AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Matthew & Grace ♣ septembre 2032

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Dr. Marabouté
TON AVATAR : Ma splendeur interstellaire
TES CRÉDITS : Sitting Duck.
RAGOTS PARTAGÉS : 45
POINTS : 67
ARRIVÉE À TENBY : 15/05/2014

ÂGE DU PERSONNAGE : J'ai assisté à plusieurs passages de comètes, si c'est votre question
CÔTÉ COEUR : C'est le votre qui m'intéresse... enfin, vos relations amoureuses, je veux dire
PROFESSION : Expert en voyance et futur alternatif


MessageSujet: Matthew & Grace ♣ septembre 2032 Dim 22 Juin - 14:23

Matthew & Grace

« Vais-je me faire dépuceler un jour ? »


C'est certain. Mais quand? Il fallait bien quelqu'un pour prouver au monde que le film 40 ans, toujours puceau ne faisait pas seulement partie des légendes cinématographiques, et devine sur qui cette mission est tombée, Matthew ? Comme ce cher Andy Stitzer, tu as traversé les années sans jamais parvenir à passer à l'étape supérieure avec tes petites amies, et ce n'est pourtant pas faute d'avoir essayé. Certains diront que c'est la faute à pas de chance, d'autres feront remarquer que copier/coller les techniques de séduction tirées d'American Pie n'était pas forcément la meilleure chose à faire. Peu importe les raisons, le constat est le même : tu es un avocat célèbre et respecté, tu t'entends toujours aussi bien avec l'ensemble des Cartwright et ton cercle d'amis est comparable à celui de la série Friends, mais tu ne sais toujours pas ce que coucher avec quelqu'un veut dire. Ce soir de septembre 2032, pourtant, tu es décidé à faire changer les choses : cela fait plusieurs fois que tu as rendez-vous avec Grace, cette jolie fille qui semble être aussi tête en l'air et maladroite que toi, et aujourd'hui, c'est chez toi que tu l'accueilles pour finir la soirée. Le bouquet de roses est prêt, le champagne est au frais, et tu n'attends plus qu'une chose : passer dans la chambre à coucher, en espérant qu'elle ne se rendra pas compte de ton manque d'expérience dans les choses de l'amour.

Gifs par nbchuck et ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Matthew & Grace ♣ septembre 2032 Mer 2 Juil - 22:30

Grace connait Matthew depuis longtemps. Elle s'est jamais rendue compte de tous les points communs qu'ils ont avant qu'ils ne passent un peu plus de temps ensemble. Rien que tous les deux. Ils ont parlé de tout et de rien, et à chaque fois, Matthew s'est montré absolument charmant. Parfait même. Ils se sont remémoré avec émotion la première fois qu'ils se sont adressé la parole et, enfin, ils se sont surtout rendus compte que le temps était passé vite. Sûrement trop. Grace n'a presque rien perdu de sa fraicheur d'antan. Elle a grandit, vieillit, sans qu'il n'y ait de changement majeur dans sa vie. Elle est toujours ce petit bout de femme étonnante de par sa spontanéité et sa joie de vivre. Aujourd'hui néanmoins, Grace semble avoir la maturité nécessaire pour se débrouiller seule. Un petit job, un appart qu'elle partage avec un chat... Fini le joyeux temps de la colocation à huit. A l'aube de ses quarante ans et ce malgré ses qualités de coeur évidentes, Grace est encore célibataire. Tout comme Matthew. Le gentil Matthew, moins jeune qu'à l'époque où elle l'a rencontré mais toujours aussi charmant. C'est peut-être sa dernière chance de trouver l'amour. Grace a alors employé les grands moyens pour leurs multiples rendez-vous. Elle s'est barbouillée de crème anti-rides et a ressorti ses plus belles robes du plus profond de son placard. Elle ne devait surtout rien laisser au hasard. C'est peut-être lui  le fameux prince charmant. Après tout ce temps, il s'est peut-être enfin manifesté. Encore une rendez-vous réussi et, cette fois, Matthew a pris son courage à deux mains pour inviter Grace à prendre un dernier verre chez lui. La Grace de dix-neuf ans n'aurait probablement pas compris le stratagème, trop naïve pour imaginer tout ce qu'on peut faire dans l'intimité la plus totale. Celle de la trentaine bien passée n'en ignore plus rien. Les années aidant, Grace a appris au contact des hommes. Son innocence s'est définitivement faite la malle, Grace connait désormais les plaisirs de la chair. Sans être une croqueuse d'hommes, elle s'est amourachée d'un ou deux types -bon, d'accord, sûrement plus, m'enfin, c'est pas sa faute si elle a un grand coeur- qui ont toujours fini par la décevoir. Cette fois, Grace ne doute pas : Matthew est différent. Ils sont devant la porte de l'appartement de Matthew, les quelques verres que Grace a bu lui monte déjà à la tête. Encore quelque chose qui n'a pas changé, Grace est toujours aussi peu résistante à l'alcool. « Alors ça y est? Je vais enfin voir à quoi ressemble la tanière de monsieur Cartwright? » avait-elle demandé entre deux sourires. Elle a hâte de découvrir l'univers de ce vieux copain.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Matthew & Grace ♣ septembre 2032 Jeu 24 Juil - 18:30

Désolée du gros retard

Cela faisait longtemps que Matthew évitait de dresser le bilan de sa vie. Pourtant, son existence était enviable en bien des points. Célèbre avocat, il avait fondé son propre cabinet avec des amis d'Harvard. Un cabinet qui, aujourd'hui, s'occupait de grandes boîtes qui peuplaient La City. Riche, il possédait un penthouse à Londres ... Et gardait toujours son propre pied à terre à Tenby, son enfance, son origine. Après de gros désaccords avec ses parents, il avait déménagé de la maison familiale. Cet appartement lui permettait de s'échapper de la folie londonienne. C'est dans cet appartement qu'il emmenait Grace, ce soir. De retour pour quelques jours dans son Tenby natal, il avait revu son ancienne amie et, sans comprendre comment, il avait atterri dans un restaurant avec elle. Devant Grace qui riait facilement de ses blagues et semblait l'appréciait, Matthew avait aussitôt compris l'occasion qui se présentait à lui : il pouvait baiser, putain. A quarante ans, l'avocat n'avait toujours pas trempé son biscuit. Il concluait avec brio les plus grands procès, mais n'avait jamais conclu avec une fille. Il y avait eu cette blonde, journaliste, mais il avait finalement joué la carte gentleman pour se défiler, puis ne l'avait jamais recontactée. Oui, sa vie était enviable. Mais sa vie sentimentale et surtout sexuelle concurrençait sérieusement le désert du Sahara. Alors, pourquoi ne pas la peupler avec Grace ? Ce soir, il avait bu suffisamment pour oublier sa timidité maladive, mais pas suffisamment pour revivre le cauchemar qu'il avait connu avec Eirian. Grace, de son côté, avait profité du vin à son grand plaisir. Matthew risquait gros. Si la jeune fille découvrait son secret, tout Tenby serait bientôt au courant que le grand Matthew n'avait toujours pas fait son baptême au lit. « Oh ne t'attends pas à des merveilles » se dénigra-t-il, comme à son habitude. En vrai, il avait fait appel à une décoratrice d'intérieur pour agencer son appartement. Les lieux lui ressemblaient peu, mais il espérait impressionner (les filles, oui). Il ouvrit la porte puis se recula pour la laisser entrer avant lui. « Une dernière coupe ça te tente ? » La petite voix au fond de lui hurlait de l'embrasser tout de suite, sinon il serait trop tard. Inspirant un grand coup, il ferma un instant les yeux puis l'attrapa par le bras pour l'attirer vers lui. Il saisit sa nuque et colla ses lèvres sur les siennes, ça y est, il s'était lancé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Matthew & Grace ♣ septembre 2032 Sam 26 Juil - 10:30

Matthew n'était pas devenu n'importe qui. Un grand avocat de ce que Grace avait compris. Elle avait été impressionné. Quelques minutes au moins. Elle n'avait jamais rien accompli au niveau de sa carrière. En fait, elle n'avait jamais rien fait d'impressionnant de sa vie entière. A part si on compte ce bébé qu'elle a eu avec un de ses colocataires de l'époque. Un petit bâtard qu'elle a refourgué alors qu'il était à peine né à une certaine Amethys. Une bien meilleure femme qu'elle cette Amethys, une meilleure mère aussi. Elle avait bien fait. Amethys était parfaite avec le bébé et le gamin doit aujourd'hui couler des jours paisibles. Une bonne action au final. Mais est-ce que ça suffisait à faire d'elle "quelqu'un"? Probablement pas. Grace était plus mature, plus vieille aussi. Mais pas moins paumée. Grace ne se faisait pas trop d'illusion quant à l'appartement de Matthew. C'est un homme et il vit seul. Elle a connu un homme autrefois qui vivait seul, son appartement n'avait rien d'accueillant ou de chaleureux. Mais elle s'y sentait bien quand même. Parce qu'il était là. Quand Matthew ouvrit enfin la porte, Grace était sur les fesses. C'était vraiment pas mal ici. Bien mieux que chez elle si elle devait être honnête. Elle sourit à Matthew qui lui proposa une dernière coupe. « Parfaitement! » Et puis elle observa le changement d'attitude de Matthew. Elle comprit tout de suite ce qu'il l'attendait quand il avait fermé les yeux. Sans aucune résistance, elle se laissa attraper par le bras et attirer à lui. Les lèvres à moitié entrouvertes, elle accueillit les lèvres de Matthew sur les siennes. Une main quelque part sur son torse, l'autre derrière sa nuque, Grace se montrait plus que réceptive à ce baiser. Ce fut tout de même elle qui y mit fin avec un léger rire. « Et si tu me ramenais cette coupe? » Sa main qui était restée sur Matthew tapota doucement son torse avant qu'elle ne la retire. Pour le moment, tout se passait comme prévu. Mais il était inutile de presser les choses. Après tout, Matthew et elle étaient tous les deux des grandes personnes qui étaient capables de se contenir. Au moins un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Matthew & Grace ♣ septembre 2032 Sam 16 Aoû - 14:21

Enlaçant Grace, Matthew commença enfin à y croire. Ça y est, ce soir il va baiser. Mais Grace castra aussitôt sa joie naissante. Il sentit ses lèvres quitter les siennes. Il ré ouvrit alors les yeux (oui Matt est un romantique qui vit à fond le peu de baisers qu'il reçoit), posant sur elle un regard interrogateur. Il était fort probable que Grace soit deçue de sa faible performance. A vrai dire, Matt n'était pas un pro en la matière, et si ce simple baiser n'était pas à la hauteur de ses espérances, il fallait mieux mettre un terme à tout ça tout de suite. Ses capacités ne vont pas aller en s'améliorant. Il fut incapable de dire si Grace souhaitait cette coupe de champagne pour le laisser languir un peu plus longtemps, ou si l'envie de coucher avec lui s'était envolée. Qu'importe, il était un gentleman qui répondait aux désirs des dames. « Mets toi à l'aise, j'arrive » l'invita-t-il en lui indiquant la porte du salon. Il se dirigea vers la cuisine américaine, tout en la regardant du coin de l'oeil. Son grand appartement répondait exactement à ce dont il rêvait étant enfant. Une grande cuisine ouverte sur un salon-salle à manger, une grande chambre à l'étage avec un dressing immense et une salle de bains dotée d'un jacuzzi. Mais son grand appartement restait affreusement vide, quand il s'y trouvait seul. Remplissant deux coupes, il replaça la bouteille au freezer avant de rejoindre Grace. « Alors, que penses-tu de ma tanière ? » Il la rejoignit et lui tendit sa coupe. Plongeant ses yeux dans les siens, il trinqua avant de vider son verre d'une traite. Oui, la présence d'une femme chez lui le stressait toujours autant. Même à quarante ans.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Matthew & Grace ♣ septembre 2032 Dim 17 Aoû - 12:24

Grace n'a jamais été quelqu'un de fourbe et ce n'est pas en vieillissant qu'elle avait obtenu ce trait de caractère détestable. En demandant sa coupe de champagne, Grace ne cherchait qu'à faire les choses bien. Pourquoi est-ce qu'elle ferait languir Matthew ? Et puis elle avait envie de lui, de cet homme accompli qu'il était devenu. Ça ferait une jolie histoire ça, ils se connaissaient tous les deux depuis qu'ils étaient sortis de l'adolescence. Incroyable qu'ils en arrivent là finalement après tout ce temps. Invitée à le faire, Grace alla s'installer dans le salon de Matthew, baladant son regard dans les moindres recoins de la pièce. Toujours aussi curieuse, décidément, Grace n'avait pas tellement changé. Après quelques minutes seulement, Matthew revint, deux coupes de champagne en mains. « C'est vraiment magnifique ici ! » s'était exclamé Grace, sincère. Et puis, c'était grand. Bien plus grand que l'appartement de Grace. Elle aurait probablement pu se payer un appartement semblable si elle avait fait des études sérieuses. Mais Grace avait fait quelques années d'études en arts du spectacle avant de tout laisser tomber compromettant toutes ses chances de réussir aussi bien que Matthew. « Merci. » avait dit Grace en saisissant sa coupe avant de la faire tinter contre celle de Matthew. Elle n'avait pas encore bu une goutte de la sienne que Matthew avait déjà fini. Grace avait haussé un sourcil avant de l'imiter. Finalement, ils n'étaient pas obligés de s'attarder. « Pressé ? » avait rigolé Grace en déposant un rapide baiser sur les lèvres du quarantenaire. Elle était bien loin la Grace qui aurait rougit à la moindre caresse. Elle prenait les devants et savait exactement où ça allait l'amener. « Et si tu me montrais ta chambre ? » Un sourire malicieux se logea sur le visage de Grace.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Matthew & Grace ♣ septembre 2032 Mar 19 Aoû - 13:48

Matthew regretta aussitôt de ne pas avoir amené la bouteille avec lui. Une seconde coupe aurait bien été utile pour l'aider à se détendre. Coincé comme un balai et tendu comme un string, il était à deux doigts d'exploser. Oh merde, deux doigts ... Il se souvint d'un conseil de Romeo qui les impliquait, ces deux putains de doigts. Mais impossible de se souvenir de l'endroit où les loger. Pour faire taire son meilleur ami (car non il ne l'a pas lâché même vingt ans après, car Romeo s'est assagi et a douze enfants avec Siana), il lui avait promis que ce rendez-vous était under control. Il connaissait Grace depuis longtemps, aucune appréhension ne l'habitait, il gérerait le tout et perdrait enfin sa putain de virginité. Mais maintenant qu'il faisait face à la situation (ou du moins à Grace), sa faible confiance avait pris la poudre d'escampette en moins de temps qu'il ne faut pour dire ouf. Alors hors de question de s'imaginer faire quelque chose avec ses deux putains de doigts. Pour l'heure, il était trop paralysé pour simplement embrasser Grace. Il s'était appliqué à ne pas abuser de l'alcool durant la soirée, finalement il regrettait de ne pas avoir un verre ou deux de plus dans le sang. Avec un peu de chance, le champagne ne tarderait pas à agir. Après tout, même Grace remarqua la rapidité à laquelle son verre s'était vidé. « Ah mais non euh, pas du tout. ... J'avais soif » bafouilla-t-il, gêné. Pressé de quoi, d'ailleurs ? Grace était elle au courant de ce qu'il avait envie de faire ? Comment était-ce possible, il était si subtile. Ah moins que son éternelle virginité ne soit plus un secret et qu'elle soit au courant ? Non, impossible. Autrement, elle serait partie en courant. De la même façon que, lors de ses vingt deux ans, il avait pris la fuite de la salle de bains où il s'apprêtait à conclure avec Eirian. Pas un jour ne s'écoulait sans qu'il ne regrette son manque de courage. Il avait blâmé Romeo, un moment, de ne pas l'avoir saoulé, drogué ou n'importe quoi. Il était un meilleur ami en carton. Et lui était le pire des timides. Heureusement, Grace ne faisait plus partie de ce clan. Elle prit finalement les devants et, après un rapide baiser, lui parla cash de sa chambre. « Euh, oui bien sûr » Il lui sourit malicieusement, mais au fond de lui même sa peur lui gueulait de se barrer car jamais il n'y arriverait. Qu'importe, il l'ignora - probablement le champagne qui lui injectait un peu de courage - et attrapa la main de Grace pour l'emmener dans sa chambre. A peine eut-il refermé la porte derrière eux qu'il la plaqua contre le mur pour l'embrasser fougueusement. Il ne voulait pas que Grace suspecte quelque chose. Et puis, il n'était pas vraiment puceau des préliminaires. Il ne comptait plus le nombre de filles avec qui il avait failli coucher. Il commença à glisser ses mains sous ses vêtements (ceux de Grace hein, pas les siens à lui), sa peau était si douce.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Matthew & Grace ♣ septembre 2032 Mer 20 Aoû - 12:18

Grace était déjà bien alcoolisée et les bulles du champagne ne la rendait que plus effervescente. Elle n'a jamais refusé un verre tout au long de la soirée et n'a jamais été du genre résistante à l'alcool. C'est bizarre pourtant, elle devrait avoir de bons gênes avec une mère comme la sienne. C'était il y a bien longtemps mais Grace se souvenait encore des petits-déjeuners de sa mère qui consistaient en général en un simple verre de whisky. Ou deux. Ce qui l'amenait directement aux toilettes pour vomir ses tripes. "Une purge" qu'elle disait, dès le réveil. L'inconvénient du whisky bon marché, ouais. Et tout l'alcool qu'elle n'avait pas expulsé la vieille aussi. C'était pathétique. L'enfance de Grace l'était. Et si elle est diamétralement opposée à sa mère, elle a quand même hérité de son attrait pour l'alcool. Plus jeune, Grace se souvenait qu'il n'y avait pas une soirée sans qu'elle finisse soule. A moins qu'on l'empêche de boire et ça, c'était carrément nul. Aujourd'hui, il n'y a plus personne pour empêcher Grace de boire. Alors dès que l'occasion se présente... Oui, peut-être bien qu'elle en abuse. Tant que c'est occasionnel. Sauf que si elle n'avait pas été complètement euphorique, elle aurait peut-être vu la nervosité évidente de Matthew. Il était pas à deux doigts de l'arrête cardiaque là? Mais elle s'était contentée de glousser un peu comme l'adolescente qu'elle était il y a vingt ans. Enfin, pas trop hein. L'adolescente qu'elle était n'aurait jamais proposé à un garçon de voir sa chambre. Ou alors elle l'aurait vraiment juste regardé. Matthew accepta. En même temps, il faudrait être fou pour refuser une invitation aussi flagrante au sexe. Il l'avait pris par la main pour l'emmener jusque dans sa chambre. Grace n'eut pas vraiment le temps de faire semblant de s'intéresser au papier-peint que Matthew lui sauta dessus. Elle s'était retrouvée plaquée contre le mur, ses lèvres sur les siennes. Intéressant. Grace avait passé ses mains dans son dos. Et puis sur son torse. Elle en profita pour déboutonner un à un les boutons de la chemise de Matthew avec une certaine dextérité, dévoilant son torse qu'elle n'eut même pas le loisir de regarder. Plus tard. Elle laissa tomber la chemise de Matthew au sol alors que les mains de ce dernier s'aventuraient sous sa robe. Une chose était sûre : si Matthew laissait tomber Grace maintenant, elle le prendrait mal. Très mal. Lassée du mur -ou peut-être juste impatiente d'accéder à la suite- Grace poussa doucement Matthew en direction du lit tout en continuant de l'embrasser. C'est pas comme si Grace avait envie de parler pour le moment.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Matthew & Grace ♣ septembre 2032 Dim 24 Aoû - 18:35

Matthew flippait, au fond. Mais l'enjeu était trop important pour laisser sa trouille avoir raison de lui. Il se félicita d'avoir des capotes dans le tiroir de sa table de chevet, et de s'être appliqué pendant vingt ans à les renouveler dès que la date était dépassée. Toutes les fois où il imaginait sa première fois, et dieu sait qu'il en rêvait, jamais il n'avait donné le rôle féminin à Grace. C'était une amie depuis plus de vingt ans, jamais un malaise n'avait perturbé leur amitié. Pourtant, il s'apprêtait à coucher avec elle, normalement, si rien ne perturbait leur avancée. Ses mains glissèrent sous la robe de la jeune fille, chaque caresse déposée sur sa peau faisait l'effet d'une légère décharge électrique, qui parcourait son corps et l’attisait. Il avait quarante ans mais n'était pas encore un vieux crouton. Par contre, il était encore puceau. Ils commençaient à peine, pourtant Matthew sentait que son corps réagissait beaucoup trop vite. Il ne voulait pas brusquer Grace, il ne voulait pas brûler les étapes, il ne voulait pas passer pour un éjaculateur précoce ... Voilà que ses craintes prenaient à nouveau le dessus sur lui. Quarante années d'abstinence l'avaient aliéné pour le transformer en un homme frustré et paniqué à propos du sexe. Il ne pouvait pas lire un seul rp regarder une seule scène de sexe dans un film, sans ressentir à la fois frustration, jalousie et stress. Il s'était éduqué à coup de pornos et de comédies romantiques où les héros couchent à la fin, afin d'être prêt pour le jour J. Un jour J qui arrivait plus tard qu'il ne l'avait espéré. Paralysé par la honte, il repoussa bien des occasions. Puis il eut vint ans, puis trente, et aujourd'hui quarante. Bien vite il eut de moins en moins d'occasions à repousser, il vieillissait. Il attirait moins les filles et ne possédait toujours pas ce petit truc en plus, l'autocollant "I just had sex" à apposer sur sa poitrine, comme ceux qu'on gagnent après être monté dans une attraction à fortes sensations. Cet autocollant qui donnait assurance et fierté à tous les hommes qui en manquaient, leur permettant ainsi de vivre une vie sexuelle normale. Matthew n'avait jamais eu de vie sexuelle, tout court. La sienne démarrait ce soir, à l'âge où, au contraire, bien des hommes ne couchaient plus. Bloqués dans des mariages où, après deux enfants, le couple avait progressivement réduit ses coïts à zéro. Heureusement pour lui, Grace prit les choses en main. Entreprenante, elle commença à le pousser vers le lit. Reprenant son souffle un instant, il décolla ses lèvres des siennes, haletant. Un grand sourire idiot se dessina sur sa bouche de puceau. Il se grillait totalement, mais Grace était trop alcoolisée pour remarquer quoi que ce soit. Avec un peu de chance, elle oublierait les détails de leur nuit et ne retiendrait pas sa piètre performance. Cette nuit serait ce vieux navet qu'on tourne au début de sa carrière car on n'a pas d'autre choix, avant d'enchaîner les films gros budget à succès. En espérant que personne ne la lui ressorte, un jour, dans un tv show où il serait invité pour vanter son prochain film.
Alors qu'il reculait vers le lit, il attrapa Grace par la taille pour échanger leurs places. Hors de question d'être en dessous pour sa première fois. Il caressa ses joues et retrouva sa bouche, ses mains glissèrent alors dans son dos, pour défaire doucement la fermeture de sa robe. Sans attendre, il fit descendre le vêtement à ses pieds. Alors qu'ils se dirigeaient toujours vers le lit, il s'arrêta un instant, pour contempler son corps de la tête aux pieds, comme un lion admirant un morceau de viande dans lequel il mourrait d'envie de croquer. On avait vu pire, comme première fois. Se mordant la lèvre inférieure, il finit par la pousser gentiment sur le lit. En deux temps trois mouvements, il se débarrassa de ses chaussures et de son pantalon, gardant sa chemise sur le dos. L'embrasser lui manquait déjà. Il monta sur elle et colla fermement sa bouche contre la sienne, sa langue cherchait à entrer. Du bout des doigts, il lui caressa l'épaule puis descendit doucement le long de son bras, atteignit sa hanche. Glissant sa main sur ses femmes, il la serra contre lui. Il voulait la sentir. Jamais il n'était allé aussi loin avec une femme, de nouveaux sentiments le submergeaient. Il souhaitait la caresser et l'embrasser partout à la fois. C'était donc ça, comme ça. Curieux de la découvrir complétement nue, il s'empressa de dégrafer son soutien gorge. Après quelques secondes difficiles, qui ressemblèrent à de longues minutes interminables pour lui, il triompha enfin et attrapa le bout de tissu pour le lancer sur le côté du lit. S'il la poitrine de Grace ne l'avait pas omnibulé, il aurait commencé à stresser pour son manque de pratique dans le désagrafage de soutien gorge. S'il n'avait pas eu suffisamment d'alcool dans le sang, son visage aurait rougi devant une paire de vrais seins nus. Mais alcool aidant, il s'enhardit et quitta les lèvres de la jeune femme. Caressant du bout des doigts la peau douce du sein de Grace, il en rapprocha sa bouche et commença à caresser son téton avec le bout de sa langue. Il espérait appliquer les enseignements de Romeo à la perfection. Excité par les gémissements que Grace laissait échapper, il osa croire qu'il s'y prenait bien. Alors, il accéléra son geste et glissa son téton entre ses dents et le mordilla, peut être un peu trop fort. Après tout, les seuls tétons qu'il avait jamais mordillés étaient en plastique, et sa poupée ne s'en était jamais plaint.

PS : je te laisse choisir s'il lui a fait mal ou pas   
PS n°2 : les détails c'est pour faire plaisir à Evie
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Matthew & Grace ♣ septembre 2032 Lun 25 Aoû - 20:28

Grace se souvenait comme si c’était hier de la première fois qu’elle avait touché un homme. Vraiment touché. Pas les bisous et les câlins qu’elle distribuait plus jeune au premier venu. C’était Malone, un beau brun. Son colocataire à l’époque. Grace ne saura jamais expliquer ce qu’il s’était réellement passer entre eux deux mais, aujourd’hui, ça n’avait plus aucune importance parce que Grace savait que c’était trop précieux pour venir mettre des mots dessus. Ça gâcherait tout. Et si cette relation avait été un échec cuisant, Grace voulait au moins en garder un bon souvenir. Après tout, c’était le tout premier garçon qu’elle avait embrassé de cette façon. Le premier qui avait fait tomber sa petite culotte. On n’oublie jamais sa première fois. Enfin, il paraît. En tout cas, Grace ne regrettait aucunement la manière dont ça s’était passé pour elle.  Avec le recul seulement. Quand elle n’avait que dix-neuf ans, Grace s’en était beaucoup voulu d’être passé à l’acte plus par hasard que parce qu’elle y avait vraiment pensé.  Elle en avait peut-être eu envie mais ça restait tout de même impulsif et ça avait mené à la naissance d’un gosse qui, sitôt sorti du ventre de sa mère, avait été donné à quelqu’un d’autre. Ce n’était pas comme ça que les choses étaient sensées se passer. Grace risquait d’avoir du mal à oublier sa première expérience sexuelle rien que parce qu’elle avait été soldée d’un désastre. L’accouchement, l’impression de se déchirer de l’intérieur… Pendant des jours, Grace avait pleuré. Inconsolable. Ce n’était pas le bébé qui lui manquait. Elle se sentait juste minable, complétement paumée, et absolument ridicule. Un bon baby blues… Enfin un blues tout court vu qu’il n’y avait pas eu de « baby ».  Mais, même ça, elle n’arrivait pas à le regretter.  Plus aujourd’hui. Au moins, elle n’avait pas tué un enfant innocent et elle l’avait confié à une femme qui espérait devenir mère depuis des années. Là où cet enfant avait grandi, Grace était certaine qu’il ne manquait de rien. C’était le principal, c’était tout ce qu’elle n’avait pas pu lui donner. N’empêche que, de temps en temps, Grace sourit en pensant à quoi il doit avoir l’air aujourd’hui. Quelque part dans ce monde, il y a une part de Malone et elle qui subsistait. Qui vivait, souvenir en chair et en os du jour où elle avait perdu sa virginité.  Alors, non, c’était loin d’être parfait. Mais c’était certainement l’une des plus grandes –et des plus pénibles- expériences de la vie déjà bien remplie de cette chère Grace. Et c’était le tour de Matthew d’être marqué à jamais par ce tournant si décisif dans la vie de chaque individu. Grace s’appliquait, elle avait beau savoir ce qu’elle faisait, c’était toujours un sacré coup de pression ce genre de festivités. Surtout quand c’était une première. On a toujours peur de mal faire. Elle aurait certainement abordé les choses autrement si elle avait su que Matthew n’avait rien du Casanova expérimenté. Ou peut-être qu’elle se serait d’autant plus appliqué pour rendre ce moment inoubliable. Ouais, nan… Elle y aurait juste pas cru. Grace aurait rigolé un coup et aurait continué à violer éveiller le désir de Matthew. Grace sentit les mains du quarantenaire travailler la fermeture de sa robe pour finalement parvenir à la faire glisser au sol. Prévoyante, Grace avait  eu l’élégance de mettre un ensemble pour cette soirée-là.  C’était là qu’il s’était arrêté. Grace eut peur quelques secondes seulement. Le temps de déceler dans son regard une sorte… D’appétit. Oui, c’est ça. Matthew avait faim. Les plaisirs de la chair, ça prenait du sens. Grace tomba sur le dos dans le lit, prête à en défaire entièrement les draps s’il le fallait. Et il le fallait. Vraiment. Un sourire aguicheur aux lèvres, elle accueillit Matthew tout contre elle. Alors qu’ils s’embrassaient, les mains de Grace passaient dans le dos de Matthew et dans ses cheveux rapidement comme pour démontrer une certaine impatiente. Il y avait un peu de ça. Grace espérait simplement qu’il prenne son ardeur pour des encouragements, une invitation à aller plus loin, à faire ce qu’il voulait de son corps. A condition qu’il n’y ait pas de chaines ou de fouet. Quoi que, si c’était elle qui les tenait… Bref. Ils en étaient maintenant au dégrafage de soutien-gorge. Une fois les seins de Grace libérés, Matthew entreprit des caresses un peu plus osées. Et c’était bon. Encore plus quand il y mit sa langue. Un peu moins quand il y rajouta les dents. Gênée, Grace n’avait pas osé dire quoi que ce soit mais elle s'était sérieusement demandé s'il ne comptait pas lui faire une ablation maison. Ou un piercing pour qu'elle puisse se lancer dans le X. Qui sait. Et s’il était persuadé que c’était ce qui faisait vibrer toutes les filles qu’il avait mises dans son lit ? Ce n’était pas  comme si Grace avait pu deviner qu’elle était la première à aller aussi loin avec lui. Mais fallait tout de même qu’elle se sorte de là. Alors, comme si de rien n’était, elle appuya doucement sur la tête de Matthew l’invitant à aller voir plus bas. Non, clairement, Grace n’avait pas froid aux yeux.  Et puis, elle n’était vraiment pas contre une mise en bouche. Au sens propre comme au figuré du coup. Qui sait, s’il se débrouillait pas trop mal, elle lui rendrait peut-être la pareille.  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Matthew & Grace ♣ septembre 2032 Mer 27 Aoû - 18:09

Matthew ne se souvenait plus depuis combien de temps il s'amusait avec les seins de Grace. Une minute ? Cinq ? Il commença à paniquer mais s'appliqua à continuer son geste. Le forum où il piochait la plupart des précieux conseils recommandaient de ne pas faire durer le plaisir plus de deux minutes cinquante secondes. La poitrine d'une femme était trop fragile pour subir un mordillage continu, disait la personne virtuelle sur ledit forum. Il comprit aussitôt que, apparemment, il avait dépassé la durée limite. En effet, il sentit la main de Grace sur sa tête, clairement le pousser. Elle ne pouvait plus le supporter, clairement il lui faisait mal et elle le repoussait. Elle le coupait dans son élan et, à vrai dire, Matthew était perdu quant à la marche à suivre ensuite. De longues secondes s'écoulèrent avant qu'il ne puisse penser à quelque chose de censé. Il remarqua alors que Grace semblait le diriger plus bas ... Elle voulait qu'il fasse quoi à son nombril, au juste ? La situation le dérouta mais il se refusa à poser une quelconque question. Ne pas exposer son secret était la règle numéro un. Ça, et donner du plaisir à Grace aussi, éventuellement, au passage. Il hasarda donc sa langue sur le bassin de la jeune femme, puis glissa sa langue dans son nombril sans grande conviction. Parmi toutes ses lectures, jamais il n'avait entendu parler d'un quelconque plaisir au niveau du nombril. Rien non plus durant sa première année de fac en sexologie. C'est alors qu'il sentit Grace recommencer son petit stratagème. Quoi, elle en avait déjà marre ? Il crut comprendre qu'il avait affaire à une femme plutôt difficile. C'était pas plus mal, en fait. Si l'ébat sexuel en lui même ne durait que quelques minutes, cela risquait de lui plaire. Et jamais elle ne se douterait qu'en fait, il fut rapide car il s'agissait de la première fois où il trempait son biscuit. Ragaillardi, elle appuya à nouveau sur la tête de Matthew, qui se retrouva cette fois-ci devant ... Oh putain. C'est là qu'il comprit qu'il venait de se ridiculiser à essayer d'exciter un nombril, alors que Grace entendait passer aux choses sérieuses. Heureusement qu'elle ne pouvait pas apercevoir son visage, qui vira aussitôt rouge vif. Il n'eut pas le temps de se recouvrir de honte, il devait agir comme si tout ça était normal. Le sexe était vraiment un sport intense et sans repos. Il fit glisser la petite culotte de Grace le long de ses jambes, avant de l'en débarrasser. Sa tête bouillonnait, il tentait de se souvenir tout ce qu'il y avait à savoir : où mettre sa langue, comment, dans quel sens ... Il avait préparé ses devoirs avec application et jamais il n'était allé si loin. Cette fois-ci, les choses réelles commençaient vraiment pour lui. Ses mains caressèrent la peau douce de ses cuisses, il la laissait languir quelques instants supplémentaires. Puis, il commença à lécher son pubis du bout de sa langue, tout doucement. L'impatient puceau qu'il était lui gueulait d'aller plus vite, de fourrer sa langue dans son putain de trou, de la tourner deux trois fois pour qu'elle mouille à fond puis d'y enfoncer sa queue et le tour était joué. Mais même au lit, même malgré son désir irrépressible de se dépuceler, Matthew restait un homme bien élevé. Il ne pourrait y trouver son plaisir si Grace ne paraissait pas comblée à la fin. Il espérait simplement qu'elle lui fasse bien comprendre qu'elle kiffait sa race. Si elle pouvait faire ça rapidement, ça serait cool aussi quand même. Car, mine de rien, sucer ses seins l'avait excité. Et il durcit un peu plus quand il glissa sa langue vers sa vulve. Doucement, il commença par des va et vient, de haut en bas. Pas très sûr de lui, il écoutait attentivement les réactions de Grace. Flippant à mort, il osa néanmoins déplacer sa langue, à la recherche de son clitoris. Et quand il crut l'avoir trouvé, il se mit à jouer avec. Dieu, la lécher l'excitait encore plus. Heureusement d'ailleurs. Car là tout de suite, il flippait tellement qu'il aurait pu se défiler et courir se cacher dans la salle de bains.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Matthew & Grace ♣ septembre 2032 Mer 27 Aoû - 23:26

Grace savait que si elle disait tout haut que ce que Matthew était en train de lui faire ressemblait plus à de la torture qu’à de vrais préliminaires, il se vexerait. Forcément, l’égo d’un homme, c’est fragile. Surtout que Grace n’avait vraiment pas envie de le blesser. Il était peut-être en train de tester quelque chose de nouveau, allez savoir. En tout cas, Grace était loin de se montrer enthousiaste. Mais il continuait. Ne sachant plus vraiment comment pour ne pas perdre un de ses tétons, Grace poussa gentiment la tête de Matthew ailleurs. Vers le bas. C’était assez clair, non ? Qui n’aurait pas compris que Grace réclamait la bouche de Matthew précisément là où se concentrait tout son désir ? Personne. A part peut-être Matthew qui se mit à lui astiquer le nombril avec sa langue. Vraiment ? Grace fronça les sourcils avant de se mettre à gigoter doucement. Non seulement c’était bizarre mais en plus ça chatouillait. Elle avait eu envie de rire, la pauvre, mais c’était retenu à l’aide de sa main sur sa bouche. Grace ne pouvait pas rire au nez de Matthew, il le prendrait sûrement mal et, là, elle pourrait rêver pour qu’ils concluent quoi que ce soit ensemble. Parce que Grace en avait encore envie. D’accord, Matthew n’était peut-être pas le roi des préliminaires mais… Qui sait. Il lui réserve peut-être des surprises à un autre niveau. Mon Dieu. Il avait intérêt. Grace n’avait pas enduré tout ça pour que Matthew la laisse sur sa faim après. S’il n’était pas au moins satisfaisant dans le reste des festivités, Grace risquait d’oublier rapidement son numéro. Ou de jouer la carte du « restons amis ». Quoi que. Elle lui laisserait peut-être une deuxième chance. On peut tous merder une fois. Quoi qu’il en soit, son nombril avait assez été sollicité pour les semaines à venir et Grace décida de se montrer un peu plus explicite en poussant encore une fois Matthew vers le bas. Il allait peut-être comprendre cette fois. Vu l’hésitation, Grace se demanda l’espace d’un instant s’il allait pas lui sortir une connerie du genre « je peux pas faire ça » à la manière d’une vierge effarouchée. Ce ne fut heureusement pas le cas. Pour le plus grand plaisir de Grace qui voyait enfin le début des véritables réjouissances arriver, Matthew retira la petite culotte de Grace de sa place pour qu’elle finisse au sol. Grace n’attendait plus que ça, qu’il vienne caresser son intimité avec sa bouche. Mais le quarantenaire était d’humeur comique il fallait croire parce qu’il la fit encore attendre un peu en caressant ses cuisses. Si Grace avait pu lui crier dessus en lui ordonnant de se mettre au boulot, elle l’aurait fait. Mais ça n’aurait pas été correct venant d’une dame alors elle s’était gentiment contenue. D’une lenteur que Grace s’imaginait être étudiée, Matthew était finalement venue lécher son bas-ventre arrachant au passage un soupir de la bouche de Grace. Au final, Grace avait bien fait d’aiguiller Matthew dans ce sens car il s’y débrouillait nettement mieux. Elle le faisait savoir, d’irrépressibles sons sortant de sa bouche, la preuve manifeste qu’elle prenait son pied. Sa main passa dans les cheveux de ce dernier comme pour appuyer ce qu’il était en train de faire et, surtout, parce que Grace avait besoin de s’accrocher à quelque chose. Et puis la langue de Matthew sembla cibler quelque chose d’un peu plus sensible chez Grace. Le souffle court, cette dernière rajouta sa deuxième main sur le crâne pas encore dégarni de Matthew.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Matthew & Grace ♣ septembre 2032

Revenir en haut Aller en bas

Matthew & Grace ♣ septembre 2032

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: Tomorrow never knows-