AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

don't get too close, it's dark inside (demian)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: don't get too close, it's dark inside (demian) Lun 16 Juin - 23:04

Grace avait passé toute la journée dans sa chambre, couchée sur son lit à écouter de la musique. Sans la bonne humeur de Sacha, Grace n'avait pas vraiment le coeur à aller vers les autres. Elle s'était même surpris à en vouloir à Alexander de l'avoir amoché comme ça. C'était bien la première fois qu'elle ressentait quelque chose de véritablement négatif envers quelqu'un. Encore plus vis-à-vis d'un ami. Y'a une première fois à tout faut croire. Ça lui passera. Elle avait juste besoin de digérer tout ça. Surtout qu'elle se sentait également coupable. Grace a réussit l'exploit de briser un couple sans même en être au courant. Devyn s'est retrouvé seule avant de trouver Alexander et Sacha s'est juste retrouvé tout seul. Quel genre d'ami laisse des choses pareilles arriver? Grace est persuadée qu'elle aurait du voir, qu'elle aurait du savoir. En attendant, pas question de sortir de son pyjama. Ou même de prendre un vrai repas. Quoi que, ça ne change pas beaucoup de d'habitude. Depuis qu'elle s'était réveillée, elle n'avait eu besoin que de se réapprovisionner deux fois en glace. Bon, d'accord, en pots de glace. Mais quand même. C'était le même parfum qu'elle mangeait, c'était les mêmes musiques qui tournaient en boucle. Inlassablement. Ce petit manège prit fin alors qu'il faisait déjà nuit noire. Grace songea à se coucher. Enfin, à dormir plutôt. Sauf qu'elle n'était pas fatiguée. Elle ôta les écouteurs de ses oreilles endolories et se leva d'un bond. Il y a bien quelque chose qui lui remonterait le moral. Quelqu'un plutôt. Un mince sourire se dessine sur les lèvres de la blondinette alors qu'elle enfile quelque chose de décent. Une robe, Grace ne manque jamais une occasion d'être féminine. Elle reste pourtant toujours dans la simplicité. Sur la pointe des pieds, elle s'était glissé hors de la maison. Pas question que quelqu'un sache qu'elle s'en aille, elle veut pas de discours moralisateur. Encore moins qu'on essaye de l'en empêcher? Presque par automatisme, ses jambes l'avaient mené jusqu'au Three Mariners. Heureusement que Tenby est une ville plutôt tranquille, Grace a eu la chance de ne croiser aucun nuisible sur le chemin qui s'était fait long malgré son pas de course. Arrivée au bar, Grace a beau regarder un peu partout, elle ne voit pas de trace de Demian. Une petite moue, était-il possible qu'il soit ailleurs? Pas défaitiste pour autant, Grace demande à un des serveurs où elle pourrait le trouver. Elle est un peu surprise quand on lui demande son prénom mais, finalement, ça marche. Elle finit devant un escalier menant à un sous-sol, pas vraiment rassurée. Le serveur s'étant éclipsé, Grace n'avait plus qu'à prendre son courage à deux mains pour y aller. C'est pas qu'elle a peur mais... Si. Elle a peur. Encore plus discrètement que si elle avait fait le mur, Grace se met à descendre les escaliers. Marche par marche, sans un bruit. Elle ne tarde pas à entendre deux voix masculines et reconnait sans difficulté celle de Demian. C'est déjà ça. Ses pas se font plus assurés. « Hey, je... » avait-elle commencé avec enthousiasme avant de se stopper net. Alors, lui, il faisait peur. C'est exactement comme ça que Grace s'imagine un méchant. Elle n'en avait vu que dans les films et avait décidé de ne pas y croire mais là, c'était saisissant. D'ailleurs c'était quoi ce truc qui dépassait de son pantalon? Grace détourne le regard. Rien, c'était rien. « Je vais m'en aller » Mais elle ne bouge pas, elle est incapable de le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: don't get too close, it's dark inside (demian) Mar 17 Juin - 16:42


Aujourd’hui, c’est la merde ! Le genre de problèmes dont se passerait bien le dealer. Malheureusement, c’est aujourd’hui que la moitié de sa cam a décidé d’aller faire un tour dans les égouts. Pour une fois, c’est de sa faute. Un tuyau qui lâche dans sa cave et cette dernière se retrouve partiellement inondée… Et forcément, une bonne partie de sa marchandise se retrouve sous l’eau aussi. Quelle foutue poisse. Et bien sûr, il ne peut pas faire appel au plombier de Tenby. Ce dernier est déjà beaucoup trop au courant de son trafic pour se retrouver dans la cave. Alors il est obligé de se débrouiller tout seul, pour réparer ces foutus tuyaux. Inutile de dire donc qu’il peste, râle et essaye tant bien que mal de réparer les dégâts. Bien sûr, les tuyaux ne sont pas le plus inquiétant, aussi, dès qu’il a terminé ses réparations sommaires, il se tourne vers l’établi, qui contenait des kilos de drogues diverses… « Bordel de merde ! Fais chier ! » Il pourrait être encore plus malpoli, mais il préfère décrocher son téléphone, afin d’obtenir un rendez vous dans la soirée. Après tout, il doit se renflouer et ce, avant que qui que ce soit ne se rende compte de ce qu’il se passe. « Salut Matt ! Bon, je sais que c’est pas le jour de la livraison, mais j’ai besoin que tu m’apportes de la cam en urgence. Tout ce que tu as si possible. Ouais j’ai besoin de ça maintenant. Bien sûr que je prendrais aussi celle prévue dans 10 jours. Putain Matt me fait pas chier avec des détails, ramène toi au bar dès que tu peux. Envoie un texto avant pour que je t’ouvre la porte de derrière. Ouais c’est ça ! » Il raccroche sans même le saluer, agacé par ce petit échange. Maintenant, il n’a plus qu’à tout nettoyer et attendre que son vendeur daigne enfin arriver.

Décidément, ce début de soirée est vraiment pourri. Cependant en fixant son téléphone, il pianote dessus, presque à l’aveugle, jusqu’à se retrouver face au numéro de Grace. Il hésite, une seconde, puis deux, à l’appeler, mais finalement, il range son téléphone d’un geste vif. Pas aujourd’hui. Pas ce soir alors qu’il est d’une humeur exécrable et que sa rencontre imminente avec Matt risque de le rendre encore plus antipathique. Les minutes passent, longues, et le barman décide finalement de remonter pour se boire un verre ou deux de vodka dans son bureau. Bordel il déteste vraiment ce putain d’alcool. Mais ça lui fait du bien, l’apaise juste un peu… Tout comme ses pensées, qui dérivent encore et encore vers la jolie blondinette. A croire qu’elle est un anti stress naturel et malgré lui, ça le fait sourire, juste un peu… Avant que son téléphone ne sonne… Que les affaires commencent…

Forcément, les négociations sont toujours un peu dures mais finalement, les deux hommes arrivent à se mettre d’accord sur un prix… « Je me demande toujours pourquoi tu persistes à prendre une arme avec toi. Je ne suis probablement pas assez correct ave toi… Arrête ça Dem. On se connaît depuis des années toi et moi et je n’ai toujours pas confiance en toi. Je sais très bien qu… » Il s’interrompt soudain lorsqu’une voix se fait entendre, alors que le cœur de Demian se serre soudain. Oh non… Grace… Il se souvient soudainement des instructions données à son staff dans le bar, celles de la laisser venir à lui en toutes circonstances… mais il a oublié un détail important, ses activité secrètes… « Eh beh tu te fais pas chier ! Elle est sexy la petite ! C’est une professionnelle ? » Il s’est mis à siffler, salement, avant que Demian ne l’attrape par le cou, d’un geste vif ! « Ferme là et dégage ! Sinon tu découvriras rapidement que ton arme ne sert à rien avec moi ! Allez dégage ! Termine t’il en le lâchant soudain. L’homme termine au sol et jette un regard mauvais au dealer, mais finalement s’en va sans demander son reste. Maintenant seul avec la jolie Grace, Demian se sent mal à l’aise, complètement incertain sur la marche à suivre maintenant. Pourtant il s’approche, doucement, avant de lancer, un peu maladroit. « Euh… Salut je… m’attendais pas à te voir ce soir. Tu euh… vas bien ? » Idiot…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: don't get too close, it's dark inside (demian) Mar 17 Juin - 17:48

Grace a l'art et la manière de se mettre dans des positions inconfortables. Comme en débarquant au mauvais moment. Elle regrettait amèrement de ne pas avoir attendu sagement Demian en haut maintenant. Elle aurait du le dire que les sous-sols lui font peur. Encore plus quand y'a des grands méchants dedans. Sauf que ce que Grace ignore, c'est qu'en présence de Demian, elle devrait toujours avoir peur. C'est lui le grand méchant. Elle cherche le regard du prétendu barman, espérant qu'il sache la rassurer si ce n'est qu'un peu. Si elle savait. Son regard ne trahit rien d'autre que la surprise alors Grace se met à se rassurer toute seule. Peut-être que c'est un faux flingue, peut-être qu'elle se fait des idées. Il est même possible qu'ils répètent une pièce de théâtre. Elle aussi, ça lui est déjà arrivé d'avoir une arme dans les mains pour une pièce. De la comédie. Rien que de la comédie. Grace se tient debout sur la toute dernière marche de l'escalier, agrippée à la rambarde. Finalement, c'est l'autre type qui l'interpelle. Intérieurement, Grace se répète chacun des mots du grossier personnage. Sexy? Elle? Grace tire nerveusement sur sa robe comme pour en cacher le plus possible. Pourquoi elle n'était pas venue en combinaison de ski ce soir? C'était bien regrettable et Grace maudissait sa coquetterie à ce moment précis. Et puis elle s'attarde sur le reste. Une professionnelle? Il est évident qu'il est question de prostitution mais Grace n'en a aucunement conscience. Comme beaucoup de choses qu'elle entend, elle n'a pas compris et c'est bien mieux ainsi. Elle serait morte de honte à l'idée d'être confondue avec une fille de joie. Le pire en fait, ça n'avait pas été la remarque vulgaire du compagnon de Demian. Plutôt le sifflement qui s'en était suivi. Grace avait tout de suite compris qu'elle ne devait pas se sentir flattée par son attention. Alors elle avait rougit. Elle avait encore les joues rouges de honte quand ses yeux se sont exorbités. Demian était violent. Dans ses mots et dans ses actes. Qui l'eut cru? Tout le monde en fait. Sauf Grace qui n'avait jamais vu que les meilleures facettes du trentenaire. Là, il était carrément effrayant. L'inconnu finit au sol sous le regard effaré de Grace. Il se relève et Grace s'écarte pour qu'il puisse s'en aller sans pour autant descendre de la dernière marche qui la sépare du sol de ce sous-sol sordide. Demian s'approche, Grace remonte une des marches. « Je ne sais pas trop. » Grace voit bien que le Demian qui venait de lui demander si ça allait n'avait rien à voir avec le Demian qui avait mis à terre un homme. Et pourtant, elle n'arrive pas à s'ôter de la tête la scène.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: don't get too close, it's dark inside (demian) Mar 17 Juin - 23:11


Elle le regarde… Il la regarde… Le temps semble comme suspendu entre eux. Le barman a l’impression qu’une éternité s’est déroulé depuis le moment où il a mis à terre le dealer. Pourtant cela ne fait guère plus que quelques secondes. Mais il remarque le regard de la demoiselle et il ne sait que faire. A part s’approcher et lui demander comment elle va… Quelle connerie. Bien sûr qu’il n’aurait pas du laisser à Grace libre accès à tout le bar. Il aurait du être beaucoup plus restrictif en donnant ses instructions à son staff. De cette façon, elle n’aurait jamais pu venir ici, dans le sous sol et n’aurait jamais découvert son petit secret. Pourtant, une part de lui est presque contente qu’elle ait vu ça. Au moins comme ça, si elle persiste à rester dans le coin, c’est qu’elle accepte tout de lui… Absolument tout. Pourtant, lorsqu’il s’avance vers elle et qu’elle s’empresse de monter une marche, le grand blond sent son cœur s’arrêter de battre. Une seconde, peut être deux, avant qu’il ne batte finalement bien trop vite. Grace a peur de lui. Bien sûr, elle ne le dit pas, mais il le sent bien. Parce qu’elle s’est éloignée de lui au lieu de s’approcher. Alors c’est lui qui recule un peu, pour ne pas la faire fuir définitivement. Il recule de plusieurs pas, jusqu’à poser une partie de ses fesses sur une des tables ornant le sous sol. Son esprit réfléchit à toute allure, il essaye de trouver une solution pour réparer les dégâts mais rien ne vient. Ses pensées semblent asséchées et il n’a vraiment pas l’impression de pouvoir la retenir. Pourtant il en meurt d’envie. Depuis la fête, il a vraiment envie de la voir, de l’embrasser, de la prendre dans ses bras. Tout ça semble terriblement compromis maintenant… Pourtant il risque un sourire et se décolle de nouveau de sa table.

Simplement pour s’approcher de nouveau d’elle. Pas trop près, afin de lui laisser de l’espace et de ne pas trop l’effrayer, mais pas trop loin non plus, pour pouvoir distinguer chaque trait de son visage et s’imprégner de son visage… Comme ça, si c’est la dernière fois qu’il la voit, il saura au moins à quoi s’accrocher. Pourtant, alors qu’il veut parler, ses mots se bloquent et il n’arrive pas à se lancer. Plusieurs secondes s’écoulent finalement, avant qu’il ne pousse un soupir dépité. « Pose moi toutes les questions qui te passent par la tête. Je te répondrais à tout en disant la vérité. Toute la vérité… Mais je t’en prie, laisse-moi une chance… S’il te plaît. » Bien sûr, les mots n’ont absolument rien à voir avec ceux qu’il avait formé dans son esprit. Là, il a l’air pitoyable et presque penaud même, mais il s’avance de nouveau vers la blondinette, avant de tendre la main vers elle, comme pour l’inviter à descendre le rejoindre. Tous ses gestes sont doux, non brusque et il essaye d’être rassurant au maximum, même s’il sait que les faits ne sont pas en sa faveur… Du tout. « Jusqu’ici, tu n’as jamais eu peur de moi si ? Je ne t’ai jamais donné de raison d’avoir peur de moi. Et je ne t’en donnerais pas. Je t’ai dis une fois que je ne te ferais jamais de mal… Tu te souviens ? » Il le pensait sur le moment et le pense encore plus maintenant. Bien sûr qu’il pourrait blesser Matt s’il vient à l’arnaquer. Bien sûr aussi qu’il pourrait encore tuer, si l’occasion se montre… mais en aucun cas, il ne pourrait blesser la belle blonde aux yeux magnifiques… Ca, il en est persuadé. Il ne peut pas refaire les bêtises du passé après tout… Si ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: don't get too close, it's dark inside (demian) Mar 17 Juin - 23:52

Le regard de Grace se ballade à travers la pièce comme pour éviter de croiser les yeux bleus de Demian. Elle n'a pas envie d'être ici. Vraiment pas. C'est bizarre ici. C'est un sous-sol quoi. Le genre d'endroits qui lui font froid dans le dos. Grace aurait peut-être du rester dans son lit. Elle se serait sorti un autre pot de glace et aurait peut-être écoute une autre chanson. Ça lui aurait au moins évité de voir ça. Grace s'était toujours appliqué à prendre la défense de Demian. Peut-être qu'ils avaient tous raison en fait. Ou peut-être pas. Etrangement, c'est la deuxième possibilité que Grace retient. Elle a tout simplement encore envie d'y croire. Sauf qu'elle sait pas vraiment à quoi se rattacher pour le moment. Elle reporte son attention sur Demian, incertaine. Grace avait eu un geste de recul alors qu'il s'était approché d'elle. Si elle avait peur? Oui. Le moindre signe de violence, que ce soit verbale ou physique, était susceptible de la faire fondre en larmes. Etant donné les circonstances, elle s'en sortait plutôt bien. Après tout, Grace ne se voyait pas du tout verser une larme pour le mec qui s'était fait corriger par Demian. Elle s'était contenté d'avoir peur. Et d'être toute chamboulée. Ça devient confus dans sa tête. Demian s'éloigne, Grace respire déjà mieux. Doucement, elle lâche la rambarde des escaliers. Elle le fixe de ses deux yeux, semblables à deux points d'interrogation. Elle y comprend plus rien la pauvre petite. Le barman s'approche à nouveau, Grace se fige. Elle est à moitié soulagée de le voir rester à une distance aussi raisonnable. Pour ce qui est de l'autre moitié... C'est bizarre mais, quelque part, Grace est déçue. Toute la vérité? Grace arque un sourcil en silence. Est-ce qu'elle avait seulement envie de savoir maintenant qu'elle en avait eu un aperçu? Demian s'approche à nouveau pour lui tendre la main cette fois. Grace se pince les lèvres, elle sait qu'elle ne devrait. Une petite voix intérieure lui dit qu'elle devrait faire demi-tour maintenant tant qu'elle le peut encore. Mais elle se saisit de la main de Demian. Ça parait si naturel. Ça y est, elle a descendu toutes les marches maintenant et le décor autour d'eux, Grace ne le remarque même plus. « Et je te crois » répond Grace en hochant la tête, un mince sourire aux lèvres. Elle reste un moment comme ça, les yeux levés vers Demian qui la surplombe de toute sa hauteur. Et puis elle lâche sa main, croise les bras contre sa poitrine. « Qu'est-ce que vous faisiez avant que j'arrive? » Ce n'était que le début. Grace devait être sûre cette fois. On l'avait assez mise en garde et, jusque-là, elle n'en avait fait qu'à sa tête. Ça la tuerait de leur donner raison. Pas parce qu'elle devra admettre qu'elle avait tort, Grace n'a pas un tel égo. Seulement parce que ça reviendrait à éradiquer Demian de sa vie et ça, c'est plutôt triste. « Et il a cru que j'étais qui? » rajouta-t-elle ensuite. Deux très bonnes questions dont Grace devrait redouter les réponses. Ça va pas lui plaire. Pas du tout. Autant qu'elle sache néanmoins ce que fréquenter Demian signifie réellement.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: don't get too close, it's dark inside (demian) Mer 18 Juin - 0:13


Il est soulagé ! Presque heureux, quand elle prend sa main finalement. Bien sûr, il sait très bien que la demoiselle a hésité, mais au final, elle a choisi d’essayer de lui faire confiance et ça, ça lui fait chaud au cœur. Ce dernier s’est d’ailleurs remis à battre presque normalement maintenant qu’elle a descendu les marches et qu’elle se retrouve là, juste à côté de lui. Ses mots, plus encore que sa présence à ses côtés, le rassure. Oui, elle va lui laisser sa chance. Au fond, ce n’est pas très étonnant. Grace étant elle, il aurait pu être certain d’avoir cette possibilité de s’expliquer. Pourtant, la façon dont elle l’a regardé, quelques minutes plus tôt, lui aurait donné tort. Cela l’a blessé, terriblement, pourtant il n’arrive pas à en vouloir à la petite demoiselle. Simplement parce qu’il sait que c’est de sa faute. Il s’est fait passé pour un mec bien, alors qu’il est bien loin de l’être. Sa première question d’ailleurs, lui amène une légère grimace. Il ne sait pas quoi lui répondre. Pourtant, il a promis la vérité, il l’a autorisé à poser toutes les questions qu’elle veut. Mais il s’est crispé, légèrement. D’abord parce qu’elle a lâché sa main et qu’elle le toise maintenant comme un malpropre. Ensuite parce qu’il a peur… Peur qu’elle soit en réalité un flic infiltrée, utilisée à cause de sa ressemblance avec Alicia… Bien sûr, cela ne dure que quelques secondes, mais s’il devait se faire trahir par elle… Non. Impossible. Bien sûr que Grace n’est pas un flic. Elle est juste elle. La jeune femme qui le fait rêver et qu’il veut voir sourire… Tout le temps… Ce n’est pas facile, mais finalement, il soupire bruyamment, avant d’enfin répondre. « Un trafic de drogue. C’est l’homme qui me fournit tout ce que je vends dans cette ville. Le bar est une couverture pour tout ça. C’est pour ça que je travaille ici, que j’ai acheté cet endroit. Pour être discret. Matt est un… disons un ami de la profession depuis des années. » Il déglutit finalement. Il a essayé de lui dire la vérité, sans pour autant trop en dire.

Après tout, elle le droit de savoir dans quoi elle met les pieds. Pourtant, ils ne sont pas ensembles, pas un couple… Et ne le seront probablement jamais, avec tout ce qu’il s’apprête à lui révéler. Il ne lui doit aucune réponse et pourtant, il meurt d’envie de partager sa vie avec quelqu’un, toute sa vie. Et puis au final, si elle accepte d’être avec lui, malgré tous ses soucis… Alors peut être pourraient ils envisager d’être ensemble… Toutes ces questions se bousculent dans sa tête, si bien qu’il en oublierait presque sa seconde question, qui l’a crisper amèrement. « Il t’a pris pour une prostituée. Il oublie souvent qu’on est à Tenby ici. Et surtout il oublie que je ne fréquente pas les prostituées. Je me suis énervé à cause de ça… Je ne supporte pas l’idée qu’il ait pu t’insulter ainsi. Surtout que tu es très jolie… » Il a détourné les yeux, lorsqu’il a prononcé ses derniers mots. Faire des compliments, c’est assez gênant, surtout après sa rencontre avec l’autre idiot. Comment ne pas passer pour un pervers maintenant…

Il tente un maigre sourire, avant de finalement ramener son regard sur elle. Il se sent assez gêné, de ce qu’il lui dit… « Tu as toutes les raisons de partir loin de moi tu sais. Après tout, on se connaît presque pas et tes amis ont raison. Je ne suis pas vraiment fréquentable. Des scènes comme ça, ça risque de se reproduire souvent. Mon vrai travail est loin d’être rose. » Il ne faut pas se leurrer après tout. Son trafic est son véritable travail, celui qui l’anime… Animait peut être… Après tout, c’est Grace maintenant, qui fait tourner son cœur et il n’a peut être plus besoin de l’adrénaline d’un métier dangereux comme celui là… Il secoue la tête, ce n’est pas vraiment le moment d’y penser…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: don't get too close, it's dark inside (demian) Mer 18 Juin - 0:52

Une belle parole, un beau sourire et Grace était prête à tout entendre. C'est comme ça, Grace est influençable. Et dans le cas présent, elle l'était peut-être trop. Faut dire que Demian est plus persuasif que la plupart des gens. C'est pas vraiment bon signe d'ailleurs. Alors, oui, la logique voudrait que Grace s'en aille. Mais Grace n'a jamais été quelqu'un de très raisonnable. Tous ses amis peuvent en témoigner. Un soupir, Grace comprend que sa question a fait mouche. Evidemment. Deux mecs dans un sous-sol avec un flingue, ça cache forcément quelque chose. Et ce quelque chose, Demian se serait bien gardé de le dévoiler à Grace de peur de la voir s'enfuir. Ça a l'air tellement dur. Mais ça sort. Grace écoute, abasourdie. Alors, tout ce temps, Demian n'était rien d'autre qu'un criminel? Elle secoue la tête comme si ça pouvait l'aider à mieux réfléchir, à remettre ses idées en place. Mais non. C'est plus confus encore qu'avant. Pourtant c'est clair, Demian n'y est pas allé par quatre chemins. Il a tout révélé d'un coup. « Comme dans les films? » avait demandé Grace en baissant les yeux vers ses chaussures. Encore quelque chose qu'elle pensait inexistant. Bon, d'accord, elle savait pour la drogue. Mais toute cette histoire de bar? De couverture? Elle pensait que c'était simplement réservé au cinéma. « Ça paye pas assez d'avoir le bar? » Reste à comprendre maintenant pourquoi Demian fait ça. Grace ne voit en aucun cas ce qui peut motiver un homme à tremper dans un business pareil. A part peut-être l'argent, le gain. Aux yeux de Grace cependant, ça reste ridicule. L'argent n'a que très peu de valeur à ses yeux. Quand on voit les choses de la même façon que Grace, tout ce qui est matériel devient secondaire. Et c'est plutôt agréable. Jusque-là, Grace tenait le choc. C'est pas comme s'il avait tué quelqu'un, pas vrai? C'est quand Demian répond à sa deuxième question qu'elle se sent vraiment embarrassée. Elle aurait peut-être pas du la poser celle-là. Une prostituée? Elle? Mon Dieu. Grace n'avait connu les plaisirs de la chair qu'une misérables fois. C'était pas écrit sur son front, ça? Ça devrait. Ce serait probablement moins gênant que d'être prise pour une catin. « Tu aurais juste pu lui dire que je n'en étais pas une, c'était pas la peine de faire tout ça. » Comme si c'était aussi simple. Grace ne le réalise pas mais Demian n'avait pas mal réagit. Ça aurait même du la flatter. Quoi qu'il en soit, elle laisse ses bras tomber le long de son corps et se dirige vers une table sur laquelle elle s'assoit. Ça pouvait être encore long et Grace se voyait mal rester debout encore longtemps. Alors qu'elle réfléchissait à une autre question, Demian reprit la parole. La mine de la blondinette s'était assombrie. Voilà qu'il s'y mettait lui aussi! Grace fait la moue. Non, en fait, elle boude carrément. « Si tu me fera jamais du mal, qu'est-ce que je suis sensée fuir au juste? » Le seul point sur lequel Grace était d'accord, c'est qu'ils ne se connaissaient que très peu. Et encore, elle n'avait pas l'impression que ça comptait tant que ça.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: don't get too close, it's dark inside (demian) Jeu 19 Juin - 23:50


La situation lui échappe totalement et il déteste ça. Dire la vérité, ça aussi, c’est très dur et pourtant, quand Grace pose ses questions, ce n’est pas aussi difficile qu’il aurait pu le croire. Simplement parce qu’il a envie d’essayer une nouvelle chose avec elle. Cette chose s’appelle l’honnêteté. Certes, il n’a pas l’habitude, mais le grand blond veut vraiment rendre hommage à la douceur de Grace, à sa façon de le considérer comme génial. Les compliments qu’elle a pu faire de lui traînent dans un coin de sa tête et il refuse de les voir disparaître. Et si pour ça, il doit dire la vérité et toute la vérité, et bien il le fera, sans souci. Pourtant, il voit bien que la jeune fille a du mal avec les informations qu’il lui donne. Bien sûr, ça paraît logique en même temps, mais il essaye vraiment d’être clair, surtout pour la rassurer, même si ça ne semble pas avoir l’effet escompté. « Probablement oui. Je fais rarement du mal au gens tu sais. Les gens avec qui je travaille ont suffisamment peur de moi pour ne pas m’énerver. En tout cas je… je ne veux pas que toi tu ais peur de moi. » Son recul précédent lui a brisé un peu son cœur et il ne veut plus jamais que cela arrive. Pourtant, il sait que ça arrivera. Plus il parlera, plus il répondra à ses questions, et plus elle aura peur de lui. C’est inéluctable et ça lui fait mal. L’homme la regarde, soudain abasourdi par sa question suivante. En vérité, il ne s’est pas du tout attendu à quelque chose comme ça et essaye de réfléchir à une réponse convenable. Bien sûr que le bar pourrait payer assez mais… s’il n’était que barman, il lui manquerait probablement quelque chose. Une part d’adrénaline sûrement… « C’est pas une question d’argent. Enfin ça l’est plus. J’ai toujours vendu de la drogue. J’ai commencé lorsque j’avais 13 ans, pour aider ma mère. On galérait à avoir de l’argent et avec mon père qui s’était barré, je devais absolument l’aider, pour pouvoir payer l’hôpital. Elle était malade à l’époque. Du coup, j’ai vendu de la drogue. Et j’ai grimpé les échelons, jusqu’à avoir mon propre réseau. J’ai toujours vendu de la drogue, ça fait parti de moi. C’est une partie de moi. Sans ça je crois que je serais probablement perdu… »

Il a été franc, très franc. Il a réveillé de vieux démons, qui le font maintenant détourner les yeux. Il ne veut pas qu’elle voit la douleur dans ses yeux. Tout son corps s’est crispé sous la douleur réveillée par le souvenir de sa mère et Demian ne veut pas que Grace le voit. Parce qu’il ne veut pas qu’elle soit triste pour lui ou à cause de lui. Il préfère de loin lui tourner le dos, afin de laisser une larme s’échapper. Il n’a pas pleuré depuis la mort de sa mère… Cela semble si loin et pourtant la douleur est toujours aussi réelle, aussi franche et vive… Il déglutit assez difficilement, avant d’enfin se tourner de nouveau vers elle. Il a réussi à évacuer la larme douloureuse et essaye de faire bonne figure, mais son visage est toujours fermé, crispé… Heureusement, le sujet dérive vers la réaction de Matt en la voyant et il tente un maigre sourire. « J’aurais pu oui mais… Il aurait ensuite demandé qui tu étais et je dois avouer que je n’aurais pas su donner une réponse. Parce que je ne sais même pas ce que tu es pour moi. Je sais ce que je voudrais que tu sois… Mais c’est différent non ? » Il parle beaucoup ce soir. Le barman s’étonne lui-même de son débit de parole, mais ça lui semble naturel. Pour une fois, il a suffisamment confiance en quelqu’un, pour lui parler franchement. C’est rare et maintenant qu’il est lancé, cela sera probablement difficile pour lui de s’arrêter.

Ses propos suivants le fige et il la regarde, indécis sur la réponse. Il s’approche finalement d’elle, doucement, pour ne pas la brusquer, jusqu’à finalement venir poser sa main sur sa joue. Elle est douce, il ferme les yeux, pour savourer le contact. Cela ne dure que quelques secondes, avant qu’il ne rouvre les yeux, pour la fixer intensément. « J’ai déjà aimé. Une fois avant… J’ai été horrible avec elle. Je la voulais juste pour moi, alors j’ai fait des choses horribles pour la garder. Ce n’était pas pour lui faire du mal. Je ne voulais pas lui faire du mal. Mais j’en ai fait tout de même. Et je refuse que ça t’arrive. Je pense avoir changé maintenant, parce que je ne veux pas que ça recommence, mais… j’ai peur de… recommencer. » Si avec ça, elle ne s’enfuit, c’est qu’il a de la chance…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: don't get too close, it's dark inside (demian) Ven 20 Juin - 1:09

Grace peut parfois être étonnante. Souvent même. Alors qu'on s'imagine qu'on a enfin compris comment elle fonctionne, Grace nous surprend encore. On en fait jamais le tour. Elle se pose beaucoup de questions d'un coup. La pauvre, sa petite tête chauffe. Grace se pose les bonnes questions d'ailleurs. C'est simplement les conclusions qu'elle en tire qui sont mauvaises. Elle ne devrait pas se montrer compréhensive, elle ne devrait pas se laisser amadouer de la sorte. Grace ferait tout simplement mieux de prendre ses jambes à son cou et de plus jamais revenir dans ce bar. Mais elle ne le fait. Il y a quelque chose qui la retient. Quant à savoir quoi, c'est encore une autre histoire. Bien sagement, elle écoute Demian parler. Il fait rarement du mal aux gens? Grace aurait préféré qu'il ne leur en fasse jamais. Elle comprend bien que l'entourage de Demian soit effrayé par le personnage. Elle ne l'est pas. C'est peut-être bête, carrément naïf même, mais Grace se sent en sécurité avec Demian. Et ce même dans ce sous-sol flippant, c'est pour dire. Grace sourit, touchée par l'attention du barman malgré tout. Ce qu'elle peut être mignonne, la petite Grace, à voir le bien partout. Dangereuse aussi. Grace réfléchit, compare les dires de Demian à sa propre vie. Là, elle est certaine de l'avoir compris. Elle sait ce que c'est d'avoir quelque chose d'ancré en soi dont on ne peut se défaire. Elle sourit plus tendrement mais, cette fois, Demian n'est pas là pour le voir. Il lui fait dos. Grace se penche en avant, essaye de voir ce qu'il fabrique. Ça devrait pas mais ça l'inquiète. Elle sait pas trop quoi dire. En fait, Grace se sent triste. Si elle ne semble pas souffrir de sa propre histoire, les malheurs des uns et des autres la touchent toujours en plein coeur. Et l'histoire de Demian était horrible. Finalement, il se retourne et Grace le scrute en silence. C'en est presque douloureux tant il a l'air bouleversé. Grace s'en veut. Elle devrait pas poser toutes ces questions. Elle lui avait toujours fait aveuglement confiance. Elle fait d'ailleurs aveuglement confiance à tout le monde. Pourquoi pas continuer ainsi? C'est la voix de la raison faut croire qui, pour une fois, a décidé de guider Grace dans ses choix. Fallait qu'elle lui pose toutes ces questions. Même si ça fait mal. « Ça dépend. Qu'est-ce que tu voudrais que je sois? » Grace réalisait pas encore la tension qu'elle allait soulever avec une telle question. Tous ses amis avaient déjà plus ou moins compris, le lui avaient même dit. Et elle avait fait la sourde oreille. C'était plus facile comme ça. Avec précaution, Demian s'était approché de Grace et avait déposé sa main contre sa joue. Plus moyen de le quitter des yeux, Grace a l'impression qu'on la retourne de l'intérieur. C'est bizarre. Ça se chamboule dans sa tête, ça se chamboule dans son corps. Elle sent son petit coeur battre fort à mesure qu'elle avance dans sa réflexion. « Si je ne te laissais pas essayer de changer, qui le ferait? » Grace se pince les lèvres, tendue. Elle lui laisse une chance. Fidèle à elle-même, Grace n'a écouté que son coeur et n'a pas été capable d'envoyer paitre Demian. Elle y croit en plus. Dur comme fer. A tort sûrement. « Laisse-moi essayer de te réparer. » Elle tourne doucement la tête, dépose un baiser dans le creux de la main de Demian et reprend sa place initiale. Qu'est-ce qui pourrait la sortir de là à part peut-être une intervention divine?


Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: don't get too close, it's dark inside (demian) Ven 20 Juin - 16:58


En vérité, Demian a envie de s’enfuir, très loin. Juste pour ne pas avoir à affronter ses réponses, ni ses questions. Parce qu’elles lui font mal et qu’il en a assez d’avoir mal. Ainsi, il a beau s’enfuir au bout du monde, il y a toujours quelqu’un pour lui rappeler qu’il doit souffrir. Peut être est-ce indiqué dans son ADN. Condamner à avoir mal, peu importe les circonstances. L’homme grimace en pensant à ça. Après tout, même si Grace lui fait du mal, c’est simplement inconscient, il sait très bien qu’elle essaye juste de comprendre, pas de lui planter un couteau dans le cœur. C’est un peu l’impression que ça lui fait. Et pourtant, il s’approche d’elle, lentement, pour ne pas l’effrayer, parce qu’il a besoin d’un contact. Tout comme il a besoin de savoir si elle va rester auprès de lui, après tout ce qu’il vient de lui dire. C’est sa question qui le percute, avant même sa réponse. Que voudrais tu que je sois… Une femme… Ma femme… Peut être pourrait il répondre quelque chose comme ça, mais même à ses propres oreilles, ça sonne faux, désagréablement. Il n’est pas capable de prendre soin de quelqu’un comme elle. Cette demoiselle mérite tellement et lui… ne peut probablement rien lui apporter. C’est douloureux, mais c’est comme ça. En vérité, comme tous ses amis l’ont déjà deviné, Demian n’est pas fait pour la jolie blondinette. Il vient de le comprendre et peut être doit il le faire comprendre à son tour à la jeune femme. Ses yeux se plongent dans les siens et le dealer se souvient pourquoi il ne peut pas faire ça. Il se rend compte que ses yeux ont un pouvoir apaisant sur lui et alors que son cœur battait la chamade encore quelques secondes plus tôt, il vient de reprendre un rythme tout à fait normal. Après un sourire, presque doux, il déglutit, pour se donner du courage…

« Je veux que tu sois à moi. Que tu m’aimes, que je sois la personne sur laquelle tu peux compter, avant même tes amis. Je veux qu’on forme un couple. Bien sûr, on ira au rythme que tu veux, mais je veux tout de toi Grace. Ton sourire craquant, tes remarques qui me font sourire, tes yeux, si doux… Tout… » Il baisse les yeux, un brin gêné par ce qu’il vient de dévoiler. Il n’a pas voulu aller aussi loin, mais une fois qu’il a commencé à parler, les mots se sont enchaînés, naturels, jusqu’à cette finalité. Et s’il se sent un peu mal à l’aise, il ne regrette pas, loin de là. Au moins maintenant, les choses sont claires et ça lui fait du bien de savoir que tout est sorti. Sa main, finalement sur sa joue, tremble un peu et il plonge de nouveau son regard dans le sien, pour cesser ce tremblement. Il tente un fin sourire, avant que son souffle ne se bloque dans sa poitrine. Ses mots le touche en plein cœur et il peine à retrouver sa respiration, pendant encore quelques secondes. Finalement, son cœur se remet à battre, trop vite et il peut enfin reprendre son souffle. Le grand blond ne tente même plus de contrôler les battements de son cœur alors qu’elle dépose un baiser dans le creux de sa main. Son instinct, son impulsivité, lui soufflent de l’embrasser avec passion, pourtant il n’en fait rien.

Il n’oublie pas qui est en face de lui et plutôt de que de lui sauter dessus comme un animal, il se sent sourire, plus franchement. Pour l’une des première fois depuis le départ de son père, il sourit largement, probablement d’une oreille à l’autre. « Me réparer hein… Tu sais que tu vas avoir du boulot ? Pourtant, je ne vois pas de meilleure personne pour ce job. Tu es celle dont j’ai besoin maintenant. Je sais que je t’ai fait peur, mais ce que je fais au boulot, ou même en dehors, ça n’a rien à voir avec nous. » Et ça, le barman le croit fermement. Après tout, s’il a une fois mélangé travail et amour, il sait qu’il ne doit pas recommencer. Et puis après tout, il sait très bien qu’elle va l’abandonner, un jour. Cela va arriver, quoiqu’il face. Il en a eu la preuve avec Alicia et le blond a malheureusement appris que si la vie décide de le séparer de Grace, elle le fera, avec ou sans son consentement… « Si toi, tu n’as pas peur de moi. Que tu sais que je ne te ferais pas de mal. Et surtout, si toi, tu te moques de ce qu’on peut penser de nous… Alors on peut être ensemble, non ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: don't get too close, it's dark inside (demian) Ven 20 Juin - 18:56

Grace mérite une vie digne d'un conte de fée. Il n'est pas envisageable qu'elle ait une vie dénuée de problèmes même la plus belle des histoires connait des complications. Mais tout de même. Il devrait lui être évité les pires tracas de la vie. Comme s'amouracher d'un dealer. Ce n'est pas exactement comme ça qu'on imagine le prince charmant. Et pourtant. Grand, fort et beau, Grace se croit pas si mal tombée. Suffit de passer outre toutes les vilaines choses qui le composent, qu'il a faites. Et on peut le voir, le prince charmant. Doux et attentionné. Tellement aimant. Parce qu'on ne peut pas lui enlever ces qualités. Grace a beau être naïve, elle ne les a pas imaginé. A la fête sur la plage, maintenant... Demian avait été adorable. Le seul bémol avait été cette rapide entrevue avec son "collègue" et Grace découvrait la vérité. Un trafiquant. Rien que ça. Ça ne suffit pas à faire s'enfuir la jolie Grace qui, en un battement de cil, avait oublié ce détail sordide. Parce que ce n'est qu'un détail face à tout le reste, pas vrai? Et pourquoi donner de l'importance aux détails? Les mots de Demian la frappent en plein coeur. Ce n'est pas désagréable, juste enivrant. On ne lui avait jamais parlé comme ça. C'est plus beau que tout ce qu'elle avait jamais entendu à son égard à vrai dire. Ce genre de déclarations, Grace n'en avait vu que dans les films. C'est tentant de se jeter dans ses bras, de le couvrir d'amour comme il semble en avoir tant besoin. Grace a appris à faire tout ça. Mais elle se retient, son estomac se serre en guise de protestation. Elle n'arrive pas à parler, bafouille deux-trois mots avant de se raviser. C'est pas grave. Grace sait qu'elle n'est pas obligée de parler. Elle est là et c'est tout ce qui compte. Grace sourit un peu timidement alors que ses prunelles cherchent celles de Demian pour lui communiquer son accord. Elle en dira beaucoup plus avec ses yeux qu'avec ses bafouillages. Et à son tour, Demian sourit. Un vrai sourire, Grace a pas le souvenir de l'avoir déjà vu s'illuminer ainsi. « Ça tombe bien, j'ai pas mal de temps devant moi. Je te laisserais pas tomber. » Une promesse? Peut-être bien. Grace a vraiment peur de rien. La prochaine question du barman lui fait baisser les yeux. Est-ce que ça pouvait être si simple? Grace se mordille la lèvre, pas vraiment persuadée. Mais elle en a envie et ça lui suffit pour relever les yeux et hocher la tête. « J'ai pas peur. Ni de toi, ni de ce qu'on va en penser. » Toujours assise sur la table, Grace croise les jambes. Juste pour calmer le feu qui nait entre celles-ci. C'est nouveau, tellement improbable venant d'elle que ça finit par la gêner. Elle rougit, son regard devient fuyant.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: don't get too close, it's dark inside (demian) Jeu 26 Juin - 22:43


Il tremble légèrement. Pas de peur, ni de froid, ni de honte… Juste sous le poids de la déclaration qu’il vient de faire. En vérité, il ne s’est pas attendu une seconde à ce genre de propos, mais les mots se sont écoulés, comme un flot ininterrompu. L’effet Grace probablement. Il ne peut s’empêcher de parler, de dire la vérité. Lui qui s’est pourtant évertué à tout cacher depuis sa plus tendre enfance. C’est tout nouveau pour lui, mais pas franchement désagréable finalement. Les yeux dans les siens, il sent son souffle se bloquer soudain et son palpitant s’emballe. Son regard se veut expressif et il espère bien comprendre la signification de ses prunelles magnifiques. Après tout, le barman a parlé de couple, de eux deux. Et jusqu’à ce qu’il sente tout son corps se contracter, il ne s’est pas rendu compte de l’importance qu’il accorde à sa réponse. Tout est différent avec Grace. Parce qu’elle est différente. Pas dans le sens bizarre ou quelque chose comme ça. Non, elle est simplement parfaite pour lui. Probablement parce qu’elle peut le réparer, en effet. La jeune demoiselle a déjà commencé, bien malgré elle et encore plus malgré lui. L’époque où il la prenait pour le fantôme d’Alicia semble bien lointain, mais subitement, il a l’impression de la revoir devant lui. Juste une seconde… Elle aussi était adorable, au début. Et il l’a perverti, jusqu’à ce qu’elle devienne le déchet qu’elle était à sa mort. La peur l’étreint soudain, à l’idée que Grace puisse subir le même sort. Pourtant, il se persuade qu’il ne peut recommencer les mêmes erreurs, difficilement, certes, mais au moins, avec l’exemple d’Alicia sous les yeux, on peut être certains qu’il fera tout pour éviter une rediffusion. Et puis de toute façon, ses mots sont sans équivoque. Elle n’a pas peur de lui. Et jamais il ne lui donnera la moindre raison pour…

« Y’a encore quelque chose que j’aimerais t’avouer Grace… » Il se mord la lèvre, hésite à parler d’Alicia, mais en vérité, ce n’est pas le sujet qui le perturbe maintenant. C’est probablement idiot, mais le barman ne veut pas l’induire en erreur ou quoi que ce soit. La vérité, rien que la vérité, après tout. « Je n’arrêterais pas mon trafic, ou mes mauvaises fréquentations. Je veux dire par là, que tu me verras parfois en colère ou violent… C’est dans ma nature. Je sais que je peux faire en sorte de te séparer de tout ça, mais c’est tout ce que je peux faire. Juste te laisser en dehors de tout ça. » Voilà, il l’a dit. Bien sûr après tout ce qu’elle vient d’entendre et d’accepter, ceci peut ressembler à un simple détail, mais c’est important qu’elle le sache, de toute façon. Il n’est pas un prince charmant et peu importe à quel point il essaiera d’y ressembler, il restera le vaurien qu’il est depuis son plus tendre âge.

Il soupire finalement, mais s’avance jusqu’à elle. Sans dire un mot, il se penche vers elle, jusqu’à effleurer ses lèvres d’un baiser. Rien de violent, ni même agressif. Non, il cherche simplement à marquer son contentement face à la situation et il sourit en se redressant. Le barman ne se reconnaît pas du tout, mais ce léger dépaysement lui fait du bien. Toujours sans rien dire, il attrape sa main doucement et la fait se lever de son siège improvisé, jusqu’à la serrer tendrement dans ses bras. Son odeur l’enivre et son sourire s’agrandit encore. Un ado débile, voilà ce qu’il est, mais cela ne le dérange pas le moins du monde…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: don't get too close, it's dark inside (demian)

Revenir en haut Aller en bas

don't get too close, it's dark inside (demian)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-