AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

life is a surprise ▬ abbey ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : knight.
TES DOUBLES : daniel & adriel.
TON AVATAR : tylerHOTposey ♥
TES CRÉDITS : shyia & annaelle & tumblr.
RAGOTS PARTAGÉS : 4629
POINTS : 5524
ARRIVÉE À TENBY : 26/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 25ans. (04.11.1991)
CÔTÉ COEUR : en couple avec Mona depuis un moment maintenant.
PROFESSION : avocat, fêtard, motard, musicien, photographe, il m'est assez difficile de rester en place et de me contenter d'un seul métier.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: life is a surprise ▬ abbey ♥ Mer 19 Nov - 0:09


   

je suis content, je pense avoir compris.

   


   
« Et si tu me laissais tranquillement discuter avec la jeune fille pendant que tu va voir ailleurs si j'y suis ? » Ma main me démangeait déjà depuis un moment. Il n'eut pas le temps de terminer sa phrase que mon poing partait directement vers sa figure, écrasant sa joue et une partie de son oeil au passage. Le lourd de service mit quelques secondes avant de bouger sa main du visage. Visiblement choqué, son regard mélangeait peur et haine en même temps. « Tu ... » Il me fixait toujours, me rendant limite mal à l'aise. Je décidais d'afficher le regard sombre, celui qui dit essaie de m'emmerder et tu verra. Je ne sais pas si c'est réellement ce qui lui a fait peur mais il ne mis que quelques secondes à partir en courant, sans se retourner. Rien de bon ne se passe après deux heures du matin. Et dire que tout ça est arrivé à cause d'une fille.

J'avais enfilé une partie de mes plus beaux vêtements pensant que mes amis m'emmenaient dans un coin calme et tranquille, style un petit restaurant hors de la ville. Et pas dans la discothèque du coin. Je savais que j'avais dernièrement été très difficile, me contentant d'aller en cours et de travailler depuis le départ précipité de Cheyenne. C'était la gourde qui avait fait déborder le vase, celle qui m'avait achevé. J'en pouvais simplement plus d'accumuler la merde autour de moi. « Mets toi sur ton 31, on t'emmène dans un endroit sympa. » avait commencé Alex à peine rentré dans ma chambre. Avant d'y sortir, il se retourna et me fixa de son air le plus sérieux. « Ce n'est pas une question. » Et le jeune garçon parti. Je restais bouche bée en observant la porte mais finissait par me lever et par obéir. Alex avait LE regard, celui auquel je n'avais pas le droit de répondre non. Puis, mes amis pensaient bien faire et pour une fois, je voulais leur faire plaisir. S'ils m'avaient dis qu'on irait en boîte, je les aurais envoyé se faire fo**re à grandre vitesse.

Il était environ trois heures du matin quand je suis sorti prendre l'air. A ce moment là, je ne regrettais plus qu'à moitié d'être venu; je me fiais par contre très peu à mon avis personnel vu l'heure qu'il était et l'alcool que j'avais ingurgité. C'est seulement après quelques bouffées d'air que je fus interpellé par une voix que je connaissais. « Laisse moi tranquille. Ce n'est pas difficile à comprendre. » Le ton de la voix ne m'étais réellement pas inconnu; je me suis donc approché, par curiosité. La suite s'est déroulée tellement vite que je n'ai pas eu l'impression de tout suivre. Mon côté de chevalier servant avait pris le dessus. Je me suis approché de la voiture et n'ait pas hésité à affronter le type, plein de courage et de braveté. J'en étais presque ridicule; il ne manquait plus que le popcorn et n'importe qui aurait pu croire à un film d'ado stéréotypé. Parce qu'on ne trouve plus ce genre de mecs dans nos coins de rue. Le poing que j'avais donné avait correctement atteint sa cible et quand le type est enfin parti, je ne puis plus retenir mon envie de crier face à la douleur, me retrouvant limite con devant Abbey.

   
   

made by pandora.

   

   

   

_________________

thanks for the memories
plonge au cœur de moi, au fond de mes abîmes, de mes abîmes, dis-moi ce que tu vois. plonge au cœur de moi. et quand tout me dessine, tout me dessine, je veux renaître en toi. ▬ viens, écris sur ma peau les mots que je n’ose pas. même au bord du KO si je tombe retiens-moi.


Dernière édition par I. Malone Carter le Lun 8 Déc - 23:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : JANE◊SMITH
TES DOUBLES : Jean McKinnon ; Sam Powells ; Eirian Kleefin ; Brianna Harris
TON AVATAR : Zoey Deutch
TES CRÉDITS : ava par Merenwen ; gif profil © ? tumblr
TA DISPONIBILITE RP : Baxter et Thomas - Miro - Bal de St Valentin
RAGOTS PARTAGÉS : 6098
POINTS : 1583
ARRIVÉE À TENBY : 12/03/2013


ÂGE DU PERSONNAGE : 23 ans
CÔTÉ COEUR : célibataire romantico-rêveuse
PROFESSION : employée à la librairie Blackwell's
REPUTATION : elle est gentille, intelligente, dommage qu'elle ne se soit pas donné la peine de réussir !



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: life is a surprise ▬ abbey ♥ Mer 3 Déc - 1:33

« Lâche-moi j’te dis ! »

Cette fois, Abbey avait oublié tout de sa retenue et de la politesse avec laquelle elle s’efforçait de répondre au type jusque-là. Mais tant qu’il la collait un peu trop quand elle dansait, ou insistait pour lui payer un verre, elle réussissait à supporter sa présence… Beaucoup moins quand il la suivait dehors pour la harceler à l’abri des regards et donc, des gens qui pourraient potentiellement l’aider. L’agressivité de la jeune femme, qui repoussa le type pour se hâter de s’éloigner de la voiture qu’elle venait de refermer. Ou plutôt, tenter de s’en éloigner puisque l’homme lui barra à nouveau la route, visiblement amusé par la situation. Il lui attrapa le bras avec un sourire, marmonna qu’elle n’avait fait que l’allumer toute la soirée, qu’elle en avait envie. Son haleine alcoolisée arracha une grimace de dégoût à la Baxter qui se débattit pour se défaire de son emprise avant de lancer bien plus fort, dans l’espoir d’attirer l’attention vers eux :

« Laisse-moi tranquille, ce n’est pas compliqué à comprendre ! »


Elle avait espéré que le videur intervienne, que quelqu’un manifeste sa présence pour calmer les ardeurs de ce mec trop éméché, et pas du tout à son goût. Mais Abbey n’aurait jamais parié sur la personne qui déboula au milieu de la scène et attira ainsi l’attention du type un peu trop collant. Elle fut même la première surprise lorsqu’elle reconnut Malone, à qui elle n’avait plus adressé la parole depuis le milieu du lycée. Les yeux écarquillés, elle assista au bref échange qui se solda par le poing du brun dans la tête du mec. Pendant un instant, elle crut que la situation allait dégénérer en bagarre entre les deux hommes, mais l’inconnu finit par décamper, la laissant seule avec Malone. Un peu gênée, elle baissa la tête, incapable de trouver quoi dire ou de savoir quoi faire. Sûrement qu’il était de bon ton de le remercier pour son aide ; sauf que les mots ne venaient pas. Ils avaient été si proches pour ensuite s’éloigner subitement que Abbey sentait son cœur se serrer à l’idée d’être seule avec lui. Et pire encore, de lui être redevable, en un sens. Elle n’oubliait pas le mal qu’il lui avait fait, même si, avec les années, elle avait bien compris que son attitude n’avait rien eu de volontaire. Un cri la fit finalement relever la tête et elle découvrit Malone agitant la main, une grimace de douleur sur le visage. Elle comprit aussitôt ce qu’il s’était passé : en cognant le type, il s’était probablement fait tout aussi mal que lui. Le tout était cocasse, il fallait bien l’avouer et peut-être qu’en une certaine manière, elle aurait pu se satisfaire de sa douleur qui compenserait celle qu’il lui avait fait subir, quand elle s’était entichée de lui sans réussir à lui avouer. Pourtant, elle ne ressentit aucun plaisir, aucun amusement et s’approcha plutôt, un peu inquiète :

« Ça va ? Tu t’es fait mal ?! »

Sans lui demander son avis, elle attrapa sa main pour l’inspecter un peu. Les jointures étaient un peu rouges, rien d’alarmant. Rien qu’elle n’ait pas déjà vu non plus. Et surtout, se retrouver en contact avec lui raviva ces souvenirs trop douloureux et elle lui rendit aussitôt sa main, s’éloigna d’un pas et s’éclaircit la gorge pour lui dire un peu plus froidement :

« T’as qu’à la passer sous l’eau froide, ça devrait aller. »

Ses traits s’étaient fermés. Elle n’avait rien à lui dire. Ils ne partageaient plus rien et depuis des années déjà. Alors, elle haussa les épaules, et se força à lui adresser un sourire pas franchement naturel pour ajouter :

« Merci au fait. »

Pour l’avoir aidée. Mais elle ne se leurrait pas, ça ne changeait pas grand-chose entre eux. D’un geste, elle lui montra le sac à mains que son amie l’avait envoyée récupérer et expliqua :

« Hum... Je dois ramener ça… »

L’excuse pour filer était toute trouvée, restait qu’elle se sentait un peu mal de le laisser en plan comme ça. Peut-être qu’elle aurait dû lui offrir un verre ou quelque chose du genre ? Ouais ça se faisait, sûrement. Mais elle n’arrivait pas à s’imaginer lui tenir la conversation ou même, rester en sa compagnie plus de trente secondes.

_________________

Why can't you just kiss me?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : knight.
TES DOUBLES : daniel & adriel.
TON AVATAR : tylerHOTposey ♥
TES CRÉDITS : shyia & annaelle & tumblr.
RAGOTS PARTAGÉS : 4629
POINTS : 5524
ARRIVÉE À TENBY : 26/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 25ans. (04.11.1991)
CÔTÉ COEUR : en couple avec Mona depuis un moment maintenant.
PROFESSION : avocat, fêtard, motard, musicien, photographe, il m'est assez difficile de rester en place et de me contenter d'un seul métier.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: life is a surprise ▬ abbey ♥ Mar 9 Déc - 0:43


 

je suis content, je pense avoir compris.

 


 
« Ça va ? Tu t’es fait mal ?! » Les évenements se sont déroulés trop vite. Alors que le mec s'en allait loin à toute vitesse et que je tentais de retenir un juron de douleur, Abbey s'était approché de moi, avait saisi ma main et l'observait attentivement, à la recherche de la moindre égratinure. J'en profitais pour regarder aussi. J'étouffais un grognement quand ses doigts effleurèrent mes jointures complètement rouge. Un sentiment vite effacé par les souvenirs qu'on ravivé ce contact. Je ne dirais pas que le temps s'était arrêté autour de nous, comme si nous étions seul au monde .. Mais presque. Pendant un moment, j'avais l'impression d'être retombée dans nos années lycée, quand il se passait quelque chose entre la jeune fille et moi. « T’as qu’à la passer sous l’eau froide, ça devrait aller. » La réalité m'a frappée en pleine face, me rappelant à l'ordre. Cette époque là était largement dépassée. L'inquiétude d'Abbey avait laissé place à de la froideur et un sourire crispé. « Merci au fait. » Je ne savais même pas quoi lui répondre. J'étais à nouveau perdu et avait du mal à comprendre pourquoi elle était si froide avec moi. Perdu, je lui adressais simplement un sourire. Je ne pouvais pas lâcher un mot.

Après un petit silence gênant, la jeune brune me montra un sac avant d'enchainer. « Hum... Je dois ramener ça… » Je n'avais pas fréquenté Abbey pendant des années maisi je savais qu'elle en profitait pour m'échapper. Sauf que ça n'arriverait pas. Il était hors de question que je reste les bras croisés, dehors, dans le froid et que je la laisse partir sans avoir eu une explication. Car cela fait limite 5 ans qu'Abbey ne m'adresse plus la parole sans que je ne sache pourquoi. C'était fini. J'en avais plus que marre de me prendre la tête sans raisons ou de m'en vouloir sans raisons. J'avais eu assez de merdes autour de moi pour encore en rajouter.

« Attends ! » Un élan soudain et quelques pas suffisaient pour rattraper la jeune fille presque à l'intérieur. Je lui attrapais le bras sans pour autant forcer. Je ne voulais pas lui faire de mal. Elle se retourna, sûrement intriguée par ce qu'il venait de se passer. « Il faut qu'on parle. » Je respirais un bon coup et tentait de me montrer le plus convaincant possible. « Sérieusement ! » Lachant son bras, je sortis le premier de sorte à montrer l'exemple. J'étais assez nerveux, au point que je marchais d'un côté à l'autre, les bras croisés, à toute vitesse. « Qu'est-ce qui se passe depuis quelques années ? Et ne me dis pas que c'est à cause de notre "relation". On est plus au lycée, faut qu'on arrête de se comporter comme si on y était encore. » Un peu dur ? Peut être, mais il le fallait. Je ne suis jamais méchant avec personne et j'essaie toujours de faire plaisir. Donc quand on arrête de me parler du jour au lendemain, j'attends au moins une bonne raison.

 
   

made by pandora.

   

 

 

_________________

thanks for the memories
plonge au cœur de moi, au fond de mes abîmes, de mes abîmes, dis-moi ce que tu vois. plonge au cœur de moi. et quand tout me dessine, tout me dessine, je veux renaître en toi. ▬ viens, écris sur ma peau les mots que je n’ose pas. même au bord du KO si je tombe retiens-moi.


Dernière édition par I. Malone Carter le Lun 22 Déc - 20:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : JANE◊SMITH
TES DOUBLES : Jean McKinnon ; Sam Powells ; Eirian Kleefin ; Brianna Harris
TON AVATAR : Zoey Deutch
TES CRÉDITS : ava par Merenwen ; gif profil © ? tumblr
TA DISPONIBILITE RP : Baxter et Thomas - Miro - Bal de St Valentin
RAGOTS PARTAGÉS : 6098
POINTS : 1583
ARRIVÉE À TENBY : 12/03/2013


ÂGE DU PERSONNAGE : 23 ans
CÔTÉ COEUR : célibataire romantico-rêveuse
PROFESSION : employée à la librairie Blackwell's
REPUTATION : elle est gentille, intelligente, dommage qu'elle ne se soit pas donné la peine de réussir !



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: life is a surprise ▬ abbey ♥ Sam 20 Déc - 0:42

Ses pas la menèrent rapidement à l’entrée de la boîte de nuit. Et en s’éloignant, elle parvenait presque à oublier qu’elle laissait Malone en plan, comme s’il avait été celui qui l’avait suivie jusqu’ici, harcelée une bonne partie de la soirée, et non celui qui l’avait sortie de cette situation déplaisante. Sauf que le brun la rattrapa alors qu’elle atteignait le videur. Il se saisit de son bras et elle se retourna aussitôt vers lui, les sourcils froncés. Elle n’avait pas envie de lui parler, tout simplement parce qu’elle ne savait pas quoi lui dire. Pourtant, Abbey était bien consciente de lui devoir des explications, et les questions qu’il posa lui rappelèrent surtout la manière abrupte dont leur amitié s’était terminée. Avec le recul, elle se voyait mal lui expliquer qu’elle était amoureuse de lui à l’époque, mais n’avait jamais osé le lui avouer. D’accord, ils n’étaient plus au lycée seulement, elle ne parvenait pas plus à mettre de mots sur les sentiments que la présence de Malone lui inspirait, surtout qu’ils étaient bien différents, et tout aussi confus qu’à l’époque. Un peu gênée par ce déballage en public – quelques personnes fumaient à moins d’un mètre et semblaient avoir reporté leur attention sur eux, Abbey baissa le regard. Elle hésita un peu avant de finalement hausser les épaules pour relever les yeux vers lui et lui dire un peu froidement :

« Je sais pas, on a juste cessé d’être amis. Ça arrive. »

Elle croisa les bras sur sa poitrine, peu décidée à se montrer plus bavarde. Aux yeux de la Baxter, toute cette histoire – et surtout, leur amitié comme les sentiments qu’elle avait pu avoir pour lui – appartenait au passé. Il était inutile de revenir sur ce qu’il s’était passé, puisque tout ce qu’il pourrait dire ne rattraperait pas le mal qu’il lui avait fait alors. Seulement, elle devait bien reconnaître qu’il marquait un point : c’était immature de rester accrochée aux histoires du passé. Surtout qu’ils étaient dans une ville bien trop petite pour continuer à s’éviter – c’était presque un miracle qu’une telle scène ne soit pas arrivée plus tôt. La jeune femme jeta donc un nouveau regard vers les personnes toutes proches, se pinça les lèvres avant de s’éloigner. La main posée sur le bras de Malone, elle l’invita à la suivre pour se retrouver séparés de quelques pas de l’entrée de la boîte de nuit. A présent qu’ils étaient un peu plus loin des oreilles indiscrètes, elle se lassa aller à soupirer pour demander :

« Qu’est-ce que tu veux, Malone ?! Savoir ce qu’il s’est passé… ? »

Elle avait un peu du mal à croire qu’il n’ait pas pu relier les points depuis le temps. C’était simple pourtant : il agissait de manière ambiguë, flirtait surement ouvertement avec elle, pour ensuite sortir avec une autre. Et puis, la cerise sur le gâteau restait encore les rumeurs qui s’étaient amplifiés au sujet de sa famille de dingues après que Malone ait eu un accrochage avec son père. Elle n’était plus sure que le tout soit lié, mais à l’époque, c’était ce qui l’avait poussée à s’éloigner pour de bon de lui. Qu’il n’ait cherché ni à comprendre, ni à inverser la tendance jusqu’ici n’avait fait que lui prouver qu’il ne tenait pas vraiment à elle. La rancœur la gagna à cette idée et elle s’entendit prononcer :

« Ou alors, t’espères juste que ça pourra être comme avant ? »

Elle plissa les yeux pour accompagner son ton sec. Elle n’était plus la gamine naïve qu’elle était au lycée, celle qui pensait comprendre de travers les signes que Malone envoyait, qui rougissait parce qu’il l’embrassait sur la joue ou la complimentait, puis maudissait son imagination parce qu’il la qualifiait d’amie et pas d’autre chose. Clairement, il avait un peu profité de tout ça, et elle ne comptait pas se faire avoir à nouveau…

_________________

Why can't you just kiss me?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : knight.
TES DOUBLES : daniel & adriel.
TON AVATAR : tylerHOTposey ♥
TES CRÉDITS : shyia & annaelle & tumblr.
RAGOTS PARTAGÉS : 4629
POINTS : 5524
ARRIVÉE À TENBY : 26/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 25ans. (04.11.1991)
CÔTÉ COEUR : en couple avec Mona depuis un moment maintenant.
PROFESSION : avocat, fêtard, motard, musicien, photographe, il m'est assez difficile de rester en place et de me contenter d'un seul métier.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: life is a surprise ▬ abbey ♥ Sam 27 Déc - 0:46


 

je suis content, je pense avoir compris.

 


 
« Je sais pas, on a juste cessé d’être amis. Ça arrive. » Son ton était sec et froid. Abbey croisa les bras, signe qu'elle n'en dirait sûrement pas plus. Pourtant, je voyais sur son visage que je venais de marquer un point et qu'elle ne pouvait difficilement pas l'ignorer. J'étais un con fini. Ou plutôt la vie m'avait transformé en con fini. A l'époque je découvrais le manège de mes parents et j'en pètais les plombs. On aurait pu dire qu'Abbey est tombé au mauvais endroit au mauvais moment. Si la situation avait été une autre, je suis plus que sûr que j'aurais pu sortir avec la jeune fille. Mais je refusais de croire que c'était l'unique raison de son éloignement. On a tous fait des bêtises adolescents mais aujourd'hui, on passe notre temps à en rire et à les garder en mémoire pour les raconter à nos petits enfants. Je ne sais pas comment la Baxter a réussi à m'éviter dans une aussi petite ville et donc je me suis dis qu'il fallait que je saute sur l'occasion. « Nous n'avons pas cessé d'être amis. » dis-je un peu en colère. « C'est toi qui m'a rejeté. » enchainais-je attristé. Je n'ai jamais été rejeté par personne, j'ai toujours su entretenir les relations que j'avais avec tous mes amis. C'était une totale déception mais je n'allais pas pour autant abandonné.

« Qu’est-ce que tu veux, Malone ?! Savoir ce qu’il s’est passé… ? »  La jeune fille me faisant comprendre qu'il y avait plus que le petit flirt du lycée je tentais de fouiller dans le fin fond de ma mémoire à la recherche du moindre détail qui m'a échappé jusqu'ici. J'étais, en ce moment, capable de réciter n'importe quel livre de droit mais incapable de savoir ce qui est arrivé. « Ou alors, t’espères juste que ça pourra être comme avant ? » Surpris, je me retourne pour lui faire face. Pensait-elle réellement que j'étais ce genre de garçon ? Comme si ce n'était pas assez d'être perçu comme le mec qui a enlever l'innocence d'une gamine comme Grace, l'autre partie me voit comme un profiteur prêt à tout pour avoir ce qu'il veut. Tout ça me prouvait qu'Abbey ne me connaissait pas tant que ça, ce qui ne m'étonna guère en fin de compte. Car je n'aurais pas été jugé de cette manière dans le cas contraire.

La confusion laissant place a de plus en plus de colère, je calmais ma respiration qui se saccadait au fur et à mesure de la conversation. « Tu sais, je ne suis plus comme ça. C'est vraiment pas sympa ... Je m'en veux déjà assez. Si je pouvais retourner en arrière, pense bien que je le ferais sans hésitation ! » Mon ton était assez ironique. Il valait mieux prendre cette situation à la rigolade et non en haussant la voix. C'était valable pour pas mal de choses mais malheureusement, ce n'est encore pas possible. Je me suis approché d'un mur pas trop éloigné sans détacher mon regard du sol. Si je pouvais revenir en arrière, je pourrais enlever le mal que j'ai fais à pas mal de monde. « Tu es tombé au mauvais endroit et au mauvais moment. Je suis désolé. » Je crois que je n'ai jamais été aussi sincère en m'excusant. Je me libérais d'un poid et me sentait mieux. Mais pas entièrement. Reprenant mes esprits, je me suis surpris à employer le même ton sec que la Baxter a utilisé plus tôt. « Mais là, j'ai besoin de toi. Je sens qu'il y a plus et pour te dire, je peine déjà à me rappeler de ce que j'ai mangé la semaine dernière alors comment veux tu que je me rappelle de trucs qui se sont passer il y a 5 bonnes années ? » Je glissais mes mains dans mes poches et osait enfin regarder la jeune fille. Ce qui me fit sourire sans que je ne sache réellement pourquoi.

 
   

made by pandora.

   

 

 

_________________

thanks for the memories
plonge au cœur de moi, au fond de mes abîmes, de mes abîmes, dis-moi ce que tu vois. plonge au cœur de moi. et quand tout me dessine, tout me dessine, je veux renaître en toi. ▬ viens, écris sur ma peau les mots que je n’ose pas. même au bord du KO si je tombe retiens-moi.


Dernière édition par I. Malone Carter le Jeu 8 Jan - 13:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : JANE◊SMITH
TES DOUBLES : Jean McKinnon ; Sam Powells ; Eirian Kleefin ; Brianna Harris
TON AVATAR : Zoey Deutch
TES CRÉDITS : ava par Merenwen ; gif profil © ? tumblr
TA DISPONIBILITE RP : Baxter et Thomas - Miro - Bal de St Valentin
RAGOTS PARTAGÉS : 6098
POINTS : 1583
ARRIVÉE À TENBY : 12/03/2013


ÂGE DU PERSONNAGE : 23 ans
CÔTÉ COEUR : célibataire romantico-rêveuse
PROFESSION : employée à la librairie Blackwell's
REPUTATION : elle est gentille, intelligente, dommage qu'elle ne se soit pas donné la peine de réussir !



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: life is a surprise ▬ abbey ♥ Dim 4 Jan - 0:52

Abbey jouait la carte de l’indifférence. Pour tout dire, penser à Malone et à leur relation avait cessé de lui faire du mal depuis quelques années déjà. A peu près quand elle avait compris qu’il s’était juste bien amusé avec elle et que, s’il avait pu, il n’aurait pas hésité à la traiter comme Mickey à l’époque. Peut-être bien qu’elle aurait été suffisamment stupide pour en tomber vraiment amoureuse, lui donner sa virginité avant d’être larguée comme une vieille chaussette. Le brun enchainait les relations, au lycée, et ce qu’elle avait entendu sur lui récemment ne faisait que la conforter dans cette image de bourreau des cœurs insensible qu’elle s’était faite de lui. Alors, non, elle n’avait pas forcément envie de renouer avec lui, encore moins de s’expliquer quant au fait qu’elle ait coupé les ponts. Elle croisa les bras en seule réponse à la colère qu’elle devinait dans ses propos, arqua un sourcil quand il évoqua un rejet et ne put retenir de lancer :

« Ah bon ?! J’aurais plutôt dit que tu étais trop occupé à flirter avec d’autres pour te soucier du fait que je ne te parlais plus… »

Puisqu’il fallait mettre un terme exact sur leur relation de l’époque, c’était celui qu’elle choisissait. Il flirtait clairement avec elle. Peut-être même qu’il s’était lancé sur des paris avec certains de ses potes. Elle n’avait pas envie de sonner trop amère en émettant cette hypothèse à haute voix et préféra plutôt l’interroger sur autre chose : à savoir, ses intentions exactes. Elle ne put toutefois s’empêcher de lancer une autre attaque et se mordit la joue pour cela. Il fallait qu’elle arrête de s’en prendre à lui de cette manière… A moins qu’elle veuille vraiment que la discussion finisse en dispute. Patiemment, elle l’écouta lui expliquer qu’il n’était plus comme ça, se garda bien de lui demander s’il avait changé avant ou après avoir mis une fille enceinte. Elle se demanda aussi ce qu’il voulait dire par revenir en arrière, s’il regrettait vraiment de l’avoir perdue comme… quoi ? Copine potentielle ? Flirt sans conséquences ? Ou bien, amie ? Avec le temps, elle s’était imaginée qu’il n’éprouvait pas vraiment d’amitié à son égard et elle éprouva une légère gêne à l’idée qu’elle se soit trompée. Elle secoua un peu la tête quand il lui expliqua qu’elle était tombée au mauvais moment de sa vie, supposait-elle. Elle ne voulait pas entendre ses excuses, réalisa-t-elle. Pas forcément parce qu’elle n’y croyait pas, mais juste parce qu’elles bousculaient tout ce qu’elle croyait avoir déjà réglé par elle-même. Malone, c’était de l’histoire ancienne, un type qui n’aurait pu que lui briser un peu plus le cœur que ce qu’il avait déjà fait. Le genre de garçons dont elle devait se tenir éloignée. Sauf qu’il se révélait sous un nouveau jour et elle se trouvait confuse. Il l’agaça toutefois à lui demander son aide pour se rappeler ce qu’il avait pu faire de mal, arguant qu’il n’arrivait même pas à se souvenir ce qu’il avait mangé la semaine passée. Abbey relâcha ses bras pour s’approcher et lui répliquer :

« J’en sais rien, Malone. Parce que c’était important, peut-être ?! »

Elle n’arrivait pas à croire qu’il puisse placer leur relation au même niveau qu’un repas ou que la couleur de ses chaussettes. Peut-être qu’il faisait juste preuve de maladresse, ce soir comme autrefois mais cela n’excusait en rien son attitude d’alors. Et certainement pas le fait qu’il l’avait blessée. S’il voulait remuer les souvenirs, autant qu’il soit prêt à en assumer les conséquences. Et parmi elles, la première consistait à affronter son regard chargé de rancœur. Elle n’avait aucune envie de plaisanter ; en fait, elle souhaitait juste fuir encore cette conversation, avant qu’elle n’empire et ne lui coupe toute envie de rejoindre ses amies à l’intérieur pour faire la fête.

« Vraiment, y’a rien qui te vient ?! » demanda-t-elle précipitamment. « Pas même de cette fois où mon père t’a foutu à la porte parce qu’il était trop saoul et refusait de croire que tu étais là pour étudier… ? » Elle s’en souvenait très clairement, elle, pourtant. « Tu peux m’expliquer pourquoi, après ça, tout le monde au lycée a commencé à reparler du fait que mon père était un alcoolique incapable, et ma mère la ratée qui le poussait surement à boire autant ?! »

Elle savait exactement par quel genre de personnes elle avait été mise au monde. Elle n’idéalisait pas ses parents, mais elle ne supportait pas non plus que sa famille soit au cœur de moqueries, à l’époque comme maintenant. Et pour elle, le lien était tout fait : peu importe que Malone ait juste mentionné l’incident à quelqu’un ou vraiment lancé la rumeur, le résultat était le même. Et le pire, c’était qu’il n’avait même pas cherché à la soutenir quand tout le monde s’acharnait à parler dans son dos. Elle avait mis le lycée derrière elle, pourtant, et s’efforçait à présent de ne pas laisser les rumeurs qui couraient encore toujours en ville au sujet de sa famille l’atteindre. Elle décida de hausser les épaules pour achever non sans ironie :

« Enfin, tu te rappelles surement pas des détails. Mais si c’était si important pour toi, comment ça se fait que tu n’aies pas cherché d’explications à l’époque ? »

Elle plissa un peu les yeux. Tout dans son attitude, en cinq ans, n’avait fait que prouver qu’il se fichait pas mal d’elle. Alors, pourquoi est-ce qu’il avait changé maintenant ? Juste parce qu’il l’avait croisée par hasard ?!

_________________

Why can't you just kiss me?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : knight.
TES DOUBLES : daniel & adriel.
TON AVATAR : tylerHOTposey ♥
TES CRÉDITS : shyia & annaelle & tumblr.
RAGOTS PARTAGÉS : 4629
POINTS : 5524
ARRIVÉE À TENBY : 26/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 25ans. (04.11.1991)
CÔTÉ COEUR : en couple avec Mona depuis un moment maintenant.
PROFESSION : avocat, fêtard, motard, musicien, photographe, il m'est assez difficile de rester en place et de me contenter d'un seul métier.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: life is a surprise ▬ abbey ♥ Jeu 8 Jan - 13:55



je suis content, je pense avoir compris.



« J’en sais rien, Malone. Parce que c’était important, peut-être ?! » Je sentais dans sa phrase la lourdeur de la comparaison. J'étais maladroit, comme à l'époque. Je pense même l'avoir toujours été avec les filles; c'est ce qui devait les séduire. Je ne sais pas trop. Accompagné d'autres personnes que mes amis j'avais l'impression d'être un autre, comme si mon but était de jouer un rôle. Je m'en voulais d'avoir comparé notre histoire à la banalité de ma vie. Je baissais les yeux, désolé. J'ai longtemps placé ce qu'il s'était passé entre nous de l'histoire ancienne mais je n'ai jamais réellement fermé le tirroir. Depuis mon histoire avec Cheyenne, j'ai réfléchi aux conneries de mon adolescence due à une espèce de crise après m'être aperçu que ma famille n'était pas parfaite, ce dont j'aurais du me douter depuis le début. J'ai peur de compter le nombre de filles que j'ai pu faire souffrir mais Abbey est sûrement celle qui s'en ai le plus pris dans la figure. Tout ça, par ma faute. J'ai profiter, j'ai profiter de son côté adolescence rêveuse et du fait qu'elle ait craqué sur moi; parce que oui, je le savais. Et j'étais sûr que dans d'autres circonstances tout se serait bien passé. Qui sait, on serait peut être encore ensemble au jour d'aujourd'hui. « Et merde, j'ai vraiment tout foiré. » dis-je en déposant une tape sur mon front. C'était comme si je venais seulement de comprendre l'importance de ce que j'ai fais à la jeune fille. Je me sentais stupide à un point, c'était indescriptible.

« Vraiment, y’a rien qui te vient ?! » demanda-t-elle précipitamment. Je relevais le regard, surpris. « Pas même de cette fois où mon père t’a foutu à la porte parce qu’il était trop saoul et refusait de croire que tu étais là pour étudier… ? » Je réflechissais, perplexe. Ce n'est pas le genre de souvenirs qu'on oublie mais là, tout de suite, je ne comprenais pas le rapport. « Tu peux m’expliquer pourquoi, après ça, tout le monde au lycée a commencé à reparler du fait que mon père était un alcoolique incapable, et ma mère la ratée qui le poussait surement à boire autant ?! » Je ne comprenais toujours pas ce que ça venait faire là. Oui, je me souviens précisemment de ce jour car c'est là que je me suis rendu compte que la jeune fille n'avait pas eu la vie facile. Je n'en voulais à personne, meme pas à lui. Après tout, il était malade et pas forcément conscient de ce qu'il était en train de faire. Je retournais mon cerveau dans tous les sens, cherchant à comprendre pour Abbey remuait une espèce de couteau dans la plaie. A moins que. « Attends, attends, attends. » dis-je en élevant la voix à cause de la surprise. « Tu pense que tout est de ma faute ? » J'avais baissé le son, mais ma voix était toujours pleine de stupeur. Je pense qu'on peut m'accuser de beaucoup de choses depuis des années; abandonner mes frères et soeurs, me comporter comme un con avec les filles, ne pas prendre mes études assez au sérieux et même mettre Grace enceinte. J'ai fais des choses horribles et d'autres moins. Mais penser que j'ai pu raconter une histoire pareille au lycée entier c'était mal me connaitre. « Abbey, tu n'es pas sérieuse quand même ... » Ma voix s'est adoucie et mon rythme cardiaque aussi. Je me suis approchée de la jeune fille et j'ai déposé mes mains sur ses épaules, cherchant à les rassurer. Je cherchais son regard, parce qu'il n'y avait qu'en lui disant les choses avec le plus de sincérité qu'elle arrivera à me croire. « Tu sais, j'ai été le pire des salops avec toi et je ramerais le temps qu'il faut pour me faire pardonner. » dis-je en affichant un demi sourire. « Mais je n'aurais jamais fais ça. Je n'aurais jamais pu. On a tous nos soucis de famille mais pas besoin que la ville entière le sache. J'ai bien vu ton regard, ce jour là. Il ne m'a jamais quitté. J'aurais voulu faire quelque chose mais que veux-tu qu'un gamin de 16 ans fasse. » je bafouillais à nouveau. Secouant la tête, je me reprenais et continuais. « Bref, je sais que je n'ai aucune preuve donc bon .. » Une nouveau problème se soulevait et j'espèrais y trouver une solution vite. Avec la jeune Baxter.

Je lâchais les épaules de la jeune fille, me rendant compte que ce contact n'était peut être pas des plus adaptés. Je m'éloignais, profitant de l'air frais pour respirer un bon coup. J'étais incapable d'exprimer le soulagement que je ressentais sur le moment. J'avais enfin compris. Je m'étais longtemps douté qu'Abbey m'évitait parce que j'ai joué avec ses sentiments mais je sentais qu'il y avait quelque chose en plus. Il ne manquait plus que son ressenti, son point de vue. J'espérais qu'elle ait cru à mon histoire même si je savais au fond de moi, c'était très mal parti.



made by pandora.




_________________

thanks for the memories
plonge au cœur de moi, au fond de mes abîmes, de mes abîmes, dis-moi ce que tu vois. plonge au cœur de moi. et quand tout me dessine, tout me dessine, je veux renaître en toi. ▬ viens, écris sur ma peau les mots que je n’ose pas. même au bord du KO si je tombe retiens-moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : JANE◊SMITH
TES DOUBLES : Jean McKinnon ; Sam Powells ; Eirian Kleefin ; Brianna Harris
TON AVATAR : Zoey Deutch
TES CRÉDITS : ava par Merenwen ; gif profil © ? tumblr
TA DISPONIBILITE RP : Baxter et Thomas - Miro - Bal de St Valentin
RAGOTS PARTAGÉS : 6098
POINTS : 1583
ARRIVÉE À TENBY : 12/03/2013


ÂGE DU PERSONNAGE : 23 ans
CÔTÉ COEUR : célibataire romantico-rêveuse
PROFESSION : employée à la librairie Blackwell's
REPUTATION : elle est gentille, intelligente, dommage qu'elle ne se soit pas donné la peine de réussir !



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: life is a surprise ▬ abbey ♥ Jeu 15 Jan - 2:34

Malone sembla réfléchir un instant, comme s’il connectait encore les différents éléments entre eux. Ou peut-être cherchait-il à se rappeler ces moments auxquels elle faisait allusion. A moins qu’il ne réfléchisse à l’excuse la plus plausible à lui déballer. Mais, il prit Abbey un peu au dépourvu quand il lui adressa finalement un regard surpris, alors qu’il venait de réaliser ce dont elle l’accusait plus ou moins. A sa question, elle croisa les bras sur sa poitrine, la veste de son amie coincée au milieu, puis lui répondit par un simple haussement d’épaules. Elle ne savait pas trop. Elle n’était pas sure de ce que son attitude signifiait : est-ce qu’il était sincère ou bien essayait-il de la mener en bateau ? Avec le temps, elle s’était tellement convaincue qu’il avait manipulé l’adolescente qu’elle était, que son premier réflexe consistait systématiquement à se méfier. Et puis, même s’il n’avait pas volontairement fait courir des rumeurs au sujet de sa famille, la jeune femme l’imaginait trop bien faire allusion à cet incident à un de ses amis, avant que la version ne soit amplifiée, déformée pour n’en garder que la conclusion principale : les Baxter, mieux valait les éviter. Comme il lui demandait si elle n’était pas sérieuse, Abbey fronça un peu les sourcils, piquée à vif. Bien sûr qu’elle était sérieuse. Sinon, pourquoi n’aurait-elle jamais envisagé de faire le premier pas pour arranger les choses en presque cinq ans ?! Malgré son regard chargé de reproche, Malone approcha et vint même poser ses mains sur les épaules de la demoiselle. Peu encline à se retrouver aussi proche de lui, elle détourna résolument la tête. Elle sentait bien qu’il essayait d’accrocher son regard mais n’était pas décidée à lui faciliter la tâche. Finalement, il se décida à s’expliquer, lui assurant qu’il n’aurait jamais pu cracher sur le nom des Baxter. Alors qu’il déroulait ses arguments, Abbey réalisa que ce n’était pas ce qui importait. Il pouvait lui promettre ce qu’il voulait, elle était même tentée de croire que cette histoire n’était qu’un triste malentendu qui les avait séparés tout ce temps, malgré cette absence de preuves dont il s’excusa à la fin de son discours. Mais ce n’était pas ça, le problème. Elle sentit sa gorge se serrer, devina que ses yeux ne tarderaient pas à s’embuer si elle ne se reprenait pas au plus vite. Un sourire dépité lui échappa et elle ne fuyait plus le regard du brun quand elle expliqua sans détour :

« Tu comprends pas, Malone. C’était il y a presque cinq ans, tout ça. C’est… trop tard. »

Elle se pinça les lèvres. Trop tard pour quoi, au juste ? Elle sentait bien qu’elle devait cette explication à Malone… Sauf qu’elle-même avait bien du mal à mettre des mots sur ce qu’elle ressentait. Elle avait juste la certitude que, quelques soient les efforts qu’il déploierait, ils ne pourraient jamais retrouver la complicité qu’ils avaient partagé, plus jeunes. La vie les avait entrainés vers des chemins opposés, ils n’étaient à présent plus que deux étrangers, deux vagues connaissances qui s’étaient perdues de vue. Peut-être que lui souhaitait renouer avec elle, mais Abbey, elle, n’était pas certaine d’en avoir envie. Elle secoua donc la tête pour lui répondre :

« Même si t’as jamais parlé de ce qu’il s’est passé. Tu t’es pas non plus inquiété de la façon dont je vivais les rumeurs, t’as jamais été là quand ils parlaient tous dans mon dos au lycée. » Elle secoua la tête avant de poursuivre, la voix étranglée : « C’était à ce moment-là, qu’on aurait dû avoir cette conversation, pas maintenant. » Elle releva les yeux vers lui, pour les fixer et pouvoir donner purement et clairement son verdict : « Je m’en fiche que tu sois ou pas à l’origine des rumeurs. Je les ai digérées, j’ai appris à vivre avec. Par contre, comme tu l’as dit toi-même, t’as jamais rien fait pour arranger la situation. »

Pas dans sa famille, il l’avait dit lui-même : quel pouvoir aurait-il pu avoir à seize ans ? Elle parlait bien de la situation entre eux. Sûrement que l’histoire serait mieux passée, qu’elle aurait été plus encline à lui pardonner quand la blessure était encore fraiche, pas quand elle avait cicatrisée, qu’elle s’en était accommodée tout en craignant que trop s’approcher de Malone ravive la douleur. Elle resta une seconde ou deux à le fixer avant de se reculer un peu, pour s’éloigner totalement, bien décidée à rejoindre le club, la musique trop forte et surtout, les amies qu’elle avait accompagnées ici.

_________________

Why can't you just kiss me?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: life is a surprise ▬ abbey ♥

Revenir en haut Aller en bas

life is a surprise ▬ abbey ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-