AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

ABBEY & KAINOA - Tu répands une espèce de poudre d'étoiles sur ma vie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Colton Haynes.
TES CRÉDITS : Pigfarts is real + Anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Abbey - Hope - Spencer)
À venir : Faith - Lloyd - Fiona - Sameen.
RAGOTS PARTAGÉS : 5936
POINTS : 4850
ARRIVÉE À TENBY : 01/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (13.04.91)
CÔTÉ COEUR : Fiancé à Spencer, ils attendent un heureux événement.
PROFESSION : Astrophysicien.
REPUTATION : Vous croyez que c'est parce qu'elle est enceinte qu'ils sont pressés de se marier ? Ça m'a l'air un peu précipité, tout ça...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: ABBEY & KAINOA - Tu répands une espèce de poudre d'étoiles sur ma vie. Lun 17 Nov - 7:02


Kainoa finit par retrouver le fameux pull-over qu’il cherchait. Pendant un moment, il se demanda s’il ne l’avait pas laissé chez Sunshine, comme beaucoup de ses affaires. Il n’avait pas spécialement envie de l’appeler exprès pour ça… Alors il chercha encore et encore et finit par le dégoter au fin fond d’un de ses nombreux tiroirs. Après avoir passé toute la journée à étudier, Kainoa n’était plus spécialement en forme pour sortir de chez lui. Il était resté chez lui, principalement, pour réviser pour un examen important. Il était seulement sorti pour aller chercher quelque chose à manger à la pâtisserie du coin de la rue. Il se sentait fatigué, mais la veille, sa petite sœur lui avait envoyé un sms pour lui proposer de manger près du port avec elle. Bien entendu, Kainoa avait accepté avec plaisir. Il n’était peut-être pas d’humeur à sortir ces temps-derniers, mais si c’était pour son frère et ses sœurs, c’était toujours avec joie ! Et même s’il était fatigué, l’aîné des fils Baxter n’avait pas envie d’annuler. Il ne voulait pas décevoir Abbey et puis ça faisait un moment qu’il n’avait plus passé un moment seul avec elle.

Kainoa attrapa donc son portefeuille, son téléphone portable et enfila son pull-over avant de refermer la porte de son appartement derrière lui. En empruntant l’escalier, il pianota sur l’écran de son téléphone portable pour envoyer un sms à Abbey, l’informant qu’il quittait son chez-lui. Il faisait un peu frisquet dehors… Même pour quelqu’un qui n’était pas frileux comme lui. Le jeune homme accéléra le pas pour se rendre au port. Heureusement qu’il ne vivait pas dans une grande ville ! En quelques minutes, il avait rejoint le restaurant italien près du port. Ce restaurant ne payait pas de mine ; pourtant, pour y avoir déjà dîné, Kainoa savait que c’était pas mal du tout.

Sa sœur devait venir de l’extérieur de la ville, alors elle n’était pas encore arrivée. Jetant un coup d’œil à sa montre, le brun remarqua qu’il était presque dix-neuf heures trente. Renonçant à l’attendre dehors à cause du froid, il se décida à entrer et à demander une table pour deux personnes. Peu de temps après, la dernière de la fratrie Baxter le rejoignait. Se levant avec un grand sourire, Kainoa l’attrapa dans ses bras. C’était sa manière à lui de lui dire bonjour. « Tu vas bien ? » Ils s’installèrent tous les deux et une serveuse leur apporta des menus. Les yeux de Kainoa se promenèrent un peu partout. « Tu sais déjà ce que tu veux prendre ? »


_________________


LOST IN LOVE
I swear when our lips touch, I can taste the next sixty years of my life ⊹ Because I could watch you for a single minute and find a thousand things that I love about you.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : JANE◊SMITH
TES DOUBLES : Jean McKinnon ; Sam Powells ; Eirian Kleefin ; Brianna Harris
TON AVATAR : Zoey Deutch
TES CRÉDITS : ava par Merenwen ; gif profil © ? tumblr
TA DISPONIBILITE RP : Baxter et Thomas - Miro - Bal de St Valentin
RAGOTS PARTAGÉS : 6098
POINTS : 1583
ARRIVÉE À TENBY : 12/03/2013


ÂGE DU PERSONNAGE : 23 ans
CÔTÉ COEUR : célibataire romantico-rêveuse
PROFESSION : employée à la librairie Blackwell's
REPUTATION : elle est gentille, intelligente, dommage qu'elle ne se soit pas donné la peine de réussir !



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: ABBEY & KAINOA - Tu répands une espèce de poudre d'étoiles sur ma vie. Mar 18 Nov - 2:47

Abbey n’était rentrée chez elle que pour se changer. Elle s’efforça de ne pas laisser ses yeux s’attarder sur la scène, mais remarqua bien sa mère affalée sur le canapé, la télévision éteinte ; c’était le signe que ça allait mal. Sans doute qu’une fille bien s’en serait inquiétée au lieu de tracer vers sa chambre. Sans doute que c’était ce qu’Evie aurait fait : s’arrêter pour vérifier si la femme avait bien pris ses médicaments, la convaincre ensuite d’aller jusque dans son lit. Cette idée serra le cœur de la jeune femme, qui chassa finalement sa culpabilité avec un lourd soupir, avant de se diriger vivement vers son placard, à la recherche de la tenue qu’elle voulait porter ce soir, pour le dîner qu’elle avait proposé à Kainoa. Elle avait bien compris avec le temps qu’il était impossible d’aider sa génitrice quand elle était dans une phase dépressive de sa maladie, alors autant se focaliser sur ce qu’il lui était possible de faire : à savoir être là pour son frère. Elle avait remarqué l’absence de Sunshine au défilé, les traits serrés de son ainé, la façon dont il évitait le sujet. Elle ne l’avait même pas revu de la soirée et se doutait quelque part qu’il cherchait à fuir la conversation qu’il lui avait promis d’avoir. Elle la provoquait donc, pas forcément de manière frontale mais elle savait qu’ils pourraient parler plus facilement en face à face, et donc que le sujet viendrait de lui-même. Ou peut-être juste qu’elle allait le lancer directement là-dessus, elle n’était pas encore décidée. Pour l’heure, il fallait déjà qu’elle se prépare. Après une brève hésitation, elle opta finalement pour une robe bleu marine qu’elle adorait, et des collants opaques. Elle n’eut pas besoin de passer à nouveau devant sa mère pour gagner la salle de bain, où elle prit une douche rapide, avant de se changer.

Elle ne s’attarda pas plus à la maison, expliqua quand même en passant qu’elle sortait pour manger avec Kainoa. Mentionner son fils à la femme prostrée sur le sofa ne lui fit aucun effet et c’est avec un goût un peu amer dans la bouche que Abbey se retrouva finalement dans la rue pour y enfiler sa veste. Le quartier où elle avait grandi était suffisamment éloigné de l’océan pour que le vent y soit moins perçant, mais elle savait que sur le port elle aurait bien trop froid pour s’en passer. Comme d’habitude, elle se rendit à pied jusqu’au centre-ville, marchant tout en envoyant quelques textos, avant de trouver plongée dans un jeu qu’elle avait téléchargé. Comme toujours, le trajet passa plutôt rapidement et elle arriva presque à l’heure au restaurant. Elle savait déjà que Kai l’attendait à l’intérieur et elle entra donc pour le rejoindre à la table qu’il avait choisi. Un sourire sur les lèvres, elle se laissa aller rapidement dans ses bras, et déposa un bref baiser sur sa joue, avant de s’asseoir à son tour. Tout en enlevant sa veste, elle hocha la tête et répondit :

« Oui, super. Et toi ? Prêt pour tes examens ? »

Une serveuse arriva rapidement pour leur tendre la carte, qu’Abbey accueillit avec plaisir : elle mourait de faim. Avidement, elle parcourut les plats proposés ; quelques-uns lui faisaient envie, si bien qu’elle se pinça légèrement les lèvres, signe qu’elle hésitait. Elle eut une petite moue quand Kainoa lui demanda si elle avait choisi, plissa légèrement les yeux avant de finir par réussir à les détacher de la carte afin de regarder son invité :

« Une pizza sûrement… Et toi ? »

Comme si elle n’en mangeait pas assez ces temps-ci, juste pour pouvoir croiser le sourire d’ange du livreur… Mais bon, il paraissait qu’on faisait les meilleures du coin, ici. Alors ce serait idiot de passer à côté. Comme pour compenser, elle se promit de choisir la végétarienne, pleine de légumes qui allaient équilibrer un peu son régime alimentaire. Ils commandèrent finalement leur plat et de quoi boire à la serveuse, revenue entre temps. C’est une fois les menus débarrassés et l’employée partie qu’Abbey décida de se jeter à l’eau. Sans prendre de pincettes, elle demanda :

« Alors, qu’est-ce qui ne va pas avec Sunshine ? » Avec un sourire bienfaiteur, elle se retrouva à expliquer : « Je suis pas bête, elle était pas au défilé, et ça avait pas l’air de te faire plaisir… » Toutefois, craignant de braquer son frère, elle se retrouva rapidement à lui assurer, avant même de lui laisser la possibilité de répondre : « Enfin, si tu veux pas en parler, c’est pas grave… » Ca l’aurait été un peu quand même, parce que c’était son frère, et qu’ils étaient censés pouvoir compter l’un sur l’autre…

_________________

Why can't you just kiss me?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Colton Haynes.
TES CRÉDITS : Pigfarts is real + Anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Abbey - Hope - Spencer)
À venir : Faith - Lloyd - Fiona - Sameen.
RAGOTS PARTAGÉS : 5936
POINTS : 4850
ARRIVÉE À TENBY : 01/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (13.04.91)
CÔTÉ COEUR : Fiancé à Spencer, ils attendent un heureux événement.
PROFESSION : Astrophysicien.
REPUTATION : Vous croyez que c'est parce qu'elle est enceinte qu'ils sont pressés de se marier ? Ça m'a l'air un peu précipité, tout ça...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: ABBEY & KAINOA - Tu répands une espèce de poudre d'étoiles sur ma vie. Mer 19 Nov - 2:23


Kainoa se sentait toujours bien quand il était avec sa petite sœur. On avait beau dire… Et on avait beau se chamailler parfois, se taper sur les nerfs d’autres fois (comme Anthony et lui), la famille restait un pilier. Enfin, dans le cas de Kainoa, sa famille était composée de son frère et de ses sœurs. Il y avait bien longtemps qu’il avait renoncé à comprendre ses parents… Bien longtemps qu’il n’avait plus essayé de raisonner son père, qu’il ne s’était plus donné la peine de le raccompagner chez lui alors qu’il était ivre. Il était un peu plus attaché à sa mère, mais il ne pouvait rien faire pour elle tant qu’elle ne se décidait pas à prendre ses médicaments. Alors il n’éprouvait même plus de compassion pour elle, à ce stade. Ses parents étaient capables d’être de véritables parasites profitant de la moindre des réussites de leurs enfants. C’était pour ça que Kainoa s’inquiétait souvent pour Abbey, la petite dernière, celle qui vivait encore dans la maison familiale. Il l’invitait souvent à venir chez lui, mais elle rentrait presque toujours après. Elle se sentait peut-être obligée de rester avec eux parce que les trois grands étaient partis. Kainoa, quant à lui… Eh bien, il n’avait peut-être pas coupé les ponts avec eux, mais il ne recherchait pas non plus spécialement leur compagnie. Celle de sa fratrie, oui, c’était une autre histoire.

« Ça peut aller, merci… J’ai pas encore assez révisé à mon goût, mais je travaille là-dessus en ce moment… Ce sont des examens importants, alors pas question de les louper ! C’est censé être ma dernière année, après tout. » La dernière fois que le jeune homme avait vu Abbey, c’était au défilé pour l’élection de Mister et Miss Tenby. Il l’avait vue en compagnie d’un de ses collègues de travail, si sa mémoire ne lui jouait pas des tours. Quant à lui, il avait passé un petit moment en compagnie de Grace et de son Demian avant que le début de la soirée. Evie, au loin, était avec Daisy. Kainoa ne s’était éternisé ni avec l’une ni avec l’autre et c’était peut-être pour ça que sa petite sœur l’avait invité à dîner avec elle. « Hmm… Je vais sûrement prendre des tagliatelles au saumon fumé. Oui, voilà, je vais tester ça. » L’aîné des fils Baxter reposa sa carte après l’avoir refermée. Il commençait à avoir faim. Un peu. La serveuse revint vers eux et ils passèrent leur commande, la boisson et les plats. Dès qu’elle s’éloigna d’eux, Abbey se décida à parler de Sunshine. Visiblement, ça la démangeait. Kainoa baissa les yeux pendant quelques secondes, avant d’affronter le regard de sa petite sœur. « Elle pouvait pas être malade ou quelque chose dans le genre, hein ? » Non, Abbey avait dû sentir que Kainoa n’allait pas bien. « Dis-moi… C’est pas une question piège, mais c’est juste pour savoir si je peux te poser une autre question, d’ordre plus général… T’as déjà eu un… Genre, un vrai copain ? »


_________________


LOST IN LOVE
I swear when our lips touch, I can taste the next sixty years of my life ⊹ Because I could watch you for a single minute and find a thousand things that I love about you.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : JANE◊SMITH
TES DOUBLES : Jean McKinnon ; Sam Powells ; Eirian Kleefin ; Brianna Harris
TON AVATAR : Zoey Deutch
TES CRÉDITS : ava par Merenwen ; gif profil © ? tumblr
TA DISPONIBILITE RP : Baxter et Thomas - Miro - Bal de St Valentin
RAGOTS PARTAGÉS : 6098
POINTS : 1583
ARRIVÉE À TENBY : 12/03/2013


ÂGE DU PERSONNAGE : 23 ans
CÔTÉ COEUR : célibataire romantico-rêveuse
PROFESSION : employée à la librairie Blackwell's
REPUTATION : elle est gentille, intelligente, dommage qu'elle ne se soit pas donné la peine de réussir !



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: ABBEY & KAINOA - Tu répands une espèce de poudre d'étoiles sur ma vie. Lun 8 Déc - 1:48

« Je suis sure que tu t’en sortiras haut la main, comme d’habitude ! » assura Abbey avec enthousiasme.

Elle connaissait bien cette période, à force : Kainoa y révisait intensément, stressait un peu sur les examens qui approchaient, doutait de sa capacité à les réussir. Et à chaque fois, il s’en sortait avec des notes plus qu’honorables. Elle se garda bien de le lui rappeler, afin d’éviter toute pression inutile, mais c’était un peu le petit génie de la famille, après tout. Bien vite, ils changèrent de sujet pour aborder l’essentiel : ce qu’ils allaient manger. Ils étaient bien là pour ça, après tout et Abbey était curieuse de savoir ce que son frère comptait commander… Peut-être bien qu’elle comptait chiper quelques bouchées dans son assiette, c’était plus marrant comme ça ! Ils passèrent commande peu après et c’est une fois qu’ils furent seuls que Abbey se décida à aborder la raison qui l’avait – beaucoup – motivée à tirer son ainé de ses révisions pour discuter un peu. Elle s’en voulut un peu d’avoir été aussi directe, surtout que le sujet semblait douloureux pour Kainoa. A la réponse qu’il lui fit, elle haussa un peu les épaules, l’air désolé. Bien sûr qu’elle ne pouvait pas être malade, sinon, déjà, il l’aurait directement dit à la soirée du défilé, plutôt que d’éviter le sujet. Et puis, il avait sa tête des mauvais jours, ce soir-là : elle le connaissait trop bien pour ne pas s’être doutée que quelque chose clochait vraiment. Elle avait juste eu la délicatesse de ne pas en parler devant Iwan. La question que Kainoa lui adressa ensuite la perdit un peu, au point qu’elle perdit un instant ses mots et resta bouche bée, les yeux baissés vers ses mains. Elle se pinça les lèvres et secoua finalement la tête. Le cœur serré, elle se retrouva à lui répondre :

« Non. Tu le sais bien, pas depuis Mickey… Pourquoi tu me demandes ça ? » demanda-t-elle, un poil blessée.

Pas depuis le lycée, donc. Abbey ne cachait pas rien à ses frères et sœurs, et ils savaient qu’elle avait eu du mal à se remettre de cette histoire, particulièrement la façon dont ça s’était fini – et les histoires qu’il avait racontées sur elle. Et puis, évoquer sa vie amoureuse, c’était aussi penser à toutes ces amourettes qui n’avaient jamais débouché sur rien de concret. A nouveau, elle se prit à se rappeler le baiser qu’ils avaient échangé, avec Nate, la façon dont son cœur s’était emballé alors qu’elle le savait très bien pris et amoureux. Sans avoir gagné un petit-ami, la jeune femme avait surtout perdu un ami et elle n’arrivait pas à penser à une façon de réparer l’erreur commise. Rien que penser à lui était devenu douloureux, alors elle n’osait pas s’imaginer avoir une conversation avec le musicien… Mais tout ça, bien sûr, elle n’en avait parlé à personne, pas même à Evie. Et elle doutait que ça soit le moment de s’étendre sur ses peines de cœur : c’était de celles de Kainoa qu’on parlait. Ou plutôt, de ses histoires de couple, puisqu’elle devinait qu’il y avait bien quelque chose qui clochait. Par peur qu’il évite le sujet, elle anticipa en précisant :

« Mais hum… Tu sais, c’est pas parce que ma vie amoureuse n’est pas au beau fixe que je peux pas comprendre ce qu’il se passe entre Sunshine et toi… » suggéra-t-elle d’une voix douce.

Abbey espérait bien ne pas être exclue de cette tranche de la vie de Kainoa, sous prétexte qu’elle était trop jeune, pas assez expérimentée ou les autres excuses du genre qu’on lui avait servies pendant trop longtemps déjà.

_________________

Why can't you just kiss me?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Colton Haynes.
TES CRÉDITS : Pigfarts is real + Anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Abbey - Hope - Spencer)
À venir : Faith - Lloyd - Fiona - Sameen.
RAGOTS PARTAGÉS : 5936
POINTS : 4850
ARRIVÉE À TENBY : 01/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (13.04.91)
CÔTÉ COEUR : Fiancé à Spencer, ils attendent un heureux événement.
PROFESSION : Astrophysicien.
REPUTATION : Vous croyez que c'est parce qu'elle est enceinte qu'ils sont pressés de se marier ? Ça m'a l'air un peu précipité, tout ça...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: ABBEY & KAINOA - Tu répands une espèce de poudre d'étoiles sur ma vie. Lun 8 Déc - 23:51


« Merci, petite sœur. » Le ton enthousiaste d’Abbey fit plaisir à Kainoa. S’il y avait bien une chose sur laquelle on le rassurait régulièrement, c’était ses capacités intellectuelles. Il ne se considérait pas comme plus « intelligent » que les autres, simplement, c’était un passionné et un bosseur. Il n’avait pas envie de devenir comme ses parents. Depuis très longtemps, Kainoa s’était toujours dit qu’il voulait faire quelque chose de plus, sortir de la vie dans laquelle il était enfermé quand il vivait encore dans la maison familiale. Evie n’avait pas tellement eu le choix, elle avait dû commencer à travailler jeune pour aider à combler leurs besoins ; il l’avait toujours considérée comme un modèle de courage. Anthony, c’était autre chose… Il avait sans doute choisi la voie de la facilité. Et si Kainoa avait profondément envie de l’aider à changer de « métier », il ne pouvait pas vraiment le blâmer pour ça. N’avait-il pas lui-même failli faire de grosses bêtises ? N’avait-il pas, à plusieurs reprises, éprouvé l’impression que la partie était perdue d’avance ? Comme si un monde les séparait des gens qui étaient « bien nés », des gens comme Sunshine – et qu’ils ne pourraient, au fond, jamais les rattraper. Et Abbey… Kainoa aurait bien voulu qu’elle poursuive ses études, notamment en biologie, et il l’avait encouragée dans ce sens. Mais elle n’avait sans doute pas quitté le domicile familial. Pas parce qu’elle aimait trop leurs parents… Non, peut-être parce qu’elle ne voulait pas les abandonner à leur triste sort ? Et Kainoa ne pouvait pas non plus lui en faire le reproche, parce que même s’il en avait bien bavé avec eux, il ne pouvait pas s’empêcher de les aider, encore aujourd’hui. Il n’avait jamais laissé son père ivre se débrouiller seul et ne manquait jamais d’inciter fortement sa mère à se soigner.

Heureusement, le jeune homme avait encore des personnes sur lesquelles il pouvait compter. Sa petite sœur en faisait partie. Même si la conversation pouvait être gênante, ça lui réchauffait le cœur de constater qu’elle avait remarqué son mal-être. Il n’avait jamais douté du fait qu’elle se souciait de lui, mais ça faisait toujours du bien de le voir. « Désolé, c’était pas ce que je voulais dire. » C’était une très mauvaise idée d’avoir évoqué le passé amoureux d’Abbey. Il n’était pas très dense, mais elle avait eu une mauvaise expérience et ça, Kainoa ne l’avait jamais oublié. Elle ne l’avait jamais su, mais il avait menacé le fils Johnson de détruire sa vie, à l’aide d’arguments dont il n’était pas très fier en y repensant. Anthony, lui, ne s’était pas contenté de menaces et son grand frère n’allait certainement pas le lui reprocher. Après ça, Kainoa s’était toujours demandé si sa petite sœur n’avait pas eu d’histoires amoureuses, mais sans lui en parler. Visiblement, ce n’était pas le cas.

La serveuse apporta leurs plats et l’aîné des fils Baxter la remercia. « Bon appétit ! » Il attendit que la serveuse se soit suffisamment éloignée pour reprendre la conversation. Il ne savait pas comment aborder le sujet, alors autant le faire sans tourner autour du pot. Jouant avec sa fourchette, Kainoa inspira un bon coup, sans oser relever la tête de peur de lire dans le regard de sa petite sœur quelque chose qu’il ne voulait pas. « Pour toi, embrasser, c’est tromper ? Parce que c’est ce qui s’est passé… Avec Sunshine. »

_________________


LOST IN LOVE
I swear when our lips touch, I can taste the next sixty years of my life ⊹ Because I could watch you for a single minute and find a thousand things that I love about you.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : JANE◊SMITH
TES DOUBLES : Jean McKinnon ; Sam Powells ; Eirian Kleefin ; Brianna Harris
TON AVATAR : Zoey Deutch
TES CRÉDITS : ava par Merenwen ; gif profil © ? tumblr
TA DISPONIBILITE RP : Baxter et Thomas - Miro - Bal de St Valentin
RAGOTS PARTAGÉS : 6098
POINTS : 1583
ARRIVÉE À TENBY : 12/03/2013


ÂGE DU PERSONNAGE : 23 ans
CÔTÉ COEUR : célibataire romantico-rêveuse
PROFESSION : employée à la librairie Blackwell's
REPUTATION : elle est gentille, intelligente, dommage qu'elle ne se soit pas donné la peine de réussir !



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: ABBEY & KAINOA - Tu répands une espèce de poudre d'étoiles sur ma vie. Dim 21 Déc - 22:21

Alors que Kainoa s'excusait, Abbey secoua rapidement la tête. Elle s'était surement sentie blessée pour rien ; elle était bien consciente que son frère ne la jugerait jamais sur la façon dont elle menait sa barque, et encore moins sur sa vie amoureuse. Il ne se servirait pas de son manque d’expérience comme d’une excuse pour ne pas lui confier ses problèmes. Elle rejeta donc ses excuses d’un geste, se sentant soudainement stupide de s’être vexée pour si peu. Avec un sourire gêné, elle s’excusa :

« Non, je sais. Désolée… »

Il ne poursuivit pas tout de suite pour autant, si bien que la demoiselle commençait à craindre le pire au sujet du couple de son frère. S’était-il séparé de Sunshine ? Et pourquoi donc ? Incapable de le lui demander, elle préféra se servir un verre d’eau, pour lui laisser le temps d’aborder le sujet quand il le voudrait. Ils furent aussi interrompus par la serveuse, qui leur amena leur plat. N’oubliant pas ses bonnes manières malgré la faim qui la tiraillait à présent, Abbey remercia l’employée avec un sourire, avant d’attraper fourchette et couteau. Elle souhaita bon appétit à son frère avant de commencer à couper un bout de sa pizza. Du coin de l’œil, elle remarqua bien que Kainoa ne semblait pas réellement intéressé par son assiette et jouait avec sa fourchette. Un peu inquiète, elle le fixa un instant en silence. Il finit par lâcher ce qu’il avait sur le cœur et la question, puis le semi-aveu de son frère, firent rougir violemment Abbey. Honteuse, elle baissa les yeux vers son assiette alors qu’elle repensait à ce qu’il s’était passé, quelques semaines avant, entre Nate et elle. Ils s’étaient embrassés, alors qu’elle le savait très bien en couple et amoureux. Le pire, encore, restait qu’elle avait apprécié ça. Sincèrement. Au point d’en oublier Harlow alors que son cœur s’emballait violemment. Jusque-là, elle avait toujours évité de se projeter de l’autre côté : celui du couple où ce geste avait probablement semé la pagaille. Là où elle serait vue comme la – ou une des – fautive de l’histoire. Mal à l’aise, Abbey finit par s’éclaircir la gorge, puis releva la tête vers son frère. Elle abandonna ses couverts contre son assiette, reportant toute son attention vers lui alors qu’elle rassemblait son peu d’assurance pour lui adresser un sourire rassurant :

« Je ne sais pas trop. Je dirais que ça dépend de ce que le baiser en question signifiait… »

Elle avait beau être romantique jusqu’à l’os, la jeune Baxter savait aussi qu’on embrassait (voire plus) souvent quelqu’un pour de mauvaises raisons. Un peu comme Nate avait dû le faire avec elle… Elle se demandait si lui ou sa copine se retrouvait aussi dévasté que Kainoa et demandait conseil à un proche pour savoir quelle attitude adopter ensuite. Cette idée lui noua la gorge et elle se força à attraper son verre pour boire un peu, ravaler son malaise. Elle réalisa alors qu’elle ne savait pas le plus important. Soucieuse, elle fronça un peu les sourcils pour demander :

« Pourquoi ? Qu’est-ce qu’il s’est passé exactement ? »

Peut-être que le moment était idéal pour avouer son erreur – et son cœur brisé – à Kainoa. Mais c’était aussi risqué : la comprendrait-il vraiment si c’était Sunshine qui en avait embrassé un autre ? Est-ce qu’il ne risquait pas de lui en vouloir pour avoir commis une telle erreur ? Alors que, s’il avait embrassé une autre fille, il se montrerait peut-être plus compréhensif, aussi bien à propos du baiser que de la confusion qui le suivait…

_________________

Why can't you just kiss me?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Colton Haynes.
TES CRÉDITS : Pigfarts is real + Anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Abbey - Hope - Spencer)
À venir : Faith - Lloyd - Fiona - Sameen.
RAGOTS PARTAGÉS : 5936
POINTS : 4850
ARRIVÉE À TENBY : 01/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (13.04.91)
CÔTÉ COEUR : Fiancé à Spencer, ils attendent un heureux événement.
PROFESSION : Astrophysicien.
REPUTATION : Vous croyez que c'est parce qu'elle est enceinte qu'ils sont pressés de se marier ? Ça m'a l'air un peu précipité, tout ça...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: ABBEY & KAINOA - Tu répands une espèce de poudre d'étoiles sur ma vie. Lun 22 Déc - 0:55


« Ne sois pas désolée, c’est bon. » Kainoa n’aurait jamais pensé avoir ce genre de discussion avec sa petite sœur. Bien sûr, elle connaissait Sunshine depuis longtemps… Depuis aussi longtemps que c’était sa copine, c’est-à-dire environ huit ans – à ce moment-là, Abbey devait avoir, quoi, douze ans ? Sa relation avec Sunshine n’avait jamais été un long fleuve tranquille, aussi allait-il assez régulièrement réclamer les conseils de la femme qui n’était autre que sa grande sœur. Mais parler à sa petite sœur, c’était une nouveauté pour lui. Pourtant, elle avait grandi ; il fallait qu’il arrête de la voir comme la petite brunette à qui il faisait maladroitement deux nattes tandis qu’elle sautait sur ses genoux. Abbey était largement assez mûre pour comprendre les problèmes de cœur et les soucis qu’entraînait la vie en couple, même si elle n’en avait pas vraiment l’expérience. Kainoa se décida donc à jouer cartes sur tables. Entièrement. Sa sœur avait le droit de savoir ce qui se passait dans sa vie et elle pouvait s’avérer être une précieuse alliée, comme dans bien d’autres domaines.

Cependant, pour réfléchir à la façon dont il allait formuler sa phrase, aux mots qu’il allait employer, le jeune homme prit le temps de faire tournoyer sa fourchette dans son assiette. Il engloutit une pleine bouchée de tagliatelles. Il ne s’était pas trompé, c’était bon comme tout ! Il savait que sa petite sœur allait sûrement piquer dans son assiette aussi. « Ça dépend de ce que le baiser signifie ? » Pensif, Kainoa reposa sa fourchette. Cette question, il se l’était posée une bonne centaine de fois. Sunshine lui avait assuré que ça ne voulait absolument rien dire, mais pouvait-il véritablement la croire ? Au fond de lui-même, il savait qu’elle était sincère. Il la connaissait assez pour reconnaître quand elle mentait ou tentait de déguiser la vérité, ainsi que quand elle était véritablement désolée. Mais est-ce que c’était aussi simple que ça ? « Je crois qu’il ne signifiait rien. »

Le fils Baxter coupa un morceau de la pizza de sa petite sœur pour le goûter. Il n’avait même pas pensé à lui demander la permission tellement c’était naturel pour eux de partager. Il dut se forcer à nouveau à sortir de ses pensées et ne put s’empêcher de remarquer que la brunette n’avait pas seulement l’air soucieuse. Elle semblait aussi mal à l’aise, chose qu’il ne comprenait pas : pour quelle raison l’aurait-elle été ? Inspirant profondément, Kainoa se décida à poser sa fourchette pour tout expliquer à sa petite sœur. « On s’était disputés, un soir. Vraiment disputés, tu vois, comme on l’avait pas fait depuis… Depuis très longtemps. Elle est partie et… Elle s’est arrêtée au bar. Tu sais, le bar de papa, celui que j’aime tant. Elle a trop bu. Et c’est là ce que ça s’est passé. D’après ce qu’elle m’a raconté… C’est pas allé plus  loin, elle s’est enfuie. Je sais pas trop quoi en penser. On… On n’est pas séparés, hein. Mais je l’ai pas vue depuis un moment. Ça m’a pas rien fait, tu vois ! »

_________________


LOST IN LOVE
I swear when our lips touch, I can taste the next sixty years of my life ⊹ Because I could watch you for a single minute and find a thousand things that I love about you.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : JANE◊SMITH
TES DOUBLES : Jean McKinnon ; Sam Powells ; Eirian Kleefin ; Brianna Harris
TON AVATAR : Zoey Deutch
TES CRÉDITS : ava par Merenwen ; gif profil © ? tumblr
TA DISPONIBILITE RP : Baxter et Thomas - Miro - Bal de St Valentin
RAGOTS PARTAGÉS : 6098
POINTS : 1583
ARRIVÉE À TENBY : 12/03/2013


ÂGE DU PERSONNAGE : 23 ans
CÔTÉ COEUR : célibataire romantico-rêveuse
PROFESSION : employée à la librairie Blackwell's
REPUTATION : elle est gentille, intelligente, dommage qu'elle ne se soit pas donné la peine de réussir !



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: ABBEY & KAINOA - Tu répands une espèce de poudre d'étoiles sur ma vie. Sam 3 Jan - 1:34

Abbey était bien consciente du regard que ses frères et sa sœur lui accordaient : elle était la petite dernière, ils la voyaient encore comme la gamine dont ils s’occupaient toujours. Elle avait plus de cinq ans d’écart avec Evie et elle se souvenait que la brune avait été une meilleure figure maternelle que sa génitrice. C’était elle, ou bien Kainoa qui l’aidaient à faire ses devoirs, par exemple, ou préparaient son petit-déjeuner. Pourtant, elle avait toujours fait son possible pour ne pas être une charge pour ses ainés, se gardant bien de les ennuyer avec ses problèmes, encore plus d’en causer. Cela dit, elle sentait bien que, même du haut de ses vingt ans, ils avaient bien du mal à la prendre au sérieux et à se tourner vers elle en cas de besoin. Elle avait la triste impression que jamais Kainoa ne lui aurait confié ses problèmes si elle n’avait pas posé la question. Pourtant, elle s’estimait en droit de savoir, et tout autant de le conseiller, comme il l’avait fait tant de fois avec elle. Elle l’écouta donc posément, lorsqu’il se confia, tâcha de lui donner son avis malgré son manque d’expérience, et le fait que cette situation fasse tristement écho à son histoire avec Nate. Elle se risqua donc à émettre son hypothèse avant de tenter d’en savoir plus sur la situation. Elle laissa son frère réfléchir à la question, l’observant posément avant de lui adresser un sourire encourageant quand il répondit que le baiser en question ne signifiait rien. Il piqua dans son assiette avant de poursuivre la discussion et Abbey se sentit obligée de tenter de manger quelque chose à son tour. Elle se força donc à oublier son malaise, à enterrer tout souvenir de Nate, du baiser qu’ils avaient échangé et surtout, du couple que ce geste avait potentiellement brisé, pour couper un bout de sa pizza, la fourrer dans sa bouche alors qu’elle écoutait son frère. Elle grimaça un peu à l’idée d’une Sunshine qui aurait trop bu. Forcément, sa vision de la copine de Kainoa était un peu biaisée ; elle était assez familière pour qu’elle pense la connaitre, mais elles n’étaient pas suffisamment proches pour qu’Abbey ait une idée juste de sa personnalité, ou même, de la façon dont elle considérait sa belle-famille. En fait, elle se contentait de l’apprécier parce qu’elle était la petite-amie de son frère, certainement. Elle ne l’aurait jamais cru capable d’embrasser un inconnu, après avoir trop bu. Si l’histoire était surprenante, elle se garda bien de juger la fiancée de Kainoa pour demander plutôt :

« Ça fait combien de temps que tu ne l’as pas vue, au juste ? »

Elle n’arrivait pas à imaginer son frère sans sa moitié. Cela faisait tellement longtemps qu’ils étaient ensemble que, dans son esprit, ils en étaient devenus indissociables. Mais elle savait aussi qu’aucun couple ne marchait sans un minimum de confiance… Et pour cela, il devrait pardonner à Sunshine. Vu ses propos, elle n’était pas certaine qu’il en soit capable pour le moment. Elle se pinça donc les lèvres et, ne sachant pas bien ce que son ainé attendait comme conseils, elle décida d’y aller prudemment.

« Je sais bien que tu as d’autres choses à penser pour le moment… Encore que, cette histoire doit probablement occuper pas mal de tes pensées au milieu de tes révisions. Mais… Je pense que tu devrais en parler avec elle, surtout. » Elle soupira un peu avant d’ajouter : « A mon avis, plus tu laisses ça trainer, plus cette histoire va te ronger et ça risque juste de bouffer votre couple… »

Peut-être qu’elle exagérait les choses. Elle n’avait pas tous les éléments en main pour parvenir à juger convenablement la situation mais elle était sure d’une chose : plus on faisait trainer les choses, plus elles avaient tendance à s’envenimer. Etrangement, même ce conseil-là la ramenait à son histoire avec Nate : sûrement qu’elle aurait déjà dû le confronter depuis longtemps. Parce qu’elle n’avait pas vraiment envie de le perdre comme ami à cause d’un simple faux pas. Elle finit par chasser le musicien de son esprit pour hausser les épaules et suggérer timidement à son frère :

« Mais pour ça, je suppose que tu devrais faire le point sur ce que cette histoire t’inspire exactement. Et ce qu’il te faut pour que tu puisses pardonner à Sunshine ? »

Elle n’en savait trop rien. Comme toujours quand on parlait de couple, elle se basait plus sur les livres ou films romantiques qu’elle avait pu lire ou voir. Mais bon, dans ces univers de fiction, il y avait toujours une fin heureuse alors pourquoi pas dans la vraie vie ?!

_________________

Why can't you just kiss me?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Colton Haynes.
TES CRÉDITS : Pigfarts is real + Anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Abbey - Hope - Spencer)
À venir : Faith - Lloyd - Fiona - Sameen.
RAGOTS PARTAGÉS : 5936
POINTS : 4850
ARRIVÉE À TENBY : 01/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (13.04.91)
CÔTÉ COEUR : Fiancé à Spencer, ils attendent un heureux événement.
PROFESSION : Astrophysicien.
REPUTATION : Vous croyez que c'est parce qu'elle est enceinte qu'ils sont pressés de se marier ? Ça m'a l'air un peu précipité, tout ça...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: ABBEY & KAINOA - Tu répands une espèce de poudre d'étoiles sur ma vie. Mar 6 Jan - 1:24



Kainoa haussa légèrement les épaules. « Je sais pas. Deux, trois semaines ? Je compte pas. Elle m’a envoyé des messages et elle m’a appelé mais, euh… On va dire que j’ai répondu un peu mollement. Je sais, c’est pas bien, mais… » Il n’arrivait même pas à finir sa phrase. Ce qui s’était passé avec Sunshine lui prenait plus la tête qu’autre chose et même si, au fond de lui-même, il sentait que ça ne pouvait pas être la fin de leur histoire d’amour, il avait aussi l’impression qu’il avait besoin de quelque chose. D’être rassuré ? Probablement. De laisser passer un peu de temps, pour pouvoir enterrer cette bêtise derrière lui et ne plus y penser du tout ? Oui, sans aucun doute. Il n’avait pas envie d’embrasser sa copine en se disant que, quelques semaines auparavant, c’était un inconnu qui fourrait sa langue dans sa bouche. C’était peut-être débile et pourtant, il ne pouvait s’empêcher d’y penser. Il fallait qu’il tire un trait sur tout ça, mais comment ? C’était ça, la grande question. Comme pour prendre le temps d’y réfléchir, Kainoa prit à nouveau une bouchée de ses tagliatelles au saumon fumé. C’était très bon, indéniablement. Le jeune homme savoura ce qu’il mangeait, s’efforçant de deviner quels arômes parfumaient son plat. S’il avait souvent aidé Evie à faire la cuisine quand il était plus petit, ce n’était pas vraiment un spécialiste. Il servait surtout d’aide, coupant les légumes, surveillant la cuisson, s’assurant que sa grande sœur avait tout ce qui était nécessaire, ce genre de choses. Et aujourd’hui, il n’avait pas souvent le temps de se mettre derrière les fourneaux, entre ses études et ses petits boulots par-ci par-là, il se retrouvait souvent à manger un truc vite fait ou alors, il atterrissait chez Siwan et finissait avec délice ce qu’elle appelait « des restes ».

 

Conscient de se préoccuper des détails culinaires uniquement pour ne pas penser à ce qui lui faisait de la peine, Kainoa chassa ce genre de pensées pour revenir à sa discussion avec sa petite sœur. Il avait beau savoir que c’était normal, il était reconnaissant à Abbey de se soucier de lui au point de l’inviter au restaurant pour qu’il se confie à elle. Il allait trouver un moyen de la remercier, dans les jours à venir. Mais pour le moment, le meilleur moyen de le faire, c’était sans doute de répondre honnêtement à ses questions. Il n’aurait pas pensé que sa petite sœur puisse être d’aussi bon conseil. Ce n’était pas qu’il remettait en doute ses qualités ou quoi que ce soit dans le genre, simplement… Il n’y avait jamais pensé, voilà tout. « Tu as raison, je sais… Ne crois pas que j’y suis insensible. J’ai seulement pas encore trouvé le courage d’affronter Sunshine et de lui poser les questions que je veux. Je crois que j’ai surtout peur des réponses et de l’issue de la discussion… Même si je sais que c’est du solide entre nous deux. J’veux dire… Je crois que je fais juste l’autruche. J’ai pas dit que c’était bon, mais… Je réagis comme ça et je sais pas pourquoi. Il va falloir que ça change, je… Je me dis que j’ai besoin de temps, mais oui, ça peut dégénérer. Il faut que je trouve le courage de faire ça, je sais juste pas comment. »

 

Kainoa fut étonné d’avoir réussi à prononcer autant de mots sur la situation qui l’affectait à ce point. Il n’en parlait pas beaucoup, mais il ne fallait pas qu’il oublie qu’il avait face à lui une alliée, une des meilleures qu’il pouvait avoir au monde. « Je veux juste pas que ça recommence. Qu’il y ait une prochaine fois et que ça aille plus loin. J’veux pas de quelqu’un comme papa, qui trouve en l’alcool son refuge, je sais pas si je réussirais à supporter. J’ai besoin qu’elle me rassure aussi, j’imagine… Elle m’a dit et répété qu’elle était désolée, mais… J’ai besoin d’un peu plus, je crois. »


_________________


LOST IN LOVE
I swear when our lips touch, I can taste the next sixty years of my life ⊹ Because I could watch you for a single minute and find a thousand things that I love about you.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : JANE◊SMITH
TES DOUBLES : Jean McKinnon ; Sam Powells ; Eirian Kleefin ; Brianna Harris
TON AVATAR : Zoey Deutch
TES CRÉDITS : ava par Merenwen ; gif profil © ? tumblr
TA DISPONIBILITE RP : Baxter et Thomas - Miro - Bal de St Valentin
RAGOTS PARTAGÉS : 6098
POINTS : 1583
ARRIVÉE À TENBY : 12/03/2013


ÂGE DU PERSONNAGE : 23 ans
CÔTÉ COEUR : célibataire romantico-rêveuse
PROFESSION : employée à la librairie Blackwell's
REPUTATION : elle est gentille, intelligente, dommage qu'elle ne se soit pas donné la peine de réussir !



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: ABBEY & KAINOA - Tu répands une espèce de poudre d'étoiles sur ma vie. Mer 7 Jan - 21:36

Abbey ne put retenir une grimace quand son frère lui avoua qu’il n’avait pas vu Sunshine depuis deux ou trois semaines et qu’il ignorait un peu ses tentatives de le contacter. Elle était loin d’être une spécialiste en la matière – encore qu’elle avait bouffé un paquet de comédies romantiques – mais clairement, cela ne signifiait rien de bon pour le couple de Kainoa. Si bien sûr, elle se rangerait toujours de son côté et le soutiendrait quoiqu’il décide de faire, la demoiselle eut une pensée pour la petite-amie de son frère. La pauvre devait être dans tous ses états, incertaine quant à l’avenir de son couple et à la meilleure façon d’agir pour rattraper son erreur. Lui infliger le traitement du silence était peut-être la pire punition qui soit et Abbey hésita à le faire remarquer à son ainé… Mais comment ? Elle ne voulait en aucun cas donner l’impression de le juger, puisque c’était loin d’être le cas. Elle ne désirait que son bien, et que cette histoire qui le bouffait se règle, d’une manière ou d’une autre… Tant pis si son avenir se faisait finalement, et contre toute attente, sans la rouquine avec qui tout le monde l’imaginait déjà marié. Patiemment, elle le laissa réfléchir, trouver les bons mots pour illustrer ses états d’âme. Elle mangea un peu en l’attendant. Après quelques secondes et une bouchée de son propre plat, Kainoa poursuivit. Il lui avoua qu’il n’était pas encore parvenu à discuter avec sa copine, surtout parce qu’il n’avait pas envie d’entendre les réponses et craignait les conséquences d’une telle discussion. Pour Abbey, il n’était pas encore trop tard pour réparer les dommages causés par le geste de la jeune femme et elle savait que, plus qu’aucun autre, son frère réussirait à pardonner à celle qu’il aimait. C’était peut-être pour cela qu’elle était étonnée qu’il ne l’ait pas encore fait, ni même qu’il n’ait trouvé le courage de lui parler ; elle l’avait toujours connu plus décidé, mature. Même si, au final, il y en avait deux autres qu’il aimait bien ignorer : leurs parents. L’allusion à leur père fit froncer les sourcils à la Baxter qui trouva la comparaison un peu forte et elle ne put se retenir de lui répondre vivement :

« Enfin, Kainoa, tu peux pas comparer Sunshine et papa… Tu n’as jamais bu, peut-être ?! Et est-ce que le fait d’avoir trop bu et fait une connerie une fois dans sa vie, veut dire qu’elle est forcément alcoolique… ? »

Elle se pinça les lèvres et réalisa que ses joues s’étaient un peu empourprées. Non, décidément Abbey ne supportait plus que ses frangins qu’on parle en mal de sa famille. Elle savait son père loin d’être parfait, sa mère bien trop paumée pour pouvoir assumer quoique ce soit. Mais elle les aimait. Elle avait beau avoir réalisé depuis longtemps qu’elle ne pouvait rien pour les aider, se convaincre qu’ils n’iraient jamais mieux, la gardait ce rêve qu’ils parviennent tous à rester unis. Pas juste tous les quatre, mais tous les six. Elle chassa cette idée de son esprit, sachant pertinemment que Kainoa ne partageait pas cette utopie, pas plus qu’Evie ou Anthony. Rapidement, la jeune femme attrapa son verre d’eau, but une gorgée pour changer d’angle d’attaque en le reposant :

« Ce que je veux dire, c’est que tu peux pas la juger sur une seule erreur. Je ne suis pas particulièrement proche de Sunshine mais je ne pense pas qu’elle soit du genre à aller se saouler pour oublier ses problèmes… » Enfin, ça, c’était peut-être un secret que Kainoa avait gardé tout ce temps… « Je ne sais pas vraiment quoi te conseiller à ce sujet, Kai… » avoua-t-elle doucement, avant de hausser les épaules. « Mais ça sert à rien de détourner les yeux d’un problème et d’attendre que ça passe. Tes doutes et tes questions ne feront certainement qu’empirer avec le temps. Promets-moi que tu vas parler avec elle, d’accord ? Peu importe la conclusion de cette discussion, je serai pour toi, on sera tous là pour toi, tu sais… »

Elle avait attrapé la main de son frère pour la serrer brièvement, comme pour appuyer ses propos. Abbey aurait bien eu envie de changer de sujet, de lancer la discussion sur quelque chose de plus anecdotique, moins douloureux pour son ainé mais elle ne le ferait pas avant de l’avoir au moins entendu lui promettre qu’il n’allait pas jouer à l’autruche plus longtemps.

_________________

Why can't you just kiss me?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Colton Haynes.
TES CRÉDITS : Pigfarts is real + Anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Abbey - Hope - Spencer)
À venir : Faith - Lloyd - Fiona - Sameen.
RAGOTS PARTAGÉS : 5936
POINTS : 4850
ARRIVÉE À TENBY : 01/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (13.04.91)
CÔTÉ COEUR : Fiancé à Spencer, ils attendent un heureux événement.
PROFESSION : Astrophysicien.
REPUTATION : Vous croyez que c'est parce qu'elle est enceinte qu'ils sont pressés de se marier ? Ça m'a l'air un peu précipité, tout ça...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: ABBEY & KAINOA - Tu répands une espèce de poudre d'étoiles sur ma vie. Jeu 8 Jan - 6:53


Un peu étonné, Kainoa reposa sa fourchette. Ses sourcils se froncèrent tandis qu’il regardait Abbey s’emporter légèrement. « Non. » Simplement, posément, en s’efforçant de ne pas montrer que ce qu’elle disait le touchait, mais pas dans le bon sens. Comme pour ponctuer ses propos, il hocha la tête en signe de dénégation. « Ce que je veux dire, c’est que… J’ai déjà bu, bien sûr, mais jamais beaucoup. Plus que la plupart des gars de mon âge, je… C’est pas mon truc, tu comprends. Rien que de penser à l’ivresse, ça me fait horreur… Alors non, je suis pas du très porté sur l’alcool et je pense que tu sais pourquoi. » Kainoa attrapa sa fourchette et fit tournoyer ses tagliatelles. Peut-être mieux que quiconque, la jeune fille savait quels dégâts l’alcool pouvait causer et il pensait qu’elle aurait deviné qu’après tout ce qu’il avait vu à la maison, il n’aurait pas spécialement envie d’en consommer outre mesure. Mais après tout, ils ne s’étaient jamais vraiment retrouvés ensemble en soirée et peut-être ignorait-elle qu’il était plus raisonnable que tout le monde dès qu’il s’agissait de boire. « Je dis pas qu’elle est alcoolique… J’espère juste que ça se reproduira pas. C’est juste ça qui me fait peur. Je veux pas la comparer à papa. C’est juste que je fais plus attention que les autres à ce genre de choses… »

Le jeune homme n’avait pas envie que sa petite sœur se méprenne quant à ses sentiments ou à ses craintes, mais il n’était pas non plus certain de savoir comment bien s’expliquer. Non, il n’y arriverait sans doute pas… Alors il se contenta d’écouter la brunette qui lui donnait quelques conseils. Ne pas juger Sunshine sur une seule erreur. Ne pas rester bêtement comme ça, les bras croisés, à attendre que ça passe – parce que ça ne passerait pas tout seul. En discuter avec elle, tout simplement. « Oui. » Ce n’était peut-être pas très éloquent, mais Kainoa n’avait rien trouvé d’autre à répondre. Elle avait raison, il le savait et il l’avait déjà dit à haute voix. Pour lui, il n’y avait rien à rajouter. Mais visiblement, Abbey avait besoin d’une certaine assurance, elle voulait l’entendre dire qu’il allait agir. « Promis. » D’un côté, l’aîné des fils Baxter aurait voulu s’étendre un peu plus sur le sujet. Mais de l’autre, il lui semblait que tout avait été dit. Alors il se contenta de lui faire cette promesse en la regardant dans les yeux, espérant d’une certaine manière la rassurer. Les propos de sa petite sœur l’avaient un peu bousculé, peut-être même éclairé sur certains points alors oui, il le ferait. Sans tarder.

La main d’Abbey s’était posée sur celle de Kainoa et à son tour, il la serra brièvement. « Merci. On peut peut-être partir sur une note plus joyeuse, maintenant, non ? Raconte-moi, tout se passe bien au travail ? »

_________________


LOST IN LOVE
I swear when our lips touch, I can taste the next sixty years of my life ⊹ Because I could watch you for a single minute and find a thousand things that I love about you.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : JANE◊SMITH
TES DOUBLES : Jean McKinnon ; Sam Powells ; Eirian Kleefin ; Brianna Harris
TON AVATAR : Zoey Deutch
TES CRÉDITS : ava par Merenwen ; gif profil © ? tumblr
TA DISPONIBILITE RP : Baxter et Thomas - Miro - Bal de St Valentin
RAGOTS PARTAGÉS : 6098
POINTS : 1583
ARRIVÉE À TENBY : 12/03/2013


ÂGE DU PERSONNAGE : 23 ans
CÔTÉ COEUR : célibataire romantico-rêveuse
PROFESSION : employée à la librairie Blackwell's
REPUTATION : elle est gentille, intelligente, dommage qu'elle ne se soit pas donné la peine de réussir !



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: ABBEY & KAINOA - Tu répands une espèce de poudre d'étoiles sur ma vie. Mar 13 Jan - 23:55

Abbey ne comprenait pas la réaction de Kainoa face à l’erreur qu’avait commise sa petite-amie. D’accord, qu’elle en ait embrassé un autre pouvait avoir un goût de tromperie, voire de trahison mais, elle l’avait imaginé mieux placé qu’aucun autre pour ne pas juger celle qu’il aimait sur une seule erreur. Si la plus jeune des Baxter était un peu tenue hors des histoires trop sérieuses à l’époque, elle se souvenait qu’à l’adolescence son aîné s’était un peu égaré, pour mieux revenir. Et puis, il y avait aussi leurs parents que, malgré tous leurs défauts, ils s’efforçaient encore tous les quatre de soutenir chacun à leur manière. Sans s’attendre à ce qu’il ait pu pardonner sur le champ à Sunshine, Abbey s’attendait à ce que son frère se montre plus compréhensif avec la demoiselle et surtout, qu’il ne lui impose pas son silence. Personne ne méritait d’attendre, impuissant, la sentence d’un de ses proches, et encore moins de celui qu’on aimait. En un sens, cette situation faisait un peu trop écho à ce qu’il s’était passé entre elle et Nate. D’accord, ils n’étaient qu’amis, depuis quelques mois à peine, mais la jeune femme avait du mal à encaisser la façon qu’il avait de l’éviter depuis qu’ils s’étaient embrassés. Elle n’aurait rien demandé de mieux que de dédramatiser le tout, d’arranger les choses, s’expliquer pour, peut-être, retrouver ce qu’ils avaient perdu. Mais même cela, il lui interdisait. Elle en voulait un peu à Kainoa d’imposer la même chose à celle qui partageait sa vie depuis des années déjà. Peut-être que c’était pour cette raison qu’elle s’était emportée, que son discours avait été un peu trop moralisateur. Elle comprit rapidement que ses propos avaient décontenancé son aîné, se demanda s’il lui en voulait pour ses paroles. Le terrain était glissant, elle le sentait très bien. Aussi préféra-t-elle mettre un terme au sujet Sunshine ; c’était à eux d’en parler entre eux, de prendre la meilleure décision selon leurs craintes, envies et sentiments. La seule chose dont elle désirait s’assurer, c’était qu’il ne repousse pas plus l’échéance, tant pis si elle promettait d’être douloureuse. Elle ne sut trop s’il lui promit pour la satisfaire ou s’il le pensait véritablement mais elle lui répondit par un sourire rassuré et encourageant. Il sembla hésiter sur la façon de poursuivre leur discussion. Abbey aurait très bien pu prendre les choses en main, changer de sujet pour éviter qu’il ne continue à propos de Sunshine. Mais elle préférait lui laisser le choix ; s’il ressentait le besoin de continuer à discuter de cela, elle était prête à l’écouter. Sauf qu’elle n’était pas certaine d’être celle à qui il devrait se confier, parler de ses sentiments. Il finit par lui demander comment se passait son travail. Elle hocha rapidement la tête pour lui répondre :

« Oui, tout va bien. Tout le monde est adorable. » assura-t-elle avec un sourire.

Parfois, Abbey se demandait comment elle avait pu avoir une telle chance. Elle n’avait pas vraiment de diplôme, des expériences éparses et elle se retrouvait quand même à faire un job qui lui plaisait. Elle avait toujours adoré lire, mais ne s’était jamais imaginée en faire son métier. Au final, travailler dans une librairie la passionnait pour l’instant. Sans doute qu’elle n’en penserait pas autant si elle n’appréciait pas autant l’ambiance qui y régnait. Elle eut une pensée pour Iwan, avec qui elle partageait une belle complicité, mais aussi pour leur patron qui, même si elle le trouvait un peu bizarre, avait souvent eu un mot gentil et sincère pour elle. Cela dit, étrangement, elle ne savait pas trop comment expliquer tout cela à Kainoa alors elle se contenta du minimum. Et puis, il y avait autre chose dont elle voulait parler.

« C’est bientôt l’anniversaire d’Evie, je me disais qu’on pourrait lui faire un cadeau tous ensemble. » proposa-t-elle avec douceur.

C’était purement logique, ils auraient plus de budget ensemble, pourraient lui faire un joli cadeau à trois. A présent qu’elle avait un boulot stable, Abbey avait envie d’en faire profiter également son entourage, tant pis si c’était pour faire une folie ou deux. Et puis, ce serait le dernier anniversaire qu’Evie passerait sans enfant…

« Au fait, tu crois qu’elle attend une fille ou un garçon ? » lança-t-elle soudainement, des étoiles plein les yeux.

La grossesse d’Evie, c’était pour Abbey l’événement de l’année. Et celui de 2015, certainement. Elle avait hâte de rencontrer son futur neveu ou sa future nièce, ne pouvait pas attendre de voir sa sœur devenir maman. Elle ne connaissait pas trop Lon, mais ils formaient tous les deux un beau couple qu’elle ne pouvait s’empêcher de les admirer et de vouloir le meilleur pour eux.

_________________

Why can't you just kiss me?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Colton Haynes.
TES CRÉDITS : Pigfarts is real + Anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Abbey - Hope - Spencer)
À venir : Faith - Lloyd - Fiona - Sameen.
RAGOTS PARTAGÉS : 5936
POINTS : 4850
ARRIVÉE À TENBY : 01/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (13.04.91)
CÔTÉ COEUR : Fiancé à Spencer, ils attendent un heureux événement.
PROFESSION : Astrophysicien.
REPUTATION : Vous croyez que c'est parce qu'elle est enceinte qu'ils sont pressés de se marier ? Ça m'a l'air un peu précipité, tout ça...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: ABBEY & KAINOA - Tu répands une espèce de poudre d'étoiles sur ma vie. Mer 14 Jan - 7:39


Intrigué, Kainoa ne pouvait s’empêcher d’observer sa petite sœur. Ce qui s’était passé avec Sunshine semblait l’affecter bien plus que tous les autres, un peu trop peut-être, pour quelqu’un qui ne faisait pas partie intégrante de l’histoire. Pourquoi semblait-elle aussi acharnée ? Confusément, Kainoa sentait qu’il y avait quelque chose là-dessous. Des années dans une famille un peu spéciale, des années de pratique aguerrie, lui avait appris à détecter que quelque chose clochait. Là, c’était le cas, il en était quasiment certain. Pourtant, il n’aurait pas su l’expliquer avec exactitude. Que se passait-il dans la tête d’Abbey ? Elle n’était peut-être pas disposée à en discuter davantage. Finalement, après quelques secondes de réflexion, le jeune homme finit par attribuer l’attitude de sa petit sœur à son côté romantique bien connu. C’était une rêveuse, Abbey, elle voulait toujours que tout se finisse bien dans le meilleur des mondes, particulièrement en ce qui concernait les histoires d’amour. Kainoa était déjà avec Sunshine alors que la dernière n’était même pas encore une adolescente. Dans son esprit, les deux étaient peut-être faits pour rester ensemble. Elle ne les voyait sans doute pas l’un sans l’autre. Oui, c’était peut-être ce qui la poussait à se montrer aussi prompte et quelque peu moralisatrice. Mais Kainoa se garda bien de lui montrer que, d’une certaine manière, il se sentait déstabilisé qu’elle se soit montrée aussi directe. Elle pouvait parfaitement avoir un avis différent, l’exprimer sans problème et dans le cas présent, elle aurait sans doute mieux réagi que lui – il l’admettait volontiers. Mais il ne s’était pas attendu à ce qu’elle l’exprime de cette façon. Au fond, il savait que chaque personne à laquelle il pourrait parler lui dirait d’en discuter avec Sunshine. Il savait ce qu’il fallait faire, le souci était de le faire. Peut-être qu’il n’avait pas besoin de conseils, mais simplement d’être écouté. Il n’osait même pas imaginer la réaction d’Anthony si jamais il venait à lui raconter cette histoire. Il allait sûrement en rire. Mais bon, il fallait déjà qu'il daigne donner de ses nouvelles pour qu'il puisse être au courant de ce qui se passait dans sa vie... Antho semblait avoir disparu de la circulation depuis quelques jours déjà. Mais même quand il réapparaîtrait, Kainoa ne s'amuserait pas à lui raconter ce qui s'était passé avec Sunshine. La meilleure idée était peut-être de ne plus en parler du tout. Oui, c’était sans doute mieux !

« Tant mieux ! Des fois, ça me fait bizarre de me dire que tu travailles déjà avant moi. Mais un jour, j’aurais les moyens de vous offrir plus de choses. » La conversation était redevenue plus légère, au grand soulagement de Kainoa. Il n’avait pas envie de montrer que ça l’affectait plus qu’il ne voulait bien le dire. « Bonne idée ! Toi qui connais les trucs de filles, est-ce que tu as déjà un semblant d’idée pour son cadeau ? » De ce côté-là, l’étudiant en astrophysique était absolument nul. Mieux valait ne pas le laisser choisir ! Mais son visage s’était éclairé à l’évocation de sa grande sœur et de ce qui pouvait être fait pour elle. Ayant retrouvé son appétit habituel, il se concentra quelques instants sur son assiette. « Je sais pas… Mais j’ai hâte de le découvrir ! Le premier neveu ou la première nièce… Je crois que je serais plus gaga d’une nièce… Mais que si c’est un petit gars, je pourrais lui faire découvrir des trucs de gars quand il grandira. Au fond, peu importe, j’ai déjà envie de tenir ce petit bout dans mes bras… Et toi ? Tu penses qu’elle va avoir une princesse ou un champion ? »

_________________


LOST IN LOVE
I swear when our lips touch, I can taste the next sixty years of my life ⊹ Because I could watch you for a single minute and find a thousand things that I love about you.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : JANE◊SMITH
TES DOUBLES : Jean McKinnon ; Sam Powells ; Eirian Kleefin ; Brianna Harris
TON AVATAR : Zoey Deutch
TES CRÉDITS : ava par Merenwen ; gif profil © ? tumblr
TA DISPONIBILITE RP : Baxter et Thomas - Miro - Bal de St Valentin
RAGOTS PARTAGÉS : 6098
POINTS : 1583
ARRIVÉE À TENBY : 12/03/2013


ÂGE DU PERSONNAGE : 23 ans
CÔTÉ COEUR : célibataire romantico-rêveuse
PROFESSION : employée à la librairie Blackwell's
REPUTATION : elle est gentille, intelligente, dommage qu'elle ne se soit pas donné la peine de réussir !



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: ABBEY & KAINOA - Tu répands une espèce de poudre d'étoiles sur ma vie. Dim 25 Jan - 20:49

Abbey rit un peu quand Kainoa lui affirma qu’il trouvait bizarre que sa petite soeur travaille avant lui. Elle se souvenait d’une époque, pas si lointaine, où il n’était pas aussi enchanté qu’elle préfère ne pas se lancer dans des études comme lui. Ils avaient eu des dizaines de conversations, où il s’acharnait à lui rappeler son potentiel, essayait de la convaincre qu’elle valait mieux que d’aligner des jobs mal payés et sans avenir. D’accord, la jeune femme avait galéré un moment avec des emplois précaires, malgré l’aide de certains de leurs proches, Siwan en premier lieu. Mais finalement, elle avait dégoté un job sympathique et elle se savait chanceuse. Rien que pour cela, elle n’envisageait pas le lâcher de si tôt et s’y investissait de son mieux, tant pis si elle rêvait parfois d’autre chose. Elle avait besoin de l’argent et de la stabilité que lui offrait un vrai emploi : c’était sécurisant, même si cela consistait à faire des ménages. Fort heureusement, elle pouvait à présent se vanter désormais de gagner sa croute autrement qu’en ramassant les saletés des autres. Taquine, elle adressa une petite moue à son aîné pour réclamer comme la gamine capricieuse qu’elle n’avait jamais été :

« J’espère bien que tu couvriras de cadeaux ta petite sœur préférée avec ton salaire d’astro-physicien… ! »

Au fond, elle n’attendait pas qu’il la couvre de cadeaux, ni maintenant ni lorsqu’il aurait terminé ses études et trouvé un poste. La seule chose qu’elle redoutait un peu, c’était qu’il doive partir loin pour pouvoir travailler. Ou même, quitter Tenby tout court. Déjà, la Baxter devinait que les au-revoir seraient douloureux ; elle avait tellement pris l’habitude de le voir au moins une fois par semaine qu’elle peinait à s’imaginer se passer de sa présence en ville. Mais elle gardait ce genre de pensées pour elle, parce qu’elle ne voulait en aucun cas faire culpabiliser Kainoa de poursuivre son rêve, et encore moins risquer de l’en détourner avec des craintes enfantines. Puisqu’elle avait parlé de cadeaux, elle se décida à aborder le sujet de l’anniversaire de leur sœur, qui approchait à grands pas. Elle suggéra qu’ils lui offrent quelque chose à trois – si tant est que Anthony réponde à ses messages ou appels pour qu’elle puisse lui en parler – et l’idée sembla convenir le Gallois. Comme il lui demandait si elle avait une idée, Abbey eut un sourire un peu timide et hésita un instant avant de se lancer :

« Eh bien, j’avais pensé à leur offrir un truc romantique à Lon et elle, pourquoi pas ? Pas forcément quelque chose de fou mais une ou deux nuits à l’hôtel, pas trop loin pour qu’ils puissent partir en week-end. Elle s’est jamais trop permis de partir comme ça… »

Elle haussa vaguement les épaules. Evie avait toujours eu tendance à sacrifier ses envies pour eux. Elle avait quitté l’école, travaillé dès son plus jeune âge pour aider financièrement ses parents. Elle aidait toujours ses cadets à faire leurs devoirs plutôt que d’aller en soirée. Elle s’était toujours interdit des vacances pour ne pas à être loin d’eux trop longtemps. Et Abbey avait compris en discutant avec elle qu’elle avait même rompu avec Kalani parce que sa famille n’accepterait jamais leur union. Evie était comme ça et Abbey voulait bien la remercier pour tout ce qu’elle avait pu faire pour eux. Elle avait les moyens de le faire à présent, même si son salaire n’était pas mirobolant.

« Enfin, c’est peut-être hors budget. Mais je voulais un truc qui lui permette de prendre soin d’elle. Encore plus maintenant, c’est important qu’elle lève le pied, non ? Pourquoi pas un massage, aussi. Quelque chose comme ça. Tu en penses quoi, toi ? »

Le mieux serait sans doute qu’ils en parlent à trois, songea-t-elle avec le cœur lourd. Aucun des Baxter n’avait de nouvelles d’Anthony depuis des jours, plus de deux semaines, même. Et personne ne l’avait vu en ville. La situation commençait à inquiéter de plus en plus Abbey. Finalement, elle ne put retenir une remarque, sachant très bien que Kainoa partageait ses craintes :

« J’espère qu’Anthony sera là pour son anniversaire… »

Et surtout, qu’il ne s’était pas attiré des ennuis, ce qui expliquerait sa disparition soudaine. Mais elle n’osait pas formuler le pire et secoua plutôt la tête, tâchant de parler de quelque chose de plus positif. C’est ainsi qu’elle se retrouva à parler du bébé de leur sœur. La réponse enjouée de Kainoa allégea un peu des soucis qui la tracassaient et elle se retrouva à sourire, les yeux brillants. Comme il lui retournait la question, elle hésita un instant :

« J’en sais rien ! » Elle rit un peu en haussant les épaules. « Si c’est une fille, je lui offrirai des robes de princesse et je pourrai lui apprendre des vrais trucs de fille. Mais si c’est un petit garçon, je suis sure d’être sa tata préférée… » plaisanta-t-elle. « Oh tu sais quoi ! On devrait faire un pari et celui qui perd… organise une surprise pour l’autre ?! » lança-t-elle avec enthousiasme. « Je suis bonne joueuse, je te laisse choisir le sexe que tu veux. »

Elle lui adressa un clin d’œil avant de chiper un peu de ses pâtes.

_________________

Why can't you just kiss me?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Lylou + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Colton Haynes.
TES CRÉDITS : Pigfarts is real + Anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Abbey - Hope - Spencer)
À venir : Faith - Lloyd - Fiona - Sameen.
RAGOTS PARTAGÉS : 5936
POINTS : 4850
ARRIVÉE À TENBY : 01/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (13.04.91)
CÔTÉ COEUR : Fiancé à Spencer, ils attendent un heureux événement.
PROFESSION : Astrophysicien.
REPUTATION : Vous croyez que c'est parce qu'elle est enceinte qu'ils sont pressés de se marier ? Ça m'a l'air un peu précipité, tout ça...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: ABBEY & KAINOA - Tu répands une espèce de poudre d'étoiles sur ma vie. Lun 26 Jan - 1:33


Kainoa se mit à rire à son tour quand Abbey lança qu’elle espérait qu’il couvrirait sa petite sœur préférée de cadeaux dès qu’il travaillerait. Il la connaissait, il savait que ce n’était qu’une plaisanterie. Elle n’avait jamais été du genre à réclamer beaucoup. Quand elle était petite et que d’autres camarades d’école avaient certains jouets qu’elle ne possédait pas et dont elle ne pouvait que rêver, elle ne se plaignait jamais, ne demandait jamais rien – ni à ses parents, ni à ses aînés. Elle semblait déjà avoir compris, à sa manière, que la vie n’était pas facile dans la famille Baxter. Evie s’était décarcassée pour eux, Kainoa avait commencé à travailler en-dehors de l’école dès qu’il en avait eu l’âge. Ce qu’il aurait voulu, c’était mettre de l’argent de côté pour ses études, mais ce n’était pas possible. Il y avait toujours quelque chose à acheter pour la maison ou pour l’un ou l’autre, Evie ne pouvait pas non plus tout faire. Résultat, le peu d’argent qu’il gagnait passait là-dedans et Kainoa était bien content de l’avoir fait, puisque plus tard, il avait obtenu sa bourse haut la main. C’était ça, sa vie de lycéen : il fallait savoir tout concilier, la famille en difficulté, les bulletins scolaires digne de ce nom et le travail de serveur qu’il avait dégoté. Et Abbey n’avait jamais laissé entendre qu’elle était moins heureuse de ne pas posséder certaines choses que d’autres avaient. Encore aujourd’hui, elle n’était pas du genre à réclamer ceci ou cela. Pourtant, quand Kainoa aurait enfin fini ses études, il comptait bien utiliser en partie son argent pour ses sœurs et son frère. Pour Evie, d’abord, parce qu’elle s’était donnée à fond pour eux et qu’elle l’avait probablement aidé plus que de raison. Il ne savait pas encore comment il lui rendrait exactement tout ça, mais il se débrouillerait, au fur et à mesure. Ensuite, il y avait Anthony. Kainoa avait envie de lui offrir quelque chose de spécial, quelque chose qui lui donnerait envie de s’améliorer, de changer de vie. Il ne savait pas si c’était possible, ni même ce que son frère désirait réellement, mais l’espoir fait vivre. Et enfin, Abbey… Eh bien, c’était Abbey, voilà tout, c’était un peu sa chouchoute, alors il fallait bien qu’il la gâte plus que leurs parents n’avaient été en mesure de le faire. « Promis, tu pourras me demander ce que tu voudras. Même si c’est pour ton voyage de noces, je pourrais faire un effort… » Le jeune homme tira la langue à sa petite sœur. Il la savait très romantique et espérait qu’un jour, elle tomberait sur quelqu’un de bien. En tout cas, elle semblait déjà avoir de bonnes idées pour Evie et leur beau-frère. Kainoa l’écouta attentivement exposer ses idées de cadeaux ; son visage s’éclaira. « Tu penses pas qu’on pourrait leur offrir un week-end en amoureux ? Bon, j’ai pas dit à Paris, hein… Mais dans le coin, on devrait réussir à se débrouiller, non ? » L’idée du massage ne lui déplaisait pas non plus, mais il avait envie de marquer le coup. Evie semblait tellement heureuse avec son homme et leur bébé dans son ventre… Et elle en avait fait tellement pour eux ! Il faudrait qu’ils en parlent aussi avec Antho. C’était loin d’être un romantique comme Abbey, mais Kainoa était certain qu’il accepterait de participer aussi. « J’espère aussi. Est-ce que t’as eu de ses nouvelles ? »

Kainoa piqua à nouveau sa fourchette dans ses pâtes. Il avait retrouvé le sourire, maintenant que la conversation s’avançait sur un terrain plus favorable, plus joyeux. « C’est sûr que pour le titre de tata préférée, on aura du mal à rivaliser avec toi, Antho et moi… » Il prit à nouveau un morceau de pizza. « Va pour le pari… Une bonne surprise, hein, inutile de préciser ! Bon… Je choisis fille. Je sais pas pourquoi, mais voilà, si c’est une fille, tu m’organises une surprise, si c’est un petit gars, je t’organise une surprise. Ça marche ? »

_________________


LOST IN LOVE
I swear when our lips touch, I can taste the next sixty years of my life ⊹ Because I could watch you for a single minute and find a thousand things that I love about you.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: ABBEY & KAINOA - Tu répands une espèce de poudre d'étoiles sur ma vie.

Revenir en haut Aller en bas

ABBEY & KAINOA - Tu répands une espèce de poudre d'étoiles sur ma vie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-