AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

I'm so sorry. Please, forgive-me... ♥ Aislynn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: I'm so sorry. Please, forgive-me... ♥ Aislynn Mar 2 Sep - 22:39

I'm so sorry. Please, forgive-me...
Cela ne devait pas se passer ainsi… non pas du tout. J’avais des projets plein la tête, et j’avais tout pour être heureux… enfin je pensais l’être. J’avais passé un été merveilleux, avec une fille exceptionnelle ; et j’avais tout gâché. Aislynn était vraiment une fille bien, elle avait toutes les qualités pour satisfaire un homme ; mais moi je ne l’a méritais pas. Elle a été mon rayon de soleil quand je sombrais peu à peu, elle m’a redonné l’envie d’aimer sans avoir peur d’être briser à nouveau. Et pourtant d’une minute à l’autre, j’allais tout briser. Je ne voulais pas la voir pleurer, non elle ne devait pas souffrir à cause d’un con comme moi… Je n’aurais jamais dut la laisser entrer dans ma vie… et pourtant je l’ai fais. J’y ai cru ; j’ai cru qu’elle serait la femme de ma vie, celle avec qui j’aurais des enfants… Bref, le conte de fée. Mais je m’apprêtais à tout balayer d’un geste, car j’avais choisi la passion à la raison. La vie aurait été si simple avec Aislynn, elle était toujours joyeuse, elle mordait la vie à pleine dent sans se soucier du lendemain… mais il y avait Devyn. Mon premier amour, cette passion ardente qui nous anime et ce lien inexplicable qui ne fait que je ne vois qu’elle et tout le reste disparait.

J’avais donné rendez-vous à Aislynn sur la plage ; je me disais que ce serait plus facile. Il se faisait tard, et les gens avaient déserté les lieux depuis quelques heures déjà. J’étais là depuis plus d’une heure ; je voulais voir le coucher de soleil ; seul. J’avais besoin de cette solitude pour trouver les mots justes, peser les pour et les contres…. J’avais emporté avec moi une bouteille de vodka ; je ne savais pas vraiment pourquoi. Je n’avais pas bu d’alcool depuis mon accident de voiture… j’avais retenu la leçon, enfin c’est ce que je croyais. Je savais que l’alcool ne résous rien, mais je m’étais dis que cela pourrait m’aider. L’heure du rendez-vous approchait à grand pas, mon regard se posa sur la bouteille posée dans le sable… j’en avais déjà bu la moitié. Certes j’étais conscient ; mais j’avais déjà dépassé la limite. Je savais que j’avais mal agit et que je devais rompre avec Aislynn avant qu’il ne soit trop tard. Je ne voulais pas la blesser plus qu’elle n’allait déjà l’être ce soir.

Le soleil s’était couché, seules quelques torches illuminaient encore la plage de sable fin. Je levais le regard, et vit cette jolie blonde qui était encore ma petite amie… plus elle s’approchait, plus mon cœur se serait. C’était horrible… je n’avais jamais vécu ça auparavant. Il était clair que j’avais encore des sentiments pour elle, ils étaient bien présents, sinon je ne souffrirais pas autant de cette décision. « Hey » dis-je à demi-mot lorsqu’elle s’approcha de moi. Je n’osais pas la regarder en face, je sentais déjà ma gorge se serrer.

.
robb stark
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: I'm so sorry. Please, forgive-me... ♥ Aislynn Mar 2 Sep - 22:55

Alexander ∞ Aislynn
« Don’t say me you’re sorry. You’re just a fckin’ liar, boy. ».
Le plus bel été. C’est comme ça que je voyais ces dernières semaines passées en la compagnie d’un petit-ami formidable, qui rendait mon monde meilleur et plus coloré encore que je ne le laissais paraître. Tout avait un goût plus fort ; je redécouvrais l’univers avec des yeux d’enfant. Il était mon premier vrai amour, celui pour qui j’avais abandonné mes préjugés afin de lui offrir ma virginité ; personne d’autre ne pourrait jamais obtenir un tel privilège. Pourtant, je le sentais étrangement distant dans son précédent message, qui me donnait rendez-vous à la plage de Tenby. Celle où on se baladait souvent tous les deux, main dans la main, en regardant les vagues déferler doucement sur le sable fin. Je n’étais pas dupe : il ne m’avait pas appelée malgré mes appels et mes messages vocaux. Cela m’inquiétait quelque peu, en toute honnêteté. J’avais enfilé une petite robe bleue et mes cheveux se baladaient, ondulant le long de mes épaules. Mes grands yeux océan me toisaient dans le miroir de la salle de bain. On aurait dit une princesse qui allait retrouver son Prince Charmant. D’une certaine façon – un peu utopiste – je considérais la situation commet telle. J’étais si loin de la réalité que ma future analyse me trouvera pathétique. Pour l’heure, j’ignorais la gravité de son message en préférant penser qu’il allait me faire une « belle » surprise. Des étoiles dans les yeux et le coeur amoureux, je pris le volant pour le rejoindre en toute hâte. C’est une fois sur place que je remarquai qu’il était simplement assis dans le sable, seul et dans l’obscurité naissante d’une nuitée sans étoile. Je fronçai quelque peu des sourcils, intriguée par une attitude aussi sombre. Et plus je me rapprochais, plus je constatais qu’il était différent. Une bouteille d’alcool, à moitié vide, se trémoussait à ses côtés comme une rivale potentielle. Il se passait quoi, bon sang ? Une fois à sa hauteur, il daigna m’accorder un minimum d’attention – sans oser affronter mes yeux interrogateurs. « Hey » Lâcha-t-il, la bouche visiblement pâteuse et endormie. Il me fuyait, c’était évident. Et l’alcool démontrait bien qu’il n’était pas dans son assiette. Depuis son accident, il n’en avait pas touché une seule goutte. « Alex... Tu as bu ? » Lui demandai-je, abasourdie, sans prendre la peine de me pencher pour l’embrasser. Je le sentais distant. Il ne voulait pas que je m’approche. Et pour preuve, il avait mis une bouteille entre nous deux, à sa façon. Je ne comprenais rien. Des hypothèses grotesques se mêlaient dans mon esprit, dans un méli-mélo dramatique. Je n’allais pas craquer, pas sans savoir. Je me faisais peut-être des idées, après tout ? Je tentai de rester calme. « Il se passe quoi ? » Fis-je d’une voix empathique, douce, même si je n’osais pas me rapprocher de lui plus que ce qu’il ne me l’autoriserait. Pourquoi une telle distance entre nous ? Qu’allait-il m’annoncer comme terrible nouvelle ? Loin de penser que le « nous » était le problème, je pensais à des scénarios catastrophes qui toucheraient sa vie. Par exemple, un décès ou une mauvaise nouvelle pour sa carrière sportive. Naïve ? Idiote, oui.

code by Silver Lungs

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: I'm so sorry. Please, forgive-me... ♥ Aislynn Jeu 4 Sep - 13:05

I'm so sorry. Please, forgive-me...
Pourquoi ? Ce mot résonnait dans ma tête depuis plusieurs heures déjà. Etais-je vouer à faire souffrir les gens ? J’avais l’impression de n’être qu’un mec horrible qui ne pensait qu’a sa gueule. J’avais joué avec le feu et j’en payais les conséquences… mais je préférais mettre un terme à cette relation tout de suite ; plutôt que m’enfoncer dans des mensonges. J’aimais Aislynn, je n’avais aucun doute sur ce point là ; sinon mon cœur ne me ferait pas tant souffrir à cette instant. Comment pouvait-on être amoureux de deux personnes à la fois ? Elles étaient si différentes toutes les deux, totalement opposé. D’ailleurs, je pense que c’était la raison pour laquelle Aislynn m’avait autant plus… quand je l’a regardais, je ne voyais pas Devyn… mais belle et bien cette jolie blonde pleine de vie. Alors pourquoi je choisissais celle qui m’avait souffrir, plutôt que celle qui m’avait « sauvé » ? Parce qu’au plus profond de mon être, ça a toujours été Devyn…

Assis dans le sable, le regard perdu dans le vide… j’attendais l’arrivée d’Aislynn comme si j’attendais mon dernier jugement. J’avais peur … de sa réaction, mais aussi de la suite. J’allais réduire son cœur en miette, encore une fois… elle ne le méritait, elle méritait un vrai prince charmant et non l’usurpateur de pacotille que j’étais. Je levais les yeux au moment où elle arrivait, elle était belle dans sa robe ; elle avait dut penser à un rendez-vous romantique… malheureusement c’était tout le contraire. Je lâchais un pauvre « hey » alors qu’elle approchait. Elle avait du comprendre que la situation n’était pas habituelle puisqu’elle ne chercha pas à m’embrasser comme elle le faisait habituellement. « Tu as bu » Je relevais les yeux sur la jolie blonde, puis sur la bouteille à moitié vide. « oui… » Je restais là, immobile ne sachant pas quoi faire, ni quoi dire. Elle me demanda se qu’il se passait ; j’allais devoir lui dire. A cet instant, j’avais envie de fuir mes responsabilités et partir en courant. Peut être que j’aurais du choisir la facilité, attendre la rentrée, et m’éloigner peu à peu …. Jusqu'à ce qu’elle décide de me quitter. Mais j’étais bien trop amoureux d’elle pour la laisser vivre ainsi dans l’ignorance. Je levais les yeux vers elle, sentant les larmes montées, la gorge serrée, je finis par parler : « je suis désolé Aislynn… je ne voulais pas que ça arrive. » Avant qu’elle ne parte, je me relevais et saisis sa main. « Je ne suis pas celui qu’il te faut… tu mérite un garçon bien moins égoïste que moi ; et surtout quelqu’un qui ne te fera pas souffrir. » pourquoi n’arrivais-je pas à dire le mot ? Ce mot qui rendrait tout cette histoire si réaliste… la fin de notre histoire. J’étais là, indécis parce que j’avais peur qu’après tout ça, je devienne un monstre à ses yeux. A vrai dire, elle en avait bien le droit, j’en étais un. Seulement, je n’arrivais pas à croire que nous deviendrons des inconnus l’un pour l’autre. Je baissais les yeux vers le sable, laissant échapper une perle lacrymale qui se mit à rouler le long de ma joue : « c’est terminé entre nous. » Je lâchais sa main, tendant la joue si elle voulait me gifler. C’était moi le coupable dans cette histoire, pas elle… elle était juste parfaite.

.
robb stark
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: I'm so sorry. Please, forgive-me... ♥ Aislynn Jeu 4 Sep - 20:12

Alexander ∞ Aislynn
« Don’t say me you’re sorry. You’re just a fckin’ liar, boy. ».
Mon univers s’écroulait, petit à petit. Je sentais une tension palpable naître entre Alexander, mon petit-ami, et moi-même. Cette bouteille d’alcool ne laissait rien présager de bon pour la suite des événements. Je tentais de rester calme, de ne pas me démonter face à une attitude aussi distante. Pourtant, j’en étais persuadée : ce ne serait pas un agréable moment passé en sa compagnie. Je ne pouvais plus bouger, tandis que mon palpitant continuait de frapper ma poitrine pour tenter de s’en échapper, en vain. Je le toisais, perplexe et perdue, tandis qu’il demeurait silencieux. L’attente fut interminable, mais il y mit un terme. « Je suis désolé Aislynn… je ne voulais pas que ça arrive. » Je ne comprenais pas. Il se redressa, de tout son long. Il s’excusait... mais de quoi ? Il attrapa ma main et je n’eus le coeur à me débattre ou émettre le moindre son, abasourdie. « Je ne suis pas celui qu’il te faut… tu mérites un garçon bien moins égoïste que moi ; et surtout quelqu’un qui ne te fera pas souffrir. » Ca y est. On arrivait au moment fatidique. Pourtant, mon cerveau ne parvenait pas à analyser les mots du jeune homme. La surprise se lisait sur mon visage et dans mes yeux. De quoi parlait-il ? « C’est terminé entre nous. » Le coup de massue derrière la tête et sur mon coeur de verre qui vola en éclats, éparpillant les morceaux sur le sable fin d’une plage déserte. « Quoi ? Mais je... » Parvins-je à articuler, totalement désemparée. Comment pouvait-il me dire ça, à moi ? Lui qui m’avait juré monts et merveilles, rendant mon été digne d’un conte de fées. J’y avais tellement cru que la déception me rendait d’autant plus amère. D’abord Baptiste, qui s’était suicidé. Maintenant lui, qui me quittais. Il ne me fallut guère de temps pour faire le rapprochement entre son départ de mes bras et l’arrivée de Devyn dans la maison. Je serrai mes poings, de plus en plus forts, jusqu’à m’enfoncer les ongles dans la paume de mes mains. Ma mâchoire se crispa et la colère monta en moi comme un volcan. C’en était trop ! J’explosai. « Laisse-moi deviner... Tu l’as retrouvée ? Oh oui, bien sûr que tu l’as retrouvée. Et je suppose que tu as bien pris ton pied... Parce que tu te l’es tapée, évidemment. » Lançai-je d’un air sarcastique avec un sourire mauvais, limite malsain, sur mes lèvres fermées. J’avais mal. Affreusement mal. Je souffrais comme jamais. Cet enfoiré m’avait pris ma virginité et promis que tout serait parfait entre nous. Je lui avais tout offert, même en l’aidant à oublier sa dulcinée aux cheveux bruns. Du vent, au final. Il n’était qu’un hypocrite. « J’espère que tu t’es bien amusé à te foutre de ma gueule ! Tu n’es qu’un menteur, Alex. » Crachai-je, énervée comme jamais. Moi qui ne parvenais pas à perdre ma bonne humeur et mon côté positif... On pouvait dire que la douleur me rendait acerbe et particulièrement mauvaise. Tant pis ! Je reculai d’un pas, puis de deux, tandis que ma gorge se serrait tout autant que mon coeur. Je ne le quittais pas des yeux, prête à lui en coller une s’il tentait de me retenir. « Je ne veux plus jamais te revoir. N’essaie même plus de m’approcher. Sinon, crois-moi, je ferai en sorte de t’empêcher d’avoir une descendance. » Dis-je sur un ton menaçant, qui en disant long. Et j’allais véritablement en venir à lui envoyer mon pied dans ses parties intimes s’il tentait une quelconque tentative d’approche. Autant dire qu’il valait mieux qu’il me laisse. Les larmes montèrent à mes yeux. Non, je n’allais pas craquer devant lui ! Il ne méritait même pas que l’eau salée perle sur mes joues. Il ne méritait rien ! Il n’était qu’un égoïste manipulateur. Toute cette histoire était une affreuse erreur. Un mensonge parfait concocté par ses soins. Il m’avait juste prise « en attendant » de retrouver mieux. Quel con ! « Sois heureux avec ta poufiasse. J’espère qu’elle est un bon coup ! » Lui lançai-je avant de lui effectuer le geste qui signifiait « va te faire foutre » et je tournai les talons, enfonçant mes pieds dans le sable fin. Les gouttes lacrymales ne tardèrent pas à vouloir s’immiscer sur mon visage, mais je tenais à être suffisamment éloignée de lui pour pleurer toutes l’eau de mon corps. Alexander venait de me prouver qu’on pouvait passer de l’amour à la haine en une fraction de seconde. Pour moi, il était juste bon à jeter définitivement de ma vie. Je ne le laisserai plus jamais m’approcher.

code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: I'm so sorry. Please, forgive-me... ♥ Aislynn Sam 6 Sep - 23:08

I'm so sorry. Please, forgive-me...
Je ne voulais pas… j’y arrivais pas. Aislynn était celle qui m’avait sauvé, celle qui m’avait fait sourire, rire… aimer à nouveau. Je n’avais pas le droit de la faire souffrir, et pourtant j’allais briser ce cœur ; celui que je m’étais jurer de protéger. Elle était mon âme sœur, j’en avais encore conscience… mais nous n’étions pas fait pour être ensemble, pas dans ce monde là… nos chemins finiront par se croiser dans une autre vie. Ou alors nous étions destiné à ne jamais finir ensemble ; comme des amants perdus. Je réalisais que j’allais la perdre. Elle ne me pardonnerait jamais mon acte, et je n’avais pas le choix que de lui dire adieu. J’aurais tant aimé que cela se passe autrement, mais deux routes s’offraient à moi, et j’avais choisi Devyn sans vraiment savoir où cela allait me mener ; peut être que j’allais souffrir à nouveau, mais c’était plus fort que moi.

Je venais de me relever, sa main glissa de la mienne… je venais de rompre avec elle. Mon cœur se déchira, et bien plus encore. Je savais ce qu’elle ressentait… j’étais moi-même à sa place il y a deux mois. Je relevais les yeux, les siens avaient changés. Il n’y avait plus que de la colère, de la haine dans les siens. La gorge serré, j’encaissais ses paroles, laissant rouler sur mes joues les larmes qui ne cessaient de venir. Elle avait tout compris… et moi comme un idiot, je pensais lui cachais une part de la vérité. J’étais donc, si prévisible. Je baissais la tête regardant mes pieds dans le sable : « ça ne devait pas se passer comme ça… » J’avais cru que je serais assez fort pour résister, que mon amour pour Aislynn serait assez puissant pour que Devyn ne me fasse aucun effet. J’étais un idiot, le pire des cons. Ses mots étaient durs, mais justifié, je n’avais pas le droit de la laisser ainsi après tout ce que nous avions vécu tous les deux cet été. Je n’oublierais jamais ses bons moments, à vrai dire… je ne l’oublierais pas, tout court.  « J’étais sincère, je t’a… » Ajoutais-je même si je savais que mes mots ne serviraient à rien, sauf peut être à accentuer sa haine envers moi. ! Je n’avais plus le droit de le lui dire… et pourtant c’était toujours le cas.

Elle recula, cette distance qu’elle m’était entre nous me faisait mal… mais je devais assumer mon choix. Je n’avais plus le droit de reculer, le mal était fait de toute façon. Elle me tourna le dos, j’avais compris qu’à partir d’aujourd’hui… nous ne serions que des inconnus… peut être même pire… des ennemis. Je me laissais tomber dans le sable, vidant la bouteille de vodka d’une traite et laissant rouler les perles lacrymales qui ne faisant que sortir de mes orbites. L’alcool me montait à la tête, je n’avais plus l’habitude ; et ce soir, je n’avais personne pour m’aider… quoi que je m’en fichais. J’avais besoin d’être seul. Je savais que j’allais être heureux avec Devyn, je l’étais quand j’étais dans ses bras… mais je n’arrivais pas à me pardonner le mal que j’avais fait à Aislynn. Elle ne le méritait pas… pas elle. J’appréhendais la rentrée, croiser à nouveau son regard. Elle me détestait, me haïssait… elle m’avait fait confiance, et j’ai tout gâché.

Je m’allongeais dans le sable, levant les yeux au ciel. La lune était en demi teinte et les étoiles avaient disparues… peut être que je venais de commettre la plus grosse erreur de ma vie… j’espérais que non.


.
robb stark
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: I'm so sorry. Please, forgive-me... ♥ Aislynn

Revenir en haut Aller en bas

I'm so sorry. Please, forgive-me... ♥ Aislynn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-