AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

JENNER ∇ please forgive me.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: JENNER ∇ please forgive me. Sam 11 Oct - 22:06

jenner ∞ alys
Voilà bien vingt bonnes minutes qu’Alys était scotchée sur l’écran de son téléphone, avec une question existentielle au bout des lèvres. L’appeler, ne pas l’appeler ? Il s’agissait bel et bien du beau Jenner pour qui elle éprouvait, en plus d’autres sentiments, nombre incalculable de remords. Effectivement, cette dernière soirée avec Andrew avait fait naître en elle une culpabilité importante qu’elle n’avait pas du tout ressentie sur le moment. Oh, ils n’étaient pas allés jusqu’au bout, dieu merci ! Puis Jenner et qu’Alys n’étaient pas vraiment ensemble… mais le simple fait d’avoir embrassé un autre garçon la mettait mal à l’aise. C’était quand même étrange d’éprouver ce genre de choses pour quelqu’un, ça ne lui était que rarement arrivé. C’était peut-être la première fois qu’elle souhaitait vraiment se poser depuis Sohel et c’était tombé sur Jenner, dont les sentiments semblaient proches des siens. Mais le resteraient-ils, quand il apprendrait la triste nouvelle ? Bien sûr qu’Alys n’était pas obligée de le lui dire, mais elle ne voulait pas bâtir de relation sur des mensonges – surtout après lui avoir fait un speech sur la sincérité. Aussi, elle avait choisi d’assumer ses actes et de prendre son courage à deux mains pour se rendre chez lui, non sans minimiser les dégâts : pour qu’il ne se fâche pas trop Alys avait essayé de se rendre le plus désirable possible. C’était fourbe… mais un homme était un homme, pas vrai ? Alors si une jolie tenue pouvait empêcher Jenner de la quitter sur le champ – dans l’optique où ils étaient ensemble ? – il fallait tout tenter.

Son cœur se serra à chaque pas qu’elle entreprit pour se rendre chez lui qui, par chance ou par malchance – seul l’avenir le dira – se trouvait dans la même rue qu’elle. Quand elle se retrouva devant la porte, Alys hésita à rebrousser chemin. Elle n’avait que rarement autant stresser pour un garçon et tenta de trouver toutes les excuses pour ne pas avoir à lui avouer sa faute. Alors que peut-être, il s’en ficherait… puisqu’ils n’étaient pas en couple. D’autant qu’Alys avait eu le temps de réfléchir un peu et qu’elle avait eu peur un instant qu’il ne veuille plus la voir maintenant que sa mémoire était recouvrée, chose qu’il ne savait pas et qu’elle lui dirait sans doute en même temps que le reste. Dans sa tête, Jenner avait une sorte de « dette » envers elle et c’était ce qui l’avait poussé à créer des liens avec la jeune femme. Oh, elle savait bien qu’elle se trompait mais cette idée ne l’avait jamais quittée même si Jenner avait déjà dû la démentir une fois ou deux. Finalement, Alys frappa à la porte, sentit ses jambes trembler. Et même si un sourire s’afficha tout de suite sur ses lèvres lorsqu’il vint ouvrir, elle ne mit pas longtemps à le perdre en se rappelant le pourquoi de sa visite. « Salut… j’espère que je te dérange pas. J’avais quelques petites choses à te dire… » Il devait bien voir à la tête qu’elle faisait que ça n’aurait rien d’agréable, sans doute. Pourtant Jenner la laissa entrer, peut-être curieux de savoir ce qui l’attendait. Alys pénétra pour la première fois chez le beau brun et ne manqua pas d’observer juste un instant les lieux avant de se concentrer sur le garçon. « Je… ça y est, j’me souviens de tout… » Elle lui fit juste un petit sourire. C’était une tactique, commencer par la bonne nouvelle… « Vaguement de l’accident, mais je m’en souviens à peu près de ça. Enfin… je suis pas venue pour ça, à la base. »
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: JENNER ∇ please forgive me. Lun 13 Oct - 21:07

Reach inside your mind, 'cuz we don't ask for much. Dream, it's a beautiful sleep, and we don't ask for much at all.
please forgive me.
Comment Jenner a-t-il pu laisser les choses prendre de telles proportions ? Si on lui avait dit, il y a encore quelques semaines, que sa relation avec Alys allait devenir ce qu'elle est aujourd'hui, il n'y aurait pas cru une seule seconde. De manière générale, il évite de se poser trop de questions. Il sait que ça ne pourrait pas être bon, voire même pas bon du tout. Ainsi, s'il n'a pas mis bien longtemps avant de lui donner une réponse positive, il prend garde à ne pas paraître trop précipité. Il n'a pas envie de tout foutre en l'air, ni même de donner l'air d'être vraiment trop attaché. Soit, il est fort probable que ce soit déjà le cas de toute façon. Mais il n'a aucunement besoin de le dire à voix haute. C'est beaucoup trop tôt pour ça. Enfin bref, conscient qu'il ne peut pas la laisser entrer dans son appartement sans avoir fait un peu de ménage, il se précipite pour ranger deux ou trois trucs. Deux mecs dans un même espace, c'était quasi obligatoire qu'ils se laissent vite déborder par le rangement. Et bien, c'est le cas pour Jenner et son frère. Oh, bien sûr, il leur arrive de prendre le temps de tout ranger, et même de nettoyer un peu - oh miracle ! -, mais ils sont loin d'être maniaques. Ça ne peut pas être parfait, en somme. Heureusement, Jenner n'a pas non plus à faire à un bordel monstre. Quelques vêtements traînent, il retrouve même des cartons de pizza, avec quelques parts à l'intérieur, laissés à l'abandon. Il a, en se précipitant un peu certes, le temps de remettre un peu d'ordre, et de donner l'illusion d'un appartement rangé. C'est le mieux qu'il puisse faire en si peu de temps, mais ça fera l'affaire.

Quand Alys finit par arriver, Jenner se rend compte qu'il est réellement en train de se stresser. Cela faisait tellement longtemps que ça ne lui était pas arrivé ... Terrifiant. Sans plus réfléchir, il va ouvrir la porte, un sourire aux lèvres - là, avant tout, pour cacher le fait qu'il est mal à l'aise au possible -. La revoir lui fait du bien, le détend même un peu. C'est Alys, en même temps, il sait qu'il n'a pas besoin d'être gêné en sa présence. « Salut ! Non, pas de soucis, entre. » Clairement, Alys a des choses à lui dire, et ça n'a pas l'air d'être de bonnes nouvelles. Alors, presque impatient, Jenner referme la porte derrière elle, et se retourne pour lui faire face. Son sourire est toujours bel et bien là, mais il doit être un peu fané à présent. Il est inquiet. Qu'est-ce qu'elle peut bien avoir à lui dire de si important ? Son cœur bat à tout rompre à présent. Merde, est-ce qu'il a vraiment peur de la perdre ? Refusant d'y penser plus longuement, il observe la jeune femme. C'est avec un soulagement qu'il ne cherche même pas à masquer qu'il écoute ce qu'elle a à lui annoncer. Bon, ce n'est pas uniquement pour ça qu'elle est là, mais il n'a pas très envie de penser au reste. Elle a retrouvé la mémoire et ça, c'est une bonne nouvelle. Une très bonne nouvelle, même. « Oh mais c'est génial ! C'est revenu d'un coup ? » De nouveau, il sourit grandement. Il est sincèrement content pour elle ... Malheureusement, il n'en oublie pas pour autant qu'elle a autre chose à lui dire. Et elle ne peut pas paraître aussi gênée parce qu'elle a retrouvé la mémoire ... Si ? « Tu étais venue pour me dire quoi, alors ? » Non pas que sa présence le gêne, bien sûr, mais il est curieux. Curieux, et surtout anxieux. Il serait prêt à croiser les doigts pour que ça ne se voit pas, pourtant certain d'être aussi transparent qu'un livre ouvert. Seuls les aveux d'Alys à venir pourront lui permettre d'y voir plus clair.

made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: JENNER ∇ please forgive me. Mar 14 Oct - 20:44

jenner ∞ alys
Le sourire de Jenner la rassura un peu. Mais il fit également redoubler son anxiété quand elle se rendit compte qu’elle ne voulait pas perdre tout ça. Elle ne voulait pas avoir à se passer de ce si beau sourire, de ses lèvres qu’elle aurait voulu embrasser encore… Mais pas pour l’instant. Il fallait savoir être patient et honnête également. C’était trop tard de toute façon. Jenner sembla heureux pour Alys lorsqu’elle lui annonça la bonne des deux nouvelles. En même temps… tout semblait presque une bonne nouvelle comparé à ce qu’était la mauvaise. « Oui… c’est génial. » Elle lui sourit, bien loin d’être enthousiaste comme elle aurait dû l’être. « J’essayais de dormir. Ou peut-être que je dormais… et voilà. J’ai revu plein d’images… c’était bizarre. Comme j’étais contente et que je ne voulais pas t’appeler si tard » et surtout parce qu’elle n’avait pas pensé à lui sur le coup « j’ai réveillé Andrew. Tu sais, Andrew ? » Lui en avait-elle déjà parlé, au moins ? Oh… Alys ne savait plus bien, mais elle espérait et croyait que non. Le malaise s’empara un peu plus d’elle, la forçant à s’asseoir sur le canapé tant elle n’était pas sûre de tenir longtemps sur ses deux pieds. Là, elle prit une seconde son visage entre ses mains, soupira. Clairement, tout ça ne devait pas rassurer Jenner… Alys releva alors la tête vers lui pour le regarder. « Tu sais, le coloc de mon frère, je vivais chez eux momentanément… » C’était peut-être mieux qu’elle rentre chez elle d’ailleurs. Moins de tentation. Elle se garda bien de lui dire autre chose sur l’histoire qu’elle entretenait depuis longtemps avec Andrew pour ne pas trop attiser sa jalousie – si jalousie il pouvait y avoir de sa part.

« Avant de dire quoique ce soit, j’tiens à préciser que c’était pas prémédité et… et voilà. » Que dire de plus, de toute façon ? Ce n’était clairement pas le moment de se lancer dans des grandes déclarations romantiques, Jenner allait suffisamment lui en vouloir pour ne pas vouloir en plus se taper ce genre de discours. Alys préféra se relever finalement pour se rapprocher de lui et prendre sa main. On aurait dit qu’elle avait commis le crime ultime ! « Je… avec Andrew on… on s’est embrassés. » La bombe était lâchée. D’accord, c’aurait pu être pire, ils auraient pu aller jusqu’au bout. Mais Alys avait l’impression de l’avoir carrément trahi… alors que ce n’était pas du tout son intention. Elle tenait à Jenner et ne voulait que lui, aussi bizarre que ça puisse paraître. Après tout… C’était lui qui était là depuis le début, depuis cet accident et pour ça elle ne le remercierait jamais assez. Tout de suite elle s’empressa quand même de rajouter : « On n’a pas couché ensemble, hein ! On… rien d’autre… mais voilà. » Elle se sentit un peu ridicule malgré tout. Est-ce que cette révélation et le fait qu’elle se sente si mal voulait dire qu’ils étaient ensemble ? Probablement… « J’suis vraiment désolée… c’est arrivé comme ça… »
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: JENNER ∇ please forgive me. Jeu 16 Oct - 18:45

Reach inside your mind, 'cuz we don't ask for much. Dream, it's a beautiful sleep, and we don't ask for much at all.
please forgive me.
C'est une grande nouvelle qu'est venue lui annoncer Alys. Pourtant, son visage trahit autre chose. De l'appréhension ? De la culpabilité ? Jenner ne saurait pas dire. Mais il voit bien que quelque chose cloche, et n'est pas comme d'habitude. A-t-elle un fiancé, finalement ? Quelqu'un qui l'attend et qu'elle aime mais que l'amnésie n'avait pas épargné ? C'est avec une certaine angoisse qu'il attend que la sentence tombe. Il en est à un point où il n'a même pas pris la peine de répondre à ses précédentes phrases. Il est heureux pour lui, bien sûr. Mais elle-même ne montre pas sa joie, comment pourrait-il le faire à sa place ? La tension est palpable, et ça, il ne peut pas ne pas le voir. Bien au contraire. Il a l'impression que c'est tout ce qu'il entend, voit et est capable de sentir. Il mourrait d'envie de pouvoir franchir les quelques centimètres qui les séparent pour l'embrasser et ainsi tout effacer. Mais il en est incapable : ses jambes ne lui permettent pas telle folie. Et puis, il a vraiment besoin d'entendre ce qu'elle a à lui dire avant toute chose. Quand, finalement, Alys se décide à dire tout ce qu'elle a sur le cœur, Jenner reste muet. Incapable de dire quoi que ce soit, incapable, même d'esquisser le moindre mouvement. Dans sa direction, ou pas. Il la fixe, l'air impassible. Dans sa tête, c'est le chaos le plus total.

Il ne sait pas trop lui-même ce qu'il ressent. Est-il jaloux ? Énervé ? Agacé ? Déçu ? C'est le flou total. Deux bonnes - et longues - minutes s'écoulent, avant qu'il réagisse enfin. Ce n'est pas grand chose, presque imperceptible, mais il hausse les sourcils, et en fait rapidement de même avec ses épaules. « Bah, c'est pas comme si tu me devais quoi que ce soit. » Il recule de quelques pas, et fait un geste rapide en direction de sa cuisine. « Tu veux boire ou manger quelque chose ? » Froid. Distant. Implacable. Jenner a bien conscience qu'il aurait dû dire autre chose, mettre des mots sur ses pensées. Et pourtant, il ne le fait pas. Il est même hors de question qu'il se lance là-dedans. Ce serait casse-gueule et, sans aucun doute, prise de tête. Pour l'instant ... Il est trop assommé pour réellement réfléchir à tout ce qu'elle vient de lui dire. Il vaut mieux qu'il évite, en fait ... Même si ce dont il est certain, déjà, c'est qu'avant d'en vouloir à Alys, c'est à lui-même qu'il en veut. Déjà parce qu'il se sent con de s'être engagé à ce point - émotionnellement parlant - dans quelque chose qui n'a jamais vraiment commencé. Mais aussi parce que, justement, ils ne sont pas ensemble. Il n'a pas à être jaloux et à s'imaginer qu'Alys l'a trahit, trompé, en embrassant quelqu'un qu'elle connaît depuis bien plus longtemps que lui. Et pourtant ...

made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: JENNER ∇ please forgive me. Lun 20 Oct - 16:12

jenner ∞ alys
Chaque mot semblait lui brûler la gorge, et chaque seconde à attendre une réaction paraissait être un véritable supplice. Alys attendait, elle observait le visage de Jenner. Elle s’était attendue à beaucoup de choses. A ce qu’il crie, à ce qu’il la prie de s’en aller, à ce qu’il mette fin à leur… leur presque relation. Mais le fait qu’il reste muet, ça, Alys ne l’avais pas prévu. C’était peut-être même plus douloureux que des mots incendiaires, que n’importe quelle insulte. Elle comprit alors que cette nouvelle l’affectait bien plus qu’elle ne l’aurait cru, ou bien plus qu’elle n’aurait voulu l’imaginer. Jenner tenait à elle… Il tenait à elle, et elle avait tout gâché pour un garçon inaccessible ! Pour Andrew qui était en couple, heureux, et qui attendait un enfant. Pour cet homme qu’elle n’avait pas le droit d’aimer. Le cœur d’Alys se serra lorsque Jenner parla enfin. Il fit… comme si de rien n’était, en réalité. Pourtant on pouvait facilement comprendre au son de sa voix que ça ne le laissait pas insensible. Sans doute qu’il ne voulait pas le montrer. Alys croisa les bras, fit de son mieux pour ne surtout pas le regarder. C’était trop difficile. « Jenner… je sais que tu ne penses pas un mot de ce que tu dis. Je sais que… que tu n’en as pas rien à faire ! » Ou peut-être qu’elle l’espérait, au fond ? Finalement la jeune femme releva les yeux vers lui.

« Peut-être que je ne te dois rien… mais je n’en suis pas si certaine. Je… toi et moi, c’est… » Oh, elle aurait pu se lancer dans une déclaration romantique, mais ça n’était pas le moment. Il lui en voulait et Alys n’avait pas totalement fait le point sur tout ce qu’elle pouvait ressentir pour lui. C’était encore tellement compliqué… qu’elle ne saurait mettre des mots sur tout ça. Alors elle fit la seule chose qu’Alys savait à peu près faire. Après un dernier regard, elle réduit à néant l’espace entre eux deux et l’embrassa sans prévenir. C’était en somme une tentative désespérée pour le faire réagir… qu’il parle, au moins ! Ou qu’il hurle, peu importait. Elle le supporterait en tout cas bien mieux qu’un silence de mort. Ou un froid constant entre eux. Alys finit par se reculer, le regarda avec des yeux suppliants. « Je comprendrais que tu m’en veuilles. Tu as tous les droits ! Que tu ne veuilles plus me voir… ok, ça me ferait clairement chier, mais tu as le droit aussi. Mais bon sang, Jenner ! Tu peux pas faire comme si ça ne te faisait rien ! Tu peux pas… » Elle n’avait certes pas fait de déclaration… mais ses mots et le ton employé prouvaient indirectement un attachement profond pour le jeune homme. « Je ne veux pas qu’on arrête là. Je ne veux pas… tout gâcher entre toi et moi ! » Cela sous-entendait bien entendu que selon elle, quelque chose naissait entre eux. Peut-être s’était-elle juste fourvoyée, après tout… « A moins que… que ça n’ait vraiment pas d’importance à tes yeux ? »
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: JENNER ∇ please forgive me. Lun 20 Oct - 22:20

Reach inside your mind, 'cuz we don't ask for much. Dream, it's a beautiful sleep, and we don't ask for much at all.
please forgive me.
Jenner a toujours eu de grandes difficultés à mettre ses émotions en mots, et à dire exactement ce qu'il ressent à quel moment. Cette fois-là ne fait pas exception : il reste muet, complètement béat face à la révélation faite par Alys. Il savait bien, qu'il s'était engagé trop vite, qu'il n'aurait pas dû à ce point s'attacher à la jeune femme. Pourtant, ces dernières semaines, il l'a fait. Il n'a pas cherché à se poser trop de questions. Il a continué à la revoir, et à se rapprocher d'elle. Et maintenant, il s'en mord les doigts. Enfin, pas encore tout à fait. Jenner n'a pas pleinement réalisé la situation. Cela finira sans aucun doute par arriver. Il ne veut juste pas que cela se produise devant Alys : la peur de trop se dévoiler, et de lui donner des armes à utiliser contre lui. Jenner n'est pas certain de pouvoir supporter tout ça ... Il a besoin de temps, de se retrouver au calme pour mettre à plat toutes ses pensées. Alys, quant à elle, n'a pas l'air de vouloir laisser ce sujet de côté. Elle revient à la charge, inlassablement. Un profond soupir s'échappe des lèvres de Jenner, alors qu'il ferme un instant les yeux, en profitant en même temps pour passer sa main sur son front. Bordel, il ne sait pas lui-même ce qu'il peut lui dire. A-t-il peur de la perdre ? Bien sûr que oui. Mais cela ne veut pas pour autant dire qu'il est prêt à oublier ce qu'elle vient de lui dire, et encore moins prêt à passer l'éponge dessus.

Il prend son courage à deux mains, et rouvre les yeux. Il croise ceux d'Alys, avant qu'elle ne comble les quelques mètres qui les séparaient, pour l'embrasser. Jenner reste complètement stoïque et se contente de la fixer, quand elle s'écarte finalement. « Tu préfères que je te demande de dégager ? » Il n'a aucune envie de le faire, mais n'est pas certain non plus d'avoir envie de s'épancher sur ses potentiels sentiments. « Tu t'attendais à quoi ? A ce que je te saute dans les bras et te dise que j'en ai rien à foutre ? » De nouveau, Jenner recule de quelques pas. Il se fait l'impression d'être un gamin, à agir de la sorte. Mais c'est tout ce qu'il est capable de faire, pour l'instant. « On n'est pas ensemble, t'as aucun compte à me rendre. » Est-ce que tu le penses seulement, Jenner ? Le jeune homme fait taire la petite voix qui s'acharne dans sa tête, et croise les bras sur son torse. Bien sûr que ça a de l'importance pour lui. Sinon, croit-elle vraiment qu'il réagirait de la sorte ? Néanmoins, il ne se sent pas capable de lui dire à voix haute, encore moins après ce qu'elle vient de lui avouer. Après sa dernière copine, il s'était promis de ne plus rien chercher de sérieux avec quoi que ce soit. Et elle a débarqué dans sa vie sans prévenir, sans prendre de pincettes, et sans même faire les choses correctement. En l'occurrence, ils n'ont jamais décrété qu'ils étaient en couple ou un truc du genre. Elle fait encore ce qu'elle veut, peu importe à quel point cela fait chier Jenner. « Je n'ai jamais dit que ça n'avait pas d'importance, juste que je n'ai aucune envie de parler de ça maintenant. » Ni jamais, se retient-il d'ajouter. Dans le fond, il préfère garder le silence sur le sujet parce qu'il a peur de la perdre s'il osait dire quoi que ce soit. Et la dernière chose qu'il veut, c'est ça. Incompréhensible, ce garçon. Jenner reste parfaitement immobile, prostré. Il ne s'est jamais senti aussi con que maintenant.

made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: JENNER ∇ please forgive me. Mar 21 Oct - 17:37

jenner ∞ alys
« Tu préfères que je te demande de dégager ? » Le cœur d’Alys se serra, elle se mordit la lèvre. Il ne lui avait pas directement demandé de le faire mais d’entendre ces mots la mettait mal. Elle se sentait déjà suffisamment coupable… pourquoi ne voyait-il pas qu’elle s’en voulait atrocement ? Ca crevait les yeux, pourtant ! Et certes, même si elle avait fait une erreur, Alys l’aurait cru plus compréhensif que cela en voyant dans quel état tout cela la mettait. Mais non, il était implacable, froid. Peut-être trop pour un homme qui s’en fichait ? Ce fut à cet instant qu’elle comprit un peu mieux Jenner, ainsi que la relation qu’ils entretenaient ensemble. D’accord, ils n’avaient clairement rien décrété de sérieux, entre eux. Peut-être tout simplement parce qu’ils n’avaient pas eu besoin de parler pour que ça le devienne ? « On n’est pas ensemble ? » répéta-t-elle, au risque de l’énerver. « Ok, si on n’est pas ensemble, alors qu’est-ce qu’on est ?! On n’est pas des amis. Si on était amis, je m’en voudrais pas à ce point et toi tu ne ferais pas une tête d’enterrement de ce genre ! » Alys croisa les bras, ne le quitta pas des yeux. C’était la question du moment : étaient-ils ou non en couple ? Elle n’avait pas trouvé de réponses jusqu’ici. Mais aujourd’hui… aujourd’hui elle aurait tendance à dire que oui, ils l’avaient été. Et qu’ils le seraient peut-être encore si Jenner pouvait lui pardonner cette erreur.

Elle soupira lourdement. « Quand veux-tu qu’on en parle, Jenner ? Dans dix ans ? Ecoute… » Alys attrapa sa main et le força à s’installer sur le canapé avec elle. Il l’énervait à rester debout, ainsi. « Je sais que là d’un coup, je dois paraître garce à tes yeux. Peut-être que je le suis, au fond… je sais pas. Ce qu’il y a… c’est que c’est bizarre, avec toi. J’arrive pas à te cerner. A nous cerner. Comme je te l’ai dit, j’sais pas ce qu’on est. Et je vais t’avouer que quand j’ai retrouvé la mémoire, j’ai pas pris la peine de penser à toi. Je l’ai pas fait, non. Ou pas tout de suite. Je me souviens m’être demandée une ou deux fois si tu continuerais à me parler, quand tu n’aurais plus aucun compte à me rendre… J’ai dû me dire que non. J’ai eu peur. » C’était vraiment pourri comme excuse, mais pas totalement faux. Bien sûr, il n’avait pas à savoir qu’en plus de ça, Andrew avait toujours été présent dans son crâne. Vraiment pas besoin de lui dire. « Je veux pas qu’on s’arrête là. J’comprends pas tout ce qu’il se passe mais je veux pas ça. Pour un putain de baiser… » Elle le regarda brièvement. « Je fais toujours des tas d’erreurs. Je fais que des conneries. Je gâche toujours tout. Je voulais pas, cette fois… c’est pour ça que je te l’ai dit… histoire qu’il n’y ait aucun mensonge… » Qu’il n’y en ait plus, du moins. Ils s’étaient déjà disputés à ce propos, après tout.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: JENNER ∇ please forgive me. Mer 22 Oct - 23:23

Reach inside your mind, 'cuz we don't ask for much. Dream, it's a beautiful sleep, and we don't ask for much at all.
please forgive me.
Jenner n'aurait jamais pu se préparer à une telle discussion. Et, dans le fond, il vaut mieux qu'il n'ait pas eu à le faire : il ne sait pas lui-même quelle aurait pu être sa réaction. Parce que tout cela est flou. Leur relation l'est depuis le départ : ils n'ont jamais pris le temps de se poser pour décréter clairement ce dont il s'agit, ce qu'ils sont l'un pour l'autre. Jenner ne s'en sent pas capable de toute façon. Sa dernière relation a été un échec cuisant, et il ne s'était imaginé se relancer dans quoi que ce soit. L'arrivée d'Alys dans sa vie a été une véritable surprise. Une surprise à laquelle il ne s'était pas attendu le moins du monde. « Je ... Je ne sais pas. J'en sais rien. » Répond-il, comme ... Vaincu. Forment-ils un couple ? Une chose est sûre : Jenner tient à elle. Sa réaction face à l'aveu d'Alys le prouve bien. Seulement, il n'a jamais pris le temps de réfléchir à ce qu'elle représente concrètement pour lui. Sa colère a été totalement remplacée par un sentiment d'abattement sans précédent. Il sait bien, dans le fond, qu'il n'a aucune raison de jouer aux jaloux. Et c'est, de toute évidence, ce qui a poussé Alys à le confronter ainsi. C'est la première fois qu'ils ont une telle discussion, et Jenner n'est pas encore tout à fait sûr d'être capable de répondre aux questions que se pose la jeune femme.

Il ne peut pas retenir un grognement légèrement agacé de s'échapper de ses lèvres. Pourquoi faut-il qu'elle s'interroge à ce point ? Pourquoi a-t-il fallu qu'elle lui dise tout ça ? Quoi qu'en même temps, il préfère sans aucun doute être fixé. Mais il s'était attendu à une soirée calme et tranquille, rien que tous les deux. Et il a fallu qu'elle lui balance cette bombe. Au moins, elle est sincère. Pas comme son ex. Il s'installe à ses côtés sur le canapé, et l'écoute. Mais il est incapable de planter ses yeux dans les siens, ou même de regarder dans sa direction. Il est encore complètement floué, perturbé et perdu. Oui c'est le mot : il est perdu. « En parler dans dix ans ne me dérange pas tant que ça, finalement ... » Marmonne-t-il dans sa barbe. Heureusement, il se reprend bien vite. Il ose enfin lever la tête et croiser le regard de celle qui est responsable de tous ses troubles. Pourquoi ? Comment ? Il n'en sait rien. Il se sentait bien mieux quand toutes ces interrogations ne venaient pas tout remettre en question. « Je ne sais pas ce que je veux, ni ce que je ressens. Je sais juste que, ouais, ça me fait chier de savoir que t'as ... Embrassé ce Andrew. » Jenner est mal à l'aise, clairement. Et il enchaîne très vite : « Est-ce qu'on peut passer à autre chose maintenant ? Je n'ai aucune envie de gâcher notre soirée pour ça. » Et puis, il n'y a rien de plus à dire. Jenner s'imagine mal s'épancher sur ses sentiments maintenant. Bien sûr qu'il en veut à Alys - tout en sachant très bien qu'il n'a pas à le faire -, mais il préfère en rester là ... Pour l'instant. Il en a déjà trop fait, du moins à ses yeux.

made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: JENNER ∇ please forgive me. Dim 26 Oct - 18:45

jenner ∞ alys
Jenner lui en voulait mais d’un autre côté, il ne lui donnait pas l’impression de ne plus vouloir la voir. C’était déjà un bon point car si Alys avait tout gâché, ça ne semblait pas totalement irrécupérable. Oh… elle n’avait pour le moment aucune idée de comment tout arranger, mais elle savait au moins que c’était possible. « Dans dix ans, j’aimerais beaucoup qu’on parle d’autre chose. » dit-elle, sans trop savoir de quoi. C’était un peu une façon de lui dire que cette relation comptait, que ce n’était pas uniquement pour passer le temps. Dans dix ans… qui pouvait vraiment dire ce qu’il se passerait ? Alys hocha finalement la tête ; il ne voulait définitivement plus en parler pour ne pas gâcher leur soirée. Elle se surprit à sourire un peu malgré tout bien que cette situation n’avait vraiment rien d’agréable : il parlait à son tour d’eux deux, pas de lui seul. Il avait bien dit notre soirée, pas ma soirée ou bien même cette soirée, ce qui pour Alys changeait beaucoup de choses. Peut-être se faisait-elle des idées, mais ça l’aidait à espérer. Comme pour conclure la conversation, elle murmura tout bas : « Je peux ne plus le revoir, si tu veux… » Pourrait-elle au moins le faire, si Jenner le lui demandait réellement ? Pour lui… pour lui, elle pouvait faire plein de choses. Elle avait l’impression de lui devoir au moins la lune. Mais de là à se séparer d’Andrew… Alys se mordit la lèvre en se souvenant la douleur ressentie lorsqu’ils avaient tenté, la première fois, de se dire adieu. Au final, ils n’y étaient jamais arrivés, c’était à cause de cet accident qu’ils avaient réellement repris contact. Avec un peu de chance, Jenner n’aura peut-être même pas entendu ce murmure.

Bien décidée à ne pas se laisser gagner par la peine ou la culpabilité à nouveau, Alys posa sa tête sur l’épaule de Jenner. Elle n’était sûrement pas la bienvenue mais elle avait besoin de ce rapprochement, de le sentir toujours près d’elle. « Je sais jamais quoi penser quand je suis avec toi. T’as pas vraiment répondu, tout à l’heure. Quand j’t’ai dit que… que j’avais eu peur que tu ne veuilles plus me parler, maintenant que t’étais plus obligé de le faire. » Elle haussa les épaules, se mordit la lèvre. Jenner voulait changer de sujet, elle le faisait. Ce n’était pas beaucoup plus gai que le précédent, mais elle avait besoin de cette réponse. Besoin d’être sûre que lorsqu’elle franchirait le seuil de la porte pour rentrer chez elle, ce ne serait pas la dernière fois qu’ils se voyaient. « C’est peut-être con, hein. Mais j’arrête pas de m’inquiéter quand je pense à toi. J’ai l’impression… que je vais péter un câble à chaque fois. » Alys sourit finalement. Ce garçon lui faisait ressentir tout un tas de trucs et même si elle n’était pas encore prête à les lui dire, elle était de plus en plus décider à lui montrer. Se redressant, elle déposa un doux baiser sur sa joue – jugeant peut-être que ses lèvres lui étaient interdites pour quelque temps. « On peut regarder un film, si tu ne veux plus parler… »
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: JENNER ∇ please forgive me. Lun 27 Oct - 13:12

Reach inside your mind, 'cuz we don't ask for much. Dream, it's a beautiful sleep, and we don't ask for much at all.
please forgive me.
La nouvelle a complètement accablé Jenner. A tel point qu'il n'accorde pas la valeur qu'il faudrait aux semi-déclarations d'Alys. Oh, il les a entendus. Mais pour l'instant, il est aveuglé par ses précédentes révélations : c'est tout ce à quoi il peut penser, en la regardant. Du coup, il évite de le faire la plupart du temps. C'est sans doute con, de réagir ainsi. Mais c'est aussi logique ... Dans un sens. Sa dernière relation amoureuse s'est soldée par un échec cuisant, parce que sa fiancée de l'époque le trompait à droite et à gauche. Forcément, il est compliqué pour lui de lui faire totalement confiance. Et de ne pas mal prendre cette annonce, qui tombe pile au moment où il se rend compte des sentiments qu'il commence à développer pour Alys. Lui qui s'était promis de ne plus retomber amoureux tombe de haut. Et ça fait mal. « Je ne te demande pas ça. » Oh non, ce n'est pas ce qu'il veut. Il n'est pas ce genre de type à isoler sa copine - si tant est qu'Alys puisse être considérée ainsi, ce qui ne semble pas encore être tout à fait le cas - du reste du monde. Il est du genre jaloux, certes, mais ne demande pas à ce que le monde d'Alys tourne autour de lui. Ce serait franchement égoïste. C'est avec un effort surhumain que Jenner chasse ces pensées de sa tête. Il le pense vraiment : il ne veut pas gâcher leur soirée. Mais il n'a surtout aucune envie de se morfondre, ou de se poser trop de questions. C'est comme ça depuis le début entre eux, il ne veut pas que ça change maintenant.

Un changement de sujet, voilà qui lui plaît beaucoup. Malheureusement, c'est sur autre chose de très compliqué qu'Alys rebondit. Jenner soupire discrètement, mais glisse son bras dans le dos de la jeune femme, avant de poser sa main sur sa taille. Ce n'est donc pas pour ce soir, la soirée tranquille. Vraiment pas. A la proposition d'Alys de regarder un film, Jenner hausse les épaules. Sincèrement, il n'est plus à ça près. Qu'ils parlent ou non ne le dérangent pas, tant qu'ils n'abordent plus le sujet "baiser avec Andrew" pour l'instant. Le cas inverse, ce serait du masochisme pur et dur. « Je ne vois pas pourquoi je n'aurais plus envie de te parler parce que tu as retrouvé la mémoire. » Tant qu'à faire, autant la rassurer, et lui prouve que lui non plus, ne veut pas que les choses s'arrêtent aussi rapidement. « Je crois que tu n'as pas encore compris, mais je ne me sens pas obligé de te parler, et de rester avec toi. Ça n'a pas été le cas bien longtemps. » Les premiers jours de visite à l'hôpital, peut-être. Mais très vite, il s'est attaché à elle, et venait la voir le sourire aux lèvres. Et avec grand plaisir ! « Alors, non, ça ne sert que tu pètes un câble. Ne te prends pas la tête avec ça : je suis très content que tu ais retrouvé la mémoire, et je ne vais pas te lâcher maintenant. » Clairement, il en est hors de question. Si Jenner ne se sent pas prêt à lui faire de véritables déclarations - son égo ne s'est pas encore totalement remis de l'aveu d'Alys -, il lui avoue à demi-mots qu'il tient à elle. Mais en même temps ... C'est évident, non ? Elle ne peut pas ne pas l'avoir vu.

made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: JENNER ∇ please forgive me. Mar 28 Oct - 1:28

jenner ∞ alys
Alys ne put retenir un soupir de soulagement lorsqu’elle apprit ne pas avoir besoin de rompre le contact avec Andrew. Très honnêtement, elle l’aurait fait. Ou en tout cas elle aurait tout mis en œuvre pour le faire ! C’aurait été dur. Mais pour Jenner… pour Jenner elle aurait bien voulu essayer. Ca ne voulait pas dire qu’elle ne lui en aurait pas voulu cependant de lui imposer un tel choix, mais de toute façon la question ne se posait plus ! « Merci… c’est juste… un ami. » Un mensonge. Alys sentit son ventre se nouer un peu plus. D’accord, elle avait décidé de ne plus mentir, mais là… c’était presque nécessaire. Si Jenner apprenait qu’ils avaient couché ensemble, il serait sans doute encore moins zen qu’actuellement ! De toute façon, cette histoire appartenait bel et bien au passé maintenant. A priori, Alys ne connaissait pas le passé du beau Jenner… pourquoi devrait-il forcément connaître tout du sien ? Elle ne répondit rien d’autre, préféra ne pas rebondir de nouveau sur ce fâcheux sujet. Ils y reviendraient peut-être plus tard… ou n’en parleraient plus jamais, ce qui était tout aussi bien maintenant qu’ils en avaient discuté un peu.

Un petit sourire étira les lèvres de la jeune femme en l’entendant. Elle était enfin rassurée à propos de cette stupide histoire de dette qu’elle s’était mise en tête. « J’ai sûrement mal compris, oui. C’est pas ta faute… je me fais souvent trop d’idées. » De cette façon, elle avait l’impression de partager les mêmes sentiments que Jenner. Mais si encore une fois, ce n’était qu’une illusion et qu’elle rêvait simplement ? Alys préféra ne pas demander. Ils parleraient bien sentiments un jour ou l’autre… « Ca tombe bien, je ne veux pas que tu me lâches, Jenner… » avoua Alys en se mordant la lèvre. Ils franchissaient un pas par un pas, y allaient doucement. C’était sans doute la meilleure chose à faire. Un silence gênant s’installa dans l’appartement. Jenner avait éludé sa proposition pour regarder un film, elle ne sut pas quoi lui proposer d’autre. Elle n’était pas chez elle, après tout… Je devrais peut-être m’en aller songea-t-elle avant de secouer la tête, refusant catégoriquement de suivre ce plan. Elle ne voulait pas se passer de Jenner, pas maintenant en tout cas. Ce froid qui s’était installé entre eux la dérangeait pourtant. Elle souhaitait réchauffer l’atmosphère, réfléchit un instant sur la démarche à suivre. Alys avait bien une idée… mais elle n’était vraiment pas certaine qu’il la partageait ! Tant pis, il fallait tenter le tout pour le tout non ? Après avoir pris une grande inspiration – sans doute stressée de faire quelque chose de déplacer, et en même temps… bah ça l’était quoi – elle se mit à califourchon sur lui avec un petit sourire timide qu’on ne lui connaissait pas. Habituellement la jeune femme aurait eu confiance en elle mais avec Jenner… tout foutait le camp ! « J’connais certaines activités où y’a pas besoin de parler… » C’était direct, il aurait fallu être aveugle et sourd pour ne pas comprendre les sous-entendus ! Elle s’empêcha pourtant de l’embrasser. Non, il allait peut-être déjà la repousser, ne tentons pas le diable non plus.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: JENNER ∇ please forgive me. Mar 28 Oct - 23:20

Reach inside your mind, 'cuz we don't ask for much. Dream, it's a beautiful sleep, and we don't ask for much at all.
please forgive me.
Andrew n'est peut-être qu'un ami, mais Jenner, lui, a du mal à se contenter de ça. A l'utiliser comme excuse pour Alys. Elle a embrassé un autre type, et ils ne sont pas en couple, à quoi bon en faire toute une histoire ? Même pour lui, cela paraît absurde. Pourtant, il ne peut pas faire autrement : il est vexé, blessé. Touché dans son égo. Et jaloux, inévitablement. Le reste ne compte plus vraiment, c'est tout ce à quoi il peut penser. Il a l'esprit ailleurs, en proie aux doutes et aux questionnements incessants. Pourtant, il réussit à rester assez lucide pour lui offrir une réponse digne de ce nom. Elle doute, elle aussi. Elle a peur qu'il l'abandonne, maintenant qu'elle a retrouvé la mémoire. Maintenant qu'il n'a plus grand chose à se reprocher. Mais non, il n'a pas passé autant de temps avec elle uniquement parce qu'il se sentait coupable. Il s'est tout de suite attaché à elle et ce, malgré les nombreuses disputes qui ont éclaté entre eux, sans compter les joutes verbales. La conversation tourne bien vite court, tout est dit, maintenant. Et l'égo meurtri de Jenner l'empêcher de revenir sur des sujets plus personnels, plus intrusifs. Tout ce à quoi il aspire, maintenant, c'est un peu de tranquillité. Et si ce n'est pas tout à fait ce que lui propose Alys, cela s'en rapproche plus ou moins. Ses yeux se perdent dans ceux, azures, de la jolie brune. C'est bien la première fois qu'une femme est aussi ... directe avec lui. Habituellement, il est celui qui fait le premier pas. Celui qui décide de quand et comment les choses passent à la vitesse supérieure. Et, pour le coup, il reste complètement sur le cul.

En temps normal, il n'aurait pas hésité longtemps avant de foncer tête baissée. Mais là, c'est différent. Tout l'est, quand cela concerne Alys. Elle n'est pas juste une femme comme les autres, de passage dans la vie de Jenner. Il tient à elle, beaucoup plus qu'il ne le laisse entendre et ne le montre, d'ailleurs. Et sa tête ne lui laisse pas le moindre répit : elle lui répète inlassablement les aveux d'Alys. La situation ne s'y prête pas, il en est persuadé. Il pose sagement ses mains sur la taille de la jeune femme, avant de poser son front sur son épaule. Dans un soupir, il se confesse. Tant pis s'il la blesse à son tour - ce ne serait qu'un juste retour de la médaille, non ? C'est trop cruel pour qu'il songe à faire un truc pareil pour cette raison, cela dit -. « Alys ... Aussi tentante ta proposition soit-elle, je ne suis pas sûr que ce soit une très bonne idée. Je n'ai pas envie que ... L'on aille trop vite. » Inutile de dire qu'il ne se sent pas prêt à tirer un trait sur ce qu'elle lui a dit, un peu plus tôt. Elle doit bien le savoir. Il ne lui faut que quelques secondes supplémentaires pour relever la tête, et déposer un léger baiser au creux de son cou. Un baiser presque - oui, presque - chaste, qui va dans le sens de ce qu'il vient de lui dire. « Ce n'est pas utile de se presser. » Notamment parce qu'une réconciliation sur l'oreiller n'est pas toujours des plus utiles. Surtout dans leur cas, alors que leur relation reste ambiguë, sans être officialisée d'une quelconque façon.

made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: JENNER ∇ please forgive me. Jeu 30 Oct - 21:54

jenner ∞ alys
Si elle s’était attendue à se faire repousser de la sorte ? Oui, probablement. C’avait été stupide de sa part d’imaginer que c’aurait pu en être autrement, de toute façon. Alys sembla malgré tout déçue, peut-être même peinée qu’un garçon puisse refuser ses avances. Honnêtement et sans vanité, ce devait être la première fois qu’on lui faisait le coup. C’était assez dur à vivre ! D’autant quand le garçon en question était celui qui lui plaisait et dont elle était… non, pas amoureuse. Nous dirions plutôt qu’elle y était attachée même si la barrière entre les deux semblait soudainement bien mince. Alys se sentit d’un coup incroyablement ridicule, ne savait pas tellement quoi faire pour effacer cette image de chaudasse qu’elle venait littéralement de donner à Jenner. Non, elle ne voulait pas qu’il la voit comme ça, au fond. Elle n’y avait pas tellement réfléchi… La jeune femme sentit les larmes lui monter, accentuation de son malaise déjà bien grand. Elle détourna le regard, chercha une alternative avant de se dire que peut-être, il fallait qu’elle s’enlève de lui. Alys se contenta de hocher la tête à ses paroles avant de se reposer à côté de lui. Ou peut-être bien à l’autre bout du canapé, le plus loin possible de Jenner. Un silence s’installa. Le genre de silence dont on ne voulait pas et qui plombait une soirée. Le genre de silence qui en réalité voulait tout dire. Elle attendit d’être certaine de ne pas pleurer pour lui présenter ses excuses encore une fois. De toute façon depuis le début, Alys avait l’impression de tout faire de travers avec lui ! C’était con l’amour, non ? « J’suis désolée, Jenner. Tu vas finir par me prendre pour une salope… » Puis elle murmura : « Si c’est pas déjà le cas. » C’était effectivement bien sa crainte. Elle n’était pas dupe : il n’avait pas voulu à cause de ce foutu baiser avec Andrew.

« Peut-être que je devrais y aller… » Elle jeta un regard à Jenner avant de se mordre la lèvre. Oh, Alys aurait adoré qu’il lui propose de dormir ici ! Mais il ne fallait pas trop y compter n’est-ce pas ? Elle avait tout gâché, définitivement. « Avant que je parte je… je voulais te dire encore une fois que je m’en veux. Je fais tout de travers. Je sais pas pourquoi… ma vie m’échappe depuis que t’es dedans. » A moins qu’elle n’en ait jamais eu réellement le contrôle ? C’était aussi une possibilité. Alys sourit tristement. « J’ai pas envie de m'en aller… » avoua-t-elle d’une petite voix. Elle avait la sensation d’en demander un peu trop. Comme si tout pouvait redémarrer d’un coup alors que ça prendrait forcément du temps. « Tu crois qu’on pourrait juste… juste se poser devant un film toi et moi ? Pour passer la soirée… et que tu… enfin que je pourrais me mettre dans tes bras pour le regarder ? » Alys ne s’était jamais sentie autant gênée ou coupable de sa vie. Preuve que Jenner la mettait dans tous ses états et faisait naître en elle tout un tas de choses !
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: JENNER ∇ please forgive me. Mar 4 Nov - 23:58

Reach inside your mind, 'cuz we don't ask for much. Dream, it's a beautiful sleep, and we don't ask for much at all.
please forgive me.
Un silence gêné s'installe, et Jenner ne fait rien pour le comble. Sans doute devrait-il ... Après tout, il vient de foutre un vent monumental à Alys. Elle doit se sentir mal à l'aise pour cela. Mais il n'en trouve pas le courage, ni la force. Il préfère laisser le silence tel quel, persuadé qu'elle finira de toute façon par dire quelque chose. Ouais, encore une fois, il préfère l'option de facilité. Mais c'est un mec avant tout, et sa fierté en a déjà pris un grand coup ce soir. Il ne veut pas la supplier de lui pardonner, ou lui accorder le sien trop rapidement. C'est sans doute stupide, mais pas très réfléchi non plus. Pour l'instant, il ne pense qu'à ses aveux et à tout ce qu'ils impliquent. Tant pis s'il a l'air d'un gamin, d'un con d'immature. Il ne parle qu'avec son égo blessé, pour l'instant. Enfin, presque. Alys a le don de le faire se sentir coupable, sans doute de manière tout à fait involontaire. « Non, bien sûr que non, Alys. » Il tourne la tête dans sa direction, s'apprête à dire autre chose. Mais la jeune femme le devance, le coupant ainsi dans son élan. C'est peut-être pas plus mal, il se sent presque à deux doigts de craquer et de revenir sur ses propres paroles. Au risque de le regretter plus tard. Quand elle lui dit qu'elle devrait peut-être s'en aller, la première idée de Jenner est de s'imaginer que ça ne peut être que pour le mieux. Il sait qu'il a besoin de temps pour oublier tout ça, ou au moins tout mettre dans un coin de sa tête.

Mais d'un autre côté, il n'en a pas la moindre envie. Encore une fois, ce sont son égo et sa volonté de rester viril -et pas une lavette qui va la supplier à la première incartade- qui l'en empêchent. Pendant une bonne minute, il se contente de la fixer, perdu. Doit-il lui dire qu'il meure d'envie qu'elle reste malgré tout ? Ou bien prétendre qu'il se fiche de ce qu'elle décide de faire - ou de ne pas faire - ? La seconde option lui paraît la plus respectable, et la plus (im)mature. Mais, encore une fois, Alys le devance. Elle ne veut pas partir. Il se retient de gueuler de joie comme une gonzesse - ce n'est que son point de vue -, et lui sourit. Un sourire sincère, et un peu contrit. Sans doute parce qu'il se retient de lui offrir le plus éclatant qui soit. « Je n'ai pas envie que tu partes non plus ... » Finalement, les mots s'échappent de ses lèvres. Tant pis ... Maintenant que c'est dit, hein. Il se décale un peu sur le canapé, juste assez pour se retrouver de nouveau à ses côtés. Très proche d'elle, à vrai dire. Dans l'espoir de faire se dissiper les dernières traces de gêne (très) persistantes chez Alys, il attrape de lui-même la main de la jeune femme. « Qu'est-ce que tu veux regarder ? » Honneur aux femmes, dit-on. Il lui offre un sourire rassurant, bien décidé à oublier pour le reste de la soirée leur "petit" sujet de discorde. Tout ce qu'il veut, maintenant, c'est serrer Alys contre lui et ne plus penser au reste. Est-ce trop demander ?

made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: JENNER ∇ please forgive me. Ven 7 Nov - 23:35

jenner ∞ alys
« On regarde ce que tu veux. Peu importe… J’en sais rien. » Elle haussa les épaules. Regarder Jenner toute la soirée aurait été l’option parfaite et… NON ALYS, là tu deviens niaise, c’est pas possible. Elle grimaça un peu à cette idée et alla fouiller dans les dvds quand Jenner le lui proposa. Il ne fallait surtout pas se tromper sur le choix du film : il fallait que ce dernier sauve l’ambiance et ne la pourrisse pas plus qu’elle ne l’était déjà. Dur dur… Après un petit moment à les regarder, elle en sortit finalement un totalement aléatoirement. C’était débile de penser qu’un film pouvait sauver la soirée ! Untel ou untel ne changerait rien, selon Alys. C’était à elle de faire ce qu’il fallait pour ça. Jenner mit le film, elle vint le rejoindre sur le canapé ensuite et osa poser sa tête sur son épaule. Un peu comme un couple. Cette idée la fit bêtement sourire, heureusement il ne le remarqua pas. Le film débuta. Elle attrapa sa main en plein milieu et ne la lâcha plus jusqu’à la fin.
Elle s’étira quand ce dernier se termina. Prête à rentrer chez elle – même si Alys n’en avait pas la moindre envie – elle embrassa sa joue et se releva. « Bonne nuit… » Mais à sa plus grande surprise, Jenner l’invita à rester. Elle bloqua deux secondes sur la demande en se demandant s’il était sérieux puis fit un beau sourire. « Avec plaisir ! » Comment refuser de dormir avec lui, en même temps ? C’était juste ce qu’il leur fallait pour se rapprocher.

Alys n’aurait pu être plus comblée. Elle s’était couchée dans ses bras, avait facilement trouvé le sommeil contre ce beau garçon. Comme s’il ne s’était rien passé ce soir-là. C’était juste ce qu’il fallait. Aussi, quand la jeune femme ouvrit les yeux le lendemain matin, elle en avait presque oublié tout ça. Elle en aurait presque oublié qu’elle se trouvait près de Jenner si ses bras ne l’entouraient pas. Elle se frotta les yeux, tourna un peu la tête pour le voir. Il dormait encore. Il était beau. Magnifique. Et c’était la première fois qu’elle pouvait le voir dormir. « Quelle chance… » Alys était sincère. Elle obtenait de sa part un second essai – si elle avait bien compris cependant. Doucement, la jeune femme caressa le bras de celui qu’on pourrait presque considérer comme son amoureux. Il ouvrit les yeux, elle sourit. C’était plutôt gênant comme situation, en fin de compte. Se retrouver en face de lui, dans un lit… c’était même rare ! Il ne s’était rien passé entre eux et pour une fois ça ne dérangeait pas la jeune femme. « Coucou… » dit-elle doucement. Soudainement la jeune femme eut peur de ne pas être à sa place, de ne pas être tant désirée que ça entre ses bras. Mais elle tenta de chasser au plus vite cette pensée de son esprit et déposa finalement un petit baiser sur le nez de Jenner. « T’es mignon quand tu dors. T’as l’air sage. » Elle lui fit un petit clin d’œil. Non, clairement, Alys ne voulait plus bouger !
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: JENNER ∇ please forgive me.

Revenir en haut Aller en bas

JENNER ∇ please forgive me.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-