AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

“ I don't speak your Jesus Cristo ”

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : THE.FAME
TES DOUBLES : andrew, nate, lizzie, deborah, jesse y yevgeniya
TON AVATAR : stephanie sigman
TES CRÉDITS : penny (avat + gif)
RAGOTS PARTAGÉS : 5153
POINTS : 3171
ARRIVÉE À TENBY : 16/09/2014

ÂGE DU PERSONNAGE : 28 yo (26.09.89)
CÔTÉ COEUR : casada con caleb
PROFESSION : narcotraficante
REPUTATION : la cualquiera mexicana



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: “ I don't speak your Jesus Cristo ” Mar 16 Sep - 20:35



Ana-Sofia Reyes

« You better think twice before you threaten me ever again »

ÂGE : 25 ans le 26 septembre prochain ; PROFESSION : En recherche ; ÉTAT CIVIL : Célibataire ; NATIONALITÉ : Mexicaine ; TON PERSONNAGE EST : un inventé

Tactile – Méfiante – Courageuse – Egoïste – Impulsive – Mature – Athlétique – Créative – Opportuniste – Violente si besoin – Fière – Fougueuse – Détachée – Réaliste – Audacieuse – Joueuse – Forte
___________________

A cup of tea ?

Mrs Lloyd veut connaître votre petite personne et vous invite donc à discuter autour d'une tasse de thé. Puisque cela tient lieu de présentation, n'hésitez pas à aborder toutes les thématiques, anecdotes qui vous semblent importantes pour comprendre le personnage. Les réponses peuvent être présentées sous forme de RP et chacune doit comporter un minimum de 50 mots.

« Entrez, entrez. Installez-vous et faites comme chez vous, surtout ! Un thé, peut-être ? » Tout en vous tendant une tasse de thé, Mrs Lloyd fronce légèrement les sourcils pour vous demander : « Dites-moi, c'est la première fois que je vous invite chez moi, il me semble. Comment cela se fait-il ? Vous n'êtes pas bien intégré à notre communauté, peut-être ? Rassurez-moi tout de même, vous n'êtes pas quelqu'un d'important ? » Tout en vous proposant des biscuits d'un geste, elle ajoute en riant : « Ou bien, vous n'aimez pas les vieilles radoteuses dans mon genre ! »
La mexicaine entre dans la demeure de la vieille femme sans un mot et se glisse sur le canapé confortable où elle accepte la tasse de thé qui lui est tendue. Ana est nerveuse. Elle a connu des situations bien plus dangereuses que celle-ci, mais elle ne sait pas comment réagir avec les femmes en général - encore moins avec les femmes d'âge mûr. Elle détaille son hôte, faisant la moue sans vraiment s'en rendre compte en remarquant à quel point la pauvre femme a mal vieilli. On dit que le soleil est mauvais pour la peau et ride davantage, pourtant, depuis son arrivée au Pays de Galles, la jeune femme a eu beaucoup de mal pour voir un rayon de soleil traverser les épais nuages. Ca n'a pas empêché la doyenne de la ville d'être terriblement marquée, lui donnant des airs de bruja.
Elle trempe ses lèvres dans le breuvage auquel elle n'est pas habituée, mais qu'elle apprend à petit à petit apprécier. Surtout avec ces températures aussi différentes de celles de son pays d'origine. Une bonne tasse de thé bouillant parvient à réchauffer le corps à merveille.
Elle comprend les paroles de Mrs Lloyd et cherche mentalement les mots corrects pour lui répondre. Elle se contente dans un premier temps de secouer la tête avec un fin sourire pour lui assurer qu'elle n'est pas quelqu'un de connu avant de se présenter. « Ana Sofia, nouvelle à Tenby. » Son discours reste laconique, presque militaire et son accent d'Amérique latine perse sans aucune surprise. Son sourire ne met pas longtemps à disparaître, mais est remplacé par une dilatation des pupilles à la vue des biscuits. Elle se sert sans attendre sans rien ajouter.


« Je crois déceler un drôle d'accent chez vous, à moins que mes biscuits soient trop secs... Rappelez-moi d'où vous venez, déjà ? Cela fait longtemps que vous vivez à Tenby ? »
Comme prévu, l'accent n'a pas échappé à la maitresse de maison. Ana soupire. Elle savait que cette confrontation n'allait pas être de tout repos, mais elle avait compris que passage était indispensable. Elle repose la tasse dans sa soucoupe, sur la table basse et relève la tête haute, jetant un regard dédaigneux à Mrs Lloyd sans s'en s'apercevoir. Elle ne peut s'empêcher de penser que son hôte met ce sujet sur le tapis pour la mettre mal à l'aise. Elle se sent mal à l'aise quoi qu'il en soit. Elle sait qu'elle n'est pas chez elle, que son niveau d'anglais ne lui permet même pas d'entretenir une vraie conversation, pourtant, elle n'a pas le choix. L'endroit lui a été chaudement recommandé par Demian, qui partage une situation plus ou moins similaire à la sienne. « Sí, México. » lâche-t-elle en soutenant le regard de la vieille femme. Elle ne peut pas cacher ses origines et n'en a pas envie, alors elle lui dit la vérité sans pour autant en dévoilant trop. Elle évite alors de mentionner Tijuana, la ville qui fut pendant de longues années la capitale du monde du meurtre et de la criminalité. La ville d'où elle vient.
« Aquí depuis une semaine. » tranche-t-elle finalement pour régaler la curiosité de la galloise. Une semaine... Juste assez pour revoir Demian, trouver un logement grâce à son aide, chercher un travail. Une semaine qu'elle fut forcée de quitter Tijuana pour sa protection et échapper au cartel qu'elle s'est mise à dos en frappant Alejandro Gomez, son petit ami ou le fils d'un trafiquant d'armes et de drogues. Pour aggraver son cas, elle a d'ailleurs pensé judicieux de s'envoler avec un peu d'argent volé à ce dernier. Elle fuit. Elle fuit et Tenby est son eldorado. Hors de question de retourner dans ce pays qu'elle affectionne tant. Question de survie.


Après quelques commentaires sur vos origines et la beauté de la ville de Tenby, Mrs Lloyd pose une main sur la vôtre et vous interroge à nouveau : « Ah si vous saviez quel bien cela me fait d'être en compagnie de quelqu'un d'aussi... frais que vous ! A votre âge, j'avais des rêves plein la tête, et je n'ai pu en réaliser qu'une infime partie ! Mais plutôt que de vous endormir avec mes histoires, parlez-moi des vôtres, de projets, ou même, de vos rêves les plus fous... »
Arborant un sourire hypocrite, Ana repousse doucement la main de la vieille femme pour reprendre sa tasse de thé qu'elle emmène à ses lèvres aussitôt. Les contacts physiques n'ont pourtant jamais dérangé la jeune femme quand il s'agit d'hommes. Pourtant, avec les femmes, c'est différent. Elles sont vicieuses, manipulatrices, menteuses. Elles réfléchissent, contrairement aux porteurs de chromosomes XY et c'est ce qui rend les contacts désagréables. L'obsession de Mrs Lloyd à vouloir en savoir plus n'arrange d'ailleurs pas l'opinion négative qu'Ana se fait d'elle, cependant, elle pense à la question posée qui attend toujours une réponse. Ses rêves. Ses projets. Ses histoires. Elle a l'impression de se prendre une baffe en pleine face quand elle réalise qu'elle n'en a aucun. Elle n'attend rien de la vie. Elle n'a pas de rêve et ne se projette nulle part. Comment-est-ce possible ? Son existence est entièrement bouleversée avec ce déménagement et elle ne sait pas par où commencer. Apprendre l'anglais serait un bon début, mais elle a trop de fierté pour l'avouer à la galloise.
Elle hausse les épaules et se lance finalement à l'aveuglette, sortant quelques phrases déjà entendues dans des séries télévisées américaines. « Vous savez, Mrs Lloyd, j'ai des rêves très modestes, rester en bonne santé, fonder une famille aussi et ne pas vivre la misère. »
Elle a tellement entendu ce genre de discours que son accent diminue lorsqu'elle prononce ces quelques mots.


« Et dites-moi, au risque de paraître trop curieuse, je me demandais... Côté cœur, c'est comment ? Vu votre sourire, je suis certaine qu'il n'y a aucun soucis à avoir de ce côté-là, cela dit. » achève-t-elle en riant.
La mexicaine écarquille les yeux quand Mrs Lloyd reprend la parole. Elle avait l'espoir que l'interrogatoire s'arrêtait après la question des projets. Elle avait malheureusement tort. Elle regarde la vieille dame d'un air lassé et n'hésite pas à soupirer à nouveau. Parler de ses amours ? Et puis quoi encore ? Elle s'accoude sur ses genoux, arque un sourcil et avec autant de sérieux que possible, elle rétorque d'un ton glacial « Quel sourire ? » Son visage est aussi fermé qu'une huitre et aussi froid que du marbre. Elle se renfonce finalement dans le canapé après s'être fait bien comprendre.
Du haut de ses vingt cinq ans, elle n'a jamais vécu l'amour fou et passioné et elle ne le recherche absolument pas. Elle a eu des aventures, des petits amis plus ou moins sérieux, mais jamais de coup de foudre comme on en voit au cinéma. Elle s'en moque. Elle sait y faire avec les hommes et si elle peut se servir de cet atout pour se sortir de situations difficiles, alors elle n'hésite pas. Etre une femme dans un pays aussi violent et primaire que le Mexique est loin d'être facile, surtout avec son milieu social, mais ça ne l'a pas empêché de vivre aux côtés d'Alejandro, un homme plein de ressources qui traine dans toutes sortes de trafics pour gagner sa vie. Il suit les dignes traces de son père et même s'il ne rapporte pas encore autant d'argent que lui, il est sur la bonne voie. Du moins, il l'était jusqu'à la semaine dernière. Après environ cinq ans de vie de couple, le jeune homme a voulu changer sa façon d'agir envers la gent féminine, trouvant plus sexy et attrayant de battre les femmes. Ce revirement de situation qui le faisait s'affirmer auprès des Grands, n'a pas du tout plus à Ana qui n'a pas attendu une seule seconde pour riposter tout aussi violemment. Après quelques coups de chandeliers et un ciseau planté dans la cuisse, elle n'a pas hésité à voler quelques liasses de billets verts - assez pour un billet d'avion et pour vivre quelques semaines voire quelques mois - et à contacter le seul homme en qui elle pouvait avoir confiance à présent : Demian.
L'amour avec un grand A ne fait donc pas partie de ses priorités, peut-être car, malgré ses dires, cette rupture brutale l'a fait souffrir plus qu'elle ne veut l'admettre.


« Vous avez bien raison, si seulement j'avais trente ans de moins... Enfin, je divague. Vous ai-je parlé de ma fille ? Elle vit à Cardiff et étudie... » Vous vous perdez bientôt sous les détails de la vie de la fille de Mrs Lloyd et plusieurs photos encadrées que la petite vieille se plaît à vous commenter, jusqu'à ce que finalement, elle se rassoie pour vous demander : « Et vous alors, vous diriez que vous êtes proche de votre famille ? »
Cette conversation demande bien trop de concentration à la jeune femme qui à présent se contente de hocher la tête sans vraiment écouter les mots qui sortent de la bouche de la vieille dame. L'anglais n'étant pas encore acquis totalement, il est encore plus difficile pour elle de comprendre son accent gallois. Ses cils papillonnent quand elle comprend que c'est à son tour de prendre la parole. De quoi parlait-elle déjà ? Ah, la famille ! Tout une histoire. Elle se moque bien finalement de ce que la bruja peut penser de sa famille, alors pour cette fois, elle tente de dire la vérité avec le vocabulaire qu'elle connaît.
« Mama et mi hermana vivent à LA. Elles font le ménage chez les riches. » Un mode de vie qu'elle avait volontairement choisi de ne pas vivre, jugeant qu'elle n'était pas faite pour nettoyer les vêtements de marques de bourgeois, mais plutôt pour les porter elle-même. La vie dans ce milieu de corruption rapporte beaucoup d'argent, ce n'est un secret pour personne et c'est justement pour cette raison que sa mère et sa soeur ont disparu à la mort du père d'Ana, quand elle n'avait que 17 ans. A l'époque, l'adolescente avait un choix : s'en aller aux Etats-Unis pour travailler avec sa mère et sa petite soeur, ou rester à Tijuana et vivre par ses propres moyens. Son choix fait, sa mère lui envoya de l'argent les premiers mois, jusqu'à ce qu'elle se rende compte que son aînée gagnait plus d'argent qu'elle. Aujourd'hui, elles ne se sont pas adressées la parole depuis plusieurs années. « On ne se voit plus depuis longtemps. » achève-t-elle sans laisser transparaitre la moindre émotion.


« Mais dites-moi, il se fait tard ! Je n'ai pas vu le temps passer en votre compagnie... Je vais malheureusement devoir vous congédier, j'ai encore mille choses à faire. Sachez que ma porte vous est grande ouverte si vous voulez papoter un peu, à moins que mes histoires vous ait endormi ! » lance-t-elle avec entrain. « Comme vous m'êtes sympathique, laissez-moi vous mettre en garde : les gens par ici ne sont pas toujours aussi sympathiques que ce qu'ils prétendent. Ou du moins, pas par pur générosité. Ce que vous dites à certains un jour pourra se retourner contre vous le lendemain ! Enfin, pas d'inquiétude, vos secrets seront à l'abri avec moi. »
« Dios mío! » Ana sent son coeur louper un battement. Elle n'est pas très certaine de ce que la galloise vient de lui confier, mais elle a la désagréable impression que ses paroles sonnent comme des menaces mêlées à un peu d'ironie. Elle hoche la tête, l'insultant mentalement de Cualquiera et cherchant pourquoi Demian était venu s'enterrer ici. Elle avait compris qu'ici, le garçon était considéré comme quelqu'un d'aimable - bien loin de l'image de trafiquant qu'il peut faire ressortir de temps à autres. Ainsi dans un petit village comme celui-ci, les réputations et les rumeurs sont mises en avant. Elle esquisse un fin sourire en imaginant déjà ce que les gens allaient pouvoir dire à son propos de la latina exilée. « Muchas Gracías, Mrs Lloyd » dit-elle en prenant le chemin de la porte. Ce n'est pas parce qu'elle n'a pas du tout apprécié la compagnie de la doyenne qu'Ana s'en va comme une voleuse sans remercier. Après tout, la tasse de thé et les biscuits trop secs n'étaient pas si mal. Elle sort de la demeure et alors son sourire disparaît aussitôt qu'elle se rend compte que ces habitants trop curieux ne vont pas lui faciliter la tâche pour rester cacher. Même si elle n'est pas sûre qu'Alejandro et sa famille soient à sa recherche, elle préfère anticiper la chose et se faire discrète - même si le teint de sa peau tranche pas mal avec la peau laiteuse des britanniques - car se mettre un gang dangereux à dos n'est jamais synonyme de vie tranquille..

___________________

Don't judge a book by its cover

TON PSEUDO : Weedy ; TON ÂGE : Toujours 20 ; CONNEXION : 7/7j ; DOUBLE-COMPTE : Quelques uns… le sociopathe et le psychopathe. Enfin Andrew et Nate quoi.; COMMENT AS-TU CONNU LE FORUM ? Toujours Broooo' SSB Powa' ;UNE SUGGESTION POUR LE FORUM ? non vous faites trop de la bombe *_* merci de me laisser tenter ce TC *_* ;

Code pour le bottin :
Code:
<span class="pris">Stephanie Sigman</span> is Ana-Sofia Reyes
Fiche © Whispers down the lane
Bannière © Poon


Dernière édition par Ana-Sofia Reyes le Mar 16 Sep - 21:22, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: “ I don't speak your Jesus Cristo ” Mar 16 Sep - 20:41

J'aime beaucoup le pseudo

Re-bienvenue & bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : JANE◊SMITH
TES DOUBLES : Jean McKinnon ; Sam Powells ; Eirian Kleefin ; Brianna Harris
TON AVATAR : Zoey Deutch
TES CRÉDITS : ava par Isleys ; gif profil © ? tumblr
TA DISPONIBILITE RP : Baxter et Thomas - Miro - Bal de St Valentin
RAGOTS PARTAGÉS : 6186
POINTS : 1676
ARRIVÉE À TENBY : 12/03/2013


ÂGE DU PERSONNAGE : 23 ans
CÔTÉ COEUR : célibataire romantico-rêveuse
PROFESSION : employée à la librairie Blackwell's
REPUTATION : elle est gentille, intelligente, dommage qu'elle ne se soit pas donné la peine de réussir !



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: “ I don't speak your Jesus Cristo ” Mar 16 Sep - 21:18

Rebienvenue

_________________

Why can't you just kiss me?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : THE.FAME
TES DOUBLES : andrew, nate, lizzie, deborah, jesse y yevgeniya
TON AVATAR : stephanie sigman
TES CRÉDITS : penny (avat + gif)
RAGOTS PARTAGÉS : 5153
POINTS : 3171
ARRIVÉE À TENBY : 16/09/2014

ÂGE DU PERSONNAGE : 28 yo (26.09.89)
CÔTÉ COEUR : casada con caleb
PROFESSION : narcotraficante
REPUTATION : la cualquiera mexicana



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: “ I don't speak your Jesus Cristo ” Mar 16 Sep - 21:25

Merci beaucoup
Bon ben… ma fiche est terminée

_________________

Varium et mutabile semper femina

There are worse things I could do, than go with a boy or two. Even though the neighborhood thinks I'm trashy, and no good, I suppose it could be true, but there are worse things I could do. I could flirt with all the guys, smile at them and bat my eyes. Press against them when we dance, make them think they stand a chance, then refuse to see it through, that's a thing I'd never do. But to cry in front of you, that's the worst thing I could do.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: “ I don't speak your Jesus Cristo ” Mar 16 Sep - 21:28

    LA COLOCATAIRE DE MON PETIT MATHYS. rebienvenuuuue. **
Revenir en haut Aller en bas
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : black roses. (ludi).
TES DOUBLES : laze..
TON AVATAR : logan lerman.
TES CRÉDITS : captain. (+) blasphemy.
TA DISPONIBILITE RP : open.
2/4.
(liam, lawry, dylan) + callum.
RAGOTS PARTAGÉS : 3828
POINTS : 722
ARRIVÉE À TENBY : 29/08/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 19 ans (13.03.1997).
CÔTÉ COEUR : amoureux de Lawrence qu'il essaye d'oublier entre les draps d'autres filles.
PROFESSION : étudiant en double cursus arts et photographie, employé à la boutique d'antiquité et se cherche un travail rapportant plus.
REPUTATION : le pauvre petit.. s'il a perdu sa mère il y a quelques années, voilà que son père l'abandonne. ce n'est pas si surprenant qu'un gamin aussi attentionné finisse ainsi.



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: “ I don't speak your Jesus Cristo ” Mar 16 Sep - 22:04

Re-bienvenue, ton nouveau perso' a l'air super intéressant. Puis ton vava..

_________________


UN BAISER, ET CE FUT TOUT.
Alors j'enfile une veste et un verre de vodka et tant pis si j'empeste la trouille et le tabac. Je danse jusqu'à rire. La nuit, la vie est moins pire. J'ai moins peur, à vrai dire, des vampires que de ton souvenir. Et on s'en fout de nos raisons, la nuit se pose moins de questions.©️.blasphemy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: “ I don't speak your Jesus Cristo ” Mar 16 Sep - 22:09

SSB POWAAAAA

Super choix de pseudo Bro *-*

Bon, soyons clairs, ce n'est pas que Mrs Lloyd n'aime pas les étrangers... Mais quand même, s'ils pouvaient faire un petit effort pour parler ce bon vieux gallois, ça l'arrangerait. Surtout que des hispaniques, elle en a déjà vu quelques uns arriver à Tenby, et elle ne s'y est toujours pas faite. Et puis, qui pense-t-elle être, pour se permettre une telle fierté? Bref, une chose est sûre : elle va adorer... la critiquer. Bienvenue chez les Amelia Peabody !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: “ I don't speak your Jesus Cristo ” Mar 16 Sep - 22:19

oooooh, rebienvenue
Revenir en haut Aller en bas
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : cam'tagada
TES DOUBLES : Shea H. Taylor
TON AVATAR : Yvonne Strahovski
TES CRÉDITS : avatar by TAG
TA DISPONIBILITE RP : En recherche de RP :) N'hésitez pas à me MPotter !

Declan + Lawrence + Sujet commun + Théodore

RAGOTS PARTAGÉS : 4089
POINTS : 331
ARRIVÉE À TENBY : 14/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 31 ans (1er Mai)
CÔTÉ COEUR : Célibataire
PROFESSION : Chirurgienne
REPUTATION : C’est la fille ainée des Cartwright, celle qui suit Liam et l’a aidé à prendre soin de leurs frères et sœurs. C’est une jeune femme brillante, elle est résidente en chirurgie à Swansea ! Et elle a eu une petite fille récemment, seulement… Vous savez sans doute qu’elle s’est séparée de son fiancé, récemment. Oui, Aldaric Daire. Le psychologue.



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: “ I don't speak your Jesus Cristo ” Mar 16 Sep - 22:33

Re-bienvenue parmi nous ♥️ Et amuses toi bien avec ce nouveau perso What a Face

_________________

You're my little star ♡
» La solitude est un sentiment ressenti par tellement de gens, qu’il serait égoïste de le ressentir tout seul.. •• unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : nate, ana-sofia, lizzie, deborah, jesse et yevgeniya
TON AVATAR : luke grimes
TES CRÉDITS : angel180886 (avat) | penny (gif) | astra + tumblr + lloyd (signat)
RAGOTS PARTAGÉS : 8124
POINTS : 3014
ARRIVÉE À TENBY : 16/11/2013


ÂGE DU PERSONNAGE : 32 yo (10.11.85)
CÔTÉ COEUR : mcgreen
PROFESSION : mecano
REPUTATION : il n'est toujours pas retourné en prison celui-là ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: “ I don't speak your Jesus Cristo ” Mar 16 Sep - 23:55

Merci vous tous
Et merci Bro pour cette validation rapide Le groupe dans lequel elle tombe n'est pas une grande surprise cela dit
J'espère ne pas vous décevoir

_________________


❝ Falling away with you ❞

All of the love we left behind watching the flash backs intertwine, memories I will never find. So I'll love whatever you become and forget the reckless things we've done. I think our lives have just begun.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : Miss Choco.
TES DOUBLES : Liam + Kainoa + Caleb + Mona + Sean + Josh.
TON AVATAR : Haley Lu Richardson.
TES CRÉDITS : HJS ♥ + Blasphemy.
TA DISPONIBILITE RP : 0/4
(Emrys - Fiona - Rhys - Jesse & Daniel)
À venir : Spencer - Billie - Matthew.
RAGOTS PARTAGÉS : 7229
POINTS : 1953
ARRIVÉE À TENBY : 21/02/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 23 ans (17.07.93)
CÔTÉ COEUR : Elle sort avec Jesse.
PROFESSION : Pilote de transport dans la Royal Air Force.
REPUTATION : La pauvre, la vie ne l'a pas vraiment gâtée... Mais elle a de la chance d'avoir quelqu'un d'aussi gentil que Jesse. Vous croyez que ça va tenir, eux deux, avec leurs voyages respectifs ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: “ I don't speak your Jesus Cristo ” Mer 17 Sep - 4:35

Rebienvenue

_________________


When people ask what I see in you, I just smile and look away because I'm afraid if they knew, they'd fall in love with you too ♥️


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: “ I don't speak your Jesus Cristo ”

Revenir en haut Aller en bas

“ I don't speak your Jesus Cristo ”

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: Duck, duck, goose :: The early bird catches the worm-