vite les choses avec lui. Et si Evie semblait heureuse pour l’arrivée proche du bébé et pour sa relation avec Lonán, Fiona n’avait pu s’empêcher de relever une certaine inquiétude chez elle aussi ; à moins qu’il ne s’agisse simplement de tout ce qu’elle avait à penser pour l’arrivée imminente de son petit garçon.


_________________

We'll find a way
And everytime I try to fly, I fall without my wings, I feel so small. I guess I need you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Let's catch up | Evie Dim 15 Mar - 1:42

Evie sourit lorsque son amie lui confirma que Jonathan était bel et bien le français qu'elle avait fréquenté pendant un moment, d'autant plus lorsqu'elle lui précisa qu'il était encore plus beau qu'avant. La beauté physique n'avait pas nécessairement d'importance pour la future maman, mais elle devait néanmoins admettre que c'était encore mieux si l'homme en question était gentil, intelligent et séduisant. Elle arqua légèrement un sourcil lorsqu'elle lui précisa toutefois qu'il n'avait pas l'intention de rester, soudain un peu curieuse, malgré elle. Qu'était-il venu faire à Tenby, alors ? Prendre des nouvelles de Fiona afin de s'assurer que la blonde tenait le coup ? Si Evie avait été heureuse de savoir qu'elle avait désormais quelqu'un avec elle sur qui s'appuyer lorsque les journées s'avéraient plus difficiles à supporter, elle n'était pas certaine de voir d'un très bon oeil son futur départ. Si Fiona s'attachait  à nouveau à cet homme qu'elle avait déjà aimé par le passé, qu'allait-elle bien pouvoir penser d'une absence prolongée lorsqu'il déciderait de retourner là-bas et de quitter Tenby pour de bon ? Le brune préféra néanmoins ne pas poser davantage de questions puisqu'elle considérait qu'elle n'avait pas à savoir tout ce qui se passait dans la vie de son amie. Bien sûr, elle était loin de se douter que Jonathan n'était pas nécessairement à Tenby pour retrouver Fiona et elle préféra ne pas s'impliquer dans leurs histoires, convaincue que son amie la préférait en dehors de tout ça. Après tout, Fiona l'avait brusquement écartée de sa vie pendant un moment et même si Evie était en mesure de comprendre sa réaction et son choix, elle savait que la blonde n'aurait sûrement pas fait le premier pas afin de la retrouver et qu'elles ne se seraient peut-être jamais reparlées si Evie n'avait pas décidé de passer la voir ce matin-là.

Evie sourit lorsque la jeune femme accepta de venir passer quelques après-midis en sa compagnie afin de cuisiner des purées pour bébé, ravie de se dire que Fiona avait possiblement abandonné l'idée de la tenir à l'écart de sa vie. La brune haussa néanmoins les épaules en grimaçant légèrement lorsque son amie lui demanda si elle avait discuté de tout ça avec Lonán, se mordit un peu la lèvre avant de hocher finalement la tête. « Oui, je lui en ai parlé. Je n'ai juste pas vraiment l'habitude d'avoir quelqu'un sur qui m'appuyer qui ne soit pas de ma famille. Il me rassure tout le temps et je sais qu'il m'aime. Je ne sais même pas pourquoi ça me fait si peur, d'ailleurs, ça doit être les hormones. » Elle sourit afin de rassurer son amie sur ses émotions changeantes et rapidement, Evie ramena plutôt la conversation sur la vie amoureuse de la blonde, curieuse. Fiona lui donnait l'impression d'aller mieux et de reprendre peu à peu le contrôle sur sa vie malgré le fait qu'elle n'avait pas encore retrouvé ses souvenirs, ce n'était donc pas si étonnant que la future maman finisse par lui demander s'il y avait quelqu'un dans sa vie, quitte à ce qu'elle lui dise qu'il n'y avait personne si elle n'avait vraiment pas envie de lui en glisser un mot.   

Evie hocha doucement la tête lorsque Fiona lui précisa qu'ils avaient autre chose en tête et qu'elle n'était pas vraiment certaine de le revoir. Elle pouvait comprendre l'effet que procurait une telle rencontre sur un esprit déjà un peu chamboulé et elle pensait également saisir les raisons qui poussaient la blonde à se montrer un peu méfiante malgré elle. « C'est normal. » Bien sûr que c'était normal de prendre leur temps, de voir si cette relation pouvait mener quelque part ou si, au contraire, elle était déjà vouée à l'échec. Elle arqua un sourcil amusé à la description de Fiona, persuadée que son amie était déjà sous le charme de ce mystérieux inconnu qui ne l'était plus tant que ça, finalement. « Il m'a l'air bien intriguant, en tout cas. »

Mal-à-l'aise lorsque Fiona énonça les raisons qui l'avaient poussée à creuser davantage afin de comprendre qui était ce bel inconnu qui s'était trouvé dans sa chambre à son réveil, Evie se mordit la lèvre et baissa les yeux. C'était exactement ce qu'elle avait fait après l'accident de Fiona. Elle avait tenté de ramener certains souvenirs à son esprit sans se demander si c'était vraiment la chose à faire malgré ce qu'en disaient les médecins. Elle avait décidé d'écouter leurs conseils et de discuter un peu avec Fiona pour l'aider à se rappeler et elle ne prenait conscience que maintenant de la pression qui avait dû peser sur les épaules de la blonde alors qu'elle ne parvenait pas à se souvenir. Elle aurait voulu lui dire qu'elle était désolée, mais une boule s'était formée dans le creux de son estomac tout à coup et elle ne put enfin parlé qu'après la seconde question de son amie, lorsque cette dernière s'intéressa plutôt à la relation qui existait entre les Baxter. « Ça se passe mal. J'ai envoyé Anthony en désintox sans le dire à Kai' ou à Abbey et ... Abbey m'en veut tellement. Et Antho' refuse de me parler. » débuta-t-elle en poussant un soupir qu'elle voulait encourageant, mais qu'elle savait désespéré. Elle avait tout gâché en désirant les protéger et elle s'en voulait vraiment d'avoir gardé le secret. « J'ai vraiment eu peur pour lui, Fiona ... Je n'ai pas réfléchi et je me suis dit que je devais l'emmener là où il serait en sécurité. » Parce que la famille Baxter avait déjà trop donné en matière d'addiction pour que la future maman le laisse ainsi ruiner sa vie. « Je n'aurais pas dû l'y envoyer, j'aurais dû le garder avec moi et veiller sur lui. » Elle prit une grande inspiration en haussant les épaules, l'air de dire que ses regrets ne changeraient jamais la donne. Elle avait beau regretter tout ce qui s'était passé ce soir-là, elle l'avait fait et elle ne pouvait plus revenir en arrière. « J'espère que ça finira par s'arranger. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Eléa, Gwen, Lexia & Dylana
TON AVATAR : Claire Holt
TES CRÉDITS : ava - tearsflight ; signa - anaëlle ; gif profil - tumblr
TA DISPONIBILITE RP : 0/2 : .. - à venir : Josh
RAGOTS PARTAGÉS : 1929
POINTS : 3831
ARRIVÉE À TENBY : 17/11/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans
CÔTÉ COEUR : It's not the fall that kills you, it's the sudden stop
PROFESSION : Aromathérapeute (spécialiste en pharmacie)


MessageSujet: Re: Let's catch up | Evie Mer 18 Mar - 13:11


Evie avait l’air très heureuse pour l’arrivée imminente de son bébé mais inquiète aussi par tout ce que cette naissance engendrait. Elle avait déjà fait un énorme pas en avant en s’engageant auprès de Lonán et en déménageant chez lui. Fiona était ravie pour son amie que son rêve de famille se concrétisait enfin. Elle ne doutait pas qu’Evie s’évertuerait à offrir un meilleur cadre à son enfant que celui qu’elle avait connu avec ses parents. Heureusement, son amie avait été entourée d’une fratrie qui s’était serrée les coudes du mieux qu’elle pouvait, cependant ses frères et sa sœur ne remplaceraient jamais leur père et leur mère. Et aujourd’hui, elle avait Lonán pour la rassurer aussi. Un sourire apparut sur le visage de Fiona lorsqu’Evie mit en cause ses hormones pour justifier ses craintes. C’était souvent ce qu’on disait à propos des femmes enceintes et de leurs humeurs changeantes. L’aromathérapeute ne pensait pas traverser ce phénomène un jour puisqu’elle n’avait pas vraiment envisagé d’avoir d’enfant.

La conversation dériva ensuite sur la vie amoureuse de Fiona. Frileuse à l’idée d’aborder un tel sujet, la jeune femme reconnut néanmoins ne pas avoir été totalement indifférente au charme d’un beau brun. Elle résuma brièvement la situation compliquée à son amie et conclut par le fait qu’elle ne songeait pas à s’engager dans une histoire pour le moment avec qui que ce soit, préférant se concentrer sur la façon de gérer sa nouvelle condition et sur la récupération éventuelle de ses souvenirs. Evie comprit son point de vue et l’encouragea tout de même à se lancer même s’il était tout naturel que Fiona prenne son temps. « Intriguant, c’est le mot. » Confirma-t-elle les propos de son amie avant de lui expliquer ce qu’elle avait vraiment aimé chez le beau brun. Contrairement aux autres personnes de son entourage, il n’avait pas cherché à lui ramener ses souvenirs mais plutôt à la fuir.  Fiona ne se rendit pas tout de suite compte du malaise que ses mots provoquèrent. Evie faisait partie de ceux dont elle s’était éloignée justement pour cette même raison. Elle se mordit la lèvre inférieure et changea alors ce sujet qu’il valait mieux éviter pour ne pas remonter quelques tensions inutiles. Son amie n’avait cherché qu’à l’aider, l’aromathérapeute en était bien consciente, mais elle ne voulait pas encore une fois la décevoir en lui disant que rien ne lui était revenu encore.

Bien que son appétit se soit soudainement mis en berne, Fiona se resservit un pancake pour donner le change et évoqua la famille de son invitée. Proche des Baxter depuis toujours, la jolie blonde souhaitait sincèrement que tout se passe bien entre eux. Comme elle le pressentait cependant, Evie lui signala que tout n’était pas au beau fixe. La future maman avait envoyé Anthony en désintox sans prévenir les autres et aujourd’hui, des tensions régnaient entre eux, surtout entre Antho et Evie. Elle regrettait de ne pas l’avoir gardé auprès d’elle pour veiller sur lui. Fiona ne savait pas trop ce qu’elle pouvait dire dans ce genre de situation, ça lui rappelait un peu le père Baxter et Evie avait probablement voulu éviter que la situation ne se répète avec son frère. « Tu l’as sûrement fait parce que c’est ce que tu pensais qu’il y avait de mieux à faire sur le moment et peut-être parce que tu avais tellement d’autres préoccupations que ça t’a dépassé. » Tenta de la rassurer Fiona. Un bébé en route, ses doutes vis-à-vis de son couple, sa famille compliquée… C’était beaucoup à gérer d’un coup. « Je suis sûre qu’ils finiront par comprendre que tu ne voulais pas que la situation se répète avec Antho’ et que tu voulais faire ça pour son bien… Il lui faudra peut-être plus de temps à lui pour l’encaisser, mais tu restes leur sœur Evie. Ça finira bien par s’arranger, je ne connais pas une fratrie plus soudée que la vôtre. » Fiona se rappelait avoir elle-même protégé Kainoa de certains écarts au cours de son adolescence (parce qu’effectivement elle se souvenait de tout ce qui se rapportait au jeune Baxter) ; elle s’était portée garante pour lui devant la police alors que de la drogue circulait entre les mains du jeune homme et qu’elle la lui avait prise avant l’arrivée des flics. Le casier alors vierge de la jolie blonde avait ainsi évité de nombreux ennuis à Kainoa, une histoire qu’ils n’avaient jamais partagée avec les autres membres de sa famille. L’aromathérapeute espérait qu’Anthony comprendrait le geste d’Evie mais pouvait saisir qu’il se soit senti trahi et abandonné par sa famille en étant envoyé de force en désintoxication. Compliqué comme situation. Tout ne serait qu’une affaire de temps et de compréhension entre les uns et les autres. « Où en est Antho maintenant ? » Demanda Fiona pour avoir une idée plus précise de la situation à l’heure actuelle. Sorti de désintox ou non ? « Guéri » ou non ?

_________________

We'll find a way
And everytime I try to fly, I fall without my wings, I feel so small. I guess I need you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Let's catch up | Evie Mer 1 Avr - 19:16

Grâce aux paroles de son amie, Evie avait enfin compris les raisons qui avaient poussé la jeune femme à s'éloigner et à l'éviter. La mécanicienne ne s'était pas rendue compte de la pression qu'elle ajoutait malgré elle sur les épaules déjà surchargées de la blonde et elle regrettait désormais de ne pas avoir su la laisser tranquille lorsqu'elle le lui avait silencieusement demandé. Fiona lui avait manqué, bien sûr, mais la future maman avait voulu bien faire en lui rappelant certains des moments qu'elles avaient passé ensemble, ne serait-ce que pour l'aider à se souvenir. Elle ne l'avait pas fait pour elle-même puisqu'Evie pouvait tout aussi bien aimer la nouvelle Fiona sans égard pour ses souvenirs perdus, elle l'avait fait pour son amie, parce qu'on lui avait dit que la blonde pourrait sans doute finir par se rappeler sa vie passée si on l'aidait à y voir un peu plus clair. Elle n'avait pas voulu la secouer ou la presser vers la guérison, elle avait simplement voulu l'aider et elle se rendait compte aujourd'hui que les médecins n'avaient pas toujours raison, qu'il ne fallait pas toujours écouter ce qu'ils racontaient en se basant sur des expériences passées. Fiona était différente des autres et elle s'était sentie oppressée par son entourage, un sentiment que la brune pouvait effectivement comprendre lorsqu'elle tentait de se mettre à sa place. Elle aurait pu lui demander pardon et s'excuser pour son comportement des derniers mois, mais elle n'était pas vraiment certaine que ce soit la chose à faire pour ne pas mettre son amie mal à l'aise. Fiona devait déjà s'en vouloir d'avoir coupé les ponts aussi abruptement avec tout le monde et Evie ne comptait pas faire partie de ceux qui allaient en rajouter une couche en ramenant le sujet de son accident et des conséquences qu'il avait entraînées par la suite.

La blonde coupa court à ses réflexions, d'ailleurs, en lui demandant plutôt des nouvelles de sa famille et Evie poussa un léger soupir, tristement désespérée. Elle voulait bien croire que tout ce gâchis allait finir par s'arranger - elle voulait le croire de toutes ses forces - mais elle n'était plus certaine que ce soit véritablement possible d'effacer l'erreur qu'elle avait commise afin de repartir sur de nouvelles bases. Kainoa semblait déjà lui avoir pardonné, mais Abbey ... Rien n'était moins sûr. Anthony allait sans doute la détester à vie et elle n'aurait d'autres choix que d'accepter sa décision s'il refusait de la voir ou de lui parler à nouveau. « Je ne voyais pas ce que je pouvais faire d'autre. J'ai appelé Lonán. Et Antho m'en veut tellement pour ça. » Un soupir s'échappa de ses lèvres alors qu'elle pressait ses paumes contre son visage pendant une fraction de seconde. Si la future maman n'avait jamais vraiment compris pourquoi Antho' détestait Lonán à ce point-là, elle avait désormais compris que c'était parce que son amoureux avait fait partie de la police pendant un temps et elle savait aussi que leur relation était vouée à l'échec d'avance. Son frère ne lui pardonnerait jamais de l'avoir aidée à le traîner dans un centre de désintoxication contre son gré.

Elle hocha doucement la tête lorsque Fiona se remit à parler, joua un peu avec son dernier morceau de pancake, imbibé de sirop. Elle ne pourrait jamais supporter que son frère devienne comme son père et elle avait tenté de l'aider au mieux de ses connaissances, un mieux qui s'était rapidement transformé en erreur et en infinie maladresse.

« Je pensais aussi que notre lien était fort. Mais ça ne prend pas grand chose pour que tout éclate d'un seul coup. » Elle avait toujours cru qu'ils survivraient à tout, qu'ils seraient toujours ensemble parce qu'ils s'aimaient et parce qu'ils s'étaient déjà tellement supportés, tous les quatre, mais elle s'était trompée. L'erreur qu'elle avait commise était visiblement trop imposante pour qu'une excuse, un câlin et un sourire puissent l'effacer, mais elle espérait tout de même que ça allait un jour s'arranger, qu'ils allaient redevenir la famille unie qu'ils avaient été depuis toujours. La jeune femme haussa néanmoins les épaules lorsque Fiona lui demanda ce qui se passait avec son frère et prit une dernière gorgée de lait avant de se lancer. « Je ne sais pas trop. Je n'ai pas vraiment de nouvelles. Il habite avec Kai' depuis sa sortie de cure parce qu'on ne pouvait pas le laisser seul. Et ça aura sûrement rien changé. » On ne lui avait pas dit spécifiquement que son frère avait recommencé à consommer, mais elle savait déjà que le mois passé au centre n'allait pas être suffisant pour lui permettre de retrouver le contrôle total de sa vie.

« C'était super bon. » ajouta-t-elle finalement avec un sourire alors qu'elle relevait les yeux sur le visage de son amie. « Je suis contente d'avoir pu passer un petit moment avec toi. Je vais t'aider à ranger. » Evie s'était déjà relevée afin de ramener son assiette et son verre vides dans l'évier. Si son amie n'avait pas voulu qu'elle l'aide pour la préparation des pancakes, Evie allait au moins l'aider à nettoyer la cuisine et à ranger. C'était non négociable.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Eléa, Gwen, Lexia & Dylana
TON AVATAR : Claire Holt
TES CRÉDITS : ava - tearsflight ; signa - anaëlle ; gif profil - tumblr
TA DISPONIBILITE RP : 0/2 : .. - à venir : Josh
RAGOTS PARTAGÉS : 1929
POINTS : 3831
ARRIVÉE À TENBY : 17/11/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans
CÔTÉ COEUR : It's not the fall that kills you, it's the sudden stop
PROFESSION : Aromathérapeute (spécialiste en pharmacie)


MessageSujet: Re: Let's catch up | Evie Lun 22 Juin - 13:15


Fiona n’était pas des plus douées pour réconforter les gens en général. Néanmoins, elle avait rarement vu une fratrie aussi soudée que celle des Baxter et même si leurs liens connaissaient parfois des hauts et des bas, la jolie blonde était certaine que tout finirait bien par s’arranger entre eux. « Il faudra sûrement un peu de temps mais tu es sa sœur. Antho finira bien par comprendre. » Résuma-t-elle à nouveau ce qu’elle avait déjà plus ou moins dit auparavant. Fiona les aimait tous à sa façon et espérait que les tensions se calmeraient rapidement au sein de la famille. « Tu ne devrais plus te miner avec ça Evie, tu as agi pour son bien. Et si tu l’avais laissé faire, ça aurait pu être pire. » Elle soutenait à cent pour cent son amie dans cette histoire et regrettait de ne pas avoir été plus présente pour elle dernièrement, cependant Fiona était sûre qu’Evie avait pu se reposer sur d’autres membres de sa famille ainsi que sur Lónan et qu’elle n’aurait pas été la meilleure personne pour aider la Baxter étant donné son propre état psychologique en ce moment. Fiona remontait un peu la pente depuis l’accident qui avait provoqué son amnésie mais il n’y avait pas si longtemps, elle faisait encore n’importe quoi pour essayer d’oublier sa condition.  Les deux amies continuèrent de parler quelques instants d’Anthony. Evie lui apprit qu’il était sorti de cure et vivait désormais chez Kainoa puisqu’il ne pouvait pas être laissé seul mais elle n’était pas sûre que cette situation ait changé quoique ce soit. Fiona continua d’essayer de rassurer Evie même si Antho était connu pour avoir un caractère rancunier et buté. Les deux amies coupèrent finalement court à tout sujet moins joyeux et elles échangèrent leur satisfaction d’avoir pu partager à nouveau un moment ensemble. « Je suis contente aussi que tu sois passée, ça m’a fait plaisir de te retrouver. » Répondit la jolie blonde Fiona termina de manger en même temps qu’Evie, qui l’aida ensuite à ranger le tout dans la cuisine. Les deux amies profitèrent de ces quelques minutes pour continuer à parler et rigoler de tout et de rien. La future maman n’allait sûrement plus tarder à prendre congé mais Fiona était heureuse d’avoir pu mettre les choses à plats avec l’une de ses plus vieilles amies. Elle espérait que tout s’arrangerait au plus vite du côté de la Baxter et que l’arrivée imminente de son bébé comblerait la jeune femme et rassemblerait sa famille au-delà de toutes leurs tensions.

Spoiler:
 

_________________

We'll find a way
And everytime I try to fly, I fall without my wings, I feel so small. I guess I need you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Let's catch up | Evie

Revenir en haut Aller en bas

Let's catch up | Evie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-