AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

friends will be friends (lorcan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: friends will be friends (lorcan) Mar 28 Oct - 17:59

Ce n’est pas un rendez-vous galant. Loin de là. Juste un diner entre amis. Parce que c’est ce qu’ils sont et qu’il n’a rien de mal à manger en tête à tête avec un ami. Décidément, tout est si merveilleux dans la tête de Grace ! Si elle le pense sincèrement, pas sûre que tout le monde soit du même avis. Seulement Grace est persuadée que Lorcan pense la même chose qu’elle. Elle le trouve vraiment sympa comme mec, sincère aussi. C’est bien pour ça qu’elle n’a pas pensé une seule seconde à refuser son invitation. C’est tellement gentil et c’est bien la preuve que c’est un ami attentionné ! Et Grace essaye de se rendre présentable, c’est la moindre des politesses. Son ventre est impossible à dissimuler à ce stade-là de la grossesse mais Grace a appris à le mettre en valeur. Eh oui. C’est presque si elle ne change pas de regard sur son gros bidon. Mais quand même. Ce n’est toujours pas l’amour fou. Grace se trouve grosse, difforme. Disons seulement qu’elle sait limiter les dégâts. Et ce soir elle a décidé de le faire à l’aide d’une robe qu’elle a naturellement associé à des collants foncés vu la saison. Simple mais assez élégant pour ne pas donner l’impression d’être complétement désinvolte. Elle ne voudrait pas mettre Lorcan mal à l’aise. Les cheveux lâchés, Grace ne fait pas un traitement particulier à ses cheveux. Pareil pour son maquillage qui reste très naturel. Fin prête, Grace se rend au restaurant dans lequel Lorcan a réservé. Il lui avait proposé de venir la chercher à la maison mais Grace avait hautement insisté pour qu’il n’ait pas à le faire. Ça lui fait du bien de marcher, l’automne lui fait du bien. Même s’il fait déjà un peu frisquet. Arrivée au restaurant, Grace constate que Lorcan est déjà là. Elle n’est pourtant pas en retard, tant mieux donc si elle n’a pas à attendre. Un sourire aux lèvres, elle rejoint Lorcan à table. « Salut ! » qu’elle dit en s’asseyant. Le Seafood, c’est sympa, Grace est contente d’être ici. Ils se mélangent avec les touristes du coin et c’est loin d’être désagréable. Des nouvelles têtes à voir, c’est toujours cool même si elles ne sont que de passage. Le regard de Grace balaye la salle avec une curiosité évidente avant de revenir sur Lorcan. « Tu vas bien ? » Une banalité avec laquelle on débute la plupart de nos conversations. Sauf que Grace s’intéresse vraiment à la réponse, ce n’est pas qu’une question dans le vent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: friends will be friends (lorcan) Mar 11 Nov - 23:04





Grace & Lorcan
Jamais je ne pourrais comprendre ce qui les lie..
Le regard sur le miroir de la salle, je regardais cette petite coupure que j'avais sur l'arcade. Cela me tira un léger sourire alors que je savais très bien ce que cette petite cicatrice signifiait. Pour moi, ce n'était que le début d'une descente aux enfers pour Demian, il m'avait pris la personne qui comptait le plus pour moi et aujourd'hui, j'allais tout faire pour lui faire perdre ce qui comptait le plus pour lui mais pas seulement. Après un rapide coup d'oeil à l'horloge dans le couloir, un large sourire s'afficha sur mes lèvres alors que je savais que je me rapprochais de l'heure ou j'allais voir Grace. Je ne comprenais vraiment pas ce qu'elle faisait avec ce type, elle si jeune et si belle, une petite princesse si fragile mais si forte en même temps pourtant elle ne le connaît pas comme je le connais. L'homme qu'elle aime est le pire des salopards et j'espère bien qu'elle finira un jour par ouvrir les yeux. Il était vrai que j'aurais pu me servir d'elle pour arriver à mes fins, faire ce qu'il avait fait à ma sœur aurait pu être une des solutions mais Grace avait su me toucher alors que je ne m'y attendais pas mais cela ne voulait rien dire au fond, ce n'était pas pour cela que j'allais arrêter ma quête à la destruction de cet homme. Après une douche rapide, je mis rapidement un jean noir et un t-shirt blanc, je n'étais pas du genre à me focaliser sur une tenue pour plaire à une femme, sérieusement, j'en n'avais strictement rien à foutre de plaire à quelqu'un, j'avais bien autre chose en tête que de me faire chier avec une pouf qui n'avait rien dans le ciboulon et qui me prend la tête pour des conneries en tout genre. Une fois prêt, j'enfilais rapidement ma veste puis je pris la voiture pour me rendre au restaurant où j'avais rendez-vous avec Grace. Il ne me fallut pas longtemps avant d'être sur place, il n'y avait pas grand monde sur la route ce qui m'avait permis d'être un peu en avance et non pas en retard comme souvent lors de ses rendez-vous. Dans le restaurant, il n'était pas totalement rempli mais il était loin d'être vide, cela allait certainement être une bonne soirée pour eux. Je m'installais à une table tout en regardant dans le vide, je réfléchissais à tout ce qu'il s'était passé mais aussi à la suite des évènements. « Salut ! » Je levais le regard vers la jeune femme tout en lui souriant « Salut beauté ! » Je me levais pour lui tenir la chaise alors qu'elle regardait dans la salle, elle ne perdait en rien de sa curiosité légendaire. Depuis le peu que je la connaissais, elle avait toujours été ainsi et cela m'amusait pour le moment temps qu'elle ne se mêlait pas de ma vie privée. « Tu vas bien ? » J'attendis qu'elle prenne place avant de revenir à ma place pour enfin lui répondre « ça va et toi ? » Je me doutais qu'elle savait très bien ce qu'il s'était passé au bar et la bagarre qui avait eu lieu mais heureusement qu'elle ne connaissait pas l'origine de tout ça, elle ne pourrait pas comprendre et pour le moment, elle n'avait pas à savoir qu'elle sortait avec un meurtrier. « Comment va Demian ? » A mon tour j'étais curieux mais je jouais aussi sur ce fait pour ne rien faire voir, pour le moment, la haine que je lui vouais ne devait pas se voir quand j'étais avec Grace ou même avec lui.
BY .TITANIUMWAY

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: friends will be friends (lorcan) Mer 12 Nov - 9:42

Grace n’a rien dit à Demian. Ce n’est pas comme si elle avait besoin de son autorisation pour aller diner avec un ami, non ? Elle lui dirait en temps voulu, si une conversation future lui en donne l’opportunité. Tout simplement parce qu’elle juge tout ça parfaitement normal. Absolument rien d’alarmant. Et ce même si Lorcan s’applique à être un parfait gentleman. C’est tout à fait naturel après tout, Grace est enceinte jusqu’aux yeux. Se mouvoir n’est plus aussi facile qu’il y a quelques mois. S’il a tiré sa chaise pour qu’elle s’assoit, c’est simplement parce qu’il est serviable. Pour le remercier, Grace se contente de lui sourire. Elle a fini d’inspecter la salle, elle n’y a d’ailleurs reconnu personne. Ce n’est pas plus mal, elle ne risque pas d’être distraite. C’est mieux pour faire connaissance, n’est-ce pas ? Enfin, c’est ce qu’elle s’est imaginé des intentions de Lorcan. Ça paraît presque logique. Il se rapproche de Demian alors il commence à s’intéresser à Grace aussi. Et pour la future maman, c’est le moyen d’avoir enfin un ami en commun que Demian ne déteste pas d’entrée de jeu. Un bon début, ça lui laisse un peu d’espoir. Le regard de Grace se promène sur le visage de Lorcan alors qu’il lui retourne sa question. Elle remarque cette vilaine cicatrice au niveau de son arcade et grimace. Qu’est-ce qu’ils ont ces mecs à s’amocher tout le temps ? Surtout le visage… Ils pourraient taper ailleurs quand même, là où les bleus et les coupures ne se verraient pas. Nettement plus glam. « Oh, tu t’es battu toi aussi ? » Grace passe son doigt sur sa propre arcade pour préciser l’origine de sa question. Grace a du mal à comprendre comment ils font. Elle est incapable d’user de ses mains, peu importe le conflit. Elle a bien pensé à donner une baffe à Malone, une fois, mais l’envie lui est bien vite passée. Si elle est capable de s’énerver, c’est tellement rare qu’il est quasiment certain qu’elle n’en viendra jamais aux mains. « T’étais au bar quand y’a eu cette histoire de voleurs ? » Parce que Grace n’en sait guère plus. Pour ne pas l’inquiéter sûrement, Demian avait été bref. Mais elle s’imagine que ça peut être ça, après tout, elle ne connaît pas de Lorcan un tempérament excessif. Il devait être là au mauvais endroit et au mauvais moment, Grace le voit mal dans un règlement de compte. Comme quoi, il est possible de se tromper sur toute la ligne. Quand Lorcan lui demande comment va Demian, Grace se surprend à ne pas trouver quoi dire. Elle pourrait dire qu’il va bien, répondre par une banalité, mais ce serait mentir. Seulement si elle commence à tout expliquer, il est probable qu’ils soient encore là demain matin. « Il pourrait aller mieux. » qu’elle conclut avec un sourire timide, triste vérité. Au moins, ce n’est pas un mensonge et elle n’a pas eu besoin d’exposer leur vie privée. Il y a du progrès. Une serveuse arrive, leur donne à chacun une carte avant de prendre la commande de leurs boissons. Un simple jus de pommes pour Grace, encore. Elle risque de faire un carnage quand elle aura à nouveau le droit de boire de l’alcool. Quand elle aura sorti le bébé de là en fait. C’est peut-être les gênes d’alcoolique qui font ça mais Grace a toujours trouvé du réconfort dans les cocktails qu’elle consommait à la pelle. Quoi qu’il en soit, ça fait plusieurs mois qu’elle n’en a pas bu et le manque se fait cruellement ressentir. Des fois, elle se demande si sa mère ne buvait pas pendant sa grossesse. Ça ne l’étonnerait même pas et ça expliquerait bien des choses. « Et toi alors… Y’a quelqu’un dans ta vie ? »

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: friends will be friends (lorcan) Sam 15 Nov - 14:55





Grace & Lorcan
Jamais je ne pourrais comprendre ce qui les lie..
On se dit souvent que c'est quand les personnes partent, on se rend compte de l'amour que l'on porte à quelqu'un. Pour ma part, je savais déjà l'amour que j'avais pour ma sœur, elle était unique et il me l'avait pris comme ça sans chercher à comprendre qui elle était. Aujourd'hui, j'allais tout faire pour qu'il ne soit plus rien malheureusement, Grace allait certainement en faire les frais même si je ne voulais pas lui faire de mal. M'enfin pour le moment, on allait passer une soirée tranquille à parler de tout et de rien tout en apprenant le maximum sur Demian, du moins j'espérais. Pour le moment, je tirais sur la chaise pour qu'elle puisse s'asseoir puis je fis de même tout en lui souriant. A ce moment précis, je répondais à sa question si j'allais bien et on pouvait dire que c'était bien le cas, tout commençait à se mettre en place et c'était tout ce que je demandais maintenant. « Oh, tu t’es battu toi aussi ? » Je regardais sa main montrer son arcade et j'eus un léger sourire tout en faisant un oui de la tête. « On peut dire ça » Grace devait certainement savoir pour la bagarre au bar mais elle ne devait pas être au courant de ce que je faisais en dehors de mes heures de boulot et les combats que je menais parfois. « T’étais au bar quand y’a eu cette histoire de voleurs ? » je laissais échapper un léger soupire tout en posant mon regard sur son magnifique visage. Grace était d'une beauté exquise un peu comme l'était ma sœur. « Oui j'étais là et j'aurai du fermer la porte mais j'ai commis une erreur » Je baissais le regard et pourtant tout ça avait été calculé bien à l'avance mais voilà, il fallait que je joue une fois de plus sur ce côté que je me sentais responsable de tout ça alors qu'au contraire, ce n'était pas le cas. Je relevais le regard une fois de plus ayant un léger sourire pour venir lui demander comment aller Demian, la curiosité était un vilain défaut il paraît. « Il pourrait aller mieux. » je gardais mon regard sur elle sans rien dire de plus avant de venir regarder la serveuse qui venait d'apporter les cartes. Je laissais Grace commandait une boisson avant de faire de même, prenant un scotch irlandais. « Et toi alors… Y’a quelqu’un dans ta vie ? » Heureusement pour moi que je ne buvais pas à ce moment précis, je n'avais personne dans ma vie et pour le moment, je ne comptais pas avoir de relation avec une femme. Déjà ce qu'il s'était passé avec mon ex-femme m'avait suffit mais aussi et surtout pour le moment, je m'en fichais royalement. Je n'avais que très peu de relation même intime avec une femme, une fois de temps en temps c'était bien suffisant, pour le moment, j'avais autre chose en tête et cette autre chose était de faire de la vie de Demian un enfer. « Depuis mon divorce, y'a personne et c'est bien mieux comme ça, je préfère être seul que d'être accompagné par une pouf qui n'a rien dans la tête ou qui me prenne la tête pour des conneries, l'amour c'est pas mon truc, tant que je tire mon coup une fois de temps en temps pour me vider les burnes c'est parfait » Je regardais la jeune femme alors que je me rendais compte de ce que je venais de dire, une fois de plus je disais ce que je pensais sans réfléchir « désolé si je t'ai choqué, j'vais faire plus attention quand j'ouvrirais la bouche à présent » j'eus un léger rire alors que je me mis confortablement au fond de la chaise laissant la serveuse posait les verres sur la table.
BY .TITANIUMWAY

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: friends will be friends (lorcan) Dim 16 Nov - 10:11

Lorcan est tout sourire. Grace ne se souvient pas l’avoir déjà vu dans un tel état. Mais elle aime bien ! Il est probablement heureux. Ou au moins content. Et c’est une bonne chose. Peu importe la raison. Même si dans ce cas précis, la raison importe beaucoup. Mais Grace ne la saura pas. Elle ne posera même pas de questions. Tout ce qu’elle veut c’est que son entourage se porte bien alors elle se satisfera tout naturellement de la bonne humeur de Lorcan. Elle ne peut pas deviner que Lorcan est mal intentionné. Si on peut vraiment dire que ce soit le cas. S’il réussit à se venger, Demian aura eu simplement ce qu’il mérite. Et ce ne sera pas du goût de Grace mais elle ne pourra pas le reprocher au barbu. Ou peut-être que si. Qui sait. La conversation va bon train. Bagarre, égratignure, tout ça. Grace commence à être habituée. Quel mâle de son entourage n’a-t-elle pas déjà vu avec des marques de coups ? Des blessures ? Aucun il semblerait. C’est là qu’elle remercie ses amies d’être un peu plus sages. A l’exception de Devyn qui n’a pas hésité à se blesser elle-même pour se faire du mal. Et encore, une tentative de suicide, ça n’a rien à voir avec une bête bagarre. Ça a du sens, ça veut dire quelque chose. Pour ce qui est d’user des poings, Grace n’est pas sûre d’y voir une véritable signification. C’est simplement dommage d’en arriver là. « Ce n’est pas grave, ça arrive à tout le monde de faire des erreurs. » Grace attrape l’espace de quelques secondes seulement la main de Lorcan, croyant déceler chez lui des remords. Même si elle avait été à la place de Demian, elle ne lui en aurait pas tenu rigueur. Grace pardonne facilement. Et il faut une certaine force de caractère pour le faire d’ailleurs, la rancœur est souvient bien plus facile. Peut-être qu’elle a tort de se montrer aussi clémente. Mais il est difficile de voir cet aspect-là de Grace comme un défaut. Elle est gentille. Et aimante aussi. On ne peut pas lui reprocher. Grace écoute les explications de Lorcan quant à sa vie amoureuse, change totalement d’expression faciale à mesure qu’il parle. Oui, elle est quelque peu choquée. Plus parce qu’elle ne voit pas du tout les choses de la même façon que parce qu’elle trouve ça abjecte. D’ailleurs, il s’excuse tout de suite après. Grace s’efforce de sourire, de se montrer compréhensive. Chacun fait ce qu’il veut après tout. Alors, avec toute la politesse et le sérieux dont elle est capable de faire, Grace répond : « Contente pour tes burnes alors. » Sans même se rendre compte du côté comique de ce qu’elle vient de dire. Ça l’attriste dans le fond. L’amour, c’est un peu l’histoire de sa vie. Grace n’a jamais juré que par ça. Et voilà Lorcan qui semble ne plus y croire. Y a-t-il seulement déjà cru ?  Sûrement puisqu’il a été marié. « Elle était comme ça ta femme ? » qu’elle demande, soucieuse de comprendre pourquoi Lorcan cherche à se délester de toute vie sentimentale. « T’es pas obligé de répondre. Je veux dire, si ça te rend heureux… C’est cool. Vraiment. Ça te rend heureux, hein ? » Parce que c’est possible. Il y a bien des gens qui arrivent à se satisfaire d’une telle situation ! Grace n'a pas idée à quel point ils peuvent être nombreux à privilégier les coups d'un soir au grand amour. La blondinette trempe ses lèvres dans son jus de pommes, enviant de manière presque malsaine la boisson de Lorcan.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: friends will be friends (lorcan) Lun 22 Déc - 11:17





Grace & Lorcan
Jamais je ne pourrais comprendre ce qui les lie..
Qu'il était simple de faire bonne figure alors qu'au fond on se sent vide, vide de toute vie et pourtant je suis bien en vie et la jeune femme face à moi me donne ce peu de vie que j'ai encore. Bien sûr, je n'ai aucuns sentiments amoureux pour elle mais étrangement elle a su me toucher malgré qu'elle soit avec ce type. Dans un sens, je me dois de la protéger tout comme j'aurai du protéger ma sœur... Je venais de parler de ce qu'il s'était passé au bar, que cela était de ma faute, certes je jouais un jeu mais pouvais-je faire autrement, je ne pense pas, c'était assez compliqué comme situation mais je ne m'en voulais pas du moins du monde, ce qu'il s'était passé était une bonne chose et cela n'allait pas s'arrêter de si tôt. Je le voulais mort et rien ne me changera.« Ce n’est pas grave, ça arrive à tout le monde de faire des erreurs. » Je regardais la main de Grace sur la mienne tout en venant lui sourire avant de boire une gorgée de mon verre. Je répondais à nouveau à la jeune femme alors qu'elle me parlait de ma vie privée, c'était l'une des choses que je ne parlais pas. Pour moi, les sentiments ne voulaient plus rien dire pourtant j'avais aimé ma femme comme un fou mais aujourd'hui tout était fini. « Contente pour tes burnes alors. » Heureusement pour moi je ne buvais pas, la situation était plutôt comique, j'eus un large sourire avant de regarder autour de nous, c'était calme et c'était parfait comme ça, je n'avais pas spécialement envie de me retrouver entourer de personnes regardant tout ce que l'on pouvait faire par simple curiosité. « Elle était comme ça ta femme ? » Mon regard se posa une fois de plus sur la jeune femme enceinte, elle était curieuse comme toujours mais je ne pouvais lui en vouloir, parfois cela avait du bon à l'être. « T’es pas obligé de répondre. Je veux dire, si ça te rend heureux… C’est cool. Vraiment. Ça te rend heureux, hein ? » Je pris à mon tour la main de la jeune femme, cela aurait porté à confusion mais cela ne l'était pas du tout et on le savait très bien tous les deux. « Elle était magnifique... » Dis-je dans un soupire, je ne pouvais mentir, elle avait tout ce qu'un homme pouvait avoir mais ce drame nous avait tout pris même cet amour qui nous rendait heureux. « Au départ tout ce passait bien et puis il a fallu un drame pour que plus rien ne fonctionne et pourtant je l'aimais toujours mais je n'y arrivais pas et elle est partie sans même se retourner.. C'est certainement ce qui était le mieux à faire » Il était vrai que j'étais totalement responsable de la situation que j'avais mis mon mariage mais je ne pouvais pas être autrement, cet homme avait pris l'une des choses les plus importantes de ma vie en dehors de ma femme et dans un sens il m'avait pris aussi ma femme... m'enfin non ça c'était de ma faute. « On peut dire que je suis heureux en partie je ne le serais qu'une fois que certaines choses seront réglées » ça il était sûr que je ne serais heureux que quand il aura payé le mal qu'il a fait.... « Et toi ? Tu es heureuse ? »
BY .TITANIUMWAY

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: friends will be friends (lorcan) Mar 23 Déc - 19:14

Il a quoi Lorcan ? Trente ans ? Grace n’y fait pas attention. Après tout, elle fréquente quelqu’un d’à peine plus âgé. Mais il est vrai que leur amitié ne coule pas de source vu leurs différences. Lorcan et Grace sont radicalement opposés. Il est discret, ronchon même parfois. Et Grace a beau essayer, elle ne se fond jamais dans la masse comme lui. On la remarque avec ce regard exquisément naïf, on est touché par sa bienveillance. C’est que Lorcan doit aimer chez elle. Grace a tout l’air d’un ange incapable de causer du tort à son prochain… Mais ils sont peu, au final, à savoir de quoi elle est capable. Avec Grace, le combat est toujours déloyal tout simplement parce qu’elle ne se bat pas avec les mêmes armes que la plupart des gens. Grace ne crie pas et ne tape pas. Dans de rares occasions, il est possible qu’elle s’énerve mais ça ne dure jamais bien longtemps. La plupart du temps, elle s’attire juste assez d’ennuis pour qu’on commence à lui en vouloir. Seulement il suffit souvent que d’un charmant battement de cil pour qu’on lui pardonne ses maladresses. On ne peut pas dire qu’elle manipule les gens. Ou alors elle le fait inconsciemment. C’est naturel chez elle d’inspirer la sympathie et elle ne le provoque pas. Qui d’autre que Malone arrive sincèrement à la détester ? Lorcan reprend la main de Grace qui ne se montre pas surprise du geste. Ils abordent un sujet sensible, il a probablement besoin de se sentir soutenir. Alors Grace le couve d’un regard qui se veut réconfortant. Elle comprend rapidement à la manière qu’a Lorcan de parler de son ex-femme qu’il s’est passé quelque de fort entre eux. Et il ne l’a pas oublié. Clairement. Ça la touche d’être mis dans la confidence, d’en apprendre petit à petit plus sur le mystérieux Lorcan. « Mais tu l’aimes encore ? » Peu importe les drames quand on aime. C’est comme ça que Grace raisonne en tout cas. L’amour peut résister à bien des choses. Il faut juste savoir ne pas abandonner devant la difficulté. Ce n’est probablement pas du goût de Lorcan qui a l’air de s’être résigné. Tellement triste. Grace serre un peu plus la main de Lorcan dans la sienne et lui adresse un sourire compatissant. Est-ce que ça pourrait expliquer son comportement ? Grace n’en sait rien. « Je te souhaite de tout cœur que les choses tournent en ta faveur alors. » Et Grace a beau le penser en le disant, elle est loin de véritablement souhaiter à Lorcan de réussir sur ce point-là. Elle est juste en train de l’encourager à réaliser sa vendetta sur l’homme qu’elle aime. Tordu. « Euh… Oui, oui » qu’elle s’empresse de dire sans vraiment parvenir à réfléchir à la question. Grace s’estime chanceuse d’un tas de choses. Et elle n’a perdu que très peu de sa joie de vivre.  Mais sa vie étant un bazar sans nom, elle a quand même du mal à se voir pleinement épanouie. « Plutôt oui. » Elle hausse les épaules. « Si on enlève quelques détails à ma vie alors, oui, je suis heureuse. » qu’elle rajoute avec plus d’aplomb cette fois.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: friends will be friends (lorcan) Sam 17 Jan - 16:06





Grace & Lorcan
Jamais je ne pourrais comprendre ce qui les lie..
Il y avait des choses qui ne pouvaient changé, ma sœur ne me reviendrait pas c'était une évidence et tout ça parce qu'un sale type avait pris sa vie. Je ne pouvais en vouloir à Grace de l'aimer, ma sœur l'avait aimé, elle lui avait donné son corps, son amour et tout ce qu'elle pouvait. J'osais croire qu'il ne lui ferait jamais de mal, j'osais croire que ce type pouvait changer mais je savais que ça ne serait pas le cas, un assassin reste à jamais un assassin. Ce repas me faisait du bien du moins être avec Grace me faisait du bien, malgré son jeune âge et sa fragilité, elle avait beaucoup dans la tête bien plus que certaines gamines. Je la regardais alors que je lui répondais sur Leolia, il était vrai que je l'avais aimé, comme elle envers Demian, je lui avais tout donné avant de ne plus rien faire simplement parce que je ne pouvais pas faire passer mon couple avant la mort de ma sœur, elle avait été tout pour moi. « Mais tu l'aimes encore ? » Je baissais le regard tout en soupirant, je ne pouvais répondre à cette question, du moins je le pense, je ne pouvais nier que je l'avais aimé mais aujourd'hui je ne savais pas du tout, cela remonte à 3 ans... Je ne pensais plus l'aimer et puis cela servirait à quoi d'aimer une personne qui avait certainement refait sa vie depuis bien longtemps. « Je ne pense pas... Cela remonte à 3 ans, elle a du refaire sa vie tout simplement » Je venais de relever le regard pour venir planter celui-ci dans le regard de la jeune femme devant moi. Alors qu'elle me demandait si j'étais heureux, je ne savais pas si ma réponse lui convenait mais en tout cas c'était la vérité, ou en partie « Je te souhaite de tout cœur que les choses tournent en ta faveur alors » J'arcquais un sourcil, si elle savait que si cela tourne en ma faveur cela viendrait avec la mort de l'homme qu'elle aime. « Tu sais cela voudrait dire que l'assassin de ma sœur est payé ce qu'il a fait et pour le moment, il court toujours... », je passais une main sur mon visage comme pour chasser tout ce qu'il pouvait avoir. A mon tour je lui avais retourné la question, je ne doutais pas qu'elle puisse l'être, cela pouvait se lire sur son visage « Euh... oui, oui » Je soupirais légèrement avant de me saisir de mon verre pour boire une gorgée « Plutôt oui. » Je posais mon verre « Si on enlève quelques détails à ma vie alors, oui, je suis heureuse. » Je me doutais bien qu'il y avait des passages de sa vie qui ne devait pas être joyeux mais au fond elle était jeune et elle avait toute sa vie devant elle et certainement encore beaucoup de bons moments. « Comme dans toutes les vies malheureusement. Tu sais si un jour tu as un soucis n'hésite pas à venir me voir... » Je lui souriais avant de finir mon verre d'une traite.
BY .TITANIUMWAY

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: friends will be friends (lorcan) Jeu 22 Jan - 0:07

Il ne pense pas. Il ne croit plus être amoureux d’elle ? En voilà un concept étrange pour Grace. Sûrement qu’elle ne peut pas comprendre. Après tout, elle n’est tombée amoureuse qu’une seule et unique fois. Et c’est encore d’actualité. Elle ne connaît rien des peines de cœur, des ruptures amoureuses, et espère sincèrement qu’elle en sera épargnée tout le reste de sa vie. Même si elle a un aperçu du bordel que ça peut être à cause de Malone, elle n’était pas amoureuse du père de son enfant. Alors qu’elle aime Demian du fond de son petit cœur. C’est peut-être bête d’y croire autant, carrément naïf même, mais Grace aime penser que l’amour est éternel. Ou du moins, qu’il peut l’être. Comme dans ses dessins-animés préférés. Et l’histoire de Lorcan la rend triste, elle ne ressemble en rien à un de ses dessins-animés préférés. Ça ressemble à la vie, à la banale réalité, et Grace ne comprend pas tellement comment on peut s’y plaire. Lorcan aurait définitivement besoin d’un peu de rêve dans sa vie. « Tu n’as pas de ses nouvelles alors…Ça doit être dur de ne pas savoir. » Grace esquisse une petite moue et se perd progressivement dans ses réflexions. Elle en oublie presque l’endroit, la conversation… Jusqu’à ce qu’un mot la sorte brusquement de ses pensées. L’assassin de sa sœur. Ça, c’est terrible. La future maman ne retient pas un frisson d’effroi. Ça lui a toujours fait peur ce genre d’histoires. Tu peux avoir une famille, des amis… Et du jour au lendemain quelqu’un peut décider de leur retirer la vie. Le pire, c’est que tu ne peux rien faire pour annuler son acte. C’est fait et il n’y a pas de retour en arrière. C’est pour ça que Grace préfère fermer les yeux et faire comme si ça n’existait pas. Tache bien difficile maintenant que Lorcan rend ça tellement réel. Et possible. Pour tout le monde. « Ils vont le mettre en prison un jour… Ça arrivera. Il ne peut pas avoir disparu. » Elle se mord la lèvre, pas vraiment certaine de vouloir prolonger le sujet. Si Lorcan a besoin d’en parler, à la rigueur… Mais Grace aurait bien du mal à rester stoïque. Elle n’a pas demandé ce qui s’est passé. Déjà parce que c’est indiscret et ensuite parce qu’elle n’a pas besoin de connaître les détails sordides de l’affaire. C’est juste horrible, c’est tout ce qu’elle a besoin de savoir. « N’importe quel soucis ? » qu’elle demande en se pinçant les lèvres. « Tu peux compter sur moi aussi. » finit-elle par dire avec un sourire franc.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: friends will be friends (lorcan) Mar 3 Fév - 17:51





Grace & Lorcan
Jamais je ne pourrais comprendre ce qui les lie..
L'amour était aujourd'hui un bien grand mot à quoi bon croire en un amour qui n'existe pas, le seul but de l'amour est qu'à la fin cela doit mal se finir voilà comment je voyais l'amour aujourd'hui et pourtant avant j'y avais cru, j'avais espéré avoir une famille, avoir des projets mais voilà en un instant plus rien. Bien sûr j'étais responsable de tout ça, je ne pouvais le nier ou dire le contraire car aujourd'hui je savais très bien ce qu'il en était. M'enfin, mon regard se posait sur la jeune femme face à moi, je ne saurais dire pourquoi mais je la trouvais songeuse, je connaissais la jeune femme et je savais très bien qu'elle était fan de l'amour que pour elle l'amour avait un sens important dans une vie.. C'était beau... ou pas j'en savais rien... Son innocence parlait encore. « Tu n’as pas de ses nouvelles alors…Ça doit être dur de ne pas savoir. » Hummm qu'est-ce qu'elle disait, je ne comprenais pas le fait que cela soit dur, rien n'était dur, elle avait fait son choix et que pouvais-je y faire de plus. « Pourquoi cela serait-il difficile ? Elle a fait son choix et je respecte cela après chacun est libre de faire sa vie, on a plus rien à se dire » Elle faisait sa vie tout comme je faisais la mienne sans me retourner sur un passé qui n'avait plus le droit d'exister. Machinalement j'avais fini par parler de ma sœur et de son assassin sans divulguer que l'homme qu'elle aimait était responsable comment aurais-je pu pour le moment le lui avouer alors que nous étions censé passer une soirée simple. Je pouvais parfois être un monstre mais là pas ce soir, pas avec elle. « Ils vont le mettre en prison un jour… Ça arrivera. Il ne peut pas avoir disparu. » Je fis un signe de tête négatif, je n'y croyais pas une seconde, jamais Demian ne serait inquiété pour la mort de ma sœur, j'en étais persuadé alors il allait payer tout simplement, il allait devoir avouer ses péchés. M'enfin, j'écoutais Grace qui me disait qu'elle était heureuse et elle pouvait compter sur moi quoi qu'il pouvait arriver, je ne savais pas jusqu'où j'étais capable pour elle mais en tout cas je serais là pour elle « N’importe quel soucis ? » J'eus un franc sourire alors qu'elle venait de dire cela tout en lui faisant oui de la tête, je n'étais pas quelqu'un à faire des paroles en l'air mais en tout cas je ferais tout mon possible pour elle. « Tu peux compter sur moi aussi. » Je pris la main de la jeune femme pour venir déposer un léger baiser sur sa main pour la remercier « Merci Grace ! » Je pris la carte des menus « Alors qu'est-ce que tu veux manger ? » J'avoue que je commençais à avoir faim maintenant.
BY .TITANIUMWAY

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: friends will be friends (lorcan) Mer 4 Fév - 6:31

Grace est certaine que malgré tout ce qu’il peut se passer dans une vie, elle ne renoncera jamais à l’amour. Aimer, c’est génial. Et l’être en retour l’est encore plus. Elle plaint les gens qui abandonnent, qui vivent sans. Et elle plaint Lorcan. Visiblement, le barman n’y croit plus. Grace aimerait bien lui ouvrir les yeux à ce sujet, lui donner l’envie d’y croire à nouveau. Seulement elle sait très bien que ce n’est pas aussi facile. Se faire des illusions, ça, c’est plutôt simple. Guérir de ses désillusions ? C’est tout de suite plus difficile. Alors elle se contente d’un sourire un peu triste accompagné d’un regard compatissant. Après, ce n’est peut-être que passager. Ça peut passer. Tout espoir n’est pas forcément mort. « Oh… Je ne sais pas. » Grace hausse les épaules. « Je trouverais ça difficile. » qu’elle rectifie. Son avis personnel donc, Lorcan est loin de le partager. Quand Grace certifie à Lorcan qu’ils finiront par mettre l’assassin de sa sœur sous les verrous, le barman secoue la tête négativement. Décidément. Il ne croit pas en grand chose. La future maman le fixe, intriguée. C’est toujours comme ça que ça finit, non ? A la fin, le vilain est derrière les barreaux. Apparemment, pas pour Lorcan. Elle ne demande pas plus d’explications. C’est trop délicat comme sujet, Grace sait qu’elle n’est pas à l’abri d’une gaffe. Et puis, Lorcan est étrangement mignon. Grace l’est en retour mais c’est déjà plus naturel chez elle. Le barman lui confirme d’un hochement de tête qu’il serait là pour n’importe quel problème, Grace lui offre un sourire. Lorcan est étonnant. Il l’est encore plus quand il prend la main de Grace dans la sienne pour y déposer un baiser. « De rien Lorcan » qu’elle répond en continuant de sourire, définitivement attendri par le barman. Lorcan prend sa carte, Grace prend la sienne. Elle la survole rapidement, se décide pour un plat de pates en pensant déjà au dessert qu’elle s’autorisera après. Une grande enfant. « Des spaghettis aux fruits de mer ! C’est la spécialité ici. A moins que… » Grace se rappelle vaguement ce que lui a donné Devyn comme conseils. Eviter les fruits de mer par exemple surtout ceux qu’on peut manger à l’extérieur. On ne sait jamais, qu’elle avait dit. Grace grimace, soupire. « Des spaghettis tout court. » Elle repose sa carte et retrouve son sourire. « Et toi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: friends will be friends (lorcan) Mer 18 Fév - 19:05





Grace & Lorcan
Jamais je ne pourrais comprendre ce qui les lie..
Depuis la mort de ma sœur, je m'étais juré de faire tout ce qui était en mon pouvoir pour faire le plus de mal à l'homme qui avait pris la vie de ma sœur, mais là, j'avouais que d'être face à Grace cela était plus difficile simplement parce qu'elle était la douceur incarnée, elle était un ange parmi les démons. Je me demandais comment elle pouvait trouver cela difficile, rien n'était difficile ou alors que si tout était difficile, je ne pouvais en fait le dire réellement alors je préférai nier tout simplement, cela était tellement simple « Oh… Je ne sais pas. » un sourire s'afficha sur mes lèvres alors que je regardais la jeune femme « Je trouverais ça difficile. » J'haussais à mon tour les épaules alors que je la regardais, il était vrai que nous n'étions pas pareil mais ce n'était pas des plus important. Quand elle parla de l'assassin de ma sœur, je ne pus faire autrement que de faire un signe négatif de la tête, je ne pensais pas qu'ils allaient le retrouver, sinon cela aurait été fait depuis bien longtemps mais moi je savais où il était, je savais très bien ce qu'il en retournait et il allait payer d'une façon ou d'une autre. Heureusement pour moi, elle n'en demanda pas plus et c'était parfait comme ça, je n'avais pas envie de rentrer dans les détails de ce qu'il allait se passer par la suite. Je remerciais Grace en déposant un baiser sur sa main pour ce qu'elle venais de dire « De rien Lorcan » Bien que je ne pouvais aller vers elle pour lui demander de l'aide concernant son petit ami, il n'en restait pas moins qu'un jour peut-être que j'aurai besoin de parler à quelqu'un. Maintenant, il fallait avouer que j'avais un peu faim et il était peut-être temps de manger un peu, au fond à la base on était aussi là pour ça. « Des spaghettis aux fruits de mer ! C’est la spécialité ici. A moins que… » A moins que ?.... « Des spaghettis tout court. » J’arquais un sourcil pourquoi changer ses envies... Bon elle était enceinte, cela devait être ça... « Et toi ? » Je regardais la carte rapidement avant de m'arrêter sur une pièce de bœuf avec des petites pommes de terre persillées. « Je vais prendre une pièce de bœuf en sauce avec des petites pommes de terre persillées... Tu es sûr que tu ne désires que des spaghettis ? » il était vrai que cela ne faisait pas beaucoup ou du moins cela n'était pas vraiment très appétissant sans accompagnements.... « Tu ne veux pas un accompagnement ? » je lui souriais inquiet qu'elle ne puisse pas apprécier ce repas.
BY .TITANIUMWAY

[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: friends will be friends (lorcan) Mer 25 Fév - 5:25

Lorcan est véritablement un amour avec Grace. Est-ce qu’il est toujours comme ça ? Ou est-ce qu’il s’agit d’un traitement de faveur ? Grace se souvient de la première fois qu’elle l’a aperçu. Il n’inspirait pas la sympathie et elle commence à comprendre ce qui peut torturer le barman. Ça ne doit pas être facile de s’ouvrir aux autres après ce qui lui est arrivé. Et Grace est plutôt contente de faire partie de ceux pour lesquels il fait une exception. Leur amitié est plutôt improbable quand on y pense. Faut croire que Grace a un truc avec les trentenaires torturés. Il prend du bœuf, Grace l’aurait parié. Ce bon vieux cliché du vrai mâle qui mange des vaches et des patates. Mais ce n’est pas ce qu’elle retient dans ce qu’il dit néanmoins. Lorcan lui demande si elle tient vraiment à ne prendre que des pates. Il s’inquiète ! Amusée, Grace sourit. « Je me rattraperais sur le dessert… Promis ! » Elle fait revenir la serveuse avec un regard appuyé et énonce leurs commandes en apportant les modifications prévues sur la sienne. Le silence. Grace se pince les lèvres pour éviter de se lancer dans un monologue. Elle serait capable d’ouvrir la bouche et de dire absolument tout ce qui lui traverse l’esprit. Et souvent, il n’y a qu’elle qui comprend tellement ça a l’air sorti de nulle part. Lorcan n’est pas comme elle, ce n’est pas un grand bavard. Même s’il s’est confié, Grace considère que c’est exceptionnel de sa part de l’avoir fait. D’un autre côté s’il l’a invité ici, c’est certainement parce qu’il voulait faire plus ample connaissance avec elle. Il paraît donc normal qu’il se livre un peu. Qu’il lui parle de sa vie amoureuse, pourquoi pas. Mais du meurtre de sa sœur ? Ça, Grace ne l’a pas vu venir. Elle a envie de lui rendre la pareille, de lui confier quelque chose qu’il l’a chamboulé aussi. Elle pourrait, avec une mère comme Aurore ce n’est pas bien dur à trouver. Mais ça n’aurait rien à voir avec l’histoire de Lorcan… Grace ne garde aucune rancœur. Elle n’a personne à détester. Mais pas personne à pleurer. Sa gorge se serre rien qu’à y penser. Non, elle ne peut pas parler de Sacha. D’un coup, Grace comprend à quel point Lorcan doit être fort pour être capable de dire tout haut ce qui est arrivé à sa sœur. Elle le couve d’un regard attendri, secoue la tête quand elle se rend compte qu’elle doit avoir l’air bête à le fixer comme ça sans rien dire. « Je pense que t’es vraiment quelqu’un de bien. » qu’elle le complimente en haussant les épaules, comme si c’était banal de balancer ça sans aucun contexte.  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: friends will be friends (lorcan) Mar 17 Mar - 18:17





Grace & Lorcan
Jamais je ne pourrais comprendre ce qui les lie..
« Je me rattraperais sur le dessert… Promis ! » Je ne pus que sourire à la jeune femme, elle avait le don de me rendre meilleur bien sur je n'avais pas de vue sur elle, elle n'était qu'une amie et j'avais du mal à faire ce que j'avais entrepris par rapport à l'homme qu'elle aimait. Je ne pouvais comprendre comment on pouvait aimer un homme qui faisait des trafics mais pas seulement, c'était un assassin et j'étais persuadé que quand on tuait une fois, on pouvait tuer d'autres fois et je ne voulais pas que cela arrive à Grace, je savais que si cela venait à arriver, je m'en voudrais toute ma vie alors que j'avais été au courant de tout. J'avais fini par parler de ma sœur, qu'elle avait été tuée mais je n'étais pas rentrer dans les détails, cela n'aurait servi à rien à part à lui faire peur ou lui retirer toute envie de rester face à moi. « Je pense que t’es vraiment quelqu’un de bien. » Elle ne savait pas sur qui elle était tombé, j'étais loin d'être quelqu'un de bien, si c'était le cas, je n'aurai pas fait tout ce chemin pour me venger de ce type que je détestais tant, je ne me battrais pas pour le plaisir de me prendre des coups ou d'en donner quitte à faire parfois des dégats irréversibles. Je m'en étais jamais voulu de faire cela peut-être parce qu'au fond, quand je me bats, je ne pense à rien, que tout est vide comme ma vie aujourd'hui. Oui ma vie était vide, je n'avais plus rien peut-être qu'au fond à la place de ma sœur cela aurait du être moi. Parfois, je regardais avec envie Demian, il avait de la chance d'avoir une vie comme il avait, même si tout n'était pas net chez lui. Enfin, je souris à Grace tendrement « Merci Grace et toi tu es vraiment un personne merveilleuse, Demian a de la chance de t'avoir et je suis que ce bébé aura la plus merveilleuse des mamans » Je disais vrai cet enfant allait avoir de la chance, Grace malgré sa jeunesse allait faire une maman parfaite. Je me mis au fond de son siège alors que la serveuse emmenait les plats, j'avouais que j'avais un peu faim « Tu es sûr que ça va être assez pour toi ? » Bon oui j'insistais mais bon je n'avais pas envie qu'elle meurt de faim ou autre de ce genre.
BY .TITANIUMWAY

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: friends will be friends (lorcan)

Revenir en haut Aller en bas

friends will be friends (lorcan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-