AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

fascinating new thing (sully)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: fascinating new thing (sully) Dim 7 Sep - 15:06

Grace était contrarié. Carrément en colère même. Elle avait beau faire des efforts monstrueux, rien ne semblait s’arranger autour d’elle. Ses proches se déchiraient entre eux, elle se déchirait avec ses proches. Enfin, avec le duo Alexander-Malone à vrai dire. Et elle avait besoin de se confier à quelqu’un. Juste tout extérioriser pour –peut-être- en être débarrassée. Pour la toute première fois, Grace avait décidé de se diriger vers Demian pour ça. Pas parce que ça ferait plaisir au grand blond, encore moins parce que c’était vraisemblablement ce qu’il attendait d’elle. Simplement parce que Grace en avait envie. Et cette fois, elle se fichait bien de savoir s’il trouvait ses problèmes ridicules ou non, elle allait faire le premier pas. Mais dans une tenue un peu plus élaborée que l’autre fois après l’enterrement, il ne fallait pas exagérer. Son but n’était pas de le faire fuir non plus. Apprêtée, Grace avait claqué la porte de la maison avant de s’engager dans l’allée. Elle allait marcher la pauvre petite. Peut-être qu’elle devrait retenter de passer le permis un jour. Peut-être pas. Ça lui faisait du bien de marcher, le nez dans les beaux nuages blancs de septembre. Elle manqua de se rétamer d’ailleurs à force de ne pas regarder où elle marchait. Se rattrapant de justesse, Grace se rendit compte qu’elle était arrivée… Et qu’il n’y avait eu personne pour la voir, Dieu merci. Restait plus qu’à savoir si Demian était là. Grace se devait bien de l’avouer : elle n’avait qu’une vague idée de la manière dont il pouvait s’occuper. A part le bar et tout le business autour, évidemment. Pleine d’espoir, elle cogna à la porte. Mais ce n’était pas Demian qui était apparu après quelques secondes d’attente. Un brun. Quelqu’un qui devait avoir son âge ? Grace fronça les sourcils, tout de même certaine que Demian vivait seul ici. « Hum… » Elle alla jusqu’à jeter un coup d’œil derrière le jeune homme mais ne distingua rien qui pourrait laisser supposer que Demian était là. Après avoir poussé un léger soupir, elle reposa le regard sur l’inconnu qui venait de lui ouvrir la porte. « T’es qui toi ? Un des méchants de Demian ? » La blondinette regarda rapidement le jeune homme dans sa totalité et secoua la tête. Il ne lui faisait pas peur. Il n’avait même pas l’air d’avoir un flingue. Pas comme l’autre mec au bar qui était armé quand ils se sont "rencontrés". Et qui l’avait prise pour une prostituée. Plutôt déconcertée par la présence de cet illustre inconnu, Grace préféra ne pas en dire plus et attendre ce qu’il avait à lui dire. C’était peut-être un ami de Demian. A croire qu’il faisait vraiment un blocage sur les gens qui ont facilement dix ans de moins que lui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: fascinating new thing (sully) Dim 7 Sep - 16:14

grace ∞ sullivan
Samedi, l’ennui le gagnait. Sullivan en venait presque à regretter de ne pas avoir cours ce jour-là et de ne pas pouvoir se rendre au lycée qu’il avait visité la veille en compagnie d’un certain Clément. Il était affalé sur le canapé à fixer le plafond et la télé allumée, qu’il écoutait à peine. Il n’aimait pas ça, la télévision. Avait une sainte horreur des médias qui n’avaient pas hésité à déformer ce qu’il s’était passé à Seattle, mais n’appréciait pas non plus divers films et séries. Elles étaient toutes menteuses, représentaient toutes une vie improbable où tout le monde s’apprécie, s’embrasse, couche ensemble. Une vie qu’il n’avait pas pu connaître lui et qui par conséquent, lui faisait avoir en horreur ce genre de choses qu’il jugeait mensongères. Seule la musique l’aidait à s’évader par moments, quand il lui prenait l’envie d’en écouter. Mais pas là. Tout simplement, Sullivan n’avait envie de rien. Ou peut-être d’une seule chose : réussir ce nouveau départ. Tous les jours dans sa tête il s’imaginait des phrases qui pourraient lui être utiles. Des mensonges sans doute qui le feraient paraître agréable alors qu’il ne l’était pas tant. Normal alors qu’il ne l’était pas non plus. Et dans sa tête encore se jouaient des dialogues de la vie quotidienne dans lesquels il pourrait – en le voulant ou non – être impliqué. Tout ça lui donna rapidement mal à la tête. Quelques coups à la porte le firent sortir de sa léthargie, et il se redressa intrigué. Etait-ce à lui d’ouvrir la porte alors qu’il n’habitait pas vraiment ici ? D’un autre côté Demian n’était pas là… et d’un autre côté encore, Sully ne se sentait pas d’humeur à voir la moindre personne. Malgré tout ça, il se releva et se dirigea vers la porte, y trouva une jeune femme sans doute à peine plus âgée. Il la détailla longuement, ne sourit pas. Sa question mit un moment à s’immiscer dans son crâne déjà plein de diverses choses. Il décortiqua chaque mot, chercha à comprendre. « Si c’est comme ça qu’il surnomme ses cousins, ouais. » Il arqua un sourcil avant de la détailler une nouvelle fois. On aurait dit un agneau paumé qui savait à peine ce qu’il faisait, cette fille. « Demian est pas là. Il est occupé. Je suis pas un pigeon voyageur alors faudra repasser. » A quoi ? Sullivan ne s’était même pas posé la question et Demian ne lui avait donné aucun détail. A croire qu’il s’en fichait de ce que pouvait bien faire le géant blond. Peut-être était-il trop désagréable avec la blonde mais Sully n’avait pas envie de s’encombrer d’un message à donner à Demian qu’il serait de toute façon susceptible d’oublier.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: fascinating new thing (sully) Lun 8 Sep - 1:11

Il lui fait un drôle d’effet ce garçon. Pas un sourire, pas même un haussement de sourcil. Rien. S’il ne lui faisait pas peur, Grace était tout de même bien intriguée par le personnage. Il ne lui en fallait pas plus que ça pour piquer sa curiosité à vif. Déjà, il était là, chez Demian alors qu’elle ne l’avait jamais vu. Pas même croisé au bar. Et maintenant il était aussi aimable qu’une porte de prison ? La blondinette s’habilla d’un sourire qui se voulait avenant mais n’obtint pas plus de réaction. C’était rare. Et déconcertant. Elle croisa les bras sur sa poitrine, une petite moue boudeuse aux lèvres. C’était le moment où elle allait se faire remballer, là, non ? Elle pensa un moment à appeler Demian pour être sûre qu’il était au courant que quelqu’un squattait chez lui. Mais il l’était déjà. Forcément. Grace le connaît assez pour savoir qu’il n’est pas du genre à laisser ce genre d’incidents se produire chez lui. Surtout que ce type n’avait pas l’air gêné d’être là où il se trouvait. Donc, logiquement, il avait été invité à rester ici. Les méninges de Grace continuaient de travailler, tentant de chercher une explication plausible. Et c’est finalement l’inconnu en face d’elle qui la lui donna. Son cousin alors ? Un membre de la famille de Demian ? Rien que ça. Sacrée révélation, c’était au-delà de ses espérances. Grace détailla une nouvelle fois le jeune homme, beaucoup plus attentive pour le coup. Elle avait beau chercher, elle ne se souvenait pas que Demian lui ait parlé de l’existence d’une quelconque famille ici même, à Tenby.  « Non… Il ne fait pas ça. » Il n’a même jamais surnommé personne de la sorte. C’était une des trouvailles de Grace. En fait, ce serait carrément ridicule sortant de la bouche de Demian. Encore plus désagréable qu’avant, le prétendu cousin du dealer se remit à parler. Grace avait écarquillé les yeux, vraiment pas habituée à être expédiée de la sorte. Mais elle ne s’était pas laissée abattre, se frayant même un chemin entre la porte et le jeune brun pour pénétrer l’appartement. « Je vais l’attendre ici alors ! » que s’était exclamée la blondinette en écartant les bras avant de s’installer dans le canapé. Elle ne lui laissait plus vraiment le choix au cousin que de la supporter le temps que Demian revienne. « J’aurais sûrement du l’appeler pour le prévenir… » dit Grace, plus pour elle-même que pour la porte de prison qui sert de cousin à Demian. « C’est marrant vous vous ressemblez vraiment pas. » qu’elle rajouta à l’attention du jeune homme cette fois-ci, amusée. « Je suis sa copine au fait. Grace. Il ne t’a sûrement jamais parlé de moi. » En fait, ça ressemblait plutôt à une question qu’à une affirmation. Et parce qu’elle se trouvait ridicule, Grace s’empressa d’enchainer sur autre chose. « Ils sont sympas tes cheveux. » Ce n’était pas fameux. Au moins, elle le pensait.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: fascinating new thing (sully) Lun 8 Sep - 19:21

grace ∞ sullivan
« Je vais l’attendre ici alors ! » Sullivan haussa un sourcil alors que la jeune femme pénétrait chez son cousin. Elle ne manquait pas de cran celle-là, et les quelques phrases presque incendiaires du garçon n’avaient pas suffi à la faire partir. Il s’en étonna d’ailleurs un instant. Il y avait deux possibilités : soit elle était stupide, soit elle était énervante. Dans les deux cas, Sully soupira et referma la porte. Il n’allait pas non plus la jeter dehors puisqu’il n’avait qu’un moyen pour le faire : l’attraper et la foutre à l’extérieur, chose que Demian apprécierait certainement assez peu. Elle était sa copine, il la détailla un instant. Il n’avait pas imaginé le géant blond en couple effectivement et ce dernier s’était bien gardé de le lui dire aussi. De quoi avait-il eu peur ? Que Sullivan veuille la lui voler ? Aucun risque. Il croisa les bras, resta debout près du canapé qu’elle avait investi. « Effectivement, t’aurais dû appeler. » dit-il dans un grognement, pas franchement à l’aise avec les filles… ou avec tout autre être doué de paroles et de jugement. Il se contenta d’un haussement d’épaule lorsqu’elle affirma qu’ils ne se ressemblaient pas. C’était un fait : les deux cousins n’avaient en commun que leur nom de famille et encore : Sully en avait changé. Peut-être ne se connaissaient-ils pas encore assez pour s’être découvert des points communs ou peut-être n’en avaient-ils tout simplement pas. Peu importait au fond tant que la colocation se passait correctement. Dégage la, t’as pas besoin d’elle. Sullivan ne s’était pas attendu à ce que ce parasite vienne rendre cette rencontre encore plus désagréable qu’elle ne l’était et il se frotta un instant le crâne. Il faisait très souvent le choix de ne pas l’écouter, d’autant plus que c’était par sa faute qu’il s’était retrouvé chez les hommes en blanc. La voix eut au moins le mérite de le radoucir légèrement, même si elle l’énervait au plus haut point, elle lui rappelait inconsciemment qu’il devait faire des efforts pour se faire apprécier ici. Et accessoirement prendre ses médicaments sans en oublier un seul. « Je lui souhaite bien du courage si tu t’incrustes comme ça chez lui tout le temps. » Il accompagna sa blague d’un petit sourire qu’elle ne remarqua sans doute pas. Peu importait. Sullivan l’observa alors plus en détail, prit le temps de le faire. Elle semblait douce, gentille et c’était ce qu’il remarquait au premier abord. Mais sans doute se trompait-il et son jugement était faussé. De toute façon elle n’avait pas l’intention de bouger, il aurait donc l’occasion de vérifier ses hypothèses. « Non il m’a rien dit. » Il n’avait rien tenu à dire sur leur ressemblance inexistante, n’ayant pas jugé ça très utile. Quand la jeune femme termina par un commentaire sur ses cheveux, il écarquilla presque les yeux. Totalement pris au dépourvu, il ne sut pas tout de suite quoi répondre. Finalement, Sullivan vint se poser sur le canapé à côté d’elle sans pour autant la regarder. « Moi qui pensais être le plus bizarre ici. Faut croire que non. » Qu’il lui balança avec un léger rire. Très léger, rien de bien extraordinaire. Mais pour lui c’était déjà un miracle. Il soupira, s’enfonça dans le canapé et posa ses pieds sur la table basse. « Tu permets que je pique un somme ? »
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: fascinating new thing (sully) Mar 9 Sep - 14:02

Non, Grace ne manquait pas d’air. Elle pouvait même paraître effrontée par moment mais personne n’avait réussi à lui en vouloir bien longtemps si bien qu’elle continue à l’être. Mais sans en avoir conscience ce qui fait tout son charme. La blondinette ne prêta pas attention au soupir du jeune homme. Elle avait dit qu’elle attendrait Demian ici et elle le ferait. Ce n’est pas ça qui allait la décourager. Pas même ce manque évident de sympathie. Grace s’était installée sur le canapé en se demandant quand même si le grand blond en avait encore pour longtemps. Elle était venue ici avec un objectif et ce n’était pas celui de faire connaissance avec son cousin. Après tout, Demian ne lui a rien dit se présence ici. C’est qu’il ne voulait probablement pas que Grace le rencontre. D’ailleurs, elle ne sait pas trop quoi en penser. Mais elle ne risquait pas de faire de commentaire là-dessus, elle serait mal placée. Les cachotteries, c’est plus le truc de Grace. Bien malgré elle. La blondinette haussa simplement les épaules quand on lui confirma qu’elle aurait du appeler. C’était trop tard maintenant. Elle commença ensuite à jouer avec ses doigts. Il n’avait pas l’air très bavard le cousin, valait mieux qu’elle s’occupe. Et puis elle était un peu nerveuse, les derniers évènements l’ont vraiment mis à cran. « Pas tout le temps. » Grace avait même sourit. D’accord, ce n’était pas très gentil comme blague. Mais plus il parlait, moins elle risquait de mourir d’ennui. Et puis Grace l’avait pris très sérieusement, elle a toujours eu du mal à saisir le second degré. Alors Demian lui a rien dit ? Grace se pinça les lèvres, c’était contrariant et elle avait du mal à le cacher. Son sourire avait disparu. C’est bête mais elle aurait aimé savoir que Demian parlait d’elle. Grace l’a fait par exemple. A qui est-ce qu’elle n’a pas raconté sa romance ? Tous ses proches étaient au courant et, visiblement, ce n’était pas le cas de ceux de Demian. Grace suivit du regard le brun ténébreux qui s’installa sur le canapé à son tour, un petit sourire s’imposant à nouveau sur ses lèvres. « Ah tu penses que je suis bizarre ? » Il n’avait fait que l’insinuer mais c’était très clair. Pourtant Grace avait encore l’air de ne pas savoir quoi penser. « Non, attends. » Y’a vraiment que Grace pour faire ça. Ce pauvre garçon n’a jamais rien demandé à personne et voilà qu’il devait supporter Grace. Et Grace n’avait pas du tout envie de le laisser dormir pour l’instant. « Tu penses que tu pourrais m’écouter deux petites minutes ? Ou au moins faire semblant. Tu sais quoi ? T’as qu’à hocher la tête à tout ce que je dis, ça m’ira. » Un petit regard suppliant vers le jeune homme, ça allait peut-être suffire. En tout cas, Grace allait avoir bien du mal à attendre Demian pour vider son sac.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: fascinating new thing (sully) Mar 9 Sep - 21:03

grace ∞ sullivan
« Je pense pas que t’es bizarre. Tu l’es, c’est tout. » C’était presque l’hôpital qui se foutait de la charité, cette phrase. Et c’était aussi pour ça que Sullivan ne la pensait pas, qu’il souriait largement en la disant. Il aurait aimé qu’on trouve mignon sa bizarrerie mais ça n’avait jamais été le cas. En réalité, il n’affublerait jamais personne de cet adjectif qu’il trouvait désormais ignoble et qui l’avait tant traumatisé. Lui dire qu’il était banal serait alors le plus beau compliment qu’on puisse lui faire. Sully aurait pu préciser qu’il plaisantait mais jugea son air suffisant pour qu’elle le comprenne d’elle-même. Et sinon, tant pis. Il s’étira brièvement, prêt à réellement faire une sieste mais la jeune femme l’interrompit. Elle voulait parler. D’elle sans doute. Il arqua un sourcil, la regarda longuement sans savoir qu’elle était la bonne démarche à suivre. L’écouter serait sans doute la meilleure chose à faire mais s’il avait voulu se lier d’amitié avec elle il n’aurait pas été si désagréable dès le début. Le garçon se rappela cependant la voix, se prouva une nouvelle fois qu’il ne désirait plus lui obéir et être à sa merci en acceptant la proposition de la jeune femme. Même si Sully ne retint pas un soupir de mécontentement – qui en aurait vexé plus d’un – il répondit positivement. « Sois brève. » avait-il dit froidement comme pour la dissuader de s’épancher trop. Il lui paraissait pourtant que les femmes avaient tendance à bien plus parler que les hommes… et que lui. « Je chronomètre, fais gaffe. » Il se releva un instant pour aller à la cuisine, sortit deux verres du placard et apporta du soda. C’était peut-être enfantin comme boisson et pourtant il voulait éviter l’alcool en tout genre. Ca n’était pas bon pour lui. Sullivan lui servit un verre et se renfonça dans le canapé. « J’suis prêt. » Il ne le serait jamais vraiment en réalité. Et si elle se mettait à chialer au beau milieu de son récit ? Sully ne savait pas du tout gérer ça. Elle commença à déblatérer des mots qu’il avait bien du mal à comprendre, à suivre. Elle parlait trop vite. Ou peut-être trop tout court. Il fit cependant un maximum d’efforts sans trop savoir pourquoi il se donnait trop de peine. Sullivan regarda longuement le verre. En fait, elle parlait tellement – par rapport à ce dont il avait l’habitude – qu’il n’avait pas osé la couper pour boire une gorgée. Alors il se perdit rapidement, n’écouta plus rien et ne fit que regarder les bulles de soda éclater. C’était si facile de se déconcentrer… pas qu’elle n’était pas intéressante, mais…
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: fascinating new thing (sully) Jeu 11 Sep - 1:44

Bizarre. Voilà un mot que Grace connaît bien. Et pour cause, elle l’a souvent entendu. Majoritairement quand on parlait de sa mère et encore, c’était une manière plutôt sympathique de la qualifier. Quoi qu’il en soit, elle ne savait pas trop quoi penser de l’affirmation du jeune homme. Son large sourire aurait du l’aider mais non. Grace s’était arrêtée aux quelques mots qu’il venait de dire, un peu perplexe. Elle avait l’air un peu perdue la blondinette. Raison pour laquelle elle ignora sa remarque. La jeune femme a appris à laisser tomber tant il est fréquent qu’elle ne saisisse pas ce qui se passe autour d’elle. Elle ne s’en formalise pas, elle sait que c’est de sa faute. Souvent, Grace se demande si elle n’est pas totalement idiote. Et puis, la plupart du temps, elle se contente de penser qu’elle est simplement différente. Ça a un côté rassurant. Ainsi Grace n’a pas besoin de se remettre en question. Et tout va bien dans le meilleur des mondes, Grace peut continuer à se voiler la face dans son monde tout beau, tout rose. Sauf que dernièrement ce petit monde parfait fait d’illusions a pris de sérieux coups. Ça déraillait sérieusement dans la vie de Grace. Au point qu’elle allait se confier au cousin de Demian qui n’était rien d’autre pour elle qu’un inconnu. « C’est même pas vrai » Grace esquissa un sourire amusé et finit par attendre le feu vert du jeune homme pour se lancer. Il leur rapporta d’abord du soda. Chouette, un truc que Grace était autorisée à boire. Mais ce n’était pas pour autant qu’elle s’était mise à en boire, trop focalisée sur ce qu’elle avait à dire. Quand enfin il lui annonça qu’il était prêt, Grace prit simplement une grande inspiration avant de se lancer : « Je vis dans une grande colocation, c’est comme une famille pour moi… Je les adore. Y’a longtemps, un de mes colocataires est sorti avec une de mes colocataires. Sacha et Devyn. Mais ils se sont séparés et Devyn est partie avec un autre de mes colocataires, Alexander. Et puis elle est retournée avec Sacha parce qu’ils allaient avoir un enfant ensemble… Sacha est mort ensuite. Entre temps Alexander s’est mis en couple avec mon amie d’enfance, Aislynn. Et qu’est-ce que j’ai appris ? Qu’Alexander l’a trompé ! Avec Devyn. Et maintenant je sais même plus quoi faire. Peut-être que je devrais le détester mais j’y arrive pas. » Grace laissa échapper de ses lèvres un soupir. Il n'y avait qu'elle pour réussir à balancer tout ça au premier venu. « En tout cas, Aislynn est au plus bas. Alexander n’est pas mieux. En fait, la maison entière broie du noir. J’en ai marre. J’aimerais que ça redevienne comme avant. » Grace avait l’air franchement affectée. Quelques secondes seulement avant que sa curiosité vienne balayer tout ça. « A quoi tu penses ? » avait-elle demandé, un sourire tout neuf aux lèvres. « Et tu t’appelles comment au fait ? » Grace venait seulement de se rendre compte qu’elle ne s’était pas inquiétée de l’identité du jeune homme avant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: fascinating new thing (sully) Jeu 11 Sep - 19:52

grace ∞ sullivan
Elle parlait. Parlait encore. Si bien qu’elle parvint à détourner l’attention de Sullivan qui regardait toujours son verre et il releva alors la tête avec une grimace. Elle avait vraiment beaucoup de culot cette fille, elle avait bien dit qu’il n’avait pas besoin d’écouter non ? Pourtant son débit incroyable de paroles l’empêchait de faire autrement. Sully fronça les sourcils et sentit la colère lui venir. Oui, Grace l’énervait d’autant que même en cherchant bien, il ne capta pas un mot de ce qu’elle sortait. Ses doigts se crispèrent sur son jean et il détourna rapidement les yeux à la recherche de quelque chose d’apaisant. Ses yeux se posèrent sur le casque tranquillement installé sur la table basse, mais il soupira. Non, Sullivan ne pouvait clairement pas le prendre pour écouter de la musique à fond – ce qui marchait quelque fois. Alors il fit de son mieux pour ne pas céder à ses pulsions, eut quelques tremblements et se sentit mal. Ne pas faire de mal à Grace. Ne pas faire de mal à Grace. Demian ne lui pardonnerait jamais. Concrètement, il n’avait plus frappé ni insulté violemment quelqu’un depuis sa sortie de l’hôpital. Mais là-bas il était constamment surveillé et ses actes, ou ses envies, ne se concrétisaient jamais. Ici… la seule chose qui pourrait peut-être l’empêcher de péter un câble était… ses médicaments. C’était du moins ce qu’il croyait ! Sans doute que ces comprimés avaient un effet placebo, car Sully en prenait à chaque fois qu’il sentait qu’il allait exploser et se sentait un peu mieux par la suite – dans le meilleur des cas. Non, il ne savait pas que c’était totalement inutile et peut-être même mauvais pour sa santé. Si le médecin lui avait dit d’en prendre le matin ou le soir, ça ne voulait pas dire n’importe quand dans la journée mais ça Sullivan n’arrivait pas à le saisir dans ces moments-là. Il ne pensait qu’à une chose après tout : se maîtriser, et en oubliait d’être rationnel. Il se leva alors brusquement et lui fit un signe de main pour lui dire de l’attendre. Sans plus tarder le lycéen se rua dans sa chambre – et faillit accessoirement se prendre la porte – pour attraper sa boite de médicaments. Il avait pensé à la mettre dans la cuisine mais le géant blond ne savait rien de tout ça et tant qu’il ne fouillait pas sa chambre, ne le découvrirait pas. Il sortit avec peine les comprimés de la plaquette, ses mains tremblant comme un vieux qui aurait Parkinson ! « Bordel, alleeeez… » Son pied tapait nerveusement par terre et une pilule tomba. On aurait cru un camé, vraiment. En vrai, il avait juste peur de lui-même et de cette voix qui lui gueulait dans le crâne. Sur le moment, Sullivan se foutait totalement de l’avoir laissée en plan dans le salon, c’était même à se demander s’il se souvenait qu’elle était là.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: fascinating new thing (sully) Sam 13 Sep - 9:26

Il est vrai que Grace parlait beaucoup. Mais elle lui avait laissé le choix de ne pas l’écouter, non ? Il y avait bien une raison. C’était égoïste mais elle avait juste besoin de dire tout haut ce qu’elle pensait tout bas. Et elle n’aurait pu se tourner vers personne de la colocation pour ça. A part peut-être Sohel mais Grace s’était dit qu’il avait le cœur déjà assez brisé pour devoir s’occuper de ses problèmes. Il l’aurait écouté lui. Et conseillé, assurément. Mais elle se retrouvait ici, dans l’appartement de Demian, à déblatérer sur ce qui la tracasse auprès de son cousin. Encore une attitude qui allait blesser le grand blond. Cette fois pourtant, elle avait au moins pensé à se tourner vers lui. Et même si au final Grace n’avait pas su attendre, c’était déjà un début. La blondinette avait fini de parler. Elle attendait une réaction. Peut-être juste un geste de la tête. A la place, le jeune homme s’était levé précipitamment et avait fait un signe de la main à Grace. Elle aurait du interpréter qu’il voulait qu’elle attende. Mais non. Elle comprit plutôt qu’il voulait qu’elle la suive. Alors elle le fit. La scène à laquelle elle assista la rendit plutôt perplexe. Qu’est-ce qu’il avait ? Un mal de crane soudain ? Dans un premier temps, Grace resta simplement en retrait pour l’observer. Jusqu’à ce qu’il fasse tomber une de ses pilules. Il avait l’air dans tous ses états, Grace en conclut qu’il souffrait. Ça se voyait, il sautait presque sur place. L’air de rien, elle se rapprocha et se baissa pour attraper le médicament et le poser dans la main du garçon. Grace était calme. Bien loin de l’état dans lequel il était. N’importe qui d’autre aurait compris que quelque chose ne tournait pas rond chez le jeune homme. Pas Grace qui l’avait presque immédiatement placé au-delà de tous soupçons quand elle avait appris son lien de parenté avec son petit-ami. « Ça ne ressemble pas beaucoup à un doliprane ça. » Elle sourit, n’ayant aucunement conscience qu’elle était encore loin de la vérité. Sa présence ici était peut-être dangereuse. Autant pour le jeune homme que pour elle-même. Sauf que Grace n’en aurait pas conscience même s’il venait à lui expliquer sa différence. Et pour cause, elle est capable de voir dans le dealer notoire de Tenby, l’homme le plus doux et le plus aimant qu’elle connaisse. Ça l’aide pas à gagner si ce n’est qu’un peu de sens des réalités. Qu’est-ce qu’elle pourrait voir alors chez son cousin ? Probablement rien qui l’effrayerait. « T’as besoin d’eau pour faire passer ça ? » qu’elle lui demande en s’écartant un peu, prête à aller dans la cuisine.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: fascinating new thing (sully) Dim 14 Sep - 0:05

grace ∞ sullivan
« Ca ne ressemble pas beaucoup à un doliprane ça. » Sa phrase le figea sur place. Grace était là, avait tout vu. Elle avait peut-être même deviné vaguement qu’il se tramait quelque chose, si ses mots reflétaient sa pensée. Mais non, elle n’est pas intelligente, elle ne sait rien qu’il se dit pour essayer de se convaincre. Effectivement, il avait trouvé la fille un peu… simple. Mais maintenant il remettait ce jugement en question, d’autant qu’elle devait désormais détenir un moyen de pression énorme – en avait-elle au moins conscience ?.Sullivan resta un moment sans bouger. Il dût faire preuve d’une énorme concentration pour ne pas exploser, ne pas s’énerver et pour ne pas la frapper, même. Non, s’il faisait ça il était mort. Ce serait pire que de se faire huer de tous, pire que si on découvrait sa maladie. Demian le tuerait tout simplement s’il faisait du mal à sa copine. L’énervement fit rapidement place à autre chose. De la peur, de l’inquiétude, qui se lisait parfaitement dans les yeux du lycéen. Il était effrayé à l’idée que tout le monde sache et qu’un calvaire comme celui de Seattle ne recommence. Non, Sully n’était clairement pas prêt à ça, et même s’il ne savait pas si la jeune femme savait tenir sa langue, il ne préférait pas tenter. Téméraire mais pas suicidaire, le gamin. Son regard vagabonda dans la pièce, sa tête lui tourna. Il tentait de s’imaginer tous les évènements qui pourraient survenir suite à tout ça, et il y avait tellement de possibilités que son cerveau ne suivait pas la cadence. A l’instant, on aurait vraiment pu croire qu’il n’était qu’un chiot apeuré, abandonné au milieu d’une autoroute, passant près de la mort à chaque seconde qui défilait sans pourtant jamais l’atteindre. Il se laissa alors glisser le long de son lit, ses jambes tremblant trop pour le soutenir éternellement. Son esprit éluda totalement la présence de la jeune femme et Sullivan se recroquevilla sur lui-même. C’était ridicule. Et probablement incompréhensible même pour Grace qui, contrairement à ce qu’il s’était mis en tête, n’avait pas songé une seconde à ce qu’il soit réellement malade. Sully se mit à murmurer des paroles inaudibles, priant à voix basse pour qu’elle ne dise rien et qu’elle oublie même tout ce qu’elle avait vu. Mais non, ça marchait rarement comme ça… on ne remontait jamais le temps comme on le souhaitait. Sa peine était tellement grande, sa haine envers lui-même tellement immense qu’il fit abstraction de tout ce qui l’entourait. Elle, le lit, la chambre entière, l’univers lui-même, et quelques larmes vinrent condamner ses joues. Il avait mal. Bien sûr qu’il avait mal. Grace avait réduit sa vie à néant en quelques secondes, ou en tout cas selon lui. La paranoïa, il la subissait depuis longtemps mais n’avait jamais su la dompter et discerner le vrai, du faux, de l’exagéré.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: fascinating new thing (sully) Mar 16 Sep - 10:18

Grace n’avait pas tout de suite remarqué le changement d’état du jeune homme. Pourtant, il avait l’air complétement retourné. Il ressemblait à un petit garçon qui avait peur. Mais peur de quoi ? Grace ? Ce serait bien une première, Grace inspire bien des émotions à ses congénères mais la peur ? Jamais. Le regard bleu du garçon fila un peu partout à travers la pièce sans que Grace ne parvienne à l’attraper. Elle ne faisait que le suivre des yeux, un peu impuissante. Si elle avait pu échanger un regard avec lui, peut-être qu’elle aurait compris. Ou probablement pas. Et ce ne serait même pas par excès de bêtise cette fois. Le jeune homme est spécial et Grace n’arrivait pas encore à déceler en quoi il l’était. Son attitude la déroutait, elle n’était pas vraiment habituée à ça. Elle s’imagina un instant que c’était une manière de la congédier. Mais se ravisa. S’il voulait qu’elle parte, il aurait pu lui dire tout simplement ? Et en se remémorant leurs tout premiers mots échangés, Grace se rendit compte qu’il l’avait effectivement fait. La blondinette se rapprocha du jeune homme, prête à donner n’importe quelle excuse pour filer. C’est là qu’il se laissa tomber au sol, l’air complétement désabusé. Ça, Grace ne l’avait pas vu venir. Elle avait haussé un sourcil, consciente de n’avoir absolument rien compris. Qu’est-ce qu’elle était sensée faire maintenant ? Partir quand même. Non, ce n’était pas son genre. Alors d’une petite voix, elle avait tenté de rétablir la communication : « Ça va ? » Fallait pas être un génie pour voir que ce n’était pas le cas mais Grace n’avait pas trouvé mieux. Surtout qu’il s’était mis à pleurer maintenant. Grace maudit intérieurement sa maladresse avant de s’abaisser au niveau du jeune homme pour faire ce qu’elle faisait de mieux. Elle ouvrit les bras, la première chose qui rentra en contact avec le jeune homme après son ventre de femme enceinte dissimulé. Doucement, elle le serra contre elle ramenant la tête du garçon contre son épaule. Grace ne connaissait toujours pas son prénom mais elle était déjà en train de le cajoler. Il n’y a qu’elle pour faire preuve d’une telle douceur. Surtout envers quelqu’un qui n’avait pas franchement été très avenant avec elle. Et qu’elle ne connaissait pas de surcroit en dehors du fait qu’il est le cousin de Demian. Il lui avait paru étrangement fragile et Grace ne connaissait que la tendresse comme remède à ce genre de situations. « Tout va bien. » assura Grace en passant ses doigts dans la chevelure brune du garçon. Et à ce moment-là, elle ne sait pas encore si elle ne va pas se faire jeter comme une vieille chaussette. Grace a du mal à le concevoir mais tout le monde n’est pas forcément fan de ce genre de démonstrations. Mais s’il pouvait arrêter de pleurer pour s’énerver alors ce serait déjà ça.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: fascinating new thing (sully) Mar 16 Sep - 13:47

grace ∞ sullivan
Sullivan avait rarement eu aussi peur de sa vie. Il ne voulait pas s’en aller, pas maintenant. Il n’avait pas non plus envie de voir de la déception ou du dégoût dans les yeux de son cousin – ce qu’il comprendrait pourtant bien – car malgré tout, il l’appréciait. Il était content d’avoir de la famille sur qui compter un minimum, même si ce Demian était loin de montrer ce qu’il semblait ressentir ou même penser à son sujet. Perde les avantages liés à Tenby, cet anonymat, une chambre rien qu’à lui où il n’y a pas un centimètre de blanc lui semblait impossible à supporter. Il s’était déjà attaché à tout ça et au nouveau Sullivan qu’il essayait de construire. Tout ça lui donnait mal à la tête, l’enfermait dans un univers qui n’avait rien de rassurant mais où il ne voyait plus grand-chose, ni Grace, ni la chambre. Pourtant, quelque chose comme un contact le ramena à lui. En effet la demoiselle – sans doute trop niaise pour avoir saisi quoique ce soit – s’était penchée à sa hauteur pour essayer de le rassurer. Il n’entendit pas ses mots non, mais son contact lui fit ouvrir les yeux un court instant. Elle l’avait pris contre lui et ce malgré qu’elle ne le connaisse pas. C’était peut-être… la première fois qu’on l’enlaçait, hormis sa mère. Et la situation n’était pas désagréable, pour dire vrai ! Il semblait se calmer, se détendre un peu. Quand Grace passa sa main dans ses cheveux… il eut même un petit sourire que personne n’aurait pu prédire. C’était inattendu, voire inespéré. En plus de le détendre, ce câlin laissa supposer à Sullivan que Grace ne se servirait pas de tout cela contre lui. Peut-être même n’avait-elle pas compris que quelque chose clochait réellement, il n’en savait trop rien. « Grace…. » objecta-t-il quand elle arrêta de lui caresser les cheveux. Il eut presque une moue enfantine, contre elle. « Continue… » Qu’il ajouta tout bas. Il ne savait pas en quoi, mais Sully adorait qu’elle lui caresse les cheveux. Il avait la sensation qu’on la cajolait et qu’on s’occupait vraiment de lui. Peut-être que de cette façon le lycéen avait l’impression d’être important pour quelqu’un et ce même s’il ne la connaissait pas. Sullivan ronronna presque quand elle reprit ses caresses ( pour faire plaisir à Grace ahah ) et sourit largement. Il s’en voulut immédiatement de lui avoir mal parlé et peut-être même de l’avoir mal jugée. Le mal de tête s’en était allé et ses peurs presque toutes disparues pour le moment. « Tu vas rien dire, hein ? » Il tenait malgré tout à s’en assurer.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: fascinating new thing (sully) Mar 16 Sep - 18:43

Grace ne savait pas trop à quoi s’attendre. Il était probable que le jeune homme réagisse mal. C’est bien ce qu’il a fait depuis le début, non ? Logiquement, il lui grognerait à nouveau dessus et, cette fois, Grace rentrerait chez elle. Pourtant ce n’est pas du tout comme ça que la suite se déroula. Au plus grand étonnement de Grace, le garçon un brin intriguant se laissa faire. Mieux, il semblait même s’y plaire, dans les bras de la blondinette. Grace sentait qu’il se détendait et accentua ses caresses comme pour l’inciter à retrouver son calme. C’était un peu bizarre cet élan de chaleur humaine. Grace n’avait même pas imaginé une telle alternative. Une fois certaine que le jeune homme était consolé, Grace enleva sa main de ses cheveux, en proie aux crampes. Et comme si la situation n’était pas déjà assez étonnante, le garçon se manifesta. Continuer ? Grace eut un sourire attendri avant de recommencer, ravie d’être aussi utile. Pour une fois. D’habitude, elle se sentait complétement incapable de consoler ses amis. Ses câlins ne suffisaient pas, elle n’avait pas les mots. Et voilà qu’elle arrivait à consoler un parfait inconnu. Bon, un inconnu tout court, Grace sait au moins que c’est un proche de Demian. Mais quand même. Le moment était fort, Grace était émue. Foutues hormones. « Je suis là. » qu’elle murmura en continuant de le bercer. Grace était quelque peu maternelle avec le jeune homme, ça avait été presque instinctif. Qui l’eut cru. Elle tombait enceinte et ne ressentait rien pour la chair de sa chair mais fondait comme neige au soleil devant le cousin bien étrange de Demian. Aucune logique. Décidément, Grace devait en être dépourvue. La demande du jeune homme lui fit froncer les sourcils, Grace ne comprenait pas ce qu’il pouvait avoir envie de cacher. Peu importe. Elle n’allait rien dire si ça pouvait lui faire plaisir. Et le rassurer surtout. « Rien à personne. Promis. » Une promesse pas bien difficile à tenir étant donné qu’elle n’avait rien saisi de ce qui venait de se passer. D’accord, ça n’avait pas été banal. Mais de là à en déduire que le garçon était dérangé… Non, Grace n’avait pas su faire un tel raccourci. Même les médicaments ne l’avaient pas mis sur la voie. La blondinette n’était de toute façon pas du genre à juger les autres. Et pour cause, elle avait déjà assez souffert du jugement parfois erroné des autres et si aujourd’hui ça ne l’atteignait –presque- plus, elle ne voulait faire subir ça à personne. Le garçon toujours dans ses bras, Grace n'osait plus bouger. Pas tant qu'il ne lui donnera pas le feu vert.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: fascinating new thing (sully) Mar 16 Sep - 21:45

grace ∞ sullivan
Au bout de quelques minutes, le garçon s’apaisa totalement. Il ferma les yeux, se laissa bercer, s’endormit presque. C’est qu’il était bien installé, là, le Sullivan… Le garçon eut un sourire reconnaissant lorsque la demoiselle promit de ne rien révéler à personne. Il était sauvé. « Demian ne doit pas savoir… il doit rien savoir. Je veux pas partir d’ici. » murmura Sully, vraiment soulagé. Ils avaient évité de peu le pêtage de câble, les coups même. S’il aurait pu frapper Grace ? Pour dire vrai il n’en savait rien et n’avait pas spécialement envie de le découvrir. En plus… elle était enceinte. Et ça, Sullivan n’avait même pas pris le temps de le voir. Autant le dire : maintenant qu’elle s’occupait si bien de lui il s’en voulait de lui avoir porté si peu d’attention au point même de n’avoir rien écouté de ses problèmes. D’ailleurs, dans ce qui serait habituellement un effort surhumain, Sullivan demanda : « J’ai pas écouté tout à l’heure. Tu pourrais… me redire tes problèmes. » Et cette fois il se sentait prêt à supporter l’afflux d’informations qui tout à l’heure l’avait fait disjoncter. Il fallait tout de même reconnaître une chose : Grace avait eu sur lui l’effet d’un médicament. Et encore, les médicaments n’étaient pas aussi efficaces ni aussi rapides à agir sur lui. C’était presque un exploit. Sullivan finit par se relever puis lui tendit la main pour l’aider. Il s’assit finalement sur son lit, là où ils seraient plus confortablement posés. C’était la seule fille à être entrée dans sa chambre, que ce soit ici ou à Seattle. La seule personne même. Et il ne voyait étrangement pas ça comme une intrusion. « Je m’appelle Sullivan. Je crois avoir oublié de te le dire. » Forcément qu’il avait oublié, puisque le lycéen avait voulu la virer d’ici. Il se passa une main dans les cheveux pour essayer d’obtenir le même effet que les caresses de Grace. Mais finalement il fit la moue, peu satisfait. Il lança un regard à Grace, pareil à un chiot qu’on aurait abandonné dans la rue et sans lui demander, déposa sa tête sur les genoux de cette dernière en lui faisant signe de recommencer à lui toucher les cheveux. Il sourit bêtement. « Allez, dis-moi. Je t’écoute cette fois. Promis. » Sully lui montra ses mains pour lui prouver qu’il ne croisait pas les doigts.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: fascinating new thing (sully) Mer 17 Sep - 9:42

Ne rien dire à Demian ? Grace n’y avait pas tout de suite pensé mais quand elle avait promis qu’elle ne dirait rien à personne, Demian en faisait obligatoirement parti. Elle s’en voulut quelques instants de se montrer une nouvelle fois quelque peu cachotière mais oublia rapidement sa culpabilité en se rendant compte du bien qu’elle faisait au jeune homme. Après tout, ce n’est pas comme si elle allait lui mentir. Simplement omettre de dire deux-trois trucs à propos de son jeune cousin. Rien d’important aux yeux de Grace mais il en faisait toute une histoire alors… Alors Grace ferait un effort. Surtout qu’elle avait déjà promis, elle n’allait pas se raviser.  « Il ne saura pas. Même si je sûre qu’il ne te laisserait pas tomber. » Grace parlait sans savoir. Elle savait simplement que Demian ne la laisserait jamais tomber et en faisait une vérité générale. La blondinette l’idéalisait peut-être trop. Ce n’était pas seulement la faute de sa naïveté étonnante pour son âge… Grace aime Demian. Assez pour ignorer tous les mauvais aspects du dealer. Et il s’applique à lui montrer que le meilleur alors, aussi étrange que ça puisse paraître, ça marche. « Oh, t’en fais pas, je t’ai dit que tu n’étais pas obligé de m’écouter. » Mais Grace avait tout de même souri, touchée par l’attention. Par on ne sait quel miracle, elle avait réussi à le faire radicalement changer d’avis. L’effet Grace peut-être. A peine consciente de l’exploit qu’elle venait d’accomplir, Grace observa le garçon se relever avant de saisir sa main et de se hisser sur ses deux jambes à son tour. Sans même y réfléchir, elle s’installa ensuite à côté du jeune homme sur son lit. Beaucoup plus confortable que le sol. « Sully. » avait automatiquement raccourci Grace. « J’aime bien » qu’elle avait fini par conclure. Ça faisait du bien de mettre un nom sur son visage. Amusée, Grace épia du coin de l’œil le petit manège de Sullivan. Il était trop mignon, vraiment. Elle comprit rapidement où il voulait en venir et accueillit sans sourciller le jeune homme sur ses genoux. Enfin, sa tête quoi. Grace resta un moment sans bouger, contemplative. Il avait l’air d’avoir tellement besoin de toute cette affection et Grace commençait à se demander pourquoi. Est-ce qu’il en manquait ? Ou en avait manqué ? Peut-être même les deux. Pauvre petite chose qu’il était. Grace reprit ses caresses alors que Sully l’invitait une nouvelle fois à se répéter. « Bon, d’accord. » Grace marqua une pause histoire de tout resituer. Avec tout ce remue-ménage, elle avait oublié la raison initiale de sa venue chez Demian. « Un de mes amis, Alexander, sortait avec une de mes amies, Aislynn. Mais il l’a trompé. Avec une autre de mes amies, Devyn qu’il dit aimer et avec qui il était déjà sorti avant qu’elle ne retourne avec un autre de mes amis, Sacha. Mais Alexander est aussi sensé aimer Aislynn alors… » La blondinette essayait de donner à Sullivan une version un peu plus compréhensible de l’histoire. « Tu crois que ce serait comme trahir Aislynn de ne pas détester Alexander ? »

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: fascinating new thing (sully)

Revenir en haut Aller en bas

fascinating new thing (sully)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-