AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

ft Eilian (+) our lives are gonna change, kitten.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: ft Eilian (+) our lives are gonna change, kitten. Lun 11 Aoû - 13:54

Lonán avait atteint un point où il était au-delà de la nervosité. Depuis dix bonnes minutes déjà, il lui fallait faire preuve d'efforts exceptionnels pour rester concentrer sur sa route et ne pas laisser son esprit divaguer. C'était idiot... il était idiot. Il savait ce qu'il avait à faire et il n'avait jamais été plus sûr de la véracité de ses mots, de la cohérence de sa vie, de l'assurance qu'il avait lui-même dans son existence - ou qui lui manquait encore pour certaines choses, certes -. Être nerveux aurait pu se comprendre, mais là, c'était tellement plus que ça.

Dès le matin, Lon' avait commencé à envoyer des messages à son meilleur ami. Il fallait qu'il lui parle, qu'il lui dise pour Evie et lui... Enfin lui dire. O'Ma le savait déjà. Même si Lon' n'avait pas dit clairement les mots « nous sommes ensemble », il avait dit assez de choses pour qu'O'Ma le comprenne. Ce n'était que par respect pour la pudeur de l'irlandais que l'américain n'avait pas cherché plus loin et n'avait pas posé plus de questions sur le sujet. Et maintenant, Lon devait clairement aborder ce nom dit et lui dire la suite. Il n'avait rien laissé transparaître au téléphone, disant juste qu'il avait besoin de lui parler d'urgence et il ne savait honnêtement pas par quoi commencer.

Garant sa voiture à côté du local abritant Tenbreak FM, Lon' souffla un bon coup. Il après les textos, il était parti se préparer, mais avait eu un mal fou à quitter son appartement et la très sexy et désirable brunette qui se trouvait à l'intérieur et n'avait - comme à chaque fois - que très peu envie qu'il la quitte. Secouant la tête en riant presque aux souvenirs d'adieux parfois... compliqués. Ca il pouvait en rire. Ils avaient une telle faim l'un de l'autre, un tel besoin d'être toujours ensemble, dans une étreinte chaleureuse.

Lon' ferma la voiture après en être sorti et entra dans le bâtiment, trouvant rapidement son ami qui l'attendait. Ce n'est pas qu'il avait un sens de l'orientation ou de la recherche exceptionnelle - ses vieilles aptitudes étaient même un peu rouillées - mais le local où ils travaillaient était si petit qu'il n'avait pas à faire beaucoup de pas pour le trouver. « Hey ! », sourit-il à son meilleur ami, s'approchant les mains dans les poches. « Ça va ? » Il sentait la nervosité autour de lui, flottant en vague depuis son corps jusqu'à l'extérieur et encore une fois, il songea combien il était stupide. C'était Eilian O'Malley, bon sang. Son meilleur ami, son chaton, son pote toujours fidèle, quoi qu'il lui eut dit, quoi qu'il ait fait. Il avait passé des heures et des heures à écouter Lonán parler de Mara, de sa peine, de comment il avait perdu la tête quand il l'avait perdu. Il l'avait encouragé comme personne quand Lon' avait commencé à reprendre la guitare et à accepter des contrats dans les bars. O'Ma avait toujours été là pour lui, pour tout et n'importe quoi. S'accommodant à son humeur.

« J'vais avoir un bébé », s'exclama rapidement l'irlandais, comme pour se dire que le dire vite et d'un coup, serait comme retirer un pansement. Et ce fut... assez étrange. Il y eut le bond cardiaque initiale, fort et clair, puis le calme après la tempête, le soulagement que ça soit dit et terminé, avant que son coeur ne reparte de plus belle, ses joues s'embrasant, ses mains devenant moites dans les poches de son jean. « Maintenant... », se sentit-il obligé de préciser. « Enfin,... pas maintenant maintenant... mais dans huit mois. J'vais avoir un bébé... »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: ft Eilian (+) our lives are gonna change, kitten. Mar 12 Aoû - 12:36

Étouffant un bâillement Eilian se dirigea vers sa cafetière et regarda sa montre d'un œil distrait. 8h15. Il avait intérêt de se grouiller s’il ne voulait pas arriver en retard. Portant la tasse de café brûlant à ses lèvres il vérifia que ses clés de voiture étaient bien à l'endroit où il les avait laissé, en rentrant la nuit précédente, et les mit dans sa poche. Il repensa aux messages de Lon et se dit que ça ne devait pas être si grave que ça sinon Lon' aurait carrément débarqué chez lui, non?

Terminant son café il récupéra les clés de la maison, son téléphone et son manteau avant d'aller affronter la fraicheur matinale. Ce serait bien la première fois depuis des années qu'il ouvrirait les bureaux aussi tôt. Enfin "les bureaux"... Les quatre pièces dans lequel il avait installé Tenbreak FM il y a 10 ans. Il repensa à cette histoire d'agrandissement et se dit qu'il serait peut-être temps de sérieusement y penser. Il n'était pas nombreux au début mais avec les deux nouvelles qui venaient d'arriver, bien qu'elles ne soient pas si grosses que ça, on arrivait facilement à entendre des cris de douleur lorsqu'un régisseur marchait sur les pieds d'un stagiaire.

Il fit un léger détour par le kiosque de journaux auquel il passait quasiment tous les matins pour prendre le journal et récupéra sa voiture qu'il avait laissé trois rues plus loin, la veille, à cause d'un abrutit qui s'était garé devant son garage. Il le retenait celui-là. Il avait d'ailleurs, "sans faire exprès", éraflé tout le côté passager de la dite voiture. O'Ma, dans certains cas, n'était pas vraiment partisan du "Ne fais pas aux autres ce que tu n'aimerais pas qu'on te fasse".

La radio était déserte quand il arriva. Pas sa tasse de thé, il aimait quand les lieux était plein de vie, le seul endroit dont il appréciait le calme étant sa maison où il n’avait, pour seule compagnie, qu’un poisson rouge appelé Bob. Lon l’avait pas mal charrié à ce sujet, d’ailleurs. Fatigué il alla préparer du café et revint s’asseoir dans la régie où il commença à lire le journal, s’interrompant lorsque la porte du studio s’ouvrit. Il se dirigea vers l’entrée pour aller à la rencontre de son ami.

« Hey ! »

O’Ma fronça les sourcils, il n’y avait pas grand-chose de naturel dans ce salut. Lon avait l’air… Gêné ? Oui, ça ressemblait à de la gêne, bien que, n’ayant jamais vu cette expression sur le visage de son meilleur ami Eilian eut un peu de mal à mettre le doigt sur ce que c’était.

« Ça va ?
-Oui, oui, moi ça va. Mais toi tu ne voudrais pas prendre une chaise ? Je n’ai jamais vu autant de couleur sur un visage ! »

Eilian lui sourit essayant de l’encourager silencieusement. Mais les mains toujours dans ses poches Lon’ semblait avoir du mal à dire ce qu’il voulait lui dire. Alors quoi ? Il repartait en Irlande ? Non, pas possible ce serait… Non… Il l’accepterait bien sûr, c’était son meilleur ami mais…

« J'vais avoir un bébé
- Tu…»

Quoi ? Ce fut à Eilian de chercher une chaise pour s’asseoir. Il allait avoir quoi ? Un Bébé. Le mot, même dans son cerveau, paraissait bizarrement prononcé. Eilian leva les yeux vers son meilleur ami essayant de voir s’il plaisantait, mais non, c’était sérieux. Avec… Qui ? Se retint-il de dire. Puisqu’au fond il savait déjà, c’était Evie, la petite brunette que Lon’ fréquentait depuis un certain temps déjà. Il n’avait pas poussé la curiosité jusqu’à savoir où ils en étaient mais il voyait bien que l’irlandais n’était plus le même depuis quelques mois. Et ça lui suffisait. De savoir qu’il allait bien.

« Maintenant... »
Maintenant ? Comment ça maintenant … ? Eilian était paumé. Ca faisait si longtemps qu’elle était enceinte ? Pourtant il n’avait rien vu…

« Enfin,... pas maintenant maintenant... mais dans huit mois. J'vais avoir un bébé...
- Oh la vache.»

Il leva des yeux ronds sur son meilleur ami. C’était beaucoup d’un coup mais…

« C’est Génial, souffla-t-il finalement. »

Puis se levant lentement avec un grand sourire il donna une accolade à l’irlandais.

« Vraiment Lon’… Tu vas avoir… Tu vas être Papa. C’est génial ! »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: ft Eilian (+) our lives are gonna change, kitten. Dim 24 Aoû - 14:15

Eilian O'Malley ou l'art de vous mettre à l'aise avec toutes les bêtises du monde ! Cela avait si vite collé entre eux, en grande partie à cause de ça. Leur humour était aussi pourri pour l'un comme pour l'autre et ils s'entendirent très vite comme larrons en voir, Lonán se sentant à la radio comme à la maison. Avec Tenbreak FM, il avait gagné un job, une passion et une famille. Pourtant aujourd'hui, l'humour et le soutien infaillible de son meilleur ami ne l'empêchait pas d'être complètement stressé, au moment où il lui annonçait qu'il allait devenir père. Oui, il passait probablement par toutes les couleurs, mais ça n'était probablement pas grand-chose face au besoin soudain d'Eilian de s'asseoir, alors qu'il assimilait l'information.

Il n'avait pas précisé l'identité de la mère, mais il vit rapidement dans le regard d'Eilian qu'il n'en avait pas besoin. Oh il n'avait jamais dit clairement à O'Ma « je sors avec Evie Baxter », mais depuis quelques semaines, son ami avait bien compris que quelque-chose avait changé dans sa vie et il lui avait avoué qu'effectivement, il y avait peut-être bien une fille dans l'histoire. Et dans d'autres conversations, il avait mentionné Evie, tant de fois qu'il était évident que la fille n'était pas qu'une amie ou une amante parmi les autres. Les liens, O'Malley n'avait eu aucun mal à les faire tous seuls, Lonán en était convaincu.

« Oh la vache. », s'exclama Eilian, faisant peur à Lon'. Et s'il ne l'acceptait pas ? Et s'il ne comprenait pas ? C'était tout après tout. Il couchait avec Evie depuis trois ans. Il était tombé fou amoureux d'elle depuis... et bien il ne savait pas vraiment, mais il savait qu'il l'aimait et il ne l'avait encore dit qu'à elle. Et il sortait officieusement avec elle depuis seulement une ou deux semaines. Ils ne l'avaient même pas encore dit à qui que ce soit, du moins pas vraiment. Et voilà qu'Evie et lui balançaient maintenant les plus grosses bombes qui se pouvaient entre eux. Les deux éternels célibataires, les deux amants qui prônaient la non-exclusivité, annonçaient en une minute qu'ils étaient ensemble complètement et entièrement, amoureux et futurs parents. Oui, il y avait de quoi surprendre et de quoi révolter aussi, peut-être. Et Lon' avait peur. Si ses proches ne l'acceptaient pas ? Si les proches d'Evie ne l'acceptaient pas ? Il l'aimait et il n'allait pas l'abandonner parce que l'avis des autres serait négatif, mais ça ne serait pas évident, de devoir affronter les autres pour assurer de son amour. Et puis Eilian poussa une nouvelle exclamation, qui surprit Lon' encore plus, cette fois. « C'est Génial ! » Lon' resta une seconde abasourdi, avant de hausser un sourcil. « C'est vrai ? », demanda-t-il, tel un enfant peu sûr de l'encouragement de son parent.

Pour réponse, Eilian se leva et le prit dans une accolade, lui assurant qu'il allait être papa et que c'était génial. Lonán lui rendit son accolade et se mit à rire. « Ouais ! Enfin pour l'instant j'suis surtout terrifié », confia l'irlandais, sans crainte de se montrer vulnérable face à son meilleur ami. Il se défit des bras de son meilleur ami et s'écarta un peu pour le regarder. « J'veux dire... Je suis heureux, vraiment heureux et j'ai hâte de vivre tout ça avec Evie. Je sais que j'veux le vivre avec elle... Mais si j'suis pas à la hauteur ? Comment j'peux savoir si j'vais être un bon... père ? » C'était ce qui le terrifiait le plus dans tout ça. Ne pas être à la hauteur. Comment les pères savaient qu'ils étaient de bons pères ? Qu'ils faisaient les choses convenablement ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: ft Eilian (+) our lives are gonna change, kitten. Mar 26 Aoû - 0:53


O'Ma se sentait un peu perdu. L'assimilation était plutôt lente ce qui ne l'empêchait en rien d'être heureux pour Lon'. Juste que ça allait être un peu différent maintenant et puis a vrai dire ça le faisait réfléchir sur sa propre situation qui n'était franchement pas, on pouvait le dire, glorieuse. Une blonde régulière mais qui ne dépasserait jamais le stade de l'amitié parce que c'était comme il ne le voulait pas, elle ne le voulait pas... Et puis d'ailleurs elle lui avait parlé de son frère et il n'avait pas vraiment envie d'y être confronté. Et puis il y avait toutes les autres mais surtout une qu'il ne pourrait vraisemblablement pas avoir.

« Ouais ! Enfin pour l'instant j'suis surtout terrifié »

L'Américain sourit. C'est un peu normal, non. Enfin, une fois encore il supposait. Son meilleur ami le repoussa un peu et Eilian se recula légèrement.

« Logique. Enfin je trouve ça logique. »

Il continue à sourire. C'est un peu terrifiant, en soi, de se dire qu'on va être responsable de quelqu'un d'autre que de soit même. D'un être si fragile qu'il a besoin de nous pour grandir. C'est terrifiant de se dire qu'on est responsable de la vie de quelqu'un d'autre. Même si ce quelqu'un d'autre c'est une part de nous. C'est compliqué pour O'Ma d'imaginer, parce qu'il n'a pas encore eu cette chance et que vu comme c'est partit il l'aura probablement jamais. Mais il est heureux pour Lon et Evie, vraiment.

« J'veux dire... Je suis heureux, vraiment heureux et j'ai hâte de vivre tout ça avec Evie. Je sais que j'veux le vivre avec elle... Mais si j'suis pas à la hauteur ? Comment j'peux savoir si j'vais être un bon... père ?
- ... C'est à moi que tu pose la question?! Lon... J'pense pas qu'être parent c'est inné. Ca s'apprend. Alors ouais, y'a des gens pour eux c'est une évidence mais c'est des exceptions. »

Etre parent c'est pas inné. Il suffit de voir ses propres parents pour le voir. Sa mère ne s'est jamais découvert d'instinct maternel et c'est tout juste si ça n'emmerdait pas son père quand petit machin haut comme trois pommes, avec des joues rebondi et qui hurle pour avoir ce qu'il veut venait le voir pour quémander un câlin. Pourtant Eilian ne considérait pas avoir été un enfant chiant. Il était plutôt conscient qu'on ne requérait pas sa présence, en fait. Alors un exemple de mauvais père il en avait eu un juste devant ses yeux durant toute son enfance. Autant dire qu'il savait ce que c'était et qu'il savait que ce ne serait pas le cas de Lon'.

« Tu peux pas réellement savoir si t'es un bon père. Mais je pense qu'un gamin, pour bien grandir il ajuste besoin d'être entourer de... D'amour, je suppose. Tu vois... Il a besoin de savoir qu'il a sa place quelque part. Et peu importe si dans 16 ans il te balance des crasses à la figure parce que t'aura tout fait comme il faut c'est juste qu'il sera en train de passer par un stade où on est tous passé et on se souviendra en se tenant les côtes comment on était à son âge. Tu vas voir, je suis sûr que tu sera un père formidable. »

En même temps en comparaison de son exemple Lon ne peut faire que mieux. Mais Eilian est réellement persuadé qu'il grandira bien cet enfant. Parce qu'avec Evie et Lon comme parent quel enfant se sentirait mal?

« Bon et maintenant... Raconte moi un peu. Elle va s'installer chez toi? »

Une chose est sûre c'est qu'Eilian a hâte de faire plus ample connaissance à celle qui a réussi à passer outre toute les résistance de Lon'. C'est vrai qu'il l'a déjà vu, de loin. Et que c'est sans doute elle qui a touché à sa spitfire quand elle est tombé en rade mais à vrai dire ils n'ont jamais vraiment discuté en douze années. C'est drôle d'ailleurs parce qu'Eilian est un vrai moulin à parole d'habitude.

« Quand est ce que tu me la présente officiellement?»
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: ft Eilian (+) our lives are gonna change, kitten. Dim 7 Sep - 18:01

Lonán sourit malgré lui. De toutes les personnes de l'univers, il était presque certain qu'Eilian O'Malley n'était pas la personne la mieux placer pour lui expliquer comment être un bon parent. O'Ma n'avait pas encore eu à aborder ce rôle de sa propre existence et son passé ne jouait assurément pas en sa faveur pour pouvoir qualifier un bon parent, mais là n'était pas la question. S'il le lui avait demandé à lui, ça n'était pas forcément pour avoir une réponse claire, nette, précise et juste. C'était pour avoir un soutien, une main sur son épaule. Il savait qu'O'Ma ne le lâcherait pas, mais il avait stupidement besoin de savoir que son ami le soutiendrait dans ses erreurs comme dans ses réussites, dans ses forces, comme dans ses failles. Depuis son arrivée à Tenby, O'Ma avait été sa moitié de cœur, son âme sœur amicale. Il avait été là à chaque étape du deuil de l'irlandais, l'avait conduit vers ses premières filles une fois de retour dans le monde des vivant et l'avait toujours soutenu, même lorsqu'il se moquait de lui et de sa maladresse totale dès qu'il s'agissait de dépasser la relation purement sexuelle. Il avait été son confident pour tout depuis leur premier jour et encore une fois, il avait besoin de parler à quelqu'un de ses craintes et de ses doutes, pour savoir qu'il n'était pas seul. Et ses doutes, il ne pouvait pas les partager avec Evie. Elle était aussi effrayée que lui. Ils avaient besoin de se soutenir dans la force, pas dans la crainte et elle plus que lui avait besoin que l'un d'eux soit fort et sans crainte insurmontables.

Et comme toujours, O'Ma trouva les mots, lui assurant que ça n'était pas grave de se planter, lui avouant qu'il allait assurément en chier quand son bébé serait à l'adolescence, mais qu'il allait aimer son enfant comme il fallait et que ça serait plus que suffisant pour que l'enfant aille bien. Lonán sourit doucement, hochant la tête. Les choses viendraient en leur temps. Il fallait y croire et s'accrocher... après tout. Et puis dans le doute, Lon' demanderait quand même quelques clés à son propre père. Peut-être qu'il aurait des conseils avisés à lui procurer.

Puis O'Ma changea de sujet, lui demandant de lui en dire plus sur sa relation, si Evie allait s'installer chez lui et quand est-ce qu'il la rencontrerait officiellement et Lon' se mordit la lèvre. Il n'allait sans doute pas donner la réponse la plus plausible, ni la plus logique, mais leur relation n'avait - après tout - rien de logique. Tout était maladroit et s'imposait naturellement, sans qu'ils y réfléchissent vraiment. « Pour l'instant on n'a pas prévu... On n'a pas prévu de s'installer ensemble... pas vraiment. On passe le plus de temps possible ensemble et y a pas beaucoup de soir où on ne dort pas tous les deux, mais avec tout ça... Evie paniquerait si je lui demandais de venir habiter à la maison. Il faut lui laisser encore un peu de temps... et sans doute à moi aussi encore. On... on a pas mal de problèmes tous les deux, côté sentimental... »

L'irlandais baissa les yeux, un peu honteux pour lui-même. Il inspira un grand coup avant de continuer. « Tu sais, elle n'a pas eu beaucoup de chance dans ses relations amoureuses... La seule qu'elle a vraiment eu... en fait. On marchait bien ensemble parce que ni elle ni moi ne voulait quoique ce soit de sérieux. On ne voulait pas se prendre la tête avec une vie de couple vu comme nos dernières relations ont terminé... mais on est tombé amoureux. Ça c'est imposé à nous, tu sais. On essaye juste de composer avec. » C'était carrément étrange de parler comme ça de la relation avec la femme qu'on aime, mais n'étaient-ils pas complètement étranges ? « Et pour la rencontrer officiellement et bien... il faudrait que je lui demande. Elle a un peu peur de rencontrer ma famille et qu'ils ne l'aiment pas et vu que tu es comme mon frère... je ne voudrais pas la forcer à te voir si elle est trop inquiète à l'idée de ce que tu pourrais dire. Même si je trouve sa peur carrément infondée. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: ft Eilian (+) our lives are gonna change, kitten. Ven 19 Sep - 21:51

Ici, personne, pas même Mrs Lloyd, à part Lon, ne connaissait sa vie d’avant Tenby. Et il ne s’en portait, d’ailleurs, pas plus mal que ça. Il habitait une maison normale et dirigeait une radio locale avec des économies qui s’élevait à un gros chiffre. Aux dernières nouvelles il n’avait aucune idée de ce qu’il avait sur ses comptes. Ses avocats géraient ça et ce n’était pas plus mal. Il avait toujours réservé une grosse somme d’argent pour la radio en cas de coup dur mais depuis le début il n’avait jamais eu à se servir de cet argent. Tout ça pour dire qu’à part Lon’ personne ne connaissait ses déboires familiaux. Et que venant de n’importe qui d’autre la question de l’Irlandais ne l’aurait pas étonné. Ceci dit, après coup, il comprenait le sens de l’interrogation. Ce n’était pas vraiment des conseils que Lon’ cherchait, ni même des semblants d’idées. C’était probablement du soutien, l’assurance qu’Eilian serait derrière lui-même si il n’était plus le célibataire endurci en lequel la mort de **** l’avait transformé et qu’il avait rencontré quelques années plus tôt. Et s’il y avait bien une chose dont Eilian était sûr c’est que comme depuis le début il serait là à chaque étape. Parce que Lon’ était son meilleur ami et qu’il ne se voyait, honnêtement, pas vivre sans lui. Alors il essaya de fournir, tant bien que mal, une réponse à la question de l’Irlandais. Même s’il n’avait aucune idée de ce qu’était un bon père et même s’il n’avait aucune idée de comment élever un enfant.

O’Ma se doutait que ce ne serait plus tout à fait pareil. Mais il adorait le changement. Et puis Evie, même s’il ne l’avait vu que de loin, avait l’air de quelqu’un de tout à fait adorable et il avait hâte de pouvoir se présenter à elle. Il ne jugeait pas, d’ailleurs il avait certainement aussi peur qu’elle du jugement qu’elle allait porter sur lui. Jugement qui définirait probablement si tout allait vraiment changer, ou non.

« Pour l'instant on n'a pas prévu... On n'a pas prévu de s'installer ensemble... pas vraiment. On passe le plus de temps possible ensemble et y a pas beaucoup de soir où on ne dort pas tous les deux, mais avec tout ça... Evie paniquerait si je lui demandais de venir habiter à la maison. Il faut lui laisser encore un peu de temps... et sans doute à moi aussi encore. On... on a pas mal de problèmes tous les deux, côté sentimental...
- Oui, je comprends. C’est vrai que c’est un peu rapide, pour l’instant. »

Ils venaient tout juste de se trouver, il valait mieux ne pas précipiter les choses. Pourtant en tant qu’enfant issu de parents divorcés il ne pouvait s’empêcher de trouver que cet arrangement devrait bientôt prendre fin car élever un enfant en vivant chacun de son côté ne profitait ni au couple ni à l’enfant. D’un côté les deux parents se trouvaient lésé et de l’autre l’enfant était balloté. Pas facile donc. Enfin même si il était dubitatif, Eilian savait aussi qu’il fallait laisser le temps au temps.

« Tu sais, elle n'a pas eu beaucoup de chance dans ses relations amoureuses... La seule qu'elle a vraiment eu... en fait. On marchait bien ensemble parce que ni elle ni moi ne voulait quoique ce soit de sérieux. On ne voulait pas se prendre la tête avec une vie de couple vu comme nos dernières relations ont terminé... mais on est tombé amoureux. Ça s’est imposé à nous, tu sais. On essaye juste de composer avec. »

O’Ma ne peut s’empêcher de sourire et donna une accolade à l’Irlandais. Oui, il se souvenait en avoir entendu parler par l’une des commères de la ville. Quelque chose en rapport avec l’héritier des Yale si il se souvenait bien, quelques années après être arrivé, une histoire entre un jeune homme de bonne famille et une jeune fille n’ayant pas les faveurs de la famille du premier. Eilian avait trouvé cette histoire plutôt triste. Savoir que deux personnes n’avaient pas le droit de s’aimer parce qu’elles appartenaient à deux milieux différent l’avait embêté. Mais maintenant qu’Evie était avec Lon’ ça ne lui importait plus vraiment. Récemment il avait reçu un papier anonyme à la radio annonçant sa rupture avec sa très jolie fiancée. Après avoir pesé le pour et le contre il avait décidé de ne pas diffuser l’info. Chacun avait le droit à sa vie privé et Eilian considérait que cela relevait de la vie privé, de toute façon l’info ne tarderait certainement pas à sortir. Si ce n’était pas déjà fait.

« Et pour la rencontrer officiellement et bien... il faudrait que je lui demande. Elle a un peu peur de rencontrer ma famille et qu'ils ne l'aiment pas et vu que tu es comme mon frère... je ne voudrais pas la forcer à te voir si elle est trop inquiète à l'idée de ce que tu pourrais dire. Même si je trouve sa peur carrément infondée. »
Pour le coup, l’Américain se mit à rire franchement. Des larmes perlèrent au coin de ses yeux et il dut prendre quelques longues respirations avant de pouvoir parler.

« Avoir peur de moi ? Ça c’est la meilleure, à qui est ce que je pourrais faire peur ? Mis à part à un chef étoilé, bien sûr. Là sa peur serait carrément fondée. Je risquerais de faire exploser sa cuisine en allumant un briquet. Enfin il suffit de voir qu’elle est inquiète de l’impression qu’elle va faire sur ta famille pour savoir qu’ils vont l’adorer. Ceci dit si elle ne veut pas me voir pour l’instant, je respecte son choix. »

Il pouvait comprendre qu’elle soit inquiète. Mais avoir peur de lui, avec son bidon qui ressemblait plus à un début d’oreiller moelleux qu’à un mur de brique, résultat d’une dizaine d’année à manger des plats déjà cuisiné. Il s’était empâté et s’était remis au sport. Ce qu’il n’avait plus fait depuis les courses poursuite avec la police qu’il faisait à New-York quand il était jeune, un petit jogging forcé de temps en temps lui faisait garder la forme. Aujourd’hui, à défaut d’être coursé par des flics il devait se forcer lui-même à aller courir mais les rares fois où il le faisait, il se disait qu’il devrait le faire plus souvent vu la façon dont la course le détendait.

« Enfin… Tu peux déjà lui dire que je l’aime déjà et que ma confiance lui est déjà acquise. Tant que je ne vois pas de bleus sur ton si beau visage je ne m’inquiète pas. J’aurais du mal à trouver une doublure pour les affiches si ta face est abimée ! »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: ft Eilian (+) our lives are gonna change, kitten. Dim 5 Oct - 18:09

Lonán faisait face à son frère. Littéralement vous dirait-il. Parce que pour lui, Eilian n'était pas qu'un ami, il n'était même pas ''que son meilleur ami''. Ses deux là c'étaient trouvés une semaine ou deux seulement après l'arrivée de Lon' à Tenby et tout avait changé par la suite, parce que leur lien s'était profondément encré dans leur veine. Tenbreak FM n'était pas qu'une bande de collègues ou de copains, s'amusant derrière des micros. Ils étaient une vraie famille, qui partageait les moments de joie comme les moments de doutes et de peines. Et comme leurs collègues étaient des petits frères dont il fallait prendre soin, Eilian était son pied d'égal, son ami, son frère, sa moitié de cœur. Ils ne s'étaient pas choisis, ni l'un ni l'autre, mais n'avait plus jamais pu se séparer ensuite. Amis pour la vie, frères d'armes... un vrai coup de foudre amical. Et c'était en cela que l'irlandais venait vers lui demander des conseils. Pas parce qu'Eilian pouvait répondre à cette question fastidieuse, mais parce qu'il était celui qui connaissait le mieux Lonán, donc celui qui était le plus à même de lui répondre ce qu'il fallait pour le rassurer, le convaincre qu'il n'avait pas besoin d'être parfait et que tant qu'il essayait de faire au mieux, tout irait pour le mieux... Ce qu'il fit.

Et puis O'Ma hocha la tête quand il lui fit par de la rapidité avec laquelle son couple s'était mis en place. Il est vrai qu'en cinq ans, l'animateur radio avait soigneusement évité toute relation de couple, s'enterrant dans les souvenirs du défunt amour de sa vie et l'utilisant comme prétexte pour ne rien créer de sérieux. Il s'était contenté du sexe et avait apprécié n'avoir que cela à se préoccuper, sans refaire sa vie, sans faire de projets, sans trahir tous les projets qu'il avait avec celle qui avait partagé sa vie avec tant de passion. Evie avait été une vraie surprise et tout ce qui s'était passé entre eux avait été indépendant de toute volonté. Et pourtant, il savait que c'était le bon moment. Pour elle comme pour lui. Elle avait commencé à être prête pour envisager quelque-chose avec lui, mais aurait eu toutes les raisons du monde ensuite pour fuir cette possibilité, tout comme lui l'aurait probablement fait, parce qu'ils avaient les problèmes qu'ils avaient et que leur relation naissante n'était pas forcément assez forte pour qu'ils passent au travers et restent ensemble malgré tout. Peut-être que finalement, ce bébé était le ciment qui allait les empêcher de chercher une excuse pour prendre la fuite et qu'ils devraient assumer leur vraie relation, qu'elle marche ou ne marche pas. Ils devaient faire que ça marche, ils devaient se battre pour cela et ne pouvaient plus laisser les doutes et les remords du passé jouer sur leur avenir.

Puis O'Ma s'étonna qu'Evie ait peur de lui, se demandant à qui il pourrait réellement faire peur, ce qui fit rire Lonán, encore plus que sa proposition d'un grand chef étoilé. Une cuisinière ou un réfrigérateur, assurément, mais qui d'autre, ne pouvait penser l'irlandais. Sauf qu'il le savait déjà. Oui, Eilian O'Malley pouvait impressionner assez pour cela et il ne s'en rendait absolument pas compte. Être le patron prolixe d'une radio locale, être quelqu'un s'assumant totalement, même dans ses défauts et être un homme honnête en toutes circonstances... Cela était de ses choses très rares et c'était quelque-chose qui pouvait faire peur, particulièrement quand l'avis de l'homme à votre sujet se mettait à vraiment compter pour quelque-chose. Et puisque O'Ma était qui il était pour l'irlandais, il était certain qu'Evie appréhendait ce qu'il penserait d'elle, tout comme Lon' trouvait cela ridicule parce qu'il était complètement dingue de cette fille et ne comprenait pas que quelqu'un sur terre puisse ne pas l'aimer.

Puis Eilian assura qu'il lui suffisait de savoir qu'Evie avait peur de rencontrer la famille McEinri pour l'apprécier déjà énormément et que tant qu'elle ne le blessait pas, elle irait parfaitement à Eilian. Lon' éclata de rire quand il expliqua qu'avec des bleus, il ne pourrait pas le mettre sur les affiches publicitaires. « Depuis quand le visage derrière la voix est important en radio ? On fait un travail où ma voix compte plus non ? Ne devrais-tu pas plutôt t'inquiéter que je chope un rhume ou un truc du genre ? » Puis Lonán redevint sérieux, posant le regard sur son meilleur ami. « Je l'aime vraiment, tu sais », souffla-t-il. Ça n'était pas une surprise, il l'avait déjà laissé sous-entendre, mais c'était la première fois depuis le début de la conversation qu'il prononçait les mots à voix haute. La première fois qu'il les prononçait ailleurs que dans l'intimité de sa chambre, avec Evie pour seul public. « Je suis amoureux d'elle. J'ai le cœur qui bat à cent à l'heure pour elle et je veux que ça marche. Je veux ce bébé et je veux cette vie avec elle... parce que je l'aime. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: ft Eilian (+) our lives are gonna change, kitten. Dim 9 Nov - 18:36


O'Ma était heureux. La joie et les peines des autres lui avaient toujours été communicatives en particulier lorsque c'était celles d'un proche. Et à cet instant précis il était heureux que Lon est enfin trouvé quelqu'un pour le soutenir, du moins, quelqu'un d'autre que lui et sa famille. Quelqu'un de plus intime si il pouvait dire ça comme ça. Depuis le début de leur amitié, presque fraternité, il n'avait souhaité que son bonheur et maintenant qu'il l'avait trouvé Eilian se sentait serein. Surtout vu les tonnes de scénarios horrible qu'il avait pu s'imaginer avant d'arriver ici "O'Ma, chaton, je retourne vivre en Irlande." étant l'un des pires.

« Depuis quand le visage derrière la voix est important en radio ? On fait un travail où ma voix compte plus non ? Ne devrais-tu pas plutôt t'inquiéter que je chope un rhume ou un truc du genre ? »


O'Ma se mit à sourire, il avait encore quelques secret dans son sac lui aussi. Qui n'était pas vraiment prévu pour aujourd'hui cela étant dit. O'Ma se rassit dans son siège et alluma l'ordinateur.

« Si tu as le nez cassé ta voix sera complètement différente vieux! Idem si tu as une dent en moins. Mais pour être tout à fait honnête c'est plutôt à une proposition qu'on m'a faite que je pensais. Enfin, on en parlera plus tard.
- Je l'aime vraiment, tu sais »

Eilian releva la tête vers Lon' et sourit de plus belle. Oui, il l'a bien compris. Si ça n'avait pas été sérieux jamais Lon ne lui en aurait parlé mais cette confession lui fait chaud au cœur. Parce qu'aussi insignifiant que ça puisse paraître O'Ma se sent vraiment important, là, maintenant.

« Je suis amoureux d'elle. J'ai le cœur qui bat à cent à l'heure pour elle et je veux que ça marche. Je veux ce bébé et je veux cette vie avec elle... parce que je l'aime.
- Alors ça va marcher. Parce que vous aller tout faire pour. Et que je ferais le pompom boy derrière. J'embarquerais Daisy avec moi et on va vous soutenir, jusqu'au bout. Parce qu'on est là pour ça. Pas que... Mais en partie. Et si tu veux cette vie alors tu va l'avoir. Les couches, les biberons, les heures de sommeil perdues mais aussi tout ce qui va avec. Tu vas voir Lon', ça va être formidable, j'en suis sûr. Vous allez être formidable. Et je vais m'arrêter là parce que je vais finir par pleurer.»

Ce faisant il récupéra la boite de kleenex posée sur le bureau et se moucha bruyamment en faisant un clin d'oeil à l'Irlandais.

« Bon allez, j'arrête le pathos. Tu l'as annoncé à ta famille, mis à part moi? »

Si Eilian connaissait réellement Ciáran depuis seulement quelques mois il se targuait de savoir beaucoup de chose sur elle, d'une part par son frère et d'autre part... Hum. D'autre part. Or si Lon ne lui avait pas encore annoncé il était bien probable que le mobilier de Lon' soit à refaire le lendemain. Ou quelque chose dans ce style. Pour rien au monde Eilian n'aurait voulu être là. Il espérait juste que ça se passerait bien.

« Je veux dire, je suppose que ta mère le sait déjà... Cette femme est une voyante, j'en suis certain. »
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: ft Eilian (+) our lives are gonna change, kitten. Dim 23 Nov - 21:28

Spoiler:
 

Eilian avait souligné qu'il n'aurait pas aimé voir son meilleur ami défiguré par celle qui partageait désormais sa vie et Lonán ne voyait pas vraiment en quoi les bleus seraient un problème en soit, même s'il concéda que le nez cassé ou la dent en moins pourrait altérer son outil de travail. Mais il y avait quand même ses histoires d'affiches publicitaire en fond de cale et cette mystérieuse histoire d'affaire sur lequel il pouvait être et pour laquelle le visage de l'irlandais avait son importance, tant et si bien que Lonán fronça les sourcils. « Eilian O'Malley, c'est quoi cette entourloupe ? », demanda-t-il, inquiet à l'idée des nouvelles idioties que son meilleur ami pouvait avoir mise en place. Mais après tout, qu'il réponde ou pas n'avait pas vraiment d'importance, parce que pour l'instant, tout ce que Lon' avait en tête, c'était Evie et les sentiments qu'il avait pour la brunette.

Aussi, dériva-t-il de sujet en se perdant dans ses pensées, avouant à son meilleur ami qu'il était vraiment amoureux de cette fille dont il n'avait pourtant parlé à personne avant aujourd'hui. Puis O'Ma assura que puisqu'il le voulait tant, cela marcherait et qu'il aurait droit au complet « nuit blanche/couches qui puent/et compagnie ». L'irlandais sourit en secouant la tête, alors qu'Eilian disait qu'il fallait qu'il arrête avant de jouer trop de mélodrame, faisant mine de se moucher en pleurant. « T'es con, vieux ! », soupira l'irlandais en secouant la tête. « Et en plus, avec toi, les bébés, ça a vraiment l'air d'être un pur bonheur ! »

O'Ma lui demanda ensuite s'il l'avait annoncé à sa famille et le brun se mordit la lèvre, baissant les yeux, son air coupable trahissant à elle seule la réponse. « Pas encore... mais oui, maman se doute qu'il y a quelqu'un. Elle me parle d'une « elle » depuis des semaines en prétextant que les sourires que j'ai quand je reçois des messages d'Evie trahissent que je parle à une femme et une femme qui compte pour moi. » Enfant, Lon' avait toujours pensé que sa mère avait des supers pouvoirs et s'il avait cessé de croire en la magie et aux mutants depuis, il se demandait toujours si sa mère n'était pas la preuve vivante que le monde scientifique se trompait à ce sujet. Personne ne pouvait avoir autant d'intuition sans qu'il n'y ait autre chose derrière... non ? En tout cas, O'Ma était du même avis et il savait qu'il pouvait faire confiance à son meilleur ami quand il parlait de sa mère. Il la connaissait très bien, après tout. Depuis le jour de leur première rencontre, les deux hommes étaient comme frère et Eilian avait naturellement été intégré à la famille, comme tel. Alors, il connaissait Mary McEinri aussi bien que Lonán lui-même. « J'dois leur en parler ce soir, quand les parents nous appellerons... Mais je... j'ai peur », avoua Lonán, toujours sans regarder son ami. « Cici n'imagine même pas qu'il puisse y avoir quelqu'un et j'ai peur qu'elle pense que je trahis Mara en prenant le parti de refaire ma vie. Elle n'est pas prête à refaire la sienne encore, alors que moi, oui. J'ai peur que ça la blesse. C'est pour ça que je n'ai jamais parlé d'Evie avant... C'est pour ça que j'ai même évité de lui dire que j'avais des... enfin que je voyais des femmes, à l'occasion... tu vois... »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: ft Eilian (+) our lives are gonna change, kitten. Ven 2 Jan - 14:42


Le visage de l'Irlandais se mue en une sorte de grimace qui fit à moitié sourire O'Ma. Il n'avait jamais été très bon pour garder les secrets du moins pas quand c'était à Lon' qu'il les cachait. De plus ce secret là était plutôt excitant alors quand Lon lança « Eilian O'Malley, c'est quoi cette entourloupe ? » d'un air inquiet, Eilian faillit tout lui raconter. Mais il se ravisa juste à temps, si ça ne marchait pas il n'y aurait pas que lui de déçu et en même temps ça concernait tout le monde à la radio.

« Rien de dangereux, rien d'inquiétant non plus. T'inquiète pas. Juste... Une sorte d'évolution. Enfin bref. »

Il en avait déjà trop dit mais Lon' était déjà repartit de toute façon, il y avait peu de chances qu'il ait relevé. O'Ma blaguait en faisant mine de se moucher, après l'aveu des sentiments de Lon' pour Evie, bien sûr, mais il n'empêchait qu'il avait été touché. Et même en imaginant tout les scénarios possible, O'Ma n'arrivai pas à projeter Lon' dans un futur où ils se dirait que c'est une erreur. Bien sûr qu'ils étaient fait pour être ensemble. Il n'était pas un fervent défenseur de ce que l'on appelait le destin mais à ce moment là il se disait bien qu'il y avait une raison pour que ce soit arrivé. Et si il ne croyait pas forcément en Dieu il croyait définitivement en une puissance supérieure qui les gouvernait tous. Un peu comme les sims avait-il l'habitude de dire. Il jeta son mouchoir à la poubelle tandis que Lon' lui faisait savoir qu'il était bête.

« Et en plus, avec toi, les bébés, ça a vraiment l'air d'être un pur bonheur !
- Haha, j'essaye juste de ne pas te faire fuir en courant! »

Il est vrai que si Eilian avait trouvé quelqu'un avant. Une personne avec qui il aurait eu envie de passer sa vie entière il aurait définitivement fait des enfants. Probablement pour se prouver qu'il n'était pas son père, ni sa mère. Et qu'être issu de deux égoïste ne voulait certainement pas dire que l'on en était un. Pour honorer son grand-père, aussi, probablement. Mais le fait est qu'il n'avait pas trouvé cette personne. Alors à défaut il se réjouissait pour les gens de son entourage qui allaient se retrouver parents. Ce cheminement de pensée l'amena à demander à Lon' si sa famille savait pour lui, Evie et le futur bébé. Il pensait déjà connaître la réponse mais le fait que Lon' baisse les yeux, penaud, le fit sourire un peu plus. Mary savait déjà, évidemment et même si elle avait laissé à son fils le soin de le lui annoncer elle devait bouillir d'impatience à ce propos. Les rares fois où les parents de Lon' étaient venus à Tenby Eilian avait été accueilli à bras ouvert et il avait eut enfin l'impression de trouver sa place. Mary était soit quelqu'un d'extrêmement perspicace, soit une sorcière (mais une gentille et jolie sorcière )

« J'dois leur en parler ce soir, quand les parents nous appellerons... Mais je... j'ai peur. Cici n'imagine même pas qu'il puisse y avoir quelqu'un et j'ai peur qu'elle pense que je trahis Mara en prenant le parti de refaire ma vie. Elle n'est pas prête à refaire la sienne encore, alors que moi, oui. J'ai peur que ça la blesse. C'est pour ça que je n'ai jamais parlé d'Evie avant... C'est pour ça que j'ai même évité de lui dire que j'avais des... enfin que je voyais des femmes, à l'occasion... tu vois... »

O'Ma grimaça. Il connaissait Ciarán depuis trop peu de temps pour savoir ce qu'elle allait penser, bien qu'il sache d'elle à peu près tout ce qu'il s'était passé dans sa vie, jusqu'ici, par Lon'. Bien qu'il puisse aisément imaginer qu'elle ne serait pas forcément ravie que son frère lui ait caché sa relation pendant des mois. Cependant O'Ma pensait qu'il n'y avait aucune raison pour laquelle elle pourrait être en colère. Peut-être l'impression d'être laissé en arrière.

« C'est normal d'avoir peur, soyons réaliste, ta sœur est terrifiante », annonça O'Ma mi-sérieux, mi-rieur.« Mais, tu ne trahi en rien Mara, pas plus que Dwight mais je suis persuadé qu'ils souhaiteraient que vous refassiez vos vie, toi et Ci'. Ciarán doit juste se rendre compte qu'elle devrait prendre exemple sur son grand frère. Quant à tes parents, aucun doute qu'ils vont sauter de joie. »

O'Ma fit une pause. Parler de Ciarán l'avait mis un peu mal à l'aise et il espérait que ça ne s'était pas vu.

« Et pour être tout à fait honnête si j'avais eu une petite soeur, je ne suis pas certain que je lui aurait fait part de ma vie de dépravé si tu vois ce que je veux dire! Enfin pas que nous soyons des dépravés, non plus... Je m'enfonce là, non ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: ft Eilian (+) our lives are gonna change, kitten. Ven 16 Jan - 11:40

Spoiler:
 

Lonán et Eilian... Difficile de délier les deux noms, difficile de voir l'un sans l'autre et de parler avec l'un sans que le nom de l'autre ne soit évoqué. Depuis la première minute, peut-être même depuis la première seconde où ils s'étaient rencontrés, les deux hommes s'étaient liés comme personne, devenant les meilleurs amis du monde, littéralement sous l'attention de tout Tenby - ou du moins de tous ceux qui écoutaient TenbreakFM ce jour-là -. Aussi, les deux hommes étaient collègues, comparses, comme frère, depuis tout ce temps et les secrets entre eux étaient des choses rares... vraiment rares. Et encore, même quand il y avait secret, ils en connaissaient la teneur. Comme Eilian, qui savait que Lon' cachait ses propres compositions dans un tiroir de son bureau, mais qui n'en avait jamais vu une ligne. Alors, Lonán n'aimait définitivement pas ce secret que son meilleur ami semblait désireux de garder. Parce que ça n'était pas une habitude entre eux.

Eilian tenta de le rassurer, lui expliquant que ça n'avait rien de dangereux et que c'était juste une sorte d'évolution, mais cela n'en disait définitivement pas plus à l'irlandais, qui continua de regarder son meilleur ami avec un regard suspicieux.

Forte heureusement pour lui, Eilian savait exactement comment détourner l'attention de son comparse et continua donc de parler du bébé, expliquant qu'il tentait juste de le préparer, pour ne pas qu'il fuit en découvrant la vérité sur les bébés. Et Lon' se mit à rire en secouant la tête, rapidement stoppé dans son élan cependant lorsqu'il lui demanda s'il en avait parlé à sa famille. L'inquiétude prit automatiquement le dessus sur tout le reste. Parce qu'il était inquiet. Vraiment inquiet. Pas pour sa mère - elle n'attendait qu'une telle nouvelle depuis des années -. Pas pour son père - il était heureux, tant que ses enfants étaient heureux, point -. Mais pour sa sœur. Comment Ciarán allait-elle le prendre ? Là était toute la question et là était tout ce qui le paralysait.

O'Ma assura que c'était normal d'avoir peur, que Ci' était terrifiante, après tout et l'irlandais éclata de rire en lui collant une petite tape sur l'épaule. « Un peu de respect pour cette femme merveilleuse qu'est ma sœur, Bro' », souffla Lonán avant qu'il ne poursuive, Eilian lui assurant qu'il ne trahissait ni Mara, ni Dwight en décidant de reprendre sa vie, de la refaire et de fonder enfin quelque-chose de bien et de bon. Lon' savait qu'il avait raison, il le pensait depuis quelques temps lui-même déjà, mais il avait tout de même terriblement peur de la réaction de Cici', de ce que ça pouvait vouloir dire pour lui, pour Mara et lui. Il aimait Evie. Oh il l'aimait comme personne et la jeune femme avait fait de sa vie un vrai petit paradis, rendu encore plus beau depuis que bébé était en route, mais cela signifiait tant de choses... allait amener tant de bouleversements. Il ne pouvait s'empêcher d'y songer et de s'en inquiéter.

Il avait appris depuis longtemps à garder les choses pour lui, cependant. A ne voir que le positif et à rire de tout. Pour survivre, Lonán avait opté pour l'optimisme. Il devait continuer. C'était primordial. Alors, le jeune homme offrit son plus beau sourire à Eilian et hocha vivement la tête. « Ma mère va être intenable et débarquer dans les trois mois, j'en suis certain ! Depuis le temps qu'elle me tanne pour que je lui présente une copine et que je lui annonce qu'un bébé va venir agrandir la famille. D'un côté, j'ai hâte de le lui dire. Elle va en être tellement ravie... »

Comme l'annonce d'une fin de récréation, la porte du studio s'ouvrit et les deux collègues et partenaires de conneries radiophoniques entrèrent dans le studio, les saluant avant de se diriger vers la sono. « O'Ma on... on garde ça pour nous pour l'instant, okay ? », quémanda Lon', baissant la voix en se rapprochant d'O'Ma pour être certain que personne ne les entende. « Au boulot ! », s'exclama-t-il ensuite plus fort, prenant son casque pour le mettre sur sa tête.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: ft Eilian (+) our lives are gonna change, kitten.

Revenir en haut Aller en bas

ft Eilian (+) our lives are gonna change, kitten.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-