AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Entre les lignes ♦ Savie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Entre les lignes ♦ Savie Ven 20 Juin - 4:16

« Evie ! Je peux faire quelque chose pour toi ? » La jeune femme sourit alors qu'elle pénétrait dans la boutique au son du carillon, s'approcha du libraire, qu'elle connaissait bien pour être venue ici des centaines de fois. « Je suis heureuse de vous voir ! Et non merci, je viens fouiner un peu. » fit-elle doucement avec un sourire sincère, mais léger. Il la connaissait suffisamment bien pour savoir qu'elle venait souvent, mais qu'elle n'achetait que rarement, lorsque les livres qu'elle cherchait étaient en vente. Plusieurs fois, il lui avait offert des livres à prix réduits et elle le soupçonnait d'installer des étiquettes différentes lorsqu'il la voyait entrer dans la librairie. Evie n'avait jamais demandé de traitement de faveur et elle détestait ça, mais elle ne pouvait pas en vouloir au libraire, qui pensait sincèrement bien faire. Il devait croire qu'elle ne se doutait de rien, qu'elle croyait vraiment que les prix avaient été réduits à son arrivée, mais elle ne lui avait jamais rien dit, déclinait simplement son offre en prétextant avoir déjà trop de livres dans sa bibliothèque qu'elle n'avait pas encore lus. En vérité, Evie n'avait tout simplement pas les sous pour se les offrir.

Abandonnée le long des étagères alors qu'elle capturait parfois entre ses doigts un fin bouquin, la jeune femme se perdit dans la lecture des résumés, feuilleta même parfois les pages afin d'en déduire le style de l'auteur. Par contre, malgré ses lectures, elle revint toujours au même roman, frémit lorsqu'elle posa les yeux sur le petit autocollant où était inscrit le prix. C'était trop cher. À contre-coeur, elle posa le livre sur l'étagère, le reprit pour en tourner les pages une dernière fois. Elle poussa un soupir et allait le ranger pour de bon lorsqu'une silhouette blonde fit son apparition à ses côtés. Un sourire étira les lèvres de la brune lorsqu'elle la reconnut.

« Savannah ! »

Depuis qu'elle avait eu son frère comme enseignant en dernière année de lycée, Evie avait appris à connaître un peu mieux la jeune femme et à l'apprécier aussi. Elle lui avait même offert des livres parfois, bouquins qu'elle finissait toujours par lui ramener. Elle sourit en se tournant complètement vers elle, arqua un sourcil surpris en voyant le ventre de la jeune femme, qui commençait à s'arrondir. « Tu es enceinte ! Ça te fait bien, la grossesse ! Tu suis les traces de ton frère ? » avoua-t-elle sincèrement avant de la prendre dans ses bras, lui plantant un baiser sur la joue. Evie n'avait vu qu'une seule fois les enfants de Liam lorsqu'elle était allée lui rendre les bouquins qu'elle lui avait empruntés et elle n'avait pu que les trouver adorables. « Comment tu vas, sinon ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : cam'tagada
TES DOUBLES : Shea H. Taylor
TON AVATAR : Yvonne Strahovski
TES CRÉDITS : avatar by TAG
TA DISPONIBILITE RP : En recherche de RP :) N'hésitez pas à me MPotter !

Declan + Lawrence + Sujet commun + Théodore

RAGOTS PARTAGÉS : 4088
POINTS : 314
ARRIVÉE À TENBY : 14/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 31 ans (1er Mai)
CÔTÉ COEUR : Célibataire
PROFESSION : Chirurgienne
REPUTATION : C’est la fille ainée des Cartwright, celle qui suit Liam et l’a aidé à prendre soin de leurs frères et sœurs. C’est une jeune femme brillante, elle est résidente en chirurgie à Swansea ! Et elle a eu une petite fille récemment, seulement… Vous savez sans doute qu’elle s’est séparée de son fiancé, récemment. Oui, Aldaric Daire. Le psychologue.



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Entre les lignes ♦ Savie Sam 21 Juin - 2:03

« Les Hauts de Hurle-Vent sont des terres balayées par les vents du nord. Une famille y vivait, heureuse, quand un jeune bohémien attira le malheur. Mr. Earnshaw avait adopté et aimé Heathcliff. Mais ses enfants l'ont méprisé. Cachant son amour pour Catherine, la fille de son bienfaiteur, il prépare une vengeance diabolique. » Rien qu'à lire « vengeance diabolique » mon cœur rata un battement. Non, « Les hauts de hurlevent » ne serait définitivement pas mon prochain livre de chevet. J'étais entrée dans la librairie Blackwells depuis quelques minutes seulement et déjà la folie m'habitait. Je ne pouvais jamais me retenir d'acheter un bouquin dès que j'entrai dans la petite boutique. Malgré le peu de temps que me laissait mon travail j'essayai d'en lire un tout les quinze jours, ou tout les mois. Le libraire me conseillait parfois, mettant de coté un bouquin qui me plairait certainement d'après lui.

Tout à coup la clochette à l'entrée tinta, laissant entrer Evie Baxter. Je ne la connaissais pas très bien, à part par le biais de Liam. Mon frère aîné avait pris l'habitude de donner des bouquins à la jeune femme quand elle était étudiante. Moi aussi j'avais pris cette habitude, confiant à Liam les livres que j'avais déjà lu et relu. Cette fille avait un courage exemplaire, je savais bien que s'occuper ainsi de sa famille n'était pas simple. Toutefois nous avions eu tout les moyens financiers possibles et imaginables, ça n'était pas un problème que l'on prenait en compte alors qu'Evie devait gérer tout ça. Une entrée fracassante dans le monde des adultes ! Un livre à la couverture de cuir semblait l'intéresser tout particulièrement, le genre d'éditions originales qui coûtait un pied pour ceux qui étaient juste au niveau financier. Elle le reposa sur son étagère au bout d'un long moment, non sans soupirer. C'est à ce moment que je me décidai à pointer le bout de mon nez à ses cotés, souriant comme sa « marraine la bonne fée ». « Salut Evie ! » répondis-je à l'appel de mon prénom. J'étais tellement heureuse de la retrouver là, s'occupant de ses loisirs plutôt que de trimer toute la journée, que mon sourire aurait pu transpercer le plafond.

« Tu es enceinte ! Ça te fait bien, la grossesse ! Tu suis les traces de ton frère ? » La jeune femme me pris dans ses bras assez soudainement, je ne m'y attendais pas. Nous n'avions pas l'habitude d’être aussi démonstratifs à la maison, sauf avec ceux que nous connaissions depuis longtemps, mais j'appréciai ce contact réconfortant et rassurant. Je lui rendis son accolade avec une émotion non dissimulée, puis m'éloignai un peu pour la contempler. « Oui je suis enceinte, mais ça fait à peine 14 semaines, j'ai le temps de voir venir les couches et les biberons ! » fis-je en riant de bon cœur. « T'es trop gentille... mais j'attendrai déjà d'avoir une situation amoureuse stable pour envisager d'avoir une floppée de marmots à la maison ! » Ça y est, elle allait me prendre pour une folle... mais j'avais dis cela d'un ton léger pourtant, on aurait presque pu croire que je n'en voulais pas à Aldaric ! Heureusement que Jackson était là pour adoucir mes humeurs lorsque je m'y mettais. « C'est la première fois qu'on me dit que la grossesse me va bien ! » et j'en étais très heureuse. La spontanéité d'Evie ravivait la joie au fond de mon cœur, je n'avais pas à penser à ce que je disais, je pouvais juste dire ce que je pensais, et c'était un cadeau extraordinaire qu'elle me faisait là. « Sinon ça va, les nausées du premier trimestre sont enfin passées alors je n'ai plus peur de vomir quand je vois un plateau de fruit de mer ! Mais comment tu vas toi ? Tu viens souvent ici ? » demandai-je, le sourire toujours sur mes lèvres.

_________________

You're my little star ♡
» La solitude est un sentiment ressenti par tellement de gens, qu’il serait égoïste de le ressentir tout seul.. •• unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Entre les lignes ♦ Savie Lun 23 Juin - 0:06

« Tu vas voir, le temps passe vite ! » Evie n'avait jamais eu d'enfants à elle, mais elle avait vu grandir ses frères et sa soeur à une vitesse éclair, si bien qu'elle savait pertinemment que le temps passait trop vite lorsqu'on ne l'attendait plus. Evie sentit qu'elle avait possiblement fait une bêtise lorsque la jeune femme lui affirma qu'elle n'avait aucune situation amoureuse stable pour l'instant. En tout cas, c'était ce qu'avait compris Evie avec ses explications, mais elle n'avait pas voulu la mettre mal à l'aise, s'était contentée de se mordiller légèrement la lèvre. Evie ne connaissait pas son histoire et ne savait pas non plus qui était le père de l'enfant qu'elle portait, mais elle trouvait ça un peu dommage de ne pas vivre ce moment fabuleux à deux. Elle comprenait, évidemment, elle savait que la grossesse durait neuf mois et que des tonnes de choses pouvaient arriver à l'intérieur de cet intervalle de temps, mais elle espérait tellement être amoureuse lorsque le moment serait venu pour elle de mettre au monde un enfant. Elle ne se faisait pas d'illusions, pourtant, elle ne savait pas comment être heureuse.  

« Tu vas faire une formidable maman ! » Elle ne la connaissait pas beaucoup, mais elle savait à quel point elle était intelligente et généreuse et Evie n'avait absolument aucun doute quant-à ses capacités à être mère. De toute façon, si elle galérait un peu au début, elle aurait tout plein de soeurs et frères pour l'aider. Pour certains, c'était un gros avantage d'avoir de grandes familles bien établies, pour d'autres, c'était un peu plus compliqué que ça. Les Cartwright n'avaient sans doute jamais eu à se préoccuper de rien puisque l'argent coulait à flot, mais pour Evie et sa fratrie, c'était tellement différent. Ils n'avaient jamais vraiment manqué de rien lorsqu'Evie avait été en âge de ramener un peu d'argent à la maison, mais ce n'était pas une vie qu'on voulait offrir à des gamins.

Heureusement, cette vie-là serait bientôt loin derrière elle puisque ses frères et sa soeur semblaient désormais aptes à prendre soin d'eux-mêmes. Ou presque.

Evie sourit lorsqu'elle lui parla des nausées matinales communes à la majorité des femmes pendant la grossesse, se surprit à espérer connaître ça un jour. « Je vais bien. Parfois, on dirait que je passe ma vie dans cette librairie ! » rit-elle avant de replacer délicatement le livre sur son étagère. « On peut réellement faire de jolies trouvailles, ici ! » fit-elle doucement avant de reporter toute son attention sur la blonde qui se trouvait à ses côtés. Son regard avait été attiré une dernière fois par le bouquin, mais elle se dit que toute façon, il était beaucoup trop cher pour qu'elle puisse se le permettre. Il était magnifique et l'histoire lui plaisait beaucoup, mais c'était le genre de livre qu'elle ne pourrait jamais vraiment se payer à moins d'avoir économisé juste pour ça. « Alors, tu as acquis le goût de la lecture grâce à Liam ? » demanda-t-elle en passant une main dans ses cheveux bruns pour les replacer derrière ses oreilles et dégager sa joue.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : cam'tagada
TES DOUBLES : Shea H. Taylor
TON AVATAR : Yvonne Strahovski
TES CRÉDITS : avatar by TAG
TA DISPONIBILITE RP : En recherche de RP :) N'hésitez pas à me MPotter !

Declan + Lawrence + Sujet commun + Théodore

RAGOTS PARTAGÉS : 4088
POINTS : 314
ARRIVÉE À TENBY : 14/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 31 ans (1er Mai)
CÔTÉ COEUR : Célibataire
PROFESSION : Chirurgienne
REPUTATION : C’est la fille ainée des Cartwright, celle qui suit Liam et l’a aidé à prendre soin de leurs frères et sœurs. C’est une jeune femme brillante, elle est résidente en chirurgie à Swansea ! Et elle a eu une petite fille récemment, seulement… Vous savez sans doute qu’elle s’est séparée de son fiancé, récemment. Oui, Aldaric Daire. Le psychologue.



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Entre les lignes ♦ Savie Sam 28 Juin - 11:51

Les sept dernières semaines étaient passées tellement vite, tout comme ces dernières années... Je me voyais encore au bras d'Aldaric, le jour de nos fiançailles. Et jamais je n'aurais imaginé me retrouver dans cette situation quelques mois plus tard. Nous voulions une floppée d'enfants, mais le moment n'était jamais le bon. D'abord je devais terminer mes études, choisir une spécialité, m'installer... seulement c'était arrivé, un accident que je ne voulais pas nommer comme tel. Puisqu'un bébé n'est pas un accident, ça peut être une surprise, un heureux événement qui se révélait imprévu, mais au fond c'était un cadeau que la vie nous offrait. En somme Evie avait raison : les six prochains mois allaient passeraient très vite, ainsi que tout ces petits moments clés de la grossesse. « Merci, ça me touche beaucoup ! » lançai-je avec sincérité. Entendre dire qu'on serait une formidable maman pouvait rassurer n'importe quelle femme. Je senti dans sa voix que ce n'était pas des paroles en l'air, bien au contraire. « Et toi Evie, pas d'envie de bébé ? » La jeune femme s'était déjà occupée de la fratrie Baxter, il ne faisait aucun doute qu'elle saurait apporter de l'amour par poignées à son propre enfant. J'ignorai si elle avait quelqu'un dans sa vie, ne me fiant pas aux rumeurs – sauf quand elles concernaient mon ex-fiancé.

La réponse à ma question ne tarda pas à venir, lorsqu'un sourire égaya le visage d'Evie à l'évocation des nausées matinales. Rien à envier, selon moi, mais ces petits tracas de grossesse précédaient des moments bien plus joyeux. « C'est vrai qu'il y a de tout ici. Je trouve ça dommage que beaucoup se mettent à commander sur internet : même si c'est pratique, rien ne vaut le charme de cette librairie ! L'odeur des livres, le bruissement des feuilles, tout ça me fait chavirer ! » L'effet était sans doute le même pour tous : on avait envie de faire chauffer la carte bleue dès que l'on entrait. Il fallait cependant rester sérieux, même si je n'avais pas de problèmes financiers... C'était les avantages d’être chirurgienne et de provenir d'une famille riche. Tout le monde n'avait pas la même chance, malheureusement. C'est pourquoi je donnais parfois mes livres à Liam, qui en faisait profiter des élèves moins aisés. « Liam adore venir ici, mais je ne lis pas vraiment les mêmes bouquins que lui. La philo ce n'est pas vraiment mon truc, en revanche les romans à l'eau de rose, ça c'est autre chose ! » Je riais aux éclats. Ce genre de roman était niais, on connaissait la fin avant même d’être arrivés au deuxième chapitre... seulement c'était l'occasion de se plonger dans une histoire rocambolesque et d'imaginer une histoire idyllique. « Et toi qu'est-ce que tu lisais ? »  La brunette avait replacé une mèche de cheveux derrière son oreille, laissant apparaître la grace de ses traits. Elle devait faire tomber tout les hommes de Tenby !

[C'est pas terrible terrible, sorry    ]

_________________

You're my little star ♡
» La solitude est un sentiment ressenti par tellement de gens, qu’il serait égoïste de le ressentir tout seul.. •• unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Entre les lignes ♦ Savie Dim 29 Juin - 17:05

La jeune femme baissa les yeux à la question de Savannah, passa une main nerveuse dans ses mèches brunes, se mit à jouer avec ses doigts. « Je ... » Elle plissa le nez avant de relever des yeux légèrement brillants sur la future maman, se mordit simplement la lèvre avant de poursuivre dans son élan. « C'est compliqué. » Elle ne pouvait pas lui dire que son coeur chavirait entre deux hommes, qu'elle n'avait pas vraiment les sous pour élever un enfant et qu'elle n'avait pas envie de reproduire les mêmes erreurs que ses parents. Elle avait pratiquement élevé ses frères et sa soeur lorsqu'elle avait été en âge de prendre les choses en mains, mais c'était différent. Elle avait commis des erreurs, aussi, et elle n'était pas certaine d'être apte à gérer une nouvelle famille maintenant. Elle n'était pas certaine d'être prête à choisir l'homme avec lequel elle désirai passer le reste de sa vie, bien que le choix s'imposait de plus en plus à son esprit torturé. Evie n'avait jamais su comment aimer, réellement, comment s'abandonner toute entière à un homme en lui offrant tout. Sa confiance, son amour, sa vie même. Elle était encore jeune, mais ... même si elle se savait suffisamment mature pour élever un enfant, elle ne savait pas si elle en aurait un jour et cette perspective l'effrayait.

Elle préféra changer de sujet, sourit lorsque Savannah affirma que la librairie et les livres en général la charmaient à tous les coups. C'était un peu pareil, pour elle, puisqu'elle avait toujours trouvé une certaine forme d'exutoire à se rendre dans une librairie, échappant ainsi à l'ambiance désagréable de la maison lorsque son père se décidait à revenir. Elle avait même tenté d'y initier sa fratrie en les emmenant souvent ici, protégeant ainsi leurs frêles oreilles des disputes à la maison.

Elle ne put s'empêcher de sourire lorsqu'elle énonça Liam, secoua légèrement la tête. « Il a essayé de m'en refiler, en dernière année de lycée. » fit-elle en riant alors que la philosophie n'était pas non plus son domaine de prédilection. Et pourtant, pour lui faire plaisir, elle en avait lus quelques uns. Ça lui avait paru étrange d'avoir un professeur aussi jeune, d'autant plus que la majorité des filles de la classe n'avaient d'yeux que pour lui, mais elle s'était plus ou moins contentée de la relation professeur/élève habituelle. Si on excluait le fait qu'elle était parfois venue lui rendre visite chez lui pour lui rendre les livres qu'elle avait empruntés. Parfois, après les cours, elle restait avec lui afin de discuter des bouquins, mais c'était tout simplement parce qu'elle aimait lire et qu'elle se plaisait à plonger dans un nouvel univers dès lors qu'elle se mettait à tourner les pages. « Toutes les filles aiment les romans d'amour, c'est pas possible autrement ! » avoua-t-elle en riant, persuadée que toutes les filles de ce monde aimaient bien se glisser dans la peau d'un personnage féminin amoureux, dans un contexte des plus excitants.

« Oh, c'est pas important. Il avait l'air bien, mais ... Je faisais que regarder. » fit-elle doucement en haussant les épaules, honteuse à l'idée d'avouer à Savannah que le livre était trop cher. Elle jeta un coup d'oeil à l'horloge de son téléphone avant de relever un visage souriant sur la blonde. « Je dois y aller, d'ailleurs, mais ... » Mais quoi ? Elle voulait simplement quitter la librairie afin de ne pas devoir avouer à la jeune femme ce qui la tracassait et elle n'avait aucune excuse. « On finira sûrement par se croiser à nouveau ! » Elle se mordit la lèvre, déposa un bisou sur la joue de la blonde avant de resserrer son sac à main sur son épaule et de quitter la librairie. C'était honteux de ne pas avoir suffisamment d'argent pour acheter un bouquin ... Oh, elle aurait pu le payer, bien sûr, mais ce n'était jamais une bonne idée d'acheter un article non essentiel à crédit.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : cam'tagada
TES DOUBLES : Shea H. Taylor
TON AVATAR : Yvonne Strahovski
TES CRÉDITS : avatar by TAG
TA DISPONIBILITE RP : En recherche de RP :) N'hésitez pas à me MPotter !

Declan + Lawrence + Sujet commun + Théodore

RAGOTS PARTAGÉS : 4088
POINTS : 314
ARRIVÉE À TENBY : 14/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 31 ans (1er Mai)
CÔTÉ COEUR : Célibataire
PROFESSION : Chirurgienne
REPUTATION : C’est la fille ainée des Cartwright, celle qui suit Liam et l’a aidé à prendre soin de leurs frères et sœurs. C’est une jeune femme brillante, elle est résidente en chirurgie à Swansea ! Et elle a eu une petite fille récemment, seulement… Vous savez sans doute qu’elle s’est séparée de son fiancé, récemment. Oui, Aldaric Daire. Le psychologue.



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Entre les lignes ♦ Savie Mer 2 Juil - 20:26

Evie & Savie
Entre les lignes
Evie semblait tout à fait embarrassée par la question que je venait de poser. C'était clairement inapproprié et je n'avais pas le droit de m'immiscer ainsi dans sa vie. Un bébé, ça reste un cadeau du ciel, mais ça ne tombe pas toujours au bon moment. Si mon entourage ne m'avait pas soutenue, si je n'avais pas su qu'ils seraient là en cas de pépin, j'aurais apprécié le combat qu'avaient mené des centaines de femmes avant moi pour obtenir le droit à l'avortement. « Ha je suis... désolée. Je suis certaine que le jour où ça t'arrivera, tu saura être la meilleure mère au monde ! » Et cet enfant aurait bien de la chance d'avoir Evie comme maman. Je ne savais presque rien de sa vie sentimentale, hormis les différentes rumeurs qui circulaient. Un soir, lorsque j'étais quelques jours chez Léoline après ma rupture avec Aldaric, je l'avais entendue parler du fils Yale. C'était un bon parti, sans aucun doute. Seulement toutes ces rumeurs n'étaient pas forcément fondées. « J'ai créché quelques jours chez Léo, quelle pipelette ! J'ai entendu dire que tu connaissais quelqu'un... »  Ma voix s'éteignit au fur et à mesure que je me rendis compte de l'indiscrétion de mes propos. Je ne savais pas jusqu’où je pouvais aller, et si même elle souhaitait en parler. Sûrement que non. Nous ne nous connaissions pas tellement finalement, juste par personnes interposées...

La jeune femme préféra changer de sujet, là au moins j'étais sure de ne pas faire de boulettes. Et quoi de mieux qu'une discussion autour de Liam et de sa patience légendaire ? Evie était l'une de ses premières élèves. « Oui je me souviens encore de sa tête quand il revenait à la maison, t'étais tellement différente de ces autres élèves... il t'a adorée ! » confiai-je en riant avec elle. La générosité de Liam plaisait à toutes les personnes qui le connaissaient, sa patience aussi, son altruisme... Je serais déjà très heureuse si un jour je lui arrivais à la cheville. Et ses enfants qui l'adoraient, … il était tout le contraire de nos propres parents.

Rien qu'à voir son air un peu déçu, je devinai qu'elle essayait de faire bonne figure. J'étais peut-être un peu paranoïaque aussi, mais je savais décrypter les gens, du moins c'était vrai pour mes patients. Ironique pour une femme qui n'avait su voir que son fiancé était homosexuel, n'est-ce pas ? Evie trouvait le livre « bien » puis avait changé de sujet une nouvelle fois, c'était cela qui me mettait la puce à l'oreille. En plus le pavé posé sur l'étagère devait coûter assez cher pour quelqu'un qui n'en avait pas forcément les moyens. J'achetai parfois des éditions originales pour les entreposer dans ma bibliothèque et les prêter à l'un ou l'autre des membres de ma famille. Ces éditions là étaient chères, mais uniques, ou presque... elles étaient en éditions limitées. « Je dois y aller, d'ailleurs, mais ... On finira sûrement par se croiser à nouveau ! » La brunette se mordit la lèvre avant de me faire la bise, puis partit avant que je n'ai pu dire quoi que ce soit. « Heu... d'accord. A plus tard ! » articulai-je, encore surprise par ce départ si soudain. Je restai sur place quelques secondes, mon esprit n'assimilait plus aussi vite qu'avant. « Les hormones ! » répondrait mon frère aîné si il était là. Mon regard se posa alors sur l'étagère de bois où patientait toujours le fameux livre. Sérieusement, l'argent n'était pas un problème pour moi et je culpabilisai un peu quand je voyais des personnes moins chanceuses. Si mes parents ne m'avaient pas payé mes études je n'aurais jamais pu devenir chirurgienne. Sans réfléchir je pris le livre, regardai le prix au dos et allai déposer un billet sur le comptoir d'un air pressé. « Désolée, je dois la rattraper, gardez la monnaie ! » Un sourire, un geste de la main et me voilà dehors en train de courir après une Evie un peu pressée elle aussi. « Hé Evie ! Evie ?! EVIE ! » hurlai-je à travers la rue. Heureusement que j'avais des baskets aux pieds et non des escarpins, sinon je ne l'aurais jamais rattrapée. Ma main se posa sur l'épaule de la jeune femme afin qu'elle sache que j'étais derrière elle. Quand elle se retourna je soupirais de soulagement avant de lui dire « Tiens, cadeau, ta première édition originale ! ». Pas un mot de plus ne sorti de ma bouche avant que je n'ai repris mon souffle.
©clever love.

_________________

You're my little star ♡
» La solitude est un sentiment ressenti par tellement de gens, qu’il serait égoïste de le ressentir tout seul.. •• unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Entre les lignes ♦ Savie Lun 7 Juil - 0:55

« Quelqu'un ... ? Si tu veux parler de Kalani ... » Elle fit la moue, haussa simplement les épaules sans vraiment être prête à en dire davantage. Elle ne connaissait pas beaucoup Savannah et même si elle était persuadée qu'elle pouvait lui faire confiance, elle ne savait même pas elle-même ce dont elle avait véritablement envie. Elle préféra garder le silence alors qu'un soupir léger s'échappait de ses lèvres. Elle n'avait pas envie de parler de Kalani parce qu'elle savait que tout le monde ici le connaissait au moins de nom et de vue. Evie lui briserait le coeur parce qu'elle ne saurait jamais l'aimer comme il l'aimait lui. Même avec tous les efforts du monde, elle ne saurait jamais être à la hauteur. Parce qu'elle en aimait un autre. « C'est tellement compliqué ! » avoua-t-elle en plissant le nez de mécontentement, préférant néanmoins changer de sujet. Elle sourit lorsque Savannah parla de Liam, haussa doucement les épaules. Elle l'avait beaucoup aimé aussi, comme enseignant, puisque le jeune homme avait réussi à amplifier cet amour qu'elle avait de la littérature, lui permettant même de lire davantage en lui offrant différents livres.

Le sujet qui suivit la mit plutôt mal à l'aise alors qu'elle n'avait pas les sous pour acheter le bouquin qui lui faisait envie. Elle quitta sans doute un peu trop rapidement d'ailleurs la petite librairie, poussa un soupir lorsqu'elle fut de nouveau à l'extérieur. Elle planta les écouteurs de son mp3 sur ses oreilles afin de ne plus y penser, se mit à marcher en direction de son appartement. Elle avait fait plusieurs pas déjà lorsqu'une main effleura son épaule et elle sursauta violemment avant de se retourner, surprise de se retrouver à nouveau devant Savannah. Avec les écouteurs, elle ne l'avait pas entendue arriver et encore moins l'appeler, mais elle les retira rapidement de ses oreilles.

« Qu'est-ce qui ... ? »

Elle avait débuté sa phrase avant que la future maman remette entre ses mains le bouquin tant convoité et elle resta muette de stupéfaction, secouant légèrement la tête alors qu'elle lui disait que le livre était à elle. « Savannah, non. C'est trop. » fit-elle dans un murmure alors qu'elle glissait bien malgré elle les doigts contre la reliure du livre. Elle se sentait mal à l'aise d'accepter un tel cadeau de la part de Savannah alors qu'elle ne la connaissait finalement pas tant que ça. Elle n'avait pas à faire ça, Evie avait appris depuis longtemps à se passer des choses qui n'étaient pas totalement essentielles à sa vie, même si elle économisait parfois pour se faire plaisir de temps en temps. Honteuse, la brune baissa les yeux quelques secondes avant de reporter son attention sur celle qui lui faisait encore face. « Je suis désolée pour tout à l'heure ... » fit-elle en un murmure alors qu'elle passait une main nerveuse dans ses mèches brunes. « Je suis partie vite de la boutique, je ... Je ne voulais pas que tu me prennes en pitié parce que je n'avais pas l'argent pour l'acheter. » Elle prit son courage à deux mains et lui tendit doucement le livre. « Je peux pas accepter ça, il est trop cher. » Sûre d'elle, Evie hocha la tête afin d'appuyer ses dires.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : cam'tagada
TES DOUBLES : Shea H. Taylor
TON AVATAR : Yvonne Strahovski
TES CRÉDITS : avatar by TAG
TA DISPONIBILITE RP : En recherche de RP :) N'hésitez pas à me MPotter !

Declan + Lawrence + Sujet commun + Théodore

RAGOTS PARTAGÉS : 4088
POINTS : 314
ARRIVÉE À TENBY : 14/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 31 ans (1er Mai)
CÔTÉ COEUR : Célibataire
PROFESSION : Chirurgienne
REPUTATION : C’est la fille ainée des Cartwright, celle qui suit Liam et l’a aidé à prendre soin de leurs frères et sœurs. C’est une jeune femme brillante, elle est résidente en chirurgie à Swansea ! Et elle a eu une petite fille récemment, seulement… Vous savez sans doute qu’elle s’est séparée de son fiancé, récemment. Oui, Aldaric Daire. Le psychologue.



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Entre les lignes ♦ Savie Jeu 10 Juil - 1:14

Je ne su que dire d'autre vis-à-vis de sa situation. C'était compliqué, elle me l'avait clairement fait savoir, et je ne me sentais pas le droit de m'introduire plus encore dans sa vie. Kalani était connu de beaucoup de monde, avoir une relation avec ce riche héritier ne devait pas être de tout repos, surtout si il y avait une rupture en vue... Si c'était le cas je devinais quelque peu ses difficultés, avoir peur que tout le monde ne la regardes juste comme celle qui avait détruit le cœur d'un jeune homme. Et d'ailleurs vu son attitude je devinais que je ne connaissais rien à cette histoire, mais que Kalani Yale n'avait pas conquis le cœur de la jeune femme.

Après qu'elle se soit excusée et soit partie bien vite de la librairie, je trouvais ça trop bête de laisser ce livre sur l'étagère alors que ç'aurait pu faire passer un bon moment à Evie. J'achetai le bouquin, la rattrapai et me retrouvai face à son incompréhension totale. « Bravo Savie, tu viens de la mettre mal à l'aise » Le doute s'insinua en moi quelques secondes, évidemment qu'elle le refuserait... cependant je tenais à lui offrir ce maigre présent. Dans le pire de cas je lui dirais que c'est pour sa pendaison de crémaillère, ou son cadeau de mariage en avance... si il fallait inventer une excuse bidon je le ferais avec joie, même si la mécanicienne le remarquerait. « Non non non Evie, c'est pas poli de refuser un cadeau ! » dis-je avec un sourire des plus convaincants. Le genre de sourire auquel vous ne pouvez pas résister. « Allez, prends le sinon je trouverai un autre moyen de te le filer ! » achevai-je avec malice.

La belle brune avança ses arguments : « Je suis désolée pour tout à l'heure ... Je suis partie vite de la boutique, je ... Je ne voulais pas que tu me prennes en pitié parce que je n'avais pas l'argent pour l'acheter. Je peux pas accepter ça, il est trop cher.» Ma bouche s'entrouvrit malgré moi. Je n'imaginai pas que ses problèmes d'argent soient à ce point là préoccupants, au point de ne pouvoir s'acheter un livre. Chaque pence comptait dans un foyer où chacun s'occupait des plus jeunes. Evie méritait mieux que ça... « C'est pas grave, je suis désolée de t'avoir mise mal à l'aise. Je ne te prend pas en pitié, je trouve juste que tu es super courageuse de t'occuper de tes frères et sœurs comme ça. Avec Liam puis Neelah on s'est beaucoup occupé des plus jeunes aussi, je sais combien ça peut être éprouvant parfois. Alors toi aussi tu as droit a des moments de bonheur et de tranquillité ! » fis-je avec sincérité. Quand on était dans une telle situation, on grandissait trop vite. Je n'avais pas vu passé ma scolarité, j'avais été plongée trop tôt dans le monde des adultes, loin de l'innocence dont peuvent jouir les jeunes enfants. Tout n'était pas rose, mais tout n'était pas noir. Il y avait plus de moments de bonheur que de moments de dépit. « S'il te plaît, tu le prends, tu le lis et tu le mets sur ton étagère, d'accord ? » Je mis le bouquin dans ses mains, espérant qu'elle le prendrai avant que je ne le lâche... Un livre peut parfois vous procurer des sensations dingues : la joie, le bonheur, la tristesse, la nostalgie, l'émerveillement, les petits papillons dans le creux du ventre, l'impatience de connaître la suite... Un livre est un cadeau que seul les fervants lecteurs apprécient, puisque ce qu'on nous offre n'est pas qu'un recueil de pages noircies, c'est une promesse.

_________________

You're my little star ♡
» La solitude est un sentiment ressenti par tellement de gens, qu’il serait égoïste de le ressentir tout seul.. •• unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Entre les lignes ♦ Savie Sam 19 Juil - 19:48

La jeune femme fit la moue alors qu'elle savait que Savannah avait raison, qu'elle ne pouvait pas refuser un cadeau. Toute sa vie, elle avait tenté d'inculquer ces valeurs à ses frères et à sa soeur puisque les enfants avaient souvent tendance à dire haut et fort ce qu'ils pensaient, quitte à blesser les gens qui les entouraient. Mais Savannah ne la connaissait presque pas, Evie ne comprenait pas pourquoi elle lui offrait un aussi beau bouquin, simplement parce qu'elle avait eu envie de le lire. Elle avait pris l'habitude de se débrouiller toute seule et elle n'était pas franchement à l'aise avec de telles marques d'affection. Lorsqu'on payait pour elle, que ce soit au restaurant ou même au bar, elle avait toujours l'impression qu'on la prenait en pitié alors qu'en réalité, on tentait simplement de lui faire plaisir. Evie avait appris depuis toujours à ne pas dépenser si elle n'avait pas les sous pour le payer maintenant, bien décidée à ne pas charger sa carte de crédit comme certains pouvaient le faire. Lorsque ses frères et sa soeur avaient été suffisamment vieux pour prendre soin d'eux-mêmes - ou presque - Evie avait décidé de partir et de trouver un logement. Pour elle. Les membres de sa fratrie s'y réunissaient pourtant assez souvent, chacun leur tour, et elle leur offrait parfois un peu d'argent lorsqu'ils avaient un problème, aidait toujours l'ainé de ses frères à payer ses études. Et puis, il y avait ses parents. Elle les détestait autant qu'elle les aimait, mais elle ne pouvait pas les laisser mourir de faim, si bien qu'elle aidait à payer le loyer et la nourriture.

Les doigts d'Evie effleuraient doucement la couverture du livre alors qu'elle refusait toujours de le prendre et d'accepter ce cadeau de la part de la soeur de Liam. Elle se mordit la lèvre lorsque la blonde affirma qu'elle lui rendrait le bouquin, peu importait la façon dont elle devrait s'y prendre. « Savannah ... » fit-elle en faisant la moue à nouveau, tentant de persuader la jeune femme de ne pas l'obliger à prendre le livre qu'elle lui tendait pourtant avec un grand sourire.

« Ça va ... Ils sont adultes maintenant. Même s'ils n'en donnent pas toujours l'impression. » fit-elle doucement avec un sourire, haussant simplement les épaules. Elle s'était occupée de ses frères et de sa soeur parce que personne d'autre ne l'aurait fait à sa place, mais elle ne regrettait pas ces années passées avec eux, que ce soit à les féliciter ou à les réprimander. La brune sut, dès lors que Savannah lui glissa le livre entre les mains, qu'elle n'abandonnerait pas et qu'elle ne la laisserait pas repartir les mains vides, si bien qu'elle finit par refermer ses doigts sur la couverture du livre. « D'accord ... » murmura-t-elle finalement en se mordant légèrement la lèvre. « C'est vraiment gentil à toi, merci. » ajouta-t-elle, un peu émue, alors qu'elle resserrait le livre contre elle. Elle avait mis tellement de temps à accepter les cadeaux qu'on lui offrait lorsqu'elle s'était mise à grandir et ce, tout simplement parce qu'elle n'était pas habituée à ce qu'on lui fasse plaisir, à ce qu'on lui achète quelque chose pour elle. Elle allait le mettre sur l'une des étagères de sa petite bibliothèque, assurément.

« J'ai d'autres courses à faire, mais ... C'est vraiment adorable de ta part, je te remercie vraiment. » Elle vint serrer la jeune femme dans ses bras avant de lui offrir un sourire un peu plus léger, le livre toujours serré contre elle. Les deux femmes n'allaient pas dans la même direction et Evie finit par bifurquer en lui souhaitant une belle journée, encore un peu émue du cadeau qu'on venait de lui faire.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : cam'tagada
TES DOUBLES : Shea H. Taylor
TON AVATAR : Yvonne Strahovski
TES CRÉDITS : avatar by TAG
TA DISPONIBILITE RP : En recherche de RP :) N'hésitez pas à me MPotter !

Declan + Lawrence + Sujet commun + Théodore

RAGOTS PARTAGÉS : 4088
POINTS : 314
ARRIVÉE À TENBY : 14/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 31 ans (1er Mai)
CÔTÉ COEUR : Célibataire
PROFESSION : Chirurgienne
REPUTATION : C’est la fille ainée des Cartwright, celle qui suit Liam et l’a aidé à prendre soin de leurs frères et sœurs. C’est une jeune femme brillante, elle est résidente en chirurgie à Swansea ! Et elle a eu une petite fille récemment, seulement… Vous savez sans doute qu’elle s’est séparée de son fiancé, récemment. Oui, Aldaric Daire. Le psychologue.



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Entre les lignes ♦ Savie Lun 28 Juil - 23:28

Evie n’était vraiment pas décidée à prendre le bouquin que je lui offrais. La jeune femme prononça mon prénom comme si c’eut pu me faire changer d’avis. Que nenni, à l’hôpital mon deuxième prénom était persévérance, depuis toujours…  Quand j’entendais mon prénom je pensais immédiatement à la ville de Savannah, où mes parents avaient passé de superbes vacances et où – selon la légende familiale – j’avais été conçue. Enfin je ne m’étais pas étalée sur le sujet, j’adorai mon prénom et le leur faisais savoir assez souvent. Là-bas ils avaient rencontré un sultan de je ne sais quel pays en voie de développement et avaient discuté avec lui du fait que Savannah pouvait être un prénom ou non…

« Ça va ... Ils sont adultes maintenant. Même s'ils n'en donnent pas toujours l'impression. » Je ris en pensant que quelques années plus tôt, je m’étais trouvée dans la même situation qu’Evie. Je m’étais beaucoup attachée à mes frères et sœurs, ce qui était normal, mais j’avais aussi pris un rôle maternel au fil du temps. « Je comprend tellement… Mais c’est parce qu’on les voit tout les jours, alors les changements sont imperceptibles, progressifs. Mais ils sont bien là. Ce ne sont plus les ados immatures qu’on côtoyait, mais bien des adultes.  » Et imaginez ma réaction quand je voyais Shelley embrasser son premier copain… ! Après une manœuvre de ma part pour lui fourrer le bouquin dans les mains, Evie accepta enfin le livre.

L’heure était aux « au revoir » car la jeune mécanicienne devait faire d’autres courses. « C’est avec plaisir, vraiment ! Prend soin de toi miss Baxter ! »  lui souhaitai-je avant de regarder ma montre quartz et de me dire qu’il fallait absolument que j’aille chercher de l’ovomaltine pour le gouter. Le matin même je m’étais trompée, et c’est chez l’apothicaire que j’avais demandé le chocolat en poudre. Il m’avait regardé comme si j’étais dingue… Pas étonnant. Je gratifiai la jeune femme d’un dernier sourire puis tournai au coin de la rue.  

_________________

You're my little star ♡
» La solitude est un sentiment ressenti par tellement de gens, qu’il serait égoïste de le ressentir tout seul.. •• unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Entre les lignes ♦ Savie

Revenir en haut Aller en bas

Entre les lignes ♦ Savie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-